Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 23 Avr 2017, 13:09

Ce dimanche 23 avril à partir de 17h

Krutenau, Grande fête contre le cirque électoral

... https://manif-est.info/Grande-fete-cont ... l-195.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 29 Avr 2017, 14:30

les 29 et 30 avril 2017 à Ernolsheim/Bruche

2e Festival du Bishnoï

Les opposants au projet Vinci d’une autoroute à péage sur Strasbourg (GCO) organisent leur deuxième festival-militant les 29 et 30 avril à Ernolsheim/Bruche (67)

Image

Des dizaines d’associations environnementales, des concerts, des animations pour enfants, des promenades à dos de poney, des visites guidées naturalistes dans un écrin de verdure condamné par le BTP si rien n’est fait !
Sur scène, Joy and Glory, Caracole, Unbekandt Orkestar et bien d’autres (programme sur le site gcononmerci.org). A côté,les Sapristelles présenteront le dernier épisode de la Révolte des Arbres. Enfin, Tartine Reverdy et les Dangobishnoïs vous inviteront à enlacer les arbres et à écouter en musique l’histoire des fameux Bishnoïs (avec la participation de Léo Maurel)

http://gcononmerci.org/manifs/les-29-et ... -bishnois/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 08 Juil 2017, 12:49

Samedi 8 juillet 2017

Image

Après le « coup d’état » controlé du 15 juillet 2016, le régime autoritaire d’Erdogan a débuté un état d’urgence. S’en ai suivi immédiatement une purge sans précédent prétextant des arrestations pro-gülenistes. Mais nous n’oublions pas qu’au départ les relations entre Fettulah Gulen et Recep Tayyip Erdogan étaient plus que très proches.
Ces arrestations jettent en prison démocrates, intellectuels, journalistes, académiciens, en conséquence toutes personnes qui s’opposent à ce système autoritaire.

La Turquie compte 159 journalistes emprisonnés. Plus de 42000 détenus politiques depuis la tentative du coup d’état et 110000 salariés ont été suspendus.

La justice passe son temps à défendre l’honneur d’Erdogan : en 2016, 46000 personnes dont 240 mineurs ont été poursuivies pour insulte et outrance contre le Président, et 1080 peines de prison ont été prononcées. 93 maires ont été destitués de leurs fonctions dont 72 sont emprisonnés et tous issues des régions kurdes.

Nous vous rappelons que le référendum du 16 avril 2017 qui visait à renforcer les pouvoirs du président a été volé. Volé par la haute commission électorale ou siégeait des proches d’Erdogan.
Cette même haute commission électorale qui a transgressé son article 2010 et pris en compte les bulletins de votes non tamponnés. En comprenant que le non allait l’emporter Erdogan et ses disciples ont encore trouvé le moyen d’y remédier malgré les avertissements des observateurs internationaux qui ont dénoncés les irrégularités lors du vote.

En réaction à la condamnation à 25 ans d’emprisonnement d’un de ses députés et éditorialiste du principal journal de l’opposition, le Parti républicain du peuple a entamé depuis le 15 juin 2017 une « Marche pour la Justice » qui mènera les opposants d’Ankara à Istanbul.

Au-delà de ce cas individuel, cette initiative vise à la libération des milliers de victimes des arrestations arbitraires et des procès expéditifs, y compris de la douzaine de responsables et députés du Parti démocratique des peuples (HDP).
La « Marche pour la Justice » a commencé en Turquie dans une atmosphère tendue, puisque le Président Erdogan a traité aussitôt les marcheurs de terroristes en les menaçant ouvertement de représailles.

2000 académiciens qui sont signataires d’un appel pour la paix font l’objet d’une enquête, 223 d’entre eux ayant signés cet appel ont été destitués de leurs fonctions. 2 de ces académiciens Nuriye et Semih, qui ont débuté une grève de la faim en vue de regagner leur poste ont un pronostic vital engagé à l’heure actuel.

Depuis maintenant 15 ans, les violences faites aux femmes, les agressions sexuelles, la pédophilie ne cesse d’augmenter en Turquie. La liberté d’expression, la laïcité, la justice, le droit des femmes, la protection de l’enfance sont devenus illusoires en Turquie.

Nous n’arrêterons pas de lutter contre l’obscurantisme, la dictature d’Erdogan.

Nous continuerons à lutter pour nos valeurs et demander Justice pour toutes ces personnes incarcérées abusivement en Turquie

Strasbourg, le 8 Juillet 2017

Collectif de Strasbourg
Marche pour la justice en Turquie


http://www.kedistan.net/2017/07/06/stra ... e-turquie/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 09 Sep 2017, 13:15

Samedi 9 septembre 2017

Contre l'état d'urgence

Image

15h – place Kléber, Strasbourg

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/96633
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 23 Sep 2017, 19:49

Lundi 25 septembre 2017

Manifestation en faveur des réfugiés à Strasbourg

Des associations et collectifs aux demandeurs d’asiles, migrants et réfugiés appellent à une manifestation lundi, place Kléber à Strasbourg, pour protester contre l’évacuation à venir d’un camp derrière la gare.

Le tribunal des référés de Strasbourg a ordonné que le camp situé rue du Rempart, derrière la gare de Strasbourg, soit évacué dans un délais de deux mois. Le tribunal a répondu à une plainte de la Ville de Strasbourg, qui refuse de voir se créer un camp de tentes et d’abris de fortune à cet endroit.

Plusieurs associations et collectifs d’aide aux personnes migrantes, demandeurs d’asile ou réfugiés, organisent un rassemblement lundi à 14h30, place Kléber à Strasbourg, pour dénoncer le manque d’hébergements d’urgence.

... http://www.rue89strasbourg.com/manifest ... urg-125690
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 07 Déc 2017, 12:27

Samedi 9 décembre 2017

NON AU LOCAL FASCISTE À STRASBOURG

Manifestation à 15h rue du Faubourg National

Le mouvement néo-fasciste « Bastion Social », qui a officiellement succédé au GUD, compte tenter à Strasbourg l’ouverture d’un local dénommé « L’Arcadia ».

Son inauguration aura lieu le samedi 9 décembre.

Ne voulant plus se limiter à être un « club de ratonnade », le GUD essaye de sortir de sa situation groupusculaire. Comme le feu Bastion Social de Lyon, le bar identitaire La Citadelle à Lille, la Taverne de Thor dans la Meuse, sous couvert de récupérer la lutte contre la misère sociale et le mal-logement, les fascistes entendent surtout disposer d’un QG pour la préparation d’agressions. Devons-nous rappeler les violences quotidiennes dans le Vieux Lyon ?

Digne des méthodes de charognards, le Bastion Social essaye de tirer profit du désespoir social pour diviser les exploités et les opprimés avec la propagation de doctrines nationalistes, racistes, sexistes, homophobes, islamophobes…

Mais le fascisme n’est pas la solution, il fait partie du problème. Les institutions strasbourgeoises laisseront-elles le fascisme s’implanter encore plus dans notre ville ? Après les tribunes libres concédées aux idéologues du repli identitaire tels Bruno Gollnisch et Eric Zemmour, devrons-nous vivre au quotidien avec la présence d’un local fasciste dans la ville dont l’université est médaillée de la Résistance ?

Le climat est inquiétant : nous pouvons citer la gestion répressive des camps de migrants à Strasbourg, l’impunité des policiers responsables du meurtre du jeune Hocine Bouras à Colmar, les interpellations arbitraires lors de la manifestation contre l’esclavagisme en Lybie. Et comme corollaire, n’oublions pas que trois militants fascistes - responsables d’agression armée contre une manifestation le 7 mai dernier - ont été récemment relaxés par le Tribunal de Strasbourg.

Il n’est pas trop tard pour riposter : à l’heure où les fascismes relèvent la tête partout dans le monde, barrons-leur la route !

Pas de solution identitaire à la misère sociale !

Pas de local fasciste à Strasbourg comme ailleurs !

Signataires : BAF Strasbourg, AFA Strasbourg, Solidaires Alsace, CNT STP 67, Collectif d’ailleurs nous sommes d’ici 67, Collectif Contre la Répression Alsace, Zin pour les femmes, Centre Démocratique des Peuples Kurdes de Strasbourg, MJCF 67, UEC Strasbourg, NPA 67, OCL Strasbourg, OCML-VP, AG des étudiant.e.s en lutte - Strasbourg, CGT Mosaïque Action Sociale 67, UJFP Alsace, Groupe Antifasciste Anticapitaliste Haut-Rhin, Front Social 67, Front Social 68, Jeunes La France Insoumise Strasbourg.


http://alsace.alternativelibertaire.org ... 2017-12-09
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 20 Jan 2018, 13:19

Samedi 20 janvier 2018

Seconde manifestation contre le local fasciste à Strasbourg
à 14h, place de Zurich à Strasbourg

Appel commun :

L’Arcadia, local/bar du mouvement néo-fasciste « Bastion Social » qui a officiellement succédé au GUD, a été inauguré à Strasbourg le 9 décembre. Le même jour, une manifestation forte de 400 personnes avait alors défilé dans les rues de la capitale alsacienne pour refuser l’implantation de ce local. Nous soulignions alors qu’en prétendant lutter contre la misère sociale, les fascistes entendaient surtout disposer d’un QG pour la préparation d’agressions.

Et nous avions malheureusement raison : le soir même de l’inauguration, un jeune homme d’origine algérienne a été violemment agressé par un groupe de vingt personnes. Deux ont été arrêtées et jugées : l’une d’elle, Thomas Beauffet, une figure de premier plan du Bastion Social à Strasbourg, a été condamné à huit mois de prison ferme.

En plus de cela, même si le doute plane encore puisque aucun agresseur n’a été retrouvée, une agression homophobe a eu lieu le même soir selon le même mode opératoire. Dans la même semaine, une épicerie arabe quartier gare a vu sa vitrine taguée d’insultes racistes.

Au moment où nous assistons à un recul sans précédent des droits sociaux en France, et alors que les thèses du Front National et de l’extrême droite gagnent du terrain partout et surtout dans le champ de la politique institutionnelle (dernier exemple en date, une circulaire ministérielle en date du 12/12, impulsée par Gérard Collomb, prévoit de mettre fin à l’hébergement d’urgence inconditionnel pour les sans-papiers), le « Bastion Social » essaye de tirer profit de ce climat toxique et du désespoir social pour diviser les exploité-e-s et les opprimé-e-s avec la propagation de doctrines nationalistes, racistes, sexistes et homophobes ou islamophobes.

Organisons la riposte dès maintenant, retrouvons-nous en masse le 20 janvier pour barrer la route au « Bastion Social » et fermer l’Arcadia ! Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour les fachos !

Fermons l’Arcadia, local fasciste à Strasbourg

Rendez-vous le samedi 20 janvier 2018 à 14h, place de Zurich à Strasbourg


https://manif-est.info/Seconde-manifest ... g-375.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 08 Mar 2018, 14:52

Mobilisons-nous jeudi 8 mars à Strasbourg pour une Journée internationale des droits des femmes offensive et revendicative. Rendez-vous à 17h devant la Gare !

Appel :

La journée du 8 Mars est impulsée par Clara Zetkin en 1910, dans le cadre de luttes d’ouvrières internationalistes pour un droit de vote universel et gratuit pour tout.es.

Pourquoi faut-il encore se battre pour les droits des femmes ?

Les inégalités salariales perdurent et les femmes ont un salaire inférieur à compétences égales.

Elles sont sur-représentées dans les secteurs les moins rémunérés et sont les plus directement touchées par les politiques actuelles de casse du code du travail.

Dans la sphère familiale, les femmes assument le travail domestique non rémunéré.

Les femmes racisées, trans, âgées et handicapées sont davantage exploitées dans les professions genrées et non déclarées, ou sont tout simplement exclues du travail salarié et surexposées à la précarité.

Les femmes sont victimes d’agressions sexistes autant dans la sphère publique que privée : harcèlement au travail, violences dans la sphère familiale, harcèlement de rue.

Elles sont très souvent victimes de rapports de pouvoir : économiques ou affectifs. Les violences et agressions sexuelles envers les femmes se produisent dans tous les milieux sociaux.

Les politiques menées par les gouvernements successifs ne réduisent pas ces violences et inégalités, mais conduisent à les aggraver :

réformes du code du travail qui augmentent la précarité et le chômage des femmes ;

baisse des financements alloués aux associations d’aide aux femmes ;

recul sur la question de la PMA pour les couples lesbiens.

Nous revendiquons :

- l’égalité des salaires et des conditions de travail.

- l’accès libre et gratuit à la contraception et l’IVG.

- l’accès libre et gratuit à la PMA pour les couples lesbiens.

- l’ouverture d’un débat public sur la GPA.

- la sensibilisation, dès l’école, aux questions de genre, orientation sexuelle et transidentité.

Nous encourageons l’auto-organisation et l’auto-défense des femmes, notamment celles de la confédération démocratique et féministe du Rojava (nord de la Syrie) et des combattantes des YPJ (unités de défense des femmes).

Nous affirmons donc notre soutien aux kurdes d’Afrin (ouest du Rojava) face aux bombardements du gouvernement turc.

Suite aux mouvements féministes internationaux actuels et aux libérations de paroles permises par #MeToo et #BalanceTonPorc, organisons-nous.

Ne nous limitons pas à un féminisme institutionnel, instrumentalisé par des politiques néolibérales, racistes, islamophobes, lgbtiphobes et putophobes.

Rapellons-nous que le patriarcat va de pair avec un système d’exploitation capitaliste et raciste, qui bénéficie à une classe dirigeante restreinte (blanche, masculine et bourgeoise).

Construisons un féminisme soutenant les combats des personnes concernées par le port du voile, le travail du sexe ou la transidentité ; un féminisme de lutte, internationaliste et inclusif !

Signataires :

NPA Strasbourg, MJCF 67 - Jeunes Communistes du Bas-Rhin, Zin pour les femmes, ACAP - Anti Capitalisme Anti Patriarcat, Alternative Libertaire Alsace , Les Jeunes insoumis.e.s Strasbourg, Baf - Brigade Antifasciste de Strasbourg


http://alsace.alternativelibertaire.org ... article891
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 30 Avr 2018, 19:24

Le 1er mai, rejoins le cortège Libertaire !

10h, Place de la bourse, Strasbourg

Le capitalisme ne cesse de porter la crise qu’il se vante pourtant de dépasser. Depuis 2008 les gouvernements successifs n’ont fait que réduire les droits sociaux, détruire les services publics, privatiser le bien commun tout en facilitant les licenciements et en multipliant les cadeaux au patronat… Partout en Europe les mêmes logiques sont à l’œuvre.

Pourtant élu par défaut face au Front National l’année dernière, Macron, outre amplifier le train des réformes néo-libérales de ses prédécesseurs, applique aujourd’hui le programme de l’extrême droite : Il durcit les conditions d’accueil des réfugié.es et détruit le droit d’asile. De plus, il n’hésite pas à écraser par la répression les mouvements de contestation à sa politique partout où ceux-ci s’organisent : dans les facs, sur la ZAD, dans les grèves, dans la rue…

En Afrique et au Moyen-Orient les forces impérialistes dont l’Etat français est partie prenante continuent de semer la désolation que ce soit en Syrie, en Libye, en Palestine, au Mali, formant des alliances stratégiques avec les éléments les plus réactionnaires pour protéger leurs intérêts.

Ce premier mai, à l'occasion de la journée internationale des travailleuses et travailleurs, c'est bien la lutte des classes que nous devons mettre à l'honneur. Avec le capitalisme, il n'y a pas d'arrangements : il faut rompre avec. Maintenant !

Pour un printemps de lutte, le 1er mai rejoins le cortège libertaire !


https://www.facebook.com/events/848352582026389/


Fête du Molodoi & salon du livre

Bouffe – présentation livres sur Mai 68 – discussion

Après la manif contre le Travail au centre-ville de Strasbourg
• 12h : Bouffe prix libre

À 15h (entrée libre) : Présentation croisée de
• « Trimards - « pègre » et mauvais garçons de Mai 68 », par Claire Auzias. Trimards à Lyon, loulous à Grenoble, zonards à Nantes, katangais à Paris... Ce lumpenprolétariat était l’autre face de la révolution.
• « Voyage en Outre-Gauche », de Lola Miesserof. Une exploration de l’« archipel outre-gauche », mouvement hétérogène allant des anars indépendants à l’ultra-gauche en passant par les situationnistes au cours des années post-68.
• Suivie d’une discussion ouverte avec les autrices, jusqu’à l’apéro !

https://manif-est.info/Fete-du-Molodoi- ... e-556.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 03 Mai 2018, 18:04

Samedi 5 mai 2018

Soirée d’information et de discussion pour la fermeture du bar fasciste Arcadia

Soirée d’information et de discussion pour la fermeture du bar fasciste Arcadia et pour arrêter les violences d’extrême droite dans le quartier Esplanade.

de 17h à 22h à l’ARES (10 rue d’Ankara, quartier de l’Esplanade, à Strasbourg).

décembre 2017, le bar de l’Arcadia est ouvert au cœur du quartier de l’Esplanade (29 rue Vauban). Ce local sert de quartier général aux membres du Bastion Social, mouvement identitaire issu des courants fascistes et d’extrême droite (GUD ou Action Française). Des réunions y sont organisées avec des personnalités et groupes ouvertement fascistes et criminels. Appliquant la “préférence nationale”, thèse chère au Front National, le Bastion Social essaye de tirer profit du désespoir social pour diviser les exploité-e-s et les opprimé-e-s. En plus d’avoir pignon sur rue pour propager ses doctrines nationalistes, racistes, sexistes, homophobes, les membres de ce groupuscule se sont rendus responsables de plusieurs agressions dans le quartier (plaintes, témoignages); Et déjà, plusieurs d’entre eux ont été condamnés.

Convaincu que c’est en s’unissant que nous arriverons à faire fermer ce bar et que le quartier retrouvera un climat serein, le collectif “Fermons l’Arcadia” invite tous les habitant-e-s et familles du quartier de l’Esplanade et de Strasbourg pour une soirée d’information et de discussion samedi 5 mai à partir de 17h au centre socio-culturel ARES (10, rue d’Ankara).

Un apéritif sera proposé pour échanger sur la situation actuelle et sur les actions à mener contre la présence de ce groupe ultra-violent et porteur d’idées fascistes. Des animations seront également prévues pour les enfants.

Evénement facebook : https://www.facebook.com/events/170139310479569/

http://lahorde.samizdat.net/event/stras ... ce_id=2688
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 13 Mai 2018, 20:02

Lundi 14 mai 2018

Appel à rassemblement en soutien aux procès du 14 mai à Strasbourg

Le lundi 14 mai 2018, deux camarades comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Strasbourg à 8h30 pour des faits de résistances aux travaux préparatoires de Vinci dans le cadre du projet de contournement inutile de Strasbourg (GCO). On leur reproche d’avoir entravé des travaux d’intérêt public et dégradé une machine. C’était le 7 mars dernier, lors du blocage d’un chantier illégal, en bordure de la départementale D93, entre Kolbsheim et Ernolsheim/Bruche, sur la zad du Moulin.

Parce que notre lutte est une action collective, nous appelons à p’tit déj-soutien dès 7h30, lundi 14 mai 2018 devant le tribunal, 1 Quai Finkmatt à Strasbourg.

Soyons nombreux à être présents. L’occasion aussi de nous rencontrer et d’échanger sur notre lutte. De montrer également à nos deux camarades qu’ils ne sont pas seuls. Nos actions sont collectives et nous sommes solidaires. Au programme (non-exhaustif) : café, thé, pain, gâteau, … (action participative où chacun apporte un p’tit quelque chose), accompagnement des camarades au tribunal (pour ceux qui voudront être dans la salle), soutien à l’extérieur, prise de parole, …

Des habitant.e.s de la zad
avec le soutien de militant.e.s anti-GCO

http://zaddumoulin.fr

https://manif-est.info/Appel-a-rassembl ... g-571.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 21 Mai 2018, 15:40

Mardi 22 mai 2018

Projection-discussion « Poubelle la vie »

20h30 - ZAD du Moulin à Kolbsheim

Être en lutte pour défendre des idées, c’est aussi savoir s’intéresser à ce qui se passe à côté de chez nous. L’Est de la France est en train de devenir l’une des zones nucléarisées la plus importante de l’hexagone. Doit-on laisser faire sans réagir ? Bien sûr que non !

Mardi 22 mai, à 20h30, sur la zad du Moulin à Kolbsheim, nous vous proposons la projection du film sur la lutte antinucléaire à Bure « POUBELLE LA VIE » – le film raconte la lutte contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires qui se déroule depuis plusieurs années, dans ce village de Meuse.
À l’issue de la projection, nous en profiterons pour discuter de la situation sur place. Nous évoquerons aussi le procès de douze hiboux (tels que se désignent les militants sur place) prévu le lendemain à Bar-le-Duc, le même jour du verdict de nos deux camarades, le matin au TGI de Strasbourg.

http://zaddumoulin.fr/projection-discus ... lle-la-vie



Mercredi 23 mai

Appel à rassemblement devant la CCI à Strasbourg

Le matin devant le TGI de Strasbourg, le soir, devant la CCI, place Gutenberg... Appel à mobilisation contre le GCO, Vinci, son monde et ses soutiens !

Mercredi 23 mai, on lâche rien… ON REMET CA !
17h 19h – CCI Place Gutenberg à Strasbourg

Après le succès de du rassemblement devant la CCI mercredi 16 mai, le mouvement d’opposition au GCO remet ça mercredi 23, même heure, place Gutenberg, sous les fenêtres de l’adoré Jean-Luc Heimburger, président de la CCI et fervent défenseur d’une autoroute à péage offert à Vinci.

Contre le GCO, VInci, son monde et ses soutiens,
RESTONS MOBILISE·E·S !

Au programme :
Ramène de la joie, de la bonne humeur et ta détermination, pour le reste, on avisera sur place.

http://zaddumoulin.fr/mercredi-jpeux-pa ... t-la-cci-2
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 14 Juin 2018, 12:54

Jeudi 14 juin 2018

Projection/discussion de "Longwy"

Steve Bingham est né en 1942 aux Etats-Unis. Avocat militant, il soutient notamment George Jackson, membre du Black Panther Party, lequel trouve la mort en 1971 lors d’une mutinerie au Pénitencier de San Quentin. Accusé de lui avoir fait passer une arme, Steve fuit vers l’Europe. Il entame alors un cursus en cinéma à la fac expérimentale de Vincennes. C’est là qu’il rencontre Françoise Blusseau, ingénieure du son, avec qui il se rend en Lorraine et filme avec passion la lutte des sidérurgistes de Longwy en 1978-79 contre la fermeture du site. En 1984, le montage du film est achevé, mais il ne sera que très très peu diffusé en France : après 13 ans de cavale, Steve retourne aux Etats-Unis, et se rend à la Justice. Il est finalement innocenté et reprend aux Etats-Unis ses activités d’avocat. Le film est resté dans l’ombre près de 40 ans. Steve et Françoise viennent aujourd’hui nous le présenter.

18 h : Apéro-rencontre avec Steve Bingham et Françoise Blusseau
19h : Buffet frais
20h : Projection
21h30 : Discussion autour du film en présence des réalisateur.ice.s

ENTREZ LIBRES !

S I M A G O 32 route des Romains, STRASBOURG.

"LONGWY" (2H)
Réalisé en 1978, “Longwy prend forme au cours de la lutte […] et met l’accent sur les contradictions : divisions syndicales, rôle des partis politiques, coordination des ouvriers à l’échelle nationale et internationale, place des femmes dans la lutte, spécificité de la lutte des travailleurs immigrés.”

https://manif-est.info/Jeudi-14-juin-pr ... G-641.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Strasbourg et Bas-Rhin (67)

Messagede bipbip » 16 Juin 2018, 13:19

Samedi 16 juin 2018

Un volontaire communiste libertaire au sein des YPG raconte

KURDISTAN, RÉVOLUTION, AUTOGESTION

à 18h, Centre démocratique du peuple kurde 7 rue de la Broque 67000 Strasbourg

- Projection du film de Chris den Hond et Mireille Court, « Rojava, une utopie au cœur du chaos syrien » (45 minutes) ;

- Présentation du livre « Kurdistan Autogestion Révolution », éd. AL, mars 2018 ;

- Intervention d’Arthur Aberlin, militant communiste libertaire français engagé dans les YPG en 2017.

- Intervention (sous réserve) de deux autres militants révolutionnaires engagés entre 2016 et 2018.

Depuis 2014, son rôle de rempart face aux atrocités djihadistes au Moyen-Orient a placé la gauche kurde sous les feux de la rampe.

Ce que l’on sait moins, c’est que dans les zones qu’elle contrôle, et notamment au Kurdistan syrien (Rojava) elle a favorisé l’essor d’une contre-société sur des bases féministes, sociales, démocratiques et, d’une certaine façon, laïques.

Pour cette raison, elle fait peur aux tyrans de la région : les régimes turc, iranien ou syrien. Cette situation inédite appelle un soutien de toutes et tous les révolutionnaires et anticolonialistes sincères.

Un soutien acritique ? Nullement car, comme tout processus révolutionnaire, celui-ci court des risques : une dérive autoritaire est toujours possible, de même qu’une instrumentalisation par des puissances étrangères (États-Unis, Russie, France…).

C’est de tout cela que nous voulons parler.

COORGANISE PAR
- Alternative Libertaire Alsace
- Ami.es du peuple kurde Alsace
- Centre Démocratique du peuple kurde de France
- Les jeunes femmes kurdes
- Mouvement des femmes kurdes d’europe (zîn pour les femmes).

http://alsace.alternativelibertaire.org ... article906
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30473
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité