ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede RickRoll » 29 Nov 2008, 16:44

Et si le capitalisme et les Etats ne veulent pas se laisser supplanter par des alternatives et les répriment dans le sang ?
RickRoll
 

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede sebiseb » 29 Nov 2008, 16:56

The Koala Avenger a écrit:Et si le capitalisme et les Etats ne veulent pas se laisser supplanter par des alternatives et les répriment dans le sang ?

Je pense peut-être naïvement que si les solutions proposées sont vraiment intéressantes et sans violences, je doute que les flics et les soldats (aux ordres, mais sous-payés) acceptent les ordres des gouvernants <- ça ne serait pas la première fois, il semble même que ce soit ce qui se passe en Thaïlande, l'armée ayant ralié la cause du peuple.
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 13:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede RickRoll » 29 Nov 2008, 17:19

Les milices ça existe...
RickRoll
 

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede sebiseb » 29 Nov 2008, 17:28

Bien entendu, s'il existe une poste de résistance il faudra la repousser (plutôt que l'éliminer) -> l'objectif étant que les conservateurs soient minoritaires.
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 13:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede nilaki » 29 Nov 2008, 19:47

Tout d'abord la violence ne résout pas la violence, mais la non-violence non plus.

A vous de trouver l'équilibre entre les deux.

Une anarchie avec ou sans arme?
Il faut savoir se qu'on appel arme?
Et se qu'on appel anarchie?

Pour moi l'arme sera l'action d'utiliser la force par un objet, peut importe lequel et son pouvoir de destruction.
Pour moi il existe deux anarchies possible, l'anarchie utopique où tout va bien les hommes vivent en communion avec la nature. Et l'anarchie chaotique, ou tout le monde fait se qu'il veut, et sa devient un beau bordel. :rambo:

Logiquement dans l'anarchie utopique, on ne trouve pas d'arme. Mais dans l'anarchie chaotique on trouve pratiquement que des armes.

Donc entre anarchiste, seul ses deux mondes nous sépare (à moins que certain on une autre définition de l'anarchie, je les invite en faire part).

La plupart des gens pense que l'anarchie chaotique ne résout rien et ne fait pas avancer le schimilibilik.
Mais au contraire, je m'adresse aux anarchistes utopique :mexi: , dans le monde d'aujourd'hui, on ne peut vivre en anarchie utopique, où du moins quand communauté restreinte :rastasad: . Tout simplement a cause du manque de place et de ressource (forêt, gibier...) qui diminue chaque jour, la cause : le systeme.

Cela n'est point une fatalité mais une erreur, car les erreur on toujours une solution. La solution c'est l'anarchie chaotique, le but est simple on gomme et on retrace. Dans le meilleur des mondes si une anarchie chaotique se met en place, certe on assitera a un massacre mondial, mais pas total. parmie les "survivants", certain mourrons si il ne peuvent pas s'adapter (ceux qui pourons s'adapter, se sera ceux qui savent s'adapter aus condition naturel).

Et ses survivants vivront en anarchie utopique, pendant un certain temps...

P.S. : à prendre au 3eme degrés.

Tout n'est que point de vue!
nilaki
 

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede Vilaine bureaucrate » 29 Nov 2008, 19:50

sebiseb a écrit: je doute que les flics et les soldats (aux ordres, mais sous-payés) acceptent les ordres des gouvernants <- ça ne serait pas la première fois, il semble même que ce soit ce qui se passe en Thaïlande, l'armée ayant ralié la cause du peuple.

Je pense qu'il faut dépasser cette idée. :D Ya rien a faire, avec.

Sebiseb a écrit:l'idéal anarchiste passe plutôt par la mise en oeuvre de solutions alternatives qui avec le temps (donc plus ou moins rapidement) supplanteront le pouvoir exécutif, le capitalisme..
angélisme.

Je ne comprends pas qu'on en soit encore a se poser ce genre de questions. Je suis d'accord avec Koala et Kuhing.

euh anarchie uthopique et chaotique... c'est de qui ces concepts?
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 13:45

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede sebiseb » 29 Nov 2008, 19:55

Vilaine bureaucrate a écrit:
sebiseb a écrit: je doute que les flics et les soldats (aux ordres, mais sous-payés) acceptent les ordres des gouvernants <- ça ne serait pas la première fois, il semble même que ce soit ce qui se passe en Thaïlande, l'armée ayant ralié la cause du peuple.

Je pense qu'il faut dépasser cette idée. :D Ya rien a faire, avec.

Sebiseb a écrit:l'idéal anarchiste passe plutôt par la mise en oeuvre de solutions alternatives qui avec le temps (donc plus ou moins rapidement) supplanteront le pouvoir exécutif, le capitalisme..
angélisme.

Je ne comprends pas qu'on en soit encore a se poser ce genre de questions. Je suis d'accord avec Koala et Kuhing.

euh anarchie uthopique et chaotique... c'est de qui ces concepts?

Tu préconnises quoi ; déporter et exécuter tout ceux qui s'opposeront à une société libertaire ?
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 13:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede Vilaine bureaucrate » 29 Nov 2008, 20:06

On en revient toujours a cette question.
Nan, je reste modeste, je ne me fais pas des plan sur la commète, avec des commentaires de ce genre: et apres on fera ci et apres on fera ça.. avec des reflexions qui tournent en rond, dénués de fond et de réalité, comme ce que je viens de lire.
Je pense a mon niveau: etudiante, bientot re- "salariarisée" (pourvu qu'il me prennent ! 8-) ) ce que je vais faire et avec qui.
Modifié en dernier par Vilaine bureaucrate le 29 Nov 2008, 20:09, modifié 1 fois.
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 13:45

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede joe dalton » 29 Nov 2008, 20:07

sebiseb a écrit:Tu préconnises quoi ; déporter et exécuter tout ceux qui s'opposeront à une société libertaire ?

t'as pas l'impression de caricaturer là !
pour moi le probleme avec la violence, c'est que son emploi n(est pas anodin, et une fois que tu y a recourt ce n'est pas si simple de l'arrêter ! dure de ne pas tomber, une fois le pas franchis, dans son fetichisme !
en même temps, ce n'est pas parce que le systeme masque si bien le rapport de force, qu'il faut oublier que c'est ce même rapport de force qui constitue son pouvoir ! y'aurat bien un moment, si une possibilité de changement arrive, ou jeter des fleurs ne suffira pas !
joe dalton
 

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede Vilaine bureaucrate » 29 Nov 2008, 20:11

mais si ya la Révolution des oeillets! :haha:
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 13:45

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede sebiseb » 29 Nov 2008, 20:28

Il n'y a aucune caricature.
Je ne sais pas comment pourra se faire l'avénement d'une société libertaire, mais vous semblez écarter l'idée qu'une fois celle-ci réalisée elle ne rencontrera aucune contestation, qu'aucun groupe ne se constituera pour s'y opposer ? C'est à cette question que j'aimerais que vous répondiez - L'angélisme c'est de croire que tout le monde adhérera sans retenu au projet, pire si c'était le cas je m'inquièterais de savoir qu'elle société j'ai contribué à construire !
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 13:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede joe dalton » 29 Nov 2008, 21:08

sebiseb a écrit:vous semblez écarter l'idée qu'une fois celle-ci réalisée elle ne rencontrera aucune contestation, qu'aucun groupe ne se constituera pour s'y opposer

je l'écarte pas et c'est une bonne question ! mais il faut voir aussi quelle type de contestation se fera jour ? la contestation qui voudrait restaurer les rapports hiérarchiques, sera d'elle même violente a n'en pas douter, je ne crois pas qu'une société libertaire devra éprouver la moindre pitié devant ce genre d'opposition !
joe dalton
 

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede sebiseb » 29 Nov 2008, 21:22

joe dalton a écrit:
sebiseb a écrit:vous semblez écarter l'idée qu'une fois celle-ci réalisée elle ne rencontrera aucune contestation, qu'aucun groupe ne se constituera pour s'y opposer

je l'écarte pas et c'est une bonne question ! mais il faut voir aussi quelle type de contestation se fera jour ? la contestation qui voudrait restaurer les rapports hiérarchiques, sera d'elle même violente a n'en pas douter, je ne crois pas qu'une société libertaire devra éprouver la moindre pitié devant ce genre d'opposition !

mmmh.. c'est bien ce genre de position qui me pose problème, ça sent trop le règne de la terreur après la révolution, ou le stalinisme..
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 13:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede joe dalton » 29 Nov 2008, 21:28

c'est bien ce genre de position qui me pose problème, ça sent trop le règne de la terreur après la révolution, ou le stalinisme..

je parle pas de chasse au sorciere et de toute façon je suis très partager sur la violence! en tout cas le rapport de force ne dois pas être un systeme pour une société autogéré ! mais tu crois vraiment que quand des alliances se feront pour réinstaller de la hiérarchie, la division du travail forcé, on pourra se contenter de manifester notre désapprobation ?
joe dalton
 

Re: ENTRE VIOLENCE ET NON VIOLENCE

Messagede RickRoll » 29 Nov 2008, 22:26

Justement, aucun de ceux qui défendent la violence révolutionnaire ne pensent que l'après révolution sera tout rose.
Il y aura toujours des gens qui ne respecteront pas les règles, qu'elles soient imposées ou décidées en autogestion. il y aura de la réaction violente pour rétablir une société de pouvoir hiérarchique.

Je ne vois pas d'autre solution que de répondre par la violence, mais cette violence doit être autogérée, les révolutionnaires en armes et non une armée détachée de la révolution.

Tu parles d'élimination ? Mais la violence ce n'est pas que détruire et éliminer l'adversaire. On peut l'emprisonner, le bannir, etc.
RickRoll
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats théoriques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité