L'interet du conseillisme ?

L'interet du conseillisme ?

Messagede Vilaine bureaucrate » 28 Mai 2009, 22:58

Nous essayons d’opérer une synthèse sur des bases libertaires d’apports multiples, issus des luttes, des expériences historiques, et de nombreux courants révolutionnaires, autogestionnaires, écologistes, féministes, syndicalistes. Nous nous reconnaissons ainsi dans une filiation large, multiple, qui trouve ses racines, dès les origines du mouvement ouvrier, dans les courants antiautoritaires, syndicalistes révolutionnaires, libertaires, anarchistes, conseillistes, mais qui tente d’élargir ses références bien au-delà ; et nous refusons toute inféodation dogmatique à quelque doctrine que ce soit, passée ou présente.


http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique23
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 14:45

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede lou » 28 Mai 2009, 23:12

Heuuuu quelle est ta question VB? Quel est l'interet du conseillisme en général ou dans le texte de AL?
je serai post-féministe quand nous en serons au stade du post-patriarcat.
Avatar de l’utilisateur-trice
lou
 
Messages: 147
Enregistré le: 19 Mai 2009, 10:46

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede Vilaine bureaucrate » 28 Mai 2009, 23:17

Non, ma question est:

1/quel est l'interet du conseillisme?
2/ quel est l'interet d'integrer ses principes dans une organisation "libertaire"?

Le texte de l'AL c'est juste pour ne pas poster une question comme topic.. et pour dire que cette interrogation vient de là.
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 14:45

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede lou » 28 Mai 2009, 23:27

Je ne suis pas assez documenté sur le sujet pour te répondre, j'ai lu quelques textes de Rosa Luxembourg qui m'ont paru assez intéressants dans sa critique du bolchevisme mais je ne la classerais quand même pas comme libertaire. On retiendra quelques principes d'autogestion mais pour moi le conseillisme se rapproche plus du marxisme que des idéaux anarchistes. En même temps je suis pas un spécialiste et il me semble que le conseillisme regroupe une réalité plus large que le luxembourgisme.
je serai post-féministe quand nous en serons au stade du post-patriarcat.
Avatar de l’utilisateur-trice
lou
 
Messages: 147
Enregistré le: 19 Mai 2009, 10:46

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede leo » 30 Mai 2009, 13:16

Le conseillisme, avant d'être une pensée, est une expérience du mouvement ouvrier, en particulier les luttes sociales et les soulèvements révolutionnaires qui ont secoué l'Allemagne dans les jours et semaines qui suivirent la fin de la "grande guerre"

Une première approche, un peu historique, ici :
http://www.mondialisme.org/spip.php?article785


Pour approfondir, d'autres textes sont disponibles ici :
http://www.mondialisme.org/spip.php?rubrique74


D'une manière générale, le groupe "Echanges et mouvements", qui publie le bulletin "Dans le monde, une classe en lutte" se situe dans cette filiation politique que l'on peut qualifier de "marxiste libertaire" : un communisme sans la prise du pouvoir d'Etat, sans parti d'avant-garde, critique sur le syndicalisme, misant sur les capacités d'auto-organisation des travailleurs. Ils font partie des fameux "ultra-gauche" que Lenine a voulu disqualifier dans son opuscule sur "La maladie infantile du communisme" (le terme "ultra-gauche" est né là, dans un sens polémique).


http://www.mondialisme.org/spip.php?rubrique3
leo
 
Messages: 252
Enregistré le: 17 Avr 2009, 18:29

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede AnarSonore » 30 Mai 2009, 22:07

Récemment les compagnons de la CNT-AIT Toulouse ont organisé une présentation de la pensée d'Anton Pannekoek suivi d'un débat. Les enregistrements sont disponibles sur AnarSonore.

A lire aussi : A propos d’Anton Pannekoek et du "communisme des conseils"
Extrait de : Anarchosyndicalisme et autonomie populaire (brochure CNT-AIT)
AnarSonore
 

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede Antigone » 30 Mai 2009, 22:09

Je n'aime pas la façon dont cette question est posée. On arracherait les pages d'un livre pour moins que ça, on se disant "quel intérêt ?... à la poubelle".

Le principal intéret du conseillisme, c'est déjà de faire partie de l'histoire du mouvement ouvrier, d'avoir fait des propositions pour sortir du léninisme, cette idéologie qui vante les mérites du Parti et de l'avant-garde, et d'avoir mis en avant la nécessité de l'auto-organisation.

C'est pourtant avec des mises en question inspirées de(s) expérience(s) conseilliste(s), que beaucoup de militants en rupture ont pu évoluer. Il y a eu et il y a des expériences de luttes qui font qu'on devient facilement conseilliste.
Mais une fois l'être devenu, on ne le reste pas forcément longtemps. Une fois que l'on a compris pourquoi le léninisme est à jeter, on est amené à se demander ce qui nous retient encore au marxisme.
Le conseillisme est un peu une école de la critique. Quand on a appris à critiquer, on n'en finit plus de critiquer. C'est le doigt dans l'engrenage, de remise en cause en remise en cause.
Pour moi, le conseillisme est une étape nécessaire dans une réflexion plus générale qui mène à une remise en cause du marxisme... Mais je sais qu'il y en a qui s'en contentent et qui ne vont pas plus loin.
Antigone
 

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede Vilaine bureaucrate » 05 Juin 2009, 02:32

merci a vous pour les différents liens.
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 14:45

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede Pïérô » 04 Aoû 2014, 09:22

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede zombi » 08 Oct 2014, 16:42

Le communisme des conseils : processus politico-économique et premières mesures révolutionnaires
Philippe Bourrinet,
20 février 2014

http://www.leftcommunism.org/spip.php?article372

sur le rapport des gauches radicaux internationaux:
Une expérience avortée : Vers le communisme de gauche allemand ? Du Réveil Communiste à L’Ouvrier Communiste

Philippe Bourrinet
2013

http://archivesautonomies.org/spip.php?article971
zombi
 
Messages: 4
Enregistré le: 06 Oct 2014, 17:16

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede Mahnrikwé » 20 Juil 2016, 23:20

Je vais up ce sujet de façon dégueulasse, mais ça va me permettre de poser une question sans ouvrir un nouveau post.

Quelle est la place de la théorie de la décadence du capitalisme dans le conseillisme ?
À la lecture de la vieille brochure "la décadence du capitalisme" par le Courant Communiste International, ils présentent cette théorie comme point central de toute l'analyse du conseillisme. Notamment, en soulignant et en expliquant que les conseillistes ont fait parti de la 3ème Internationale (dont ils partagent le logo, entête sur leur site internet) jusqu'à leur expulsion, et que leurs positions """libertaires""" ne découlent que d'une analyse de la décadence du capitalisme.
Ainsi, dans le capitalisme descendant, le syndicalisme est conservateur selon eux alors qu'il était progressiste dans le capitalisme ascendant. Et il désigne d'infantile les positions dites ahistoriques de l'anarchisme (qui est un courant nécessairement puéril et petit-bourgeois selon eux) qu'ils rejoignent pourtant. Ils critiquent la position bolchevique de la participation à l'Etat bourgeois (Parti, syndicat) en tant qu'erreur idéologique dans le capitalisme décadent, mais critiquent donc aussi les positions anarchistes de non-participation à l'Etat parce que nous ignorons la décadence du capitalisme et que nous prônions cette position même pendant son ascendance.

Il me vient alors 2 questions :
- quelle est la place de cette théorie de la décadence du capitalisme dans le conseillisme ?
- est-ce qu'il n'y a que le CCI qui axe autant ses positions autour de cette theorie, au point de commencer la première phrase de leur premier paragraphe de principes de base par la citation de cette théorie ?
Je cite : "* Depuis la Première Guerre mondiale, le capitalisme est un système social en décadence."
Mahnrikwé
 
Messages: 17
Enregistré le: 15 Aoû 2014, 14:29

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede Pïérô » 21 Juil 2016, 22:09

Je ne pense pas que cela soit l'apanage de ce que l'on range dans un champ d'un "conseillisme" que j'élargis au champ communiste libertaire pour ce qui est de la question des conseils comme structure de pouvoir de base, et qui se fond aussi dans ce qui est avancé et continue à être travaillé en terme de démocratie directe et de gestion directe (autogestion collective), et d'un projet collectif et communiste largement bien plus avancé côté communiste libertaire que de ce côté qui de mon point de vue s'apparente à forme de religion qui attend que ça tombe du ciel.

Ton exemple est un peu spécifique à un courant qui ne représente pas l'ensemble de ce champ, et une organisation fantomatique d'à peine 20 personnes après la dernière scission, qui ne fait strictement rien sur le terrain, à part porter leur sainte parole, et qui prend de mon point de vue prétexte de cette analyse déterministe, prise chez Marx, et là exacerbée, mais complètement critiquable non seulement d'un point de vue théorique mais aussi avec le temps, tout en condamnant une grande partie de ce qui se fait sur le terrain des luttes et de l'organisation collective, justement pour se conforter dans cette posture complètement improductive.
En exercice de pure philo on pourrait interroger ce type de déterminisme sous l'angle de l'absence de possibilité d'intervention humaine pour peser et être acteurs-actrices des évènement, du choix de société, etc..., d'un point de vue plus pragmatique, en prenant en compte des éléments dont Marx ne pouvait pas tenir compte, et notamment dans le domaine écologique, il n'y a pas de raison d'attendre que ce système capitaliste amène à la mort de la planète pour se bouger...

Et évidemment il y a toute une prophétie mécaniste à critiquer dans cette manière d'appréhender le monde qui fait différence au delà d'une analyse du système capitaliste partagée entre des courants d'un socialisme émergent il y a plus d'un siècle et demi, au regard non seulement de ce que ces courants portent aujourd'hui, mais aussi au regard de l'Histoire. Pour exemple, la prise du pouvoir par les bolcheviks en Russie dans une forme de lecture du socialisme d'Etat comme forme transitoire portée par Marx et Engels, n'a amené qu'un capitalisme d'Etat qui s'est mué en capitalisme libéral, alors qu'il était prédit que l'Etat dépérirait de lui même, je rajouterais comme par enchantement. Donc il faut bien se garder de certaines analyses et prophéties mécanistes de l'Histoire et de la marche du monde, comprendre que le système capitaliste a des ressources, en terme d'adaptation, de restructuration, etc ..., tout en restant sur forme d'analyse matérialiste, et pas philo-planante, en articulant théorie et pratique, et une ou plutôt même des pratiques qui se situent en dynamique, en forme d'un/de possibles... en lien avec un réel projet de société et pas un au-delà sans jalons. Et là, le CCI est complètement aux fraises.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede Mahnrikwé » 26 Juil 2016, 22:18

Merci pour ta réponse Piérô.
Qu'est-ce qu'il y a d'autres comme groupe conseilliste à proprement parler encore aujourd'hui en France ou dans un pays anglophone ? (en résumé, groupes dont j'aurai capacité à lire les productions pour comparer avec le CCI)
Est-ce qu'on peut vraiment élargir le conseillisme au communisme libertaire alors que le conseillisme reste quand même dans une vraie tradition antisyndicaliste, anti-éléctoraliste, anti-bolchévique etc. Ce qui n'est pas le cas de tous les communistes libertaires. C'est d'ailleurs assez amusant de voir une des seules organisations françaises à se revendiquer du conseillisme, comme Alternative Libertaire, alors qu'on y trouve majoritairement des syndicalistes et que la tactique de Front Anticapitaliste fait l'alliance avec des trotskystes et des maoïstes. C'est amusant, il faut le dire.
Mahnrikwé
 
Messages: 17
Enregistré le: 15 Aoû 2014, 14:29

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede Blackwater » 27 Juil 2016, 11:10

Mahnrikwé a écrit:Merci pour ta réponse Piérô.
Qu'est-ce qu'il y a d'autres comme groupe conseilliste à proprement parler encore aujourd'hui en France ou dans un pays anglophone ? (en résumé, groupes dont j'aurai capacité à lire les productions pour comparer avec le CCI)


D'autres groupes "réellement" conseillistes, j'en vois pas. Mais des groupes très influencés par le conseillisme, il y en a notamment le courant communiste-ouvrier, représenté en France par ICO (Initiative Communiste-Ouvrière) qui a tendance à rejeter certaines visions léninistes de la révolution (mais pas toutes), tout en restant marxistes, se revendiquant surtout des théories élaborées par Mansoor Hekmat.
L'UPC (Union Pour le Communisme) quant à elle est une organisation amie du CCI, et est très proche du conseillisme, mais pas totalement : je dirai qu'il y a des militants léninistes et des militants conseillistes. Mais leurs militants se revendiquent parfois du courant qu'on dit "Gauche Communiste", qui se relie au conseillisme.
Mais l'UPC comme l'ICO sont loin d'être anti-syndicats : ils s'y investissent (CGT et Solidaires).
Modifié en dernier par Blackwater le 31 Juil 2016, 21:30, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur-trice
Blackwater
 
Messages: 333
Enregistré le: 18 Mar 2012, 13:57
Localisation: Toulouse, Grenoble

Re: L'interet du conseillisme ?

Messagede altersocial » 27 Juil 2016, 13:45

Quelle est la place de la théorie de la décadence du capitalisme dans le conseillisme ?


Dans la théorie conseilliste la place de la théorie de la décadence du Capital réside surtout chez Paul Mattick via Henryk Grossman. Je n'ai jamais trouvé cette question fondamentale bien que parfois passionnante. Mais n'a pas la même signification/conclusion que le CCI :lol:

Qu'est-ce qu'il y a d'autres comme groupe conseilliste


Il n'y a pas d'organisation conseilliste en France, surtout depuis qu' Echanges & Mouvement (ex Informations Correspondance Ouvrières) a tourné vers une approche spirituelle :lol: de la lutte de classes. Il y a deux sites conseillistes : Spartacus 1918, et bien sûr Contre Capital :mrgreen: ...
En dehors de cela non le CCI n'est pas "conseilliste" (pour eux c'est une insulte réservée pour des groupes comme ex. Daad en Gedachte etc) ce sont des léninistes, idem pour ICO hekmatiste qui ont des tendances autoritaires/dirigiste derrière un habillage conseilliste - et une affiliation partidique iranienne anti-IVG). Il y a des tendances conseillistes chez les copains du GARAP sinon.

C'est d'ailleurs assez amusant de voir une des seules organisations françaises à se revendiquer du conseillisme, comme Alternative Libertaire, alors qu'on y trouve majoritairement des syndicalistes


Il y a des "tendances" chez AL donc tout dépend ce que tu entends par "syndicaliste". Si c'est "communistes libertaires de la cgt" cela peut poser effectivement problème, pour ce qui est de SUD c'est différent car ce n'est pas une confédération syndicale classique, du coup il y a des conseillistes chez SUD car ils essaient d'en faire une AAU-E d'où certains textes (il y en a un dernièrement dans une fédération sud qui appelait en ce sens mais qui a été rejeté en congrès) qui appelle à une structure unique (pas de "métier" ou autre) et basiste.
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Suivante

Retourner vers Débats théoriques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités