La Commune de Paris, et Lyon

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 16 Mai 2016, 14:41

Ivry-sur-Seine (94) mardi 17 mai 2016

« Notes pour servir à l'histoire de la commune de Paris » 1871

à 19h30, Librairie « Envie de lire », 16, rue Gabriel Péri, Ivry-sur-Seine

Rencontre

C'est pas de notre faute, c'est plutôt de la leur... Si année après année, on se retrouve à causer de la dernière perle publiée par nos amis des éditions Libertalia à propos de la Commune de Paris. S'ils s'obstinent à dépoussiérer l'historiographie de cet événement singulier, aussi bref qu'éclatant, à l'instar d'une étoile filante. À contre-courant de toutes les images d'Épinal, de Versailles ou de Belleville, ils creusent hardiment le sillon ouvert par leur collection «Ceux d'en bas»... Cette fois, avec un témoignage de première main : les «Notes pour servir à l'histoire de la Commune de Paris», de Jules Andrieu. Où celui qui fut membre de la minorité du Conseil, délégué aux services publics, livre ses impressions à chaud sur les lacunes, les hésitations et les erreurs de ses compagnons de lutte et de gouvernement. De quoi donner du grain à moudre à celles et ceux qui voudraient, suivant l'exemple des anciens, se lancer «à l'assaut du ciel». De leur faute, à ces bougres d'éditeurs, qu'on disait, parce que quand on nous montre un manuscrit d'époque extirpé d'un grenier, ayant traversé les bourrasques du temps, on piaffe d'impatience. De la nôtre aussi, un peu, si chaque année, avec le retour du printemps, on éprouve le même désir de revenir sur cet épisode vivifiant de notre histoire, en trinquant autour d'un petit «communard», avant de causer en écoutant souffler, dans l'air, le vent de la fraternité. Et on compte bien que, cette année encore, vous serez de la partie! Le tout en compagnie d'Eric Fournier, historien fin connaisseur de la Commune et ami de la maison.

http://www.envie-de-lire.fr/

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 22 Mai 2016, 11:43

Paris mercredi 25 mai 2016

Rencontre-débat : Notes pour servir à l’histoire de la Commune de Paris en 1871

Rencontre-débat en présence d’Eric Fournier (historien) et de Nicolas Norrito (éditeur), le mercredi 25 mai à 19h45 // à la librairie Quilombo (23 rue Voltaire, 75011 Paris - m° Rue des Boulets/Nation).

Il est deux manières de commémorer des événements historiques. L’une consiste à évoquer les morts glorieux, à célébrer pieusement ou tapageusement leur souvenir. L’autre les érige en témoins et juges d’un monde qui n’a pas su réaliser leurs espérances. Chef du personnel de l’administration de Paris, délégué aux Services publics de la Commune, Jules Andrieu (1838-1884) était un homme paradoxal : fonctionnaire froid et méthodique, épris de justice et de poésie, ami de Varlin et de Verlaine. Dans ces Notes rédigées en 1871, il relate la façon dont il a veillé à déjouer la "machine de guerre que le gouvernement de Versailles préparait, celle dont l’effet lui paraissait le plus certain, la brusque interruption des services publics". Il nous introduit au coeur de la besogne anonyme de ceux qui permirent à la Commune de s’écrire au quotidien en assurant la survie matérielle de la cité : acheminement de l’eau, éclairage, organisation des cimetières, entretien des égouts... Mais Andrieu ne s’en tient pas à cela. Il rédige un "manuel pratique des fautes" de la Commune, véritable réquisitoire, parce que la révolution n’est pas morte et qu’il faut analyser "courageusement" les échecs si l’on veut parvenir un jour au rêve des communeux : la république sociale, universelle, libre, juste et fraternelle. Une Commune sans mythe.

http://www.librairie-quilombo.org/Notes ... is-en-1871
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede Pïérô » 28 Mai 2016, 00:40

Invitation à des rencontres sur la commune

Rencontres sur la Commune 31 mai - 4 juin 2016, sur la ZAD, Notre-Dame-des-Landes

Du 1 au 4 juin, sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, nous organisons des Rencontres sur la Commune. Mais, au juste, qu’est-ce que la « Commune » ? Sans doute une mémoire des luttes à dépoussiérer et à redécouvrir, peut-être une perspective révolutionnaire renaissante...

La Commune semble lentement revenir aux lèvres de nombre de celles et ceux qui, un peu partout, reprennent prise sur leurs existences dans la lutte.

Dans le mouvement anti-aéroport, au-delà d’une banderole et d’une prise de parole enflammée lors de l’arrivée du convoi Cap sur la COP aux portes du château de Versailles, la possibilité de la Commune s’esquisse lorsque l’on commence à imaginer ensemble l’avenir de ce bocage une fois arraché l’abandon du projet d’aéroport.

Dans le mouvement actuel, dit « contre la loi travail », d’aucuns l’invoquent passionnément : dans les amphis occupés, les graffitis sur les murs des métropoles transfigurées par des manifestations débordantes, dans les occupations de places, ces « nuits debout » où quelque chose semble malgré tout encore échapper à l’appareil de capture de la gauche moribonde, une pulsion de vie qui habite et déborde la place au rythme des fêtes sauvages et des départs en manifs nocturnes...

Si la Commune semble resurgir, au détour de certaines paroles, de certains gestes, de certains liens qui constituent des communautés de lutte, il n’en reste pas moins extrêmement difficile - au cœur d’un Occident où règne l’hégémonie de l’économie de marché et de la démocratie représentative - de se figurer la forme que prendrait aujourd’hui son retour. Tout au plus peut-on explorer ce qu’elle fut par le passé. Tout au plus peut-on affirmer ce qu’elle n’est pas : ni bureaucratie municipale, ni petite communauté de militants radicaux.

C’est sans doute notre principale faiblesse dans le contexte actuel que notre difficulté à dépasser le langage de la négativité (anti-aéroport, anti-capitaliste, anti...) et à énoncer positivement ce pour quoi nous luttons, ce à quoi nous aspirons. Nul besoin ici d’un quelconque « plan quinquennal », juste d’un horizon désirable : assez net pour être perceptible par tous et toutes, assez flou pour inviter à l’invention, pour laisser la place à l’inattendu et ne pas enclore les possibilités singulières qui germent de chaque situation insurrectionnelle.

Si nous nous contentons de bégayer notre refus sans chercher à esquisser des bribes du monde que nous voulons faire advenir, alors nous sommes condamnés à répéter sans cesse la même ritournelle ; à rester captifs des mêmes schémas, de mouvements en mouvements, contre l’aéroport ou la loi travail, où chaque victoire partielle, si jubilatoire et nécessaire soit elle, précipite la fin de ce qui l’a rendu possible et contenait la possibilité d’aller plus loin.

Alors pour discuter ensemble ce que signifie faire Commune aujourd’hui, on vous invite à venir passer quatre jours sur la ZAD, ce territoire qui se libère, pour palabrer, festoyer et semer les graines d’une perspective révolutionnaire qui prenne la forme d’une levée de communes.

En guise de première contribution à cette réflexion collective, nous vous renvoyons à la version longue de l’invitation à ses rencontres, qui offre quelque pistes à défricher pour saisir ce que signifie pour nous la Commune.

lisez le pdf de l’invitation ci joint
version longue : http://zad.nadir.org/IMG/pdf/invitation ... ne-zad.pdf
version courte : http://zad.nadir.org/IMG/pdf/invitation ... visuel.pdf


Éléments du programme provisoire

Le programme définitif sera communiqué ultérieurement, nous mettons ici en partage les pistes que nous explorons pour cette semaine de rencontres. Toute proposition de contribution serait la bienvenue.

Chantiers collectifs d’entretien des communaux

Ceux-ci prendront la forme de semis de sarrasin sur les terres du mouvement et/ou d’entretien des routes et des chemins communaux.

Communes d’hier

Des interventions, des projections, des lectures ou des discussions sur des expériences de

Communes qui ont marqué l’histoire ou qui furent oubliées.

Banquet des Q de plomb

Des victuailles de la ZAD, du vin en abondance, banquet pantagruélique et diatribes enivrantes

Imaginaires de Communes

Le temps d’une soirée, sous la forme d’un collage de lectures, d’images et de sons, nous partirons à chaque fois d’un événement de l’histoire locale pour tisser des correspondances avec les mille et unes tentatives passées et présentes de faire commune.

Escapade nantaise

Escale ou ballade à Nantes sur les traces de Mai 68. Que fut ce que certains appelèrent la « Commune de Nantes » ?

Faire commune aujourd’hui ?

Qu’est ce qui résonne de la Commune, comme héritage et perspective révolutionnaire, dans nos différentes tentatives locales et dans les luttes actuelles ? Discussion collective.

Fête, jeu, musique et danse

Infos pratiques
Les rencontres se dérouleront du mardi (soir) 31 mai au samedi 4 juin inclus sur la ZAD de Notre- Dame-des-Landes. L’hébergement (dortoirs et camping) et la nourriture (cantines) seront assurés par nos soins. C’est pourquoi nous vous invitons à nous prévenir dès que possible de votre venue à l’adresse suivante pour faciliter l’organisation : rencontrescommune@riseup.net

http://zad.nadir.org/spip.php?article3778
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22024
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 28 Mai 2016, 10:46

Erquery (60) samedi 28 mai 2016

La Commune revient à Erquery !

Le 28 mai prochain, à 20h 30, nous vous proposons une conférence suivie d'un concert autour de la Commune de Paris de 1871.
La Grange d'Erquery, 16 rue de la République, 60600 ERQUERY

Eric Fournier, maître de conférence à Paris I Sorbonne, viendra nous présenter deux livres, deux témoignages de la Commune de 1871, réédités récemment :
Le premier, qu'il a coédité, est La Commune de Louise Michel (1830-1905) et le second est Notes pour servir à l'Histoire de la Commune de Paris de Jules Andrieu (1838-1884).

La conférence sera suivie d'un concert de Riton la Manivelle que nous sommes heureux d'accueillir à nouveau en Picardie. Avec son orgue de barbarie, il fera résonner les chants de révolte de la période de la Commune de 1871.

~ Participation libre.
~ N'hésitez pas à ramener un petit miam-miam ou glouglou à partager au cours de la soirée !

http://picardie.demosphere.eu/rv/663
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 22 Sep 2016, 16:17

Paris samedi 24 septembre 2016

Fête de la commune 2016

de 14h à 20h Place de la Commune de Paris 1871
angle rue de la Buttes-aux-Cailles / rue de l'Espérance, Butte aux cailles, Paris 13e

Le 24 septembre prochain, nous nous retrouverons place de la Commune de Paris pour fêter tous ensemble la révolution du printemps 1871.
Pendant 72 jours, Paris insurgé fut une ville libre, reprenant son destin en main, face à une assemblée monarchiste et ouvrant la voie à une République moderne, démocratique, laïque et sociale.

Dans un moment où tant de forces s'attachent à diviser le peuple, à attiser le ressentiment, l'obsession identitaire et l'esprit d'exclusion, la Commune nous rappelle tout simplement que l'on ne peut décidément séparer l'égalité, la citoyenneté et la solidarité.
La Commune de Paris doit être honorée de façon permanente et c'est pourquoi nous sommes satisfaits de savoir qu'elle devrait faire bientôt son entrée dans le métro. C'est l'aboutissement de la campagne portée par notre association avec le soutien de nombreuses personnalités de milieux culturels et associatifs.
Et peut-être qu'enfin, la Commune, les communardes et les communards sortiront de l'ombre ce qui permettra leur réhabilitation.

Venez nombreux en discuter avec nous lors de notre fête 2016.


Programme :

• 14h : Riton, son orgue de barbarie et Jean-Marc
• 15h : Nag'Air (Malène et Fanchon)
• 16h : Théâtre : « Le rendez-vous du 18 mars »
• 17h : Le groupe de musique traditionnel « La Cascade »
• 18h : intervention des Amies et Amis de la Commune
• 18h30 : Utge Royo

Sur la fête, vous trouverez un stand littérature, des tee-shirts, des objets de mémoire de la Commune et une buvette où nous aurons le plaisir de nous retrouver devant un communard, un rafraîchissement ou un gâteau confectionné par nos adhérents.

http://www.commune1871.org/spip.php?pag ... rticle=809
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 29 Sep 2016, 12:11

Le 28 septembre 1870, à Lyon, on proclame la Fédération révolutionnaire des Communes du balcon de l’Hôtel de ville

Six mois avant la Commune de Paris, c’est à Lyon que se crée le « Comité Central du Salut de la France », ainsi que la « Fédération révolutionnaire des Communes ». S’affirme dans cet esprit communard, le rôle important joué par le peuple de la Guillotière.

... https://rebellyon.info/Le-28-septembre-1870-a-Lyon-on
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 05 Oct 2016, 17:35

La Commune de Paris

Dossier tiré du Libertaire

La Commune de Paris (mars/mai 1871)
Les causes de la commune
Proudhon et Blanqui
Les anarchistes et la Commune de Paris
La Commune dans l’histoire
La Commune de Marseille (1871)
La tentative des 7 et 8 août 1870
Deuxième tentative d’insurrection révolutionnaire : 1er novembre 1870
La Commune révolutionnaire de Marseille (23 mars / avril 1871)
Charles ALÉRINI
Gaston CRÉMIEUX
André BASTELICA
L’AIT et la Commune de Paris (1870 / 1871)
Déclarations de la section Parisienne de l’AIT
La fête — Le Cri du Peuple (30 mars 1871)
La Commune de Paris par elle-même. (Textes et déclarations des communards et communardes.)
La peine de Mort
La Colonne Vendôme et le militarisme
L’éducation
Sur l’organisation de la commune.
Sur la production de biens pendant la Commune
La vie des Clubs
La condition des femmes
La garde Nationale
Les étrangers peuvent-ils être admis à la Commune ?
Karl Marx / Michel Bakounine et la Commune de Paris : Textes, déclarations et lettres (1870 – 1872)
Michel Bakounine
Karl Marx
La semaine sanglante (22 — 29 mai 1871)
La dernière barricade : rue Ramponeau et rue de Tourtille

à lire : https://fr.theanarchistlibrary.org/libr ... e-de-paris
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 29 Oct 2016, 12:34

Lyon jeudi 03 novembre 2016

Débat autour du livre "Les Communards à Lyon"

Dans le contexte actuel, que peut-on apprendre de l’histoire de la commune de Lyon ? Qui étaient les Communardes et Communards de l’époque ? Où se passaient les choses ?

à partir de 18h30, au bar "Les clameurs", le groupe Graine d’anar vous invite à :

Une présentation suivie d’un débat, en présence de l’auteur, autour du livre de Mathieu Rabbe : "Les communards à Lyon. Les insurgés, la répression, la surveillance"

En savoir plus sur ce passé aide-t-il à mieux comprendre le présent ? Quels enseignements pouvons nous tirer de ces événements ? Peut-on faire bégayer l’histoire ?

Entrée libre.

Image

https://rebellyon.info/Debat-autour-du- ... ds-a-17083
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede Pïérô » 06 Nov 2016, 12:36

Paris, mercredi 9 novembre 2016

Conférence débat
« Adolphe Clémence, relieur et communard »

par Jean-Louis Robert, historien, président d'honneur des Amies et Amis de la Commune de Paris
Organisée par L'Institut CGT d'histoire sociale du livre parisien

à 14h15, Maison des métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e

Entrée libre.

http://www.commune1871.org/?Mercredi-9- ... la-Commune
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22024
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 29 Nov 2016, 11:14

Paris jeudi 1er décembre 2016

Soirée d'histoire « Paris et les Parisiens 1870-1871 »

L'association des Amies et Amis de la Commune de Paris-1871 organise une 1ère Soirée d'Histoire - "Paris et les Parisiens 1870-1871"

Conférences, suivies de débats
• 19h-20h30 - Jean-Louis Robert, historien, président d'honneur des Amies et Amis de la Commune de Paris-1871 : "Paris et les Parisiens à la fin du Second Empire"
• 20h30-22h- Laure Godineau, historienne, maître de conférences d'histoire contemporaine "Paris et les Parisiens pendant la Commune"

Mairie du 14e arrondissement, Salle des Mariages, 2 Place Ferdinand Brunot

http://www.commune1871.org/?Jeudi-1er-d ... d-Histoire
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 03 Déc 2016, 14:24

Les communards réhabilités malgré l’assaut de la droite

Comme Eugène Pottier, né il y a 200 ans, les victimes de la répression de la Commune de Paris de 1871 ont été réhabilitées, hier, suite à un vote majoritaire à l’Assemblée.

De vieilles réminiscences versaillaises n’auront pas suffi à empêcher ceux qui sont montés « à l’assaut du ciel » au printemps 1871 d’être enfin réhabilités par l’Assemblée nationale mardi soir.

... http://www.humanite.fr/les-communards-r ... ite-627578
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 02 Fév 2017, 17:41

Jeudi 2 février 2017 à Paris

Séminaire « Courbet et Proudhon »

à 19h30, École Normale Supérieure (ENS), 45 rue d'Ulm, Paris 5e

Le séminaire Conséquences reprend à l'ENS en compagnie de Courbet et Proudhon

Lorsqu'en avril 1871, on réclame de Gustave Courbet, candidat aux élections complémentaires de la commune pour le 6ème arrondissement, une profession de foi, le peintre s'étonne : « après trente ans de vie publique révolutionnaire, socialiste, je n'ai donc pas su faire comprendre mes idées ? ». Admettant toutefois que « Le langage de la peinture n'est pas familier à tout le monde », il se prête à l'exercice, affirmant avoir été « constamment occupé de la question sociale et des philosophies qui s'y rattachent, marchant dans ma voie parallèlement à mon camarade Proudhon ». L'histoire officielle retient de Courbet qu'il fit abattre la colonne Vendôme, ce qui lui valut alors la prison, puis l'exil. Mais on s'intéresse moins au rôle de cette figure aujourd'hui institutionnalisée, dans l'éphémère Fédération des artistes de Paris, qu'il fonde et préside pendant la commune, ainsi qu'à ses rapports étroits avec l'anarchisme (P. J. Proudhon et V. Considérant). C'est le lien entre l'engagement dans la Commune, et une manière de représenter le peuple et le travail qui n'a pas d'équivalent dans la peinture du XIXème siècle, qui nous occupera pendant cette séance.

https://paris.demosphere.eu/rv/52831
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 03 Mar 2017, 16:22

Sète vendredi 3 et samedi 4 mars 2017

La Commune, film de Peter Watkins

Cinéma Le Palace, 24 avenue Victor Hugo, 34200 Sète
Vendredi à 19h et samedi à 14h

Dans le cadre de la Semaine sur le mouvement ouvrier sétois, le Ceucle Occitan Setori projette le film de Peter Watkins (1e partie).

L'entrée est gratuite.

https://herault.demosphere.eu/rv/6652 et https://herault.demosphere.eu/rv/6653
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede bipbip » 26 Mar 2017, 15:20

25 mars 1871
Publication d’un des plus beau texte pré-électoral….


Image


1) Bon, un petit retour en arrière. Donc le 18 mars au soir les Versaillais avait laissé Paris à l’insurrection

2) Le 19, le comité central de la Garde Nationale annonçait des élections communales.

3) Dans les jours suivants, qq élus parisiens tentent une conciliation avec Versailles, craignant une effusion de sang.

4) Mais le Gouv comme l’assemblée opposent une fin de non recevoir….La répress° par la GN d’une manif contre la Commune n’arrange rien.

5) Les Communes de provinces nourrissent un temps l’espoir d’une vaste révolution… que les 1ères répressions enterrent…

6) Il faut donc faire cette élection… pour certains il s’agit juste d’élire un pouvoir communal

7) Pour d’autres de construire une république à Paris qui serve de modèle au pays

8) Le 25 mars, ce magnifique appel aux électeurs est donc affiché dans Paris

9) Ces pratiques d’élections sans candidats étaient aussi courantes sous la révolution fr

10) Cela s’explique aussi dans un contexte de forte politisation, de réunions fréquentes, de pratique de démocratie directe

11) en mars 1871, les habitants des quartiers ont depuis x mois l’habitude de s’assembler, discuter, débattre

12) Nommer en leur sein un représentant, un mandataire est facilité par cette interconnaissance politique

https://twitter.com/LarrereMathilde/sta ... 64/photo/1
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Commune de Paris, et Lyon

Messagede Pïérô » 06 Avr 2017, 20:35

Lille, dimanche 9 avril 2017

Projection-débat-repas
La Commune ( version longue)

à l'Univers, 16 rue Georges Danton, Lille

le film dans sa version longue dure 5h30 ; il sera diffusé de 13h30 à 17h30, avec entracte. Le spectateur est invité à entrer et sortir de la salle quand il le désire.

La Commune (Paris, 1871)

- en présence de membres de Rebond pour la Commune, qui ont participé au film -

Contexte : Napoléon III perd la guerre contre la Prusse après un siège de Paris particulièrement dur pour le peuple parisien. Les 17 et 18 mars 1871, le peuple parisien, qui refuse la capitulation, se révolte. La Commune de Paris est née.
Tandis qu'un journaliste de la Télévision Versaillaise diffuse une information consternante et tronquée, se crée une Télévision Communale, émanation du peuple de Paris insurgé…

11h30 repas partagé avec des communards

13H30 diffusion première partie

16h30 Goûter-repas communard !

17h30 diffusion seconde partie

20h30 Place à l'échange !

+ exposition, buvette, petite restauration bio / locale / glanée / végé-végan…

Tarifs : Prix Libre
Proposé par Lent Ciné, collectif audiovisuel des Objecteurs de Croissance de Lille

Image

https://www.facebook.com/events/1237693396280515/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22024
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité