Burkina Faso

Re: Burkina Faso

Messagede bipbip » 03 Oct 2015, 01:42

Burkina Faso : le général Diendéré se rend aux autorités

Le général putschiste Gilbert Diendéré, qui avait trouvé refuge à l’ambassade du Vatican à Ouagadougou, a été remis ce jeudi aux autorités burkinabè. Après 36 heures de négociations, il a été conduit sous bonne escorte dans un camp de la gendarmerie. La justice va désormais pouvoir l’entendre exposer sa version du coup d’Etat manqué du 16 septembre.

... http://www.rfi.fr/afrique/20151001-burk ... endarmerie
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Burkina Faso

Messagede bipbip » 06 Oct 2015, 01:38

Burkina Faso : Victoire populaire contre le putsch – Une formidable mobilisation

Les mobilisations populaires ont non seulement fait échouer le coup d’État contre le gouvernement de transition mais elles aussi empêché les manœuvres des dirigeants de la CEDEAO qui avalisaient les exigences des putschistes.

« Nous avons vu ce qui s’est passé. Nous avons su que le peuple n’était pas favorable. C’est pour ça que nous avons tout simplement abandonné ». Ce constat fait par Diendéré [1], le dirigeant du Régiment de sécurité présidentiel (RSP) et principal auteur du coup d’État raté, révèle l’importance des mobilisations populaires qui se sont déroulées à travers le pays.

Dans les principales villes de province, où les hommes du RSP sont absents, les manifestations contre le coup d’État étaient quotidiennes. L’appel à la grève générale lancé par l’Unité d’action syndicale (UAS) [2], regroupant confédérations et syndicats autonomes, a été largement suivi : administrations, banques et marchés sont restés fermés. Quant aux forces armées du Burkina, elles sont intervenues suite aux pressions de plus en plus fortes des hommes du rang et des sous-officiers qui ne supportaient plus de voir une population réprimée dans le sang par une milice jouissant de privilèges exorbitants en comparaison aux autres corps militaires.

... http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article35984
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Burkina Faso

Messagede Pïérô » 10 Oct 2015, 13:10

Putsch raté en pays insoumis

Vestiges du régime de Compaoré, la garde présidentielle et le général Diendéré ont tenté de prendre le pouvoir, moins d’un an après l’insurrection qui a chassé le dictateur. Ils ont échoué face à la résistance massive des Burkinabè et d’une partie de l’armée. Les dirigeants africains ou français se sont positionnés à contretemps et parfois à contresens de la volonté populaire.

... http://survie.org/billets-d-afrique/201 ... oumis-5028
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Burkina Faso

Messagede bipbip » 21 Oct 2015, 00:07

Pieds Nus : La révolution d’octobre au Burkina Faso et sa transition

En octobre 2014, la capitale du Burkina Faso, Ouagadougou, était le théâtre d’énormes manifestations contre le Président du pays, Blaise Compaoré, et son projet de reforme de la constitution, visant à lui permettre de rester au pouvoir encore 15 ans. Face à son intransigeance, le mouvement se transforme rapidement en révolution qui dure 6 jours et 6 nuits, et qui se termine par le départ de Compaoré, après 27 ans de dictature. Un gouvernement de transition se met en place et prépare les élections prévues en octobre 2015.

Le réalisateur du film, Christian Carmosino, se trouve à Ouaga pour réaliser un documentaire scientifique quand les événements se déclenchent. Témoin de la première heure, il pointe immédiatement sa caméra sur les manifestations et filme en direct tous les événements, pendant ces 6 jours. Ainsi, à notre tour, nous sommes témoins privilégiés, aux premiers loges, de cette révolution menée pieds et mains nus par la jeunesse burkinabè. Le récit est enrichi par les interviews des acteurs de la révolution, qui, avec le recul de quelques mois, nous mettrent en perspectives les événements clés de la révolution et de son déroulement. Au point de comprendre exactement ce qui s’est passé et pourquoi.

... http://cadtm.org/Pieds-Nus-La-revolution-d-octobre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Burkina Faso

Messagede bipbip » 19 Jan 2016, 03:43

Burkina-Faso. De Sankara à Compaoré et la rivalité entre Daech et l’Aqmi

Plus que jamais le Burkina Faso, jusque-là un îlot de relative stabilité dans une région en proie depuis des lustres au terrorisme; est à présent dans l’œil du cyclone ou plutôt dans l’œil Borgne, peut-on lire en Une de L’OBSERVATEUR PAALGA. L’œil du Borgne, comprenez Mokhtar Belmokhtar, «le barbare du désert», celui qu’on affuble aussi du sobriquet de «mister marlboro» pour ses trafics de cigarettes, régulièrement donné pour mort mais toujours ressuscité derrière les dunes de sable. La boucherie de Ouagadougou, comme l’écrit son confrère du journal LE PAYS, boucherie qui a fait au moins 28 morts et 50 blessés vendredi dernier dans la capitale a été, en effet, revendiquée depuis par le groupe djihadiste Al-Mourabitoune, dirigé par Mokhtar Belmokhtar et récemment rallié à AQMI (Al-Qaida au Maghreb Islamique).

... http://alencontre.org/afrique/burkina-f ... laqmi.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Burkina Faso

Messagede Lila » 18 Sep 2016, 19:58

Pratique transfrontalière de l’excision : Une caravane pour lutter contre le phénomène

Partis de Ouagadougou le 05 septembre 2016, les caravaniers de l’Association jeunesse unie pour l’éradication de l’excision au Burkina Faso (JEUNEE/BF), étaient de retour le jeudi 15 septembre 2016. Pendant dix jours, ces jeunes ont mené des activités de sensibilisations dans 5 communes du Burkina.

à lire : http://lefaso.net/spip.php?article73194
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2039
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Burkina Faso

Messagede bipbip » 16 Mar 2017, 18:16

Après le départ de Monsanto, les paysans burkinabè veulent reconquérir leur autonomie semencière

Si Monsanto a décidé de quitter le Burkina Faso, les sociétés cotonnières maintiennent leur main-mise sur les semences de coton. Des milliers de producteurs de coton burkinabè entrent aujourd’hui en résistance pour reconquérir leur autonomie.

... http://www.bastamag.net/Apres-le-depart ... uerir-leur
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Burkina Faso

Messagede bipbip » 04 Mai 2017, 16:41

Le Burkina a remporté la bataille contre le coton OGM, mais la lutte n’est pas finie

Le Burkina Faso a décidé de ne plus utiliser le coton génétiquement modifié de Monsanto. Mais le niébé transgénique, largement consommé par la population, est déjà dans les éprouvettes. Blandine Sankara prône l’autonomie pour rompre avec ces cultures transgéniques.

... https://reporterre.net/Le-Burkina-a-rem ... -n-est-pas
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Burkina Faso

Messagede bipbip » 22 Juin 2017, 21:51

Ce que les ruines racontent d’une insurrection

Retour sur la révolution burkinabé de 2014

Le 28 octobre 2014, un million de personnes manifestent à Ouagadougou, au Burkina Fasso, lançant une insurrection qui allait finir par imposer en moins d’une semaine la démission de Blaise Campaoré, chef de l’État, en poste depuis 27 ans. Il voulait alors modifier la Constitution du pays pour se présenter à un cinquième mandat. Les manifestations de rue massives, notamment celle du 30 octobre, attaquèrent systématiquement les bâtiments symboliques du pouvoir (siège du parti de Campaoré, domicile de membres du régime, assemblée nationale, mairie) - alors que la police répond par des tirs à balles réelles faisant plus d’une trentaine de morts et des centaines de blessés. Le lendemain, alors que les manifestations continuent et s’étendent dans tout le pays, le chef de l’armée Honoré Traoré s’autoproclame chef de l’État provisoire. Vincent Baunnecase nous raconte ici l’histoire de ces deux dernières journées à travers les ruines et les mémoires de ceux qui les ont vécues.

... https://lundi.am/Ce-que-les-ruines-raco ... surrection
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Burkina Faso

Messagede Pïérô » 23 Juil 2017, 02:11

Attention aux peaux de bananes politiques !

Le mouvement syndical de notre pays, [le Burkina Faso] a toujours piétiné des peaux de bananes politiques, surtout dans des moments difficiles et complexes. Mais il a su tenir dans le temps en cultivant de façon inlassable d’une part l’unité entre travailleurs-élèves-étudiants-paysans-secteur informel et, d’autre part, l’intégration véritable de notre peuple avec les autres peuples.
En effet, pour le premier cas, le contenu des cahiers de doléances déposés dans une cohésion syndicale chaque 1er mai auprès des autorités de notre pays l’atteste. En conséquence, l’Unité d’Action Syndicale (UAS) du Burkina Faso [1] est reconnue et respectée, même au niveau des instances et organes internationaux notamment le Bureau International du Travail (BIT), comme un cas d’école syndicale.
Pour le deuxième cas, il est bien de rappeler qu’au lendemain des indépendances formelles de 1960, nos devanciers syndicaux de la Haute-Volta, en guise d’intégration des peuples africains ont accepté élire El Hadj Famory COULIBALY d’origine Guinéenne à la tête de l’Union Territoriale des Travailleurs Voltaïques (UTTV) section de l’UGTAN devenue Union Syndicale des Travailleurs Voltaïques (USTV). Il sera succédé par LY Mohamed Abdoulaye, d’origine Sénégalaise travaillant aux TP/Bobo ; Et cela, malgré toutes les manœuvres politiques de division (Cf décret N°331/PRES du 22/8/1960 du gouvernement d’antan).
Ce petit rappel pour signifier que les peaux de bananes seront toujours jetées sur le chemin de toute organisation combative ; Mais les armes efficaces et efficientes pour y faire face, c’est la cohésion, la solidarité et la clairvoyance des travailleurs tout en liant nos luttes syndicales à celles de notre peuple. En effet, la culture de la confusion, de la division et de la confrontation comme mode de gouvernance d’un niveau politique donné existeront toujours ! Que puis-je penser d’autre d’une expression du genre : « …la prochaine insurrection sera celle des paysans, de ces 40% contre tous les fonctionnaires réunis. Ce n’est pas un cas d’école, car cela s’est produit ailleurs. » venant d’une autorité ???

« Heureusement » que Son Excellence, Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, ait eu ce propos que je rappelle : « Un pays se construit par l’ensemble de ses fils », dans Sidwaya N°8443 du mardi 11 juillet 2017.
Un propos que je souhaite comprendre par « quel que soit le lieu où sévissent la misère et la pauvreté, l’Homme dans son ensemble devrait s’y attaquer avec conviction, compassion, esprit de sacrifice et altruisme pour ses semblables. ».
Donc, tout fonctionnaire à qui un « Homme fort du moment » demanderait d’utiliser les Pouvoirs d’Etat pour surveiller et/ou organiser des persécutions diverses à l’endroit de tiers, de se garder de participer à de telles dérives. Tôt ou tard, ce moment changera en emportant son « Homme fort », mais ces fonctionnaires, eux, devront assumer le fardeau de ces méthodes peu honorables qui mettent historiquement en jeu leur propre responsabilité et dignité.
En effet, quand une personne qui est foncièrement contre l’unité des travailleurs asperge d’éloges un dirigeant syndical, il est impérieux que celui-ci (ce dernier) se pose cette question : « quelle bêtise historique ai-je commise contre mes compagnons » ? Parce que l’éloge diffère du respect !
Chers camarades, il se peut que nous trébuchions, ou que même nous tombions ; sachons nous relever, nous redresser et nous maintenir dans la cohésion et la solidarité sur la voie juste et noble ! Notre conscience nous le reflètera un jour, en laideur ou en beauté, selon nos choix !

Bassolma BAZIE
bassolma@yahoo.fr

[1] Membre du Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes

http://www.autrefutur.net/Attention-aux ... politiques
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Burkina Faso

Messagede Lila » 08 Oct 2017, 21:52

Blandine Thieba : au Burkina, « beaucoup de mariages forcés ou précoces ne sont pas dénoncés »

D'après Amnesty International, le Burkina Faso a l'un des taux les plus élevés de mariages précoces et forcés dans le monde. Dans certaines régions de ce pays, plus de la moitié des filles âgées de 15 à 17 ans sont déjà mariées.

Blandine Thieba, gynécologue-obstétricien, présidente de la société des gynécologues et obstétriciens du Burkina Faso, dénonce une pratique qui vole l’innocence et l’enfance de millions d’enfants et adolescentes. De passage à Paris, à l’occasion de la conférence « Le droit de dire NON au mariage forcé ! » organisée le 10 septembre dernier par l’ONG Amnesty International, elle a accepté de répondre aux questions de Jeune Afrique.

à lire : http://www.jeuneafrique.com/480177/soci ... -denonces/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2039
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Burkina Faso

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 21:32

Manifestation anti-Macron à Ouaga: Un nuage de gaz lacrymogène sur Zogona

Chaude journée ce mardi dans les alentours de l’Université Ouaga 1 Professeur Joseph Ki-Zerbo où le président Français Emmanuel Macron prononce son discours sur la politique française en Afrique. Des étudiants qui s’opposent à la visite du président français ont manifesté dans les alentours de l’Université bien qu’ils aient été tenus à distance par l’impressionnant dispositif de sécurité.

A l’annonce de la visite du président Emmanuel Macron à l’Université Ouaga I, des associations d’étudiants hostiles à la politique française en Afrique avaient promis de réserver un accueil inamical au chef de l’Etat français. Promesse tenue, malgré la forte présence des unités anti-émeutes de la police nationale et de la gendarmerie sur les lieux.

... https://burkina24.com/2017/11/28/manife ... ur-zogona/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Burkina Faso

Messagede Lila » 27 Mai 2018, 21:41

Au Burkina Faso, les dégâts du premier décret anti-avortement de Donald Trump

Au Burkina Faso, les premiers effets du décret anti-avortement de Donald Trump se font sentir. Les États-Unis ne financent plus les ONG qui facilitent l'accès à l'avortement. Quand bien même, elles oeuvrent aussi à la santé des mères. Les conséquences se font sentir dans les plannings familiaux : des budgets en baisse et une offre de soin fragilisée.

à lire : https://information.tv5monde.com/terrie ... ump-239122
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2039
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Précédente

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité