Italie


Re: Italie

Messagede bipbip » 31 Oct 2013, 13:52

18/19 octobre. Mobilisations contre l’austérité et recomposition sociale
http://oclibertaire.free.fr/spip.php?article1425
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Italie

Messagede bipbip » 16 Nov 2013, 13:43

Manifestations étudiantes dans plusieurs villes d'Italie contre la politique d'austérité
Affrontements entre police et étudiants à Bologne

Une mobilisation d'étudiants s'est soldée par des heurts entre manifestants et policiers vendredi à Bologne, alors que dans toute l'Italie les étudiants protestaient contre les budgets d'austérité.

La rencontre entre étudiants et forces de l'ordre a tourné à l'affrontement vendredi à Bologne, en marge d'une manifestation d'étudiants. Les associations d'étudiants ont annoncé des blessés parmi leurs rangs.

De Bologne à Palerme, en passant par Rome et Milan. cortèges et manifestations d'étudiants ont marqué la journée de vendredi dans les principales villes italiennes, pour protester contre les budgets d'austérité touchant notamment l'enseignement.

http://www.rts.ch/info/monde/5379510-af ... logne.html

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Italie

Messagede leo » 08 Fév 2014, 18:23

Le bourgeonnement des mouvements sociaux en Italie

6 février

Alfredo Mazzamauro

La crise du logement s’aggrave en Italie et, dans ce contexte, les mouvements sociaux italiens sont de plus en plus unis dans leur opposition au néolibéralisme et à l’austérité.


S’il fallait choisir une seule journée d’action pour représenter symboliquement le combat qui est actuellement mené en Italie contre l’austérité et le néolibéralisme, ce serait celle du 19 octobre 2013 – le jour du « soulèvement général » contre l’austérité. Ce jour-là, derrière une bannière proclamant « Un seul grand projet : un revenu et un toit pour tout le monde ! », pas moins de 100.000 personnes sont descendues dans les rues de Rome dans ce qu’on pourrait considérer comme l’une des manifestations les plus suivies des mouvements sociaux italiens depuis le début de la crise économique en 2007.

la suite ici : http://oclibertaire.free.fr/spip.php?article1425#forum2183

* * * * * * * * *


Italie. Attaque de grande ampleur sur le salaire ouvrier chez Electrolux

samedi 8 février 2014

Electrolux propose la réduction de la moitié des salaires
des travailleurs italiens de ses usines


La société suédoise Electrolux propose aux travailleurs de ses quatre usines en Italie de réduire les salaires de 50% afin de maintenir leur compétitivité avec leurs homologues en Pologne et en Hongrie.

Ce n’est certainement pas une coïncidence si la proposition d’Electrolux est venue juste après la signature du nouvel accord sur la représentativité syndicale [voir plus bas], quand, aux yeux des grandes entreprises, les syndicats italiens semblent n’avoir jamais été aussi amicaux. Mais, néanmoins, ce que la multinationale suédoise qui fabrique des appareils électroménagers a mis sur la table a été un choc.


La suite, c'est là : http://oclibertaire.free.fr/spip.php?breve531
leo
 
Messages: 252
Enregistré le: 17 Avr 2009, 18:29

Re: Italie

Messagede bipbip » 13 Avr 2014, 12:51

Un mini-dossier sur d’importantes luttes sociales de boîtes en Italie dans le secteur actuellement le plus combatif, celui de la logistique : http://oclibertaire.free.fr/spip.php?article1514
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Italie

Messagede bipbip » 16 Avr 2014, 00:30

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Italie

Messagede bipbip » 01 Oct 2014, 00:35

Mobilisation générale contre le gouvernement Renzi

Beaucoup de gens n’ont pas saisi l’ampleur de l’affrontement ouvert autour de l’article 18 du Statut des travailleurs [1]. Bien sûr, Matteo Renzi [membre du Parti démocrate – PD – ancien maire de Florence et président du Conseil des ministres depuis le 22 février 2014] vise à occulter la faillite de son gouvernement. L’Union européenne (UE) met la pression pour que les contre-réformes structurelles avancent. A ce propos, une évidence s’impose: Renzi veut imposer un tournant politique au sein de son parti ainsi qu’au sein même du système politique. Toutefois, l’enjeu ne se limite pas à une opération politicienne et symbolique. En effet, si les mesures inscrites dans le Jobs Act [1] sont approuvées, l’effet sur les conditions de vie de millions d’hommes et de femmes vont être ravageurs. L’objectif de fond consiste à augmenter l’exploitation des salarié·e·s et le chantage exercé sur eux, en faisant du travail la variable absolue d’ajustement pour l’entreprise capitaliste.

... http://alencontre.org/laune/italie-mobi ... renzi.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Italie

Messagede Pïérô » 28 Oct 2014, 13:47

Du 16 au 19 octobre, chronique d’un weekend de mobilisation en Italie

Le territoire italien a été marqué, du jeudi 16 au dimanche 19 octobre, par de nombreuses contestations qui ont permis de croiser le mouvement des travailleurs de la logistique, les mobilisations contre le gouvernement de l’austérité par étudiants, précaires et chômeurs et la lutte antifasciste.

... https://rebellyon.info/Du-16-au-19-octo ... -d-un.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22390
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Italie

Messagede Pïérô » 17 Nov 2014, 01:31

Grèves et manifestations contre l’austérité en Italie

Le 14 novembre, dans toute l’Italie, grèves et manifestations étaient organisées par les travailleurs, rejoints par les étudiants, contre le plan d’austérité du gouvernement et le Job Act qui prévoit une précarisation accrue de la classe ouvrière.

... http://communismeouvrier.wordpress.com/ ... en-italie/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22390
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Italie

Messagede bipbip » 30 Nov 2014, 14:05

Schmidheiny : Impunité pour les tueurs de l’amiante

18 ans de prison barrés d’un trait de plume. 3 000 morts comptabilisés et combien d’autres non comptés à qui on ne fait pas justice, l’acquittement de Stephan Schmidheiny par la cours de cassassions italienne met sous les projecteurs les limites des procédures de justice.

Même si nous doutions de l’application de la punition, la condamnation en tant que telle était une reconnaissance du meurtre de leurs proches pour les familles.

Cela vient de leur être brutalement arraché par la prescription. Schmidheiny avait été condamné pour avoir provoqué volontairement une « catastrophe sanitaire et environnementale permanente ». Il ressort libre mais certainement pas blanchi [1]. Sa culpabilité ne fait pas de doute et l’acquittement ne repose que sur le droit et non sur le fond. Et ainsi, un assassin de masse échappe à sa condamnation.

Le procureur à l’origine de l’acquittement met en avant qu’il faut faire la différence entre l’application de la loi et le sentiment de justice. En d’autres termes, les ministères de la justice sont là pour appliquer les lois et non pour rendre la justice, et ça nous ne devrions pas l’oublier. Car ces lois sont rarement favorables aux ouvriers. Et peu de juges viennent du prolétariat.

L’interprétation différente de ces lois par le procureur Guariniello [2] pour conduire Schmidheiny devant les juges, n’a pas résisté à l’armée d’avocats du coupable. Mais pour pouvoir mener ce procès, il a contribué à la création d’un observatoire du cancer en lien avec le parquet dans la région de Turin, « à la recherche des tumeurs perdues ». Celui-ci a identifié des milliers de cas de cancers liés à l’activité professionnelle et les expositions à des produits cancérigènes "dans des endroits insoupçonnés et insoupçonnables".

Ce travail inédit permettra sans nul doute de mettre sur le même banc d’accusation d’autres patrons nous envoyant en connaissance de cause au casse pipe face à des matières nous assassinant à petit feu, ceux du goudron et ceux du PVC par exemple. Et cette fois bien avant le délai de prescription. Ce dispositif n’existant pas en France, nous avons à le créer.

Et n’oublions pas qu’un deuxième procès pour homicide volontaire est en cours contre Schmidheiny. Eternit, ce n’est pas fini.


[1] Contrairement à ce que laisse supposer le titre de la dépêche AFP, "3.000 morts, mais pas de coupable" . C’est un crachat supplémentaire sur nos camarades italiens assassinés par ce patronat des plus abject.

[2] en charge de l’instruction du dossier pour les parties civiles

http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article664
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Italie

Messagede Pïérô » 16 Déc 2014, 02:06

Milan : chronique de la résistance des quartiers. Barricades, manifs et actions contre les expulsions

Depuis plusieurs années, la ville de Milan se prépare à l’exposition universelle pour 2015 (Expo 2015), qui aura lieu du 1er mai au 31 octobre 2015. La préparation de cette exposition implique un monstrueux projet de spéculation, de privatisation et de rénovation de la ville, qui aura beaucoup de conséquences sur une zone de 500 km² : bétonisation, construction d’infrastructures, de pôles logistiques, « valorisations immobilières ». Une gigantesque opération de transfert de fonds publics dans les caisses du privé, à travers un système d’appels d’offre et de sous-traitants (10 milliards d’euros de financement public). Tout comme le TAV (TGV) reliant Turin à Lyon, l’Expo 2015 est l’un des grands projets menés par l’ETAT-ENTREPRISES-BANQUES-MAFIA: des intérêts convergent, au préjudice de la population et du territoire, de la corruption à tous les niveaux (plusieurs cas ont déjà fait scandale et conduit à l’arrestation de politiciens et d’entrepreneurs), exploitation de main-d’œuvre gratuite (par le biais de stages) et sans droit (travail non déclaré, journalier, précaire). Cerise sur le gâteau, le thème de l’Expo est « Nourrir la planète, l’énergie pour la vie » : un espace où seront promues les mêmes politiques agro-alimentaires qui imposent les OGM et des modèles alimentaires qui ne sont utiles qu’aux multinationales de l’agro-industrie. De fait, ces derniers figurent parmi les premiers sponsors de l’Expo 2015. Parmi les principaux financeurs de ce gigantesque événement figure aussi l’Etat israélien, qui, depuis plus de 50 ans, affame et massacre le peuple palestinien.

Depuis 2007, une partie de la ville de Milan s’est mise à lutter contre l’Expo 2015 : contre-information, manifestations, rassemblements, actions directes. La répression a déjà touché plusieurs des camarades actifs dans la lutte contre ce projet. Dans ce contexte, a été lancée depuis novembre une forte campagne répressive contre les occupations de maison. Cette campagne est promue par Maroni, président de la région de la Lombardie, qui a déclaré vouloir expulser plus de 200 maisons occupées.

Le 10 novembre 2014 a eu lieu une réunion au siège du Parti Démocrate qui rassemblait les représentants du Sunia-Cgil (syndicat des locataires des logements sociaux) et des résidents des logements ALER (entreprise de bâtiments résidentiels qui s’occupe de la gestion des logements sociaux). 20 personnes ont fait irruption au siège, ils ont allumé des fumigènes et ont déployé une banderole sur laquelle était écrit « Non aux expulsions – No Tav »[Non au TGV Lyon-Turin]. Le 13 novembre au matin, deux camionnettes de CRS, policiers en civil, et fonctionnaires d’ALER, ainsi qu’autant de fourgons de déménagement, viennent pour expulser deux appartements occupés. Face à ça, des personnes solidaires essaient d’empêcher les expulsions, en tentant de percer le cordon de CRS qui se trouvait devant les portes des appartements occupés. Après avoir reçu des poubelles, des œufs et des objets divers, les flics réussissent à reprendre le contrôle des portes d’entrée et à expulser les appartements.
Quelques jours après, une équipe de gendarmes spécialisés (ROS) perquisitionnent la maison de trois camarades au sujet de l’intrusion au siège du Parti Démocrate survenue quelques jours auparavant. Deux d’entre eux sont inculpé(e)s. Presque au même moment, dans un autre quartier de Milan, une partie des habitants s’oppose à une expulsion : ils se défendent de la police, en leur lançant des objets, et en organisant une manifestation dans le quartier. Une personne est arrêtée.

Malheureusement, la répression ne s’arrête pas là. Le 18 novembre, les policiers, suivant les ordres de la Région, de la Mairie, d’ALER (organisme de logements sociaux) et du Parti Démocrate, se présentent à 6h30 au squat Corvaccio, et à la Rosa Nera, un espace où ont lieu différentes initiatives de contre-information et des concerts de solidarité aux prisonniers. Quelques camarades parviennent à monter sur le toit, les autres occupants sont conduits au commissariat. Les gens du quartier descendent dans la rue pour tenter de ralentir les expulsions : il s’ensuit des émeutes contre la police. Des lacrymogènes sont lancées, et trois autres personnes sont arrêtées. Durant les charges, les manifestants sont frappés très violemment, et une femme enceinte de sept mois est jetée à terre et matraquée. Le foetus porté par cette femme meurt suite à cette agression. Mais, malgré cela, les personnes solidaires résistent et appellent à un rassemblement dans le quartier. Dans l’après-midi, les occupants décident de descendre du toit pour rejoindre le rassemblement. Dans la soirée, le rassemblement se transforme en manifestation en solidarité avec les personnes arrêtées. Cette nuit-là, le siège de l’ALER prend feu. Cet organisme a un rôle déterminant dans la nouvelle stratégie d’expulsions, dans la gestion des milliers de logements laissés vides, et a été l’objet de plusieurs scandales, ces dernières années, du fait d’une gestion spéculative des logements sociaux.

La lutte pour les logements ne s’est pas arrêtée là. Début décembre, deux nouvelles occupations sont nées dans les quartiers où la police avait récemment expulsé : une avec un objectif directement politique, une « base de solidarité populaire », et l’autre, pour en faire des habitations (cette occupation a été revendiquée par le Cinisello Balsamo, « mouvement de lutte pour le logement »). Parallèlement, le responsable régional du logement a demandé publiquement l’intervention de l’armée pour expulser l’une après l’autre toutes les occupations de la ville. Dimanche 7 décembre, une centaine de personnes ont protesté contre le « Milan du luxe », présent à l’avant-première du spectacle de l’année du Théâtre la Scala, où se rendent les plus importants politiciens et industriels de la ville. Sur la banderole, on lisait « Occupons toutes les maisons vides. Arrêt des expulsions ». La police a chargé le cortège, qui a réagi avec des pierres et des pétards. La manifestation s’est ensuite déplacée vers le centre-ville.

Dans les jours et mois prochains, sont prévus plusieurs rendez-vous concernant cette lutte pour le logement, à Milan et dans d’autres villes italiennes. A partir du mois de mars, une série de mobilisations seront appelées contre l’Expo 2015, projet de spéculation et de gentrification qui a provoqué une attaque sans précédent contre les personnes les plus pauvres et précaires de la ville.

De Paris à Milan, en passant par Sivens et Chiomonte, solidarité avec ceux qui résistent !
Résistances et attaques contre ceux qui s’enrichissent sur la dévastation du territoire et la misère des gens !

http://fr.squat.net/2014/12/12/milan-ch ... xpulsions/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22390
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Italie

Messagede Pïérô » 22 Jan 2015, 03:29

Attaque d'un centre social autogéré par des fascistes

Le dimanche 18 janvier à peu près 50 fascistes armés de barres de fer ont attaqué le centre social autonome CSA DORDONI. L’attaque a été repoussé par nos camarades antifascistes. Au cours de l’incident Emilio, un activiste, a reçu un coup au visage avec un pied de biche.

L'agression a eu lieu dimanche 18 janvier dans la soirée; ci-dessous les nouvelles mises à jour traduites de l'italien (du plus récent au plus ancien)


Mise à jour, 24h après : Les compagnes et compagnons du CSA Dordoni nous font part d'un véritable guet-apens, prémédité par cinquante fascistes armés de barres, qui ont profité du Derby au stade pour réunir des fascistes de leur connaissance venus d'autre villes, particulièrement Parme et Brescia. La première attaque a eu lieu vers 18h, par un groupe de dix fascistes rapidement rejoints par quarante autres lâches qui ont déboulés d'une rue proche du Dordoni.
Au cours de l'agression Emilio, un compagnon historique du milieu Cremonais a été touché au visage par un coup de barre et est désormais entre la vie et la mort à l’hôpital, dans un coma avec une grave hémorragie cérébrale. Avant que les les camarades réussissent à le secourir (ils n'étaient que sept ou huit présents dans le centre social), les fascistes se sont acharnés sur lui, le rouant de coup alors qu'il était à terre.
Il est important de noter que la police, une fois arrivée sur les lieux, a seulement procédé à un contrôle d'identité des fascistes, puis les a libérés rapidement en assurant leur fuite par une charge violente contre les compagnons du Dordoni, qui défendaient leur espace malgré leur infériorité numérique.
Suite à cela plusieurs dizaines de compagnes et de compagnons se sont retrouvés à Crémone, venant parfois d'autres villes, pour tenir une assemblée afin de décider de la réponse à apporter à la lâche agression des squadristes.


Le témoignage de Michele (en italien sur le site infoaut.org, NDT) rend compte du déroulement des événements, et apporte quelques précisions.

"Nous publions une première mise à jour des compagnes et compagnons du CSA Dordoni, à propos de la lâche attaque des fascistes de Casapound contre leur centre social. Nous envoyons toute notre solidarité aux compagnes et compagnons crémonais avec l'espoir que le compagnon qui a été gravement blessé se rétablira au plus vite, et nous nous joignons à l'appel pour rejoindre le rassemblement d'autodéfense antifasciste à l'extérieur du CSA Dordoni.
D'autres mises à jours suivront.

Il y a quelques heures, une soixantaine de fascistes crémonais de Casapound, avec l'aide de squadristes venus d'autres villes, ont attaqué le centre social Dordoni. Un compagnon a été touché à la tête par une barre au cours des affrontement et est actuellement dans le coma, son état est grave.
Par la suite on rapporte une charge des CRS pour repousser les camarades rassemblés à l'extérieur du centre social afin de permettre aux fascistes de s'en aller sans être inquiétés.
Tous les antifascistes sont invité-es, à rejoindre le rassemblement pour défendre le Centre Social Dordoni. (Suit l'adresse du centre social). "

Texte en italien : http://www.infoaut.org/index.php/blog/a ... di-cremona

Traduction par le groupe Regard noir-FA

http://fa73.lautre.net/?page=Article&idArt=22
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22390
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Italie

Messagede Pïérô » 08 Fév 2015, 02:45

Le secteur textile italien gagné par les « sweatshops » ?

Il n’y a pas que le Bangladesh, le Cambodge ou l’Europe de l’Est. Les « sweatshops » gagnent aujourd’hui l’Europe du Sud, et en particulier l’Italie, où opèrent notamment les grands groupes de luxe français comme Kering et LVMH. Sous la pression de la concurrence internationale et des politiques de « compétitivité », les conditions de travail et les salaires se dégradent dans les ateliers textiles de la péninsule et, comme en Asie, le besoin d’un « salaire vital » est plus que jamais à l’ordre du jour

... http://multinationales.org/Le-secteur-t ... lien-gagne
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22390
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Italie

Messagede bipbip » 25 Mar 2015, 15:21

Brescia : Répression policière contre une manifestation pour les droits des migrants

La préfecture de Brescia a rejeté la demande de permis de résidence à 4.000 migrants sur 5.000. Dans le seul district de Brescia, 2.000 familles immigrées ont reçu un ordre d’expulsion leur ordonnant de quitter leurs logements.

Aussi, depuis samedi 21 mars, des manifestations quotidiennes de migrants et de militants anti-racistes ont lieu dans la ville. Lundi 23 mars, les forces de répression ont dispersé avec violence la manifestation. Au moins trois manifestants ont été blessés, dont un jeune de 15 ans, et quatre autres arrêtés. On rapporte aussi la présence de militants d’extrême-droite qui, après la charge policière, ont agressé des manifestants.

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... more-51310
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Italie

Messagede bipbip » 29 Mar 2015, 15:34

Italie : les métallurgistes contre la dérive flexicuritaire de Matteo Renzi

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé samedi à Rome à l'appel du syndicat FIOM, pour protester contre les réformes du marché du travail du président du Conseil.

... http://www.humanite.fr/italie-les-metal ... nzi-569747
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités