Angleterre

Re: Angleterre

Messagede bipbip » 01 Nov 2015, 04:56

SOAS (Londres) : Solidarité face à la répression antisyndicale

Sandy Nicoll, représentant du syndicat Unison à la SOAS (Ecole des Etudes Orientales et Africaines) de Londres, a été suspendu le 28 octobre 2015 sur la base de fausse allégations de la direction. Sandy Nicoll est un militant syndical de longue date, connu pour ses luttes en faveur des droits des ouvriers du nettoyage à la SOAS comme ailleurs. C’est un des principaux militants de la campagne « Justice for Cleaners » (« Justice pour les nettoyeurs »), campagne qui avait fini par obtenir une hausse de salaire pour les ouvriers du nettoyage à Londres.

Cette suspension intervient alors que la veille, des étudiants avait occupé le bureau de la direction de la SOAS pour dénoncer les coupes budgétaires et soutenir les agents de nettoyage, particulièrement touchés par les mesures d’austérité. Sandy Nicoll est accusé d’avoir aidé les étudiants à organiser cette occupation.

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... syndicale/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angleterre

Messagede altersocial » 02 Nov 2015, 20:20

Violences policières à Londres contre ... une fête ...

Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: Angleterre

Messagede bipbip » 07 Nov 2015, 18:38

Grande-Bretagne : Affrontements à la "marche des masques"

Des affrontements ont éclaté jeudi soir entre police et manifestants anti-capitalistes dans le centre de Londres, où ont défilé des milliers de personnes pour la « Marche des millions de masques ». 28 personnes ont été arrêtées pour troubles à l’ordre public et trois policiers blessés ont été transférés à l’hôpital.

Les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants, divisés en plusieurs groupes, ont eu lieu devant le palais de Buckingham et le bureau du Premier ministre. La marche avait lieu à l’occasion de la nuit de Guy Fawkes, célébrée chaque 5 novembre en Grande-Bretagne pour fêter l’échec de l’attentat contre le Parlement britannique en 1605. « Une solution : la révolution » ou « A qui sont les rues ? A nous », scandaient les manifestants qui étaient nombreux à porter un masque à l’effigie de Guy Fawkes. Ils ont lancé des feux d’artifice et des bouteilles sur les policiers, dont certains ont été jetés à bas de leurs chevaux, tandis que plusieurs manifestants en sang ont été pris en charge par les secours. Certains manifestants se sont aussi engagés dans le principal quartier commerçant de Londres, autour de Oxford Street, brisant plusieurs vitrines. La police avait décrété des mesures de sécurité spéciales avant la manifestation, qui avait également donné lieu à des affrontements et des arrestations l’an dernier.

http://www.secoursrouge.org/Grande-Bret ... es-masques
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

IWW Sheffield

Messagede luco » 10 Nov 2015, 14:51

Juste pour info : une section IWW qui a l'air réellement active en Angleterre.

https://www.youtube.com/channel/UC_TPF7 ... iwL9ebayLw

Une présentation ici :

Avatar de l’utilisateur-trice
luco
 
Messages: 376
Enregistré le: 30 Déc 2008, 14:43

Re: Angleterre

Messagede bipbip » 24 Nov 2015, 10:27

Echec pour l’extrême-droite raciste à Llangefni (Pays de Galles)

Llangefni est une ville de 5000 habitants, capitale de l »île d’Anglesey située au nord du Pays de Galles. Un groupe d’extrême-droite raciste, » ‘Infidels of North Wales », avait décidé d’y organiser une marche samedi 21 novembre pour promouvoir la haine xénophobe et hurler « les réfugiés ne sont pas les bienvenues ».

Mais les choses ne se sont passées comme prévues pour les racistes. Face à une quarantaine de xénophobes, ce sont 400 habitantes et habitants qui ont manifesté contre le racisme, l’extrême-droite et pour dire « bienvenue aux réfugiés ».

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... de-galles/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angleterre

Messagede Pïérô » 21 Jan 2016, 14:16

La honte !

Terrorisme : un Anglais de 10 ans interrogé par la police pour une faute d'orthographe

Durant un cours d'anglais, le petit garçon a écrit "je vis dans une maison terroriste" alors qu'il voulait dire "je vis dans une maison mitoyenne".

Un petit garçon de 10 ans a été soumis à un interrogatoire policier pour avoir mal orthographié un mot durant un cours d'anglais, selon la BBC, qui rapporte cette mésaventure mercredi 20 janvier. Le 7 décembre dernier, l'enfant, musulman, a fait cette erreur durant un cours d'anglais dans son école primaire du Lancashire, dans le nord-est de l'Angleterre : il a écrit "je vis dans une maison terroriste" ("I live in a terrorist house" en anglais) quand il voulait écrire "je vis dans une maison mitoyenne" ("I live in a terraced house").

Le lendemain, alertée par l'école, la police est venue l'interroger chez lui et examiner l'ordinateur familial. La famille du petit garçon a déclaré à la BBC que l'incident l'avait traumatisé et qu'il n'osait plus écrire depuis. "J'ai d'abord cru à une blague, a déclaré sa cousine, dont l'identité n'a pas été divulguée pour protéger l'enfant. Si l'enseignant avait une inquiétude à se faire, c'est au sujet de son orthographe."

Plusieurs dizaines de cas similaires au Royaume-Uni

Depuis le mois de juillet, les enseignants britanniques sont tenus de déclarer toute attitude extrémiste, dans le cadre de la législation antiterroriste. Miqdaad Versi, le secrétaire général adjoint du Conseil des musulmans du Royaume-Uni (MCB), affirme que plusieurs dizaines de cas similaires lui ont été rapportés et se dit "très inquiet" des dérives de la loi.

... http://www.francetvinfo.fr/monde/royaum ... 78035.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22388
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Angleterre

Messagede Pïérô » 29 Jan 2016, 10:42

Royaume-Uni : interview du réseau antifasciste (AFN) à propos de la mobilisation de Douvres

Samedi 30 janvier, plusieurs groupes d’extrême droite vont descendre sur la ville portuaire de Douvres. Leur but : ineiger à la haine raciale, en premier lieu à l’encontre des musulmans, en tirant profit de la soi-disante «crise des migrants» pour réclamer des contrôles durs aux frontières et en appeler à l’unité des « blancs ». En réponse, des antifascistes de tout le pays feront le déplacement afin de s’opposer à l’extrême droite et son message. NovaraWire a envoyé un journaliste interviewer Sam[1] du Réseau Antifasciste (AFN), qui regroupe des militants antifascistes du Royaume-Uni, à propos de l’évolution de l’extrême droite et du développement de l’antifascisme basé sur les communautés.

... http://lahorde.samizdat.net/2016/01/28/ ... e-douvres/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22388
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Angleterre

Messagede Pïérô » 01 Mar 2016, 03:31

Des milliers de manifestants défilent contre les armes nucléaires à Londres

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont défilé samedi à Londres pour protester contre le renouvellement du programme de dissuasion nucléaire britannique Trident, voulu par le gouvernement conservateur.

L'un des organisateurs, l'ONG «Campaign for Nuclear Disarmament» a annoncé que 60 000 personnes s'étaient rassemblées à Trafalgar Square, le point d'arrivée du défilé à travers le centre de la capitale.

... http://www.lapresse.ca/international/eu ... ondres.php
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22388
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Angleterre

Messagede altersocial » 20 Mar 2016, 15:04

Le 3ème numéro du journal de nos camarades londoniens Angry Workers : "Workers wild west", en pdf ici :

https://workerswildwest.files.wordpress ... ww-ed3.pdf

Très instructif et bien fichu :wink:
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: Angleterre

Messagede bipbip » 17 Avr 2016, 17:24

Manifestation à Londres contre l’austérité

Des dizaines de milliers de personnes (50.000 selon Metro UK, 150.000 selon The Indepedant) ont manifesté ce samedi à Londres contre les politiques d’austérité, pour l’accès à la santé, à l’emploi, à l’éducation et au logement. Parmi les slogans : « Les réfugiés sont les bienvenues ici », « de l’argent pour le bien-être pas pour la guerre », « halte à l’austérité, halte aux coupes budgétaires », etc.

photos https://communismeouvrier.wordpress.com ... austerite/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angleterre

Messagede bipbip » 10 Mai 2016, 09:09

À Londres, des étudiants en pleine «grève» des loyers

Dans la capitale britannique, plus de 1000 étudiants ont rejoint ce mouvement de grève entamé pour protester contre le prix exorbitant des loyers. Leur mot d’ordre : «Cut the Rent.»

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... es-loyers/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angleterre

Messagede bipbip » 06 Juil 2016, 00:34

Les étudiants londoniens en grève contre le prix de leur loyer crient victoire après 5 mois de mobilisation

Ils revendiquent la victoire, mais continuent leur bataille. Les étudiants londoniens du mouvement "Cut the rent", en grève depuis cinq mois contre le prix de leur loyer dans les résidences universitaires, ont obtenu plusieurs gestes de l'University College de Londres (UCL).

... http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direc ... loyer.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angleterre

Messagede bipbip » 10 Sep 2016, 07:58

University College London (UCL) succombe à la grève des loyers

C’est la rentrée universitaire et avec elle la galère des étudiant.es pour se loger dans le privé ou dans des résidences étudiantes. Une idée venue de Londres : se mobiliser pour des loyers moins chers !

UCL Cut the Rent (« UCL baisse ton loyer »), un groupe de locataires des résidences étudiantes de University College London (UCL), une des universités les plus prestigieuses de Londres, ressort de cinq mois de lutte avec une idée en tête : la grève des loyers, c’est possible et ça marche !… Malgré les menaces d’huissier et d’amendes depuis janvier 2016, les étudiant.es mobilisé.es ont obtenu de l’Université une réduction symbolique des loyers de 1 million d’euros pour les deux prochaines années, ainsi que la mise en place d’un processus de négociation avec les gestionnaires des résidences.

En janvier 2016, lorsque la première grève des loyers commence dans une des résidences de UCL, 150 étudiant.es s’engagent à geler le paiement des loyers. Une semaine plus tard, un groupe de 40 locataires d’une autre résidence suit leur exemple. Après deux mois, c’est plus de 1 000 résident.es qui les imitent. Arrive la fin de l’année scolaire et c’est plus d’un million de livres – ou 1,2 million d’euros – qui « manquent » aux caisses de l’Université. Le 20 juin, UCL s’engage à diminuer les loyers de 2% et surtout à mettre en place un plan de discussion pour permettre aux résident.es de renégocier les loyers.

... http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/?p=5961
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angleterre

Messagede bipbip » 20 Sep 2016, 14:24

Royaume-Uni : Brexit or not Brexit, that’s not the question

Les électeurs et électrices du Royaume-Uni se sont exprimés en juin pour la sortie de leur pays de l’Union européenne. Un coup dur pour l’Europe, et un dilemme pas facile à résoudre pour la gauche, entre interprétations en termes de repli xénophobe ou de claque à la droite libérale. Éclairage.

Après le référendum sur le Brexit au Royaume-Uni, Hollande clamait que ça irait vite pour faire un exemple, bloquer la contagion. Et la nouvelle Première ministre anglaise (anti-Brexit) répète inlassablement « Brexit is Brexit » pour rassurer les électeurs anglais. Mais, repoussées début 2017, les négociations pourraient bien attendre fin 2017 pour démarrer pour causes d’élections majeures en France et en Allemagne…

Un pays coupé en deux

Le référendum avait été promis par la droite classique pour gagner l’appui de la droite xénophobe mais David Cameron était sûr de le gagner. La défaite lui a coûté son poste. Le résultat du vote est très tranché : contre le Brexit, le patronat, la majorité de la droite classique, la majorité des médias, les élites londoniennes, la jeunesse étudiante, les nationalistes écossais et irlandais, la majorité des directions syndicales, la direction du Parti travailliste, la gauche radicale autour de Ken Loach (proche du NPA et d’Ensemble). Pour le Brexit, le parti xénophobe (Ukip), le groupe de presse Murdoch, quelques syndicats dont le très combatif RMT (transports), les deux gros groupes trotskystes (SP et SWP qui menèrent une campagne Lexit pour une sortie à gauche de l’UE) et des associations communautaires de travailleurs indiens et pakistanais. Mathématiquement l’affaire était pliée !

À gauche, les anti mettaient en avant la protection sociale offerte par les lois européennes, le risque de récession et l’impossibilité de voter comme les xénophobes. Les pro les accusaient en retour de voter comme le patronat et la droite ultralibérale et souhaitaient une claque populaire contre l’Europe capitaliste qui provoquerait un séisme politique puissant. Précisons que nos camarades communistes libertaires du groupe irlandais WSM étaient anti-Brexit en dénonçant l’alignement sur les forces xénophobes et une vision kéneysienne illusoire du retour à la grandeur passée du Royaume-Uni.

Néanmoins un raz de marée du vote populaire offre une large victoire au Brexit après une campagne dominée par une xénophobie parfois délirante. Malgré ces aspects détestables, il faut considérer qu’il s’agit d’un vote de classe au sens d’une révolte, même confuse, contre les politiques ultralibérales menées par la droite comme par la gauche anglaise et européenne. Et il faut relativiser l’aspect nationaliste en comprenant que l’Europe n’est rien pour les classes populaires anglaises. Elles n’y viennent pas en vacances et ne boivent pas de vin à table ou parfois un vin australien, néozélandais... Le sentiment d’appartenir à l’ère anglo-saxonne est bien plus puissant que celui d’appartenir à l’Europe continentale. Il est construit de longue date sur les restes de l’Empire, le Commonnwealth, qui regroupe plus large que l’UE : 53 pays et plus de 2 milliards d’habitants auquel il faut ajouter une relation particuière aux États-Unis. Un Anglais qui regarde la télévision connait mieux la vie politique au Nigeria qu’en Belgique !

Leadership d’une libérale pro-européenne

Les résultats auront fait exploser l’Europe, la droite et la gauche anglaise. À Bruxelles, tétanisée par les risques de boule de neige, chacun s’agite et réclame une ré-orientation des politiques économiques et plus de démocratie. Les nationalistes écossais et irlandais exigent leur indépendance pour pouvoir rester dans l’Europe. En Irlande particulièrement le rétablissement d’une frontière entre le Nord et le Sud pose des questions explosives. La direction du parti conservateur explose et la bourgeoisie impose le leadership d’une libérale pro-européenne. Le Parti travailliste est lui au bord de la scission. Son secrétaire général, Jeremy Corbin, un Mélenchon local, avait été élu au suffrage direct à la surprise générale. Eurosceptique de longue date, il est accusé par la majorité de direction de n’avoir pas mené une bonne campagne et d’être responsable de la défaite, ce qui est en partie vrai. Et il accélère la construction de son propre réseau (Monumental), celui qui lui a fait gagner la primaire ouverte de l’élection interne avec de nombreux activistes jeunes et populaires, qui refusent néanmoins d’intégrer le vieux parti socialiste totalement déconsidéré. Corbyn n’a le soutien que de dix-huit députés travaillistes. De cette crise pourrait renaître une vraie gauche réformiste ce qui ne suffira pas à faire notre bonheur mais serait tout de même, après l’ère ouverte par Thatcher, un signe positif !

À Bruxelles, les élans refondateurs se sont rapidement éteints. Fin août, les dirigeants français, allemands et italiens accouchent de vagues promesses censées calmer le rejet profond des politiques autoritaires, militaires et austéritaires : sécurité renforcée aux frontières et lutte contre l’immigration, emploi des jeunes, relance des investissements (mais sans changer de politiques monétaire et budgétaire autrement dit sans argent pour le faire, même d’un point de vue capitaliste).

Les bourgeoisies anglaise et européenne ont visiblement décidé d’avancer lentement et cherchent à contourner le résultat du référendum. Deux options existent : renégocier les accords économiques pour que rien ne change sur le terrain des affaires ; trouver une bonne raison de refaire le vote d’ici deux à trois ans en espérant un résultat différent. En attendant, le quotidien des anglais n’est guère affecté : les embauches sont à la hausse, les prix des logements à la baisse ! Les spéculateurs jouent la monnaie anglaise (la livre sterling) à la baisse ce qui renchérit le panier de la ménagère puisque l’Angleterre importe 60 % de son alimentation. La gauche anti-Brexit s’alarme que le vote ne soit prétexte à de nouvelles attaques contre les acquis sociaux. Mais en faisant campagne sur les aspects protecteurs des règles européennes, elle a tendu le bâton pour se faire battre…

Jean-Yves (AL 93)

http://www.alternativelibertaire.org/?R ... not-Brexit
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angleterre

Messagede bipbip » 18 Nov 2016, 12:47

Des conditions de travail ignobles en Grande-Bretagne

Des livreurs sous-traitants d’Amazon défèquent dans leurs camions pour tenir la cadence

C’est le résultat révoltant d’une enquête menée en interne d’un sous-traitant d’Amazon au Royaume-Uni et parue ce 11 novembre. La surcharge de travail est telle, et les temps de pause non pris en compte dans les itinéraires, que des livreurs se retrouvent obligés … de déféquer dans leurs camions pour gagner du temps et tenir la cadence !

La surexploitation poussée à son paroxysme. Une enquête parue ce 11 novembre révèle les conditions de travail ignobles des livreurs travaillant chez les sous-traitants d’Amazon. Avec un itinéraire tout tracé et qui ne prend pas en compte ni la fatigue, ni les pauses toilettes, ni les problèmes divers lors du chargement du camion ou encore lors du scannage des articles, les livreurs sont sommés d’apporter 150 à 200 colis par jour. C’est en travaillant sous couverture pour l’un des 100 sous-traitants d’Amazon, qu’un journaliste a pu mener son enquête, qui révèle des conditions de travail inhumaines.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Des- ... la-cadence
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité