Etats-unis d'Amerique

Re: Etats-unis d'Amerique

Messagede bipbip » 16 Nov 2017, 20:05

Etats-Unis. La puissance de la campagne #MeToo

Leia Petty décrit ce que la campagne #MeToo accomplit pour favoriser le débat sur les agressions sexuelles mais aussi pour augmenter les possibilités qu’elle offre pour des avancées de la lutte pour la justice.

«En fait je l’ai pressée. Tu sais, elle était en bas, sur Palm Beach. Je l’ai entreprise et j’ai échoué. Je l’avoue. J’ai essayé de la baiser. Elle était mariée… Je l’ai entreprise très lourdement… Comme si elle était une garce. Mais je n’y suis pas parvenu. Et elle était mariée. Puis tout à coup je l’ai vue, maintenant elle a ces gros faux seins et tout cela. Elle a totalement changé son look… Oui, c’est bien elle. Avec l’or. Je ferai mieux d’utiliser quelques Tic Tac [dragées à la menthe] pour le cas où je me mettrais à l’embrasser. Tu sais, je suis automatiquement attiré par la beauté – je commence simplement à les embrasser. C’est comme un aimant. Juste un baiser. Je n’attends même pas. Et quand tu es une star, elles te laissent faire. Tu peux faire n’importe quoi… les saisir par le sexe. Tu peux faire n’importe quoi.» Donald Trump

Nous étions nombreux à penser que ces paroles, fuitées un mois avant le jour des élections, allaient faire tomber Donald Trump. Au lieu de cela il a gagné la présidence.

Cette croyance qu’ont Trump et d’autres hommes privilégiés comme lui qu’ils peuvent «faire n’importe quoi» aux femmes – ce que Lindy West a appelé dans le New York Times [1]: «le droit étouffant, délirant, galactique des hommes puissants» – a entraîné d’innombrables cas de harcèlement sexuel, d’agressions et de viols qui ont rarement été punis.

Le silence auquel ont été contraintes les femmes était assourdissant. Mais la colère suscitée par cette injustice – une colère que portent toutes les femmes – ne pouvait pas être enterrée à tout jamais. La campagne #MeToo en est la plus récente confirmation. Et ce ne sera pas la dernière.

Au cours des dernières semaines, plus de 30 hommes très en vue ont été accusés de harcèlement sexuel et doivent enfin en affronter les conséquences réelles. Dans de nombreux cas, les allégations mettent en évidence des abus qui se sont déroulés depuis des décennies, abus qui étaient connus et encouragés dans leur entourage proche – souvent en échange de promesses d’avancement des carrières des femmes qui travaillaient pour eux.

Des hommes ayant des positions privilégiées dans l’industrie du spectacle et du divertissement: des producteurs de films, des éditeurs de magazines d’art, des acteurs célèbres, des photographes ont été les premiers à être examinés dans le sillage de la découverte de l’histoire d’abus sexuels commis par Harvey Weinstein, le magnat du cinéma américain.

Hollywood et les industries qui l’entourent constituent une institution collective où la réification des femmes est intégrée aux fondements de la réalisation du profit, ce qui donne lieu à un mélange toxique d’exploitation et de sexisme qui a dévasté les vies de nombreuses femmes.

Mais #MeToo a redonné confiance aux femmes, elles peuvent raconter leur histoire parce que, pour la première fois depuis des décennies, on les croit.

Récemment l’acteur Kevin Spacey a été accusé d’abus sexuels par de nombreux hommes, dont beaucoup étaient des adolescents au moment des agressions. Cela a contribué à lancer le débat si indispensable sur les abus sexuels vécus par des garçons, débat qui est également reflété dans la campagne #MeToo.

L’impact de #MeToo a dépassé Hollywood. Le secrétaire à la Défense britannique, Michael Fallon, a été obligé de démissionner suite à des allégations de harcèlement sexuel. Plusieurs membres du Parlement et plus de 30 législateurs du parti conservateur de Theresa May affrontent également de telles allégations. Trois professeurs de Dartmouth [à Hanover dans le New Hampshire] ont été mis en congé payé pendant qu’une enquête criminelle est menée pour «mauvaise conduite grave».

Tous les signes laissent penser que ce processus se poursuivra. Pour ceux et celles qui ont vécu le harcèlement et l’abus sexuels, les faits qui sont dévoilés entraînent un mélange d’horreur et de justification. Il est particulièrement révélateur de constater combien de femmes qui s’expriment maintenant avaient déjà tenté de le faire par le passé et on les a fait taire, ce qui a suscité chez beaucoup d’entre elles un traumatisme de toute une vie.

Cette confiance qui leur permet de continuer à s’exprimer et qui vient du fait qu’on les croit enfin, ne peut qu’aider le mouvement contre le harcèlement et les abus sexuels, et renforcer la lutte plus large contre toutes les injustices.

• Au cours de ces dernières semaines il y a eu un débat à échelle nationale [Etats-Unis] sur le harcèlement sexuel, cela ne s’était pas produit depuis 1991, lors des auditions pour confirmer le juge Clarence Thomas [nommé par George H.W. Bush] à la Cour suprême.

A cette époque, Anita Hill, professeure en droit qui avait précédemment travaillé pour Thomas, s’était manifestée et l’avait accusé de harcèlement sexuel [lors des audiences devant le Sénat américain, audiences très médiatisées] Mais au lieu de s’en prendre à Thomas, Joe Biden [le vice-président nommé en 2009] – qui était à l’époque président de Comité judiciaire du sénat – a fait un procès à A. Hill et a choisi de ne pas convoquer les autres trois témoins qui auraient pu confirmer les accusations d’abus sexuel lancées par A. Hill. Plus tard, Thomas a été confirmé en tant que juge à la Cour suprême.

Nous sommes redevables à Anita Hill, les centaines de femmes qui prennent la parole maintenant suivent la voie qu’elle a ouverte.

#MeToo a fourni le moyen de briser le silence et de transformer les injustices que nous vivons en quelque chose «qu’il faut combattre au lieu de subir», comme l’a écrit Jen Roesch dans SocialistWorker.org [2].

En résumé, #MeToo a transformé la victimisation, ce qui a des conséquences politiques. Comme l’a écrit James Baldwin : «La victime qui est capable d’exprimer clairement la situation de victime, cesse d’être une victime: il ou elle devient une menace.»

Le fait que nous prenions la parole et que nous racontions nos histoires individuelles est une précondition pour devenir une réelle menace.

... https://alencontre.org/ameriques/americ ... metoo.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Etats-unis d'Amerique

Messagede bipbip » 12 Déc 2017, 11:31

Harcèlement: des femmes demandent au Congrès d'ouvrir une enquête contre Trump

Trois femmes qui accusent Donald Trump de les avoir harcelées ou agressées sexuellement demandent au Congrès d’ouvrir une enquête sur le président. Trois femmes parmi les treize qui ont publiquement dénoncé la conduite de Donald Trump à leur égard. Dans la foulée des scandales sexuels qui ont touché tous les secteurs aux Etats unis, elles espèrent être entendues.

... http://www.rfi.fr/ameriques/20171211-et ... te-congres
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Etats-unis d'Amerique

Messagede bipbip » 14 Jan 2018, 21:02

Etats-Unis. «Que pouvons-nous apprendre lorsque les femmes disent #MeToo ?»

La soirée du 7 janvier 2018 des Golden Globe Awards (dont les prix récompensent les films et séries télévisées) a reçu un écho médiatique particulier. Les actrices et présentatrices étant toutes habillées de noir pour montrer leur adhésion aux initiatives #MeToo et Time’s up. Cela a changé le caractère paillettes d’une telle soirée. C’est aussi l’occasion pour des militantes féministes d’engager un dialogue sur la dynamique présente de ces initiatives, et surtout sur la réalité des rapports sexistes dans la société.

(I) https://alencontre.org/ameriques/americ ... metoo.html
(II) https://alencontre.org/ameriques/americ ... oo-ii.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Etats-unis d'Amerique

Messagede bipbip » 18 Jan 2018, 18:16

« Pays de merde » : contre le racisme de Trump, les haïtiens descendent dans les rues de New York

Suite aux propos de Trump qui a qualifié Haïti, et de nombreux autres pays tels que le Salvador et des pays africains, de « pays de merde », des centaines de manifestants, majoritairement des Haïtiens et citoyens américains d’origine haïtienne, sont descendus dans la rue. Différentes organisations et associations politiques haïtiennes ont appelé à une marche le 22 janvier aux Etats-Unis.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Pays ... e-New-York
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Etats-unis d'Amerique

Messagede Lila » 20 Jan 2018, 20:30

La marche des femmes, riposte aux gestes anti-IVG de Trump

Vendredi, le Président américain a fiat un geste en faveur des anti-avortement, à deux jours de la Marche des Femmes.

Deux manifestations et deux visions des droits des femmes s'opposent ce week-end à Washington.

Un premier rassemblement contre l'avortement s'est tenu vendredi dans la capitale américaine, avec le soutien du Président Donald Trump, deux jours avant la marche des femmes, prévue ce dimanche.

à lire : http://fr.euronews.com/amp/2018/01/20/l ... ssion=true
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1871
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Etats-unis d'Amerique

Messagede Pïérô » 21 Jan 2018, 21:55

Etats-Unis : la Marche des femmes réunit des centaines de milliers de manifestantes, un an après l'investiture de Donald Trump

Cette marche avait été organisée pour la première fois l'an dernier, comme une réponse à l'arrivée au pouvoir du président républicain. La plus importante manifestation a eu lieu à Los Angeles.

Un an plus tard, leur combat n'est pas moins d'actualité. La Marche des femmes, créée en 2017 en réponse à l'investiture de Donald Trump, a fait son retour dans les rues des grandes villes des Etats-Unis un an plus tard, samedi 20 janvier. Aucun chiffre global d'affluence n'a été communiqué. Mais cette manifestation a une nouvelle fois rassemblé des centaines de milliers de personnes, dans un contexte marqué par la libération de la parole sur les atteintes sexuelles et l'approche des élections de novembre prochain.

... https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/p ... tor=AL-79-[article]-[connexe]
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20842
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Etats-unis d'Amerique

Messagede Lila » 04 Fév 2018, 21:20

La Marche des femmes a regroupé quelque 4,2 millions de manifestant-e-s le weekend dernier aux États-Unis

The Women's Marches may have been the largest demonstration in US history

https://www.vox.com/2017/1/22/14350808/ ... istory-map
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1871
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Précédente

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité