Israel/Palestine

Re: Israel/Palestine

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 21:03

Ahed Tamimi, un visage pour les 350 mineurs palestiniens détenus

Proche-orient. Elle a 17 ans aujourd’hui. L’adolescente palestinienne arrêtée le 15 décembre encourt sept ans de prison pour avoir défié les soldats israéliens. À travers elle, est posé le sort des enfants arrêtés par l’occupant au mépris des lois internationales.

Ahed Tamimi a 17 ans aujourd’hui. Elle les « fête » dans un uniforme marron de prisonnière, au fond d’une cellule israélienne. Cette jeune Palestinienne, dont le visage est maintenant connu dans le monde entier, a osé défier la soldatesque israélienne qui venait de défigurer, par le tir d’une balle métallique enrobée de caoutchouc, son cousin Mohammed. Elle a donné une claque à un militaire, des coups de pied à un autre. La scène a été filmée. Le gouvernement d’extrême droite israélien a décidé d’en faire un exemple. Il l’a fait arrêter en pleine nuit, le 15 décembre. Le ministre israélien de l’Éducation (sic), un colon, souhaite qu’elle finisse sa vie en prison. Son procès a été reporté au 6 février. Ahed n’est pas seule dans ce cas : 350 mineurs palestiniens sont aujourd’hui emprisonnés. Ils sont traités comme des adultes. La plupart du temps, ils subissent des interrogatoires sans la présence de leurs parents ou d’un avocat, au mépris des conventions internationales. Les chiffres montrent que les enfants sont maintenant particulièrement ciblés par la répression israélienne, qui veut sans doute écraser dans l’œuf la révolte de la nouvelle génération de Palestiniens. Tel-Aviv bénéficie du silence complice des capitales internationales, comme dans le cas du Franco-Palestinien Salah Hamouri, au cinquième mois de sa détention administrative.

Ses geôliers israéliens vont-ils apporter un gâteau d’anniversaire à Ahed Tamimi ? La jeune fille « fête » aujourd’hui ses 17 ans. À l’âge où, comme l’écrivait Rimbaud, « on n’est pas sérieux », la voici au fond d’une cellule, éloignée de sa famille, de ses amis, parce qu’en Palestine occupée une enfant est vite confrontée à l’horreur militaire, à la violence des colons, au manque de liberté, à l’impossible avenir. Alors, forcément, quand on est palestinien, on est sérieux, même à 17 ans.

... https://humanite.fr/ahed-tamimi-un-visa ... nus-649681
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Israel/Palestine

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 23:01

Un nouveau rapport des Nations Unies blâme les violations israéliennes des droits humains palestiniens et compile une liste de compagnies complices

Aujourd’hui, le Haut-Commissaire aux droits de l’homme des Nations Unies a rendu public un rapport identifiant, sans les nommer, 206 compagnies qui travaillent en lien avec les colonies israéliennes illégales construites sur des terres palestiniennes volées en Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem Est.

Le rapport des Nations Unies a noté en particulier :

« Les violations des droits humains [palestiniens] associées avec les colonies [israéliennes] sont omniprésentes et dévastatrices, atteignant chaque facette de la vie palestinienne. À cause du développement et de l’infrastructure des colonies, les Palestiniens souffrent de restrictions sur leur liberté de religion, de mouvement et d’accès à l’éducation ; sur leurs droits aux terres et à l’eau ; sur leur accès à des moyens d’existence et leur droit à un standard de vie adéquat ; sur leurs droits à une vie de famille ; et sur de nombreux autres droits fondamentaux. »

... http://www.bdsfrance.org/un-nouveau-rap ... complices/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Israel/Palestine

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 23:09

Alors que le blocus se renforce, les hôpitaux de Gaza cessent de fonctionner
Ali Abunimah – Les générateurs d’urgence sont à court de carburant dans au moins 19 établissements de santé dans la bande de Gaza, alors que le siège meurtrier d’Israël sur le territoire se durcit.
Le ministère de la Santé à Gaza a annoncé mardi que les générateurs avaient cessé de fonctionner dans 16 cliniques de soins primaires et trois grands hôpitaux, mais que le personnel médical avait reçu l’ordre de rester à son poste et de faire ce qu’ils pouvaient pour aider les patients.
Mardi, l’agence de coordination humanitaire de l’ONU OCHA a averti que « le combustible d’urgence pour les installations critiques à Gaza sera épuisé dans les 10 prochains jours », à moins que les donateurs n’interviennent pour prévenir une « catastrophe humanitaire ».
Mais pour les patients et le personnel médical exposés en première ligne, la catastrophe est déjà en cours, et ce n’est que le dernier chapitre de l’effondrement imposé du système de santé de Gaza.
... http://www.ujfp.org/spip.php?article6205

Palestine. Le système de soins de Gaza s’effondre
Fin janvier, le système public de santé de Gaza était à court de 206 médicaments essentiels – c’est-à-dire 40% des médicaments qui entrent dans la liste du panier de soins de base palestinien. Vingt-sept autres produits médicaux – soit 6% des 516 qui entrent dans cette liste – étaient sur le point d’être rapidement épuisés. Une pénurie catastrophique touche des médicaments aussi essentiels que ceux qui sont nécessaires à la réalisation d’angiographies du cœur, au traitement du cancer ou à des maladies auto-immunes ou encore ceux qui sont requis pour les dialyses. Sur une liste de 853 articles d’équipement médical à usage unique, on estimait que 220 d’entre eux seraient introuvables fin janvier.
« La pénurie de médicaments qui figurent dans le panier de soins de base dure à Gaza depuis des années», affirme à Haaretz le docteur Mahmoud Daher, directeur du sous-bureau de Gaza de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). «Alors que par le passé la pénurie touchait un quart des articles, depuis début 2017 cette proportion n’a eu de cesse d’augmenter. Nous sommes déjà à 46%», dit-il avant d’ajouter que 18 millions de dollars sont nécessaires pour réapprovisionner immédiatement les stocks. L’envoi récent de médicaments depuis Ramallah n’a pas eu d’effets significatifs pour réduire cet écart. Le gouvernement de l’Autorité palestinienne, dont le siège est à Ramallah, est responsable de l’achat de médicaments, il ne parvient toutefois pas à les envoyer régulièrement à Gaza.
... https://alencontre.org/moyenorient/pale ... ondre.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Israel/Palestine

Messagede bipbip » 15 Fév 2018, 19:40

Huis clos pour le procès d’Ahed Tamimi

En Israël, le procès d’Ahed Tamimi s’est ouvert à huis clos devant le tribunal militaire israélien de la prison d’Ofer. La jeune fille, elle n’est âgée de que 17 ans, est devenue l’emblème de la résistance palestinienne à l’occupation israélienne. Ahed Tamimi est passée à la postérité via une vidéo dans laquelle on la voit frapper un soldat israélien dans son village de Nabi Saleh, en Cisjordanie, ce qui lui a valu d’être arrêtée (voir notre article). A l’ouverture du procès ce mardi matin, la petite salle d’audience était pleine. Signe que le cas d’Ahed Tamimi suscite beaucoup d’intérêt, journalistes et diplomates étaient venus en nombre pour suivre les débats.

L’adolescente est tout d’abord entrée sous le regard des caméras. Puis les forces israéliennes ont ordonné aux journalistes et diplomates de quitter la salle : seuls les membres de la famille ont été autorisés à suivre l’audience. Contrairement aux précédentes comparutions d’Ahed Tamimi, le juge a ordonné un huis clos, invoquant le fait que l’accusée est mineure. Un débat public n’est pas dans l’intérêt de la jeune fille, a t-il estimé. Une interprétation contestée par la défense d’Ahed Tamimi. Son avocate juge qu’un débat public n’est en réalité pas dans l’intérêt de la cour et souligne que sa cliente, comme sa famille, souhaitent une audience publique. Pour l’avocate, il y a là une volonté de détourner les regards internationaux de ce dossier. Une affaire dont l’avocate entend faire un procès de l’occupation illégale israélienne des territoires palestiniens, ce qui amène à contester la légitimité de ce tribunal militaire pour juger Ahed Tamimi. Les débats ont été suspendus et renvoyés au mois prochain.

https://secoursrouge.org/Palestine-Huis ... hed-Tamimi
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité