Pologne

Re: Pologne

Messagede Lila » 28 Mai 2017, 21:27

Pologne : le Parlement limite l’accès à « la pilule du lendemain »

Par un vote du Parlement polonais, dominé par les conservateurs, « la pilule du lendemain » sera accessible uniquement sur prescription médicale.

Après avoir tenté, en vain, d’interdire totalement le droit à l’avortement, la Pologne s’en prend une nouvelle fois aux droits des femmes. Le Parlement, dominé par les ultraconservateurs, a voté mercredi 24 mai une loi limitant l’accès à « la pilule du lendemain ». Ce contraceptif d’urgence désormais sera accessible uniquement sur prescription médicale.

à lire : http://mobile.lemonde.fr/europe/article ... cebook.com
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2045
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pologne

Messagede bipbip » 10 Juin 2017, 20:54

Des écologistes bloquent le défrichement de la forêt de Bialowieza

Ce jeudi 8 juin au matin, des écologistes polonais ont empêché la coupe des arbres de la forêt de Bialowieza, à l’est de la Pologne.

Une quinzaine d’écologistes membres de Greenpeace et de l’organisation de défense de l’environnement Dzika Polska (La Pologne sauvage) ont bloqué l’accès aux lourds engins forestiers. Située à la frontière entre la Pologne et le Belarus, Bialowieza est l’une des dernières grandes forêts primaires d’Europe. Elle est connue pour accueillir la plus grande population de bisons d’Europe.

Bien que classée au patrimoine mondial de l’Unesco, sa coupe a été autorisée par le ministère de l’Environnement polonais en dépit des recommandations de la Commission européenne. Le gouvernement de Varsovie a défendu ces coupes « de protections » en justifiant la nécessité de stopper les attaques d’insectes, lutter contre les incendies et protéger le trafic routier.

... http://www.leparisien.fr/flash-actualit ... 029870.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pologne

Messagede Lila » 12 Juin 2017, 23:49

Pologne. Les restrictions touchant la contraception d’urgence sont catastrophiques pour les femmes et les jeunes filles

Le président polonais, Andrzej Duda, ne doit pas approuver des dispositions régressives qui limiteront l’accès à la contraception d’urgence pour les femmes et les jeunes filles, a déclaré Amnesty International après l’adoption de ce projet de loi par le Sénat mercredi 1er juin.

« Les restrictions de l’accès à la “pilule du lendemain” auront des conséquences désastreuses pour les femmes et les jeunes filles qui vivent dans un pays ayant déjà l’une des législations les plus restrictives d’Europe en matière d’avortement, a déclaré Anna Błuś, chercheuse d’Amnesty International sur l’Europe centrale et les droits des femmes.

à lire : https://www.amnesty.org/fr/latest/news/ ... and-girls/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2045
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pologne

Messagede bipbip » 23 Juil 2017, 13:19

Manifestations en Pologne: «notre démocratie est cassée»

Les conservateurs au pouvoir en Pologne ont défié jeudi la Commission européenne en votant une loi controversée sur la Cour suprême. A Varsovie, des milliers de manifestants ont protesté.

Le cortège serpentait dans la ville, illuminé par les bougies portées par les milliers de manifestants. Le trafic était coupé. La colère serrait les rangs. Comme tous les soirs depuis une semaine, les Polonais étaient nombreux, vendredi, à descendre dans la rue s’opposer à la politique menée par le gouvernement.

A Varsovie, les protestataires ont commencé leur marche devant la Cour suprême, plus haute instance judiciaire du pays et visée par une nouvelle loi du parti ultraconservateur Droit et justice, PiS, majoritaire au Parlement. Elle vise à donner au ministre de la Justice le contrôle de l’instance judiciaire, rompant ainsi la séparation des pouvoirs. Votée jeudi par la Diète, la chambre basse du Parlement polonais, c’était au tour des sénateurs, vendredi, de trancher.

... http://www.liberation.fr/planete/2017/0 ... ee_1585531
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pologne

Messagede bipbip » 24 Aoû 2017, 14:57

Varsovie (Pologne) : 2e édition du salon du livre indépendant, les 9 et 10 septembre 2017

Les 9 et 10 septembre 2017, le deuxième salon du livre indépendant se tiendra au centre social autonome ADA, situé Puławska 37, à Varsovie.

S’y tiendront des discussions, lectures, ateliers et concerts.

L’an passé, le salon du livre indépendant a réuni des dizaines de participant-e-s de Pologne et d’ailleurs, des migrant-e-s qui vivent à Varsovie et des collectifs internationaux.

video https://infokiosques.net/spip.php?article1472
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pologne

Messagede Lila » 08 Oct 2017, 22:18

Les Polonaises dans la rue pour défendre les droits reproductifs

Varsovie (AFP) - Des milliers de femmes ont manifesté de nouveau mardi en Pologne contre la limitation de l'accès à "la pilule du lendemain" par le gouvernement conservateur nationaliste, et une proposition de loi visant à limiter davantage le droit à l'avortement en Pologne, déjà parmi les plus restrictifs d'Europe.

Les manifestations pour la défense des droits reproductifs des femmes se sont déroulées dans plusieurs villes un an jour pour jour après une mobilisation de dizaines de milliers de femmes dans toute la Pologne qui avaient empêché les conservateurs de Droit et Justice d'interdire complètement l'avortement.

A Varsovie, sous la pluie, quelques milliers de manifestants, habillés en noir, ont traversé le centre ville en portant des pancartes: "la solidarité est notre arme", "les Droits de Femmes sont des Droit de l'Homme", "Les Polonaises combattantes".

"Le combat continue. La participation est bonne, compte tenu du temps. Les conditions ont un peu changé, car l'année dernière nous luttions pour notre survie, aujourd'hui nous protestons contre l'orientation générale des changements", a lancé au début de la marche Agnieszka Wierzbicka, une des organisatrices.

"Nous sommes davantage conscientes de ce qui nous menace, nous les femmes polonaises, de la part du gouvernement, de divers milieux et d'idéologies d'extrême droite qui ont tous un problème évident avec les femmes qui veulent décider de leur vie, de leur corps et de leur santé", a déclaré à l'AFP Zofia Marciniak, de l’initiative citoyenne "Grève générale des Femmes".

la suite : http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/ ... ctifs.html
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2045
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Pologne

Messagede bipbip » 19 Nov 2017, 01:23

Poznan (Pologne) unie contre le nationalisme ! Retour sur la manif du 15 novembre

Des antifascistes de Poznan nous ont envoyé un compte rendu de la manifestation du 15 novembre organisée contre la venue d’un député d’extrême droite, Robert Winnicki, dans leur ville :

Le 15 novembre, la coalition Poznan Contre le Nationalisme a organisé une manifestation au
centre-ville de Poznan, en Pologne.

Les Poznaniens ont prouvé qu’ils n’étaient pas intimidés par les
fascistes et les fausses informations qu’ils diffusent – leur stratégie basée sur la peur et la création de
tension n’a pas fonctionné. La manifestation antifasciste a rassemblé environ 700 personnes.
La manifestation a été organisée en réaction à une réunion du député Winnicki, un néofasciste
prônant la haine et la xénophobie et faisant partie de l’organisation Mlodziez Wszechpolska (MW),
avec les nationalistes locaux. La présence de cette invité « de marque » était une tentative de
légitimer les attaques brutales des nationalistes. Winnicki, connu pour ses attaques ratées envers des
camps de Roms, est devenu la figure de l’extrême-droite fascisante en Pologne.
Après l’annonce de la manifestation antifasciste, les nationalistes ont essayé de diffuser des fausses
informations, affirmant que « l’Antifa » planifiait de vandaliser toute la ville avec l’aide des
casseurs français et allemands. La rumeur a été fortement relayée par les médias de droite. Les
néonazis ont alors annoncé une contre-manifestation intitulée « défendons Poznan devant les
gauchos ».

... http://lahorde.samizdat.net/2017/11/18/ ... -novembre/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pologne

Messagede Pïérô » 16 Jan 2018, 18:53

En Pologne, le gouvernement s’apprête à rendre l’avortement quasi impossible

L’opposition polonaise s’est discréditée à l’occasion d’un vote sur l’interruption volontaire de grossesse.

En Pologne, le parti ultraconservateur Droit et justice (PiS), au pouvoir depuis 2015, vient de faire coup double en se rapprochant d’une interdiction quasi-totale de l’avortement, tout en semant la discorde dans l’opposition.

La semaine du 8 janvier, les députés polonais devaient se prononcer sur deux initiatives citoyennes visant à réformer, dans des directions opposées, le droit de l’avortement. Le projet de durcissement a été envoyé en commission pour examen, mais pas la proposition de libéralisation, rejetée à neuf voix près en première lecture, alors que 39 élus des partis libéraux étaient tout bonnement absents de la salle au moment du vote. Furieux, des défenseurs des droits des femmes ont manifesté le week-end du 13 et du 14 janvier dans plusieurs grandes villes pour dénoncer une « honte ».

Comptant parmi les plus restrictives en Europe, la réglementation polonaise actuelle interdit l’avortement sauf dans trois cas de figure : si la grossesse met en danger la vie de la femme enceinte, si elle résulte d’un acte criminel, ou si le fœtus est atteint d’une grave malformation.

Fruit d’un « compromis » passé il y a vingt-cinq ans entre conservateurs et libéraux, cette loi continue de satisfaire une majorité relative de Polonais. En revanche, pour les catholiques radicaux soutenus par l’épiscopat, le millier d’avortements pratiqués légalement chaque année en Pologne représente toujours autant de « meurtres » de trop.

A l’inverse, l’association de planning familial Federa relève que « la loi de 1993 est violée de façon chronique » car, même dans les situations où elle autorise le recours à l’avortement, il existe des régions entières où aucun médecin n’accepte de le pratiquer, soit par peur d’être poursuivi en justice, soit en raison d’une « utilisation abusive de la clause de conscience ».

La tactique a fonctionné

Pour lutter contre les effets négatifs de cette législation, en particulier l’exécution clandestine d’avortements dans des conditions souvent dangereuses, le collectif Sauvons les femmes avait réuni fin 2017 près de 500 000 signatures en soutien à une initiative législative qui aurait établi un droit effectif à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) pendant les douze premières semaines. C’est ce texte qui a été rejeté en première lecture mercredi 10 janvier, par 202 voix contre 194 en faveur de la poursuite des travaux.

Alors que des députés libéraux avaient manqué à l’appel, voire s’étaient prononcés pour l’abandon pur et simple du projet, 58 élus du PiS pourtant hostiles à l’avortement avaient voté pour l’examen du texte en commission. Le parti au pouvoir peut ainsi se vanter de respecter sa promesse de campagne de ne repousser aucune initiative citoyenne d’ampleur tout en renvoyant sur l’opposition la responsabilité de l’échec de la proposition.

La tactique a fonctionné : depuis le vote, les deux partis libéraux se déchirent en interne à coups de sanctions, d’exclusions, de suspensions d’adhésion et de menaces de démission. Côté PiS, le président du Sénat, Stanisław Karczewski, a d’ores et déjà indiqué que la majorité gouvernementale était « ouverte à des discussions » pour accueillir les élus mis au ban de leur formation d’origine.

Les manifestants de ces derniers jours s’en sont également davantage pris à l’opposition qu’au PiS. Samedi soir, malgré le gel, plus d’un millier de personnes étaient présentes devant le Parlement à Varsovie. A l’invitation d’organisations de gauche, ils ont déclamé les noms des députés absents lors du vote sur le texte du collectif Sauvons les femmes en les accusant de « lâcheté ».

... http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... 8GpYdog.99
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Pologne

Messagede bipbip » 18 Jan 2018, 19:38

Manifestations en Pologne contre le durcissement de la loi sur l'avortement

Les Polonais sont descendus dans la rue dans une cinquantaine de villes du pays. A Varsovie, ils étaient environ un millier pour réclamer la suppression d'un projet citoyen visant à interdire l'IVG même si le foetus présente une maladie irréversible. Dans la très catholique Pologne, il y a de fortes chances que le projet aboutisse.

En signe de guerre, des manifestantes ont maquillé des traits noirs sous leurs yeux comme le font les soldats à l'armée. Anna, la trentaine, est devenue une militante active du droit à l'avortement depuis que les conservateurs au pouvoir ont failli l'interdire totalement en 2016.

... http://www.rfi.fr/europe/20180118-manif ... avortement
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pologne

Messagede bipbip » 25 Mar 2018, 16:21

Manifestations en Pologne contre une proposition de loi visant à durcir la législation sur l’avortement

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé vendredi contre un texte visant à interdire l’IVG en cas de pathologies graves ou de handicap constatés chez le fœtus.

Les Polonaises réussiront-elles, une fois de plus, à faire barrage à un proposition de loi visant à durcir la législation encadrant l’avortement dans le pays ? Plus de 50 000 personnes ont manifesté à Varsovie, vendredi 23 mars, et plusieurs milliers dans d’autres villes de province, lors d’un « vendredi noir » qui a été particulièrement suivi. La mobilisation rappelait les manifestations de l’automne 2016, qui avaient déjà fait échouer une première offensive des associations antiavortement.

Un nouvelle proposition de loi d’initiative citoyenne déposé au Parlement, avec le soutien de l’épiscopat polonais, veut interdire les interruptions volontaires de grossesse (IVG) en cas de pathologies graves ou de handicap constatés chez le fœtus.

Si ce texte était adopté, il reviendrait à interdire 95 % des avortements légaux pratiqués en Pologne, un pays qui possède déjà une des législations les plus restrictives d’Europe en la matière. Les IVG ne seraient autorisées qu’en cas de menace pour la vie ou la santé de la mère, ou si la grossesse est le fruit d’un viol.

... http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... qpShrEP.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités