Allemagne

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 12 Déc 2015, 13:23

Francfort : manifestation pour l’accès des réfugiés au logement

Environ un millier de personne, dont de nombreux réfugiés d’Afghanistan et d’Afrique, ont manifesté le 10 décembre au centre-ville de Francfort sous le mot d’ordre « la ville pour tous ». Il s’agissait de revendiquer des logements décents pour les réfugiés.

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... -logement/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 13 Déc 2015, 14:24

Colère contre l’extrême-droite néo-nazie à Leipzig

Ce samedi 12 décembre, les néo-nazis de « Die Rechte » et de « Offensive für Deutschland » avaient décidé de marcher à travers le quartier de Connewitz, ce qui est une véritable provocation, Connewitz étant connu pour être le quartier alternatif et très marqué à gauche (à chaque élection c’est Die Linke et Die Grüne qui arrivent largement en tête avec environ 50% des voix). La colère face à la provocation était d’autant plus grande que dans la nuit de vendredi à samedi un local de « Die Linke » avait été attaqué par des néo-nazis.

Les néo-nazis étaient moins de 200. Face à eux, une dizaine de manifestations et rassemblements était organisée, manifestations qui ont rassemblé près de 5.000 personnes selon le journal « Neues Deutschland ». Des habitants avaient aussi suspendu des banderoles à leurs fenêtres pour dire leur refus du racisme et du néo-nazisme.

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... a-leipzig/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 20 Déc 2015, 18:08

Manifestations contre le racisme en Allemagne

Ce samedi 19 décembre, plusieurs manifestations et actions contre le racisme et la xénophobie ont eu lieu dans plusieurs villes d’Allemagne.

Bad Bevensen (Basse-Saxe) : A l’appel de plusieurs organisation dont la confédération syndicale DGB et l’Antifa, 500 personnes ont manifesté samedi dans les rues de la ville contre le racisme et la xénophobie. Cette manifestation, dans une ville de moins de 10.000 habitants, était organisée après un incendie criminel le 13 décembre contre un ancien supermarché devant servir de foyer à 200 réfugiés.

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... lemagne-7/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 28 Déc 2015, 00:51

Manifestation de masse à Düsseldorf contre la répression au Kurdistan turc

15.000 personnes ont manifesté ce samedi 26 décembre dans les rues de Düsseldorf pour dénoncer l’offensive militaire et la répression du régime d’Erdogan dans la zone kurde de Turquie. Les organisateurs s’attendaient à réunir entre 5.000 et 7.000 personnes, il en est venu plus du double. Dans les rues de Düsseldorf, les manifestants ont dénoncé le régime sanguinaire d’Erdogan, la complicité des Etats de l’Union Européenne, la répression et l’offensive militaire contre les population kurde à Cizre, Diyarbakir, Silopi et ailleurs.

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... stan-turc/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 08 Jan 2016, 01:05

Une série d’agressions sexuelles à Cologne provoque un déferlement de préjugés racistes
La police de Cologne, dans l’ouest de l’Allemagne, a enregistré mardi 5 janvier quatre-vingt dix plaintes pour des faits de vols et d’agressions sexuelles, dont une plainte pour viol, perpétrés la nuit de la Saint-Sylvestre. Tous se sont produits sur une place centrale de la ville, entre la cathédrale et la gare. Cette masse d’agressions scandalise l’Allemagne. Mais depuis que la police a fait état de témoignages selon lesquels les auteurs seraient des hommes « d’apparence nord-africaine », c’est un flot de préjugés racistes qui a pris le relais de l’indignation sur le sort réservé aux femmes ce soir là à Cologne – et à leur quotidien dans l’espace public. Ces suppositions sur l’origine des agresseurs ont été reprises dans un grand nombre de médias, y compris en France, alors même que la police n’a pour l’instant arrêté que trois suspects sur lesquels elle n’a communiqué aucun élément officiel.
... http://www.bastamag.net/Une-serie-d-agr ... e-prejuges


Cologne : Contre le racisme et le sexisme
Ce 6 janvier, une douzaine de néo-nazis avaient appelé à un rassemblement devant la gare pour utiliser les agressions sexuelles qui ont eu lieu le 31 décembre afin d’attiser la haine raciste.
Plus de 120 antifascistes se sont mobilisés tant contre le racisme que contre le sexisme. Lorsque les militants d’extrême-droite ont voulu commencer leurs discours, les antifascistes présents les ont fait taire.
https://communismeouvrier.wordpress.com ... e-sexisme/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 09 Jan 2016, 16:25

Cologne : Non au racisme ! Non au sexisme !

La nuit du 31 décembre au 1 janvier, de nombreuses agressions sexuelles ont été commises contre des femmes dans le quartier de la gare à Cologne. L’extrême-droite raciste tente d’instrumentaliser ces crimes misogynes pour attiser la haine raciste. Les racistes de Pegida avaient prévu ce samedi un rassemblement ; ils avaient annoncé qu’ils seraient des milliers. Selon nos camarades du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran réfugiés à Cologne, les racistes étaient à peine une centaine. Plus d’un millier de personnes se sont par contre dressées pour dire clairement non au racisme, au sexisme et à toutes les idéologies réactionnaires et inhumaines

https://communismeouvrier.wordpress.com ... u-sexisme/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede Lila » 10 Jan 2016, 19:58

Cologne : des centaines de femmes manifestent contre les violences sexuelles

Plusieurs centaines de femmes se sont réunies samedi sur les marches de la cathédrale de Cologne pour protester contre les violences sexuelles…

« Non à la violence contre les femmes, que ce soit à Cologne, à la fête de la bière ou dans la chambre à coucher ! »

….pas pour protester contre des migrants ou des étrangers comme on le lit partout dans les journaux que je ne reprendrai pas cette fois :

Non aux accusations selon les origines !

Les violences sexistes, les violences contre les femmes n’ont qu’une et unique origine justement : le patriarcat.

Ne faisons pas comme l’extrême droite en accusant les origines de tous les maux. Ne ciblons pas une oppression pour en défendre une autre.

Féministes contre le racisme et le sexisme dans une même voix !

https://sanscompromisfeministeprogressi ... sexuelles/


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Allemagne

Messagede Pïérô » 14 Jan 2016, 21:03

communiqué du CNDF
A propos de Cologne,

L’innommable a été commis à Cologne dans la nuit du 31 décembre. A Cologne et dans d'autres villes d'Allemagne : des agressions sexuelles, des viols, des vols. Et les victimes sont légion puisque 516 plaintes ont été déposées dont 40% pour des faits d’agressions sexuelles. Nous serons toujours solidaires des femmes victimes de violences et nous souhaitons ardemment que les agresseurs et violeurs soient retrouvés le plus rapidement possible pour répondre de leurs actes devant la justice.

Visiblement ces forfaits ont été perpétrés en bande organisée, rappelant les mêmes actions organisées au Caire sur la place Tahrir, afin d'affaiblir la révolution égyptienne.

Des demandeurs d'asile feraient partie des agresseurs et violeurs. Cela ne nous fait pas plaisir mais la lutte contre les violences faites aux femmes ne se divise pas. Ils doivent être sanctionnés par la justice.

Ceci dit, à la suite de ces exactions, Angela Merkel a été contrainte de durcir son discours vis-à-vis des réfugié-e-s. Et l'extrême droite allemande, Pegida en tête, s'en donne à cœur joie contre les réfugiés et la politique d'accueil d'Angela Merkel.

Nous n'avons jamais vu l'extrême droite se préoccuper des violences faites aux femmes sauf quand ces violences sont le fait de migrants ou d’immigrés. Les violences que subissent les femmes ne doivent pas être instrumentalisées à des fins racistes. Comme le disent les féministes allemandes :

« Non à la violence contre les femmes, que ce soit à Cologne, à la fête de la bière ou dans la chambre à coucher ».

http://www.collectifdroitsdesfemmes.org ... article448



Allemagne, Cologne : Contre le racisme, le sexisme et le repli sur soi

Quelques jours après le début de l’année 2016, les médias français se sont fait l’écho d’une vive discussion qui a lieu en ce moment outre-Rhin. En effet, un grand nombre d’agressions sexuelles ont été perpétrées la nuit du 31 décembre autour de la gare de Cologne par une foule d’hommes massés à cet endroit, qui ont pris pour cibles les femmes qui passaient par là. Or, la gare de Cologne abrite également des réfugiés, et les enquêtes en cours semblent désigner certains de ces hommes, mais pas uniquement. Au bout du compte, ce ne sont plus les hommes qui ont été mis en cause pour ce qu’ils sont, des hommes sexistes, mais la couleur de leur peau et leur origine.

Les médias allemands ont ainsi eu vite fait de surfer sur le sexisme ambiant pour mettre en avant tout un tas de projections racistes, qui vont dans le sens des débats qui traversent ces derniers mois la société allemande, depuis l’arrivée massive des réfugiés dans le pays. Tout se passe comme si les Allemands se pensaient immunisés contre le sexisme, qui ne serait alors le fait que d’étrangers. Tant et si bien que le samedi 9 janvier, les fachos se sont rassemblés à Cologne, sous couvert de défense des femmes. Heureusement, les antifas et les féministes ont remis les choses à leur place. Voici donc le communiqué de l’Antifa AK de Cologne.

Votre forteresse n’est pas un paradis !

Les médias allemands et internationaux se sont emparés des agressions sexuelles qui ont eu lieu en masse la nuit du nouvel an à Cologne, couplés à des vols à l’arrachée, et les politiciens également. Ces agressions doivent être condamnées sans aucune restriction. Or, contrairement à ce qu’ont suggéré bien des comptes-rendus médiatiques, les violences sexuelles faites aux femmes sont pourtant monnaie courante en Allemagne. Les agressions commises durant la nuit du 31 décembre ne constituent en aucun cas une exception dans la société patriarcale allemande, et pas non plus à Cologne. Ce qu’il y a d’effrayant, c’est de voir à quel point ces agressions se sont concentrées à un seul endroit de l’espace public. Il faut cependant également noter la passivité des autres personnes présentes, qui montre de façon encore plus criante à quel point la violence dirigée contre les femmes semble normale, ou à tout le moins inévitable.
Quant à ceux qui crient le plus fort qu’il faut protéger les femmes, ce sont les mêmes qui ignorent les violences que subissent les femmes quand ils ne peuvent pas l’ethniciser ou l’attribuer à des « Nord-Africains » et à des « Arabes ». Ce sont souvent ceux qui, prétendant aujourd’hui protéger les femmes, se sont élevés depuis toujours contre leurs droits les plus fondamentaux, parmi lesquels le droit à une rémunération égale, le droit à disposer de son propre corps lorsqu’il s’agit d’interruption de grossesse. Ce sont aussi les mêmes qui voudraient cantonner les femmes à leur rôle de mère.
Ce qui est particulièrement révélateur chez ces défenseurs auto-proclamés des femmes, c’est précisément cette vieille idée, qui fait l’unanimité chez tous ceux qui sont sexistes, selon laquelle les femmes seraient soi-disant protégées de toute agression si elles évitaient de se comporter de façon à encourager leurs violeurs. On a donc entendu la maire de Cologne, Henriette Reker (CDU), dire la semaine passée que les femmes n’avaient qu’à se maintenir à une distance suffisante des hommes (de la longueur d’un bras), pour éviter de se faire agresser. Voilà qui fait de la victime une complice de l’agresseur : il s’agit là d’une position insupportable de par son sexisme, d’autant plus qu’elle fait mine de se poser en soutien de la victime qu’elle incrimine pourtant.
Ceux qui se taisent lorsqu’il est question des agressions sexuelles qui ont lieu régulièrement ou même quotidiennement en Allemagne mais poussent les hauts cris dès que des « Nord-Africains et des Arabes » sont impliqués, ne cherchent pas à défendre les femmes, ils sont juste racistes. C’est ce qu’a montré la manifestation du samedi 9 janvier, où on a pu voir Pro NRW et Pegida, deux organisations dont le sexisme le plus répugnant est plus que proverbial.

Mais comme toujours, Pegida, Pro NRW and co n’ont pas le monopole du racisme : la société tout entière leur emboîte le pas avec des bottes de sept lieues. En décrivant des agresseurs « nord-africains ou arabes », les médias jettent l’opprobre contre des groupes entiers de population. La normalité raciste n’a pas fait de pause avec la nouvelle année. Tous les jours, des gens meurent aux barrières de la forteresse Europe, et dans le même temps, le débat autour du droit d’asile s’intensifie chaque jour autour d’arguments toujours plus racistes. Ces incidents viennent à point nommé pour les défenseurs d’une politique de repli sur soi toujours plus affirmé. Le danger d’agression sexuelle est projeté sur des gens qui sont venus en Allemagne pour fuir la violence de la guerre et de la pauvreté. On recherche alors la faute dans leur culture, « différente » et soi-disant moins évoluée ou prétendument archaïque. On préfère oublier le fait qu’il s’agit d’hommes sexistes, et qu’à l’intérieur de la forteresse Europe, les violences faites aux femmes sont d’actualité. Il y a visiblement un consensus presque unanime selon lequel la société allemande serait antisexiste et évoluée. Quand certains affirment que la violence dirigée contre les femmes est un produit d’importation (de l’Islam), il faut que nous pointions du doigt avec d’autant plus d’insistance l’omniprésence des actes et paroles sexistes qui existent en Allemagne.
Les médias, qui aujourd’hui font leur choux gras des violences perpétrées dans la nuit du 31 décembre, n’ont jamais dit un mot des agressions qui ont systématiquement lieu à chaque carnaval (à Cologne) et à la fête de la bière (à Munich). Celui qui écrit sur « ce qu’il y a de nouveau » dans ces agressions devrait peut-être commencer par venir passer un soir de fête dans les grandes rues de Cologne. Et pourtant, il y a bien quelque chose qui a changé dans tout ça : depuis les discussions sur le droit d’asile, les schémas d’argumentation racistes ont un peu plus droit de cité. Les récits mettant en scène « des étrangers sauvages » qui viennent en Allemagne assouvir leurs besoins est une projection raciste évidente. Et maintenant, un événement particulier vient s’ajouter dans ce contexte, et il s’agit d’un événement qui s’est déjà produit des centaines de fois sans pour autant arriver aux oreilles de l’opinion publique. Ce qui est nouveau ici, ça n’est pas ce qui s’est passé, mais bien plutôt la façon dont l’explication raciste de l’événement est amenée sur le devant de la scène publique. Ce n’est pas ce qui s’est passé qui demande à être raconté, c’est la façon de raconter ce qui s’est passé qui est montée en épingle. Le fait que des groupes d’extrême droite comme Pro NRW ou Pegida se sentent à ce point encouragés montre à quel point la société est en train de dériver à droite. Un jour ou l’autre, on retrouvera un autocollant de Pegida sur le feu de bengale qui aura été jeté sur un foyer de réfugiés — comme le dernier samedi de décembre à Cologne-Müllheim.

Alors, voilà notre réponse à tout cela :
Pour que les femmes et tous ceux qui sont menacés par des bandes d’hommes dans l’espace public soient en sécurité, il faut contrer cette violence partout, tous les jours de l’année. Ceux qui parlent des violences sexuelles commises dans la nuit du 31 décembre mais ne veulent pas entendre parler de la domination masculine, du racisme, de l’homophobie et de l’hostilité à l’encontre des transsexuelLEs, ne saurait être un allié dans le combat à mener contre une société qui reste malgré tout aujourd’hui éminemment patriarcale. Celles et ceux qui sont victimes du sexisme ont besoin de véritables soutiens, pas de faux amis.
Pour lutter activement contre le sexisme, pour s’opposer au racisme, nous devons soutenir les combats féministes et lutter de façon cohérente contre tous ceux qui veulent instrumentaliser le sexisme à des fins racistes. C’est ce que nous avons fait le samedi 9 janvier à la gare centrale de Cologne.
Mais au-delà de ça, il faut transformer la société dans ses fondements, car ce sont eux qui induisent et favorisent des comportements racistes et sexistes. Cela veut dire que nous devons combattre aussi bien la forteresse Europe que les rapports sexistes dans la société, mais nous devons aussi nous organiser pour être solidaires de leurs victimes de façon à ce que les raisons de leurs souffrances disparaissent.

Pour lire le texte en allemand, ici : http://antifa-ak.org/pegida-nrw-entgege ... #more-4441

http://lahorde.samizdat.net/2016/01/13/ ... i-sur-soi/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 17 Jan 2016, 13:53

Cologne : Réfugiés contre le sexisme

300 réfugiés, essentiellement de Syrie mais aussi d’Afghanistan et d’Iran, ont manifesté ce samedi devant la gare et devant la cathédrale de Cologne contre le sexisme. Après les agressions sexuelles du nouvel an, les réfugiés de Cologne ont tenu à dénoncer le sexisme et les violences faites aux femmes avec des slogans comme « Syriens contre le sexisme », « rester humain », « vivre libre sans violence », « non aux violences contre les femmes », « Nous sommes des réfugiés de Syrie et nous sommes contre le racisme, le sexisme et la guerre », « la violence faite aux femmes n’est pas une affaire privée »… Des fleurs ont également été distribuées aux passantes.

https://communismeouvrier.wordpress.com ... e-sexisme/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede Pïérô » 18 Jan 2016, 01:27

Des milliers de manifestants à Berlin pour une agriculture plus humaine

Des milliers de personnes ont participé samedi à Berlin à une manifestation, ouverte par environ 130 tracteurs, réclamant une agriculture plus humaine et respectueuse de l'Environnement, a constaté un journaliste de l'AFP.

... http://www.rtbf.be/info/monde/europe/de ... id=9187614
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 18 Jan 2016, 15:06

En Allemagne, les ferme-usines deviennent la règle, malgré une rentabilité incertaine

Vingt mille personnes ont manifesté samedi, à Berlin contre l’agriculture intensive et la généralisation des fermes-usines. Nous avons visité une de ces installations. Surprise : elles ne sont même pas rentables.

... http://www.reporterre.net/En-Allemagne- ... entabilite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 20 Jan 2016, 14:54

Des centaines de Syriens ont manifesté à Cologne contre le harcèlement sexuel (VIDEO)

La manifestation a été organisée par les Syriens qui habitent l'Allemagne afin de condamner la vague impressionnante d'attaques à caractère sexuel qui ont eu lieu lors des célébrations du Nouvel An à Cologne.

... https://francais.rt.com/international/1 ... arcelement


Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 03 Fév 2016, 01:56

Mobilisations en Allemagne contre le racisme et les violences néo-nazies

Quelques jours après l’anniversaire de la libération du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz (le 27 janvier), le 30 janvier marque l’anniversaire de la nomination d’Hitler comme chancelier par Hindenburg (élu président avec notamment les voix des sociaux-démocrates pour faire barrage au fascisme). Dans plusieurs villes ce week-end a été marqué par des manifestations tant contre les tentatives de marches néo-nazies que contre les violences et agressions racistes.

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... eo-nazies/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede bipbip » 16 Fév 2016, 09:03

Manifestations contre le racisme et l’extrême-droite en Allemagne

Le week-end des 13 et 14 février, une fois encore, plusieurs initiatives ont eu lieu à travers l’Allemagne pour ne pas laisser la rue à l’extrême-droite et aux racistes. Quelques exemples.

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... allemagne/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Allemagne

Messagede Pïérô » 23 Fév 2016, 11:12

Allemagne. Offensives nationalistes tout-terrain

Sur fond d’intensification des attaques antiréfugiés, l’extrême droite proche d’une entrée fracassante dans trois parlements régionaux.

L’Allemagne n’échappe pas aux ravages du virus nationaliste qui s’est répandu sur l’Europe. L’incendie d’un bâtiment destiné à devenir un foyer de demandeurs d’asile à Bautzen (Saxe) le 21 février et une attaque contre un bus de réfugiés à Clausnitz deux jours plus tôt dans la même région viennent accentuer encore les inquiétudes soulevées par la montée de la xénophobie. L’escalade que traduit le caractère de ces agressions alimente alertes et indignations. À Bautzen, un hôtel où devaient être hébergés des réfugiés a été incendié par des sbires de groupuscules néonazis. Des badauds s’y sont rendus, hilares, pour fêter l’événement, avec force boissons alcoolisées. Dans le bourg de Clausnitz, quarante-huit heures auparavant, le bus qui emmenait des réfugiés vers un autre foyer d’hébergement a été stoppé par des individus qui se sont mis à hurler des paroles de haine contre les passagers. Plus grave, selon des responsables locaux de Die Linke, la police dépêchée sur place s’est comportée de façon complaisante avec les agresseurs, faisant même évacuer brutalement les occupants du bus, au prétexte que ceux-ci auraient fait usage de… gestes obscènes.

Si quelques abcès de fixation se sont agrégés en Saxe et à l’est, le fléau touche tout le pays (notre infographie). Quelque 95 attaques incendiaires (une tous les quatre jours) ont ainsi été enregistrées en 2015 par les statistiques de l’administration judiciaire fédérale, qui font état d’un total de 1 005 agressions durant cette année contre des réfugiés. Ainsi, le 29 janvier dernier, à Villingen-Schwenningen dans le Bade-Wurtemberg (ouest), les 170 occupants d’un foyer ont-ils eu beaucoup de chance. La grenade offensive lancée en pleine nuit à l’intérieur de leur lieu d’hébergement n’a fort heureusement pas explosé…

... http://www.humanite.fr/allemagne-offens ... ain-599973
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité