Dans le chaudron du capitalisme international

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 13 Déc 2014, 15:06

Economie mondiale : dividendes record

Une progression de 13% en 2014 par rapport à l’année précédente: où peut-on trouver pareille performance? Pas dans l’activité économique qui est à la peine, pas dans les investissements en panne, sûrement pas dans les salaires ou le pouvoir d’achat qui se traînent. Alors où donc? Mais dans les dividendes versés aux actionnaires par les 1200 plus grandes firmes du monde!

... http://alencontre.org/economie/economie ... ecord.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22432
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 11 Jan 2015, 02:22

Europe : L’enfer des contrats précaires, revers du chômage bas et de la crise
Eurostat publie ce mercredi le taux de chômage par pays de la zone euro constaté en novembre 2014. Mais, derrière les chiffres bas de l’Allemagne, par exemple, se cachent des contrats très flexibles et une pauvreté qui s’étend…
http://www.20minutes.fr/economie/151218 ... -bas-crise
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 08 Fév 2015, 02:41

Russie : Arrêtée pour avoir volé du beurre, une retraitée de 81 ans décède au commissariat

Une Russe de 81 ans, arrêtée pour le vol de plaquettes de beurre dans un supermarché de Saint-Pétersbourg, est morte au commissariat, probablement d'une crise cardiaque, a annoncé mercredi la police locale.

... http://www.20minutes.fr/monde/1533195-2 ... mmissariat
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22432
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 10 Fév 2015, 03:44

Tour du monde de protestations ouvrières en vidéos
Partout dans le monde, ce sont des revendications similaires pour les salaires, l’emploi et les conditions de travail, qui poussent les travailleurs à lutter et à se mettre en grève. Un petit tour du monde des protestations ouvrières de la semaine en vidéos :
https://communismeouvrier.wordpress.com ... more-49902
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 22 Fév 2015, 17:23

Vidéos : Une classe en lutte à travers le monde
Partout dans le monde, ce sont des revendications similaires pour les salaires, l’emploi et les conditions de travail, qui poussent les travailleurs à lutter et à se mettre en grève. Un petit tour du monde non-exhaustif de protestations ouvrières de la semaine en vidéos : https://communismeouvrier.wordpress.com ... more-50301
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 05 Mar 2015, 17:47

Ces communicants qui redorent l’image des dictatures et des régimes répressifs auprès des Européens

Une manifestation a été violemment réprimée, des opposants ont été torturés et des journalistes assassinés ? Pas de panique : des cabinets de relations publiques sont là pour défendre la réputation de tout régime répressif auprès des investisseurs et des opinions publiques européennes. Leurs prestations ? Placer interviews et tribunes dans les médias, changer les pages Wikipedia, ou recruter d’anciens premiers ministres européens pour vanter les mérites d’un président à vie ou d’un régime à poigne. La Russie, le Kazakhstan, le Bahreïn ou le Rwanda ont déjà fait appel, avec succès, à ces conseillers très spéciaux. Voici comment rendre une dictature presque sympathique, en dix leçons.

... http://www.bastamag.net/Comment-redorer ... aupres-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 11 Mar 2015, 15:14

L’Allemagne compte dix fois plus de nouveaux pauvres que la France

La Commission s’était engagée à faire sortir de la pauvreté 20 millions d’Européens d’ici 2020. Tel était l’une des ambitions sociales de sa stratégie « pour une croissance intelligente, durable et inclusive » définie en 2010. Concrètement, le nombre de personnes pauvres ou en situation d’exclusion sociale devait passer sous la barre des 100 millions en 2020. Cinq ans plus tard, à mi-parcours, on en est très loin ! Plus de 120 millions de personnes sont toujours considérées comme pauvres au sein des 28 États membres. Ce tableau de la pauvreté révèle quelques surprises [1].

« Étonnamment, l’incapacité de l’UE à respecter l’objectif fixé par l’initiative Europe 2020 sera principalement le fait des pays de l’UE-15, soit pour l’essentiel des pays dit « avancés » au regard de leur développement économique », pointe Sandrine Levasseur, économiste de l’OFCE (lire son analyse). Si la pauvreté recule en Europe de l’Est, principalement en Pologne, elle grimpe à l’Ouest. C’est là que se trouvent les nouveaux pauvres : 8,5 millions de personnes supplémentaires ont sombré dans la précarité, d’abord en Grèce, mais surtout en Italie, en Espagne et… en Allemagne, où, depuis 2005, le nombre de personnes devenues pauvres est dix fois plus importants qu’en France !

Qui est pauvre en Europe ?

Qui est « pauvre » au sens de l’Union européenne ? Il y a d’abord les ménages sous « le seuil de risque de pauvreté », fixé à 60% du revenu médian. En France, une personne gagnant moins de 12 569 euros par an – 1047 euros par mois – sera considérée comme menacée de pauvreté. À l’autre extrémité de l’Europe, un Roumain gagnant moins de 1242 euros par an – 103 euros par mois – entrera dans cette catégorie. C’est dire l’ampleur des disparités qui séparent encore les nouveaux États adhérents des pays fondateurs de l’Union.

Il y a ensuite les personnes « en privation matérielle sévère », celles « dont les conditions de vie sont contraintes par un manque de ressources et font face à au moins quatre privations matérielles », explique Sandrine Levasseur. Ces privations vont de l’incapacité à payer son loyer, ses factures d’eau ou d’énergie, à l’impossibilité de manger chaque jour des protéines en quantité suffisante, de s’offrir une semaine de vacances hors de son domicile, d’acquérir une voiture ou un téléphone. Enfin, sont aussi comptées les personnes au chômage ou ne travaillant que très partiellement (un cinquième de temps plein). Un Européen sur quatre entre dans au moins une de ces trois catégories. Comme il y a cinq ans.

Italie, Espagne et Allemagne, champions en nombre de nouveaux pauvres

Pourquoi un tel échec ? Un taux de croissance correct – 3,2% entre 2004 et 2013 – favorise encore un relatif progrès social en Europe de l’Est. Cette croissance s’est effondrée en Europe de l’Ouest. Surtout, les « consolidations budgétaires » – comprenez les politiques de rigueur ou d’austérité – ont affaibli les mécanismes de redistribution des richesses et accru les inégalités. Si la Bulgarie et la Roumanie sont les pays qui comptent proportionnellement le plus de pauvres, la Grèce, symbole de la brutalité de ces « consolidations budgétaires », figure désormais en 3ème position, avec plus de 35% de sa population en situation de pauvreté (contre 20% en Allemagne et 17% en France).

C’est en Italie, en Espagne, en Allemagne et au Royaume-Uni que la pauvreté a le plus augmenté entre 2005 et 2013. 2,7 millions d’Italiens sont ainsi passés sous le « seuil à risque ». Plus d’un million d’Allemands et de Britanniques. Dix fois plus qu’en France, où 102 000 personnes sont devenues pauvres en huit ans. L’austérité budgétaire imposée par Angela Merkel, au pouvoir depuis 2005, ne fait pas des malheureux que dans le Sud de l’Europe. En Allemagne, les femmes sont particulièrement touchées par la précarité suite aux réformes « assouplissant » le marché du travail au nom de la compétitivité (lire notre article http://www.bastamag.net/Allemagne-comment-la-reforme-du). Seules la Belgique, la Finlande et les Pays-Bas sont arrivés, à l’Ouest, à faire reculer la pauvreté. Pour l’instant.

- Lire aussi : Pauvreté et exclusion sociale en Europe : où en est-on ?, sur le site de l’OFCE http://www.ofce.sciences-po.fr/blog/pau ... ou-en-est/

http://www.bastamag.net/L-Allemagne-com ... -la-France
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22432
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 15 Mar 2015, 15:34

Charbon : quand les plus gros pollueurs européens ont libre cours pour se réguler eux-mêmes

L’Union européenne se prépare à adopter de nouveaux standards de qualité de l’air qui s’appliqueront notamment aux centrales électriques au charbon. Selon Greenpeace, les normes envisagées par l’Europe sont inférieures à celles qui existent ailleurs dans le monde, y compris en Chine. L’organisation écologiste y voit le résultat du lobbying des industriels du secteur, encouragés par leurs gouvernements. Plus de la moitié des membres du groupe chargé d’élaborer ces nouveaux standards sont ainsi des employés de grandes entreprises charbonnières, parfois intégrés à des délégations nationales. L’entreprise publique française EDF, qui possède certaines des centrales au charbon les plus polluantes d’Europe, est ainsi présente dans deux délégations officielles, celle de la Pologne et celle du Royaume-Uni !

... http://multinationales.org/Charbon-quan ... se-reguler
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 29 Mar 2015, 15:37

Amnesty International, rapport sur les droits humains 2014

Les droits humains en 2014 : un bilan catastrophique

2014 s'est révélée catastrophique pour des millions de personnes en proie aux violences. La réponse de la communauté internationale aux conflits et aux violations commises par des États et des groupes armés est scandaleuse et inopérante. Face à l'intensification des attaques barbares et de la répression subies par les populations, la communauté internationale s'est montrée absente.

Les Nations unies ont été fondées il y a de cela 70 ans pour que les atrocités de la Seconde Guerre mondiale ne se reproduisent plus jamais. Pourtant, nous sommes aujourd'hui témoins de violences massives et d'une crise sans précédent des réfugiés, dans le sillage de ces violences. Aucun effort n'a singulièrement été déployé pour trouver des solutions effectives aux besoins actuels les plus urgents. Les dirigeants mondiaux doivent agir de toute urgence pour faire face à l'évolution de la nature des conflits et pour protéger les civils des violences atroces perpétrées par des États et des groupes armés, a demandé Amnesty International à l'occasion du lancement de son bilan annuel de la situation des droits humains dans le monde.

Lire l'article :
http://www.amnesty.fr/Informez-vous/Les ... ique-14240

Lire/télécharger le rapport :
https://www.amnesty.org/fr/documents/do ... anguage=en

Le site du rapport :
https://www.amnesty.org/en/countries/


Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 19 Avr 2015, 03:54

Enquête internationale : 3,4 millions de personnes expulsées par la Banque mondiale

Certains projets de la Banque mondiale dans des pays en voie de développement ont mené à des expulsions forcées et violentes.

Selon une enquête de terrain de presque un an dans 14 pays différents, couplée à un travail d’analyse de milliers de rapports, il apparaît que les projets financés par la Banque mondiale dans les pays en voie de développement ont contraint près de 3,4 millions de personnes à quitter leur domicile depuis 2004. Ces expropriations ont parfois des allures d’expulsions, où policiers armés, suivis par des rangées de bulldozers, ordonnent aux habitants des bidonvilles de quitter les lieux le plus rapidement possible.

... http://www.lesoir.be/852058/article/act ... e-mondiale
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 21 Avr 2015, 06:58

Sur la route du rêve américain, une caravane à la recherche des disparus

Espérant une vie meilleure, des centaines de milliers de centraméricains traversent chaque année le Mexique pour tenter de rejoindre les États-Unis. Une route périlleuse où les migrants sont victimes des gangs, qui les rançonnent, les battent, les violent, les forcent à travailler ou les tuent. Depuis 10 ans, une caravane des mères des migrants disparus part à la recherche des fils ou des maris qu’elles n’ont jamais revus. Rencontre avec ces femmes qui se battent, entre détermination, colère et espoir.

... http://www.bastamag.net/Sur-la-route-du ... s-disparus
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22432
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 22 Avr 2015, 04:01

Le Salvador devra-t-il verser 301 millions de dollars pour avoir préféré une eau propre à l’or ?

Une firme minière australo-canadienne poursuit le gouvernement du Salvador devant un tribunal arbitral privé parce que celui-ci lui a refusé une licence minière, en raison des menaces qu’elle représenterait pour les ressources en eau du pays. Un nouvel exemple des problèmes associés aux traités d’investissement et à leurs mécanismes de protection des investisseurs.

... http://multinationales.org/Le-Salvador- ... refere-une
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22432
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 27 Avr 2015, 13:46

De plus en plus de militants écologistes sont assassinés dans le monde

Au moins 116 militants écologistes ont été assassinés en 2014. Soit une augmentation de 20 % par rapport à l’année précédente. C’est le bilan très inquiétant tiré par l’ONG Global Witness, spécialisée dans la lutte contre le pillage des ressources naturelles des pays du Sud et la corruption politique. Dans un nouveau rapport How many more ? (Combien de plus ?) publié en avril 2015, l’ONG relève que trois quarts de ces assassinats ont eu lieu en Amérique centrale et en Amérique du Sud. « 40 % des victimes étaient des autochtones, tués dans le cadre de conflits liés à la construction de barrages hydroélectriques, de mines ou de luttes contre l’agro-industrie », précise le rapport.

... http://www.bastamag.net/Multiplication- ... cologistes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 14 Mai 2015, 19:08

« Ça suffit les conneries : 15 dollars et un syndicat ! ». Retour sur la journée d’action du 15 avril aux Etats-Unis
Le 15 avril, des salarié-e-s de la restauration rapide se sont mis en grève à travers le monde. Aux Etats-Unis, où le mouvement Fight for $15 prend de plus en plus d’ampleur depuis ses débuts en 2012, des grèves et des manifestations ont eu lieu dans plus de 230 villes. Dans ce texte, David Moberg revient sur ce qui, pour certains, représente la plus importante mobilisation de travailleurs précaires et sous-payés jamais enregistrée dans l’histoire du pays.
... http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/?p=4782


« McDo, escroc, faut partager le magot ! ». Retour sur la journée d’action du 15 avril
Le 15 avril, des salarié-e-s de la restauration rapide se sont mis en grève à travers le monde. Aux Etats-Unis, où le mouvement prend de plus en plus d’ampleur depuis ses débuts en 2012, des grèves et des manifestations ont eu lieu dans plus de 230 villes. Pour certains, il s’agit de la plus importante mobilisation de travailleurs précaires et sous-payés jamais enregistrée dans l’histoire du pays. Dans ce secteur particulièrement touché par la précarité, les mauvaises conditions de travail et la répression syndicale sont monnaie courante. En France aussi, des mobilisations ont eu lieu – quoiqu’à une échelle bien moindre. Dans l’entretien qui suit, Gilles, syndicaliste chez McDonald’s, revient sur les mobilisations qui ont eu lieu en France.
... http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/?p=4799
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22432
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

esclavage derrière les crevette vendues au supermarché

Messagede Ambroise Antifa » 13 Juin 2015, 19:49

En Thaïlande, des hommes sont enchaînés, battus ou tués sur des bâteaux de pêche, révèle The Guardian, afin de fournir en crevettes les groupes de supermarchés Walmart, Tesco, Costco et Carrefour.
Un arrière-goût amer pour la crevette. Le quotidien britannique The Guardian révèle ce mercredi les résultats d'une enquête de six mois en Thaïlande, dans le milieu de la pêche industrielle à la crevette. Et le constat est effarant: des hommes sont vendus, enchaînés, battus voire tués sur les bateaux qui pêchent de quoi nourrir les crevettes des fermes marines spécialisées.

Selon The Guardian, la plus importante ferme de crevettes au monde, Charoen Pokphand CP Foods, se fournit en nourriture auprès de ces bateaux esclavagistes, qu'elle garde pour ses crevettes ou revend à d'autres fermes.

Les crevettes sont ensuite revendues dans les supermarchés du monde entier. Parmi les chaînes nommées se trouvent Walmart, Tesco, Costco et Carrefour.

Côté supermarchés, les réactions sont unanimes: ils sont contre l'esclavage et des enquêtes sont en cours. Carrefour rappelle au Guardian que des audits étaient effectués auprès de ses fournisseurs. Bien que les enquêtes aient été renforcées depuis 2012, le groupe admet ne pas avoir enquêté au-delà de CP Foods.

"Ils nous ont vendus comme des animaux"
Des esclaves qui ont réussi à s'échapper racontent aux journalistes leur quotidien à bord: 20 heures de travail d'affilée, des passages à tabac, de la torture et des exécutions par les capitaines. Quinze Birmans et Cambodgiens expliquent comment ils ont été capturés, puis vendus pour 300 euros minimum. "J'ai cru que j'allais mourir, se rappelle Vuthy, ancien moine cambodgien, vendu de capitaine en capitaine. J'étais enchaîné en permanence, sans soin ni nourriture. Ils nous ont vendus comme des animaux. Mais nous ne sommes pas des animaux, nous sommes des êtres humains!"

La plupart des malheureux sont des migrants, venus de Birmanie ou du Cambodge pour travailler sur les sites de construction et embarqués de force sur des navires. Certains sont drogués. Un esclave se rappelle avoir vu 20 personnes être tuées devant lui. L'une d'elles a été "écartelée" puis "dispersée" dans la mer. "Nous étions frappés même si nous travaillions dur, ajoute un autre rescapé. Il y avait tellement d'esclaves qu'il était impossible de les compter."

Le quotidien britannique rappelle que CP Foods affiche un bénéfice annuel de 24,8 milliards d'euros et se surnomme "la cuisine du monde". CP Foods admet être au courant de l'esclavagisme en cours en Thaïlande. "Nous n'allons pas défendre cela, affirme au Guardian Bob Miller, directeur à CP Foods au Royaume-Uni. Nous savons qu'il y a des problèmes avec ce qui est livré au port. Or nous n'avons aucune visibilité sur l'ampleur du problème."

"Si vous achetez des crevettes de Thaïlande, vous achetez le produit de l'esclavage"
Certes, l'esclavage sur ces navires en Thaïlande a déjà été pointé du doigt par des associations, des ONG et même l'ONU. Cependant c'est la première fois que le lien est fait entre les esclaves et l'achat par le consommateur. "Si vous achetez des crevettes de Thaïlande, vous achetez le produit de l'esclavage", lance Aidan McQuade, d'Anti-Slavery, une ONG.

Si l'esclavage y est interdit, la Thaïlande est considérée comme un plaque tournante de trafic d'êtres humains. Il y aurait 500 000 esclaves dans le pays. L'industrie de la pêche emploie 300 000 personnes, dont 90% de migrants. "La Thaïlande se bat contre l'esclavage, affirme l'ambassadeur du pays aux Etats-Unis, Vijavat Isarabhakdi. Des progrès ont été constatés, même s'il y en a encore beaucoup à faire." Les Etats-Unis envisagent maintenant de placer la Thaïlande sur la liste noire du trafic d'êtres humains. Et donc de mettre en place des sanctions économiques.



source : http://lucien-pons.over-blog.com/2015/0 ... rches.html
"je ne suis vraiment libres que quand tous les ètres humains qui m'entourent,hommes et femmes sont également libres"
Bakounine
Ambroise Antifa
 
Messages: 24
Enregistré le: 16 Mai 2015, 20:28

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités