Dans le chaudron du capitalisme international

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 21 Juil 2015, 01:27

L’ÉTAU DE LA PRIVATISATION DES SEMENCES SE RESSERRE EN CADENCE ACCÉLÉRÉE SUR LE PAYSAN SÉNÉGALAIS ET AFRICAIN

Le rôle crucial des semences dans la production, l’alimentation, l’économie et la survie des communautés paysannes – majoritaires au Sénégal et en Afrique – n’est plus à démontrer. La sélection variétale, la reproduction des semences et leurs échanges entre paysan-ne-s et entre communautés ont permis depuis la nuit des temps de maintenir et développer une biodiversité semencière qui répond parfaitement aux conditions changeantes, aux besoins alimentaires et nutritionnels, mais aussi aux besoins économiques. Malheureusement, avec une cupidité sans bornes, certaines personnes et structures prennent la semence comme une opportunité d’affaires, méprisant le coût environnemental, économique et les bouleversements sociaux qui en découleront dans nos pays.

Une série de mesures législatives a été prise dans l’objectif de privatiser les semences en Afrique. D’après le règlement adopté en 2008 par la Cedeao, seules les semences de variétés inscrites au Catalogue national et régional peuvent être multipliées pour la certification et la vente. C’est une mesure qui vise à supprimer les semences paysannes qui pourtant constituent la base de la biodiversité agricole, et ceci au moment, où la communauté internationale s’inquiète de l’érosion dramatique de la biodiversité agricole, qui met en péril l’agriculture et l’alimentation mondiale.

En s’engageant dans la Nouvelle Alliance pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition (Nasan) en 2012, le Sénégal et quelques pays d’Afrique se sont engagés à réformer leur législation semencière au profit de l’industrie semencière et au détriment de millions de paysan-ne-s qui comptent sur des semences reproductibles pour vivre et travailler. En décembre 2014, sous la pression de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), l’espace de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a harmonisé en force sa législation semencière afin de dégager la voie à son projet Wasp (West African Seed Project) qui intervient essentiellement sur les semences "maïs, sorgho, riz et niébé". Des cultures qui sont à la base de l’alimentation en Afrique de l’Ouest sont en train ainsi de passer sous le contrôle de firmes qui brandissent comme arguments : elles sont plus productives – elles sont plus précoces, elles sont certifiées, elles ont un bon taux de germination...

Il n’est pas explicitement dit aux paysan-ne-s qui l’utilisent que dans le cas des semences hybrides, fréquemment utilisées pour le maïs et le sorgho, seule la première génération peut être utilisée, qu’ils (elles) ne peuvent pas les reproduire, les réutiliser et qu’ils (elles) doivent retourner à la boutique pour se réapprovisionner chaque année.

Pour les nombreux cas du très faible taux de germination ou de non germination de leurs semences, les entreprises n’ont aucune redevabilité face aux paysan-ne-s. Or dans les rares cas où c’est la semence paysanne qui a eu un léger dysfonctionnement, on diabolise l’acteur et son produit. Pourtant c’est sa semence qui est à la base de toutes les créations variétales ; c’est sa semence qui satisfait aux besoins nutritionnels du fait de sa riche diversité génétique.

Les communautés paysannes veulent et doivent cultiver leurs propres semences, les semences qu’elles ont héritées de leurs ancêtres, mes semences adaptées qui ont permis la survie des communautés paysannes pendant les périodes difficiles.

Dans la nouvelle législation qui ne vise qu’à promouvoir des semences industrielles très dépendantes de paquets technologiques, coûteux sur les plans économiques et écologiques, les limites sur leurs valeurs nutritionnelles veulent être corrigées par l’apport d’additifs synthétiques tel qu’envisagé à travers la NASAN. Or ce sont ces additifs qui seraient à l’origine de la plupart des maladies dites nouvelles : diabète, cancer, ulcère, etc.

LA NASAN vise à faciliter la participation du secteur privé dans la filière de semences africaines pour permettre aux entreprises privées anonymes de s’accaparer des activités profitables de la filière, tout en laissant au secteur public de s’occuper de nombreuses activités moins lucratives.

Citoyens concernés, signataires de la présente pétition, nous exigeons la souveraineté alimentaire. Elle va au-delà de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Nous réclamons une gouvernance agricole et alimentaire très participative et inclusive. Nul n’est mieux placé que l’agriculteur pour identifier son problème et donner des pistes de solution.

Nous exigeons que la recherche soit orientée vers des besoins exprimées par la demande des communautés, plutôt que d’être une recherche définie depuis l’extérieur par les intérêts néo-colonialistes.

Nous dénonçons l’aveuglement de nos gouvernements qui sont ouverts à la privatisation des semences, sans tenir compte de l’histoire de leurs peuples qui considèrent la semence comme patrimoine collectif, incompatible avec l’intérêt privé.

Nous dénonçons le manque de compétence de nos législateurs qui ont adopté les législations nationale et sous régionale ouvrant les portes aux semences Ogm, sous la pression des firmes, et sans avoir une bonne connaissance de la problématique des Ogm.

Nous dénonçons l’aveuglement de nos gouvernements qui sont pressés de proclamer d’être intéressés par les semences OGM, en écoutant l’avis des experts sensibles à l’argent de Monsanto, et sans tenir compte ni de l’avis des paysans, opposés, dans leur majorité aux OGM, ni de la réalité de terrain, notamment de l’amère expérience de coton Ogm au Burkina Faso.

Nous demandons à nos experts d’arrêter de privilégier leur intérêt personnel et dire la vérité sur les Ogm : nul part dans le monde, les OGM n’ont permit d’augmenter les rendements, ni de diminuer les traitements insecticides des cultures, mais ils ont amené la pollution, la stérilisation des sols et des problèmes de santé.

Nous demandons à nos gouvernements de porter l’intérêt pour le développement de nos structures nationales de recherche et de formation agricole, et de ne pas les laisser à être piétiner par l’USAID, et d’autres intérêts extérieurs.

Nous indignons de voir nos Etats accélérer l’adoption d’une législation semencière suicidaire pour les millions de paysan-ne-s, au moment où :
- au niveau international, le Tirpaa- ratifié par le Sénégal- proclame la reconnaissance des droits des paysans sur les semences et demande aux Etats signataires de prendre des mesures, notamment législatives, pour concrétiser la reconnaissance des droits des paysans ;
- au niveau continental on songe à remettre sur la table La Loi modèle, une loi Africaine qui montre que Nous Sommes La solution à nos maux.

Famara Diédhiou, Fahamu Africa, secrétaire général de la Plateforme nationale pour l’agriculture écologique et biologique

Source : http://pambazuka.org/

http://www.afriquesenlutte.org/afrique- ... sation-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 24 Aoû 2015, 12:25

Travailleurs-euses kleenex

Renault lance la production de son ultra low cost en Inde : 3000 emplois supprimés

Renault et Nissan envisagent de supprimer jusqu’à 3.000 postes de travail en Inde : ils ont entamé une réduction massive de leurs effectifs dans leur usine de production d’Oragadam, près de Chennai (Madras), dont ils cherchent à réduire de 50% la production.
Aujourd’hui , l’usine d’Oragadam a une capacité de production de 400.000 unités par an et fabrique des modèles des marques Renault, Nissan et Datsun. Les modèles Dacia, le 4×4 Duster et le Lodgy, y sont aussi fabriqués pour être vendus en Inde sous la marque Renault.

... http://www.anti-k.org/2015/08/20/renaul ... supprimes/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 28 Aoû 2015, 00:44

Politiques de terres volées

Depuis quelques années, le phénomène d’accaparement des terres a pris de l’ampleur, et avec lui ses conséquences désastreuses, notamment sur le continent africain et en Europe de l’Est. En France, on ne connaît pas pour l’instant d’investissements massifs visant les terres de la part des grandes entreprises multinationales. Pour autant, on peut bien parler de confiscation du foncier agricole, qui se développe de différentes manières, plus ou moins insidieuses. Petite typologie non exhaustive de ce qui prive les paysans et paysannes de leur outil de production.

... http://cqfd-journal.org/Politiques-de-terres-volees
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 19 Sep 2015, 16:14

Aux États-Unis, Airbus inaugure en fanfare une usine sans syndicats

Le groupe aéronautique européen Airbus vient d’inaugurer en grande pompe une nouvelle usine de production d’avions à Mobile, dans l’Alabama. Cette implantation dans le pré carré de son grand concurrent Boeing a plusieurs avantages pour Airbus : la proximité du marché nord-américain, la possibilité de de se protéger des variations de change... et l’absence de syndicats. Fabrice Brégier, directeur exécutif d’Airbus, ne se prive pas de souligner les avantages de cette situation, ajoutant que l’Europe et ses syndicats devraient « prendre garde ».

... http://multinationales.org/Airbus-inaug ... Etats-Unis
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 13 Nov 2015, 11:41

Les membres de la Commission de Bruxelles : au service d’eux-mêmes et des mutinationales

Un tiers des commissaires de l’ère Barroso sont désormais des cadres influents de grandes entreprises

Une enquête de l’ONG Corporate Europe Observatory, dont la raison d’être est d’étudier les groupes de pression qui sévissent à Bruxelles, a établi une liste des anciens membres de la Commission présidée par Manuel Barroso ayant retrouvé de juteuses situations dans les entreprises multinationales.

La porosité est telle entre la Commission et ces grandes entreprises qu’elles constituent un seul et même monde.

... http://cadtm.org/Les-membres-de-la-Commission-de
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 20 Déc 2015, 19:10

Vidéos : Cinq continents, une classe ouvrière
Vidéos de quelques grèves et protestations ouvrières cette semaine autour du monde :
https://communismeouvrier.wordpress.com ... -ouvriere/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 26 Déc 2015, 13:55

Une entreprise minière française accusée de semer la désolation en Amazonie

Imerys, une entreprise française spécialisée dans les métaux industriels, exploite des mines de kaolin en plein cœur de l’Amazonie. Ses activités y entraîneraient une pollution endémique des ressources en eau, forçant les communautés à l’exil.

... http://multinationales.org/Une-entrepri ... n-Amazonie
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 28 Déc 2015, 12:35

Des jeunes filles de 14 ans dans ses usines: Samsung poursuivi

L’Indecosa-CGT s’est jointe à l’ONG Sherpa pour attaquer Samsung en justice. En s’appuyant sur les preuves rassemblées par l’ONG China Labor Watch, ces associations ont saisi le tribunal de Bobigny pour pratiques commerciales trompeuses avant de s’en prendre aux atteintes aux droits de l’homme.

« Exploitation d’enfants de moins de 16 ans, heures de travail abusives, mise en danger des salariés, expositions à des substances toxiques (benzène), travail forcé et violence sur les travailleurs… » le bilan est accablant. Mais Sherpa et l’Indecosa-CGT, à cause d’un vide juridique, se sont résolues à attaquer Samsung pour pratiques commerciales trompeuses afin de se constituer une base juridique sérieuse.
Ce sont les preuves rassemblées en 2014 par l’ONG chinoise CLW (à ne pas confondre avec le China Labor Bulletin sous influence américaine) qui ont permis cette procédure en justice. Cette organisation dans la mégalopole ouvrière de « la rivière des perles » (avec des villes comme Shenzen, Dongguan, Canton…) qui compte plus de 40 millions d’habitant et où sont implantés les sous-traitants des géants des nouvelles technologies, Foxconn ou Pegatron pour les plus connus, qui emploient chacun des centaines de milliers de petites mains. L’ONG, en partenariat avec les syndicats, recueille les témoignages des travailleurs, mais aussi, comme dans ce cas avec Samsung, infiltre des militants dans les usines comme ouvrier, à la Shinyang Electronics factory à Dongguan, pour récolter des preuves.

... http://www.humanite.fr/des-jeunes-fille ... ivi-593803
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 20 Jan 2016, 15:38

Le cobalt des smartphones et voitures électriques extrait par des enfants

Composant essentiel des batteries de nos smartphones, tablettes et voitures électriques, le cobalt provient en grande partie des mines situées au sud de la République démocratique du Congo (RDC). Selon les estimations, le quart du cobalt exporté provient de mines artisanales, dans lesquelles les mineurs utilisent des outils très rudimentaires pour creuser et extraire le précieux métal. Ils travaillent sans aucune protection, exposant leurs peau et leurs poumons aux poussières très irritantes du cobalt. Creusés à mains nues, sans matériel adéquat et sans précautions, les puits et galeries s’écroulent régulièrement, ensevelissant les travailleurs. Des dizaines de morts sont signalées chaque année. « Les mineurs ont tellement peur que nombre d’entre eux s’alcoolisent pour se donner du courage », souligne un rapport sur la filière cobalt publié ce 19 janvier par Amnesty international et l’Observatoire africain des ressources naturelles (Afrewatch).

... http://www.bastamag.net/Des-milliers-en ... lectriques
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 28 Fév 2016, 03:59

Cinq continents, une classe ouvrière

Quelques vidéos de protestations ouvrières aux quatre coins du monde pendant la semaine du 22 au 27 février 2016. Malgré des contextes et des climats différents, une même aspiration à vivre mieux face à l’exploitation capitaliste.

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... -ouvriere/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 25 Mar 2016, 08:51

Droits sociaux

Les réformes du droit du travail généralisent la précarité partout en Europe

C’est l’un des principaux arguments des partisans de la réforme du droit du travail en France : les autres Européens l’ont faite, alors nous aussi. L’Italie, l’Espagne la Grèce, le Royaume Uni et plusieurs pays d’Europe de l’est ont facilité les licenciements, la baisse des salaires ou le recours au travail précaire de longue durée. Une bonne partie de ces pays ont mis en œuvre des politiques, contraints et forcés par la Commission européenne et le FMI, en échange de prêts accordés pour éponger leur dette publique, ou d’une adhésion à l’Union européenne. Des réformes réalisées pour le plus grand profit des employeurs et des actionnaires, qui n’ont pas vraiment enrayé la hausse du chômage et de la précarité.

... http://www.bastamag.net/Partout-en-Euro ... iements-et
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 08 Avr 2016, 12:27

Rapport Amnesty international 2015

La peine de mort dans le monde

L’intensification des exécutions conduites en Arabie Saoudite, en Iran et au Pakistan est l’un des facteurs principaux de cette augmentation tant le rythme des recours à la peine de mort a grimpé en flèche dans ces pays. 89% des exécutions recensées en 2015 leur sont directement imputables

Il s’agit du chiffre le plus élevé jamais recensé par notre organisation depuis 1989.

Et encore ! Ce chiffre ne tient pas compte des milliers de personnes probablement exécutées en Chine, où les statistiques sur la peine de mort sont considérées comme un secret d’État.

... http://www.amnesty.fr/peine-de-mort-201 ... ux-sociaux
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 22 Mai 2016, 01:24

Génial, le progrès n'a pas de limites !

Satan 2, le missile nucléaire russe capable de détruire un pays de la taille de la France

Le gouvernement de Vladimir Poutine s’apprête à tester un missile nucléaire si puissant qu’il pourrait à lui seul raser un pays de la taille de la France en quelques secondes.

Le missile nucléaire «Satan 2» sera le plus puissant jamais conçu, et aucune technologie de défense antimissile n’est en mesure de l’arrêter. Outre sa puissance, il est équipé d’une technologie furtive pour tromper les systèmes radars ennemis. Son nom officiel est «RS-28 Sarmat». Fabriqué pour remplacer les vieillissants missiles «R-36M»qui étaient surnommés «Satan» par les experts de l’OTAN. C’est donc tout naturellement que son successeur a récupéré le surnom de Satan 2.

... http://www.directmatin.fr/monde/2016-05 ... la?ref=yfp
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Lila » 05 Juin 2016, 20:14

Cambodge - Inde. Pour les ouvrières d’H&M, mieux vaut ne pas tomber enceinte

Une alliance internationale de syndicats a interrogé 251 employés des usines qui fabriquent les vêtements H&M au Cambodge et en Inde. Il en ressort que, pour les femmes, tomber enceinte revient généralement à perdre son emploi. Certaines ouvrières préfèrent avorter pour conserver leur contrat.

à lire : http://www.courrierinternational.com/ar ... r-enceinte
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2172
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 12 Juin 2016, 12:31

Alerte sur la dégradation des droits des travailleurs dans le monde

La Confédération syndicale internationale, qui regroupe plus de 330 organisations syndicales dans 162 pays, alerte sur l’affaiblissement des droits des travailleurs au niveau mondial. Une dégradation qui va de pair, dans de nombreux pays, avec l’accroissement des restrictions à la liberté d’expression et à la liberté de réunion, et avec une dérive autoritaire des dirigeants politiques.

... http://multinationales.org/Alerte-sur-l ... s-le-monde
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités