Contre Monsanto et les multinationales de l'agroalimentaire

Contre Monsanto et les multinationales de l'agroalimentaire

Messagede Nico37 » 21 Avr 2009, 13:40

Etats-Unis : Monsanto propose une loi pour interdire les potagers des particuliers

De petites fermes ou des particuliers faisant pousser leurs légumes pourraient être placés sous la supervision directe du gouvernement fédéral grâce à une nouvelle législation présentée au Congrès.

La Résolution 875, a été présentée à la Chambre sous le nom de Acte de Modernisation de la Sécurité Alimentaire 2009 en février par Rosa DeLauro dont le mari, Stanley Greenburg, dirige les recherches pour la firme Monsanto - le leader mondial de la production d'herbicides et de semences génétiquement modifiées.

La nouvelle loi viserait à réduire les risques de contamination par la nourriture: bactéries, produits chimiques, toxines naturelles ou artificielles, virus, parasites, prions et autres agents pathogènes pour l'homme.

Elle concernerait les établissement qui produisent, stockent, font transiter ou vendent toute catégorie de nourriture. Fermes agricoles et aquacoles, ranches, vignobles seraient soumis à une stricte régulation gouvernementale.

Des experts de l'industrie alimentaire, mandatés par le gouvernement, pourraient venir demander de mettre au norme de petites exploitations, causant des mises en faillite nombreuses.

La blogosphère s'agite et relève les risques suivants:

- Obama et son équipe cherchent-ils à tout nationaliser pour désarmer la population et contrôler la nourriture?

- Super ! C'est très "écolo" de la part d'Obama. Quel est son motif véritable?

- Ca va trop loin. La FDA autorise déjà bien assez de poisons dans notre nourriture.

- Si tu meurs de faim, tu ne pourras plus te défendre pour rester libre. Celui qui contrôle la nourriture c'est celui qui fait les règles.

- Le gouvernement à peur de perdre de l'argent en impôt collecté. Imaginez les taxes perdues si tout le monde fait pousser ses légumes? Imaginez si les gens coordonnaient leurs efforts entre amis, voisins et familles? En peu de temps, les gens pourraient manger le produit de leurs propres efforts et vivre en autarcie.

- Ils veulent rendre dépendants du gouvernement. Ils veulent endetter mes arrière-arrière petits enfants, m'enlever mes armes, m'interdire toute médecine parallèle. Nous avons besoin d'une révolution contre ce nouveau fascisme.

- Les mises aux normes seront excessivement chères pour les petits exploitants.

- Sans l'ombre d'un doute, ils confisqueront votre propriété en cas de risque de contamination ou si vous n'êtes pas aux normes.

- Ne perdez pas votre temps à raisonner les criminels de Washington. Tout cela se terminera en révolte sanglante.

- Plus je regarde cette loi en apparence inoffensive, plus je la déteste. C'est une façon lâche de pousser les petits exploitants à l'illégalité car nombre d'entre eux feront le choix de ne pas se plier à la loi.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: Monsanto et les multinationales de l'agroalimentaire

Messagede conan » 21 Avr 2009, 14:55

Merci encore Nico (décidément)... c'est en effet bien plus grave que cela pourrait en avoir l'air pour les urbains que nous sommes ; c'est tuer la possibilité d'une relative autarcie par la terre, c'est la volonté délibérée de l'Etat et du capital de s'immiscer dans nos capacités à survivre.
Pas trace de doute sur cette volonté : Monsanto a systématiquement fait détruire toute forme d'agriculture vivrière dans les pays passés sous sa coupe, afin d'asservir des populations entières. Les paysans, surendettés à terme, y meurent de faim et parfois s'y suicident, dépendants qu'ils sont devenus à ces propriétaires des sources de vie que sont les graines. Certains résistent en pathétiques communautés, encerclées par les OGM sur lesquels des pesticides exterminateurs sont dispersés, faisant crever les alentours avec.
En France, on a un peu la même problématique de fond, avec l'impossibilité de survivre en prenant le maquis, car il est légalement interdit de bivouaquer/faire du feu dans beaucoup d'endroits - contrairement à l'Europe du nord où l'allemansratt demeure un fondement juridique auxquels les gens sont très attachés, et qui prévaut sur le droit à la propriété.
Heureusement, il reste le Couplan (ou tout autre manuel permettant de survivre en sachant quoi manger à l'état naturel dans les plantes qui tapissent nos forêts/montagnes)...
conan
 

Re: Monsanto et les multinationales de l'agroalimentaire

Messagede FRED » 22 Avr 2009, 00:40

Monsantos avait était condamné pour publicité mensonger car un de c'est désherbent était classé biodégradable, en faite c'était faut.
* « Nous n’avons pas peur des ruines. Nous sommes capables de bâtir aussi.

Buenaventura Durruti
FRED
 
Messages: 308
Enregistré le: 15 Juin 2008, 19:05
Localisation: Paris

Re: Monsanto et les multinationales de l'agroalimentaire

Messagede PoussiereDesToiles » 22 Avr 2009, 05:38

monsanto :langue: sera bientôt poursuivit pour génocide a l'arme biologique, extermination des abeilles par le mais 810, provocation volontaire de famine, de maladies liées aux pesticides et de suicides ainsi que beaucoup d'autres saloperies du même genre.
abus de position dominante, destruction de la biodiversité, appropriation indue de développement génétique autonome=les graines depuis des millions d'années, profits sans scrupules au dépend de la vie...
PoussiereDesToiles
 

Re: Monsanto et les multinationales de l'agroalimentaire

Messagede bipbip » 16 Juil 2013, 01:08

Monsanto débouté en Inde
Souveraineté alimentaire

Brevets sur le vivant : Monsanto débouté en Inde

Par Sophie Chapelle (12 juillet 2013)

Monsanto vient de subir un profond revers en Inde. L’entreprise semencière américaine visait l’obtention d’un brevet pour un procédé permettant selon elle d’ « améliorer la résistance au stress dans les plantes ». Soja, maïs, riz, coton, blé... seraient ainsi capables de résister à la sécheresse, aux inondations et même de pousser dans des sols salins. Mais la demande de Monsanto vient d’être refusée par la Commission d’appel des brevets en Inde. « Cette technologie est simplement une découverte d’une nouvelle propriété de substance connue et non une invention au sens de l’article 3 (d) de la Loi indienne sur les brevets », a déclaré la Commission le 5 juillet. Avec cette décision, la multinationale américaine perd un énorme marché. Car si ce brevet avait été attribué, Monsanto aurait bénéficié de droits de brevets exclusifs pour toutes les semences vendues en Inde qui utilisaient sa technologie.

Déjà 1 500 brevets sur des plantes résistantes au climat

« Cette décision va avoir de profondes répercussions en faveur de la biodiversité de l’Inde, des droits des paysans et de la sécurité alimentaire », s’est réjouie Vandana Shiva, fondatrice de Navdanya, association indienne pour la conservation de la biodiversité et la protection des droits des paysans. Elle rappelle que les caractéristiques génétiques réclamées par Monsanto ont été sélectionnées traditionnellement par des paysans. « Les entreprises semencières comme Monsanto sont en train de voler aux paysans leurs connaissances et de les breveter, ajoute t-elle. Nous devons protéger notre liberté de semences ». Selon un rapport publié par son organisation en 2009, 1500 brevets ont déjà été déposés par des entreprises semencières sur des plantes résistantes au climat.

Dans un communiqué, Monsanto a déclaré que « les brevets sont essentiels pour la poursuite des investissements. Les efforts de recherche et de développement prennent plus d’une décennie pour être développés et la protection des brevets est indispensable. » La multinationale évalue actuellement les recours possibles avec ses conseillers. « Nous serons également prêts à intervenir dans le cas où Monsanto porte l’affaire devant la Cour suprême », a réagi Vandana Shiva.

Aux Etats-Unis aussi, le concept de la brevetabilité du vivant semble en avoir pris un coup. Une récente décision de la Cour suprême américaine stipule qu’« une séquence d’ADN produite naturellement est un produit de la nature et n’est pas éligible pour un brevet », rappelle l’association Inf’Ogm. Deux décisions qui feront date dans l’histoire de la propriété intellectuelle.

http://www.bastamag.net/article3190.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Monsanto et les multinationales de l'agroalimentaire

Messagede Pïérô » 12 Oct 2013, 11:24

Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre la faim, marche mondiale contre Monsanto

Nouvelle marche mondiale contre Monsanto le 12 octobre 2013 dans toute la France !

Le 12 octobre 2013, pour la seconde fois de l’année, des citoyens du monde entier marcheront contre Monsanto (&co) - la multinationale de l’agrobusiness, des organismes génétiquement modifiés et de leurs pesticides associés. Déjà le 25 mai dernier dans 52 pays, plus de 2 millions de personnes manifestaient leur volonté d’une agriculture plus saine, respectueuse des paysans, garantissant notre santé et celle de nos enfants.

Alors que partout dans le monde les peuples indignés font trembler les gouvernements, mobilisons-nous pour refuser le diktat de quelques multinationales qui marchandisent nos vies et la nature. Nous, citoyens, réclamons la fin des monopoles sur nos aliments, refusons les OGM et la pollution de nos sols, et plus encore désirons apporter notre soutien aux porteurs d’alternatives, à la fois solidaires, responsables et écologiques.

Ce samedi 12 octobre, le Combat Monsanto et le collectif citoyen les Engraineurs invitent tous ceux qui souhaitent entrer dans cet esprit de résistance mondiale à se joindre à la marche à Paris et localement dans toute la France et Dom (Strasbourg, Marseille, Réunion...)

Plus d’informations Combat Monsanto en partenariat avec http://www.collectif-lesengraineurs.com et sur les réseaux https://www.facebook.com/events et twit #MaM

http://www.combat-monsanto.org/

Paris de 12h30 à 17h
Place de la Bataille de Stalingrad, 75019 Paris - Métro : Jaurès / Stalingrad

Lyon
L’événement débu­tera par un grand pique-nique bio, alter­na­tif et festif à partir de 12h au parc de Parilly à Bron. Nous serons sur la pelouse entre la piste de 400m et le bd de la Jeunesse. A 14h nous nous diri­ge­rons vers le siège de Monsanto pour s’y ras­sem­bler et lais­ser quel­ques sou­ve­nirs paci­fi­ques de notre pas­sage.
http://rebellyon.info/?Marche-contre-Monsanto

> Strasbourg : Rendez vous à 14h00 place Kleber, animations, expo et marche jusqu’à 18h00. https://www.facebook.com/events/376235485831488/ ?fref=ts.
> Brest : Rassemblement à 14h00 sur la Place de la liberté https://www.facebook.com/events/390806834374236/.
> Marseille : Rassemblement à 14h00 sur le Vieux Port – Quai de la Fraternité (face à l’église St Férréol) https://www.facebook.com/events/1410030789208915/
> Clermont-Ferrand : Pique nique partagé, stands d’information, distribution gratuite de graines bio à partir de 12h00 place de jaude. https://www.facebook.com/events/332708230207551/
> Montpellier : Départ du jardin du Peyrou à 14h00 - arrivée place de la comédie autour de la fontaine pour un sitting à 17h00. Invitation du groupe à se déguiser en zombies ! https://www.facebook.com/events/184463078404562/ ?fref=ts
> Lille : rassemblement place Richebé à 14h https://www.facebook.com/events/437614466355138/
> Toulouse : Rendez-vous à 12h00 pour un pique-nique, avec prise de parole,au métro Jean Jaurès. Une marche sur l’hypercentre est prévue ensuite, jusqu’à la préfecture, avec banderoles pancartes et distribution de tracts. https://www.facebook.com/events/640881675932047/
> Lyon : L’événement débutera par un grand pique-nique bio, alternatif et festif à partir de 12h au parc de Parilly à Bron. Nous serons sur la pelouse entre la piste de 400m et le bd de la Jeunesse. A 14h nous nous dirigerons vers le siège de Monsanto pour s’y rassembler et exprimer notre indignation ! https://www.facebook.com/events/622012521183716
> Tours : Rendez vous à 14h00 Place du Général Leclerc https://www.facebook.com/events/581301111927855
> La Réunion : Accueil dès 8h00 sur le marché forain de St Pierre, puis marche à 11h00, après-midi débat/forum et enfin, apéro festif coucher de soleil front de mer de saint pierre… https://www.facebook.com/events/163342313862303/
> Bruxelles, La Bourse ou Place St Catherine selon autorisation https://www.facebook.com/events/1411093459104208/ ?fref=ts

http://www.collectif-lesengraineurs.com/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Monsanto et les multinationales de l'agroalimentaire

Messagede Pïérô » 19 Mai 2014, 00:31

Nouvelle marche mondiale contre Monsanto le 24 mai 2014


Image


Le 24 mai 204, des citoyens du monde entier marcheront contre Monsanto (&co) - la multinationale de l’agrobusiness, des organismes génétiquement modifiés et de leurs pesticides associés. Il y a un an déjà dans 52 pays, plus de 2 millions de personnes manifestaient leur volonté d’une agriculture plus saine, respectueuse des paysans, garantissant notre santé et celle de nos enfants.

Alors que partout dans le monde les peuples indignés font trembler les gouvernements, mobilisons-nous pour refuser le diktat de quelques multinationales qui marchandisent nos vies et la nature. Nous, citoyens, réclamons la fin des monopoles sur nos aliments, refusons les OGM et la pollution de nos sols, et plus encore désirons apporter notre soutien aux porteurs d’alternatives, à la fois solidaires, responsables et écologiques.

Pourquoi manifestons nous ?

- Différentes études ont démontrées que les aliments génétiquement modifiés par Monsanto peuvent provoquer des problèmes de santé comme tumeurs cancéreuses, stérilité ou malformation sur les nouveaux-nés.

- Parce que les OGM sont développés pour tolérer d’importante dose de pesticides qui se retrouvent ensuite dans l’alimentation et nous empoisonne.

- Aux Etats-Unis, la FDA -agence chargée d’assurer la conformité des aliments commercialisés- est dirigée par d’anciens employés de chez Mosanto. Ce qui nous amène à soupçonner un conflit d’intérêt qui expliquerait le manque de recherche de la part du gouvernement sur les effets à long terme des produits contenant des OGM. Ces mêmes conflits d’intérêts se retrouvent en Europe à l’EFSA, l’agence de sécurité alimentaire qui donne les autorisations de mises sur le marché des OGM et des pesticides

- Depuis trop longtemps, Monsanto a été le bénéficiaire de subventions et de favoritisme politique.

- Les petits producteurs et les producteurs bio enregistrent des pertes tandis que Monsanto continue de forger son monopole en approvisionnant le monde entier, y compris en brevetant des semences et des manipulations génétiques.

- Les semences OGM de Monsanto sont nocifs pour l’environnement. Les scientifiques ont, par exemple, indiqué qu’ils ont causé l’effondrement des colonies d’abeilles sur toute la surface de la planète.

- Partout dans le Monde, en Inde, en Argentine, au Brésil au Sri Lanka en France et ailleurs, des communautés se battent tous les jours sur le terrain. Manifestons notre soutien à ces combattants en marchant tous ensemble contre Monsanto

Quelles solutions préconisons nous ?

- Votons avec notre argent en achetant bio et en boycottant les entreprises conquissent par Monsanto et qui utilisent des OGM dans leurs produits.

- Demandons un étiquetage signalant les OGM dans les produits afin que le consommateur puisse faire ses achats en connaissance de cause.

- Appelant à de nouvelles recherches scientifiques indépendantes sur les effets sanitaires des OGM et des pesticides qui leur sont associés comme le Roundup.

- Que les nouveaux "OGM cachés", les plantes mutées et végétaux tolérants aux herbicides (VTH), qui se développent dans nos champs soient contrôlés aux mêmes titres que les OGM transgéniques et face l’objet d’un même moratoire. Ce sont les mêmes plantes poisons accumulant des pesticides et nous n’en voulons pas !

- Tenons les dirigeants de Monsanto et les politiciens qui le soutiennent pour responsable, par une communication directe, les blogs, les réseaux sociaux, etc.

- Continuons d’informer le public des secrets de Monsanto.

- Descendons dans la rue pour montrer au monde et à Monsanto que nous n’allons pas accepter tranquillement ces injustices.

Nous n’acceptons plus les copinages. Nous n’acceptons plus le poison. C’est pourquoi nous manifestons contre Monsanto.


http://www.combat-monsanto.org/


La marche mondiale contre Monsanto dans tous les pays avec March against Monsanto et Occupy : http://www.march-against-monsanto.com/p ... age_5.html

Liste des manifestations en France

- A Paris, la marche se fait dès le 17 MAI départ 14h d’Opéra pour arriver à 16H sur la place de la république où se tiendra un village des alternatives avec des animations participatives (assemblée populaire) et musicales jusqu’à 21h (mini-concert et sound system de la Manifestive) Pour plus d’information : contacter Collectif citoyen les Engraineurs (contact[@]collectif-lesengraineurs.com) Voir sur facebook : https://www.facebook.com/events/678069995563610/

- Bretagne
L’actualité en Bretagne sur le sujet des pesticides et de leurs nuisances fait de nouveau scandale : durant des années des employés de Nutrea- Triskalia (firme de l’agrobusiness) ont été gravement intoxiqués par des pesticides interdits que leur faisait manipuler leur employeur ! Accidentés du travail et empoisonnés ils ont fini par être licenciés de l’entreprise qui n’a fait aucun effort pour les reclasser et encore moins les indemniser ! Ses personnes se battent depuis 3 ans pour faire reconnaitre leur maladie et dénoncer le scandale sanitaire et environnemental que représente l’utilisation de ces pesticides.
- RDV samedi 24 mai à Guingamp (côtes d’armor), Départ 15 h stade du roudourou pour une marche citoyenne et Festive contre Monsanto Venez avec vos banderoles, vos slogans,vos chansons, vos déguisements, votre joie de vivre ! On vous attend nombreux ! Pour finir la journée :une invitation au concert de soutien des faucheurs volontaire à Kergrist moellou toujours en côtes d’armor. > sur Facebook : https://www.facebook.com/events/640873592646002

- Brest : à partir de 14, lieu de départ de la marche pas encore confirmé > Sur facebook : https://www.facebook.com/events/716581448399496

- Montpellier : Marche mondiale contre Monsanto à Montpellier à 14H à la place royale du Peyrou. "Montrons aux gouvernements et aux multinationales que nous en voulons pas des OGM et autres pesticides." > Sur facebook : https://www.facebook.com/events/623236531087645

- Strasbourg, le rassemblement s’effectua devant le Parlement européen à 14h avec une marche qui nous conduira vers la Place Broglie où un village alternatif sera ouvert de 13h à 18h.
Programme : 14 h 00 – Rassemblement devant le Parlement européen 14 h 30 – Départ de la marche en direction de la Place Broglie (1) 15 h 30 – Arrivée Place Broglie et prise de parole
Village alternatif : 13 h 00 à 18 h 00 – Marché paysan et village associatif [ sur la place Broglie ]
Avec le soutien de : Les Amis de la Confédération Paysanne Alsace, la Confédération Paysanne Alsace, ATTAC Vosges du Nord, ATTAC Strasbourg...
> Sur facebook : https://www.facebook.com/events/610985395606726/ Et aussi covoiturage ici

- Toulouse : Rendez-vous à 12h00 pour un grand pique-nique sur la place du Capitole (un marché Bio se trouve sur la place le samedi matin). Nous comptons sur vous pour affiches et banderoles et espérons la présence de musiciens et autres artistes pour que cet évènement soit festif et pacifiste. > Sur facebook : https://www.facebook.com/events/624573384295289

- Marseille, dimanche 25 mai, à 14h lieu pas encore déterminé : http://marseille.demosphere.eu/rv/2299


Ailleurs

- Nouméa RDV à 9h au marché Moselle avec StopOGM Pacifique > Sur facebook : https://www.facebook.com/events/279748205519339

- Bruxelles : Place de la Bourse, Boulevard Anspach, à 14h "dans un esprit convivial, familial, pacifique et sans aucun signe distinctif de parti politique ou syndical cette marche est celle de peuples unis pour une alimentation saine, au choix individuels et non imposés par des lobby ni via des gouvernements. Les déguisements, pancartes, banderoles et mégaphones sont bienvenus, il est possible que cette marche (ou sitting) soit effectué en désobéissance civile, dans la logique du : pourquoi devoir demander une autorisation de manifester aux protecteurs de ceux contre qui nous manifestons ? Merci aux réveilleurs de consciences"

- Montréal : Square Dorchester à 14 h > sur facebook : https://www.facebook.com/events/154951524712503/ ?ref=3&ref_newsfeed_story_type=regular
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Monsanto et les multinationales de l'agroalimentaire

Messagede Pïérô » 10 Mai 2015, 11:14

Le 23 mai 2015, marche mondiale

Image

Marche mondiale contre Monsanto le 23 mai 2015

Le 23 mai 2015, les citoyens du monde entier, dans une cinquantaine de pays et plus de 25 villes françaises, marcheront à nouveau contre Monsanto et consorts (Bayer, Syngenta, les multinationales des OGM et des pesticides). Toutes et tous dans la rue pour condamner ce modèle agricole accro à la chimie et aux manipulations du vivant, imposé au détriment des peuples et des paysans qui les nourrissent !

Lancées de façon autogérée par des citoyens soucieux de s’engager, ou par des militants associatifs locaux, ces marches sont des événements ouverts, sur un positionnement 100% citoyen, sans étiquette politique.

Nos revendications

Assez d’empoisonnement ! En mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé classait le Roundup de Monsanto, l’herbicide le plus vendu au monde et indissociable de la culture des OGM, comme « probablement cancérogène ». Nous exigeons la prise en compte des études indépendantes sur les conséquences toxiques des OGM, pesticides et hormones de croissance, sur notre santé et sur l’environnement, ainsi que l’attribution de budgets publics permettant l’indépendance totale de la recherche sur ces sujets. Nous réclamons le retrait immédiat des produits toxiques abusivement présents sur le marché, pour agriculteurs ou jardiniers, et plus particulièrement le Roundup et les néonicotinoïdes tueurs d’abeilles.

OGM et Tafta, même combat ! Nous affirmerons notre opposition au projet de Grand marché transatlantique (TAFTA ou TTIP), cheval de Troie des multinationales de l’agrobusiness pour imposer les OGM et réduire toujours davantage les normes sanitaires destinées à protéger la santé des consommateurs. Demain, avec le TAFTA, des entreprises comme Monsanto pourraient attaquer les moratoires des États opposés à la culture des OGM devant des tribunaux d’arbitrage privés, et réclamer des indemnités de plusieurs millions puisées dans les deniers publics.

Réapproprions-nous les biens communs, contre les intérêts privés d’une minorité ! Nous exigeons la cessation immédiate des brevets sur les semences et le vivant, régulièrement entachés de biopiraterie, et la liberté d’usage des semences de ferme, ainsi que leur échange entre jardiniers amateurs, car il est inacceptable que des entreprises privées aient la mainmise sur une diversité génétique qui appartient à toute l’humanité, qui est le fruit d’un savoir-faire millénaire, et qui constitue la source de toute alimentation humaine. Il est inadmissible que dans de nombreux pays, particulièrement du Sud, les « lois semencières » dictées par les multinationales menacent la souveraineté alimentaire et criminalisent, comme de vulgaires voleurs, les paysans et paysannes qui produisent et échangent des semences traditionnelles.

Une alimentation saine pour tous ! Nous dénonçons la dérive des fermes-usines où des animaux sont parqués dans des cages pour être gavés d’OGM, sans qu’aucun étiquetage sur la viande n’éclaire le choix du consommateur. Le 23 mai nous manifesterons notre volonté d’une agriculture écologique, relocalisée, respectueuse des travailleurs agricoles comme des écosystèmes, et d’une alimentation capable de garantir notre santé et celle de nos enfants. L’agriculture biologique, sans OGM ni pesticides toxiques, respectant les équilibres climatiques, ne doit pas devenir une niche commerciale réservée à un public averti ou privilégié, mais bien la solution pour offrir une alimentation saine pour TOUS. Une première étape serait le passage de toutes les cantines scolaires et restaurants collectifs à des menus « 100 % bio » afin de soutenir les transitions d’agriculteurs désireux de faire évoluer leurs pratiques.

Toutes et tous dans la RUE le 23 Mai 2015

http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article1060


Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre Monsanto et les multinationales de l'agroalimenta

Messagede Pïérô » 11 Mai 2015, 18:13

« Aux graines, citoyens ! » Marche mondiale contre Monsanto dans 25 villes françaises et 50 pays

Le 23 mai 2015, des citoyens du monde entier, dans une cinquantaine de pays et une vingtaine de villes françaises, marcheront contre Monsanto, et contre les « multinationales des OGM et des pesticides ». Ils se mobiliseront également pour une agriculture respectueuse de l’environnement, de la santé des travailleurs et des consommateurs, des générations futures. Leur demande : stopper l’offensive des OGM en Europe et arrêter l’empoisonnement par les pesticides. Avec un slogan : « Aux graines citoyens ! ». Voici l’appel lancé par le Collectif citoyen les Engraineurs et Combat Monsanto.

... http://www.bastamag.net/Aux-graines-cit ... ncaises-et
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre Monsanto et les multinationales de l'agroalimenta

Messagede bipbip » 12 Mai 2015, 11:40

Rennes avec Ouagadougou CONTRE Monsanto POUR la Souveraineté Alimentaire.

Au Burkina Faso, entrée des OGM par le coton

C’est dans le plus grand secret que les premiers essais de coton OGM ont démarré au Burkina Faso, en 2001, en violation de la convention sur la diversité biologique de 1992 et le protocole de Carthagène sur la biosécurité de 2000, Monsanto et les firmes de biotechnologies utilisent depuis ce pays comme un cheval de Troie pour essaimer les OGM en Afrique de l’Ouest.

Les OGM ont été introduits officiellement au Burkina Faso en 2003, précisément dans les exploitations agricoles de Farakoba (Bobo-Dioulasso) et Kouaré (Fada N’Gourma). Les premières distributions importantes de semences de coton OGM, dit coton BT, ont eu lieu en 2008. 8500 hectares sont alors ensemencés. Aujourd’hui, 70 % du coton Burkinabè est OGM. s’Mais dans les projets de Monsanto, le coton OGM, appelé coton BT, n’est qu’une étape dans une stratégie d’invasion OGM en Afrique, via le Burkina Faso.

2ème vague, le maïs … et la suite.

Début janvier 2014, alors que la firme ne peut que constater le mécontentement des cotonculteurs burkinabè face au coton BT (promesse non tenue de rendement, non résistance aux insectes, semence très chère, …). Monsanto se veut rassurant en annonçant l’introduction d’un gène supplémentaire qui permettra au cotonnier de supporter une bonne dose d’herbicide fulgurant, le glyphosate. Ce poison, désherbant le plus vendu dans le monde et présent dans le fameux Roundup, produit phare de Monsanto, vient d’être classé cancérogènes « probables » ou « possibles » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Notons que la première huile de consommation humaine au Burkina est l’huile de coton produite nationalement, donc majoritairement OGM.

Et ce n’est pas tout ! Si Monsanto a mis la main sur le coton burkinabé, il ne compte pas s’arrêter là. Maïs, haricots et sorgho sont désormais dans la ligne de mire de la multinationale dont Bill Gates est, au passage, récemment devenu actionnaire.

Un sorgho GM breveté serait une grave menace pour l’Afrique de l’Ouest et sa souveraineté alimentaire déjà fortement mise à mal par le déversement des surplus agricoles européens. Le niébé, la patate douce, le mil sont également dans le collimateur des maîtres mondiaux de la biotechnologie dont l’objectif est bel et bien le contrôle de l’alimentation mondiale.

Bretagne sans OGM ?

Est-ce concevable qu’une entreprise s’enrichisse en privatisant la nature ? A-t-on réellement le droit de faire du profit aux dépends de la santé mondiale ? Peut-on sincèrement laisser des substances cancérigènes envahir les rayons des supermarchés sans en avertir le consommateur ?

La réponse vous appartient mais votre avis, Monsanto n’en a absolument rien à faire. Aujourd’hui présente dans une cinquantaine de pays, rien ne sert d’aller très loin pour trouver une trace de la multinationale américaine. En Bretagne, première région de production porcine de France, il suffit de jeter un œil à l’alimentation des cochons : un cocktail maïs OGM + soja OGM dégoulinant de produits phytosanitaires… Vous reprendrez bien un peu de saucisson ?

Il en va de même pour les filières ovine, volaillère, bovine.

Une marche, des marches qui peuvent changer la voie du Burkina

Depuis la fin d’année 2014, la donne a peut être changé. En effet, si les plans et la puissance de Monsanto paraissaient il y a peu imparables au Burkina Faso, le 30 octobre, la société civile comme le peuple se sont levés et restent debout. Le 23 mai de cette année, à l’appel du Collectif Citoyen pour l’Agro-Ecologie regroupant organisations et individus de la société civile burkinabè, une Marche contre Monsanto et pour la Souveraineté Alimentaire aura lieu à Ouagadougou. Elle s’inscrira dans une journée mondiale de résistance aux OGM qui impliquera plus de 50 pays.

5 marches sont annoncées en Bretagne, Brest, Carhaix, Lorient, Nantes et Rennes qui annoncent une connexion avec la marche ouagalaise. Le 23 mai prochain, Rennes et Ouagadougou seront liées dans la lutte contre le dictat de Monsanto et dans l’espoir de voir s’imposer une agriculture paysanne, souveraine et écologique, ici comme là-bas.

Ingalañ ; Collectif OGM 35 ; Cridev ; Greenpeace ; Jeunes Écologiste ; Faucheurs volontaires ; Bretagne Vivante ; Association Vitré-Tuvalu ; Union Démocratique Bretonne ; Initiative Bio Bretagne ; AVEC ; EELV Rennes ; Réseau Cohérence, Eau et Rivières de Bretagne ; Culture Bio ; Libre Canut ; Confédération Paysanne ; Ar Vuez ; Artisans du Monde , MIDAF Rennes .

23 Mai - Rennes - Marche Contre Monsanto, Pour la Souveraineté Alimentaire

http://www.ingalan.org/004-burkina-faso ... ennes.html



Texte du Collectif Citoyen pour l’Agro-Ecologie. Ouagadougou :

Marche contre Monsanto et pour la Souveraineté Alimentaire

 En début de cette année, alors qu’elle reconnaissait l’échec de son coton génétiquement modifié BT au Burkina Faso, la transnationale Monsanto annonçait l’entrée proche du maïs OGM dans le Pays.
Porte d’entrée pour l’Afrique dans la stratégie de la firme, le Burkina s’apprête donc à une seconde agression OGM. Celle-ci risque d’être déterminante pour l’avenir agricole et la souveraineté alimentaire nationale. En effet, derrière le maïs attendent le sorgho, le niébé, l’oignon, la pomme de terre.

Mais si le coton BT a envahi le Pays avec la complicité du gouvernement de l’époque, sans informer le peuple des risques encourus et bien sûr sans son avis, la situation n’est absolument pas la même aujourd’hui. En octobre la société civile comme le peuple se sont levés et toujours debout. Il est dit et entendu par tous « PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT » - Ce qui signifie que les paysans trouveront un remède au syndrome Monsanto et compagnie, pour se réorienter dans  la paix et la quiétude vers l’agriculture paysanne, gage de la souveraineté alimentaire.

Le 23 mai 2015 aura lieu un évènement à Ouagadougou qui s’inscrira dans une action mondiale impliquant plus de 50 pays : La Marche Mondiale contre Monsanto. Soutenu par des organisations résistantes aux OGM ainsi que par des personnalités dans plusieurs pays, l’objectif du Collectif Citoyen pour l’Agro-Ecologie appelle à une Marche Contre Monsanto et Pour la Souveraineté Alimentaire. D’autres marches dans le Monde mettront les projecteurs sur le Burkina. Notre objectif est de faire sauter la chape de plomb qui fait silence sur la situation et d’affirmer notre droit à décider de l’avenir agricole de notre Pays. Il est aussi juste de dire clairement, « Monsanto dégage ! ».

Ouagadougou, Le Collectif Citoyen pour l’Agro-Ecologie

http://rennes-info.org/Rennes-avec-Ouagadougou-CONTRE
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre Monsanto et les multinationales de l'agroalimenta

Messagede Pïérô » 20 Mai 2015, 14:49

Liste des marches régionales
- Amiens : Rendez vous de 14h, plusieurs départ de marches, 15H Place du Palais de justice https://www.facebook.com/events/1430595230589707/
- Avignon : Rendez-vous fixé à 10h devant MONSANTO à St Andiol suivi à 13 heures d’un picnic à AVIGNON , place Pie https://www.facebook.com/events/697211193717822/
- Besançon, soirée débat "Le monde selon Monsanto" ciné V. Hugo à 20h30 https://www.facebook.com/events/641892865911947/
- Bayonne : rendez-vous à 10h, devant la mairie, 1, av. du Maréchal-Leclerc https://www.facebook.com/events/1446511682254117
- Bordeaux : rendez-vous à 14h, place Victoire https://www.facebook.com/events/433120260190336/
- Brest : rendez-vous à 14h, parcours non défini https://www.facebook.com/events/663061860468975/
- Caen : rendez vous à 15h place du Théâtre (à confirmer) https://www.facebook.com/events/850962354970901
- Carhaix : rendez vous à 14h à l’espace Glenmor (pique nique à 11h au manoir de Kerampuilh) https://www.facebook.com/events/643366982435444
- Chalons-sur Saone, place St vincent à 10h30 : http://www.lejsl.com/…/une-marche-contre-monsanto-les-ogm-e…
- Cherbourg : rendez vous à 15h place du Théâtre https://www.facebook.com/events/625997460862465/
- Clermont Ferrand : Rendez-vous à 14H Place DELILLE https://www.facebook.com/events/1611872439032444
- Corse à Bastia, à 14h30 place vincetti-citadelle : https://www.facebook.com/events/751413961645003
- Dijon, Rendez vous à 11H place de la Libération : https://www.facebook.com/events/821766247910398/
- Grenoble : rendez vous à 14h https://www.facebook.com/events/1032751636742869/
- Ile de la Réunion : rendez vous de 9h à 16h au Marché Forain de Saint Pierre https://www.facebook.com/events/456583424495447/
- La Rochelle : Place de Verdun à 15H https://www.facebook.com/events/378367785682156/
- Laon : rendez vous de 10h à 16h Place des Droits de l’Homme http://nonogm02.canalblog.com
- Lille : rendez-vous à 14h, Grand-place https://www.facebook.com/events/1542680492652211/
- Limoges : Rassemblement 14h30 Place de la Motte https://www.facebook.com/events/1632412276990562/
- Lorient : rendez vous à 14h, place Jules Ferry Lorient https://www.facebook.com/events/856377734434189/
- Lyon : rendez-vous à 14h, parcours non défini https://www.facebook.com/events/652392381555877/
- Marseille : rendez-vous à 14h, Le Kiosque à musique, en haut de la Canebière https://www.facebook.com/events/912268158804334
- Montpellier : rendez-vous à 14h, place Royale du Peyrou https://www.facebook.com/events/360112537512276
- Nancy : rendez vous à 15h place Maginot https://www.facebook.com/events/826981247338426
- Nantes : rendez-vous à 14h, place Royale https://www.facebook.com/events/420568914773141
- Nice : Rdv 14H https://www.facebook.com/events/991536840873684/
- Nîmes : rendez-vous à 14h30, avenue Feuchères (face à la gare) https://www.facebook.com/events/1555220608094067/
- Nouméa, Nouvelle Calédonie Rassemblement place des cocotiers le Samedi 23 mai de 10h à 12h https://www.facebook.com/events/1409072039416552/
- Paris, rendez-vous à 16h Place Denfert Rochereau : https://www.facebook.com/events/996899193657121/
- Peyrehorade (où il y a une usine de Monsanto) : rendez vous à 10h devant leur usine à Peyrehorade https://www.facebook.com/events/637272466418738
- Rennes : rendez vous à 14h devant la Mairie de Rennes, place de la mairie https://www.facebook.com/events/1617007215185992
- Saint Barthélemy Rendez-vous à 16H à la Capitainerie : https://www.facebook.com/events/703485186443616/
- Salon de Provence : rendez vous à 15h00 place de l’hôtel de ville, puis soirée débat "Le Monde selon Monsanto" https://www.facebook.com/pages/Les-Enga ... 6866897471
- Strasbourg : rendez-vous à 14h, devant le Parlement européen, pour rejoindre le village des alternatives https://www.facebook.com/events/1540787802832413/
- Thionville, 11h30 parc Wilson (picnic) https://www.facebook.com/events/1037627329585046/
- Toulouse : rendez vous à 11h Square Charles de Gaulle https://www.facebook.com/events/1562576 ... 852505962/
- Tours : rendez-vous à 14h, parcours non défini https://www.facebook.com/events/773730486044457/

Mais aussi en Belgique à Bruxelles : Rendez-vous à 13H Notre Dame du Finistère (à côté de l’entrée de l’Inno) Rue Neuve https://www.facebook.com/events/803813839656434/

Et en Suisse à Morges https://www.facebook.com/events/1590319794543006/

Sans oublier nos amis Burkinabès qui manifesteront à Ouagadougou avec notre soutien ! Combat Monsanto et le Collectif citoyen les Engraineurs
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre Monsanto et les multinationales de l'agroalimenta

Messagede bipbip » 22 Mai 2015, 11:46

Monsanto et son monde : la croissance stérile

Avec l’obsession omniprésente du retour de la croissance, avec les multiples incantations gouvernementales à la sainte croissance, avec les dizaines de milliards dépensés pour aider les entreprises chéries à « relancer la croissance », il y a bien un certain nombre d’entreprises qui se frottent les mains. Notamment dans le secteur à la mode du « développement durable », où des grandes entreprises comme Monsanto (semences, OGM…) ou Fonroche (géothermie profonde) prévoient d’accroître leurs profits, grâce notamment à l’argent public, le nôtre.

La faim justifie les moyens

Impossible de se sentir à l’aise avec cette entreprise qui fait face à de nombreux procès et scandales, loin d’être tous enterrés : Monsanto a l’habitude d’investir… dans le lobbying et l’achat de ceux qui la gênent. Elle est d’ailleurs parmi les entreprises qui ont le plus investi dans l’exposition universelle de Milan, qui vient de s’ouvrir, avec le thème « Nourrir la planète ».

L’impératif de nourrir une population plus nombreuse lui permet de profiter (et d’influencer) les politiques publiques qui viennent aider la production agricole : elle a par exemple « conseillé » le premier ministre indien qui vient de décider d’autoriser les OGM pour les cultures alimentaires en Inde. Pourtant les cotons OGM de Monsanto occupent déjà 90% des surfaces de coton du pays… et ont provoqué le suicide de 270 000 paysans surendettés pour payer l’entreprise, depuis son arrivée.

Elle s’oppose de plus à l’autonomie des paysans en les maintenant dans sa dépendance, comme en Haïti où sous un couvert humanitaire, elle s’assure un nouveau marché en replantant les sols avec ses semences propres ! En effet les semences que cette entreprise commercialise (comme ses concurrents DuPont Pioneer, Dow AgroSciences et Syngenta) sont l’objet de brevets qui en interdisent le libre emploi, notamment le réensemencement à partir de la récolte antérieure.

De plus, comme elles ne peuvent être correctement utilisées sans les engrais et pesticides que commercialise cette entreprise (duo Round up/soja Round up Ready), Monsanto fait coup double en piégeant ses propres clients. L’organisation institutionnelle de la dépendance des agriculteurs, et notamment des plus pauvres d’entre eux, s’apparente dans de nombreux cas à une forme moderne de colonialisme, ou d’impérialisme privé.

Plus fort que le droit

Avant cela, l’entreprise fabriquait des produits chimiques : Monsanto fournissait le gaz Agent Orange à l’armée américaine pendant la guerre du Vietnam, responsable de la défoliation de dizaines de milliers d’hectares. Les effets perdurent après la fin de la guerre et entraînent cancers et malformations. Le premier procès, sur ce sujet, n’a pas arrêter l’entreprise.

Viennent ensuite les gênants effets de produits de Monsanto au fil du temps : hormones bovines, PCB, Round Up. Ce dernier herbicide rend les plantes résistantes à certains traitements, preuve d’une vue à court terme pour l’environnement. En fait, Monsanto voit le long terme de ses profits, qui dépend de ce que ses produits ne durent pas et qu’on doive sans cesse les racheter.

Les conséquences, Monsanto s’en fout allègrement et l’entreprise ne se gêne pas pour falsifier ses tests en labo, seules expériences acceptées par l’UE pour prouver ses dires (pas de contre-expertise !). C’est d’autant plus grave que les entreprises de semences brevettent tout ce qui existe, réclamant aux producteurs un pourcentage sur les récoltes et enchaînent les procès à l’encontre de ceux qui les contredisent. Pour eux c’est clair : ils sont propriétaires du vivant et sont prêts à exproprier tous les vivants de leur propre vie !

Ce système tend à remplacer l’agriculture traditionnelle vivrière, indépendante et souvent plus écologique par une monoculture conventionnelle (ou même bio !) qui ne les nourrit pas : les paysans pauvres du Brésil produisent à destination de la Chine, elle-même devenue depuis peu importatrice de riz… Une stratégie globale qui accentue l’éloignement entre consommateurs et producteurs au profit des entreprises capitalistes qui en sont les exploiteurs et les intermédiaires.

Faisons germer l’alternative

Les intérêts propres de Monsanto se trouvent donc aux antipodes de l’intérêt général. Elle confisque le bien commun au profit de l’intérêt privé et rejoint en cela les autres capitalistes de l’agro-alimentaire et de la distribution. Aujourd’hui ce que nous voulons, c’est toujours plus d’alimentation saine et propre. Tout cela passe par le contrôle de ce qui est produit et consommé. Les circuits courts, les labels et certifications nous offrent une partie de réponse grâce aux AMAP, coopératives et petits producteurs conscients.

Mais le contrôle généralisé de la production agricole par tous et toutes n’est pas envisageable dans une société capitaliste, tout simplement parce qu’il présuppose que soit mis fin à la propriété privée du sol et des ressources naturelles, qui doivent être considérées comme la propriété inaliénable de toute l’humanité, passée, présente et future, avec un contrôle collectif sur leur usage.

Plutôt que des exploitations productivistes géantes, chargées de nourrir des villes de plus en plus gigantesques, ce sont des petites exploitations qui doivent être installées, au plus proches des consommateurs, y compris aux cœurs des villes. Plutôt que d’agrandir sans cesses les villes, il faut donner aux campagnes les moyens de vivre dignement et les repeupler.

Reprendre le contrôle de notre alimentation, de notre milieu de vie et de notre travail nécessite une lutte aussi bien contre les capitalistes, qui prospèrent grâce à la faim, que contre les autorités politiques qui nous imposent des politiques de gigantisme urbain.

Reprenons en main la production de notre alimentation !

Imposons un contrôle sur l’usage de toutes les ressources naturelles !

Autogestion !

http://alsace.alternativelibertaire.org ... article696
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre Monsanto et les multinationales de l'agroalimenta

Messagede bipbip » 25 Mai 2015, 13:18

De Paris à Ouagadougou et Rio, mobilisation de milliers de manifestants contre Monsanto

De Paris à Ouagadougou et Rio, plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi contre le géant américain de la biotechnologie agricole Monsanto, et plus spécialement contre les OGM, pesticides et autres produits chimiques, dans le cadre d'une mobilisation mondiale.

Des appels à manifester avaient été lancés dans plus de 400 villes situées dans une quarantaine de pays. Lancée en 2013 par la mouvance Occupy, la Marche mondiale contre Monsanto se réclame "d’une dynamique citoyenne, autogérée par les groupes qui s’en emparent localement".

En Suisse, environ 2.500 personnes ont manifesté à Bâle et Morgues où Monsanto possède son siège pour l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient.

A Paris, de 2.000 à 3.000 personnes ont répondu à l'appel de collectifs citoyens et de nombreuses associations comme Greenpeace, le collectif "Alternatiba" ou "Stop Tafta". Les manifestants scandaient notamment "Vade retro Monsanto", "Monsanto non, ma santé oui" ou encore "Des OGM? on n'en veut pas !".

Ailleurs en France, où des appels à manifester avaient été lancés dans 35 villes, plusieurs milliers de manifestants sont descendus dans la rue.

L'herbicide Round-Up, produit-phare de Monsanto récemment classé comme "cancérogène probable" par l'agence du cancer de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), était particulièrement ciblé par les manifestants: "Envie d'un petit suicide collectif? Ayez le réflexe Round-Up ", proclamait ainsi à Rennes (ouest) une pancarte, surmontée d'une tête de mort en carton.

A Strasbourg (est), entre 800 et un millier de manifestants se sont rassemblés devant le Parlement européen, avant de se coucher sur le sol pour observer une minute de silence devant le Conseil de l'Europe, "en hommage aux victimes existantes et à venir empoisonnées par les pesticides", selon l'un des organisateurs.

Sur le continent africain, un demi-millier de personnes ont défilé à Ouagadougou contre le géant américain, qui a introduit le coton transgénique au Burkina Faso en 2003. Ce pays est le seul d'Afrique de l'Ouest à avoir expérimenté la culture de coton OGM en plein champ.

Les manifestants ont demandé aux autorités burkinabè "un moratoire d'au moins 10 ans" afin de "poursuivre des recherches indépendantes" sur les OGM.

Des scènes similaires se sont produites de l'autre côté de l'océan Atlantique.

Quelque 500 personnes, dont des familles avec enfants, ont manifesté dans la bonne humeur à Los Angeles sous le soleil californien.

"Nous devrions savoir ce qu'il y a dans notre nourriture lorsque nous la mangeons. Ce que nous faisons entrer dans nos corps", a déclaré Carole Walker, l'une des manifestantes.

Plus au sud du continent américain, 250 personnes ont chanté et dansé à Rio de Janeiro (Brésil) en accusant Monsanto de "bioterrorisme".

A Santiago, capitale du Chili, un millier de personnes a demandé le retrait de Monsanto du pays et la fin de la production de nourritures génétiquement modifiées.

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... santo.html


Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre Monsanto et les multinationales de l'agroalimenta

Messagede Pïérô » 17 Mai 2016, 01:49

21 MAI 2016 : MARCHE MONDIALE CONTRE MONSANTO & CO.

Le 21 mai 2016, pour la 4ème année consécutive, des citoyens du monde entier feront converger leurs luttes contre Monsanto et les multinationales de l’empoisonnement, lors d’une journée mondiale de marches et d’actions.

http://www.combat-monsanto.org/

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre Monsanto et les multinationales de l'agroalimenta

Messagede bipbip » 16 Oct 2016, 18:16

Monsanto à La Haye: les ONG organisent un procès factice pour «génocide»

Organisé par des ONG environnementales, un procès factice de Monsanto, la multinationale connue pour ses semences génétiquement modifiées ou encore son désherbant Roundup, se tient à partir de ce vendredi 14 octobre à La Haye aux Pays-Bas. Objectif : juger symboliquement le géant américain accusé d'avoir commercialisé des produits toxiques responsables de milliers de morts à travers le monde.

Qu'on ne s'y trompe pas: ce « procès » n'a rien à voir avec la Cour pénale internationale de La Haye. Toutefois, de véritables juristes seront présents afin de décider de la culpabilité ou non de la multinationale. Les chefs d'accusation sont graves : « crime contre l'humanité » et « génocide ».

... http://www.rfi.fr/europe/20161014-justi ... s?ref=tw_i
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Suivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité