Europe

[zone euro] inflation record depuis sa création

Messagede kuhing » 16 Juin 2008, 15:24

Liberation du 16/06/08 :

Elle a atteint un niveau historique en mai: + 3,7% sur un an, son plus haut niveau depuis la création de cette zone en 1999.
L'inflation en zone euro a atteint un nouveau record historique en mai, à 3,7% sur un an, son plus haut niveau depuis la création de cette zone en 1999, a indiqué lundi l'office européen des statistiques, dans un climat de grogne contre le gazole cher.
Dans une deuxième estimation, l'office européen des statistiques Eurostat a revu en hausse un premier chiffre donné fin mai.
Eurostat avait alors estimé que la hausse des prix avait atteint 3,6% le mois dernier, revenant à un niveau record déjà atteint en mars.
L'inflation avait ensuite connu une légère décélération en avril, à 3,3%, mais de courte durée.
L'inflation est tirée depuis plusieurs mois par la flambée des prix du pétrole et des denrées alimentaires.
En France, les routiers en colère contre le gazole cher organisent lundi dans tout le pays une série d'opérations de protestation à l'appel des trois principales organisations du secteur. Leurs collègues espagnols sont également mobilisés depuis plusieurs jours.
kuhing
 

Re: [zone euro] inflation record depuis sa création

Messagede Chadagova » 16 Juin 2008, 17:56

Et la Banque centrale européenne laisse aller. Le but est de rendre la travail encore plus flexible, dérèglementer le marché (du travail) au dépend des travailleurs. D'ailleurs la BCE est complètement indépendante, ces actes sont anti-démocratiques et répondent à une logique libérale non voulue par les populations européennes. Les Banques nationales sont délaissées par la BCE qui est maintenant la seule habile à créer de la monnaie :shock:
Chadagova
 

Europe: Extension du champ d'application d'EURODAC

Messagede Johan » 12 Sep 2009, 17:36

Europe: Extension du champ d'application d'EURODAC.

La Commission européenne a adopté, hier, à Bruxelles, un train de mesures visant à autoriser les services répressifs à consulter la base de données Eurodac aux fins de lutte contre le terrorisme et autres infractions pénales graves, telles la traite des êtres humains et le trafic de stupéfiants. Ces mesures visent également à tenir compte des suggestions émises par le Parlement européen et le Conseil sur le règlement Eurodac afin de rendre la base de données de cet instrument plus efficace.

Le système Eurodac permet aux États membres d’identifier les demandeurs d’asile ainsi que les personnes ayant été appréhendées dans le contexte d’un franchissement irrégulier d’une frontière extérieure de la Communauté. En comparant les empreintes, les États membres peuvent vérifier si un demandeur d’asile ou un ressortissant étranger se trouvant illégalement sur son territoire a déjà formulé une demande dans un autre État membre ou si un demandeur d’asile est entré irrégulièrement sur le territoire de l’Union. Il se compose d’une unité centrale gérée par la Commission européenne, d’une base de données centrale informatisée d’empreintes digitales et de moyens électroniques de transmission entre les États membres et la base de données centrale.

Outre les empreintes digitales, les données transmises par les États membres contiennent notamment l’État membre d’origine, le lieu et la date de la demande d’asile s’il y a lieu, le sexe, un numéro de référence, ainsi que la date à laquelle les empreintes ont été relevées et la date à laquelle les données ont été transmises à l’unité centrale. Elles sont relevées pour toute personne de plus de 14 ans et sont encodées dans la base de données directement par l’unité centrale. La gestion de l’identification biométrique a été confiée à la société française Stéria, qui vante l’exceptionnelle efficacité de son système, 'capable de traiter 500.000 comparaisons par seconde avec un taux de précision de 99,9%'. Stéria a également adapté le protocole de transmission FIT (Fingerprint Image Transmission). A terme, le système sera capable de transmettre des empreintes, des images de visages et des signatures afin de 'vérifier l’identité des suspects'.

Image
Johan
 

Re: Europe: Extension du champ d'application d'EURODAC

Messagede conan » 12 Sep 2009, 18:40

A quand des détecteurs biométriques pour savoir qui a pété dans l'ascenseur ?
conan
 

Europe

Messagede bipbip » 10 Avr 2018, 00:22

Discrètement, l’Europe s’apprête à déverser des milliards d’argent public en faveur des industries de l’armement

L’Europe, initialement pensée comme un vecteur de paix, se prépare à subventionner allègrement, et sans conditions, les marchands d’armes. Les industriels de l’armement, omniprésents à Bruxelles, sont en train d’obtenir la création d’un « fonds européen pour la défense », malgré l’absence de véritable politique commune en la matière. Le but : faire financer leurs recherches par l’Europe, sans contrôle sur la prolifération des armes ainsi développées, telles que des drones ou autres systèmes de combat autonomes. Retour sur un discret tour de force qui est en train de transformer, encore un peu plus, la nature du projet européen.

... https://www.bastamag.net/L-Europe-s-app ... faveur-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Europe

Messagede Pïérô » 19 Avr 2018, 19:45

Comment l’Europe s’apprête à déverser des milliards d’argent public en faveur des industries de l’armement

L’Europe, initialement pensée comme un vecteur de paix, se prépare à subventionner allègrement, et sans conditions, les marchands d’armes. Les industriels de l’armement, omniprésents à Bruxelles, sont en train d’obtenir la création d’un « fonds européen pour la défense », malgré l’absence de véritable politique commune en la matière. Le but : faire financer leurs recherches par l’Europe, sans contrôle sur la prolifération des armes ainsi développées, telles que des drones ou autres systèmes de combat autonomes. Retour sur un discret tour de force qui est en train de transformer, encore un peu plus, la nature du projet européen.

... https://multinationales.org/Discretemen ... -public-en
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22012
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Europe

Messagede bipbip » 16 Mai 2018, 14:48

Bain de sang à Gaza : quand l’Europe arrêtera-t-elle de financer l’industrie de l’armement israélienne ?

Avec le massacre perpétré par l’armée israélienne contre des civils palestiniens ce 14 mai, la question des partenariats entre l’Union européenne et le gouvernement de Netanyahou se pose. D’autant que Bruxelles y finance des recherches militaires et que des agences européennes se fournissent en drones israéliens, dont certains ont été testés à Gaza. Des voix s’élèvent pour demander un embargo sur les ventes d’armes allemandes, britanniques ou françaises vers Israël.

À Gaza, la journée du 14 mai a été le point culminant d’un massacre commencé le 30 mars [1], premier jour d’une série de « marches du retour » commémorant la Nakba, nom donné par les Palestiniens à leur exode de 1948, lors de la première guerre israélo-arabe. Au moins 59 morts et plus de 1 350 blessés par balles sont dénombrés pour cette seule journée. Les soldats israéliens ont encore une fois tiré à balles réelles sur les manifestants, y compris les enfants ou les journalistes.

Les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) dénoncent des blessures par balles inhabituelles et dévastatrices, avec « un niveau extrême de destruction des tissus et des os, et des orifices de sortie de balles démesurés, qui peuvent avoir la taille d’un poing. » Autre technique nouvelle : des drones sont utilisés pour lâcher des gaz lacrymogènes sur la foule – un usage massif de cartouches larguées de 10 à 20 mètres de haut, augmentant les risques de blessures. Un bébé de 8 mois aurait été tué après avoir inhalé ces gaz.

Près d’un demi-milliard d’argent public européen

À ce jour, difficile de connaître précisément les modèles de drones et d’armes utilisés par l’armée israélienne contre les manifestants gazaouis. Mais une partie pourrait très bien avoir été développée grâce à l’aide financière de l’Union européenne (UE). En effet, Israël est l’un des heureux pays partenaires de l’UE pouvant accéder aux subventions pour la recherche du fonds Horizon 2020. Un fonds auquel Israël contribue, tout en restant bénéficiaire net [2]. Ses entreprises, tous secteurs confondus, auraient touché plus de 460 millions d’euros d’argent public européen. Un scandale, pour certains députés européens, qui dénoncent les subventions accordées à des entreprises d’armement israéliennes, malgré les violations répétées du droit international par leur gouvernement.

https://www.bastamag.net/Bain-de-sang-a ... strie-de-l
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Europe

Messagede bipbip » 17 Juin 2018, 12:22

Quand l’Aide publique au développement finance les garde-côtes libyens

Un programme européen de 46 millions d’euros a été lancé pour renforcer les capacités des garde-côtes et gardes-frontières en Libye, pourtant responsables de violations des droits humains, alerte Jérôme Duval, du CADTM.

En 2016, plus de 131 ONG avaient exprimé leurs vives inquiétudes quant à la direction que prend l’Union européenne (UE) dans ses relations avec les pays tiers, en faisant de la dissuasion et du retour des personnes migrantes son objectif principal au détriment de sa crédibilité dans la défense des valeurs fondamentales et des droits humains [1].

Ces critiques ne semblent pas avoir perturbé l’avancée des politiques mortifères de l’UE. Frontex, rebaptisée Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, a indiqué avoir aidé au retour de plus de 10 000 personnes migrantes en 2017, soit près de deux fois plus qu’en 2016 et presque trois fois plus qu’en 2015 [2]. L’Agence a fait ses premiers pas dans l’établissement d’une coopération avec Israël, pays dont les antécédents en matière de traitement des réfugiés suscitent l’indignation, et participe également à la formation des gardes-côtes libyens, connus pour leurs multiples violations des droits humains [3].

... http://www.cadtm.org/Quand-l-Aide-publi ... es-libyens
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Europe

Messagede bipbip » 23 Juin 2018, 18:48

Les chefs d’États européens unis pour vider la directive vie privée vie familiale de son contenu

Jeudi 21 juin, le projet de directive vie privée vie familiale sera examiné à Bruxelles lors du sommet des ministres du travail européens. À l’issue de cette réunion, sera validé ou non le projet de directive. S’il est validé, le projet sera ensuite négocié, entre le Parlement Européen, la Commission Européenne et le Conseil (rassemblant les chefs d’États européens).

Le projet de directive vie privée vie familiale a été rédigé par la Commission européenne suite à la mobilisation de la Confédération Européenne des Syndicats. Il prévoyait une harmonisation par le haut des droits familiaux au service de l’égalité Femmes/Hommes et, notamment :

– un congé paternité de 10 jours rémunéré au niveau de l’arrêt maladie ;

– un congé aidant-e-s familiaux de 5 jours par an rémunéré au niveau de l’arrêt maladie (droit inexistant en France) ;

– un congé parental de 4 mois minimum pour chaque parent, non transférable et rémunéré au niveau de l’arrêt maladie (il est aujourd’hui indemnisé de manière forfaitaire à hauteur de 390 euros/mois en France) ;

– le droit pour les salarié-e-s parents à des aménagements d’emploi du temps ;

– une protection contre le licenciement et les discriminations des salarié-e-s durant leurs congés familiaux.

Ce projet est en train d’être détricoté par les chefs d’États européens, à l’opposé de leurs déclarations publiques. Côté pile, ils appellent à une Europe plus sociale et à l’effectivité de l’égalité F/H. Côté face, ils font obstacle à toute directive qui se traduirait par une avancée sociale dans leur pays.

... https://www.anti-k.org/2018/06/22/les-c ... n-contenu/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Europe

Messagede bipbip » 27 Sep 2018, 19:50

Pauvre Europe

Près d’un Européen sur quatre vit sous le seuil de pauvreté ou est menacé de pauvreté, une situation qui touche particulièrement les enfants issus de milieux défavorisés, les travailleurs précaires et les jeunes sans formation. Ce documentaire se penche sur les différentes stratégies mises en œuvre par l’Union européenne pour prémunir ses habitants contre ce danger. L’une d’entre elles, baptisée « Europe 2020 », a pour objectif de favoriser la croissance et l’emploi. Des milliards d’euros ont ainsi été investis pour réduire le chômage des jeunes. Malheureusement, ces aides ne parviennent qu’au compte-gouttes aux Européens dans le besoin. En cause, une bureaucratie étouffante et une utilisation négligente des fonds par les autorités nationales. Au Portugal, en Italie et en Irlande, la réalisatrice Mirella Pappalardo est partie à la rencontre de personnes isolées et de familles en grande difficulté, peinant à joindre les deux bouts.

(Arte sept. 2017)

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Europe

Messagede Pïérô » 24 Oct 2018, 09:09

Multinationales et droits humains

Impunité « made in Europe » : pourquoi l’UE s’oppose à un traité sur la responsabilité des multinationales

Pourquoi l’Europe fait-elle obstruction, au sein de l’ONU, à l’adoption d’un traité international ambitieux sur les multinationales et leur responsabilité en matière de droits humains et d’environnement ? Un nouveau rapport publié dans le cadre du réseau européen d’investigation ENCO, dont l’Observatoire des multinationales est l’un des fondateurs, se penche sur la troublante proximité entre l’Union européenne et les lobbies des multinationales, et sur ce qu’elle révèle : une conception du monde où le secteur privé est associé à toutes les décisions, et où lui imposer des règles contraignantes devient quasi inimaginable.

Alors qu’un groupe de travail de l’ONU se réunit pour la quatrième fois afin de négocier un traité international très attendu visant à mettre fin à l’impunité des entreprises multinationales, l’Union européenne (UE) se distingue par son opposition à l’introduction de normes contraignantes pour ces dernières et par sa défense obstinée de mécanismes volontaires qui ont démontré leur efficacité et leur insuffisance.

Comme le démontre le rapport Impunité « made in Europe », cette position reflète non seulement la capture des institutions européennes par le secteur privé, mais aussi l’hypocrisie des dirigeants politiques et économiques du vieux continent. Toujours prompts à se présenter comme des modèles de « responsabilité », ils restent délibérément aveugles aux impacts réels des multinationales européennes tout autour de la planète et aux conséquences de nombreuses politiques de l’UE sur les peuples et sur l’environnement.

... http://multinationales.org/Impunite-made-in-Europe
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22012
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Europe

Messagede bipbip » 03 Nov 2018, 00:36

Union européenne. Maastricht a 25 ans : ni oubli, ni pardon

Entré en vigueur le 1er novembre 1993, le traité devait faire avancer l’Europe sociale, selon ses promoteurs. Un quart de siècle plus tard, ô surprise, ce n’est pas ce qui s’est passé.

... https://www.humanite.fr/union-europeenn ... don-663066
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités