Maroc

Re: Maroc

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 16:26

Hirak : un an de luttes !

Depuis plus d’un an maintenant, le Maroc connaît un mouvement de luttes politiques et sociales, notamment dans la région du Rif. Ceci s’inscrit dans le contexte de l’après-2011 et des « printemps arabes », mais aussi dans le contexte historique spécifique de la zone rifaine. L’Union Pour le Communisme vous propose un rappel et une brève analyse de ces luttes, et leur lien avec l’impérialisme français.

« Le dimanche 19 novembre 2017, un événement tragique a encore secoué le Maroc : 15 femmes sont mortes piétinées dans un mouvement de foule lors d’une distribution d’aide humanitaire après une bousculade meurtrière à Sidi Boulaalam, à 60 km d’Essaouira, soulignant ainsi l’état d’extrême pauvreté dans lequel certaines régions du Maroc sont plongées depuis des décennies.
Ainsi au Rif, dans une autre de ces régions, une année vient de s’écouler après le déclenchement du plus grand mouvement de contestation que le pays ait connu depuis l’arrivée au pouvoir en 1999 du roi Mohammed VI.
Le 28 octobre 2016 dans la ville d’Al Hoceïma, Mouhcine Fikri, vendeur de poisson, était broyé dans un camion poubelle en essayant de récupérer sa marchandise, le tout sur ordre de la police. Depuis, un vaste mouvement de contestation agite le Rif, une région traditionnellement rebelle à l’autorité du Makhzen (le Makhzen désigne un système de népotisme, d’enrichissement et de privilège reposant sur la proximité avec le pouvoir monarchique).

... https://paris-luttes.info/hirak-un-an-de-luttes-9153
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Maroc

Messagede bipbip » 10 Déc 2017, 18:07

Maroc : Prison ferme pour les manifestants de la soif

Située aux portes du désert, Zagora, localité de plus de 30.000 habitants, se trouve à près de 700 km de Rabat, par-delà les massifs de l’Atlas. Dès le début de l’été, des familles restent plusieurs jours sans eau du robinet, d’autres n’y ont droit que quelques heures par jour. Cette eau est en plus imbuvable, alors les gens achètent de l’eau potable vendue dans des bidons. Les habitants de Zagora ont organisé ces derniers mois plusieurs manifestations pacifiques, d’abord tolérées par les autorités. Mais, le 24 septembre, les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser une marche et ont interpellé sept personnes, poursuivies pour "participation à une manifestation non autorisée". Le 8 octobre, lors d’une nouvelle marche, la police a quadrillé la ville et utilisé la force, interpellant 21 personnes, poursuivies pour les mêmes chefs d’accusation, alors que des heurts ont opposé des jeunes manifestants aux policiers.

Le verdict est tombé cette semaine à propos des poursuites lancées à l’encontre de 7 manifestants du ’Hirak de la soif’ à Zagora. La Chambre criminelle de la Cour d’appel de Ouarzazate a condamné à un an de prison, dont 3 mois sans sursis, un manifestant pour participation à une manifestation non autorisée et jets de pierre sur les forces de l’ordre. Le juge de la Cour d’appel a également condamné quatre autres manifestants à deux mois de prison fermes chacun, et une amende de 500 dirhams. Le tribunal a par ailleurs innocenté deux mineurs des accusations formulées auparavant par le parquet général.

https://secoursrouge.org/Maroc-Prison-f ... de-la-soif
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Maroc

Messagede bipbip » 22 Déc 2017, 21:19

Maroc : des ouvrières agricoles s’organisent contre l’esclavage

Derrière les vitrines des exportations marocaines de produits alimentaires et cosmétiques se cache la misère d’un million d’ouvrières et ouvriers agricoles. Des femmes et des hommes réduits à l’esclavage moderne et qui s’organisent et combattent quotidiennement pour arracher leurs droits et sauvegarder leur dignité.

... https://viacampesina.org/fr/maroc-ouvri ... esclavage/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Maroc

Messagede bipbip » 28 Déc 2017, 16:57

Maroc. Au bord des puits de charbon de Jerada, le deuil et la colère
La mort de deux jeunes gens pris au piège dans une mine d’anthracite clandestine a provoqué la colère et l’émoi à Jerada, dans la région de l’Oriental. L’ancienne cité minière est devenue l’une des villes les plus pauvres du pays.
Des vies fauchées au petit matin, dans l’obscurité d’une mine clandestine. Vendredi, deux frères de 20 et 30 ans ont trouvé la mort dans un puits clandestin d’extraction de charbon à Jerada, dans le nord-est du Maroc. « Ils tentaient d’aérer leur puits en creusant une allée vers un puits voisin, ils ont été surpris par un torrent d’eau assez puissant », se désole Said Zaroual, militant de la section locale de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) dans les colonnes du magazine Tel Quel. Un troisième homme a eu la vie sauve en s’accrochant au treuil permettant de remonter le charbon, avant d’être secouru par des mineurs restés en surface.
« Nous vivons dans une région sinistrée »
La fin tragique de ces mineurs clandestins a provoqué, au Maroc, une nouvelle explosion de colère et d’émotion. Comme celle qui avait succédé à la mort de Mouhcine Fikri, le jeune poissonnier d’Al Hoceïma broyé dans une benne à ordures, le 28 octobre 2016. Comme celle provoquée par la mort de quinze femmes piétinées lors d’une distribution d’aide alimentaire à Sidi Boulaalam, près d’Essaouira, le 19 novembre dernier. Lundi, pour la troisième journée consécutive, des milliers de personnes se sont rassemblées, à Jerada, pour dénoncer « l’injustice », la « marginalisation » et « l’abandon » de l’ancienne cité minière et « les conditions de vie difficiles » de ses habitants. Lundi, une grève générale était observée, tandis que les manifestants reprenaient les slogans du Hirak, le mouvement citoyen qui secoue la région voisine du Rif depuis la mort de Mouhcine Fikri
... https://humanite.fr/maroc-au-bord-des-p ... ere-647883

Maroc. «Le hirak» du charbon ?
Lundi 25 décembre 2017, pour la deuxième journée d’affilée, plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées pour dénoncer «l’abandon» de la ville et «les conditions de vie difficiles» de ses habitants, a indiqué à l’AFP Said Zeroual, un responsable local de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH). Les manifestants ont notamment dénoncé «l’injustice» et la «marginalisation» de cette localité située à une soixantaine de kilomètres d’Oujda (nord-est du Maroc, à proximité de la frontière algérienne).
Agés de 23 et 30 ans, deux frères sont morts vendredi 22 décembre en effectuant des prélèvements dans les galeries clandestines d’une mine de charbon désaffectée. Leurs corps ont été extraits samedi. Ces décès ont suscité colère et émoi au sein de la population locale et cette ville de quelques dizaines de milliers d’habitants est depuis en «effervescence».
Les deux mineurs ont été enterrés en début d’après-midi, en présence de plusieurs centaines d’habitants, tandis qu’un important dispositif sécuritaire était déployé devant le cimetière Achouhada.
... http://alencontre.org/afrique/maroc/mar ... arbon.html

Maroc. Enfants et adolescents du Rif réprimés
Accusés de «troubles à l’ordre public» et «participation à une manifestation non autorisée», de nombreux enfants et adolescents (le dernier en date ayant à peine 10 ans), qui participent régulièrement à la contestation sociale en défense des prisonniers du Hirak rifain, sont arrêtés un à un dans des conditions qui soulèvent l’indignation sur les réseaux sociaux
Si depuis l’été, une soixantaine de jeunes détenus ont bien été libérés, différentes sources attestent que des arrestations de mineurs, accusés d’avoir participé à diverses manifestations du Hirak rifain en soutien aux prisonniers, se multiplient dans des conditions intolérables. Selon Amnesty International, plusieurs dizaines de cas sont à dénombrer. Leurs photographies sont publiées et largement relayées sur les réseaux sociaux, provoquant l’émoi des internautes.
Youssef C., 10 ans, cousin de Nasser Zafzafi, est poursuivi en état d’arrestation pour «rassemblement non autorisé ». Plusieurs autres enfants, de moins de 14 ans sont actuellement incarcérés dans l’aile pour mineurs à la prison de Nador, rapporte le journaliste Omar Radi sur son compte twitter.
... http://alencontre.org/afrique/maroc/mar ... rimes.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Maroc

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 22:57

Jerada: «Les habitants expriment leur envie de vivre avec dignité et justice»

Ils sont là presque chaque jour depuis un mois. Des femmes, des enfants, des jeunes et des pères de famille. Organisés par quartier, ils brandissent en tête de cortège le portrait du roi Mohammed VI, puis très vite, les pancartes de leurs revendications: du pain, du travail, de l’eau et de l’électricité.

«Je participe chaque fois que je peux, les gens souffrent ici», explique une jeune femme, voile noir et yeux rehaussés de khôl, tandis que les slogans retentissent devant les portes de la municipalité. Houcine et Yahyia, deux quadragénaires, en jean et baskets, sont aussi venus: «Les habitants n’ont plus confiance, ils ne s’arrêteront pas tant qu’ils n’auront pas vu de solutions concrètes.»

Jerada, localité de 43’000 habitants située dans l’est du Maroc, est en ébullition. Le 21 décembre 2017, des manifestations contre la cherté des factures d’eau et d’électricité y avaient éclaté avant d’être rattrapées par un drame: deux frères, âgés de 23 et 30 ans, sont morts noyés dans une mine clandestine de charbon. [Voir les articles publiés sur ce site en date du 21 novembre et du 26 décembre 2017.]

Dans cette région de «gueules noires», frontalière de l’Algérie, ce n’est pas la première fois qu’une telle tragédie se produit mais elle a été celle de trop. «Vingt ans de souffrance, de chômage et de promesses non tenues», résume un syndicaliste de la ville. Un nouvel accident a eu lieu, jeudi 1er février, faisant un mort et un blessé.

... http://alencontre.org/afrique/maroc/mar ... stice.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Maroc

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 17:37

Reprise du procès des manifestants du Rif

Il y a un an débutait à Al-Hoceima, ville côtière du nord du Maroc, une vague de répression contre un mouvement de contestation sociale surnommé le Hirak (« la mouvance »), déclenchés en octobre 2016 par le décès d’un jeune vendeur de poissons d’Al-Hoceima. Mouhcine Fikri, 31 ans, broyé dans une benne à ordures alors qu’il tentait d’empêcher la destruction de sa cargaison saisie par la police. Des centaines de personnes, principalement des jeunes, ont été arrêtées. Plusieurs ont été condamnés par les tribunaux d’Al-Hoceima. 54 ont été emmenés à Casablanca, à 550 km de distance, où ils sont détenus dans la prison d’Oukacha.

Leur procès, amorcé en octobre, vient seulement de réellement commencer. Dans le box des accusés figure Nasser Zefzafi, 39 ans, devenu au fil des mois le visage du Hirak. Les mis en cause sont poursuivis notamment pour, « atteinte à la sécurité intérieure de l’État », « tentatives de sabotage, de meurtre et de pillage », « réception de fonds, de donations et d’autres moyens matériels destinés à mener et à financer une activité de propagande à même d’attenter à l’unité et la souveraineté du Royaume », « ébranler la loyauté des citoyens envers l’État marocain et les institutions nationales », « participation à l’organisation d’une manifestation non autorisée » et « tenue de rassemblements publics sans autorisation ».

https://secoursrouge.org/Maroc-Reprise- ... nts-du-Rif
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Maroc

Messagede bipbip » 11 Fév 2018, 14:11

Au Maroc, l’interminable procès de la révolte du Rif

En octobre 2016 éclatait un vaste mouvement de contestation sociale, surnommé le Hirak, dans cette région du Maroc. Une cinquantaine de ses membres sont jugés à Casablanca.

... http://www.lemonde.fr/afrique/article/2 ... _3212.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité