Argentine

Re: Argentine

Messagede Pïérô » 11 Fév 2015, 15:52

D T L : UN MEDIA LIBRE EN ARGENTINE
Le 7 Janvier 2015, Pico y pala, collectif de diffusion du cinéma latino-américain avait organisait une rencontre autour de DTL et cela avait lieu dans le 20 éme arrondissement de Paris. Depuis 2005 DTL, contribue a la création de nouveaux média communautaire, alternatif et populaire dans toutes l’Argentine.Aussi bien dans la partie technique, par la fabrication d’émetteurs et d’antennes, que dans la formation et l’aide a l’organisation. Cela permet a de jeune collectif de communication alternatif d’avoir les outils nécessaire pour démarrer leur projet.Ce 7 Janvier, c’est Anita et Fernando,membre du collectif DTL,qui nous parlent de cette création de média. reportage réalisé par l’actualité des luttes.
à écouter sur SONS EN LUTTES : http://www.sonsenluttes.net/spip.php?article793
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Argentine

Messagede Pïérô » 08 Mar 2015, 00:57

S’organiser syndicalement « par le bas » : l’exemple argentin de la multinationale Praxair

1er épisode : l’offensive du capital et les politiques antisyndicales

Nous publions aujourd’hui le premier épisode d’une série d’articles portant sur l’organisation des travailleurs argentins d’une multinationale de la chimie, Praxair, sur leurs luttes syndicales et leur action politique et sociale dans un quartier proche de leur usine.

Nous commençons le récit de l’expérience des camarades salariés de la multinationale Praxair en Argentine. Outre l’importance de la lutte qu’ils mènent pour obtenir, maintenir et développer leurs victoires en direction du territoire où se situe leur usine, ce cas est très intéressant pour connaître et comprendre les conditions dans lesquelles vivent les travailleurs latino-américains et dans quelle mesure ces conditions ressemblent aux défis auxquels sont confrontés les travailleurs européens dans leur lutte contre ladite austérité.

... http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/?p=4596
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Argentine

Messagede Lila » 16 Mai 2015, 19:45

En Argentine, branle-bas de combat contre les féminicides

Le web 2.0 argentin se mobilise pour lutter contre les féminicides, c'est-à-dire les assassinats ciblant des femmes parce que ce sont des femmes. Les réseaux sociaux du pays relaient massivement un appel à manifester le 3 juin 2015 devant le Congrès. Ces derniers temps, plusieurs affaires sordides ont marqué les esprits en Argentine.

De notre correspondante à Buenos Aires,

La dernière affaire en date remonte au dimanche 10 mai. Le corps d’une adolescente de 14 ans, enceinte, a été retrouvé dans l’arrière-cour de la maison de son petit-ami de 16 ans. Depuis, il a avoué l’avoir frappée et enterrée. Les policiers soupçonnent sa famille de l’avoir aidé.

Ce crime a ému dans le pays, puisqu'en quelques heures, le slogan « Ni una menos », qui signifie « pas une de moins » et que l’on doit à des militantes féministes, a fait le tour du Net avec l'appel à manifester le 3 juin prochain.

Egalement retweeté des milliers de fois : un dessin du caricaturiste argentin Liniers, qui s’est joint à la mobilisation. Des personnalités du monde du spectacle, des intellectuels et des hommes politiques ont également rejoint le mouvement.

20 % de femmes frappées

La manifestation a pour but de faire appliquer une loi votée il y a six ans pour lutter contre la violence de genre, et qui n’est toujours pas entrée totalement en vigueur faute notamment de moyens. Certaines associations réclament aussi que soit décrétée l’urgence nationale.

Selon l’une de ces associations, toutes les 30 heures, une femme meurt en Argentine sous les coups d’un homme. Il est impossible de savoir si les cas augmentent ces derniers temps, ou si ce sont les médias qui en parlent davantage car il n’y a pas de statistiques officielles au niveau national.

Une enquête réalisée récemment à Buenos Aires fait apparaître que 20 % des femmes sont frappées par leur compagnon. Et 60 % sont maltraitées ou insultées. Ces insultes ne sont d'ailleurs pas prononcées dans le seul cadre du foyer conjugal, on les entend aussi dans la rue.

Propositions contre le harcèlement

Ainsi, les remarques sexistes sont le premier niveau de la violence de genre. « Si je t’attrape, je te fais un enfant » ; « Quel joli petit cul, mon amour » ; « J’aime comme tes seins bougent »... Voici quelques exemples de vulgarités que l'on peut entendre dans les rues argentines.

Début avril, une étudiante de 20 ans, Aixa Rizzo, a raconté dans une vidéo, qu’elle a publiée sur Youtube, comment elle a été harcelée par des ouvriers avant de porter plainte. « Aujourd’hui, dit la jeune femme, il y a un policier qui surveille devant chez moi. Mais ces types continuent et chantent : ' Si on s’organise, on va tous baiser'. La culture du viol existe et l’impunité est totale, c’est évident. »

Cette vidéo a été vue par plus d’un demi-million de personnes, et elle a poussé des députés à déposer des propositions de loi afin de pénaliser le harcèlement dans la rue. Ces propositions sont actuellement à l’étude.




http://www.rfi.fr/ameriques/20150514-ar ... -internet/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Argentine

Messagede Lila » 07 Juin 2015, 17:40

En Argentine, une marée humaine contre le féminicide

Toutes les 31 heures une femme est tuée en Argentine. Face à cette violence machiste le peuple argentin a dit basta, le 3 juin 2015 ! Un simple tweet d’une journaliste excédée par les féminicides a provoqué une manifestation sans précédent dans l’histoire de l’Argentine.

à lire : http://information.tv5monde.com/terrien ... cide-36996



Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Argentine

Messagede bipbip » 16 Juil 2015, 12:44

Argentine : La sale blague du gaz de schiste

Vaca Muerta, un territoire grand comme la Belgique situé au sud de l’Argentine, recélerait une des plus importantes réserves de pétrole et de gaz de schiste du sous-continent. Depuis 2013, la compagnie pétrolière nationale YPF, épaulée par Chevron et Total (entre autres), exploite ces gisements. Au menu  : pollution, misère sociale et spoliation de terres.

... http://cqfd-journal.org/Argentine-La-sa ... -du-gaz-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Argentine

Messagede Pïérô » 20 Sep 2015, 12:40

Argentine : saisie par la police des émetteurs d’une chaîne TV alternative

Vendredi 4 septembre, la Police Fédérale Argentine a fait irruption dans les locaux de la chaine de télévision alternative ANTENA NEGRA TV, située en plein de cœur de Buenos Aires, afin d’en saisir les appareils de transmission tels que l’antenne, l’émetteur et la console vidéo, élément indispensable à la vie de la chaine.

Une pratique que l’on avait presque oubliée, et dont la dernière démonstration remonte aux années 90 et au libéralisme féroce du président Carlos Menem. Une intervention d’autant plus surprenante alors qu’une loi sur les médias « progressiste » a été votée en 2009, en remplacement de la dernière qui datait de la dictature militaire ( 1976-1983). Une loi qui réserve dans ses textes 33 % du spectre radiophonique à des médias à but non lucratif mais qui faute de plan technique adéquat pour penser la nouvelle répartition des licences et des ondes, mais aussi du manque de volonté politique n’a guère changé le panorama quotidien de ceux qui créent et défendent une autre communication et la pluralité des voix.

... https://paris-luttes.info/argentine-sai ... urs-d-3754
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Argentine

Messagede Pïérô » 20 Déc 2015, 15:21

L'Argentine divisée: manifestations contre le tournant libéral

Elu en novembre dernier, le nouveau président argentin Mauricio Macri est déjà contesté. Une semaine après son investiture, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue.

Plusieurs revendications sont portées par les manifestants: l'ajustement des salaires après la dévaluation de 30% qui a suivie la levée du contrôle des changes, la défense de la loi contre la concentration dans les médias mise en place en 2009 ainsi qu'une contestation de la désignation par décret lundi de deux juges de la Cour suprême par le président Macri.

... http://www.itele.fr/monde/video/largent ... ral-147385


Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Argentine

Messagede bipbip » 26 Déc 2015, 12:51

Argentine : Affrontements à Buenos Aires

De violents incidents ont opposé mardi des manifestants qui bloquaient depuis cinq jours l’accès au plus grand aéroport d’Argentine et les forces de l’ordre qui les ont dispersés avec du gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc. Quelque 250 hommes de la gendarmerie argentine en tenue anti-émeutes et équipés de canons à eau ont lancé dans la matinée une opération pour débloquer l’autoroute d’accès à l’aéroport international d’Ezeiza, près de Buenos Aires. Plusieurs manifestants ont été blessés lors d’affrontements au corps à corps avec les gendarmes.

L’entrée de l’aéroport était partiellement bloquée depuis la semaine dernière par des employés d’une entreprise avicole locale, Cresta Roja, qui réclament leurs salaires impayés. La décision d’envoyer les forces de l’ordre débloquer l’autoroute marque l’entrée en vigueur de dispositions adoptées par le nouveau pouvoir pour interdire les blocages de routes.

http://www.secoursrouge.org/Argentine-A ... enos-Aires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Argentine

Messagede bipbip » 14 Jan 2016, 17:30

Buenos Aires : 14e festival antifasciste

La capitale argentine va accueillir le 14e festival antifasciste dans le meilleur des clubs sociaux de la ville, le Club Social et Sportif La Cultura del Barrio (La Culture du Quartier), dans le quartier de Villa Crespo.

Le Samedi 16 Janvier 2016 à partir de 14h au Club Social et Sportif il y a un nouveau rendez-vous pour partager une journée commune aux différentes cultures populaires. Avec en live :

Camorra – Camorra Oi! https://www.facebook.com/camorraoi/ (Oi!)
IANS – Ians Ba https://www.facebook.com/profile.php?id=100009701462928 (HxC)
Don Coco – (Dancehall) https://soundcloud.com/brigadiers-don-coco
Ajuste de Kuentas – Ajuste De Kuentas https://www.facebook.com/atentadoyresistencia/ (Punk)
Matambre – MATAMBRE https://www.facebook.com/matambre.parripunk/ (Punk)
Los Mareados – Los Mareados https://www.facebook.com/losmareados2012/ – Grupo Oficial Punk Rock (Oi!)
Nuestra Kausa – Nuestra Kausa https://www.facebook.com/nuestra.kausa.3 Hard Core (HxC)
SoundBway Gonzalito – (Dancehall) https://soundcloud.com/soundboy-gonza-lito
Scarponi https://www.facebook.com/Scarponi-193955093976900/ (Punk’n’Roll Oi!)

Tables de fanzines, musique, vêtements.

DEMANDER L’ADRESSE PAR MESSAGE PRIVÉ (via Facebook https://www.facebook.com/profile.php?id=100004212588500)

http://lahorde.samizdat.net/2016/01/12/ ... ifasciste/

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Argentine

Messagede bipbip » 27 Mar 2016, 14:37

L’Argentine. Pour un bilan, 40 ans après le coup d’Etat militaire

Le voyage d’Obama [23-24 mars 2016] en Argentine au moment du quarantième anniversaire du coup d’Etat militaire paraît être une bonne occasion pour passer en revue certaines questions qui peuvent nous aider à comprendre, d’une part, le rôle des Etats-Unis et de la classe dominante argentine en 1976 et, d’autre part, la nature de la dictature.

... http://alencontre.org/ameriques/amelat/ ... taire.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Argentine

Messagede bipbip » 04 Mai 2016, 08:25

Soutenons Belén, argentine condamnée à 8 ans de prison pour un avortement supposé

Le 19 avril dernier, Belen, jeune femme de 27 ans, a été condamnée à 8 ans de prison par le tribunal de Tucuman en Argentine pour un avortement supposé, requalifié en “homicide doublement aggravé sur ascendant et trahison”. Osez le Féminisme ! s’insurge contre cette condamnation et affirme son soutien à la Campagne Nationale pour le Droit à l’Avortement Légal, Sûr et Gratuit en Argentine, qui lance aujourd’hui une campagne de soutien à Belen. Osez le Féminisme ! rappelle la nécessité de défendre le droit des femmes à disposer de leur corps et à accéder à l’IVG en toute sécurité.

Le 21 mars 2014, Belen est arrivée aux urgences de l’hôpital Avellaneda de Tucumán avec des douleurs abdominales. Orientée vers le service de gynécologie, elle a été interrogée sur les causes de l’hémorragie et les médecins lui ont indiqué qu’elle avait fait une fausse couche. Belen a toutefois été accusée ultérieurement, par le personnel hospitalier et la police, d’avoir expulsé un fœtus dans les toilettes à la suite d’un avortement clandestin supposé.

Ces professionnels de santé ont rompu le secret médical et dénoncé une patiente à la police. Des médecins ont interrogé cette femme comme s’ils étaient des juges, des infirmiers lui ont présenté le fœtus dans une boite et un policier l’a insultée et agressée sexuellement. Arrêtée et détenue depuis sans condamnation ferme, sans aucune preuve de son intention d’avorter, Belen est la victime d’une alliance insupportable entre les professionnels de santé de l’hôpital de Tucumán, la Garde Policière de l’hôpital et le système judiciaire de la ville.

Toute femme qui arrive à l’hôpital doit être protégée par le secret professionnel, qui au coeur de la relation entre patient-e-s et soignant-e-s. Le droit à la santé de cette jeune femme, son droit d’être protégées de tortures et de mauvais traitements, son droit à la confidentialité des données médicales et à un procès juste ont été totalement bafoués.

La Campagne Nationale pour le Droit à l’Avortement Légal, Sûr et Gratuit, qui rassemble plus de 300 organisations en Argentine, lance aujourd’hui une campagne pour exiger l’annulation des poursuites et la libération immédiate de Belen autour du slogan “LibertadParaBelén. Elle demande également la légalisation de l’IVG en Argentine. Osez le Féminisme ! s’associe à cette campagne, qui démarre à 17H heure française, et soutient le combat des femmes argentines pour être libres.

La criminalisation de l’avortement répond à une logique de contrôle du corps des femmes, sous l’influence des forces réactionnaires et religieuses. Elle est la cause directe de l’hospitalisation de 5 millions de femmes par an et du décès de 47 000 femmes suite à un avortement clandestin. Permettre l’accès à l’IVG dans les meilleures conditions est un enjeu de liberté individuelle et de santé publique, et nous nous battrons sans relâche pour le défendre.

Contact Argentine : prensa.comunicacion.aborto@gmail.com
www.abortolegal.com.ar
Tw: @campabortolegal @porabortolegal
‪#‎LibertadParaBelenYa

http://osezlefeminisme.fr/soutenons-bel ... t-suppose/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Argentine

Messagede Lila » 05 Juin 2016, 20:09

"Pas une de plus": cri de révolte des Argentines contre la violence

"Pas une de plus": des dizaines de milliers d'Argentines ont manifesté vendredi pour dénoncer la violence machiste qui tue une femme toutes les 31 heures dans le pays sud-américain, des crimes restant généralement impunis.

Depuis la première grande manifestation convoquée voici un an dans les rues de Buenos Aires avec le même slogan, 275 femmes sont tombées sous les coups de leur mari, de leur compagnon, d'un ex, d'un prétendant éconduit, d'un proche ou d'un inconnu.

La suite : http://www.courrierinternational.com/de ... .bi1ce.xml
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Argentine

Messagede bipbip » 10 Juil 2016, 14:25

Contre-offensive libérale et répressive en Argentine

Le 4 juillet à l’Élysée, François Hollande a félicité son homologue argentin, Mauricio Macri, pour sa « volonté réformatrice ». En Argentine, la population plonge dans la crise et le mouvement social subit la répression…

... http://www.regards.fr/web/article/contr ... -argentine
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Argentine

Messagede bipbip » 17 Juil 2016, 11:58

Argentine : 80 grévistes blessés par la police

Au moins 200 travailleurs de la société Ingenio Ledesma à Jujuy, ont été fortement réprimés jeudi par la police régionale et la société de sécurité privée, après une journée de manifestations et actions de grève illimitée exigeant de meilleurs salaires et conditions de travail. 80 travailleurs ont été blessés, presque tous avec des impacts de balles en caoutchouc tirées à courte portée. La police a aussi fait usage de gaz lacrymogènes.

http://www.secoursrouge.org/Argentine-8 ... -la-police
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Argentine

Messagede Lila » 24 Juil 2016, 18:53

Une femme condamnée à huit ans de prison pour avoir avorté

Ce vendredi, l’ONU a décidé d’agir et de demander à l’Argentine de libérer une femme condamnée à 8 ans de prison pour avoir avorté.

Le Comité des droits de l’homme des Nations unies a appelé l’Argentine à libérer une femme condamnée à huit ans de prison pour avoir, selon la justice, subi un avortement, pratique illégale dans ce pays.

Dans un communiqué, le Comité évoque « l’affaire Belén », une jeune femme aux faibles revenus de 27 ans, emprisonnée depuis deux ans et condamnée en avril dernier à huit années de prison par un tribunal de Tucumán (nord) pour avoir avorté.

L’avortement est interdit en Argentine. Il est uniquement autorisé lorsque la grossesse est le fruit d’un viol ou qu’elle met en danger la vie de la mère.

« L’Etat (argentin) doit revoir l’affaire Belen à la lumière des standards internationaux en la matière en vue de la libération immédiate de la jeune femme », a déclaré le Comité dans le texte. Et d’appeler Buenos Aires à « envisager la dépénalisation de l’avortement ».

Chaque année, 500 000 femmes bravent la loi pour avorter

La suite : http://www.lunion.fr/768240/article/201 ... oir-avorte
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2208
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité