Iran

Re: Iran

Messagede bipbip » 01 Mai 2016, 02:46

Déclaration depuis la prison d’Evin des syndicalistes enseignants Iraniens et prisonniers politiques Djafar Azimzadeh et Esmaïl Abdi qui débuterons tous deux une grève de la faim Illimitée à partir du 30 avril 2016.

https://soliranparis.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede Lila » 08 Mai 2016, 17:45

Bonne nouvelle : la dessinatrice Atena Faraghdani libérée en Iran - See more at:

CSDHI - La campagne des militants des droits humains et de la liberté d'expression dans le monde a porté ses fruits. Sous la pression, le régime des mollahs a libéré Atena Farghdani, jeune desssinatrice, jetée brutalement en prison et condamnée à 12 ans de prison pour ses dessins sur les parlementaires en Iran représentés sous la forme d'animaux sauvages.

Atena aura connu deux fois l'enfer des prisons des mollahs. La première fois à sa sortie, elle avait courageusement dénoncé sur youtbe les sévices encourus derrière les barreaux. Cette militante des drits des enfants a même enduré un test de virginité pour avoir serré la main de son avocat au parloir de la prison. L'avocat avait également été emprisonné pour cela.

- See more at: http://www.csdhi.org/index.php/actualit ... bmGLP.dpuf
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1871
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Iran

Messagede bipbip » 10 Mai 2016, 08:11

Arrestations de syndicalistes Kurdes Iraniens avant la journée du 1er Mai

3 et 7 Mai 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par les biais du site de l’agence de presse Kurde Baas News: Ville de Sanandaj – un peu avant la Journée internationale des travailleurs le 1er mai, les forces répressives iraniennes ont arrêté plus d’une douzaine de militants syndicaux Kurdes.

Selon l’Agence de presse du Kurdistan Kurdpa News, environ 16 militants syndicaux Kurdes ainsi que membres du Syndicat libre des travailleurs Iraniens ont été arrêtés au cours des derniers jours du mois d’Avril 2016, dans les villes de Sanandaj et Saqqiz situées dans le Kurdistan iranien.

... https://soliranparis.wordpress.com/2016 ... u-1er-mai/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede bipbip » 14 Mai 2016, 15:16

Iran : Un syndicaliste libéré

Le syndicaliste en grève de la faim Mahmoud Behechti Langaroudi, qui était à l’article de la mort après 22 jours de grève de la faim en Iran et plusieurs jours de grève de la soif, vient d’être libéré ce 11 mai de prison. Il se trouve chez lui dans un état de santé vraiment critique. Deux autres syndicalistes restent emprisonnés et en grève de la faim : Ismaël Abdi et Jafar Azim Zadeh, président de l’union indépendante des travailleurs iranien (voir notre article http://www.secoursrouge.org/Iran-Deux-s ... de-la-faim).

http://www.secoursrouge.org/Iran-Un-syndicaliste-libere
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede bipbip » 05 Juil 2016, 23:31

le syndicaliste Iranien Jafar Azimzadeh libéré le 1er Juillet 2016 pour raisons médicales après 64 jours de grève de la faim.

1er et 4 Juillet 2016 nouvelles qui nous sont parvenue par le biais du site de l’International Alliance in Support of Workers in Iran -IASWI. Notre camarade Iranien Jafar Azimzadeh est sorti libre de l’hôpital Sina à 8 heures du matin (Heure locale de Téhéran), ce Jeudi 30 Juin, 2016, après 64 jours de grève de la faim. Il y avait de grandes craintes que les autorités judiciaires et les forces répressives du régime totalitaire des Mollahs ne le renvoie de force vers la prison d’Evin, cependant elles ont été contraintes de lui accorder une mise en libération provisoire de durée indéterminée et d’appliquer la procédure dites des « Congé médicaux » ayant cours en Iran pour les détenus malades. Car l’état de santé de Jafar s’était détérioré de manière inquiétante.

... https://soliranparis.wordpress.com/2016 ... e-la-faim/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede bipbip » 24 Juil 2016, 01:20

Seizième année de prison pour le prisonnier politique Saeed Masouri.

17 et 19 Juillet 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site du Collectif de l’Agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA: Le prisonnier politique Saeed Masouri qui est actuellement enfermé dans la sinistre prison de Gohardahst Rajaee Shahr (Ville de Karaj province de Téhéran), vient de passer sa 16éme de détention dans le cadre de sa condamnation à une peine de prison à perpétuité. Durant toutes ses années Saeed n’a jamais pu bénéficier de permissions de sorties même provisoires pour raisons de santé, ni d’aucune perspectives de remise de peine. Enfin il convient de noter que son père ne peut quasiment plus lui rendre visite en prison, en raison de son grand âge et la longue distance entre la prison et le lieu de résidence familial.

Selon un rapport parvenu aux militant-es et activistes du site du collectif HRANA. Le prisonnier politique Saeed Masouri, enfermé dans la prison Gohardahst Rajaee Shahr à Karaj, n’a aucun espoir d’être libéré malgré le fait qu’il ait déjà enduré seize ans en prison.

Le nouveau « Code pénal Islamique » instauré depuis peu en Iran, reste en effet silencieux et très vague, en ce qui concerne l’octroi de remises de peines ou de libérations conditionnelles pour les détenus condamnés à des peines d’emprisonnement à vie, dans la pratique ce nouveau code Juridique agit en fait comme une manière de prolonger les détentions de prisonniers comme M. Saeed Masouri.

... https://soliranparis.wordpress.com/2016 ... d-masouri/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede bipbip » 30 Juil 2016, 02:43

Violents affrontements entre la population et la police du régime à Boldaji dans la province Chaharmahal et Bakhtiari

19 et 27 Juillet 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iranien d’opposition Freedom Messenger: De violents affrontements ont éclaté au cours de la journée Mardi 19 Juillet dans la ville de Boldaji entre la population et les forces répressives du régime, cette localité est située dans la province iranienne centrale de Chaharmahal et Bakhtiari.

Les affrontements ont commencé à la mi journée du Mardi 19 Juillet 2016, après que des représentants politiques locaux du régime aient tenté d’étouffer des protestations de la population locale de la ville et la région de Boldaji, contre la redistribution inégalitaire des conduites emmenant l’eau potable vers cette ville.

... https://soliranparis.wordpress.com/2016 ... bakhtiari/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede Lila » 02 Aoû 2016, 19:06

#MenInHijab: Des hommes se photographient en hijab par solidarité avec les femmes

EGALITE En s’affichant sur les réseaux sociaux coiffés d’un hijab, de nombreux Iraniens dénoncent le port obligatoire du voile pour les femmes…

Les Iraniennes ont trouvé de nouveaux alliés pour protester contre le port obligatoire du voile dans leur pays : les hommes. Depuis quelques jours, fleurissent sur les réseaux sociaux des photos d’hommes portant le hijab pour soutenir une amie ou leur femme.

à lire : http://www.20minutes.fr/insolite/190224 ... 1469841116
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1871
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Iran

Messagede bipbip » 24 Sep 2016, 23:56

Rapport et nouvelle liste à propos des prisonnières politiques Iranienne enfermées dans la prison d’Evin à Téhéran.

15 et 22 Septembre 2016 nouvelle qui nous est parvenue via le site du Collectif de l’agence Iranienne de défense des droits humains Human Rights News Agency ou HRANA : Dans le quartier des femmes de la prison d’Evin connu aussi sous le nom de Quartier Nesvan, beaucoup de ces femmes sont des mères avec des enfants qui sont enfermées dans un très mauvais environnement, certaines de ces détenues ne sont même pas autorisées à recevoir ou à donner des appels téléphoniques à leurs familles. Tandis que les droits de visites de plus des trois quart d’entre elles sont sévèrement limités selon le bon vouloir totalement arbitraire des gardiennes et de l’administration pénitentiaire.

Ce rapport publié par HRANA tente de nous donner un aperçu général sur l’état et les statuts actuels de 24 prisonnières politiques de ce quartier de la prison d’Evin qui sont font l’objet de mesures de mesures de surveillance particulièrement sévères.

Selon un rapport parvenus aux militant-es et activistes du site du Collectif HRANA, il y a actuellement 32 prisonnières enfermées dans cette Section Nesvan de la prison d’Evin qui ont été condamnées pour différentes accusations (dont deux d’entre elles pour des délits financiers). 30 de ces femmes sont des prisonnières politiques ayant des statuts de détenues particulièrement surveillées.

... https://soliranparis.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede Lila » 25 Sep 2016, 17:58

« Ma liberté furtive » de faire du vélo : les iraniennes défient Khamenei

« My Stealthy Freedom » #IranianWomenLoveCycling

« Nous avons entendu l’ayatollah Khamenei interdire aux femmes de faire du vélo. On a tout de suite loué deux bicyclettes »

Sans voile, les iraniennes font du vélo pour contrer une fatwa publiée par les mollahs du guide suprême de la République islamique de Khamenei.

« le rôle et la mission des femmes devaient être la maternité et l’économie des ménages »

à lire : https://sanscompromisfeministeprogressi ... -khamenei/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1871
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Iran

Messagede bipbip » 08 Oct 2016, 20:02

Urgent exécution imminente d’une prisonnière Kurde enceinte

Iran Urgent exécution imminente d’une prisonnière Kurde enceinte

7 Octobre 2013 nouvelle et article qui nous a été transmis par une lectrice en provenance du site l’Oeil de l’exilé et que nous relayons ici : La douloureuse histoire de Zeynab, prisonnière kurde enceinte dans le couloir de la mort est un triste symbole de la condition des femmes en Iran. La vie de cette jeune femme n’a été qu’une succession d’injustices, d’oppressions patriarcales et de tragédies. Zeynab Sakanvand Lakran est née au sein d’une famille très pauvre et ultra-traditionaliste le 22 juin 1994 dans un village des environs de Makou (nord-ouest de l’Iran). Mariée à l’âge de 15 ans, elle est arrêtée à 17 ans pour le meurtre de son époux après seulement deux ans de vie commune.

Avant cela, Zeynab a vécu une enfance et une adolescence difficile pour ne pas dire cauchemardesque auprès de ses parents qui lui faisaient vivre un calvaire. Le seul moyen que la malheureuse a trouvé pour échapper à ses parents est de s’enfuir de son village pour la grande ville la plus proche avec un jeune homme avec qui elle n’avait eu pour seuls échanges que quelques conversations téléphoniques. Afin d’éviter un scandale, ses parents ont fini par se résoudre à accepter le mariage de leur fille avec ce garçon après que la famille de ce dernier leur versa une somme d’argent conséquente.

Elle qui se croyait amoureuse et qui avait naïvement espéré être heureuse avec cet homme loin de sa famille a en réalité vécu avec son époux un nouveau calvaire fait de violences physiques et morales. La vie de Zeynab bascule le 1er mars 2012 lorsque le cadavre de son époux est retrouvé au domicile conjugal par le frère et la mère de ce dernier. Le soir même, Zeynab se présente spontanément au commissariat et explique avoir assassiné son époux après avoir été une nouvelle fois violemment battue. L’enquête de police et l’inspection du portable de Zeynab révèlent que cette dernière avait eu au cours des derniers mois des contacts téléphoniques réguliers avec son beau frère, ce qui a fortement laissé penser qu’ils avaient fait le “coup” ensemble. Le beau frère a donc été arrêté puis finalement relâché faute de preuves. Zeynab a porté seule sur ses frêles épaules la responsabilité de ce crime pendant les trois premières années qui ont suivi son arrestation avant de changer de version dans le courant de l’année passée. Elle aurait alors confié à ses camarades de cellule s’être dénoncée à tort pour protéger le vrai coupable. Elle aurait ajouté qu’elle n’avait pas imaginé que les choses iraient aussi loin ni qu’elle serait condamnée à la peine capitale (probablement en raison de son âge au moment des faits).

En raison de sa minorité au moment du crime, Zeynab a été transférée peu de temps après son arrestation dans un hôpital psychiatrique afin de subir un examen psychologique et déterminer si elle avait ou non conscience de la gravité de son acte au moment des faits.

Les psychiatres ont alors établi la parfaite santé mentale de l’accusée sans prendre en compte ni son jeune âge ni les violences à répétition qu’elle avait subies au cours de sa vie et pendant son mariage. C’est pourquoi le tribunal l’a reconnue coupable du meurtre de son époux et l’a condamnée à mort en vertu de la loi du Tallion. N’ayant pas les moyens de se payer un avocat afin de conduire l’affaire devant une Cour d’Appel, le Tribunal lui en a désigné un d’office. Ce dernier n’a pas pu empêcher que la peine soit confirmée par la Cour Suprême. Une ancienne camarade de cellule de Zeynab entre temps libérée m’a récemment confié : « Zeynab est extrêmement déprimée et supporte très mal l’isolement de la prison. Elle est terrifiée par la perspective de son exécution. Comme elle n’a absolument personne sur qui compter à l’extérieur, elle a épousé l’année dernière un autre prisonnier et porte actuellement son enfant. Enceinte de 8 mois, la seule chose qui la soulage un peu est le fait qu’ “ils” ne peuvent pas l’exécuter pendant sa grossesse. »

La Loi du Talion (Œil pour Œil) en Iran-*1 est prononcée lorsque la famille de la victime refuse de « pardonner » l’accusé(e). Le sang du meurtrier ou de la meurtrière est alors versé en retour. Si la famille de la victime décide au contraire de pardonner, l’accusé(e) évite la peine capitale et une peine de prison est prononcée. Dans l’affaire qui nous occupe, la mère de l’époux assassiné insiste fortement pour que le sang de Zeynab soit versé. Devant accoucher lors des deux premières semaines d’octobre – Ndr. Cette dernière risque d’être pendue dans les jours qui viennent.

Bien qu’ayant signé la plupart des conventions internationales des Droits de l’Enfant, la République Islamique d’Iran a exécuté au cours des trois dernières années, au moins 42 prisonniers pour des crimes commis lorsqu’ils étaient mineurs.

- Par notre camarade et ami Rebin RAHMANI -Traduction par Evin :

Activiste kurde iranien, Rebin Rahmani a commencé son activité de journaliste en 2003, lorsqu’il était éditeur du journal des étudiants « Rojhalat » de l’Université de Birjand. Depuis 2009, il collabore avec des nombreuses organisations humanitaires. A cause de son engagement, Rebin a été détenu de 2006 au 2008 dans la prison de Kermanshah. Une fois sorti de prison, il prend contact avec plusieurs organisations humanitaires en Iran. Intercepté et menacé par les services secrets de Sanadaj, de Kamyaran et de Kermanshah, il a été contraint de quitter le Pays en mars 2011.

Le plus : En 2005 il s’est engagé dans une longue recherche pour comprendre les origines du grand nombre de toxicomanes parmi les jeunes de Kermanshah. Rebin RAHMANI continue toujours ses activités de collaboration avec des organisations humanitaires. Il est en train de projeter la création d’une organisation humanitaire kurde en France.

Courriel : rebin.rahmani209@gmail.com

Voir aussi sur : http://www.loeildelexile.org/jeune-kurd ... execution/
•1 Ou loi Iranienne dite de la Qisas.

Urgent mise a Jour – 7 et 8 Octobre 2016 selon un rapport d’Amnesty International et des nouvelles alarmantes émanant de plusieurs organisation de défense des droits humains Kurdes d’iran, Zeynab Sakanvand Lakran pourrait être exécutée après avoir accouché en prison le 13 Octobre 2016 prochain.

https://www.amnesty.org/en/documents/md ... 9/2016/en/

https://soliranparis.wordpress.com/2016 ... e-la-mort/

Collectif Soliranparis contact nomore@riseup.net


https://grenoble.indymedia.org/2016-10- ... mminente-d
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede bipbip » 11 Nov 2016, 16:33

Iran : Esmaïl Abdi à nouveau emprisonné
Esmaïl Abdi, président du syndicat des enseignants en Iran et prof de math en banlieue de Téhéran, avait fait un premier séjour en Iran pour avoir organisé les multiples manifestations réclamant un salaire aligné sur le seuil de pauvreté et non pas en-dessous comme c’est le cas, et le retrait de l’accusation d’atteinte à la sécurité nationale pour les militants syndicaux. Après une longue grève de la faim en prison, il avait été libéré sous caution (voir notre article). Le 9 novembre, six membres des services de renseignements ont débarqué chez lui sans le moindre mandat et ont procédé à une arrestation brutale. La cour d’appel venait peu avant de confirmer la peine de six années de prison.
http://www.secoursrouge.org/Iran-Esmail ... emprisonne


Dernières nouvelles du militant syndicaliste Iranien emprisonné Behnam Ebrahimzadeh.
Octobre et Novembre 2016 nouvelles qui nous sont parvenues par le biais du site de la Campagne pour libérer les travailleurs emprisonnés en Iran – Free Them Now: Les dernières nouvelles concernant notre camarade syndicaliste Iranien et militant défenseur des droit des enfants emprisonné Behnam Ebrahimzadeh ne sont pas bonnes du tout. On a appris que le Mercredi 21 Septembre 2016 que Yousef Moradi le chef de la sécurité pénitentiaire de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr (Ville de Karaj – Province de Téhéran), avait menacé Behnam qui est gravement malade, en lui disant qu’il allait mettre fin à la procédure de sa nouvelle demande de mise en liberté provisoire pour raisons de santé et faire tout son possible pour stopper son traitement médical.
... https://soliranparis.wordpress.com/2016 ... ahimzadeh/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede bipbip » 25 Nov 2016, 11:00

Iran : Keywan Karimi emprisonné pour un an

Le cinéaste iranien Keywan Karimi, 30 ans, condamné à 223 coups de fouet et un an de prison ferme pour un film, a été arrêté et incarcéré mercredi en Iran, a annoncé son producteur français.

Le cinéaste a commencé mercredi “à purger sa peine d’un an à la prison d’Evin“, a précisé la société de production Les Films de l’Après-midi. Rappelons que Keywan Karimi, originaire du Kurdistan iranien, avait été condamné à six ans de prison en octobre 2015 pour “insulte contre les valeurs sacrées” et “propagande contre le régime”. C’est son documentaire sur les graffitis politiques figurant sur les murs de Téhéran “Écrire sur la ville”, qui a servi d’acte d’accusation. Sa peine avait été ramenée à un an de prison et 223 coups de fouet par une cour d’appel en février 2016.

... http://www.kedistan.net/2016/11/24/iran ... mprisonne/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede bipbip » 14 Déc 2016, 01:11

Iran : Répression d’une mobilisation syndicale

Le 4 décembre, un rassemblement des chauffeurs de bus devant l’Hôtel de ville de Téhéran a été violemment attaqué par les forces répressives et anti émeutes. Le rassemblement avait été organisé par le Syndicats des travailleurs chauffeurs de Bus de Téhéran et sa Banlieue connu aussi sous le nom de Vahed Syndicate, afin de protester contre des retards de salaires, des refus d’accès à des logements sociaux promis de longue date, et la corruption à la Mairie de Téhéran. Le maire de Téhéran, corrompu notoire, ancien chef de la police qui fut candidat ultraconservateur lors des dernières élections présidentielles, a donné l’ordre aux forces anti-émeutes d’encercler et de matraquer les manifestants. Des syndicalistes comme Hasan Saeedi, Naser Moharamzadeh et Iraj Fadayee ont été sévèrement battus, tandis que trois autres de leurs camarade étaient grièvement blessés.

En protestation contre cette attaque brutale, les membres du Syndicat des chauffeurs ont tous gardé leurs phares allumés et n’ont roulé qu’à 30 Km/heure. Les forces anti-émeutes ont alors investi les dépôts de bus, en obligeant les protestataires à éteindre leurs phares, menaçant ceux qui refusaient d’obéir. Rappelons que le vice-président du syndicat, Ebrahim Madadi, son trésorier Reza Shahabi et son porte-parole Davood Razavi, sont toujours emprisonnés (voir notre article : http://www.secoursrouge.org/Iran-Nouvel ... repression) ;

http://www.secoursrouge.org/Iran-Repres ... t-syndical
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Iran

Messagede bipbip » 15 Déc 2016, 13:32

Iran : Encore un syndicaliste emprisonné...

Pars Khodro est une société contrôlée à 48 % par le régime et les Pasdarans. Pars Khodro collabore activement avec le groupe Renault Nissan, puisque c’est une joint-venture qui fabrique des Renault sous licence iranienne. Le syndicaliste arrêté est Davood Rafiei, il a tout d’abord été transféré dans la prison de Varamin après son arrestation, puis placé en détention préventive dans la nouvelle prison centrale de Téhéran, connue sous le nom de Fashafooyeh Prison.

Ses deux autres camarades arrêtés ont été libérés sous caution, mais devront passer devant un tribunal ultérieurement. Ils camarades étaient déjà menacés de licenciements suite à leurs participations à des mouvements sociaux dans l’usine Pars Khodro en 2014 et 2015. Avant d’être arrêtés ils avaient participé à des protestations avec d’autre de leur camarades parce que le Chef de la sécurité, un ancien Pasdaran, avait ordonné les licenciements de Davood Rafiei et de plusieurs syndicalistes.

http://www.secoursrouge.org/Iran-Encore ... emprisonne
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités