Belgique

Re: Belgique

Messagede bipbip » 08 Oct 2017, 14:47

Bruxelles : comment le précariat à vélo s’organise ?

Une première révolte spontanée, une équipe de révolutionnaires qui ­s’établissent chez Take Eat Esay, puis Deliveroo et Uber : l’alchimie est en train d’opérer.

Le Collectif des coursier.es de Bruxelles est né en 2015 dans la défunte entreprise de livraison de repas Take Eat Easy (TEE)  [1] d’une conjonction d’événements. Le premier fut une révolte spontanée face à la dégradation des condition de travail. Les salaires étaient à l’époque bien supérieurs à ceux pratiqués aujourd’hui par les rapaces du secteur. Les coursières et coursiers étaient en majorité des étudiants et passionnés de vélo, on pourrait presque parler d’une « aristocratie » des coursiers. Cette révolte fut aisément matée par le management qui menaça de désactiver le compte des contestataires, concéda quelques facilités avec les vélos et mit en place une pseudo-concertation. Un premier militant, Trevor, va néanmoins participer de loin à cette première révolte spontanée.

Un boulevard pour une action syndicale de lutte

Quelques mois plus tard, Trevor fera part de cette expérience lors d’une réunion publique du collectif AL Bruxelles autour de la notion de précariat et de la nécessité de l’organiser. Il s’agissait alors d’un terrain relativement neuf et intéressant à plus d’un titre pour les révolutionnaires : secteur hautement technologique, à l’avant-garde de l’offensive capitaliste pour casser les droits sociaux ; salariat très précaire et jeune ; délaissé par la bureaucratie syndicale – particulièrement pesante en Belgique –, ce qui ouvrait un boulevard à une action ­syndicale de lutte.

Nous avons donc été plusieurs à nous établir comme coursiers chez TEE pour y faire de l’agitation. Au bout de quelques mois, nous avions rassemblé une cinquantaine de coursières et de coursiers. Ne le cachons pas, les amener à s’impliquer dans la durée est laborieux : avec un fort turn-over, c’est un public volatil ; la fréquentation des réunions est aléatoire ; passer d’une communauté virtuelle à une communauté de lutte prend du temps. Le temps jouera d’ailleurs contre nous, car à l’été 2016 TEE a fait faillite avant que notre collectif ait pu lancer ses premières actions.

D’un exploiteur à l’autre

Plutôt que de rester sur cet échec, nous avons utilisé notre expérience pour aller nous engager collectivement chez d’autres acteurs du secteur : Deliveroo et Uber. Au bout de quelques mois, nos réseaux étaient reconstitués. Notre noyau militant a permis de pallier le problème du turn-over en jouant le rôle de « mémoire collective », mais l’implication irrégulière des coursières et coursiers nous a poussé à sortir du modèle du « collectif souple » pour aller vers une structure plus formelle, avec adhésion claire et secrétariat identifié.

Nous allons voir ou nous mènera cette activité de terrain dans les prochains mois. Une chose est sûre  : nous sommes désormais structuré.es. Cet été, le collectif a mené une première action en solidarité avec les salarié.es du call center de Bruxelles menacé de fermeture.

Mancur Olson (AL Bruxelles)


[1] « Take Eat Easy, la livraison uberisée », Alternative libertaire, mai 2016

http://www.alternativelibertaire.org/?B ... s-organise
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 10 Oct 2017, 08:03

Journée d’action dans les services publics: voici les secteurs en grève ce 10 octobre

Plusieurs secteurs seront touchés par l’appel à la grève de la CGSP, ce mardi 10 octobre.

La CGSP a lancé un appel à la grève dans les services publics le mardi 10 octobre prochain. Une date présentée comme une « journée de réaction » contre la politique menée par le gouvernement fédéral. Le syndicat socialiste FGTB soutient cette grève de la CGSP, mais n’appelle pas à étendre la journée d’action au secteur privé.

... http://plus.lesoir.be/117564/article/20 ... reve-ce-10
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 23 Nov 2017, 19:25

Bruxelles : 18 activistes arrêtés lors d’une conférence de l’Agence Européenne de la Défense

Une vingtaine de pacifistes du mouvement "I stop the arms trade" (j’arrête le commerce des armes) ont tenté de pénétrer aujourd’hui matin dans une conférence de l’Agence européenne de la Défense, rue d’Arlon à Bruxelles. Ils protestaient contre le fait que le sort de la Défense européenne se joue derrière des portes closes, et contre la mainmise que l’industrie de l’armement exerce sur l’Europe (l’UE prévoit d’allouer plus de 40 milliards d’euros à la recherche, au développement et à l’acquisition de nouvelles armes dans les dix prochaines années). Munis de fausses invitations, ont été violemment expulsés par la police du périmètre autour du Concert Noble. Dix-huit ont été arrêtés administrativement par la police.

https://secoursrouge.org/Bruxelles-18-a ... opeenne-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 16:19

Policiers et politiciens entonnent en coeur une ode à la répression…

A la suite de l’actuelle tapage médiatique sur les événements qui ont eu lieu à la Bourse et Place de la Monnaie à Bruxelles, dont les interventions musclées de la plus grande milice armée du monde ont été les déclencheurs, les appels à plus de répression pleuvent.

Policier.e.s et politicien.e.s marchent une fois de plus pour un monde toujours plus fliqués, plus contrôlé et pour transformer la ville en grande prison à ciel ouvert.

La N-VA a notamment réclamé une interdiction de rassemblement “au moins pour la semaine prochaine” et “surtout dans les zones précaires”. On sent bien la haine anti-pauvres commune à la police et aux politicien.e.s… Forcément à toujours contrôler, réprimer, pondre des lois, participer à la gentrification des quartiers populaires, haïr leurs habitant.e.s, on finit par se prendre un retour de bâton…

Quand à l’interdiction de rassemblement, il suffit de voir comment presque toute les manifs non-autorisées sont tuées dans l’oeuf pour se rendre compte qu’elle est déjà d’application dans cette ville.

... http://wlibertaire.net/2017/11/policier ... epression/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 02 Déc 2017, 13:31

Le serrage de vis sécuritaire se poursuit: Garde-à-vue de 48h, Big Brother Bruxellois, interdiction de rassemblement ..

Décidément, ces derniers temps les mesures répressives pleuvent sur nos têtes tels des coups de matraques…

Dans ces derniers jours/semaine ont été annoncés: la prolongation de la garde à vue, un super big brother bruxellois, une interdiction du rassemblement contre la répression de mercredi (reporté à samedi), une remise sur le tapis de la circulaire de tolérance zéro envers les violences contre les policier.e.s ainsi qu’une expression plutôt claire de la haine viscérale de la part des flics envers les jeunes…

Citons également le passage récent de la loi anti-squat au moniteur. Désormais occuper une maison abandonnée est punissable de peines de prisons fermes…

Le message de l’état est pour le moins clair et offensifs: on va vous écraser à gros coup de bottines

Prolongement de la garde à vue

Le projet de loi était déjà sur le tapis depuis bien longtemps et visait à la base à prolonger le délai de garde à vue à 72h.

Finalement il ne sera prolongé “que” à 48h (pour les arrestations judiciaires).

Le sénat a adopté cette modification de l’article 12 de la constitution (nécessitant donc une majorité des 2/3) en Octobre.

Elle sera publié au moniteur aujourd’hui (mercredi 30 Novembre) et entrera donc immédiatement en vigueur.

Ielles pourront nous garder engeôlé.e.s plus longtemps mais cela ne suffira pas à saper notre détermination. Cela ne nous calmera pas, jamais!

... http://wlibertaire.net/2017/11/serrage- ... emblement/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 22 Déc 2017, 21:13

Comment continuer après la manifestation du 19 décembre ?

Le 19 décembre, 30.000 syndicalistes ont manifesté contre la réforme prévue des retraites, y compris l’introduction de la «pension à points» et les politiques du gouvernement de droite de Charles Michel. L’événement était initialement prévu comme une action régionale du front commun syndical de Bruxelles mais a ensuite (tardivement) été transformé en une manifestation nationale. Compte tenu de la courte durée de mobilisation et des fêtes de fin d’année, le taux de participation a certainement été encourageant.

La manifestation a démontré que la CSC n’avait pas assez mobilisé ses affilié.e.s et que certaines centrales de la FGTB ne s’étaient pas vraiment mobilisées avec enthousiasme. N’oublions pas non plus qu’en Wallonie, des milliers de personnes avaient déjà arrêté plusieurs jours le travail au cours des dernières semaines. Et tout ceci à la fin de l’année où il ne reste plus beaucoup de jours de congé et que l’argent manque pour participer à la frénésie consommatoire des fêtes de Noël.

La campagne haineuse des médias autour de la «grève du rail» (qui n’était qu’un préavis de grève des chemins de fer pour permettre aux cheminots de participer à la manifestation) a probablement eu un effet négatif sur le taux de participation. La communication des cheminots CGSP dans les médias et vers le grand public mais aussi en interne entre la CGSP et le reste de la FGTB devrait fortement s’améliorer.

... https://www.gaucheanticapitaliste.org/c ... -decembre/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 14 Jan 2018, 21:14

8 000 manifestants le 13.01 à Bruxelles (équivalent 50 000 à Paris) pour exiger la démission du ministre de l'immigration, Théo Francken, qui a déclaré que les "migrants sont des ordures à évacuer"

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20180113_ ... id=3585835
https://l.facebook.com/l.php?u=http%3A% ... fGCJmpb70W
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Belgique

Messagede Lila » 20 Jan 2018, 19:23

Recours des CPAS contre l'obligation de dénoncer des indices d'infraction terroriste

Un collectif de treize CPAS de Bruxelles et de Wallonie et de neuf associations a déposé le 2 janvier dernier un recours en annulation devant la Cour Constitutionnelle contre le nouvel article du code d’instruction criminelle qui impose désormais à toutes les institutions de sécurité sociale de lever le secret professionnel en cas de suspicion d’infraction terroriste, a fait savoir celui-ci lundi.

Le collectif fait remarquer que malgré les observations du Conseil d’État et de multiples mobilisations, la loi a été votée. A ses yeux, l’interdiction pour les personnes soumises au secret professionnel de divulguer les informations recueillies dans le cadre de leur profession est non seulement indispensable au maintien de la relation de confiance mais s’inscrit, plus largement, dans le respect de l’État de droit et la sauvegarde des droits et libertés fondamentales.

Pour lui, lutter contre le terrorisme est un impératif, mais le vote d’une loi ne signifie pas d’office que celle-ci soit pertinente car le cadre juridique du secret professionnel permettait déjà aux professionnels de se libérer de leur devoir de se taire en cas de danger grave, réel et imminent, en cas de menace terroriste par exemple.

«Nous, Institutions de sécurité sociale et associations de terrain, ensemble, persistons et signons: nous refusons les amalgames que cette loi véhicule en se focalisant uniquement sur les personnes en situation de précarité et sur les professionnels en charge de leur accompagnement... Au même titre que chaque citoyen s’adressant à un médecin ou à un avocat, les personnes en situation de précarité doivent avoir confiance dans la manière dont leurs confidences seront traitées et avoir l’assurance que leur parole ne se retournera pas contre elles. Nous dénonçons cette loi inutile et discriminatoire qui compromet la déontologie et les fondements de la relation professionnelle. Nous affirmons notamment que cette loi est contraire à la vie privée et au droit à la sécurité sociale en ce qu’elle détourne les missions des institutions de sécurité sociale», selon le communiqué.

la suite : http://www.sudinfo.be/2038412/article/2 ... ion-terror
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1871
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Belgique

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 17:24

Bruxelles : Raffle policière dans une expo d’art, un militant syndical et deux artistes arrêtés

Sept personnes sans-papiers ont été arrêtées hier soir, le 9 février, aux locaux de l’association "Globe Aroma", qui expose régulièrement les œuvres d’artistes sans-papiers et qui se veut un lieu d’échange entre les migrants et le domaine des arts. La police est rentrée au motif d’un contrôle de l’ASBL, mais avec la volonté claire de rafler des personnes sans-papiers. Parmi les sept personnes arrêtées, quatre ont été libérées et les trois autres ont été emmenées au Centre Fermé 127bis et sont donc menacées d’expulsion. Parmi les trois se trouve Mounir, un militant syndical à la CSC depuis plusieurs années, ainsi que Jihed Sheikh, l’artiste qui exposait hier soir avec son frère jumeau, également arrêté. Le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close aurait normalement dû être présent à l’exposition mais ne s’y est pas présenté, il a donné un ordre "d’inspection sociale" qui a servi de prétexte à la police pour entrer sur les lieux.

Une manifestation aura lieu demain 11 février à 15h devant le Centre Fermé 127bis.

https://www.facebook.com/events/2064191 ... 456759481/
https://secoursrouge.org/Bruxelles-Raff ... al-et-deux
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités