Belgique

Re: Belgique, attentat

Messagede bipbip » 03 Avr 2016, 03:03

Bruxelles : Arrestations d’antifas à la Bourse, des centaines de policiers à Molenbeek

Alors que "Génération Identitaire" (accompagnés de ses acolytes belges) avait déclaré annuler sa manifestation raciste à Molenbeek, plusieurs fascistes se sont rassemblés dans les cafés du centre-ville (Notamment l’Irish Pub de la Bourse). Des manifestants antifascistes qui s’étaient rassemblés sur place ont été arrêtés par le commissaire Vandersmissen, les fascistes ne semblent pas être inquiétés pour l’instant.

Mise à jour 15h02 : Plusieurs dizaines de manifestants antifas et de passants -33 au dernier compte mais le chiffre a augmenté depuis- ont été arrêtés sur la Place de la Bourse de façon violente. Alexis Deswaef, président de la Ligue des Droits de l’Homme a notamment été arrêté. De très nombreux policiers restent présents sur la Place de la Bourse (des nazis sont toujours présents dans les cafés), mais la situation semble s’être "calmée".

Mise à jour 17h55 : Après avoir arrêté brutalement et en masse les antifas à la Bourse, la police s’est massivement dirigée vers Molenbeek où elle pourrait bien provoquer des émeutes en s’attaquant aux habitants. Seuls deux fascistes ont été arrêtés il y a quelques heures dans cette commune (pour ce qui concerne les manifestants d’extrême-droite, la police a besoin de motifs plus évidents que "d’être sur place", les deux seuls fascistes arrêtés transportaient des armes blanches et des cocktails molotov). Plusieurs habitants de Molenbeek ont été arrêtés alors que des centaines de policiers occupent les ponts du canal pour empêcher les passages entre Molenbeek et Bruxelles-Ville. Voir la dernière vidéo au bas de l’article.

Mise à jour 18h16 : Les manifestants d’extrême-droite ont eux pu manifester dans la journée à Molenbeek, à Dilbeek et à Bruxelles-Ville, sans être inquiétés.

http://www.secoursrouge.org/Bruxelles-A ... -la-Bourse



Bruxelles, le 2 avril 2016

Fachos protégés, anti-racistes arrêté-es

L’espace public réservé à la haine, interdite à l’expression du vivre ensemble !


Ce jour, samedi 2 avril 2016, une rassemblement a été organisé à la Bourse de Bruxelles.

... https://bxl.indymedia.org/spip.php?article10526
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique

Messagede Pïérô » 13 Avr 2016, 01:39

Tension vive chez ESB à Seraing où des travailleurs ont provoqué un incendie

Un bâtiment était en feu à l'aciérie électrique ESB de Seraing où plusieurs travailleurs ont protesté avec violence lundi.

Durant la nuit, les ouvriers ont mis le feu à une partie d'un bâtiment à l'aide d'un engin transportant des palettes. L'incendie a nécessité le déplacement des pompiers de Liège. Les ouvriers sont en colère contre la direction qui n'a pas payé les salaires du mois de mars. Cela fait un an et demi que l'actionnaire Green Elephant promet de relancer l'usine et cinq fois qu'il reporte ce redémarrage.

"Chaque personne a un prêt pour sa maison qu'il doit payer. Si vendredi prochain je n'ai pas mon salaire, les banquiers ne me laisseront pas un mois de délai. Ils viendront saisir ma maison. Tout travail mérite salaire et tout ce que je demande c'est d'avoir mon salaire" explique un ouvrir, très affecté par la nouvelle.

La direction a été séquestrée une partie de l'après-midi par des travailleurs excédés par la situation. Un des membres de la direction de Green Elephant, repreneur d'ESB, l'aciérie électrique de Seraing, a été blessé lundi en fin d'après-midi à la suite d'une altercation survenue avec plusieurs travailleurs.

... http://www.rtbf.be/info/belgique/detail ... id=9266855
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21407
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Belgique

Messagede bipbip » 14 Avr 2016, 12:02

Flexibilité des horaires: les patrons veulent (encore) plus

Généraliser la comptabilité des heures de travail prestées, non plus par semaine mais sur une base annuelle : c’est l’un des volets de la réforme structurelle du travail orchestrée par le ministre de l’Emploi, Kris Peeters (CD&V).

Bloquons la semaine de 45h - Blokkeer de 45-urenweek
https://twitter.com/BloquerLes45H
https://www.facebook.com/nonaux45heures/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique

Messagede Pïérô » 16 Mai 2016, 03:30

« Bloquons les 45 heures » : loi Peeters en Belgique, l’autre loi travail

En Belgique, la loi « travail » s'appelle Loi Peeters. Le projet de loi du Ministre de L’Emploi Kris Peeters permettrait entre autres d'augmenter le temps de travail hebdomadaire à 45 heures, instaurer un contrat zéro heures ou créer un contrat intérimaire à durée indéterminée. Et comme en France, la mobilisation sociale et syndicale est au rendez-vous.

... https://blogs.mediapart.fr/theo-roumier ... oi-travail
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21407
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Belgique

Messagede bipbip » 24 Mai 2016, 08:05

"La coupe est pleine"

Manifestation nationale du 24 mai: que demandent les syndicats ?

Ce mardi 24 mai sera marqué, à Bruxelles, par une manifestation nationale à l’appel de tous les syndicats. "La coupe est pleine", peut-on lire sur le tract publié conjointement par la FGTB, la CSC et la CGSLB. Mais pleine de quoi exactement ? Retour sur les principales revendications syndicales et le contexte de cette manifestation.

"Nous en avons plus qu’assez des attaques permanentes du gouvernement et des employeurs qui visent l’argent et les droits des travailleurs", continue l'appel à la manifestation. Ce qui menace les droits des travailleurs, pour les syndicats, c’est notamment la loi Peeters, destinée à rendre plus flexible la répartition du temps de travail. Et ce qui menace leur argent, ce sont entre autres les coupes budgétaires opérées dans les services publics et dans l’enseignement.

"Les jobs, jobs, jobs se font attendre", dénonce le front commun, "tout comme une concertation sociale digne de ce nom".

Le projet de réforme du droit du travail du ministre de l’Emploi Kris Peeters (CD&V) cristallise la colère des syndicats. Un projet qui prévoit une répartition plus flexible du temps de travail, avec l’annualisation du temps de travail, la fin de la semaine des 38 heures et de nouvelles mesures sur les heures supplémentaires.

... http://www.rtbf.be/info/belgique/dossie ... id=9305720
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 25 Mai 2016, 08:56

En Belgique, les syndicats mobilisent contre la politique sociale et économique du gouvernement
Les trois grands syndicats belges (chrétien, socialiste et libéral) espéraient mobiliser au moins 50 000 personnes à Bruxelles, mardi 24 mai, pour une nouvelle manifestation de protestation contre la politique sociale et économique du gouvernement de coalition de Charles Michel, qui réunit, outre les partis libéraux francophone et néerlandophone, les chrétiens-démocrates et flamands (CD & V) et les nationalistes de l’Alliance néoflamande (NVA).
http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html


Affrontements à Bruxelles en marge d'une manifestation contre une "loi travail" belge
Environ 60 000 personnes ont manifesté à Bruxelles mardi 26 mai contre un projet de modification de la législation sur le travail. En fin de de cortège, une centaine de casseurs ont lancé des projectiles contre la police, qui a répliqué à l’aide de canons à eau. Huit manifestants et deux policiers ont été blessés, selon la police.
vidéo http://www.lemonde.fr/europe/video/2016 ... _3214.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 27 Mai 2016, 20:17

Grève surprise à la SNCB

Les cheminots de la CGSP et la CSC lancent une grève nationale pour protester contre une mesure visant à diminuer les jours de récupération.

Les syndicats CGSP Cheminots et CSC Transcom ont annoncé mercredi une grève dès 22h00. Ils protestent contre la décision de HR-Rail, la société qui emploie juridiquement le personnel des chemins de fer, d’appliquer une mesure diminuant les jours de crédit des cheminots, sorte de jour de récupération.

Mercredi, des piquets de grève avaient déjà été installés dès 21h30 dans les gares de Mons, Mouscron et Charleroi, ainsi qu’au dépôt de Forest, indique la SNCB. La grève se prolongera pour une durée encore indéterminée.

... http://www.lesoir.be/1220824/article/ec ... -installes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique, attentat

Messagede bipbip » 31 Mai 2016, 15:47

Belgique : Après les attentats, la répression d’État

Les attentats de Bruxelles ont d’ores et déjà des conséquences néfastes sur les classes populaires, les musulmans et le mouvement social.

On aurait pu croire que l’irruption de la violence terroriste en plein milieu de la capitale de la Belgique qui ont visé le métro et l’aéroport de Bruxelles traumatisent complètement les gens. Bien sûr, le choc fut immense mais, par exemple, la crise fut plus palpable après les attentats de Paris, après lesquels Bruxelles fut mis en état de siège pendant presque cinq jours. Alors, oui bien sûr, tout le monde a été touché car Bruxelles est un village : il n’y a que deux lignes de métros donc il y a le sentiment que cela a eu lieu littéralement à côté de chez soi.

Pourquoi cette réaction ? Un espèce de flegme londonien à la belge ? Non. En réalité, les discours médiatico-politiques nous préparent au choc des civilisations, voire tiennent du discours autoréalisateur. Les Bruxellois étaient prêts aussi car, après Paris, la Belgique a basculé sous un état d’urgence light qui ne dit pas son nom : les attentats sur notre sol c’est un changement de degré plus qu’autre chose.

Les gouvernants et les puissants n’ont pas manqué l’occasion pour passer à l’offensive antisociale et sécuritaire en profitant de la situation. On dit que les caisses de l’État sont vides mais bien sûr quand il s’agit d’armer les différentes milices du capital on trouve toujours les moyens quitte à sabrer dans la sécurité sociale.

Dans cette offensive, on voit très clairement se dégager deux cibles privilégiées. Premièrement, les classes populaires et spécifiquement les musulmans. Après Paris, on avait déjà entendu notre ministre de l’Intérieur appeler, dans une tirade sarkoziste tendance Kärcher, à nettoyer Molenbeek. Après les attentats, c’est le Vlaams Belang, notre Front national, qui lançait son « observatoire de l’islamisation » qui vise à ficher les musulmans et cela dans l’indifférence la plus complète.

Néonazis laissés libres

Le mouvement social, déjà particulièrement visé après Paris, est lui aussi la cible du gouvernement et de ses auxiliaires éditocrates : les syndicats avaient été lynchés suite au maintien d’une journée de grève la semaine qui a suivi les attentats de Paris. Béatrice Delvaux, rédactrice en chef du Soir, s’en est prise cette fois-ci aux contrôleurs aériens qui ont eu l’outrecuidance de lancer un mouvement de grève sauvage et briser l’unité nationale : ils ont été qualifiés d’ennemis intérieurs complices de l’ennemi extérieur. On ne parle même pas du parti pris de la police qui avait violemment réprimé un rassemblement contre Génération identitaire venue lancer une croisade à Molenbeek. Les jeunes du quartier et les militants avaient été chassés et même le président de la très consensuelle Ligue des droits l’homme avait été arrêté alors que des néonazis ostensiblement marqués étaient laissés libres.

Les bureaucraties syndicales semblent paralysées face à ces attaques. On parle maintenant d’une loi du travail visant la fin des 38 heures qui, on peut l’espérer, ne restera pas sans réponse. Nous devons dans tous les cas nous saisir de cette occasion et tenter de recomposer les forces révolutionnaires et le mouvement social et syndical pour sortir du marasme dans lequel nous nous trouvons.

San Vincente (AL Bruxelles)

http://www.alternativelibertaire.org/?B ... tentats-la
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique

Messagede Pïérô » 01 Juin 2016, 06:20

Contestation sociale en Belgique

La tension sociale ne faiblit pas en Belgique, alors que le pays connaît, mardi 31 mai, une nouvelle journée de manifestations et de grèves dans les services publics. Le mouvement, qui touche les transports en commun, les écoles ou la poste, était prévu de longue date. Il n’est que l’une des étapes dans la mobilisation organisée par les grands syndicats depuis la mise en place de la coalition de centre-droit dirigée par le libéral francophone Charles Michel, en 2014. D’autres actions, manifestations et grèves générales sont déjà planifiées pour le 24 juin et le 7 octobre.

... http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... 2CsxoyX.99
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21407
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Belgique

Messagede bipbip » 03 Juin 2016, 12:52

Belgique : En lutte contre une autre loi Travail !

80 000 manifestants à Bruxelles le 24 mai. Grève générale le 7 juin. Les travailleurs belges et la jeunesse en lutte contre la version locale de la loi travail. Nous publions ci-dessous une note d’info confédérale :

. Durée du travail : Ce projet se propose de calculer la durée du travail sur une base annuelle, voire au-delà et ainsi de s’attaquer à la semaine de 38 heures Il est ainsi prévu la possibilité d’étendre pour tous le nombre possible d’heures supplémentaires à 143 heures avant de pouvoir récupérer. Un quota auquel s’ajouteraient 100 heures exigibles sans motivation pour certains secteurs d’activité, sans concertation et éventuellement sans récupération. Au final ces heures seraient payées ou mises en compte sur un obscur « compte épargne carrière ». Concrètement cela signifie que l’horaire moyen de travail va passer de 38 à 40 heures par semaine, voire 45 et plus si on y ajoute les heures supplémentaires possibles au-delà des 143 h selon les conventions de secteurs professionnels.

. Protection des salariés : Il est prévu de reculer à 22 h (au lieu de 20h) le début du travail de nuit. La protection particulière pour les jeunes et les femmes enceintes disparaît.

. Délai de prévenance : Il est prévu que l’employeur puisse modifier le temps du travail des salariés à temps partiel au jour le jour … Toutes ces modifications peuvent être imposées sans accord sectoriel. Il suffit qu’une organisation (éventuellement patronale) pose la question dans la commission paritaire de branche, pour que ces modifications puissent être activées au niveau de l’entreprise.

Quelles propositions des organisations syndicales ?
Les trois confédérations syndicales (Fédération Générale du Travail de Belgique –FGTB-, Confédération des Syndicats Chrétiens -CSC-, Confédération Générale des Syndicats Libéraux de Belgique –CGSLB-) et les organisations de jeunesse sont mobilisées et unies Elles exigent ensemble des alternatives reposant sur un modèle sociétal et une fiscalité justes, avec des services publics de qualité, une protection sociale solide, le respect de la concertation sociale et de la liberté de négociation. La FGTB propose de réduire collectivement le temps de travail, avec maintien du salaire et embauches compensatoires, mesure qui permettra de créer de l’emploi pour tous. Quelles perspectives de mobilisations ?
Mardi 31/05/2016 : manifestation des services publics en front commun soutenue par le privé
Du 20/06/2016 au 24/06/2016 : sensibilisation dans les entreprises
Vendredi 24/06/2016 : grève nationale FGTB
Jeudi 29/09/2016 : manifestation fédérale interprofessionnelle en front commun
Vendredi 07/10/2016 : grève générale en front commun

http://www.communisteslibertairescgt.or ... avail.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 08 Juin 2016, 08:36

Belgique : la loi Peeters… l’autre loi Travail !

En Belgique, la loi El Khomri s’appelle la loi Peeters (du nom du ministre de l’emploi). Comme en France, ce projet a pour but de flexibiliser le droit du travail. Comme en France, il rencontre une forte résistance de la part de la population.

Les principaux éléments du projet de loi

Au cœur du projet, il y a l’annualisation du temps de travail. Le gouvernement belge aimerait que la semaine de travail de 38 heures soit calculée sur une moyenne d’un an (contre une moyenne actuelle de trois mois, négociée par secteur). D’autre part, il aimerait que la semaine puisse comporter jusqu’à 45 heures de travail et la journée jusqu’à 9 heures. Enfin, il aimerait étendre à d’autres secteurs le modèle du secteur automobile où la moyenne de 38 heures est calculée sur 6 ans et où les semaines peuvent aller jusqu’à 50 heures (et les journées jusqu’à 11 heures).

Le projet de loi Peeters s’attaque aussi aux heures supplémentaires. C’est ainsi que le gouvernement voudrait créer un stock d’heures supplémentaires non récupérables de 100 heures annuelles (et jusqu’à 360 heures négociées par secteurs), le tout avec un maximum de 143 heures supplémentaires par trimestre. D’autre part, il voudrait que les travailleurs/euses à temps partiel n’aient plus de complément salarial en cas d’heures supplémentaires.

... http://www.cnt-f.org/59-62/2016/06/belg ... i-peeters/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 18 Juin 2016, 14:24

Qu’est-ce que la Loi des 45h/semaine (Loi Peeters)

Travailler 45h/semaine ?
C’est un des éléments d’une grande réforme du travail proposée par le ministre Kris Peeters, et qu’il souhaiterait déposer d’ici l’été, et la faire voter en automne.

Loi Peeters : Qu’est ce que c’est ?
Au coeur : l’annualisation du temps de travail.
– Le ministre aimerait que la semaine de travail de 38h soit calculée sur une moyenne de un an (contre une moyenne actuelle de 3 mois, négociée par secteur), et en permettant que la semaine puisse comporter jusqu’à 45h, et la journée jusqu’à 9h.
– Le gouvernement veut en faire un socle, pour tout le monde donc, et non plus des dérogations négociées par secteur de travail entre syndicats et patrons : si le patron considère nécessaire que vous travailliez durant 45h durant une période pour remplir ses objectifs de production, il le fera sans négociation (et ça ne sera pas
en fonction des raisons du-de la travailleur-euse-s.)
– Le gouvernement aimerait étendre à d’autres secteurs le modèle du secteur automobile, où la moyenne de 38h est calculée sur 6 ans, où les semaines peuvent aller jusqu’à 50h et des journées de 11h.

Par une telle mesure,
– les travailleur-euse-s auront des impacts sur leurs vies : leurs loisirs, leurs familles…
– la santé des travailleur-euse-s empirera, causant plus de burn out.
– les travailleurs-euse-s seront payés moins : les semaines de 45h, ça sera 7h de plus à ne pas être payé en heures supplémentaires.
– Comment cela fonctionnera t’il pour les travailleurs en contrat à durée déterminée, qui par exemple travaillent pendant 3 mois à 45h/semaine, et qui ensuite ont un nouvel employeur durant la même année ?

Un pot d’heures supplémentaire, la fin des heures supplémentaires pour les temps partiel, et des heures supplémentaires volontaires.
Le gouvernement voudrait crée un stock d’heures supplémentaires non récupérables de 100 heures
annuelle ( et jusqu’à 360 heures négociées par secteurs) ; le tout avec un maximum de 143 heures supplémentaires par trimestre.
Ainsi, ces heures seraient soit payées, soit « épargnées » dans un « compte carrière » (qui servirait principalement en fin de carrière, pour ne pas attendre la retraite)
On peut s’inquiéter de savoir :
– l’augmentation des burn-out et de l’ensemble des impacts sur la santé, en ne permettant pas aux travailleurs de récupérer.
– Verra-t-on effectivement un jour la récupération de ces épargnes, si on doit attendre un âge avancé ?
Autre élément, le gouvernement voudrait que les travailleur-euse-s à temps partiel n’aient plus de compléments salarial en cas d’heures supplémentaires : ils seraient payés comme des heures normales.
En somme, c’est une réduction de salaire directe.
Enfin, le gouvernement voudrait que les travailleur-euse-s puisse faire des heures supplémentaires volontairement. Ce qui bien sûr est inquiétant, puisqu’elles ne seront plus récupérées mais payées, et pousseront des travailleur-euse-s a faire de très nombreuses heures supplémentaires. On peut, aussi, se demander l’impact que ça aura sur les horaires flottants.

Contrat intérimaire à vie
Le gouvernement voudrait créer un contrat d’intérim à durée indéterminée. Aujourd’hui, le travail intérimaire n’est pas considéré comme un régime « normal »: il doit être justifié par un surcroît exceptionnel de travail, ou pour un remplacement. En créant cette possibilité contractuel, on crée une véritable catégorie de travailleurs précaires permanents, à utiliser selon les besoins de la production. Et information, non des moindres : le gouvernement voudrait retirer le droit de grève (ni plus, ni moins) aux intérimaires.

Des cadres sans limites d’heures de travail
Pour les travailleur-euse-s rangé-e-s dans l’équipe de direction, le « personnel de confiance », il y a une volonté du gouvernement de supprimer le principe d’heures de travail. Ainsi, ces travailleurs n’auraient aucune limite : ni en soirée, ni le weekend.

Télétravail généralisé.
Le gouvernement aimerait rendre le télétravail occasionnel possible, sans négociation collective.

D’autres éléments en discussion et en projet :

Contrat 0 heures :
Le gouvernement voudrait rendre possible des contrats où les heures ne sont pas indiquées pour les travailleur-euse-s à temps partiel, telle que ça existe au Royaume-Uni. En pratique, un employeur pourrait vous informer la veille de votre journée de travail votre horaire. Ici encore, les travailleur-euse-s auront des impacts très importants sur leurs vies, loisirs, familles… et empêchera les travailleur-euse-s de trouver un second temps partiel.

Retour des jours de carences :
Après les avoir supprimés avec le rapprochement du statut ouvriers-employés, les partis de la majorité, à l’exception du CD&V, parlent d’y revenir. Les « jours de carences » étaient prévus pour les ouvriers pour lutter contre l’absentéisme au travail : ainsi, le premier jour de votre maladie, vous n’étiez pas payé.
Ces partis voudrait le réinstaurer, pour tout le monde, cette fois.

Limitation des crédits-temps :
Le gouvernement souhaite réduire drastiquement l’accès aux congés thématiques (pour se former, pour éduquer ses enfants…).
Cette impact sera d’autant plus important qu’ils sont actuellement comptés comme des périodes assimilées à du travail dans le calcul de la pension. L’impact sera donc grand pour le montant des pensions des femmes, par exemple.

Don de congé :
Le gouvernement souhaiterait rendre possible de faire des dons de congés entre travailleur-euse-s. Ainsi, plutôt que d’embaucher pour remplacer des travailleur-euse-s qui s’occupent de leurs enfants malades, l’employeur pourra utilisé un-e travailleur-euse déjà engagé.

Conclusion :
Cette flexibilité extrême et ces coûts horaires réduits, visent à une hyper-compétitivité économique, permettant d’engranger de gros profits sur des temps courts, et ce, au détriment des travailleur-euse-s, de leur santé, de leurs vies personnelles.

https://albruxelles.wordpress.com/2016/ ... #more-1842
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 25 Juin 2016, 11:46

La grève est une réussite pour la FGTB, la Belgique a tourné au ralenti ce vendredi
Ce vendredi 24 juin, les syndicats socialistes francophone et néerlandophone appelaient à la grève nationale et interprofessionnelle dans les secteurs public et privé pour protester contre les mesures d'économies du gouvernement Michel.
En début de soirée, on constatait toujours des perturbations dans les transports en commun. TEC, SNCB, STIB fonctionnent au ralenti.
... http://www.rtbf.be/info/societe/detail_ ... id=9334969


Le président de la FGTB Anvers interpellé lors du démantèlement d'un piquet
Le président de la FGTB anversoise, Bruno Verlaeckt, a été interpellé lors du démantèlement d'un piquet de grève par la police, a indiqué vendredi matin le syndicat socialiste. La police anversoise a de son côté confirmé l'interpellation de 2 personnes.
"Vendredi matin, la police a démantelé un piquet de grève posté le long de la Scheldelaan et a interpellé Bruno Verlaeckt", a précisé la FGTB en dénonçant cette intervention des forces de l'ordre anversoises. "Le droit de grève est un droit et il ne peut être remis en question", a rappelé le syndicat qui appelle à la libération "immédiate" de son responsable.
... http://www.rtbf.be/info/belgique/detail ... tter_share
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 29 Juin 2016, 13:55

Luttes sociales

Petit suivi de la mobilisation pour la grève générale du 24 Juin

Petit suivi (non-exhaustif) de la mobilisation d’aujourd’hui pour la grève générale. Des mises à jour seront probablement effectué. Si vous avez des infos intéressantes à partager sur des piquets/actions n’hésiter pas à laisser un commentaire!

... http://wlibertaire.net/2016/06/petit-su ... u-24-juin/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Belgique

Messagede bipbip » 03 Sep 2016, 15:35

Belgique : Plus d’informateurs, des infiltrés en civil et un statut de "repenti" pour la lutte ’antiterrroriste’

Le Procureur Delmulle propose que l’on élargisse ou que l’on crée de nouveaux statuts dans le cadre de la lutte antiterroriste. Il s’agit des informateurs, des infiltrants et des repentis. Pour ce qui est des informateurs (des civils qui ne font "que" donner des informations contre rémunération), il propose qu’on augmente le budget de leur gestion. Pour ce qui est des "infiltrants" (des policiers qui infiltrent des structures et peuvent donc ’légalement’ disposer d’une fausse identité et commettre des faits répréhensibles), il propose que l’on permette à des civils d’exercer ce rôle, arguant qu’il serait parfois impossible de trouver des policiers qui ont le profil adéquat. Enfin, il propose de créer un statut de "repenti" pour ceux qui échangeraient des informations contre des réductions de peine.

http://www.secoursrouge.org/Belgique-Pl ... de-repenti
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité