Ἑλλάς, Grèce

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 30 Oct 2015, 07:50

Grèce : 19 anarchistes arrêtés lors de l’occupation des locaux d’ANEL

19 personnes membres du groupe anarchiste Rouvikonas ont été arrêtées après avoir occupé les bureaux du parti des "Grecs Indépendants" (ANEL), le parti d’extrême-droite qui compose la majorité gouvernementale aux cotés de Syriza. Lors de l’action, des camionnettes de police ont bloqué les rues environnantes alors que des policiers anti-émeute ont fermé toutes les issues du bâtiment. Les arrêtés sont accusés de "perturbation de l’ordre public" et "d’occupation illégale". Ceux qui auront refusé d’être pris en photo au commissariat seront également inculpés de désobéissance.
L’action visait à dénoncer le troisième mémorandum et le nouveau gouvernement grec.

http://www.secoursrouge.org/Grece-19-an ... aux-d-ANEL
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 04 Nov 2015, 01:32

La lutte sociale reprend contre l'austérité
Le mois de novembre s’annonce agité pour le gouvernement d’Alexis Tsipras. Alors que les créanciers et François Hollande étaient à Athènes il y a dix jours pour valider le programme de réformes, la population grecque redescend dans la rue pour protester contre ces nouvelles mesures d’austérité.
... http://www.itele.fr/live/grece-la-lutte ... terite-181


Grèce: 15 000 marins en grève
En Grèce, quasiment aucun navire ne lèvera l'ancre ce mardi. Les 15 000 marins grecs ont entamé une grève lundi 2 novembre. Ils protestent contre le projet de réforme demandé par les créanciers du pays sur leur système de retraites et la libéralisation de leur profession, notamment avec la privatisation des ports du Pirée et de Thessalonique. Lundi, la fédération panhellénique des marins a rencontré le ministre de la Marine au Pirée, sans succès.
... http://www.rfi.fr/europe/20151103-grece ... ns-ferries
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede Pïérô » 05 Nov 2015, 01:56

Crosse en l’air

Une déclaration collective sur la crise migratoire par le ‟Diktyo Spartakos” (‟Réseau Spartacus”), une organisation anticapitaliste, internationaliste et antimilitariste présente à l’intérieur de l’armée grecque depuis 1992, et signée par les soldats du contingent de 50 unités différentes.

... http://www.oclibertaire.lautre.net/spip.php?article1750
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede digger » 10 Nov 2015, 13:11

Dear friends and supporters of occupied and self-managed VIOME:

As a result of the legal battle waged against the VIOME workers collective, the state-appointed trustee is now organising a series of auctions with the aim of liquidating the plot of land on which the VIOME factory is located. A possible sale of the land would create the legal ground for evicting the workers from the factory.

Although the workers and the solidarity assembly are decided to stand their ground and defend the factory in all eventualities, the auction process represents a threat and it requires mobilisation in order to be prevented. A first step is to block, through direct action, the first such auction that is programmed for November 26th. This is why we reach out to you, to ask for help and mobilisation to put pressure on the government to satisfy the long-standing demands of the VIOME workers for legalisation of their activity, by expropriating the factory and granting it to the VIOME workers' cooperative, which will operate it in a horizontal and self-managed way, as it has been doing for 3 years now.

We appeal for an international week of solidarity, from November 17 to 24.

We urge you to sign the attached resolution and return your details to us, or even better, hand it in to the nearest Greek embassy or consulate demanding that it is transferred to the Greek Ministry of Labour.
We welcome any international acts of solidarity, especially ones that involve non-violent direct action towards Greek embassies worldwide.
We urge you to organise screenings of this 30-minute documentary by D.Azzellini and O.Ressler, detailing the struggle of VIOME through interviews and participation in its assemblies (English subtitles included): https://youtu.be/2Fg2akSUvFM You can download a good quality version of the documentary here (407mb):
You can send us announcements of your events, and/or photos to be uploaded to VIOME´s website.

Please read and circulate the following appeal of the workers for support:

A call for support of the struggle of VIOME

Dear solidarity supporters,

we would like to inform you about the latest developments in the struggle of the workers of VIOME.

As you know, for four years now we have been fighting for our life and dignity. We, the workers, have chosen to create social alliances. We have rejected the proposals made by various political organizations to have an "exclusive" relationship with our struggle and direct it following narrow partisan criteria. Nevertheless, we have always all accepted invitations to speak and communicate.

When large parts of society decided to stand by us and support us with whatever means they had available, a large network of solidarity was created. Consequently we managed to build relationships of trust, through common assemblies were the wider community can participate, where together we make decisions on the political course of the struggle, as well as on many other issues.

Many political organizations agreed with the political framework that we, together with the wider community, have set. To this day they support our effort to operate the factory with workers’ control of production and self-management by the workers’ assembly.

Among the political forces that supported our struggle was SYRIZA, through statements and commitments for an immediate solution to the issue of operation of the factory, made by the current prime-minister himself.

Of course, after SYRIZA came to power, the statements and the commitments became more and more vague. The determination they demonstrated when they were in opposition was replaced by timidity, and by proposals that we make compromises in a different framework than what we had previously agreed upon.

Their great “achievement” after eight months in government is to abandon the struggle of VIOME to the machinations of the judicial system. The same judicial system that, despite having condemned former owner of VIOME Christina Philippou to dozens of months in prison, allows her to walk free, supposedly to do community service at a municipality where she has strong "connections". To this day, she has never showed up at the place where she is supposed to do community work.

A judicial system that allows those who have abused and destroyed the Greek society for five years now to walk free, never taking any action to punish them. The “first ever left-wing government” leaves us in the hands of this judicial system.

The political standpoint of the judges is evident through the decisions they have made up to this moment: they have gone as far as saying that we have no legitimate right to demand the money owed by our former employers! In all our attempts to claim our money, both by intervention of the property of Philkeram, and by demanding to operate the factory again, we have received the same answers.

And of course, they do not take any action to find a solution for the operation of the factory, so we, the workers who have decided to stay on, can escape unemployment.

According to the court decisions, the unified plot of land where the VIOME premises are located is auctioned on Thursday November 26, 2015, and for three consecutive Thursdays thereafter. If no interested buyer is found, they will continue with the process until they achieve to sell the land, therefore evicting us from the factory.

This land consists of fourteen separate plots, some of which were directly or indirectly donated by the Greek government to former owner Phillipou in recognition of the "social contribution" of job creation. Now they are put to auction to satisfy the creditors of VIOME’s parent company Philkeram: the Inland Revenue Office, the Social Insurance Service, former workers of Philkeram, banks and suppliers.

The premises of VIOME represent about 1/7 of the total land, and the area in which it lies could easily be separated from the rest of Philkeram’s real estate. But the employees of VIOME are never mentioned in the bankruptcy proceedings, although VIOME was a subsidiary of Philkeram, driven to destruction by the parent company’s bankruptcy. VIOME is completely neglected, although the mismanagement of the Phillipou family, who transferred funds from VIOME and overburdened it with debt for their personal gain, was largely responsible for the bankruptcy. This is a proven fact, since a study by consultants DELOIT concluded there was capacity for normal operation for both companies.

The judicial system once again sides with the forces of capital and makes rulings against the workers who assert the right to work. And of course, the state does not stand up to the challenge of providing solutions.

For this reason, we, the workers of VIOME, invite all of you, who have been standing beside us during all this time of struggle, to be present on Thursday November 26 in the auction of the land, to abort their plan to evict us from the VIOME factory. A space that we have, for two years now, managed to turn into a place of work and a place of freedom.

We invite you to stand beside us, to support every effort of the workers to make the forces of production autonomous from the capitalist class, a class which anyway has delocalised all production abroad.

We invite you to support the operation of the factory, since we, the workers, have declared that we are not leaving, that our lives are now linked to this factory.

We invite you to stand beside us, so we can affirm all together that a solution exists beyond the advices of the “experts”: this time around, the solution lies with those who are directly involved in the struggle, not with the luminaries.

in solidarity,

the general assembly of the workers at VIOME

protbiometal@gmail.com
digger
 
Messages: 2068
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 12 Nov 2015, 13:03

Grèce : Le procès des anarchistes de Rouvikonas reporté au 13 novembre

Il y a deux semaines, les locaux d’ANEL (le parti des Grecs Indépendants, organisation d’extrême-droite qui gouverne la Grèce aux cotés de Syriza) étaient occupés par l’organisation anarchiste Rouvikonas, suite à l’expulsion du bâtiment par la police 19 militants avaient été arrêtés et devaient être jugée la semaine dernière. L’audience a toutefois été reportées car les accusés ont demandé à ce que le principal témoin de l’accusation, le président d’ANEL Panos Kamenos se déplace pour venir se plaindre en personne. Deux dépositions circulent sur internet, celle de Kamenos, prétendant avoir eu à faire à des mois d’intimidation lui causant des pertes financières "à lui et à sa famille", prétendant que ces intimidations auraient effrayé ses partisans qui n’osaient plus venir au siège du parti, prétendant enfin que les anarchistes avaient prit en otage vingt personnes dont l’une aurait manquée de se jeter par la fenêtre de désespoir. Kamenos décrit également un immeuble pratiquement dévasté aux portes brisées. La seconde déposition, celle de l’agent de sécurité en poste ce jour là est tout à fait différente, il raconte avoir vu les militants faire sortir tous ceux qui le souhaitaient (d’autres bureaux sont situés dans le même batiment) dés le début avant de fermer les volets à l’arrivée de la police. L’agent de sécurité raconte également avoir accompagné lui-même les anarchistes sur le toit, et leur avoir ouvert la porte, pour qui soient accrochées des banderoles.

Dû à l’absence du principal plaignant, le procès est repoussé au 13 novembre.

http://www.secoursrouge.org/Grece-Le-pr ... 3-novembre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede Pïérô » 13 Nov 2015, 10:48

Contre Tsípras, Athènes s'embrase
Le Premier ministre affronte sa première grève générale depuis son arrivée au pouvoir, en janvier.
Le vent est-il en train de tourner pour le Premier ministre grec ? A la tête du pays depuis le 25 janvier, Aléxis Tsípras affronte ce jeudi sa première grève contre les hausses d’impôts et la réforme des retraites à laquelle appellent les deux confédérations syndicales (du public et du privé). Cette grève générale de vingt-quatre heures qui paralyse notamment les services publics, s’inscrit sur un fond d’insatisfaction grandissant. Même Syriza, le parti deTsypras , a appelé à y participer.
... http://www.liberation.fr/planete/2015/1 ... se_1412840


La Grèce à l’arrêt : grève générale contre l’austérité
Des milliers de personnes sont descendues dans la rue ce jeudi pour la première grève générale depuis un an dans le pays. 24 heures de débrayage à l’appel des principaux syndicats du secteur public et privé. Objectif : protester contre les hausses d’impôts et la réforme des retraites à venir.
... http://fr.euronews.com/2015/11/12/la-gr ... 4.facebook
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 14 Nov 2015, 11:24

Grèce. La grève et les mobilisations du 12 novembre 2015

Ce jeudi 12 novembre 2015, un large secteur de la population grecque, sous diverses formes, participe déjà ou va participer à la journée nationale de grève et de mobilisation contre le troisième mémorandum (voir à ce sujet l’article publié sur ce site en date du 10 novembre).

La journée de lutte et de grève a été appelée par la centrale syndicale du secteur public (ADEDY) et celle du secteur privé (GSEE). L’Unité populaire (UP) a été très active pour stimuler la mobilisation dans divers secteurs.

... http://alencontre.org/europe/grece-la-g ... -2015.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 18 Nov 2015, 07:56

Grèce: manifestations à la mémoire du soulèvement estudiantin de 1973

Des milliers de personnes ont participé mardi en Grèce aux manifestations à la mémoire de l’insurrection estudiantine réprimée dans le sang en 1973 par le régime des colonels, un incident qui a entraîné la chute de la dictature un an plus tard.

Selon la police environ 16.000 personnes ont participé aux manifestations à Athènes et 12.000 à Thessalonique, deuxième ville grecque dans le nord du pays.

... http://www.liberation.fr/planete/2015/1 ... 73_1414162
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede digger » 27 Nov 2015, 08:03

Real-time information from the direct action to prevent the auction of the premises of VIOME, in the courthouse of Thessaloniki
http://www.viome.org/2015/11/real-time-information-from-courts-of.html
digger
 
Messages: 2068
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede Pïérô » 01 Déc 2015, 14:00

Grèce-Appel à la grève dans le privé le 3 décembre

Le principal syndicat grec du secteur privé, GSEE, a lancé mercredi un appel à la grève le 3 décembre, le deuxième en moins d'un mois, pour protester contre un projet de réforme du système des retraites.

Le gouvernement d'Alexis Tsipras a fait adopter une loi relevant l'âge de départ à la retraite, augmentant le montant des contributions à l'assurance santé et supprimant la plupart des régimes de préretraite.

Il prévoit également de fusionner une série de fonds de pension en une seule entité et de réduire le montant des retraites complémentaires.

... http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt ... VC20151125
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 02 Déc 2015, 15:00

Grèce: nouvelle grève générale jeudi, une habitude qui perdure malgré Syriza

"Résistez": les affiches sont revenues dans Athènes en vue de la grève générale jeudi, la deuxième en un mois et la énième depuis le début de la crise en 2010, un rituel que la gauche au pouvoir n'a pas pu stopper.

... http://www.lalibre.be/actu/internationa ... c12af0fb7d
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede Pïérô » 07 Déc 2015, 21:58

Tsipras essaie d’empêcher la rébellion en occupant les entrées d’Exarcheia

Cette nuit, à Athènes, de nouveaux affrontements ont eu lieu entre des groupes d’insurgés et les nombreux policiers anti-émeutes (MAT) placés massivement dans tous les endroits stratégiques de la capitale par le gouvernement.

TSIPRAS ESSAIE D’EMPÊCHER LA RÉBELLION EN OCCUPANT LES ENTRÉES D’EXARCHEIA

En attendant le grand rendez-vous de ce soir (anniversaire de l’assassinat du jeune Alexis Grigoropoulos à Exarcheia le 6 décembre 2008 qui avait provoqué trois semaines d’insurrection sociale dans toute la Grèce durant le mois de décembre), la température monte, jour après jour, à Athènes.

Hier soir, 5 décembre, parmi d’autres actions dans Athènes, un groupe de 80 insurgés a attaqué le dispositif policier massé sur l’une des artères principales d’Exarcheia : l’avenue Stournari, lieu fréquent d’émeutes, à mi-chemin entre l’Ecole Polytechnique et la Place Exarcheia. Plus précisément, la tentative d’occupation était située au croisement de l’avenue Stournari et de la rue Zaïmi (cf. carte).

Le ministère de l’intérieur n’a pas encore dévoilé le nombre de blessés et l’amplitude des dégâts matériels (incendiés et détruits) suite à la pluie de cocktails Molotov, d’éclats de marbre et de pierres reçues.

Pour l’instant, Exarcheia ne contient plus aucune voiture, suite à des barrages policiers et à un isolement du quartier depuis plusieurs jours, et toutes les bennes à ordures ont été ramassées.

A savoir que la troïka serait sur le point d’annuler son retour à Athènes, initialement prévu demain lundi 7 décembre. La tension monte depuis un mois en Grèce : grèves générales, manifestations, émeutes…

La suite ce soir, en dépit des obstacles mis en place.

Yannis Youlountas

http://blogyy.net/2015/12/06/tsipras-es ... exarcheia/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede Pïérô » 21 Déc 2015, 13:48

Parmi les actions de résistance qui se multiplient en Grèce :

LE GROUPE ANARCHISTE RUBICON A DETRUIT LES LOCAUX DE TIRESIAS, LA BASE DE DONNÉES RECENSANT LES EMPRUNTEURS INSOLVABLES (VIDÉO)

... http://blogyy.net/2015/12/19/parmi-les- ... -en-grece/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 17 Jan 2016, 13:51

Grèce : manifestation en demi-teinte contre la réforme des retraites

Près de 2 500 personnes se sont rassemblées au centre d’Athènes ce samedi pour protester contre la réforme proposée par le gouvernement. Le texte a été envoyé il y a près de deux semaines aux créanciers. Ils demandent à la Grèce de réduire les dépenses de l'Etat pour les retraites de 1,8 milliard d'euros, ce qui représente environ 1% du Produit intérieur brut (PIB) du pays. Pour les manifestants, ce sont encore les citoyens qui payent.

... http://www.rfi.fr/europe/20160116-grece ... is-tsipras
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede Pïérô » 18 Jan 2016, 01:32

Grèce : Tsipras redouble de violence contre le mouvement social

A quelques jours du premier anniversaire de son arrivée au pouvoir…

GRÈCE : TSIPRAS REDOUBLE DE VIOLENCE CONTRE LE MOUVEMENT SOCIAL

Les interpellations, arrestations, perquisitions, expulsions, saisies de matériel et tentatives d’intimidations se multiplient.

La tension monte un peu partout et les luttes s’intensifient depuis trois mois : grèves, manifestations, blocages, occupations, grèves générales, émeutes…

Même les camarades et compagnons qui accueillent généreusement des réfugiés dans les îles sont persécutés. Plusieurs cantines solidaires ont été détruites par la police, ainsi qu’un local destiné aux familles les plus vulnérables. Toute personne essayant de filmer est menacée, y compris des professionnels accrédités, au point de subir la confiscation de leur caméra.

Le régime devient de plus en plus autoritaire et le programme de Thessalonique est depuis longtemps à la poubelle. La promesse de septembre de compenser les conséquences dramatiques du troisième mémorandum par un dispositif social et solidaire a également été abandonnée.

A l’instar de son ami Hollande, Tsipras n’a jeté qu’un peu de poudre aux yeux : union civile des homosexuels, minuscules progrès en matière de laïcité et autres arbustes cachant la forêt en flammes.

Une trahison bourgeoise de plus dans la longue marche de l’humanité vers l’émancipation sociale.

Ceux qui défendent encore Tsipras depuis le 13 juillet feraient mieux de se taire et de raser les murs.

Yannis Youlountas

http://blogyy.net/2016/01/13/grece-tsip ... nt-social/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité