Ἑλλάς, Grèce

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 16 Fév 2017, 12:04

Grèce : Les antifas affrontent fascistes et policiers au procès d’Aube Dorée

Des militants antifas se sont affrontés hier avec des policiers et des fascistes au palais de justice à Athènes, lors du procès contre le parti Aube Dorée poursuivi pour plusieurs crimes (y compris le meurtre en septembre 2013 du rappeur Pavlos Fyssa) faisant de lui une organisation criminelle. Parmi les éléments à charge, un concert de 2005 où étaient présents de nombreux dirigeants d’Aube Dorée, à l’occasion duquel était brandi un drapeau hitlérien et appelé à l’extermination des Juifs (voir ici la vidéo).

À 8h30 du matin donc, environ 50 antifascistes sont venus d’une station de métro à proximité du palais de justice, mais les policiers ont refusé de les laisser entrer, bien qu’il reste encore quelques sièges dans la salle d’audience. Entre 15 et 20 militants antifa étaient à l’intérieur du bâtiment, et quand les policiers ont laissé un groupe de fascistes. Les affrontements ont alors commencés, les policiers anti-émeute s’alliant aux fascistes pour repousser les antifas hors de la salle.

http://www.secoursrouge.org/Grece-Les-a ... Aube-Doree
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede Pïérô » 14 Mar 2017, 00:52

Tsipras attaque à nouveau les squats, cette fois à Athènes !

La tension monte à Athènes depuis l’aube, suite à une nouvelle agression du pouvoir contre le mouvement social et les réfugiés.

TSIPRAS ATTAQUE À NOUVEAU LES SQUATS, CETTE FOIS À ATHÈNES !

Huit mois après l’attaque surprise et simultanée de trois squats à Thessalonique le 27 juillet 2016*, Tsipras vient de recommencer ce matin à l’aube, mais cette fois au centre de la capitale.

C’est à nouveau un squat de réfugiés et de migrants qui a été la victime principale de sa répression policière : le squat « Scholeio » (École) de la rue Alkiviadou (Alcibiade), dans le quartier d’Acharnon, à 500 mètres d’Exarcheia .

... http://blogyy.net/2017/03/13/tsipras-at ... a-athenes/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20426
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 17 Mar 2017, 19:26

Grèce. Le chômage réel à 29,6%, la hausse de la pauvreté et de l’exclusion sociale

Le rapport annuel de INE-GSEE [Institut de recherche de la Confédération générale des travailleurs grecs (GSEE, secteur privé), publié le 13 mars 2017] sous le titre L’économie grecque et l’emploi contient des données importantes sur le cours du chômage, la croissance de la pauvreté et les inégalités sociales dans la population du pays.

Les chercheurs notent que le rapport rend visible la situation fragile de l’économie et de la société. Le taux de chômage reste le plus élevé de l’Union européenne (UE), le chômage de longue durée dépasse le 70% du total des chômeurs et chômeuses, la qualité des emplois décline, les formes irrégulières et illégales de travail à temps partiel sont en hausse, le travail non déclaré («au noir») soustrait des ressources vitales au budget public et au système de la sécurité sociale. [La rétrocession en cash à l’employeur d’une fraction du salaire, lors de son retrait auprès d’une banque, devient une pratique qui traduit la violence du chantage à l’emploi; le salarié, de plus, doit payer l’impôt sur le salaire déclaré par l’employeur!]

... http://alencontre.org/europe/grece/grec ... ciale.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 01 Avr 2017, 15:05

Grèce : 11 interpellations suite à l’attaque du siège d’Aube Dorée

Le siège du parti néonazi Aube Dorée à subi de gros dégâts suite à une attaque à la barre de fer, vendredi matin, à Athènes. L’attaque s’est déroulée en pleine heure de pointe sur la grande avenue où l’immeuble d’Aube Dorée fait face à l’Ecole de police. Faute d’avoir pu forcer l’entrée blindée du siège du parti, les assaillants ont endommagé la librairie-boutique d’Aube Dorée, au rez-de-chaussée, aspergeant aussi la façade de peinture rouge. La police, rapidement arrivée sur les lieux, a interpellé onze personnes mais les a finalement relâchées.

https://secoursrouge.org/Grece-11-inter ... Aube-Doree
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 10 Avr 2017, 14:50

La clinique grecque autogérée d’Elliniko refuse un prix du Parlement européen

La clinique communautaire métropolitaine autogérée d’Elliniko a rejeté le Prix du citoyen européen 2015 décerné par le Parlement européen. Le même Parlement dont le président, le social-démocrate allemand Martin Schulz, a menacé les Grecs de sortie de la zone euro s’ils votaient « non » au référendum, a offert cette reconnaissance au centre, qui prend en charge les patients qui ont perdu la couverture gratuite des soins. Un prix que ses membres ont rejeté en déclarant : « il serait totalement hypocrite de recevoir un tel prix alors que l’Europe fait semblant de ne pas voir les bébés souffrant de malnutrition, les malades de cancer non assurés qui meurent, les histoires de familles souffrant de la faim et de personnes qui vivent sans nourriture, sans eau ni électricité pour une année de plus ».

... http://www.anti-k.org/2017/04/09/cliniq ... -europeen/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 29 Avr 2017, 18:06

Grèce. Face à la privatisation de l’eau, il faut assurer son statut de «bien commun»

La privatisation de l’eau a toujours été l’un des objectifs les plus malfaisants des politiques néolibérales. Mais c’est aussi l’un des secteurs où ces politiques ont dû s’affronter à de fortes résistances et subir des défaites. Aujourd’hui, en Grèce, l’eau comme bien public est à nouveau menacée. Nous nous sommes entretenus avec Ioannis Papadimitriou des enjeux, des différentes positions et des mouvements sociaux liés au type de gestion de l’eau

... http://alencontre.org/europe/grece/grec ... ommun.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede Pïérô » 04 Mai 2017, 20:42

Grèce : défilés et grève contre de nouvelles mesures de rigueur

10.000 personnes ont manifesté lundi à Athènes tandis que des syndicalistes observaient une grève de 24 heures, pour protester contre de nouvelles mesures de rigueur.

Les syndicats grecs ont marqué lundi le 1er mai par des défilés et une grève nationale de 24 heures contre de nouvelles mesures de rigueur en échange de la poursuite du versement de prêts internationaux. Quelque 10.000 personnes ont manifesté à Athènes et 3.500 à Thessalonique, selon la police. Avec la grève, qui coïncide avec une journée fériée dans le pays, la plupart des magasins étaient fermés, comme les services publics, tandis que le trafic des bateaux et des trains était interrompu.

... http://www.europe1.fr/international/gre ... ur-3316748
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20426
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 12 Mai 2017, 17:55

Sept ans d’austérité en Grèce: « La lutte est encore bien réelle, mais les perspectives révolutionnaires paraissent minces. »

A partir de 2010, les violentes mesures d’austérité contre les prolétaires en Grèce, ouvraient une séquence de luttes sociales intenses. Les capitalistes se heurtèrent à une résistance féroce d’exploités refusant de se faire piétiner, résistance malheureusement isolée. Ce qu’il a manqué ? Que les incendies allumés en Grèce prennent dans d’autres pays. Que l’internationalisme et la solidarité de classe passent de la parole aux actes. Aujourd’hui, sept ans après les premières mesures, l’austérité a laissé de profondes traces. Nous avons posé quelques questions à V. qui vit et travaille à Athènes. Ses réponses nous donnent une idée de l’état des conditions de vie, mais aussi des luttes et des perspectives d’avenir sous l’ère Syriza.

... http://www.19h17.info/2017/05/01/lutte- ... ite-grece/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 20 Mai 2017, 17:46

Bonne élève, la gauche radicale grecque impose l’austérité
Le parlement grec vote jeudi 18 mai un nouveau plan d’austérité déposé par le gouvernement d’Alexis Tsipras. Le quatrième depuis l’accession au pouvoir de la coalition de gauche radicale Syriza. Les syndicats grecs ont appelé à une grève générale la veille.
« Je servirai toujours la Grèce et l’intérêt du peuple grec » déclarait solennellement Alexis Tsipras le jour de son investiture au poste de Premier ministre. Élu en janvier 2015 « pour mettre fin à l’austérité », le jeune leader de la gauche radicale a représenté un espoir pour une grande partie de la population grecque. Un engouement rapidement déçu.
Les négociations, entre le nouveau gouvernement grec et ses créanciers — Commission européenne, Banque centrale européenne (BCE) et Fonds monétaire international (FMI) — aboutissent à la proposition d’un nouveau plan d’aide de 86 milliards. En échange, le pays s’engage à mettre en œuvre les réformes structurelles inscrites dans un mémorandum comprenant 220 mesures. Une nouvelle cure d’austérité en contrepartie de fonds permettant à la Grèce endettée d’éviter un défaut de paiement.
... https://rapportsdeforce.fr/bonne-eleve- ... austerite/


Grèce : Affrontements à Athènes lors de la manifestation anti-austérité
Des milliers de manifestants sont descendus hier dans les rues d’Athènes et de Thessalonique pour exprimer leur colère contre de nouvelles mesures d’austérités (réduction de pensions et augmentation de taxes) imposées à la Grèce par ses créanciers de l’UE et du FMI. La grève du mercredi a coupé le trafic maritime pour une deuxième journée alors que des douzaines de vols devaient être annulés. A Athènes, la police a utilisé des gaz lacrymogènes contre des manifestants qui jetaient des cocktails Molotov et qui tiraient des feux d’artifices.
https://secoursrouge.org/Grece-Affronte ... -austerite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 28 Mai 2017, 14:30

Grèce. La gestion allemande des infrastructures privatisées de Thessalonique
En vertu des conditions imposées par les créanciers, les aéroports et le port de Thessalonique sont désormais exploités par des entreprises allemandes, ce qui provoque une colère des syndicats.
... http://alencontre.org/europe/grece/grec ... nique.html


Grèce : comme toujours, Tsipras cède sans rien obtenir
samedi 27 mai 2017 Bien sûr, cela fait sept ans que le cirque européen antisocial et antidémocratique sévit en Grèce, faute d’une volonté de sortir de ce monstre institutionnel qu’est le UE, mais même Libération, que l’on ne peut pas soupçonner d’UE-scepticisme, finit par s’émouvoir du résultat des dernières négociations. Comme toujours, Alexis Tsipras a fait tout ce qui lui était demandé et comme toujours, il n’a rien obtenu.
... http://www.anti-k.org/2017/05/27/grece- ... n-obtenir/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 17 Juin 2017, 13:53

Dette. Les capitulations de Tsipras ne sauvent toujours pas la Grèce

Ce jeudi se rencontraient au Luxembourg les ministres de la zone euro pour discuter de la situation de la Grèce, en difficulté pour honorer les paiements de la dette. Malgré les déclarations optimistes, aucune solution à long terme n'est trouvée, alors que les travailleurs et les classes populaires du pays s'enfoncent dans la misère après des années d'austérité.

... http://www.revolutionpermanente.fr/UE-L ... s-la-Grece
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 19 Juin 2017, 11:02

Entretien avec des camarades de l’Assemblée Antifasciste du Pirée en Grèce

L’histoire de l’antifascisme en Grèce remonte à la fin des années 30 avec l’opposition à la dictature fasciste de Metaxas puis aux années 40 avec la résistance contre les armées de l’État Italien fasciste et de l’État Allemand Nazi. La lutte contre le fascisme s’est poursuivie après la fin de la dictature en 1974, puis un tournant a été pris avec la montée spectaculaire du groupuscule Nazi Aube Dorée, autant dans la rue que dans les urnes, au moment de la crise financière, à la fin des années 2000.

Cette interview a été réalisée fin mai 2017, il nous a paru important de recueillir la parole des camarades de l’Assemblée Antifasciste du Pirée dans le cadre d’échanges d’expériences sur l’antifascisme, afin de connaître leur analyse, de mieux comprendre la situation et aussi afin de renforcer des liens avec les camarades francophones.

... https://lepressoir-info.org/spip.php?article914
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede bipbip » 02 Juil 2017, 11:28

Grèce : Seule la lutte peut stopper cette descente aux enfers

Mauvaise surprise pour les touristes qui se promènent en ce moment à Athènes ou sur les îles grecques : les poubelles s’entassent, résultat d’une grève des travailleurs dans les mairies…

En effet, plus de 10 000 travailleurs, pour la moitié dans le nettoyage, ont soudainement appris, par décision du tribunal, que leur contrat précaire de huit mois, renouvelé fin 2016 exceptionnellement pour un an, n’est pas conforme à la législation instaurée par la troïka en 2011, et que, par conséquent, non seulement ils vont se retrouver automatiquement au chômage mais aussi qu’ils vont être obligés de rembourser les salaires perçus !

La réponse des travailleurs a été immédiate : la lutte commence, mais elle est minée notamment par le cadre européen imposé, qui interdit les embauches à des postes de travail normaux et qui prévoit la privatisation de toute la chaîne, hautement lucrative, de la gestion des déchets. En interdisant aux mairies – formellement responsables – de payer ces salaires, on pousse celles-ci en urgence à conclure des contrats avec des sociétés privées. Le gouvernement tente de stopper le mouvement en appelant les salariés à travailler gratuitement, avec des promesses de ne pas réclamer les salaires payés, inventant aussi des contrats renouvelables de deux mois (!) dans une perspective d’embauche très incertaine pour un quart d’entre eux l’année prochaine…

Privatiser, la troïka sait très bien faire : la dernière réunion de l’Eurogroupe a failli éclater, car la justice grecque s’est mise à examiner le scandaleux bradage de 28 immeubles publics par la troïka en 2011-2013. Ainsi, on a appelé pour examen les « experts » de l’époque (les cadres nommés par la troïka pour le bradage avaient, eux, été par précaution « immunisés » de toute responsabilité !). Mais comme ces dits « experts » n’étaient pas tous grecs, des ministres, notamment l’espagnol Luis de Guindos, ont menacé de mettre leur veto si leurs compatriotes n’étaient pas exemptés de tout examen judiciaire…

... http://www.anti-k.org/2017/07/02/grece% ... ux-enfers/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23143
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede Pïérô » 21 Juil 2017, 00:11

Grèce : le bal des vautours
Sucer la Grèce jusqu’à la moelle

Privatisation. Le terme semble presque banal, tant les institutions internationales, européennes et même nationales n’ont que ce mot à la bouche ces dernières décennies. Constitutives de l’ADN du capitalisme néolibéral, les privatisations deviennent des incontournables dans l’agenda notamment des cures d’ajustement imposées au Nord comme au Sud. Ce contexte permet aux institutions créancières qui imposent les privatisations, de ne plus les justifier par le seul registre idéologique de « L’État n’a pas, par définition, vocation à gérer des entreprises », mais aussi (et surtout) par celui de l’impératif économique de dégager des ressources financières pour le remboursement des dettes.

La Grèce est un cas d’école dans ce domaine. Car les Institutions (Commission européenne, Fonds monétaire international, Banque centrale européenne et Mécanisme européen de stabilité) ne vont pas juste imposer des privatisations en contrepartie des prêts octroyés. Non, elles vont imposer la création d’un outil pour prendre le contrôle des biens publics grecs et les privatiser selon leurs modalités et leurs conditions.

C’est dans le cadre du premier mémorandum que voit le jour, en juillet 2011, l’agence |1| TAIPED (HRADF, Hellenic Republic Assets Development Fund, en anglais) chargée de privatiser les actifs
grecs (ports, aéroports, réseaux d’eau, d’électricité, propriétés immobilières, littoraux, chemins de fer…). L’objectif étant d’arriver à 50 milliards d’euros de recettes fin 2015.

Fin 2015 cet objectif est loin d’être atteint. Le troisième mémorandum, conclu à l’été 2015, met ainsi le pied sur l’accélérateur en matière de privatisations avec la création d’un bien nommé « super-fonds ».

... http://www.cadtm.org/Sucer-la-Grece-jusqu-a-la-moelle
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20426
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ἑλλάς, Grèce

Messagede Pïérô » 22 Juil 2017, 12:18

Pourquoi le groupe anarchiste Rouvikonas (Rubicon) vient d’attaquer la mairie de Zografou

Ce matin, encore une action coup de poing d’un groupe révolutionnaire dans Athènes (presque tous les jours en ce moment).

POURQUOI LE GROUPE ANARCHISTE ROUVIKONAS (RUBICON) VIENT D’ATTAQUER LA MAIRIE DE ZOGRAFOU

Le durcissement du capitalisme qui s’abat en Grèce est aussi un durcissement du hiérarchisme, sous toutes ses formes.

Profitant du chômage de masse, des conditions de vie misérables et de la casse du droit du travail, les patrons privés et publics ne cessent d’inquiéter, de mal payer et d’épuiser les salariés et les travailleurs précaires.

Un peu partout en Grèce, les conditions de travail deviennent insupportables, le stress quotidien, les cas de harcèlement moral et sexuel se multiplient et les salaires sont parfois payés après trois mois, six mois, voire un an à des personnes qui ont déjà énormément de mal à se loger, à se soigner et à nourrir leur famille. Voilà la réalité sociale du prolétariat en Grèce : un tsunami néolibéral et autoritaire, laboratoire de ce que devient progressivement l’Europe partout ailleurs.

Il y a quelques jours, une employée de la chaine de supermarchés Karipidis s’est suicidée alors qu’elle n’était plus payée depuis 15 mois ! Mais il n’y a pas que l’augmentation du nombre de suicides, il y a aussi les multiples décès directement liés au stress, à la prise de risque ou à la fatigue.

Récemment, à la mairie de Zografou, dans l’est d’Athènes, Daniella Prelorenzou est morte d’épuisement durant des tournées de ramassage des ordures à répétition, avec trop peu de pauses malgré les fortes chaleurs, sous la vindicte d’une direction tyrannique pour un salaire misérable. Elle avait pourtant prévenu qu’elle ne se sentait plus capable physiquement de retourner au travail dans la même journée. Elle avait hésité avant de céder. Elle est morte d’une crise cardiaque.

En représailles contre cette violence sociale qui frappe les plus pauvres, nos camarades du groupe anarchiste Rouvikonas* viennent d’attaquer ce matin à coups de massue et de peinture la Mairie de Zografou, tout en jetant des tracts à la mémoire de Daniella.

... http://blogyy.net/2017/07/20/pourquoi-l ... -zografou/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20426
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité