Russie

Re: Russie

Messagede DjurDjura » 06 Juin 2012, 18:01

ça va devenir comme en Algérie si ça continue :roll:

Tollé en Russie après l'adoption d'une loi réprimant les manifestants
le 06.06.12 | 13h36


zoom L'adoption mercredi d'une loi instaurant des amendes considérables pour punir...

L'adoption mercredi d'une loi instaurant des amendes considérables pour punir les participants et organisateurs d'actions de protestation en cas de troubles a provoqué un tollé en Russie, l'opposition dénonçant un tour de vis du régime de Vladimir Poutine.


Ce projet de loi "enfreint grossièrement une série de principes liés à l'Etat de droit et le droit constitutionnel des citoyens à organiser des rassemblements pacifiques", a déclaré l'influent Alexeï Koudrine, ex-ministre des Finances de Vladimir Poutine, à l'antenne de la radio Echo de Moscou.

Les amendes prévues en cas de rassemblement non autorisé ou en cas de troubles à l'ordre public lors de manifestations ayant reçu l'aval des autorités, peuvent aller jusqu'à 300.000 roubles (7.300 euros) pour les personnes physiques, soit une multiplication par 60.
Pour les personnes morales -- les organisations politiques par exemple --, l'amende peut atteindre un million de roubles (plus de 25.000 euros).


Mikhaïl Gorbatchev a dénoncé lui aussi une loi "arbitraire".
"Je suis sûr que la société va rejeter cela", a estimé le dernier dirigeant soviétique, cité par l'agence Interfax.

Tentative d'obstruction parlementaire
La chambre basse du Parlement russe a adopté le texte dans la nuit de mardi à mercredi après une séance marathon de onze heures, les partis communiste et Russie juste (centre-gauche) ayant tenté d'y faire obstruction en déposant des centaines d'amendements.
Mais dès mercredi matin, le Conseil de la Fédération (chambre haute) a approuvé le texte à son tour et la loi entrera en vigueur dès sa promulgation par M. Poutine.
Le parti au pouvoir, Russie unie, à l'origine du texte, s'était promis de le faire adopter avant le prochain grand rassemblement d'opposition, prévu le 12 juin.
Cet empressement a suscité des états d'âme jusque parmi les sénateurs.
"Nous n'avons même pas eu le texte de cette loi en main. Pourquoi tant de précipitation?", a lancé la sénatrice Lioudmila Naroussova, par ailleurs veuve de l'ex-maire de Saint-Pétersbourg présenté par Vladimir Poutine comme son mentor, et dont la fille Ksenia Sobtchak est une figure du mouvement de contestation.
A la Douma, les députés de Russie juste ont annoncé leur intention de déposer un recours devant la Cour constitutionnelle.

Appel à Poutine
Le président du conseil consultatif des droits de l'homme auprès du président russe Mikhaïl Fedotov a pour sa part indiqué qu'il demanderait à M. Poutine de mettre son veto à ce texte.
Le porte-parole du président, Dmitri Peskov, a cependant souligné que M. Poutine ne refuserait le texte que s'il était "en contradiction avec des pratiques acceptées de manière universelle et appliquées dans d'autres pays".
Réélu pour un troisième mandat présidentiel après ceux effectués de 2000 à 2008 et un intermède de quatre ans comme Premier ministre, M. Poutine est confronté à une contestation sans précédent depuis son arrivée au pouvoir.
C'est la victoire de Russie unie aux législatives de décembre, obtenue selon l'opposition et des observateurs au prix de fraudes massives, qui a déclenché cette vague de protestation.
Selon des observateurs, la nouvelle loi vise à resserrer la vis autour du mouvement.

"C'est une loi d'Etat policier pour renforcer les mesures policières contre le mouvement de contestation de citoyens", a déclaré à l'AFP le blogueur et rédacteur en chef du site d'information Rousski Journal, Alexandre Morozov.
Le durcissement du régime conduira à une "catastrophe sociale", a-t-il ajouté.


AFP
"A mes frères ! à l'Algérie entière !
Des montagnes du DjurDjura jusqu'au fin fond du désert, montrons notre courroux..."
Avatar de l’utilisateur-trice
DjurDjura
 
Messages: 572
Enregistré le: 29 Oct 2011, 19:38

Re: Russie

Messagede ivo » 08 Juin 2012, 18:00

>>>>>>>

Poutine promulgue une loi controversée sanctionnant les manifestants
http://www.liberation.fr/monde/2012/06/ ... nts_824683
Image

Pour le président russe, ce texte est similaire à ceux de pays européens.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé vendredi avoir promulgué une loi controversée instaurant des amendes considérables pour punir les participants et organisateurs d’actions de protestation en cas de troubles.

«Non seulement j’ai signé la loi, mais j’ai étudié le dossier envoyé par la Douma» (chambre basse du Parlement russe), qui estime que ce texte est comparable à ceux de la législation européenne, a déclaré Vladimir Poutine.

«En comparant cette loi avec la législation dans d’autres pays européens --l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Grande-Bretagne, la France-- notre loi n’a pas de dispositions qui seraient plus dures que celles prévues par des lois similaires dans les pays mentionnés», a-t-il ajouté.

Les amendes prévues en cas de rassemblement non autorisé ou en cas de troubles à l’ordre public lors de manifestations ayant reçu l’aval des autorités peuvent aller jusqu'à 300 000 roubles (7 300 euros) pour les personnes physiques. Pour les personnes morales --les organisations politiques par exemple-- l’amende peut atteindre un million de roubles (plus de 25 000 euros).

Un rapport d’experts du Conseil consultatif pour les droits de l’homme auprès du Kremlin a pourtant jugé jeudi que cette loi violait l’article 31 de la Constitution, qui garantit la liberté de rassemblement.


(AFP)

>>>
Russie : la Douma muselle la rue
http://www.liberation.fr/monde/2012/06/ ... rue_824183
Libertés . Le Parlement a voté un texte durcissant le droit de manifestation, avant un rassemblement mardi.

Par CLÉMENCE LAROQUE Intérim à Moscou

Une loi controversée réprimant lourdement toute manifestation non autorisée a été adoptée en moins de vingt-quatre heures par les deux Chambres du Parlement russe : mardi soir par la Douma - Chambre basse - et hier par le Sénat. Une semaine avant la grande manifestation de l’opposition, prévue le 12 juin, Vladimir Poutine n’entend pas faire de concessions.

Télévision. L’opposition avait pourtant essayé de faire obstruction à l’adoption de ce texte qualifié d’«arbitraire» par Mikhaïl Gorbatchev, le dernier secrétaire général de l’Union soviétique. Quelque 500 amendements avaient été déposés par les députés du Parti communiste et ceux de Russie juste (centre gauche), puis examinés un à un pendant plus de dix heures. Une séance parlementaire assez inédite en Russie et suivie par des dizaines de milliers de personnes sur les écrans de télévision.

Le parti au pouvoir, Russie unie, étant majoritaire à la Douma, le verdict n’a pas été une grande surprise. Il a été confirmé au Sénat, où se sont dégagées, lors du vote hier, 132 voix pour, une contre et une abstention. L’objectif de l’opposition était d’empêcher la mise en place de la loi avant le 12 juin, date de la«marche des millions», dont la tenue semble compromise.

La nouvelle loi prévoit une augmentation notable du montant des amendes lors de rassemblements n’ayant pas reçu l’aval des autorités ou en cas de troubles à l’ordre public lors de manifestations, quant à elles autorisées. De 300 000 roubles (environ 7 400 euros) pour les participants et jusqu’à 1 million de roubles (près de 24 500 euros) pour les organisateurs, qui sont la véritable cible du législateur. Une première version du texte prévoyait des amendes cinq fois supérieures. Ces sommes astronomiques sont censées refroidir l’ardeur des manifestants qui continuent à défier le pouvoir depuis plusieurs mois, sous la forme d’occupation de squares et de jardins, ou celle de marches. En décembre, les fraudes massives survenues durant les élections législatives avaient été le point de départ d’une vague, sans précédent en Russie, de contestations dans la rue. Sans ébranler le système Poutine, elles ont du moins dégradé son image.

L’application de cette loi doit franchir une dernière étape : sa ratification au Kremlin par Vladimir Poutine. Le Conseil consultatif aux droits de l’homme, rattaché à la présidence russe, a annoncé qu’il demandera au Président d’y opposer son veto. Mais un revirement présidentiel semble à exclure. Commentant le projet de loi au lendemain de la première lecture à la Douma, fin mai, Poutine avait déclaré qu’il allait «renforcer la démocratie et protéger le peuple». Le 6 mai, veille de son investiture à un troisième mandat présidentiel, des centaines de manifestants avaient été arrêtés après de violents heurts avec la police.

«Rejeter». L’opposition russe condamne sévèrement ce texte de loi, dans lequel elle voit une réelle violation de la Constitution russe. Le parti Juste Cause a annoncé qu’il allait saisir le Conseil constitutionnel. Analystes et experts s’accordent pour dire qu’il est peu probable que cette loi intimidera les manifestants. «Je suis sûr que la société va rejeter cela», a estimé Mikhaïl Gorbatchev. Au contraire, elle risque de les encourager à se mobiliser davantage, fragilisant un peu plus les relations, déjà distendues, entre le gouvernement, en perte de légitimité, et la population.
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Russie

Messagede ivo » 11 Juin 2012, 10:22

Russie: perquisitions chez des leaders de l'opposition avant une manifestation
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20 ... ation.html
Plusieurs leaders de l'opposition russe ont été l'objet de perquisition lundi à Moscou, à la veille d'une grande manifestation à laquelle ils ont appelé contre le président Vladimir Poutine, a indiqué l'agence Interfax citant la police.

Les perquisitions se déroulent notamment au domicile du blogueur anticorruption Alexeï Navalny, du leader du Front de gauche Serguei Oudaltsov et du dirigeant du mouvement Solidarité, Ilia Iachine, a précisé la police.

L'accès au domicile de la présentatrice vedette de la télévision Xénia Sobtchak, passée à l'opposition, était bloqué par des policiers, ce qui laisse penser qu'une perquisition est en cours, a indiqué la radio Echo de Moscou.

La police a également pris position devant le domicile de Boris Nemtsov, un ancien vice-Premier ministre du président Boris Eltsine, apparemment visé lui aussi, mais M. Nemtsov ne se trouvait pas chez lui, a précisé une responsable du mouvement Solidarité, Olga Chorina, à la radio Echo de Moscou.

La police entend procéder lundi à une dizaine de perquisitions, a indiqué un porte-parole du Comité d'enquête, Vladimir Markin, à Interfax.

Une opération d'une telle ampleur, visant autant de leaders de l'opposition à Moscou, est inhabituelle.

"C'est une tentative de torpiller la manifestation de demain et de faire en sorte que moins de gens y participent", a estimé l'opposant Ilia Ponomarev, du mouvement Pour les Droits de l'Homme, cité par Interfax.

Le Comité d'enquête a indiqué que ces opérations étaient liées à une enquête en cours sur la manifestation de l'opposition du 6 mai dernier qui s'était terminée par "des désordres massifs".

A l'issue de cette manifestation, qui avait rassemblé plus de 20.000 personnes, des heurts avaient éclaté faisant plusieurs blessés parmi les manifestants et les policiers.

Les autorités ont arrêté douze manifestants, accusés d'avoir participé aux troubles. L'opposition a affirmé que des provocateurs au service de la police étaient à l'origine des heurts
.
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Russie

Messagede ivo » 13 Juin 2012, 09:13

L'opposition anti-Poutine manifeste
http://www.liberation.fr/monde/2012/06/ ... ste_825666

Image
A Moscou ce mardi au départ de la manifestation. (Photo Sergei Karpukhin. Reuters)

Image
Le ministère des affaires intérieures pour le district de Moscou publie des photos prises par hélicoptère du cortège.
>>>
http://petrovka38.ru/news/39485/

Image
Sergueï Oudaltsov, qui a refusé de se rendre à la convocation par la police pour êrte présent dans la manifestation. (Photo Maxim Shemetov. Reuters)

Image
Devenu récurrent dans les manifs, le T-shirt anti-Poutine. (Photo Maxim Shemetov. Reuters)

Image
(Photo postée sur Twitter par des manifestants)
>>>
http://yfrog.com/nt1n5bcj

Image
Des agents du FSB à la sortie du domicile d'Alexei Navalny, lundi. (Photo Mikhail Voskresenskiy. Reuters)





c'est tjs tres rassurant de voir des flics cagoulés en "démocratie" .... ^^
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Russie

Messagede ivo » 15 Juin 2012, 18:31

MENACÉ DE MORT, LE RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT DE NOVAÏA GAZETA CONTRAINT À L’EXIL
http://fr.rsf.org/russie-menace-de-mort ... 42785.html
Reporters sans frontières est atterrée par les menaces de mort prononcées à l’encontre de Sergueï Sokolov, rédacteur en chef adjoint du tri-hebdomadaire indépendant Novaïa Gazeta, par le chef du Comité fédéral d’enquête (équivalent russe du FBI) Alexandre Bastrykine. L’organisation apporte son total soutien aux journalistes qui manifestent actuellement à Moscou, et dont certains ont fait l’objet d’interpellations illégales.

« Quelle triste ironie ! Alexandre Bastrykine est l’un des plus hauts responsables de la police russe, en charge de l’enquête sur l’assassinat d’Anna Politkovskaïa. Il menace explicitement un représentant du journal qui est devenu malgré lui le symbole du calvaire des journalistes indépendants. Avec cinq collaborateurs tués dans le cadre de leurs fonctions, Novaïa Gazeta a payé un prix très lourd à sa conception intransigeante du devoir d’informer. Jouer sur l’impunité et suggérer que la justice protégerait des assassins de journalistes, de la part de M. Bastrykine, est plus que choquant », a déclaré Reporters sans frontières.

Le 13 juin 2012, le rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, Dmitry Mouratov, a publié une lettre ouverte à l’intention du général Alexandre Bastrykine. Il y révèle que ce dernier a menacé de mort son adjoint, Sergueï Sokolov, le 4 juin 2012, au cours d’une mise en scène inquiétante. Dmitry Mouratov exige que des garanties de sécurité soient données à M. Sokolov, qui a quitté le pays, et à la rédaction. Faute de quoi d’autres moyens, y compris judiciaires, seront employés.

Des journalistes se sont rassemblés dans la journée devant les locaux du Comité d’enquête, à Moscou, en soutien à Sergueï Sokolov et à l’équipe de Novaïa Gazeta. Bien qu’ils se succèdent pour manifester un par un, une forme de protestation qui n’est soumise à aucune autorisation en Russie, la police est intervenue pour interpeller les premiers d’entre eux, dont la plupart étaient assis en train de confectionner des pancartes. Le rédacteur en chef adjoint de la radio indépendante Echos de Moscou Vladimir Varfolomeev et ses collègues Alina Grebneva, Olga Bytchkova, Natella Boltianskaïa ont été emmenés au commissariat du district de Basmanny, tout comme le célèbre journaliste et dissident Alexandre Podrabinek.

Le contentieux entre MM. Bastrykine et Sokolov est lié à un article de ce dernier publié le 4 juin, en réaction au verdict prononcé contre un ancien député de la région de Krasnodar (Sud-Ouest). Reconnu coupable d’avoir couvert un groupe criminel responsable de la mort de douze personnes en 2010, ce responsable politique a été condamné à une amende. Dans son article, « Dix mille et quelques roubles pour une vie : tel est le barème de d’Etat », Sergueï Sokolov accusait le chef du Comité d’enquête de collusion avec ce groupe criminel.

Le même jour, le général Bastrykine a invité Sergueï Sokolov à un événement public lié à cette affaire, au cours duquel le journaliste s’est excusé d’avoir employé « des mots inutilement virulents ». Excuses refusées par M. Bastrykine, qui a brutalement ordonné à M. Sokolov de quitter la salle. Attitude que M. Mouratov trouve « juste », mais « malheureusement, note-t-il, l’histoire ne s’est pas arrêtée là ».

Au retour de cet événement, Sergueï Sokolov a été poussé dans la voiture des gardes du corps d’Alexandre Bastrykine et emmené, sans explications, en forêt dans la banlieue de Moscou. Là, le général s’est isolé avec le journaliste et l’a « brutalement menacé de mort », non sans lui avoir dit « de manière on ne peut plus expressive » ce qu’il pensait du journal, de sa ligne éditoriale et d’Anna Politkovskaïa. D’après le rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, Alexandre Bastrykine a d’ailleurs souligné que s’il arrivait quelque chose au journaliste, « ce serait justement lui qui mènerait l’enquête ».

Contacté par Reporters sans frontières, le Comité d’enquête se refuse pour l’instant à tout commentaire.

Suivez le mouvement de protestation devant le Comité d’enquête en direct ici (vidéo), ou ici (texte)
http://t.co/P7yB7yp3
http://www.novayagazeta.ru/news/57438.html

Sur Twitter : #оккупайск
Sur Facebook : http://www.facebook.com/groups/4560...
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Russie

Messagede sebiseb » 31 Juil 2012, 21:00

Soutien au groupe Pussy Riot toujours incarcérées en Russie par le régime de Poutine vs l'église orthodoxe ;
http://freepussyriot.org/fr/news-fr
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 13:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: Russie

Messagede Flo » 28 Aoû 2012, 19:08

Interview d'une activiste anar' du mouvement "free-market"

"Free-market" bien évidement pas au sens libéral mais au sens gratuit, égalitaire et autogérée.

Entretien avec une anarchiste de la ville de Perm sur le mouvement des « marchés absolument libres »

Perm est un grand centre industriel de Russie, de près d’un million d’habitantes et habitants, tout juste au pied des monts Oural qui marquent traditionnellement une limite naturelle entre l’Europe et l’Asie. Pouvez-vous premièrement nous dresser un bref portrait du milieu local anarchiste et antiautoritaire de Perm et ce (groupes, lieux, sous-cultures) autour de quoi il est concentré ?

- Perm est considéré plus libéral et libertaire que d’autres villes russes de province puisqu’il s’y trouve plusieurs activistes actifs et actives pour la défense des droits humains et plusieurs organisations sans but lucratif actives; les autorités locales sont plus ouvertes aux changements et à la coopération, une police plus « calme ». La communauté antiautoritaire active de Perm n’est pas très grande, elle est composée d’un noyau d’environ 10 à 15 personnes, et près de 30 personnes gravitent autour. Mais il est pas mal difficile de dire si nous sommes réellement anarchistes, puisque la plupart des gens qui prennent part à ces activités ne diront pas qu’ils ou elles le sont (certains et certaines sont communistes, apolitiques, antifascistes, hippies, etc.) mais elles sont actives et ils sont actifs et font plein de choses considérées anarchistes.

Un mouvement de « Freemarkets » (фримаркет) semble présentement s’étendre dans de nombreuses villes de Russie. Solnetchnogorsk, Kirov, Magnitogorsk, Perm, Tioumen, Tcheliabinsk, Nijni Novgorod, Saint-Pétersbourg, etc. Bourses d’échange et vide-greniers temporaires où les gens apportent des marchandises plus nécessaires et de la nourriture pour partager librement en une place commune et « prendre au tas », pour reprendre une expression de Kropotkine. C’est basé sur une forme d’économie du don qui présente pas mal de similitudes avec les Food not bombs. De quelle « graine » ce mouvement émerge t-il tant – est-ce plus ou moins connecté avec d’autres initiatives anarchistes ?


- Dans la plupart des villes, le mouvement « freemarket » fut vraiment initié par des groupes anarchistes. Dans d’autres endroits, il a été repris par de jeunes hipsters ou des communautés sous-culturelles comme une initiative populaire et amusante sans aucun sens d’anarchisme. Nous pensons fortement que le vrai succès que ce mouvement a, est dans ces dernières où les freemarkets ne sont pas promus et positionnés comme « véritables initiatives anarchistes » mais comme activités locales qui aident les gens ordinaires à avoir ce qu’ils et elles ont besoin et construire une communauté. Ça enseigne aux gens, par la pratique, comment l’anarchisme peut fonctionner. Par exemple, dans des villes comme Kirov, où l’activité est positionnée comme anarchiste, seuls des groupes de jeunes des milieux sous-culturels visitent leur freemarket et ça prend des apparences de drôle de fête pour les gens étranges. Nous tentons de le rendre aussi utile et facile à comprendre pour les gens que possible, ainsi nous le nommons même ici, en russe, « Marché absolument libre » (Абсолютно бесплатная ярмарка) à la place du mot anglais « Freemarket ».

La gratuité apparait en quelque sorte comme une subversion des procès économiques capitalistes, particulièrement apparente quand les gens sont pris d’étonnement de ne pas payer aux points de distribution. La société inculque dès le jeune âge : « travaille, consomme et ferme ta gueule » à ses futur-e-s travailleurs et travailleuses. Crois-tu que les « Marchés absolument libres » ont un potentiel d’émancipation pour les individus et les communautés ?

- Ça permet surement d’amener les gens à croire que les choses peuvent être faites sans payer. Nous sentons qu’aujourd’hui quelqu’un obtient quelque chose qu’il ou elle a besoin au freemarket, et demain il ou elle sera davantage capable de faire ce genre de choses gratuitement. Beaucoup de gens n’ont pas cru que nous faisions cela sans aucun bénéfice, mais après qu’ils et elles aient vu le tout par eux et elles-mêmes, ils et elles changent d’opinion. Malheureusement, nous avons toujours quelques personnes qui tentent de tirer bénéfice de la gratuité, alors ils et elles passent tout leur temps au freemarket en tentant de prendre autant de « bonnes » choses que possible, en ne prenant pas part aux autres activités autour d’eux et d’elles. C’est notre problème toujours irrésolu. Nous tentons de leur parler, mais nous avons toujours le même problème. Nous tentons de persuader les gens de faire des freemarkets par eux et elles-mêmes dans leurs quartiers, leurs maisons, leurs bureaux, leurs communautés (ou simplement de faire des étagères de livres gratuits ou des « boîtes de gratuité »), et parfois nous obtenons des réponses.

Les menaces et provocations de la droite radicale et fasciste et de l’arbitraire policier sont des réalités auxquels beaucoup d’activistes sont confronté-e-s en Russie et à l’étranger. Quel défi est-ce que ça représente pour les freemarkets des différentes villes ?

- Les fascistes et la police sont problématiques, mais pas pour les freemarkets. Étant positionnés comme quelque chose de populaire, et ils voient que ce l’est, c’est pourquoi je crois que tout est ok. Juste parce que s’ils provoquaient la fermeture d’activités si paisibles et si charitables, cela attirerait beaucoup d’attention et aurait beaucoup d’échos.

Quels sont les impacts locaux de la répression « antiextrémiste » vécue par les activistes antifascistes et la contestation radicale contre Russie Unie ?

- Dans notre région, nous n’avons pas de problèmes avec les répressions antiextrémistes, mais dans la province voisine, Tioumen, notre ami Andrey Kutuzov, a de sérieux problèmes en raison de ses opinions. Je crois que c’est aussi en raison de l’environnement plus libéral ici.

Dans le travail domestique, une certaine économie du don se vit souvent par les femmes dans le cadre de rôles de genre et de distributions des tâches fortement inégales, exploitant leur force de travail à coût nul. Comment évalues-tu le niveau de conscience quant aux rapports de genre et au patriarcat dans les freemarkets ?

- La majorité des gens qui visitent les freemarkets sont des femmes, puisqu’elles sont plus intéressées dans les vêtements et les différents items utiles à la maison, qui sont les choses les plus souvent échangés dans les freemarkets. Dans la génération plus jeune autour de mon âge (17-25), une partie des hommes et des femmes ont des rapports égalitaires.

Et finalement, comment évalues-tu l’impact, puis la diffusion rapide de groupes radicaux d’artistes contestataires comme Война (Voina) et Pussy Riot ?

- Je crois qu’ils et elles sont cool et ont un fort impact. Elles et ils nous permettent de sentir que nous pouvons faire des choses très fortes et très étranges dès maintenant et simplement. Elles et ils poussent pour que les gens se réveillent. Je suis vraiment fâchée que les filles soient emprisonnées.

http://ucl-saguenay.blogspot.ca/
"La société à venir n'a pas d'autre choix que de reprendre et de développer les projets d'autogestion qui ont fondé sur l'autonomie des individus une quête d'harmonie où le bonheur de tous serait solidaire du bonheur de chacun". R. Vaneigem
Avatar de l’utilisateur-trice
Flo
 
Messages: 347
Enregistré le: 27 Mai 2012, 23:43

Re: Russie

Messagede Denis » 30 Aoû 2012, 20:46

RKASNEWS
=======================================================================================
The publication of International Secretariat of Revolutionary Confederation of Anarcho-Syndicalists by the name of N. I. Makhno
#1, July 2012
=======================================================================================
This release is a first number of a new RKAS edition, intended primarily for fellow anarchists outside of those countries in which our organization works. Newsletter “RKAS News” will publish information on the work of the Confederation, and the most interesting texts on the theory and practice of the anarchist movement, prepared by our friends. We intend to prepare the new number of the newsletter once a month or two, in Russian, English and Spanish. Feedback will be very important for us, so we ask you to feel free in expressing your opinion about the usefulness of such a project and published news.
RKAS International Secretariat
==========================================================================
==========================================================================
Kiev, Ukraine,March 31, 2012
As a part of global European day against capitalism, an anticapitalistic M31 march against the “anti-crisis” politics of the government took placein the capital of Ukraine. The participants marched through the streets, screaming out chants about taking down capitalism, denial of the upcoming Labor and Housing Codes, respect of freedom and human rights, stated their solidarity with their comrades in other countries of Europe. Besides the RKAS, members of “ShturmovoyKomitet”, “PriamaDiya” student union and other left-winged groups participated.
Pics and video: http://rkas.org.ua/node/496
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Tbilisi, Georgia, March 31, 2012
Anticapitalistic march of RKAS-Georgia, "Student Action" Union and students' group "Lab 1918".
During the European day of actions against capitalism, a march against authoritarian educational system was held in Tbilisi, Georgia.
The participants marched through one of the central streets of the city, chanting "Free Education!", "Bread and Books", "Full autonomy to the University!", "Freedom! Equality! Solidarity!"
Anticapitalistic leaflets were being spread during the march.
Pics: http://vk.com/rkas_makhno
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Donetsk, Ukraine, May 1, 2012
At May Day the traditional anarcho-syndicalist march & demonstration, organized by RKAS and the “VseobschayaKonfederatsiyaTruda” union, took part in Donetsk. This year more than 70 people joined the march – students, industrial and office workers. Anarchists marched the streets of Donetsk under the black-n-red flags, chanting “Death to the capitalism – freedom to the labor!”, “Working class joins RKAS”, “Freedom, equality, anarcho-communism”, “Revolution! Anarchy! Nestor Makhno!”, etc. The march ended up in a demonstration on the central square of the city, where the special edition of “Anarchy” newspaper was spread.
"We're trying to mobilize the working men to defend their interests, all the more so the very topic of social struggle has been extremely important due to anti-people reforms, held by the government" - said Ivan Demchenko, one of the anarchists at the demo.
Video: http://rkas.org.ua/node/499
Pics: http://rkas.org.ua/node/514
http://www.facebook.com/media/set/?set= ... 239&type=1
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Georgia, Tbilisi, May 1
Despite the possibility of repressions, brave comrades from RKAS-Georgia arranged a May Day March, that ended up with a short demo.
Pics: http://vk.com/wall167700747_37
Video: http://www.youtube.com/watch?v=l0DbmCgUGhc
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ukraine, Donetsk, May 1-2, 2012
Shortly after the May Day march, a planned RKAS conference was held, that gathered 51 delegates from 15 local sections of Russia (Voronezh) and Ukraine (Aleksandria, Artemovsk, Dniprodzerzhinsk, Dnipropetrovsk, Donetsk, Zhitomir, Zaporizhya, Kiev, Luhansk, Odessa, Pervomaysk, Sumy, Kharkiv). Due to some reasons RKAS members from Bulgaria and Georgia, Ukrainian towns of Sinel’nikovo and Cherkassy couldn’t participate, along with some individual members from Russia.
The Conference was started with a leading word of some of the comrades, who stated the importance of building a united, mass and disciplined organization, social and class oriented organization of anarchists. Without such an organization anarchism can never become a significant factor of revolutionary changes in the struggle of masses against government-capitalistic system. Subculture, autonomous groups or ideological federations of such groups will never have enough will and power, or, even more often, a real desire to change the reality around themselves, to propose and realize alternative projects of free self-management socialism. That’s why we, the members of RKAS, will continue our course on strengthening and developing our organization, that’s been stated long ago. Some difficulties and problems during this process are possible, but our organization is confidently managing, which has been proven by the years of its work and experience.
During the conference the participants made reports on their work, solved a number of tasks about the inner structure of the organization and making the cooperation between its parts better, identified the major courses of work for the nearest six month. Developing of the VKT-AS anarcho-syndicalist union, social work of defending the interests of the working men, protesting against the governmental projects of reforms of Labor Code were stated as the main tasks of the RKAS. Some individual members of the RKAS along with 3 sections were excluded for not working for a long time; on the same day at the conference, some new comrades were taken to the organization. Also, the Organizational Bureau, the coordination structure of the anarcho-syndicalist work,was reelected.
More info here: http://rkas.org.ua/node/514
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
May-June of 2012
The statement of the RKAS about the anniversary of May 9, the day of defeat of the Nazi Germany, and the expressed gratitude to the soldier-veterans, turned in a fired up discussion on the topic of “defencism”, anarchists’ attitude towards the question of imperialistic war, etc. The discussion turned international fast, where members of RKS, Federation of Anarchists of Bulgaria (FAB), Russian marxsist “Soyuz RevolyutsionnyhSotsialistov” (SRS, “Union of Revolutionary Socialists”) and other groups and undividual activists.
The most full positions of RKAS, FAB and Russian anarchists-defencists and the IWA during the World War 2 are expressed here: http://rkas.org.ua/node/530 (all in Russian).
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ukraine, May 2012
Comrades from Germany (one of which is a member of anarcho-syndicalist union FAU) were in Ukraine for at least 10 days. During that time they met members of RKAS in Odessa, Dnipropetrovsk and Kiev, where they exchanged information about the situation in anarchist movement in Ukraine and Germany, general political processes in our countries, history about RKAS and FAU. Unfortunately, a trip to the legendary “capital” of Makhnovschina – Huliaypole – was in vain: local historical museum had been closed for repairs...
More info here: http://rkas.org.ua/node/517 andhttp://rkas.org.ua/node/519
Video with comrade Gideon in “Phoenix” discussion club (Dnipropetrovsk): http://www.youtube.com/watch?v=zmMZD1oCSws
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
June 1, 2012
Radio RKAS “Libertair” was established. The first program consists of the review of May Day projects of the RKAS and the interview with the member of RKAS Georgia. A regular publication of new programs on news, analysis of revolutionary and social-political processes, historical question and theory is planned.
You can listen to the radio here: http://radio.rkas.org.ua
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Moscow, Russia, June 18, 2012
Member of the RKAS Anatoly Dubovik, also known as a historian of the anarchists and revolutionary movement, participated in a “round table” dedicated to the theme “Is it possible to consider the opposition of the communists in 1920-1930 as a part of antitotalitarian left-wing movement?”. The round table was organized by members of scientific-research center “Russian socialists and anarchists after October of 1917”, working with the “Memorial Society” group. During the debate, questions of history and evolution of the “leftist” (trotskist) opposition of the USSR were discussed.
More info here: http://socialist.memo.ru/forum/index.ph ... ntry388088
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Zhitomir, Ukraine, June 19, 2012.
Members of RKAS section in Zhitomir and fellow anarchists went on an illegal march and a demonstration to show their solidarity with the arrested Russian antifascists Alexey Sutuga and Alexey Olesinov. During this, a protest against antisocial politics of Ukrainian government was stated, followed up by leaflets and graffiti. After the demo, anarchists were pasting the agitation materials, during which one of the comrades got detained by the police for a short time.
Info and pics: http://rkas.org.ua/node/525
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Russia, Kuban, KrasnodarskiyKray, July 2012
A flood started in Kuban, first with rivers, then with mountain lakes overflowing. Informal sources say, that local gouverners ordered to open the gateways of water storage basins and fleed from the area. As a result, a wave swept away at least three settlements. The town of Krymsk, villages Nizhnebakansky and Niberdzhaevskaya were most destroyed. A comrade from RKAS-Voronezh participated in a volounteer camp near the village of Nizhnebakanska, which, all in all, had about 200 people. About 50-60 were on the the constant composition. The scope of work was enormous: collection of animal corpses, rubble removal, importation and exportation of humanitarian supplies, the protection of sites from looters, provision necessary facilities to the locals, psychological aid, etc.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
In spring and early summer of 2012 sections of RKAS were doing their regular work on propaganda of anarcho-syndicalism amongst the workers, office-workers and stundents, were spreading agitation materials, visited the “Schools of Anarchism” – structures for increasing theoretical levels of organization’s activists. One of the main projects to work on was the preparation of the organization of next theoretical and training camp, scheduled for August.
The program of camp’s work of 2012 and video: http://rkas.org.ua/node/533
==========================================================================
The publication of International Secretariat of Revolutionary Confederation of Anarcho-Syndicalists by the name of N. I. Makhno
#1, July 2012
============================


source provenant de Giorgi !

http://orailec.free.fr/RKAS/%d0%9b%d0%b ... d0%b4.docx

et c'est du LOURD !
Qu'y'en a pas un sur cent et qu'pourtant ils existent, Et qu'ils se tiennent bien bras dessus bras dessous, Joyeux, et c'est pour ça qu'ils sont toujours debout !

Les Anarchistes !
Avatar de l’utilisateur-trice
Denis
 
Messages: 1022
Enregistré le: 16 Sep 2011, 21:07
Localisation: Oraison, Alpes de Haute Provence, le zéro-quatre

Re: Russie

Messagede ivo » 02 Sep 2012, 19:22

Moscou joue la carte du patriotisme autour de la "victoire" de Borodino
http://www.franceinfo.fr/monde/moscou-j ... 2012-09-01
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Russie

Messagede ivo » 11 Sep 2012, 07:36

La mer de Kara : une boîte nucléaire de Pandore ?
http://french.ruvr.ru/2012_09_04/mer-de ... -ecologie/

La Russie investit massivement dans la dissuasion nucléaire
http://www.rue89.com/2012/07/14/la-russ ... ire-233706
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Russie

Messagede ivo » 14 Sep 2012, 08:23

Boris Berezovski accusé d'être derrière la "prière punk" des Pussy Riots
http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Russie

Messagede ivo » 15 Sep 2012, 08:57

Russie: l’opposition de nouveau dans la rue pour manifester contre Poutine
http://fr.euronews.com/depeches/1658108 ... e-poutine/
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Russie

Messagede ivo » 15 Sep 2012, 18:32

Les Russes manifestent contre Poutine
fr info
Plusieurs marches contre le pouvoir de Vladimir Poutine ont eu lieu samedi dans plusieurs grandes villes de Russie. Au moins 20.000 personnes - 11.000 selon la police - ont commencé à défiler dans les rues de Moscou, la capitale russe. Sous très forte surveillance policière. Une manifestation-test pour l'opposition, quatre mois après le retour de Poutine au pouvoir.

Image
Des milliers de Russes manifestent à Moscou contre Poutine © Reuters Maxim Chemetov

A Moscou, par crainte de débordements, la police a scindé la manifestation en deux, de part et d'autre de l'avenue : d'un côté la gauche, de l'autre, libéraux et nationalistes. Mais un seul mot d'ordre : la Russie sans Poutine.

Cette manifestation représente un test pour l'opposition - le mouvement de contestation a débuté voici neuf mois, il a attiré des dizaines de milliers de personnes, et ne s'est pas essoufflé, alors même que Poutine a été élu. Le Kremlin, lui, considère que les manifestants forment une minorité isolée.

De fait, c'est une petite foule qui s'est rassemblée pour défiler. 11.000 personnes selon la police moscovite, au moins 20.000 selon une estimation de l'AFP.

Le soutien aux Pussy Riot à Moscou

Une banderole était également visible dans la foule avec l'inscription "Libérez les Pussy Riot", les trois membres de ce groupe contestataire condamnées en août à deux ans de camp pour une "prière punk" anti-Poutine dans la principale cathédrale de Moscou.

Parmi les manifestants on trouvait notamment l'ancien champion d'échecs Garry Kasparov, engagé dans l'opposition libérale et qui avait apporté son soutien aux punkettes. Il y avait également l'avocat et blogueur Alexeï Navalny, militant de la lutte anticorruption.

Des manifestations sans ampleur ont également eu lieu à à Saint-Pétersbourg, la deuxième ville du pays, à Vladivostok, où seulement quelques dizaines de personnes se sont réunies et à Ekaterinbourg (Oural), ils étaient environ 350 manifestants.

Une faible opposition face au durcissement du régime

L'opposition russe s'est essoufflée notamment après l'investiture de Vladmir Poutine à la présidence russe le 7 mai et depuis le durcissement du régime de ces derniers mois.

En juin, le chef d'Etat de la Russie a promulgué une loi qui instaure de très lourdes amendes pour punir les manifestants en cas de troubles ou de rassemblements non autorisé.

Par ailleurs, seize personnes ont été inculpées pour leur participation présumée à des affrontements avec les forces de l'ordre le 6 mai à Moscou, lors d'une manifestation d'opposition.
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Russie

Messagede K.O.A.L.A » 23 Sep 2012, 13:15

Pjotr Silajev, écrivain et antifasciste bien connu en Russie, a été arrêté le 21 août, à Grenade en Espagne, où il avait obtenu le droit d’asile il y a quelque temps. C’est le Bureau du Procureur de la Russie qui a fait la demande de cette arrestation auprès d’Interpol et les autorités espagnoles. Les autorités russes accusent ce militant d’être organisateur de l’émeute contre l’administration de Khimki en 2010.

Malgré son statut de réfugié, Pjotr s’est retrouvé en prison. Son avocat considère que le risque d’expulsion de Pjotr de l’Espagne est très important, même si cette expulsion est interdite par des règles internationales sur le droit d’asile. Si Pjotr est expulsé en Russie ou en Finlande (où il a obtenu l’asile en avril 2012), il sera confronté à une trèsforte répression de la part de l’Etat.

En ce moment, Pjotr Silajev reste toujours dans la prison Soto del Real, à Madrid.

La Fédération anarchiste condamne fermement les actes de persécution des anarchistes et antifascistes par les autorités russes et européennes. Nous demandons la libération immédiate de Pjotr Silajev !

Notre seule arme face à la violence des États c’est notre solidarité ! Nous demandons aux personnes non-différentes en Espagne et dans les autres pays européens d’exiger la libération de notre camarade et le respect du droit international sur l’asile.

Plus d’information sur l’arrestation de Pjotr :
http://avtonom.org/en/news/russian-writer-and-antifascist-pjotr-silajev-still-arrestedmadrid

http://juralib.noblogs.org/2012/09/06/affaire-de-khimki-bas-les-pattes-sur-piotr-silajev/

Traduit par la Fédération anarchiste
Avatar de l’utilisateur-trice
K.O.A.L.A
 
Messages: 341
Enregistré le: 08 Sep 2012, 20:09

Re: Russie

Messagede ivo » 21 Oct 2012, 08:13

Russie: fin de l'exercice des forces nucléaires
http://french.cri.cn/621/2012/10/21/581s299191.htm
Les forces nucléaires stratégiques russes ont achéve samedi un exercice de commandement à grande échelle, a annoncé le Kremlin.
Le président Vladimir Poutine, commandant suprême des forces armées russes, a assisté vendredi à ces exercices et a testé le système de communication automatique, a annoncé le porte-paorle du Kremlin Dmitri Peskov. L'exercice de commandement des forces nucléaires stratégiques, le plus grand exercice organisé dans l'histoire récente de la Russie, comprenait le lancement de missiles stratétiques et de croisière.

Toutes les composantes des forces nucléaires ont pris part à ces exercices.

Dans le cadre de cette manoeuvre, les forces stratégiques et spatiales russes ont testé vendredi un missile balistique intercontinental de type Topol, a confimé le ministère de la Défense.
 
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

PrécédenteSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité