Dans le chaudron du capitalisme international

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 21:40

Extrême pauvreté : la Banque mondiale sonne l'alarme

INFOGRAPHIE. Les conflits au Moyen-Orient et l'évolution des pays africains risquent d'entraver l'objectif d'éradication de l'extrême pauvreté dans le monde d'ici à 2030.

L'extrême pauvreté explose dans la région d'Afrique du nord et du Moyen-Orient. Dans un rapport complet sur le sujet à paraître mi-octobre, la Banque mondiale dévoile, mercredi, les grandes tendances. « Cette région est la seule à avoir enregistré entre 2013 et 2015 un doublement du nombre de personnes vivant avec moins de 1,9 dollar par jour », constate Carolina Sánchez-Páramo, directrice en charge de la pauvreté à la Banque Mondiale. Le pourcentage de la population extrêmement pauvre dans cette région est passé de 2,7 % de la population totale à 5 % en deux ans. Près de 19 millions de personnes sont concernées.

... https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-in ... 206482.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede Pïérô » 21 Sep 2018, 11:52

Affaire Chevron-Équateur : l’arbitrage international confirme sa réputation d’instrument au service des puissants

La Cour permanente d’arbitrage de La Haye, tribunal commercial privé saisi par Chevron, a rendu une décision sommant l’Équateur d’annuler la sentence historique rendue par ses tribunaux contre le géant pétrolier américain, responsable d’un désastre environnemental dans la région amazonienne du pays. Une nouvelle illustration du rôle controversé de l’arbitrage international et des mécanismes de réglement des différends entre investisseurs et États, inclus dans de nombreux traités de libre-échange.

... https://multinationales.org/Affaire-Che ... putation-d
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22062
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 29 Sep 2018, 19:37

Crime de Mariana : justice pour le peuple Krenak et pour un million de personnes sinistrées

Le 5 novembre 2015, un barrage de rejets miniers rompait dans l’État brésilien du Minas Gerais, provoquant la mort de 19 personnes, ravageant plusieurs villages, et polluant pour des années un fleuve entier. Ce crime, commis par deux multinationales, Vale et BHP Billiton, demeure impuni. La fondation France Libertés lance ce 27 septembre un appel demandant justice pour le peuple Krenak, qui vit le long du fleuve pollué, et pour les centaines de milliers de brésiliens sinistrés par cette catastrophe

... https://www.bastamag.net/Crime-de-Maria ... -personnes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 11 Oct 2018, 17:50

L’ancien directeur du FMI, Rodrigo Rato, doit aller en prison. Et 1, et 2, et 3…

Au-delà de la récente condamnation de Rodrigo Rato pour détournement de fonds au sein de la banque espagnole Caja Madrid puis Bankia, le Comité pour l’abolition des dettes illégitimes (CADTM) estime qu’une condamnation de M. Rato pour les politiques criminelles menées par le FMI sous sa direction, notamment dans les pays appauvris, reste tout autant à l’ordre du jour. En vu des laissé·e·s-pour-compte, mort·e·s de faim et réfugié·e·s économiques que les politiques d’ajustement structurel imposent à la planète pour les bénéfices d’une minorité, le CADTM constate qu’il n’est pas anodin que M. Rato soit le troisième directeur du FMI poursuivi. Depuis ces 14 dernières années, la légalité de la direction du FMI est ainsi sérieusement remise en question.

... http://www.cadtm.org/L-ancien-directeur ... -et-2-et-3
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 11 Oct 2018, 20:36

Quatre défenseurs de l’environnement tués chaque semaine dans le monde

Partout dans le monde, les défenseurs de l’environnement paient cher, souvent de leur vie, leur engagement. L’autrice de cette tribune rend hommage à l’action de ces « gens ordinaires » : ils subissent une violence croissante à mesure que la situation écologique empire et que les ressources naturelles diminuent.

... https://reporterre.net/Quatre-defenseur ... s-le-monde
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 21 Oct 2018, 17:52

FEMMES MAROCAINE DANS LES CHAMPS DE FRAISE

Dans l’émission de ce jour , des histoires multiples, celles d’ouvrières agricoles marocaines venues travailler pour la récolte des fraises en Espagne, dans la province de Huelva.Et comme illustration de cette situation , une soirée de rencontre avec Chadia Arab auteure de Dames de fraises, doigts de fée:Les invisibles de la migration saisonnière en Espagne , se tenait ce 4 Octobre à la librairie scop Envie de lire à Ivry-sur-Seine.Bonne écoute!

Émission à écouter : https://actualitedesluttes.info/?p=3668
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 25 Oct 2018, 20:47

Honduras-Mexique-Etats-Unis: «Nous n’émigrons pas, nous fuyons notre pays»

antiago a deux ans, une bouille toute ronde et de longs cils, comme sa mère. Il a aussi un sac à dos vert à tête de grenouille, mais ce n’est pas ça qui l’intéresse en ce moment précis. Ce qui captive son attention, ce sont les hélicoptères bleu marine de la police fédérale [mexicaine], qui tournent à basse altitude dans le ciel depuis ce matin. Juché sur les épaules de son papa, il crie d’excitation.

De l’hélicoptère, les policiers ne voient pas Santiago s’agiter et les pointer du doigt. L’enfant n’est qu’un point dans la multitude de personnes qui composent la gigantesque caravane de migrant·e·s cheminant à présent à travers le Mexique pour rejoindre les Etats-Unis [depuis le Honduras]. D’une ampleur sans précédent, elle rassemble 7200 migrants selon les derniers chiffres de la Protection civile mexicaine, quand la dernière en date, qui avait déjà suscité la colère de Donald Trump au mois d’avril, n’en avait compté que 1500.

Comme Santiago, des centaines d’enfants, souvent en bas âge, accompagnent leurs parents partis chercher une vie meilleure dans le nord du continent. La majorité des migrants présents viennent du Honduras, dont ils fuient la pauvreté chronique ainsi que la violence et l’extorsion auxquelles se livrent les gangs. «Au Honduras, il y a les impôts, et puis il y a l’impôt de guerre . Celui que tu dois payer au crime organisé. Si un jour tu ne peux pas payer, le lendemain, tu es un homme mort» , détaille un migrant qui refuse de donner son identité. «Nous n’émigrons pas, nous fuyons notre pays» , insiste Carlos, 21 ans, qui cache des yeux en amande sous une casquette portée très bas.

Au sein de la caravane, nombre de Honduriens pointent également le rôle du président actuel, Juan Orlando Hernández, dans la crise qui secoue le pays. «Depuis qu’il est au pouvoir (2014, NDLR), la situation a vraiment empiré», assure José, le grand-père de Santiago, la soixantaine, qui fait également partie de la caravane.

L’annonce de cette caravane – plusieurs migrants disent en avoir appris l’existence à la télévision ou sur les réseaux sociaux – tombait à pic. «Partir aux Etats-Unis, c’est un rêve pour beaucoup de gens au Honduras. Tout le monde a un membre de la famille qui y est allé.» Lui a des frères et sœurs établis à New York et en Californie, qu’il rejoindra si tout se passe comme prévu.

Pour cela, il faut tenir la distance : «On a réuni toutes nos économies : 300 dollars à six» , indique José. «Cela nous a permis de nous débrouiller jusqu’ici. Mais à partir de maintenant, nous n’avons plus rien » Tous les migrant·e·s saluent la générosité dont ils ont bénéficié au Guatemala, pays de transit vers le Mexique, où ils espèrent être également bien reçus.

Mais tous n’ont pas tenu le coup. Selon les autorités honduriennes, 2000 migrant·e·s sont montés dans les bus affrétés par le Guatemala pour ceux qui voudraient renoncer et rentrer.

Un scénario que Donald Trump voudrait voir généralisé.

Alors que la caravane vient à peine de franchir «illégalement» la frontière sud du Mexique, le président américain se met déjà en ordre de bataille. La caravane est une «urgence nationale» qui justifie d’alerter «l’armée et les garde-frontières» , tweetait-il lundi 22 octobre, ajoutant que «les criminels et des inconnus du Moyen-Orient» se cacheraient parmi les migrants. Une déclaration non-étayée mais qui constitue un réel appel du pied à ses électeurs à deux semaines des élections de mi-mandat.

«Nos enfants meurent de faim. Maintenant.»

... https://alencontre.org/ameriques/americ ... -pays.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 04 Nov 2018, 19:34

Yves Rocher maquille la réalité ! De la poudre aux yeux pour masquer l’exploitation

Flormar est une des plus grandes marques de cosmétiques en Turquie, elle appartient à 51% au groupe Rocher et elle licencie dès que les salarié.e.s se syndiquent pour dénoncer leurs mauvaises conditions de travail.

Yves Rocher embauche plus de 4 000 personnes dans des usines de production de cosmétiques et parfums dans la périphérie de Redon. Compte tenu de la désindustrialisation de la région, cette entreprise a une importance très grande. C’est pourquoi nous avons voulu soutenir les travailleuses.eurs de Turquie qui luttent tous les jours devant leurs usines depuis leur licenciement en diffusant ce tract dans la plus grande fête annuelle de Redon, la fête de la bogue, le week end du 26-27-28 octobre.

Vous êtes syndiqué-e-s ? À la porte !

Au printemps dernier, en Turquie, 120 ouvrier.e.s de la marque de cosmétiques Flormar, du Groupe Rocher, sont licencié.e.s parce qu’elles-ils se sont syndiqué.e.s, afin de mieux se défendre contre la direction de l’entreprise qui leur impose de très mauvaises conditions de travail et des bas salaires.

Depuis mai, s’organise la résistance devant l’usine. La mobilisation est forte et constante. Un bon nombre d’autres syndiqué.e.s, associations et personnes solidaires les ont rejoints.

Comme seule réponse, la direction de l’entreprise a placé des caméras de surveillances et des barbelés autour de l’usine, elle envoie régulièrement la police pour intimider les manifestant.e.s, et essaie d’empêcher la communication entre les licencié.e.s et les employé.e.s.
Plus grave, elle licencie encore davantage d’employé-e-s : 132 personnes ont été licenciées sur 400 employé-e-s dont une majorité de femmes depuis le début de la mobilisation. Licencié-e-s sur la base de la loi 25/2, les licencié.e.s ne peuvent même pas prétendre à des allocations chômage.

Gros profits... gros baratin

Cette multinationale s’appuie largement sur une image écolo-éthique pour faire sa publicité. Ce qui semble être une stratégie juteuse, puisque Yves Rocher en est aujourd’hui à 680 magasins dans le monde et à 1,2 milliards de chiffre d’affaire. La famille Rocher est la 38ème famille la plus riche de France.

Une des grandes valeurs humanistes affichée par la marque est la valorisation des femmes. Elle se targue d’avoir « l’art de sublimer les femmes » et de « répondre à toutes les attentes des femmes » ! Mais apparemment, cela dépend d’où elles sont et si elles consomment ou bien travaillent pour le groupe… Pour l’instant, la marque est loin de répondre aux attentes des travailleuses syndiquées de Turquie.

Si des ouvrier.e.s s’expriment sur la politique salariale de l’entreprise, on essaye de les faire taire à tout prix. On le voit avec Flormar, mais cette politique n’est pas une première pour le groupe Rocher.
En 2005, 133 ouvrières de l’usine La Gacilienne au Burkina Faso (un des pays au PIB le plus bas du monde) détenue à 95% par Yves-Rocher avaient pareillement été licencié.e.s sans préavis ni indemnités car ces femmes s’étaient organisées face à des conditions de travail esclavagistes.

Quand l’arbre cache la forêt (d’exploitations)

Pour les profits, tous les moyens sont bons pour sous-payer sa main d’œuvre. Le groupe Rocher délocalise à l’étranger mais il fait aussi appel aux ateliers pénitentiaires des prisons françaises pour fabriquer ses produits. Et encore une fois, cette marque prétend tout « ignorer » des conditions exécrables dans lesquelles les prisonnier.e.s travaillent, et ce, pour des salaires ridicules et un droit du travail quasi inexistant.

Ce n’est pas des cosmétiques dont les travailleuses et travailleurs ont besoin pour avoir bonne mine et « être sublimé.e.s », mais des conditions de travail et de vie décentes !
Soutenons les ouvrières et ouvriers en lutte contre Flormar en Turquie ! Boycottons les produits Yves Rocher !

1. http://www.kedistan.net/2018/08/10/turq ... -continue/
2. Visionner le reportage de la lutte en Turquie sur Youtube : « La beauté est dans la résistance »
3. http://www.industriall-union.org/fr/la- ... -syndiques
4. https://tinyurl.com/yb2gav7u
5. http://www.yves-rocher-fondation.org/terre-de-femmes/
6. http://rennes-info.org/Au-Burkina-Faso-le-Groupe-Yves
7. Voir l’interview de la directrice de l’usine de fabrication Yves Rocher sur https://contrelenfermement.noblogs.org/?p=384

Et pour en savoir plus :
https://www.mediapart.fr/journal/intern ... _article=2

Contact Mail : vilaine@riseup.net


https://expansive.info/Yves-Rocher-maqu ... uer-l-1240
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 25 Nov 2018, 17:18

Vinci fait de l’esclavage au Qatar pour construire ses stades

Ce n'est pas la première fois que Vinci est sur le banc des accusé. Déjà en2014 la société a été poursuivie entre autre pour "travail forcé", "traite d’êtres humains" et "mise en danger de la vie d'autrui", plainte finalement classée sans suite faute de victime identifiée. Cette fois ci, l’ONG a l’origine des plaintes précédentes s’est procurée des témoignages à charge, dans lesquelles six ex-employés de Vinci.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Vinc ... ses-stades
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Dans le chaudron du capitalisme international

Messagede bipbip » 26 Nov 2018, 17:37

Au Brésil, la déforestation s’accélère

Entre août 2017 et juillet 2018, 7.900 km² de forêt ont été déboisés au Brésil, selon des chiffres du ministère brésilien de l’Environnement, récoltés par surveillance satellitaire. C’est la pire année depuis une décennie, avec une augmentation de 13,7 % de la déforestation par rapport à la période 2016-2017.

Après avoir chuté pendant plusieurs années, la déforestation est repartie à la hausse en 2013, année suivant l’approbation par la présidente Dilma Rousseff d’un nouveau code forestier qui amnistie les déboisements sur les petites propriétés. Le déboisement a augmenté au fil de quatre des six années qui ont suivi, y compris en 2016, l’année où Rousseff a été destituée et remplacée par son ancien vice-président, Michel Temer.

« La surface déboisée cette année est énorme », a déclaré Marcio Astrini, coordinateur des politiques publiques de Greenpeace Brasil. « La situation est très inquiétante... et devrait aller en s’empirant », a-t-il ajouté en référence à l’élection de Jaïr Bolsonaro à la présidence du Brésil. L’élu, ouvertement anti-environnementaliste, prendra le pouvoir le 1er janvier 2019.

L’Observatoire du climat (Observatório do Clima) - un réseau à but non lucratif sur le changement climatique - a calculé qu’en 2017, 46 % des émissions de gaz à effet de serre du Brésil étaient dues à la déforestation.


https://reporterre.net/Au-Bresil-la-def ... s-accelere
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité