Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisible

Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisible

Messagede Pïérô » 13 Déc 2013, 13:35

Toujours à droite dans ses baskets le maire de Tours de "gauche" Jean Germain veut faire disparaitre des rues ce type d'existence "encombrante".

Mendicité : Tours "s'offre" la tranquillité pour Noël
http://www.lanouvellerepublique.fr/Indr ... el-1721808
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede Pïérô » 14 Déc 2013, 13:54

Cachez ces mendiants que je ne saurais voir !

La NR nous apprend que le maire de Tours, Jean Germain a pris un arrêté municipal de tranquillité et sécurité publiques qui court jusqu'au 15 janvier 2014, sur une partie du centre ville.

Derrière ce nom pompeux qui rassurera les braves tourangeaux, se cache en réalité un simple arrêté anti-mendicité avec une volonté de "faire le ménage". En clair de déplacer les mendiants vers des endroits moins fréquentés et surtout de les rendre moins visibles à l'approche des fêtes de fin d'année. Les policiers municipaux auront ainsi en charge d'empêcher :

" toute occupation abusive et prolongée des rues et autres dépendances domaniales, accompagnée ou non de sollicitations ou quêtes à l'égard des passants, accompagnée ou non de chiens, même tenus en laisse, lorsqu'elle est de nature à entraver la libre circulation des personnes, la commodité de passage et la sûreté dans les rues et autres dépendances susvisées ".

On voit que ce texte est volontairement large et qu'il laisse place à une grande liberté d'interprétation assez préoccupante. Au passage, le contrevenant s'exposera à une amende de 38 euros...

Aseptisons l'espace public !

Le maire de Tours entend aseptiser un peu plus le centre ville pour le bon droit de la population à dépenser dans les boutiques sans être dérangés par "ces pauvres", mais surtout sous la pression des honnêtes commerçants qui n'en peuvent plus de voir cette pauvreté sous leurs fenêtres. Il est vrai que ce n'est pas vendeur. L'un des espaces ciblés par cette mesure est la rue Nationale, principale artère commerçante de la ville. Il faut dire que la rue vient d'être refaite à neuf, toute belle, toute propre alors ça fait tache tous ces pauvres. En plus avec l'aspect miroir du tramway, on a l'impression de les voir en double ces mendiants. Ils sont devenus tellement nombreux que certains, à l'image de Pierre Commandeur (Modem) https://twitter.com/PierCommandeur/stat ... 2250914816, se prennent à imaginer la rue Nationale comme une zone de non-droit dans laquelle des hordes de pauvres "entravent à la libre circulation des personnes".

Cité dans la NR, Jean Germain s'est justifié en expliquant : "Cette mesure temporaire répond à des problématiques récentes. Depuis quelque temps, on assiste à l'arrivée de faux mendiants agissant en bande organisée. On a également vu débarquer à Tours des groupes d'individus avec chiens qui hèlent les gens et empêchent parfois le passage."

On notera au passage le terme de "faux mendiants" utilisé par le maire. On se met à imaginer le policier en charge de verbaliser, se demander comment on reconnait un faux d'un vrai mendiant. Un peu comme dans le célèbre sketch des Inconnus sur les chasseurs : "Alors tu vois le faux mendiant, il tend la main et demande de l'argent. Le vrai lui, il tend la main et demande de l'argent, mais c'est un vrai mendiant !"
Non réellement, tout ceci n'est pas très crédible. Cela l'est d'autant moins, que si on reprend les actes visés par cet arrêté selon le maire, ils sont déjà réprimés par le code pénal (article L312-12-1 consultable sur Légifrance http://www.legifrance.gouv.fr/affichCod ... ieLien=cid). Quel est donc l’intérêt d'ajouter un arrêté municipal, alors qu'il suffit de faire appliquer la loi ?

Pourquoi alors un tel arrêté ?

Bien que la mairie se défend de vouloir proscrire la mendicité, on devine ainsi que Jean Germain, en cette période pré-électorale, cherche à flatter les commerçants du centre qui se sont montrés assez virulents envers lui pendant les travaux du tramway. Une théorie que semble confirmer l'analyse d'Isabelle Denise http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/ ... tions.html (Ligue des Droits de l'Homme) sur ce type d'arrêtés. Elle expliquait ainsi en 2011 que "les élus sont motivés pour deux raisons : Soit pour faire de la communication d'un point de vue local, soit parce que des lobbys assez puissants de commerçants mettent suffisamment la pression".

Pour autant, devons nous être surpris par cette décision ? Évidemment que non, puisque Jean Germain n'en est pas à son coup d'essai. Le maire avait en effet déjà pris ce type d'arrêté en 2001 https://draft.blogger.com/(http://www.l ... e-a-tours/ puis en 2002 http://www.ainfos.ca/02/jul/ainfos00574.html. A l'époque, cela avait été fait pendant le festival "Au nom de la Loire", un autre moment où il fallait montrer une belle image de la ville...

PS : En complément, cet article à lire sur La Rotative, nouveau site collaboratif, d'informations locales (nous en reparlerons dans les prochains jours).

PS' : A lire aussi l'avis de Dadavidov http://saintpierredescorps-cestouca.blo ... l?spref=tw sur la question.

http://matfanus.blogspot.fr/2013/12/edi ... ue-je.html


Esprit de Noël : le maire de Tours chasse les pauvres des rues commerçantes :
http://tours.mediaslibres.org/esprit-de ... tours.html


vidéo de l’association Emmaüs
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede Pïérô » 18 Avr 2014, 00:21

La droite dans les pas de la gauche (on s'y perd à force car avant s'était l'inverse)

Tours : un arrêté de tranquillité et sécurité publiques en préparation
http://www.lanouvellerepublique.fr/Indr ... on-1875171

Tours : la nouvelle mairie lance son offensive anti-pauvres
http://tours.mediaslibres.org/tours-la- ... e-son.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede bipbip » 06 Juin 2014, 12:54

Mobilisation à Périgueux

27 mai 2014: Rassemblement contre l'arrêté anti-mendicité du maire de Périgueux

Les Libertaires et Anarchistes de Dordogne ne pouvaient pas ne pas être là aujourd'hui.

La politique menée depuis avril à Périgueux, avec la mise en place annoncée des caméras de vidéosurveillance en ville et l'arrêté anti-pauvres émane clairement d'une politique antisociale et très à droite de la part d'Antoine Audi. Son ralliement à la manif pour tous n'en est qu'une preuve supplémentaire.

Nous nous opposerons toujours de toutes nos forces à ce genre de politique, qui stigmatise les plus fragiles et les plus pauvres pour les transformer en bouc émissaire de la faillite du système capitaliste.

Monsieur Audi, la crise, c'est vous et vos ami.e.s qui en êtes responsables,pas les pauvres !

Monsieur Audi, la dette, c'est vous et vos ami.e.s qui en êtes responsables, pas les pauvres !

Jouer avec le feu en opposant les gens les uns aux autres pour satisfaire les intérêts des entreprises capitalistes, vouloir chasser les pauvres du centre-ville, ce n'est pas lutter contre la misère, c'est juste flirter avec des idées d'un autre temps, celles du Front National. Cette politique est donc la marque de fabrique du nouveau maire de Périgueux. Nous voilà prévenus !

Les Libertaires et Anarchistes de Dordogne ne pouvaient pas ne pas êtrelà aujourd'hui.

Et pourtant, nous ne voulons pas être la caution révolutionnaire d'un parti actuellement au pouvoir qui a choisi la voie de la révolte à la carte, montant au créneau lorsque le maire de Périgueux chasse les SDF de la ville, mais restant complice dans le même temps des charters de « Rroms » ou de travailleurs pauvres étrangers de Manuel Valls ou Bernard Cazeneuve.

La politique menée par le Parti Socialiste, en tant qu'institution politique, depuis 30 ans est clairement scélérate et sécuritaire.Des lois Chevènement à celles de Valls, de la dissolution de 1986 aux expulsions d'étrangers sans-papiers, le Parti Socialiste a participé lui aussi à la banalisation des idées du Front National.

Ne nous y trompons pas : sa présence ici, aujourd'hui, est purement une volonté de se refaire une virginité municipale et électoraliste.

Les Libertaires de Dordogne seront toujours opposés à ce genre de pratiques contre tou.te.s les exclu.e.s, d'où qu'illes viennent. A quelques jours de l'anniversaire de la mort de notre camarade Clément Méric, nous réaffirmons que la solidarité avec les plus pauvres,tout comme le féminisme ou l'antiracisme, ne sont pas de simples postures de principe, mais une conscience au cœur, et au quotidien.

le 27 mai 2014,

Les Libertaires et Anarchistes de Dordogne

http://alternativelibertaire24.over-blo ... gueux.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede Pïérô » 23 Juin 2014, 17:20

Reims

Manifestation contre un arrêté anti mendicité

Le 1er mai dernier, la mairie de Reims a pris un arrêté interdisant le stationnement assis, le bivouac et la consommation d'alcool sur le domaine public.

Pour la deuxième fois, des bénévoles et sdf, ont protesté contre cet arrêté place d'Erlon à Reims. L'arrêté leur interdit de s'assoir et de consommer de l'alcool au centre-ville. C'est donc assis qu'ils manifestent leur mécontentement.
Plusieurs amendes d'une trentaine d'euros ont déjà été dressées. Les sans-abri voient ainsi leurs habitudes et leur mode de vie chamboulé. Un juriste rémois a même décidé d'écrire au Président de la république en personne pour lui faire part de son indignation face à cet arrêté.

Ce n'est pas la 1ère fois que la municipalité s'attaque à ce dossier épineux : Jean-Louis Schneiter et Adeline Hazan avaient eux aussi tenté d'établir des arrêtés similaires, sans succès.

22 juin http://www.lechatnoir51.fr/2014/06/mani ... icite.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede Pïérô » 05 Juil 2014, 15:49

Chalon-sur-Sâone : la mairie veut interdire "l'occupation abusive et prolongée" des rues du centre-ville

Un arrêté municipal, pris le 28 mai dernier par la mairie de Chalon-sur-Saône, vise à interdire « l’occupation abusive et prolongée » des rues du centre-ville. Il a fait réagir la section chalonnaise de la Ligue des Droits de l'Homme, dans un communiqué, ce samedi 28 juin.

... http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 08133.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede bipbip » 24 Juil 2014, 12:46

La LDH obtient la suspension de l’arrêté antimendicité pris par le maire d’Hénin-Beaumont

Communiqué LDH
Le tribunal administratif de Lille a fait droit à la requête de la LDH, représentée par maître Marie-Hélène Calonne, visant à obtenir la suspension de l’arrêté du maire d’Hénin-Beaumont interdisant la mendicité dans sa commune.

La juridiction administrative, statuant en référé et ne présageant donc pas du jugement qui sera rendu sur le fond, n’en a pas moins constaté que les faits de soi-disant mendicité agressive invoqués par le maire relevaient, au regard des pièces du dossier, de la pure affabulation. La LDH s’étonne à cet égard qu’un élu puisse recourir à de tels moyens.

La LDH se félicite de ce que le tribunal administratif de Lille a pu rappeler au maire qu’une mesure de police administrative ne pouvait être fondée que sur la prévention de l’ordre public et qu’en l’espèce, il ne pouvait user de son pouvoir dans le seul intérêt des commerçants qui avaient signé une pétition se déclarant favorables à la prise d’un tel arrêté.

La LDH se réjouit d’une telle décision, rappelle que la mendicité n’est pas un délit, que le domaine public appartient à tous, et espère que les nombreuses décisions prises récemment par les nouvelles équipes municipales visant à exclure les personnes en situation de précarité des centres-villes connaîtront la même issue.

Paris, le 21 juillet 2014

http://www.ldh-france.org/ldh-obtient-s ... -beaumont/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede Pïérô » 31 Juil 2014, 00:41

Place Gabriel Péri (Lyon 7e) La municipalité déborde d’imagination pour chasser les plus pauvres de l’espace public...

Pour lutter contre le marché spontané qui se met en place à peu près tous les jours sur la portion de la place Gabriel Péri comprise entre la station de tramway Guillotière, le supermarché Casino et le Mac Donald, les services municipaux viennent d’installer un dispositif dissuasif. Il s’agit de rangées de blocs de béton sur lesquels sont placées de hautes grilles métalliques, le tout occupant une grande partie de la place, limitant l’espace à des voies étroites de passage pour les seuls flux de voyageurs qui prennent le métro ou le tramway.

... http://rebellyon.info/La-mairie-de-Lyon ... uveau.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede bipbip » 19 Aoû 2014, 11:45

Orléans et son agglomération : Haro sur les jeunes, les étrangers et les pauvres

Dans un article de La République du Centre, les orléanais ont donc appris que l’agglomération a cru bon empêcher un SDF de se réfugier sous le pont Joffre, dans un local où il avait trouvé refuge. La solution trouvée par ces esprits pervers : installer une porte devant l’entrée de l’abri qu’avait trouvé ce SDF.

Décidemment la droite orléanaise fait tout pour prouver qu’il y a peu de différence entre elle et le Front national.

Arrêté anti mendicité, couvre-feu pour les jeunes, charte pour un mariage réussi visant particulièrement les populations musulmanes et maintenant ciblage des SDF… cette suite de restriction des libertés publiques montre que la droite de l’agglomération orléanaise vise à gentrifier Orléans et les villes alentours : repousser les populations immigrées et pauvres du centre-ville vers la périphérie de la ville.

Le quartier des Carmes en est aussi un bon exemple, où la mairie d’Orléans essaye de remplacer la population actuelle par une plus compatible avec ces désirs en rachetant les immeubles d’habitations et les commerces…

Alternative libertaire défend le droit à la ville pour toutes et tous et dénonce l’offensive de la bourgeoisie orléanaise visant à s’accaparer le centre-ville. C’est aux habitant-e-s de décider et de prendre le pouvoir par des comités de quartiers décisionnels et non pas pour un pouvoir centralisé décidant à la place de l’intérêt des populations.

http://alternativelibertaire45.org/orle ... s-pauvres/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede bipbip » 09 Sep 2014, 00:53

Près de chez nous, en Belgique, même politique
Mons veut se débarasser des « marginaux »…

La ville de Mons franchit un pas de plus dans la chasse aux pauvres et le « nettoyage » du centre-ville probablement dans le but d’attirer les porte-feuilles des touristes pour Mons 2015. Après la destruction de l’ancienne gare suivi commencement de la construction d’une nouvelle gare mégalomane, l’application de la tolérance zéro sur le vol à l’étalage (visant à condamner jusqu’au moindre petit vol de nourriture), voilà la dernière création du collège de la ville; une ordonnance de police visant à exclure les « punks à chiens » (nous ne disons pas sa de manière péjorative mais bien parce que le collège communal vise en particulier des gens avec un « look punk » et vivant accompagnés de chiens) et autres « marginaux » (selon leurs critères!) du centre-ville de Mons.

Ne soyons pas dupe ce genre de mesure vise à montrer aux touristes et investisseurs un centre-ville propre et à rendre la pauvreté invisible en chassant les pauvres vers la périphérie…

Une fois de plus le capitalisme et son serviteur l’état montrent leur seul but, leur seul principe: le profit maximum à tout prix…

http://wlibertaire.net/2014/08/mons-veu ... marginaux/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede Pïérô » 27 Nov 2014, 14:31

Nouvel arrêté anti-mendicité : la mairie veut "nettoyer les rues" de Tours

La mairie a pris un nouvel arrêté anti-mendicité couvrant la période des fêtes de fin d’année. L’objectif : interdire le centre-ville aux « individus errants » pour laisser la place aux consommateurs.

... http://larotative.info/nouvel-arrete-an ... a-703.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede Béatrice » 01 Déc 2014, 12:03

mercredi 3 décembre 2014 à MARSEILLE

à 11 h devant la mairie de Marseille, sur le Vieux Port

Appel à rassemblement du collectif Le jugement dernier
Contre la discrimination envers les Sdf

La Ville de Marseille a mis en circulation les triangles jaunes : la carte de secours pour les SDF de Marseille : un triangle jaune à porter sur soi...

L’élu précarité de la Mairie de Marseille, le SAMU social et la compagnie d’assurance privée AG2R la mondiale veulent faire porter aux personnes sdf de la ville des badges.

Sur ce badge qui doit être attaché à l’extérieur et être visible sera écrit le nom, le prénom et le prénom de la personne et le numéro de sécurité sociale.

Lire communiqué du collectif Le jugement dernier :
http://www.millebabords.org/spip.php?article27089

Nous ne pouvons accepter cette discrimination et nous appelons à un rassemblement pour que ce dispositif soit supprimé.

Le collectif « le jugement dernier » a été créé par des personnes sans abri pour dénoncer ce dispositif qui nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire... !!!

« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2781
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Chasse à la mendicité, rendre la grande pauvreté invisib

Messagede Béatrice » 04 Déc 2014, 22:15

Contre la discrimination envers les Sdf à Marseille : viewtopic.php?f=65&t=8640&p=185639#p185639


Des triangles jaunes pour les SDF...


Anne G.

Preuve, s’il en fallait, que le Front National n’a pas l’apanage de l’indécence.

Parce qu’à Brignoles, c’est un maire UMP qui supprime les repas sans porc à la cantine, et surtout le quotient familial (toutes les familles paient le même prix, quels que soient leurs revenus).

Parce qu’à Orléans, c’est un maire UDI qui punit une école en supprimant un projet informatique parce que les parents ont soutenu une famille sans papiers.

Parce que dans tout le pays, c’est le PS qui ne respecte pas les droits d’enfants et de leurs familles au motif qu’ils sont Roms. C’est le PS qui enferme des mineurs scolarisés en les présentant comme des menteurs, profiteurs, coupables. Qui démantèle des familles, quand il ne les expulse pas tous ensemble vers un pays où ils sont en danger.

D’ailleurs, ensemble, c’est l’argument qu’utilisait M. Papon pour justifier la déportation des enfants : on ne va pas les séparer de leurs parents... Ce n’est pas moi qui remets au goût du jour les vieux démons, c’est la mairie de Marseille, entre autres.

Tout dans cette initiative, et dans les vidéos qui la présentent, est inquiétant.

Concernant l’aspect « sécurité sanitaire » du dispositif : Une carte mentionnant des informations de santé en cas d’urgence, pour chacun-e d’entre nous, peut avoir un intérêt. Mais pourquoi la rendre visible de l’extérieur ? Les diabétiques, transplantés, et autres porteurs de prothèses apprécieront. Et faire mentionner le nom du médecin traitant à des personnes qui vivent dans la rue depuis des années témoigne d’une méconnaissance totale de leur quotidien.

Qui a pu penser à « signaler », et par un triangle jaune de sinistre mémoire, un groupe de personnes ? Un (ou une, hélas...) dangereux fasciste même pas masqué ? C’est un test pour voir ce qui peut passer dans l’opinion, ou pas encore ?

Ou un ignorant crasse d’une Histoire pourtant largement enseignée ? Mais les membres du conseil municipal qui sont si fiers de cette trouvaille sont sûrement allés à l’école. Ils ont tous été frappés d’amnésie, ou il est plus confortable de suivre ce qui est décidé par d’autres sans réfléchir ? Dans les deux cas on a du souci à se faire...

Et dans la salle qui applaudit debout un tel dispositif, personne n’a pensé à la portée d’une telle décision ? Sans compter que c’est une société privée d’assurance qui est partenaire, on croit rêver.

Autre argument avancé : « cette carte rend leur identité aux SDF, ils vont pouvoir dire à l’infirmière (qui bondit !) : je suis quelqu’un ». Parce que les SDF ne sont personne, n’ont pas de nom, pas d’histoire personnelle, pas d’identité, s’ils n’ont pas de papiers qui l’attestent ??? Tiens, ça me rappelle quelque chose...

Les familles déboutées de leur demande d’asile et qui dorment dans la rue, les centaines de Roms, tous SDF grâce à l’État, sont-ils concernés par cette sollicitude ?

Anne G., RESF 13, parce que le RESF est concerné au premier chef par le fonctionnement du SAMU social et par la grande précarité, et par le rejet de l’autre quel qu’il soit.

http://www.millebabords.org/spip.php?article27130
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2781
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Angoulême : des bancs publics grillagés contre les SDF

Messagede Banshee » 25 Déc 2014, 16:52

Angoulême: la mairie grillage des bancs publics contre les SDF et dealers
Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 25/12/2014 à 14:27,

En concertation avec les commerçants de la place du Champ-de-Mars, neuf grillages surprenants ont fait leur apparition la veille de Noël. La mairie UMP assume et évoque un dispositif qui n'est pas terminé.

Image
Les bancs enfermés dans des grilles à Angoulême ont divisés les habitants.
AFP PHOTO PIERRE DUFFOUR


Retirer les bancs, la solution au problème? La mairie UMP d'Angoulème et les commerçants de la place du Champ-de-Mars, se plaignant de la présence de "bagarres alcoolisées" et de "dealers qui font fuir les clients", ont fait poser des grillages autour d'une dizaine de bancs publics au centre de la ville.
Les neuf bancs concernés, attenant à la verrière d'une galerie marchande, ont été entièrement ceints d'un grillage métallique. Pour Jean Guiton, adjoint chargé de la sécurité, "des incidents, bagarres alcoolisées, impliquant des SDF, parfois avec des chiens, n'étaient pas inhabituels ces dernières années sur le Champ-de-Mars".

Qui est visé par cette mesure?
La municipalité explique avoir pris l'initiative en concertation avec les commerçants, car les bancs en question étaient "utilisés quasi-exclusivement par des personnes qui se livrent à une alcoolisation récurrente, tous les jours".
"Avec ces bancs, ce sont les dealers et les cas sociaux que nous souhaitons éloigner de cet endroit stratégique de la ville", détaille de son côté Thierry Courmont, le président de l'association de la galerie du Champ-de-Mars dans Sud-Ouest.

Plusieurs habitants s'indignent
La mesure a divisé les habitants. Certains applaudissent, d'autres "choqués" dénonçent une "indignité locale" en période de Noël. "La mairie devrait être plus sensible à la misère humaine", lance une passante au quotidien. "Et mettons du barbelé autour des lieux publics et des écoles", ironise un internaute.
Selon la mairie, la date de pose des grillages était fortuite. Elle s'inscrirait dans un dispositif "global" qui comprendra de la vidéo-surveillance, une police municipale renforcée, mais aussi une médiation sociale auprès de SDF. Elle n'est d'ailleurs pas terminée et la "cage" formée pourrait être remplie avec de la verdure ou des galets.
Ce que souhaite l'association des commerçants, c'est "déplacer le problème", détaille le journal régional. De fait, de nombreux autres bancs situés à quelques dizaines de mètres restaient pour leur part accessibles. Et disponibles pour tous, notamment les amoureux des bancs publics chers à Brassens.


http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 35668.html
"Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ! ", Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur-trice
Banshee
 
Messages: 260
Enregistré le: 25 Aoû 2014, 11:44

Re: Angoulême : des bancs publics grillagés contre les SDF

Messagede Pïérô » 28 Déc 2014, 04:19

Angoulême: libération provisoire de 9 bancs publics grillagés et controversés
Une navrante image de Noël... et puis s'en vont. Des grillages installés le 24 décembre sur neuf bancs publics d'une place d'Angoulême pour décourager les SDF alcoolisés et dealers, ont été démantelés jeudi soir "provisoirement" et "par mesure de sécurité", mais après une notable vague d'indignation.
... http://www.lanouvellerepublique.fr/Tout ... es-2166792


« une notable vague d'indignation », je pense surtout que c'est ce qu'il faudra retenir de cette initiative de pourri, qui aura avec ce type de grillage dépassé ce qui malheureusement se pratique de plus en plus pour annihiler les bancs publics.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Suivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité