Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 11 Mar 2017, 17:59

La forme insolente des entreprises du CAC 40

Les entreprises du CAC 40 ont dégagé un bénéfice supérieur à 75 milliards d’euros, une performance qui n’avait pas été atteinte depuis 2010. Dans ce contexte, les actionnaires vont voir leurs dividendes augmenter

2016 sera une année prolifique pour les entreprises du CAC 40. Selon une étude du cabinet Ricol Lasteyrie Corporate Finance, 38 des 40 entreprises de l’indice phare de la bourse de Paris ont vu leurs bénéfices flamber de 32,6% pour atteindre plus de 75 milliards d’euros. Du jamais vu depuis 2010 !

Selon les analystes, cette performance intervient pourtant dans un contexte de croissance molle avec une année difficile dans certaines zones du monde comme au Bresil, Nigéria, Russie mais aussi en Europe. Selon les analystes, les performances des grands groupes français s’explique en partie grâce aux actions entreprises pour une meilleure maîtrise des coûts.

Comme en 2015, le podium des plus gros bénéfices en 2016 reste dominé par la BNP Paribas puis par AXA et Total. (7,7 milliards d’euros) , devance toujours AXA (5,8 milliards) et Total (5,6 milliards).

... http://www.boursorama.com/actualites/la ... 9c743a8b5f
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 18 Mar 2017, 20:37

Les banques jamais aussi riches. Les employé(e)s jamais aussi peu (ou pas) augmenté(e)s

Certains encaissent plus que d’autres ces derniers temps. C’est le cas des banques. Jamais elles n’ont fait autant de bénéfices, à croire que la crise n’existe pas. Au niveau des augmentations, en revanche, elles se montrent plus radines à l’égard des employés.

Ces derniers temps, les banques engrangent sans compter. Jamais les bénéfices auront été aussi élevés, souligne le journal du Medef, Les Echos. Sur l’ensemble de l’an passé, les six premières banques hexagonales ont encaissé à elles seules 23,5 milliards d’euros de bénéfices. Cela signifie que les bénéfices dépassent ceux de 2015 qui, déjà, avaient retrouvé leurs niveaux d’avant-crise.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Les- ... gmente-e-s
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 30 Mar 2017, 18:06

Ces banques et assurances françaises qui financent l’expansion coloniale israélienne

Une enquête menée par un collectif de syndicats et d’organisations de défense des droits humains françaises et palestiniennes, révèle comment les principales banques françaises soutiennent l’expansion coloniale israélienne aux dépens des territoires palestiniens, et de la construction de la paix. Pourtant, la France a officiellement condamné cette colonisation et soutenu les résolutions des Nations Unies en la matière. Les auteurs du rapport espèrent que ces banques hexagonales imiteront les grands fonds d’investissements européens et états-uniens qui excluent tout financement de la colonisation israélienne.

... http://www.bastamag.net/Ces-banques-et- ... sraelienne
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 04 Avr 2017, 09:13

Air France-KLM: Le PDG Jean-Marc Janaillac empoche un demi-million d’euros pour six mois d’activité

Jean-Marc Janaillac a gagné plus de 500.000 euros en six mois à la tête d’ Air France-KLM. La rémunération du PDG du groupe, arrivé en juillet 2016, a été précisée dans un document de référence déposé par le groupe auprès de l’Autorité des marchés financiers, l’AMF. Il a donc touché au total quelque 548.834 euros entre juillet et décembre 2016, dont 296.667 euros de rémunération effective, et le reste faisant l’objet de paiements différés.

Jean-Marc Janaillac est arrivé à la tête d’Air France-KLM pour succéder à Alexandre de Juniac, après avoir dirigé notamment Transdev, spécialisé dans la gestion des services publics de transports (trains, trams, bus), filiale de Veolia et de la Caisse des Dépôts.

... http://www.20minutes.fr/economie/204309 ... s-activite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 08 Avr 2017, 14:48

Plus de 7 millions d’euro dans les poches du PDG de Renault

7,058 millions d’euros, c’est la rémunération de Carlos Ghosn, PDG de Renault, soit l’équivalent de 400 SMIC pour un an, alors que son bilan est sans appel : 6200 suppressions de postes depuis 2013 et un nouvel accord de compétitivité au détriment des salariés.

Carlos Ghosn, après avoir passé un joyeux Noël, grâce à une prime de 6,4 millions d’euros en stock-options,passera surement un joyeux été. En effet, le conseil d’administration de Renault a décidé de fixer sa rémunération fixe à 1,23 millions, plus une part variable de 1,414 millions d’euros, calculée en fonction de la performance du dirigeant, qui peut s’élever jusqu’à 120% de ses parts fixes. Et visiblement, le bilan est plutôt bon du point de vue des actionnaires, puisque la part variable vaut 115% de la part fixe. Finalement, le petit sabreur d’emplois obtient 4,36 millions d’euros en valorisation d’actions de performances. Au final, le pauvre Carlos subit de plein fouet la crise : en effet son salaire baisse de 193 000 euros par rapport à 2015… on se demande s’il va s’en sortir.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Plus ... de-Renault
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 15 Avr 2017, 18:38

18 ans de SMIC…

240 000 euros par an dépensés par Matignon pour mesurer le « bilan d’image » de Valls

Après les affaires Fillon, Le Pen ou encore Le Roux, voici que Valls, éclipsé dans le paysage politique par la campagne présidentielle, revient dans l’actualité. Mais cette fois-ci, il ne s’agit ni d’emplois fictifs ni de costumes à plus de 10 000 euros, mais de milliers d’euros d’argent public dépensés dans des sondages d’opinion sur l’image qu’ont les Français de Manuel Valls. Ainsi, selon les révélations d’Envoyé spécial, magazine de la chaîne France 2, ce n’est pas moins de 53 520 euros qui ont été dilapidés par Matignon pour répondre à des questions toutes plus ubuesques les unes que les autres.

... http://www.revolutionpermanente.fr/240- ... e-de-Valls
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 23 Avr 2017, 12:16

Le patron d’Air France-KLM augmente sa rémunération de 65%

Le groupe est en pleine restructuration. Après avoir supprimé 5 500 postes, il prévoit de réduire de nouveau ses effectifs

La rémunération du PDG du groupe Air France-KLM Alexandre de Juniac a été fixée au titre de l’année 2015 à… 1,062 million d’euros ! En hausse de 65%, ce salaire a bondi grâce à une part variable indexée sur les résultats financiers, selon le document de référence du groupe.

... http://www.sudouest.fr/2016/04/20/le-pa ... 6-4755.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 17 Mai 2017, 19:13

Jackpot

En 2016, plus de 100 banquiers ont gagné au moins un million d'euros en France

Le nombres de salariés d'établissements bancaires à avoir perçu une rémunération supérieure à 1 million d'euros par an a augmenté de 24%.

Ils ne dirigent pas la banque qui les emploie mais émargent à un salaire annuel supérieur à un million d’euros. Ils étaient exactement 102 salariés d’établissements financiers français exerçant dans l’Hexagone à avoir franchi ce plafond en 2016. Une information révélée, ce mardi, par le quotidien les Echos. Elle émane d’un document public mais peu connu : le rapport sur la politique de rémunération que se doivent de publier, chaque année, les banques qui exercent dans l’Union européenne.

On y apprend ainsi qu’en 2016, 42 salariés de la Société générale, en fonction en France, ont perçu plus d’un million d’euros. Ils sont 38 chez BNP-Paribas, 14 chez Natixis et 8 au Crédit agricole. La plupart de ces banquiers exercent dans les activités dites de «marché», où les montants traités sont évidemment plus importants que dans la banque de détail où l’on fait du financement de prêt immobilier pour des particuliers ou de la trésorerie d’entreprise pour les PME. Les rémunérations de ceux qui parient sur les taux d’intérêt, le prix des matières premières ou le marché des changes atteignent donc des sommes à six chiffres, dont une part importante est proportionnelle aux résultats obtenus.

... http://www.liberation.fr/futurs/2017/05 ... ce_1569936
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 28 Mai 2017, 17:41

Il gagne 1,1 milliard d’euros et ne paye que 135 € d’impôts : Qui est Patrick Mulliez, fondateur de Kiabi, dont le domicile a été perquisitionné ?

Des perquisitions ont eu lieu ce mardi à Roubaix, au Luxembourg et à Néchin en Belgique, dans la résidence de Patrick Mulliez. Qui est le fondateur de Kiabi ?

Vous connaissez forcément Kiabi, beaucoup moins son fondateur. « Le bien ne fait pas de bruit, le bruit ne fait pas de bien », dit-on dans la famille Mulliez. Le très discret Patrick Mulliez a ouvert le premier magasin de cette enseigne à Roncq en 1978. Spécialisé dans l’habillement mode à petits prix, Kiabi est devenu le numéro un du secteur, présent dans 12 pays.

Patrick Mulliez est l’un des nombreux membres de la famille à avoir mené très haut une entreprise. Agé de 76 ans, il est le plus jeune fils de Gérard Mulliez, créateur de Phildar et donc plus jeune frère de Gérard Mulliez fils, fondateur d’Auchan. Marié, père de 5 filles, c’est un des membres influents de la famille. Il possède actuellement 30% du capital de l’entreprise qu’il a fondée mais aussi de Macopharma, un laboratoire pharmaceutique. Il est à l’origine avec son frère Gérard du groupe Acadie qui regroupe notamment les enseignes Top office et Tape à l’oeil, sociétés dans les sièges sont tous dans la métropole lilloise.

135 euros d’impôts ?

Il fait partie des membres de la famille Mulliez qui ont choisi l’exil fiscal en Belgique, comme par exemple Gonzague Mulliez, le fondateur de Saint-Maclou et de nombreux autres. Cet exil lui a valu de faire l’objet d’une longue séquence dans le magazine de Canal + « Spécial investigation », diffusé il y a un an. Sa situation financière et fiscale y est longuement étudiée.

Selon Benoît Boussemart, économiste, auteur d’un livre sur les Mulliez, Patrick Mulliez aurait une fortune estimée à 1,1 milliards d’euros : « Sur ces 1,1 milliards et les revenus que ça rappporte, il paye 0 euro d’impôts. » Un peu plus tard, le journaliste rectifie et, comptes à l’appui, affirme que Patrick Mulliez aurait en fait payé 135 euros d’impôts en Belgique (en 2013). En caméra cachée, le fondateur de Kiabi répond au journaliste que ce calcul est « partiel » : « C’est une mauvaise interprétation et je n’ai pas envie d’en parler. (…) On n’est pas des boulimiques, flambeurs, frimeurs. On est des travailleurs ».

Le reportage montre également que la famille Mulliez possède de très nombreuses holdings ou sociétés, domiciliés en Belgique et pas ou peu imposées.

... http://www.anti-k.org/2017/05/27/il-gag ... isitionne/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede Pïérô » 11 Juin 2017, 01:30

L'argent des Mulliez planqué chez les 3 Suisses

Tout ce que touchent les Mulliez se transforme en or... avec un petit coup de pouce du contribuable. Le maire (LR) de Croix, Régis Cauche, semble marcher main dans la main avec la bourgeoisie locale et ses meilleurs ambassadeurs : la famille Mulliez. Une version locale du « président des riches » qui laisse les abords du canal de la Marque à la prédation de la famille multi-milliardaire.

La famille Mulliez a depuis longtemps établi ses quartiers à Beaumont, sur une vaste zone arborée et discrète de la métropole qui s’étend le long du canal de la Marque, à cheval sur Croix et Villeneuve d’Ascq. Beaumont, un quartier où le taux d’ISF est parmi les plus élevés de France, abrite le creuset historique de la famille Mulliez, ses résidences et ses sièges sociaux. Outre les différentes maisons du clan disséminées çà et là, on y trouve, chemin de la Vacquerie, la demeure du patriarche Gérard Mulliez, fondateur d’Auchan. Juste à côté des quelques hectares qui composent la propriété, l’imposant siège d’Auchan laisse flotter les drapeaux des pays dans lequel il est implanté. Plus loin, le siège de Chronodrive ferme la perspective. Cet ensemble cerné par le bois de Warvamme – également propriété de la famille – s’est agrandi avec l’acquisition de la clinique du Parc et du château de la Fontaine qui héberge les réceptions de la multinationale. La clinique est rasée en 2014 pour accueillir le dernier bijou de la famille, la banque Accord (ou Oney Bank), mastodonte hyper moderne qui occupe un espace de 700 mètres de long sur le boulevard.
La famille Mulliez constitue une association familiale (AFM) qui autofinance ses projets plutôt que recourir aux banques ou aux marchés financiers, se redistribuant au passage les bénéfices qui lui servent à s’agrandir.

... http://labrique.net/index.php/thematiqu ... -3-suisses
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20842
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 11 Juin 2017, 15:27

Des salariés de Lapeyre veulent récupérer 81,4 millions d’euros siphonnés par Saint-Gobain

Une structure pyramidale a permis à Saint-Gobain de récupérer des millions d’euros destinés à l’origine à la participation aux bénéfices des salariés du groupe Lapeyre.

1 h 30 de plaidoirie pour les avocats des 1 776 salariés ayant porté l’affaire devant la justice. Même timing pour ceux de Lapeyre et de Saint-Gobain qui se sont partagé le temps de parole. En plus des avocats et des magistrats, la salle d’audience du TGI de Nanterre accueillait mardi 6 juin 2017 soixante-dix salariés et militants syndicaux.

Que reprochent ces salariés à une quinzaine de sociétés du groupe Lapeyre ainsi qu’à la compagnie Saint-Gobain SA ? 81,4 millions d’euros auraient dû leur être versés entre 2002 et 2008 au titre de la participation financière aux bénéfices. Au lieu de cela, ces millions d’euros sont tombés dans l’escarcelle de Saint-Gobain, propriétaire du groupe Lapeyre depuis 1996.

... https://www.force-ouvriere.fr/des-salar ... ns-d-euros
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 29 Juin 2017, 15:35

Bordeaux : Un général de l’armée de l’air utilisait un Alphajet pour ses trajets personnels

C’est une affaire embarrassante pour l’armée de l’air et Florence Parly, le nouveau ministre des Armées. Dans un article paru aujourd’hui, le Canard Enchaîné affirme que le commandant en second des Forces aériennes, le général Richard Reboul, en poste à Bordeaux, utilise un Alphajet d’une base-école de la région pour aller passer le week-end dans sa propriété en Provence et en revenir.

... http://www.infos-bordeaux.fr/2017/actua ... nnels-9230
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 14 Juil 2017, 12:23

Chez Deliveroo, tu pédales ou tu crèves

Ils n’ont pas honte !. Malgré les risques liés aux fortes intempéries de dimanche soir, la plateforme de livraison à domicile refuse d’indemniser ses coursiers à vélo.

Le capitalisme sauvage n’a pas de limite. La start-up de livraison de plats cuisinés Deliveroo n’a pas versé de prime pluie dimanche soir pour les coursiers à vélo de la plateforme, alors que de violentes intempéries sont tombées sur la capitale. « C’était l’enfer. Mes freins marchaient mal, mon téléphone était détrempé, la lumière de mon vélo fonctionnait à peine, les rues étaient inondées et les voitures ne nous voyaient pas toujours… J’ai dû faire très attention », témoigne Cyril (1), 30 ans, autoentrepreneur pour la société britannique depuis un an. Si ce coursier a pris ces risques, le tout pour être payé 5,75 euros par commande, c’est parce que « les livraisons sont plus nombreuses par temps de pluie. J’ai besoin de cet argent pour vivre ».

Et il sait que l’application s’autorise à sanctionner ses travailleurs ultraprécarisés en cas de déconnexion sur leur shift – une plage horaire de travail sur laquelle les places sont limitées. « Deliveroo peut supprimer nos créneaux de travail. C’est difficile de les récupérer puisque les coursiers les plus réguliers et rapides ont un accès prioritaire au planning. Pour poser une absence, il faut prévenir environ 48 heures à l’avance », expliquent des bikers.

... http://www.humanite.fr/chez-deliveroo-t ... ves-638715
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 29 Juil 2017, 15:37

Stocks-options. La ministre du Travail touche le pactole sur le dos des emplois

Révélation. Muriel Pénicaud a réalisé en 2013 une plus-value de 1,13 million d’euros sur ses stock-options en tant que dirigeante de Danone, profitant de la flambée en Bourse qui a suivi l’annonce de 900 suppressions d’emplois du groupe en Europe.

Plus d’un million d’euros de plus-values boursières par un simple jeu d’écritures : c’est la somme gagnée en une journée par Muriel Pénicaud comme directrice générale des ressources humaines (DGRH) chez Danone, le 30 avril 2013. Et cela alors que le groupe s’apprêtait à supprimer 900 emplois de cadres, dont 230 en France. L’information fait tache sur le CV de la ministre du Travail, au moment où celle-ci défend mordicus au Sénat l’idée que faciliter les licenciements sera in fine bénéfique à l’emploi et donc aux salariés.

Selon les comptes officiels de Danone pour l’année 2013 que l’Humanité a consultés, Muriel Pénicaud a en effet perçu un gros paquet de stock-options pour ses états de service au comité exécutif du groupe alimentaire. Enregistrée par l’Autorité des marchés financiers à la date du 30 avril 2013, la transaction porte sur un lot de 55 120 actions acquises à une valeur de 34,85 euros l’unité, bien en dessous du cours de l’action ce jour-là, et revendues aussitôt pour l’essentiel (52 220 actions) à 58,41 euros l’unité, au cours du marché. Soit 1 920 932 euros à l’achat, et 3 049 966,54 euros à la revente. Bilan de l’opération : une plus-value immédiate de 1 129 034,54 euros, non comptées les 2 900 stock-options restant alors en sa possession.

La cagnotte boursière de 1,13 million d’euros de Muriel Pénicaud n’est pas tombée du ciel. Pour réaliser un tel bénéfice de près de 60 % sur sa mise de départ, la ministre a profité de la remontée de l’action qui a suivi l’annonce d’un plan de restructuration du groupe, faisant grimper le cours dans les semaines qui ont précédé la transaction. Dans le cadre d’« économies de fonctionnement » de 200 millions d’euros décidées en 2012, la direction de Danone a, en effet, annoncé, le 19 février 2013, la « suppression d’environ 900 postes managériaux et administratifs répartis dans 26 pays européens ».

... https://www.humanite.fr/stocks-options- ... ois-639458
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 04 Aoû 2017, 08:32

Une année en or pour les grands groupes mondiaux

En Europe comme aux Etats-Unis et ailleurs, les superprofits sont de retour. La Bourse applaudit

Philippe Brassac, le patron du Crédit agricole, ne cache pas sa satisfaction. En six mois, la banque vient de dégager 2,2 milliards d’euros de bénéfice net, soit 59 % de plus qu’un an auparavant, a-t-il annoncé jeudi 3 août. Le deuxième trimestre a été spécialement brillant : « C’est tout simplement le meilleur trimestre que nous présentons depuis 2011 ! »

Cette année, la saison des résultats semestriels prend des airs de feu d’artifice estival. Des profits qui montent en fusée, des cascades de dividendes… Du Crédit agricole à BMW en passant par Apple, Adidas ou encore UniCredit, les grands groupes dévoilent depuis quelques semaines des résultats particulièrement impressionnants, en Europe comme ailleurs. Au total, les 1 820 très grandes entreprises internationales qui ont déjà publié leurs chiffres du deuxième trimestre ont vu leurs profits grimper de 16 % par rapport à la même période de 2016, selon les comptes tenus par Bloomberg. Une hausse souvent plus vigoureuse que prévu. Aux Etats-Unis, par exemple, 72 % des champions de l’indice S&P 500 ayant présenté leurs résultats ont dégagé des profits supérieurs aux attentes des analystes.

... http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... 9B72Pbm.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25363
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité