Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 25 Jan 2018, 14:06

Le scandale Carrefour: Ils gagnent des fortunes…

LE SCANDALE CARREFOUR

Comme celui de la grande distribution… et bien d’autres

Carrefour va supprimer des milliers d’emplois, pleure la misère, alors que son chiffre d’affaires à plus de 80 milliards a augmenté de 3%, qu’il distribue 517 millions de dividendes à ses actionnaires et qu’il a reçu 400 millions d’aide de l‘Etat, pour la décharge de cotisations sociales pour bas salaires et au titre du CICE… pour préserver l’emploi !
QU’IL REMBOURSE !

D’autant plus que les principaux actionnaires sont des milliardaires, par exemple Arnaul (LVMH), Moulins (Galeries Lafayette)… qui pratiquent l’évasion fiscale sans honte ou qui comme avec le lait contaminé Lactalis, continuent à le distribuer malgré son interdiction au risque de l’empoisonnoment des enfants.

L’argent de nos impôts part à des empoisonneurs, ne sert pas à embaucher mais à licencier et finit dans les paradis fiscaux au détriment des services publics.

Mais Carrefour n’est pas le seul :

Auchan touche 88 millions du CICE et supprime 2 000 emplois mais verse 200 millions de dividendes à ses actionnaires de la famille Mulliez

Castorama touche 40 millions du CICE et supprime 500 emplois mais verse 600 millions à ses actionnaires

Monoprix touche 36 millions du CICE mais ferme ses magasins et verse 483 millions de dividendes à ses actionnaires

Cora relève aussi du CICE, supprime 543 emplois et verse 100 millions de dividendes à ses actionnaires

Casino touche 97 millions du CICE

Au total, le CICE, plus de 20 milliards par an, c’est l’équivalent de 625 000 emplois à 2 000 euros bruts par mois, soit par exemple 100 000 infirmières, 100 000 enseignants, 100 000 cheminots, 100 000 agents de l’énergie, 100 000 agents de la Sécu et 125 000 salariés dans les HLM, la voirie, l’entretien, etc…


http://www.anti-k.org/2018/01/25/le-sca ... arrefouur/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 01 Fév 2018, 20:15

L'association anti-corruption Anticor attaque l'Etat

Fusion Alstom-Siemens : l’Etat aurait fait gagner 350 millions d’euros à Bouygues

Comme l'a révélé le Canard Enchainé, l'association anti-corruption Anticor a déposé plainte auprès du Parquet national financier afin d’enclencher une procédure pour enquêter sur la « négligence » de l’État dans la fusion de Alstom avec Siemens. En effet, cette fusion qui aurait pû rapporter gros à l’État rapporte gros à Bouygues, 350 millions minimum. A l'image de l'affaire Tapis et du précédent La Garde, l’État privilégie les petits arrangements entre amis plutôt que de défendre les salariés et les contribuables. Rien de surprenant sous le soleil.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Fusi ... a-Bouygues
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 22:34

Résultats historiques pour Apple, malgré le recul des ventes de l’iPhone

La marque à la pomme a connu fin 2017 « le meilleur trimestre de son histoire ». Elle a engrangé 20 milliards de bénéfices, en hausse de 12 %, et son chiffre d’affaires a progressé de 13 % malgré la baisse des ventes d’ordinateurs et d’iPhone.

... http://mobile.lemonde.fr/entreprises/ar ... 56994.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 22:27

Total fait le plein… de profits

Total vient de dévoiler pour 2017 un résultat net d’environ 7 milliards d’euros, en hausse de 39 %. Avec des investissements réduits a minima, ses actionnaires vont empocher l’essentiel de cette manne provenant du pillage du pétrole et du gaz sur tous les continents, si besoin à l’abri de dictatures, en détruisant allègrement l ‘environnement. Le tout pratiquement sans payer d’impôts. Un jackpot et un scandale permanents.

Total : des bénéfices 2017 qui bondissent et des actionnaires choyés
Tous les voyants sont au vert pour le groupe pétrolier et gazier Total. Il a annoncé, ce jeudi, des bénéfices pour 2017 en forte hausse et ce, notamment, grâce à la remontée des cours du brut ainsi qu'à la progression de sa production.
... https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 67760.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 23:52

Un bénéfice "record" de 5 milliards d'€ pour Renault en 2017...les primes aux salariés réduites

Après Airbus qui affiche un résultat net en hausse de 188 % en 2017, c’est au tour de Renault de dévoiler des bénéfices extraordinaires pour cette même année.

Le groupe automobile Renault a en effet publié vendredi un bénéfice net 2017 "record", en hausse de 50 % à 5,1 milliards d’euros.

L’entreprise, qui contrôle cinq marques (Renault, Dacia, Renault Samsung Motors, Alpine et Lada), a vendu 3,76 millions de véhicules l’an dernier.

... https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 ... -2017.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 28 Fév 2018, 00:05

SNCF : résultat net de 1,3 milliard d’euros

Les résultats présentés le 27 février par la SNCF contrastent singulièrement avec le tableau sombre d'un système à la dérive, dressé la veille par le Premier ministre pour justifier une vaste réforme ferroviaire. Le groupe affiche en effet un résultat net de plus d’1,3 milliard d’euros (contre 567 millions un an auparavant) sur l’exercice 2017. Mais l'entreprise préfère toutefois mettre l'accent plus modestement sur le résultat net récurrent part du groupe qui s'élève tout de même à 679 millions d'euros (218 millions l'an dernier) car, explique-t-elle, le résultat net d'1,3 milliard d'euros est artificiellement gonflé de 650 millions d'euros grâce à un dispositif fiscal, les impôts différés actifs. L’activité a également augmenté de 4,2 % comparé à 2016, et atteint 33,5 milliards d’euros (à périmètre et change constants). Un dynamisme expliqué par la politique commerciale de l’entreprise « générant une forte croissance du volume de voyageurs et de marchandises transportés ». Selon Guillaume Pepy, le PDG de SNCF Mobilités, "la performance commerciale est très bonne, on observe un véritable rebond du train et une politique du volume qui porte ses fruits".

... https://www.ville-rail-transports.com/f ... rd-deuros/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 01 Mar 2018, 21:01

La valeur du jour à Paris PSA a mis du lion dans son moteur en 2017

LR: Le triomphe du capitalisme assisté, c’est fou, quand ils perdent, ils gagnent, et quand on croit qu’ils sont emmerdés, en fait ils gagnent quand même et c’est nous qui perdons toujours… PSA a perdu 5 milliards d’euros en 2012, 2,3 milliard en 2013 et a reçu de l’Etat près de 4 milliards, en particulier pour sa banque de finacement des automobiles, mais il a eu aussi l’ouverture du capital au chinois Dongfeng, la prime à la casse, les aides aux équipementiers, les licenciements, en tout c’est près de dix milliards que PSA et Renault ont reçu avec la « crise » qui n’a pas touché les actionnaires et leurs dividendes

... http://www.anti-k.org/2018/03/01/valeur ... teur-2017/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 03 Mar 2018, 19:56

Coût du capital. Ces milliers d’euros qui manquent aux salaires

1 764 euros, en moyenne, ont été transférés en 2017 du salaire des Européens à la poche des actionnaires, comparé à 1990.

La Confédération européenne des syndicats (CES) a calculé que, en moyenne, 1 764 euros ont été enlevés sur la seule année 2017 au salaire de chaque travailleur européen, comparé au début des années 1990. La méthode de calcul est intéressante, puisqu’elle met en exergue le poids du coût du capital sur les revenus de chacun. Il y a trente ans, la part des salaires dans la richesse créée (le PIB) représentait exactement 66 % (elle était de 70 % en 1975). Elle est tombée en 2017 sous les 55 % dans certains pays comme la Pologne ou la République tchèque, et à 62,9 % dans la moyenne européenne. Ce qui représente un manque sur la fiche de paye dépassant les 4 000 euros par an dans certains pays d’Europe de l’Est.

À l’échelle de l’Union, chaque point de PIB représente 132 milliards d’euros environ, 20 milliards pour la France. « Les entreprises gardent une part plus importante de leurs bénéfices au détriment des salaires, estime Esther Lynch, secrétaire confédérale de la CES. Ce ne serait pas si grave si ces bénéfices étaient réinvestis dans l’entreprise et la formation des travailleurs, mais on constate que la part des investissements dans le PIB a également diminué. » Autrement dit, non seulement les entreprises se sont accaparé de plus en plus des richesses créées au détriment du salaire, mais elles ont également rogné sur les autres moyens de redistribution que sont l’investissement et la formation. « C’est du vol pur et simple, poursuit Esther Lynch, les riches deviennent encore plus riches aux frais des personnes qui dépendent de leur salaire pour vivre. »

... https://humanite.fr/cout-du-capital-ces ... res-651326
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 04 Mar 2018, 18:43

CAC 40 : plus de 90 milliards d'euros de bénéfices en 2017

Les bénéfices nets cumulés des entreprises figurant dans le CAC 40 continuent de progresser en 2017, avec une hausse de 21,6 % par rapport à 2016.

Les entreprises du CAC 40 se portent très bien ces temps-ci. Selon un décompte provisoire effectué par l'AFP vendredi, elles ont enregistré en 2017 des bénéfices nets cumulés de plus de 90 milliards d'euros. En prenant en compte les résultats de LafargeHolcim publiés vendredi, le bénéfice total de 39 des 40 sociétés inscrites à l'indice atteint pour l'instant 92,95 milliards d'euros. Il manque toutefois les résultats d'Engie, qui seront publiés le 8 mars. En l'état, ces bénéfices nets sont en hausse de 21,6 % par rapport en 2016. Cette année-là, les entreprises du CAC 40 avaient dégagé un bénéfice de 76,47 milliards d'euros.

Le chiffre d'affaires cumulé a crû de 5,7 % à 1 252 milliards d'euros (1 185 milliards en 2016). Le secteur financier est resté l'un des plus gros pourvoyeurs de bénéfices de l'indice vedette de la Bourse de Paris, même s'il a été ralenti par la Société Générale (dont le bénéfice net a reculé de 27,6 %). En ajoutant Axa, BNP Paribas et Crédit agricole, les bénéfices cumulés des banques et des assureurs ont été ramenés de 20,9 milliards d'euros à 20,4 milliards. Dans l'automobile, le bénéfice cumulé de Renault, Peugeot, Michelin et Valeo est passé en un an de 7,7 milliards à 9,6 milliards d'euros. Valeo est la seule entreprise du secteur à avoir vu son bénéfice se replier, passant de 925 à 886 millions d'euros.

... http://www.lepoint.fr/economie/cac-40-p ... 060_28.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 06 Mar 2018, 08:53

SNCF : 1,8 Milliard de bénéfices…

Et le gouvernement stigmatise les cheminots !

Alors que l’on assiste depuis plusieurs semaines à un véritable lynchage médiatique de l’entreprise publique SNCF et des travailleurs du rail qui organisent le service public au quotidien, il est temps de rétablir la vérité sur la productivité des cheminots et sur la richesse produite par le travail quotidien des agents de la SNCF.

En 2017, la politique de réduction des coûts déclinée de manière inhumaine dans le Groupe Public Ferroviaire à coups de suppressions d’emplois, de plans d’économies et de réorganisations, permet aujourd’hui aux dirigeants de pouvoir annoncer un résultat positif de près d’1,3 Milliard d’euros ainsi qu’une marge opérationnelle supérieure à 4 Milliards d’euros.

La Fédération SUD-Rail et les salariés du groupe SNCF sont d’autant plus choqués, tant de voir le traitement médiatique partial et subjectif qu’ils peuvent subir que de constater que ces résultats financiers sont aujourd’hui valorisés par les mêmes dirigeants, alors que les agents subissent une régression salariale depuis maintenant 3 années, que plus de 5000 suppressions d’emplois sont à prévoir dans les 2 ans à venir et que le nombre de suicides dans l’entreprise publique SNCF a dépassé la cinquantaine en 2017.

La Fédération SUD-Rail fait également le constat que ces résultats qui feraient pâlir d’envie bon nombre de grandes entreprises démentent les propos du 1er ministre sur la situation « alarmante » de l’entreprise et sont le fruit du travail de l’ensemble des salariés SNCF dont la majorité d’entre eux est au statut, ceux-là mêmes qui sont aujourd’hui vilipendés par le gouvernement ; preuve en est que ce ne sont pas les conditions d’emplois des salariés de la SNCF qui posent la problématique de l’avenir du système ferroviaire !


https://sudrail.fr/SNCF-1-8-Milliard-de-benefices
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 09 Mar 2018, 00:57

CAC 40 : 93,4 milliards d’euros de profit sur l’année 2017

Ce chiffre impressionnant s’explique par une conjoncture économique exceptionnellement faste.

93,4 milliards. C’est le montant, en euros, du bénéfice net réalisé au cours de l’année 2017 par les entreprises du CAC 40. C’est ce que dévoile ce jeudi Le Monde, après avoir collecté les chiffres fournis par les quarante plus grandes entreprises françaises. C’est 24% de plus qu’en 2016, année pourtant définie comme prospère par les experts. Il s’agit également du meilleur profit enregistré depuis 2007, juste avant la crise des subprimes de 2008.

Les multinationales françaises en forme

Presque tous les grands groupes français peuvent témoigner de cette année exceptionnelle, puisque 31 des 40 groupes ont vu leur profit s’accroître, dont certains dans des proportions admirables. C’est le cas de STMicroelectronics. Le fabricant de puces électroniques a multiplié son bénéfice par cinq en un an, alors même que la firme était quasiment à l’agonie en 2016, comme le rappelle Le Monde. Les sociétés PSA et Renault confirment quant à elles la bonne forme du marché automobile.

... http://www.sudouest.fr/2018/03/08/cac-4 ... 64-705.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 15 Mar 2018, 00:32

CAC 40 : qui sont les actionnaires des grandes entreprises ?

La capitalisation totale des sociétés du CAC 40 représente près de 1000 milliards d'euros, soit trois fois le budget de l'Etat. Bien que l'on ne connaisse que 60% de l'actionnariat, trois groupes se détachent toutefois et concentrent à eux seuls 30% de l'argent redistribué aux actionnaires. Pourtant ce sont les fonds de gestion qui détiennent un tiers du CAC 40, ne laissant à l'Etat que 3%.

L'actionnariat du CAC 40
Selon une étude Euronext révélée par l'AFP en janvier dernier, la tendance amorcée en 2012 se confirme et ce sont bien les gestionnaires d'actifs qui trustent la plus grande part du capital des sociétés du CAC 40. Fin 2016, ces fonds de gestion détenaient 25,9% de l'actionnariat connu du CAC 40, soit environ 350 milliards d'euros, investis dans près de 15 000 fonds. Cette part était de 22% en 2012. Parmi ces gestionnaires d'actifs, cinq d'entre eux se partagaient, en 2016, 7,1% de l'actionnariat connu : Blackrock (2,3%), Vanguard (2%), Amundi (1,1%), Natixis (1%) et The Capital Group (0,7%).
Dans le même temps, la participation de l'Etat est passé de 6% en 2012 (57 milliards d'euros) à 3% fin 2016 (40 milliards d'euros).
Du côté de l'actionnariat familial, la tendance est à la stabilité entre 2012 et 2016 avec environ 10% du CAC 40. C'est le groupe Arnault qui fait course en tête fin 2016 avec 43 milliards d'euros, issus en majorité de sa participation au capital de LVMH, à hauteur de 46%.
Rappelons que tous ces chiffres ne font état que de l'actionnariat connu du CAC 40, soit environ 60% de la totalité des actionnaires. En effet, en deçà de 5% du capital, il n'y a pas d'obligation de se déclarer actionnaire d'une société du CAC 40.
La redistribution des dividendes aux actionnaires
Concernant les dividendes reversés aux actionnaires par les sociétés membres du CAC 40, les chiffres 2017 révélés comme chaque année par la lettre Vernimmen.net n'apportent pas de grande surprise. Trois sociétés se détachent comme l'année précédente et représentent 30% de la redistribution totale. Ce sont ainsi environ 15 milliards d'euros qui ont été reversés à leurs actionnaires en additionnant les rachats bruts d'actions et les dividendes par Total (6 milliards), Sanofi (5,66 milliards) et BNP Paribas (3,37 milliards). Le top 10 est complété par Axa (2,8 milliards), Engie (2,4 milliards), L'Oréal (2,35 milliards), LVMH (2,06 milliards), Vinci (1,76 milliards), Crédit Agricole (1,71 milliards) et Société Générale (1,69 milliards).
Cette redistribution de fonds propres est une méthode de plus en plus courante de rétribution des actionnaires. Elle permet en effet de faire monter mécaniquement le bénéfice par action et donc le cours de bourse. Les "spécialistes" du genre ont été, en 2017, Capgemini (3,3% de la capitalisation), Publicis (2,3%), Sanofi (1,9%) ou encore Safran (1,3%).
Au total en 2017, les dividendes et les rachats bruts d'actions ont totalisé 50,9 milliards d'euros, soit 8% de moins qu'en 2016.

... http://www.boursorama.com/actualites/ca ... 4031db4306
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 16 Mar 2018, 22:53

Prédation

Pendant que les éleveurs agonisent, les grandes familles du lait amassent des milliards

« C’est la crise ! », nous répète-t-on à l’envie. Mais tout dépend pour qui : en 2017, les quarante plus grandes entreprises françaises ont engrangé plus de 93 milliards d’euros de bénéfices ! Dans le secteur laitier, marqué par une crise encore plus aiguë – en tous cas pour les éleveurs qui ont vu leurs revenus baisser de 40% – le schéma est identique. Comme l’illustre l’infographie réalisée par Basta !, les trois plus grandes fortunes liées à l’industrie du lait ont ajouté plusieurs milliards d’euros à leurs patrimoines en seulement trois ans. Explications.

... https://www.bastamag.net/Pendant-que-le ... assent-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 31 Mar 2018, 22:08

Partenariats public privé

Les recettes du stationnement en ville, un business ultra-rentable pour... des sociétés privées

L’argent que les automobilistes dépensent pour se garer finit-il dans les caisses des communes ? Dans la plupart des cas, non. Sur le million de places de stationnement réglementées que compte la France, plus de la moitié sont gérées par des entreprises privées, le plus souvent au détriment des finances publiques. Il arrive même que les villes payent pour que les entreprises privées puissent s’enrichir en toute quiétude, voire même augmentent les tarifs de stationnements pour les habitants dans le but de se renflouer. C’est ce que révèle l’ouvrage Services publics délégués au privé : à qui profite le deal ? , d’Isabelle Jarjaille, publié ce mardi 27 mars par les éditions Yves Michel, et dont Basta publie ici un extrait.

... https://www.bastamag.net/Les-recettes-d ... e-pour-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ma petite entreprise ne connait pas la crise

Messagede bipbip » 07 Avr 2018, 22:22

Grande distribution. Les dirigeants de Carrefour se distribuent des millions

Alors que les salariés du groupe subissent de plein fouet le plan Bompard et ses suppressions d’emplois, et n’obtiennent que des miettes en participations aux bénéfices, les comptes montrent que la direction s’est augmentée de près de 80 %.

La nouvelle a de quoi attiser la colère. L’analyse des comptes consolidés du groupe Carrefour montre une explosion de la rémunération des hauts dirigeants et une généreuse distribution d’actions gratuites pour les cadres les plus performants. Et ces chiffres tombent après la massive mobilisation de ce week-end pascal, durant lequel plus d’une centaine d’hypermarchés ont été bloqués, 21 dépôts paralysés sur les 24, et des grèves ont éclaté dans plus de 300 magasins, preuve que les salariés sont à bout. « Ce jeudi après-midi, on rentre en négociations annuelles obligatoires (NAO), on va voir ce qu’ils vont nous proposer, mais déjà que les travailleurs se sont sentis humiliés par les 50 petits euros de participation aux bénéfices qu’ils nous proposaient, on apprend que les dirigeants se sont augmentés de 78,7 % sur un an ! C’est tout simplement insupportable », assure Virginie Cava, déléguée nationale CGT de Carrefour Hypermarchés.

... https://www.humanite.fr/grande-distribu ... ons-653303
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34081
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités