Le Capitalisme tue

Re: Le Capitalisme tue

Messagede Pïérô » 15 Déc 2017, 13:18

Santé au travail : "nous sommes face à une forme de crime organisé"

Du cynisme des industriels à l’inaction des pouvoirs publics, Annie Thébaud-Mony, directrice de recherches au CNRS, dresse un état des lieux sans concession de la santé au travail…

Moyenâgeuse et cynique. C’est en ces termes qu’Annie Thébaud-Mony qualifie l’attitude de certains industriels vis-à-vis de la santé et de la sécurité des salariés. Attitude qui, selon elle, expliquerait que l’on déplore encore chaque jour en France deux morts par accidents du travail et plus de dix des suites d’une exposition à l’amiante.

Une situation archaïque que cette spécialiste des questions de sécurité au travail dénonce depuis près de 30 ans en parlant non pas de négligence mais d’une authentique forme de “crime organisé” de la part de certains dirigeants qui, depuis longtemps, ont appris à sous-traiter non seulement les risques qu’ils génèrent mais aussi les responsabilités qui les accompagnent.

Face à cette manifestation de “pur cynisme industriel” dont les pouvoirs publics n’ont jusqu’alors pas pris la mesure, Annie Thébaud-Mony entend opposer deux mesures : l’interdiction d’avoir recours à la sous-traitance sur tout site dangereux et l’introduction des notions de crime industriel et de désastre volontaire dans le droit pénal. Seuls moyens, selon elle, d’en finir avec une situation qui persiste à placer l’intérêt économique au-dessus de la préservation de la vie humaine.

... https://www.lenouveleconomiste.fr/sante ... ise-16867/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 22 Déc 2017, 21:24

Dunkerquois

La CGT dresse un constat alarmant sur les accidents du travail chez Arcelor

En l’espace de quinze jours, après qu’un sous-traitant a eu la jambe broyée, un autre a eu le pouce sectionné, sur le site d’ArcelorMittal à Dunkerque. La CGT dresse un constat alarmant des accidents du travail depuis un peu plus de deux ans et demande des mesures urgentes.

... http://www.lavoixdunord.fr/281078/artic ... ez-arcelor
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 28 Déc 2017, 17:12

Déraillement d’Eckwersheim. La SNCF mise en examen pour « blessures et homicides involontaires »

Le lendemain des attentats de novembre 2015 avait lieu le premier déraillement de TGV de l’histoire sur la ligne Strasbourg Paris, causant 11 morts et 42 blessés. Ce jeudi, le jugement est tombé, la SNCF est mise en examen pour « blessures et homicides involontaires ».

Dans cette affaire, la SNCF n’est la seule à être incriminée. Systra, la société d’ingénierie ferroviaire chargée des essais, a elle aussi été mise en examen pour les mêmes chefs d’inculpation.
Pour rappeler les faits, le 14 novembre 2015 à Eckwersheim, une rame d’essai de la SNCF a déraillé lors des essais en survitesse, ce qui est la procédure normale pour valider une ligne et ainsi l’ouvrir à l’exploitation. Dans une vidéo datant du 11 novembre et diffusée par Envoyé Spécial nous pouvons voir qu’ils se sont fait une belle frayeur en abordant la courbe. Les vitesses étaient difficiles à atteindre vu les distances. Malheureusement pour eux le 14 novembre ils n’auront pas la même chance.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Dera ... olontaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede Pïérô » 29 Déc 2017, 01:05

Procès du cadmium: peine plus sévère requise contre la Saft

Le procès en appel dans l’affaire du cadium a eu lieu hier à Bordeaux. Le procureur a requis de la prison avec sursis contre le dirigeant de la Saft. Délibéré le 6 mars.

Ils sont venus en nombre pour suivre le procès en appel du Cadmium. Soixante-quinze personnes se sont d’abord rassemblées ce jeudi midi devant les marches du palais du tribunal correctionnel de Bordeaux pour demander que la Saft et son ex-dirigeant du site de Nersac, Patrice Le Reun, soient plus sévèrement condamnés qu’en première instance. Le 12 janvier 2016 devant le tribunal correctionnel d’Angoulême, il avait écopé de 3 000 euros d’amende avec sursis et la Saft a été condamnée à 10 000 euros d’amende.

«Ils transpirent le mensonge. On voit bien que c’est de la magouille, s’agace Gérard Quelard, représentant de Sud Industries 16, et ancien salarié de la Saft. Nous voulons une condamnation et une reconnaissance exemplaires, à la hauteur des préjudices occasionnés. Ces gens-là devraient être en taule aujourd’hui».

... http://www.charentelibre.fr/2017/12/21/ ... 184147.php
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 15 Jan 2018, 00:14

Ne plus perdre sa vie en voulant la gagner : soutien aux familles de Jacques et Damien !

Le samedi 25 juin 2011 à 5h du matin, deux hommes de 55 et 29 ans, Jacques et Damien, ont été victimes d’un accident mortel du travail à la fonderie de Feurs (les entreprises Valdi et Feurs Métal)
Appel à rassemblement devant le TGI (tribunal de grande instance) mercredi 17 janvier à 8h30

La justice a été attendue pendant plus de sept ans, avec une enquête interminable, la fonderie faisant tout pour gagner du temps au mépris de la souffrance des familles, dont le deuil est rendu impossible. Comme le dira la compagne d’une des victimes lors du procès : « Ces multiples appels de décisions judiciaires, c’est juste odieux, usant, violent et inhumain. »

Il faut bien comprendre le contexte particulier d’une entreprise multirécidiviste en matière d’accidents du travail : plus de 200 accidents du travail depuis 15 ans à la fonderie, 4 morts, 10 blessés très grave, une centaine de salariés « inaptes à tout poste de travail ». Valdi et Feurs Métal, (depuis l’accident de Jacques et Damien devenue CAST METAL), est véritablement une usine qui tue.

Le collectif de soutien aux familles, « Vérité et justice pour Jacques et Damien », mène un véritable marathon judiciaire contre les entreprises depuis bientôt 7 ans.

Un Relais Solidaire ST ÉTIENNE-FEURS-LYON pour dénoncer le marathon judiciaire imposé par la Fonderie est prévu mardi 16 janvier à 8h00 au Tribunal Correctionnel de Saint-Étienne jusqu’au Tribunal de Grande Instance de Lyon.

Pour plus d’informations, voici deux vidéos :
- La première, réalisée en soutien aux familles par le collectif Estakab, est un ciné-tract documentaire qui retrace la lutte du collectif « Vérité-Justice pour Jacques et Damien ».

... https://rebellyon.info/NE-PLUS-PERDRE-S ... T-LA-18581
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 20 Jan 2018, 17:29

Procès. Morts au travail : l’exigence de vérité

Deux entreprises condamnées pour homicides involontaires suite à l’explosion d’une fonderie dans la Loire passent en appel à Lyon. Une épreuve pour les familles des victimes.

«Dans le coin, tout le monde connaît la fonderie, et tout le monde en a peur », résume Jean-Luc Denis. Son beau-frère Jacques est décédé le 25 juin 2011 dans l’explosion d’une partie de l’usine de Feurs (Loire) dédiée au retraitement de piles usagées. L’ouvrier de maintenance avait tenté avec son collègue Damien, également tué dans l’accident, d’empêcher qu’un écoulement d’eau causé par une rupture de canalisation entre en contact avec le métal en fusion. Ils n’en ont pas eu le temps et ont péri sous l’effet de blast. Les expertises judiciaires ont établi que la fuite d’eau était due à un défaut d’entretien des canalisations de la part des deux sociétés qui exploitaient le site : Feursmétal – devenue Castmétal Feurs – et Valdi. À cette occasion, on a découvert que le document unique d’évaluation des risques ne prévoyait même pas un risque d’explosion – malgré un précédent accident en 2010 – et que le plan de prévention était périmé, contrairement à ce qu’impose la loi. Le 24 novembre 2016, les deux entreprises ont ainsi été condamnées pour homicides involontaires « par la violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence dans le cadre du travail » par le tribunal correctionnel de Saint-Étienne.

Une décision dont Castmétal comme Valdi ont fait appel, donnant lieu à une nouvelle audience devant la cour d’appel de Lyon aujourd’hui. « L’objectif des deux entreprises est de se renvoyer la balle en termes de responsabilité », estime Me François Lafforgue, avocat de la CGT dans la procédure. En effet, si les salariés décédés étaient employés par Feursmétal, l’accident s’est produit dans une partie du site exploitée par Valdi. « Mais ces deux sociétés étaient liées par un contrat de prestation qui précise bien qu’elles étaient toutes deux responsables pour lister les risques et organiser le travail des salariés », relève Me Laetitia Peyrard, avocate de la famille de Jacques. « Pour les familles des victimes, le fait que cette procédure se transforme en une bataille entre deux sociétés est proprement sidérant », pointe Me Jean-Louis Borie, avocat de la famille de Damien.

... https://humanite.fr/proces-morts-au-tra ... ite-648754
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 25 Jan 2018, 14:56

Collectif ‘’Vérité-Justice pour Jacques et Damien’’ : compte-rendu du rassemblement autour du procès du 17 Janvier 2018

Le samedi 25 juin 2011 à 5h du matin, deux hommes de 55 et 29 ans, Jacques et Damien, ont été victimes d’un accident mortel du travail à la fonderie de Feurs (les entreprises Valdi et Feurs Métal)
Compte rendu du rassemblement devant la Cour d’Appel du mercredi 17 janvier.

... https://rebellyon.info/Collectif-Verite ... s-et-18618
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 28 Jan 2018, 17:42

20 000 accidents du travail dus à la souffrance psychique

Selon un récent bilan présenté par l’Assurance maladie, pas moins de 20 000 cas de maladies psychiques ont été reconnus en accidents du travail, contre seulement 596 indemnisés au titre des maladies professionnelles.

Pour une fois, la Sécu a mis les pieds dans le plat sur l’ampleur des risques psychosociaux au travail. En révélant, le 16 janvier dernier, que 10 000 affections psychiques ont été reconnues comme accident du travail (AT) en 2016, la direction des Risques professionnels (DRP) de l’Assurance maladie a joué la transparence. Dans le rapport Santé travail : enjeux & actions, la DRP va même plus loin, puisqu’elle estime qu’en ajoutant aux 10 000 cas recensés à partir des certificats médicaux initiaux remplis par les médecins, les déclarations d’accidents du travail remplies par les employeurs et dont les circonstances décrites s’apparentent à des risques psychosociaux, « ce sont quelques 10 000 cas supplémentaires qu’il faut ajouter à ce décompte, soit au total 20 000 AT représentant 3,2 % des accidents du travail ». Un chiffre sans commune mesure avec les seuls 596 cas d’affections psychiques indemnisés par la Sécurité sociale au titre des maladies professionnelles (MP).
Ce grand écart s’explique par la difficulté à faire reconnaître les troubles psychiques en maladies professionnelles, en l’absence de tableau. Face à cet obstacle, les associations de victimes ont adapté leur stratégie, à l’instar de la Fnath (Association des accidentés de la vie), comme le décrit son secrétaire général, Arnaud de Broca : « Nous obtenons plus facilement une reconnaissance en accident du travail qu’en maladie professionnelle, même s’il faut prouver un événement soudain ou une succession d’évènements avec un élément déclencheur tel qu’un entretien annuel d’évaluation ou un échange brutal avec un supérieur ou collègue. De ce fait, nous privilégions cet axe de défense. »

... http://www.sante-et-travail.fr/20-000-a ... -psychique
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 18 Fév 2018, 00:50

Pour Muriel Pénicaud, "le burn-out n'est pas une maladie professionnelle"

Le burn-out n'est pas un mal lié au travail, affirme la ministre du Travail. Une prise de position conforme à la loi, que beaucoup voudraient pourtant changer.

La question revient régulièrement dans le débat politique. Faut-il ou non reconnaître le burn-out comme une maladie professionnelle? Cette reconnaissance implique de faire entrer le syndrome d'épuisement professionnel dans le tableau des maladies liées au travail et indemnisées par la Sécurité sociale.

Interrogée lundi 12 février sur cette question, Muriel Pénicaud, à la tête du ministère du Travail a balayé la possibilité, arguant que le burn-out n'était pas une maladie professionnelle. "Toute la communauté médicale, dont l'OMS, dit que ce n'est pas une maladie professionnelle. Ça ne veut pas dire qu'il ne peut pas se développer dans le monde du travail bien sûr, a-t-elle déclaré. Mais [le reconnaître], cela voudrait dire que c'est lié à 100% au milieu professionnel. Or, ça n'est pas le cas." CQFD.

... https://lentreprise.lexpress.fr/rh-mana ... 84169.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede Pïérô » 18 Fév 2018, 15:11

Que sait-on de l’explosion qui a fait deux morts dans une usine d’huile à Dieppe ?

Samedi matin, deux techniciens de maintenance ont été tués dans une explosion survenue dans une usine de traitement d’huile en Seine-Maritime.

Deux techniciens de maintenance ont perdu la vie dans une explosion, suivie d’un incendie, survenue samedi matin dans une usine de traitement d’huile à Dieppe (Seine-Maritime).

... http://www.sudouest.fr/2018/02/18/que-s ... 1005-7.php


Communiqué CGT suite au drame survenu à l’usine SAIPOL de Dieppe

Le Syndicat CGT SAIPOL, l’UL CGT de Dieppe, l’Union départementale de Seine-Maritime et la Confédération Générale du Travail s’associent à la douleur des familles et des proches des salariés de l’entreprise de sous-traitance SNAD victimes de l’accident qui s’est déroulé sur le site de l’usine SAIPOL de Dieppe ce samedi et leur présentent leurs sincères condoléances.

Ils s’associent également à la douleur de tous ceux qui étaient présents sur le site lors de ce drame.

La CGT, ses militants et syndiqués réaffirment que mourir de son travail est insupportable quelles que soient les circonstances de ces drames.

La CGT ne s’exprimera pas sur les causes de l’accident avant d’avoir eu connaissance des éléments d’enquête mais réaffirme l’exigence de renforcer le rôle et les moyens des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) sur tous les lieux de travail.

Nous demandons à ce que les représentants des salariés soient associés dans les meilleures conditions aux réunions qui auront lieu tant sur l’analyse de ce drame que
sur l’avenir de l’activité et des emplois.


http://www.cgt-dieppe.fr/2018/02/commun ... ieppe.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 21 Fév 2018, 21:50

Suite au drame survenu à l’usine SAIPOL de Dieppe - PLUS JAMAIS CA !

Image

https://www.solidaires.org/Suite-au-dra ... -JAMAIS-CA
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 08 Avr 2018, 00:23

Deux ouvriers du bâtiment meurent sur des chantiers à la Défense.

Deux ouvriers ont perdu la vie sur leur lieu de travail, ce jeudi 5 avril, dans les Hauts de Seine. Le premier, âgé de 40 ans, a été écrasé par la flèche d'une grue, alors que le second, un intérimaire de 22 ans, a chuté du huitième étage alors qu'il remplaçait une vitre en pleine nuit. Deux décès qui interpellent sur les conditions de travail des ouvriers en France, alors que 514 personnes ont été tuées sur leur lieu de travail en 2016, selon L'Assurance maladie.

Les faits se sont déroulés ce jeudi, alors que les deux hommes se trouvaient sur leur lieu de travail. Le premier accident a eu lieu à Courbevoie, dans la matinée. Suite à une erreur de manipulation, la flèche d’une grue, d’un poids de six tonnes, s’est effondrée sur un ouvrier, tué sur le coup. Le second drame est survenu dans la soirée, aux alentours de 23h30. Un jeune homme de 22 ans, employé en intérim par la société Gagne, a fait une chute de près de 25 mètres. Il a perdu l’équilibre alors qu’il tentait de retirer une plaque de bois pour la remplacer par une vitre sur un immeuble du quartier d’affaires de La Défense.

Un accident qui met en lumière les conditions de travail déplorables de milliers d’ouvriers, qui plus est intérimaires. Que faisait un jeune de 22 ans, à remplacer une vitre en pleine nuit au huitième étage sans aucune protection ? Une situation impensable pour permettre de tenir les délais de rénovation et mettre au plus vite les bâtiments à disposition du capital. En effet, l’immeuble Window, voisin de la célèbre arche, est en travaux depuis deux ans et doit être livré dans l’année. Les 40 000m² de bureaux flambants neufs seront loués par le grand fond de pension canadien Oxford Properties qui détient 15 millions de m2 de bureau, hôtel... à RTE, filière d’EDF, gestionnaire du réseau de transport d’éléctricité, qui y installera son siège social. Les collaborateurs de RTE pourront bénéficier de jardins tropicaux, situés au milieu de l’édifice, d’une conciergerie (paniers bio, pressing, cordonnerie, baby-sitting…), d’un espace bien-être, fitness et coiffure, et d’une grande terrasse avec restaurant et magasin. C’est pour cela qu’un jeune homme de 22 ans est mort.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Deux ... la-Defense
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 24 Avr 2018, 07:25

un salarié des TCL meurt électrocuté

Un homme qui travaillait à la maintenance des transports en commun lyonnais est mort électrocuté sur son lieu de travail vendredi 20 avril. Amin avait la trentaine, venait de se marier et laisse un enfant de 4 mois. La CGT a confirmé son décès à 16h50 le 20 avril. Une enquête du CHSCT [1] a été ouverte pour en déterminer les causes exactes.

Horrible, sa mort vient nous rappeler une réalité quotidienne : le travail tue. En France, selon la direction des risques professionnels (DRP), 545 personnes sont décédées suite à un accident du travail en 2015. La même année, 36 046 personnes ont subi des accidents entraînant une incapacité permanente.

Notes
[1] Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 03 Mai 2018, 14:44

Gironde : un employé meurt dans un accident du travail à Cestas

Un employé de 40 ans est mort ce mercredi à Cestas. Il a été écrasé par une benne qui s'est décrochée en pleine manœuvre. Les pompiers n'ont rien pu faire pour le sauver

Un accident du travail qui vire au drame à Cestas. L'employé d'une société de recyclage de piles usagées a été écrasé par la benne de son camion ce mercredi matin à proximité de la départementale 211 sur le parking du Décathlon. L'homme de 40 ans est mort sur le coup. Une enquête de la gendarmerie est ouverte. L'inspection du travail est saisie.

... https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1525324620
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 12 Juin 2018, 20:40

Saint-Martin-des-Champs. Un salarié meurt écrasé par une benne dans un garage

Un accident mortel du travail s’est produit ce vendredi, peu avant midi, dans un garage de Saint-Martin-des-Champs. Un salarié de 56 ans a été écrasé par une benne qu’il réparait.

Peu avant midi, ce vendredi, un accident du travail s’est produit au Garage du Grand Launay, à Saint-Martin-des-Champs (29). Alors qu’il réparait le vérin hydraulique d’une benne qu’il avait soulevée à l’aide d’un chariot élévateur, l’engin a reculé pour une raison indéterminée. La benne est alors retombée sur le mécanicien de 56 ans, domicilié à Guiclan (29) et bien connu dans le milieu associatif de sa commune. Il était salarié de l’entreprise depuis une trentaine d’années.

... https://www.letelegramme.fr/finistere/s ... 987339.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités