Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 21 Fév 2018, 17:53

Teleperformance se porte à merveille....;

mais veut continuer à licencier massivement en France.....

https://www.boursier.com/actions/actual ... 57408.html

http://sudtpfrance.over-blog.com/2018/0 ... eille.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 23 Fév 2018, 21:31

MIDI LIBRE dévoile les dates prévisionnelles de fermetures de 273 MAGASINS CARREFOUR en JUIN et JUILLET 2018
Carte : https://www.google.com/maps/d/viewer?mi ... 438468&z=4
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 04 Mar 2018, 17:29

3600 postes menacés chez Airbus en raison des problèmes liés à l'A380 et l'A400M

Airbus pourrait décider de déplacer ou de supprimer 3 600 postes. C'est ce qu'annonce Challenges sur son site internet ce vendredi. Le magazine économique précise que l'annonce devrait être faite à Toulouse mercredi prochain lors d'un comité européen.

... https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 33897.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 09 Mar 2018, 01:40

Licenciements et profits

Airbus annonce 3 700 licenciements pour 2018 (malgré les 2.9 milliards de bénéfice)

Alors qu'il vient de réaliser un bénéfice de 2,9 milliards d'euros en 2017 et la plus grosse commande de l'aviation commerciale en vendant d'un coup 430 appareils à l'américain Indigo Partners, Airbus s'apprête à un nouveau plan social. Les baisses de cadences sur l'A380 et l'A400M auront sûrement raison de 3700 emplois en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Espagne. Les profits valent toujours plus que nos vies.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Airb ... e-benefice
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 16 Mar 2018, 21:08

L’envol des suppressions de postes et d’emplois

Avec un taux de chômage officiel aux alentours de 10% et une réalité de plus de 6 millions de personnes recensées sans emploi ou dans des emplois précaires, sous-qualifiés, sous-payés, la question de l’emploi reste au cœur de la situation sociale en France. À la différence de Hollande, Macron n’a pas lié un nouveau mandat présidentiel en 2022 à la baisse du chômage. Cependant la justification de l’ensemble des mesures antisociales de son gouvernement tourne bien autour d’une prétendue volonté de réduire le taux de chômage.

Traditionnellement les campagnes présidentielles sont l’occasion d’une pause dans les déclarations de fermeture de site ou de plan de liquidation d’emplois. De Hollande à Macron, la pause aura été de courte durée. Dès le mois de juin, il ne s’est pas passé une semaine, voire une journée, sans que ne soit annoncé un nouveau plan de licenciements dans le privé, de nouvelles suppressions d’emplois dans le public. Ces longues listes ne font évidemment pas la « Une » de la « grande » presse et des « grands » médias.

Ce qui frappe d’abord c’est la grande diversité des secteurs concernés. Aux traditionnels plan de « sauvegarde » de l’emploi des industries automobile (PSA, 2 100 suppressions de postes ; fermeture programmée du site de Ford à Blanquefort, 930 emplois liquidés) ou électronique viennent s’ajouter de multiples branches. Quelques exemples parmi les plus importants : le commerce dans sa diversité, avec Castorama (400 suppressions d’emplois dont 125 reclassements proposés), Carrefour (suppression de 2 400 postes dans les sièges du groupe via un plan de départs volontaires, et la sortie du groupe de 273 ex-magasins Dia, qui affecte 2 100 salariéEs), Pimkie (208 suppressions de postes) ; les banques avec 2 135 suppressions de postes à la Société générale d’ici 2022 et 850 à LCL d’ici fin 2018 ; la sécurité informatique (Galderma à Sophia-Antipolis : 288 suppressions de postes) ; la branche alimentation avec la coopérative agricole Euralis et 313 emplois liquidés, Nestlé (400) ; Airbus (3 700 en Europe dont 370 en France) ; Tupperware, etc. Sans évidemment oublier la suppression programmée de 120 000 postes dans la fonction publique.

... http://www.anti-k.org/2018/03/16/lenvol ... -demplois/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 16 Mar 2018, 23:54

Black-out médiatique sur les fermetures d’usines dans le Nord

Avec l’argent public, les patrons de l’acier licencient : 15.000 emplois menacés d’après la CGT

A l’appel de la CGT Métallurgie, des milliers de travailleurs ont manifesté ce jeudi à Valenciennes et Dunkerque, aux côtés des retraités et personnels des EHPAD, pour dénoncer les attaques tous azimuts du gouvernement Macron. Alors que la région Nord constitue l’un des bassins industriels les plus importants du pays, les patrons de la Métallurgie dilapident des millions d’argent public dans des PSE, au détriment de milliers d’emplois. Alors que certaines usines ont déjà fermé, la CGT craint un véritable « effet domino » menaçant jusqu’à 15.000 emplois.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Avec ... res-la-CGT
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 31 Mar 2018, 23:06

PLUS DE 1 000 000 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS EN COURS OU ENVISAGEES SUR LES ANNEES 2016, 2017 ET 2018 ET AUCUN PLAN DE BATAILLE POUR LE "TOUS ENSEMBLE"

Ci-dessous, liste non exhaustive de 625 "plans sociaux", fermetures, liquidations, licenciements et suppressions de postes en cours, projetés ou dans l'air, à partir de 2016 et jusqu'à fin 2018.

... https://fr-fr.facebook.com/luttesinvisi ... 1179681689
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 21 Avr 2018, 15:46

Airbus vient d’annoncer que le groupe va supprimer 3 700 postes en Europe, dont 470 en France. Le site de Nantes sera touché (100 postes en moins) ainsi que celui de Saint-Nazaire (50 postes).

Les raisons officiellement invoquées sont le manque de commandes pour l’A400M, un avion de transport militaire, et l’A380, un des plus gros porteurs de l’aviation civile, qui vient pourtant d’enregistrer récemment des commandes en Chine.

Cette hémorragie d’emplois est d’autant plus choquante que, pour les autres avions, le carnet de commandes est plein à craquer et que la production s’intensifie à coups d’heures supplémentaires, de travail obligatoire le samedi et surtout de cadences qui deviennent infernales.

https://www.anti-k.org/2018/04/20/airbu ... -demplois/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 11 Mai 2018, 00:47

Engie planifie la suppression de 1900 emplois et la délocalisation de centaines d’autres

Le géant Engie, actuellement en pleine refonte de leur communication avec le projet grandiloquent nommé « Harmony Project », a annoncé dans la même foulée la délocalisation de centaines de postes de centre d'appel dans des pays où les salaires sont bradés, ainsi que la suppression de 1900 postes dans la période 2016-2019.

Engie, placé troisième dans le classement mondial des entreprises spécialisées dans l’énergie, cherche à réduire ses coûts, à travers la délocalisation de milliers de postes dans des pays où la main d’oeuvre est moins chère, supprimant dés lors des centaines d’emplois en France. La direction justifie cette opération de rouleau compresseur par la nécessité d’une mise à niveau face à la concurrence et d’économies pour l’entreprise. Une explication contradictoire avec le calcul de l’intersyndicale qui estime le montant des économies à à peine 7 millions d’euros, une somme modique à l’échelle de la multi-nationale.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Engi ... s-d-autres
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede Pïérô » 20 Mai 2018, 04:04

Ardennes. 157 salariés de l’usine de Ravin licenciés

Le tribunal de commerce de Compiègne a autorisé, mercredi, la reprise partielle de la Société ardennaise industrielle (SAI), à Revin dans les Ardennes, par la société bretonne Delta Dore. Sur les 181 salariés, seuls 24 emplois sont conservés.

Le tribunal de commerce de Compiègne a validé mercredi la cession partielle de la Société ardennaise industrielle (SAI), ex-Electrolux, confirmant le licenciement de 157 salariés sur le site de Revin, dans les Ardennes, a-t-on appris auprès de l’avocate des salariés.

Le tribunal a également entériné le maintien des 24 emplois restants sur le site par le groupe breton Delta Dore, fabricant de produits dédiés à la domotique, au chiffre d’affaires d’environ 141 millions d’euros. Il s’agissait de l’unique offre de reprise présentée après le placement en redressement judiciaire de SAI, le 3 janvier.

« Un désastre »

« Face à un désastre pareil personne n’est satisfait évidemment. Mais la décision du tribunal de commerce est un soulagement pour les salariés parce que depuis le mois de janvier on leur dit qu’ils vont être licenciés la semaine suivante : ils sont désormais fixés » sur leur sort, a déclaré à l’AFP Me Mélanie Touchon, l’avocate du comité d’entreprise et du représentant des salariés.

« C’est vraiment une catastrophe en termes d’emplois », a-t-elle ajouté, rappelant que par le passé l’usine avait compté « jusqu’à 4 000 personnes ».

... https://www.ouest-france.fr/regions/ard ... es-5762910
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 21 Mai 2018, 22:27

Carrefour a planifié toutes les fermetures de supermarchés dès le début de l'été

Après la liste des magasins menacés, Midi Libre s'est procuré le calendrier confidentiel du groupe qui prévoit les dates de baisser de rideau des magasins s'ils ne trouvent pas de repreneurs. Plusieurs vagues de fermetures sont prévues à partir du 30 juin. Retrouver le détail pour chaque magasin en France.

... http://www.midilibre.fr/2018/02/15/mena ... 628859.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 24 Mai 2018, 20:12

Emploi : les centres d'appels d'Engie quittent la France

Engie ferme peu à peu ses centres d'appels en France pour les installer à l'étranger afin de faire des économies et, selon elle, de rester compétitive.

Quelques rires, beaucoup d'amertume. Il y a trois mois, le centre d'appel dans lequel travaillait Guillaume Hildebrand a fermé ses portes, faute d'activité après la perte d'un gros client : Engie. Depuis dix ans, Engie externalise sa relation client : 85% ont déjà été cédés. Les prestataires délocalisent à l'étranger pour des tarifs plus bas. En cas de question sur votre facture, on vous répondra depuis Rouen (Seine-Maritime), Poitiers (Vienne), parfois même plus loin. Engie travaille avec des téléconseillers au Maroc, au Portugal et à l'Île Maurice .

... https://www.francetvinfo.fr/economie/in ... 46329.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 12 Juin 2018, 20:34

Carrefour : 1850 postes supprimés d’ici septembre

Si la direction du groupe espère reclasser les salariés touchés par les fermetures des magasins ex-Dia, une grande partie devrait, selon les syndicats, préférer quitter Carrefour.

Le clap de fin devrait être officialisé ce lundi. Un comité central d’entreprise (CCE) de Carrefour Proximité doit en effet valider le projet, annoncé fin janvier, de céder ou fermer 273 des 352 magasins ex-Dia du groupe. « Ces magasins perdaient 180 M€ par an, ils n’étaient plus attractifs et n’ont donc pas suscité l’intérêt de repreneurs », explique-t-on à Carrefour.

De fait, sur les 273 magasins ex-Dia mis en vente, qui emploient chacun entre sept et dix salariés, 249 n’ont pas trouvé de repreneurs et devraient baisser le rideau en septembre. Et, seuls cinq ou six magasins supplémentaires pourraient être repris in extremis.
1850 postes supprimés d’ici la rentrée

Le « plan de transformation » annoncé par le PDG Alexandre Bompard va donc entraîner la suppression de 1850 postes d’ici la rentrée. Mais la direction assure que « l’objectif est de ramener tout le monde à l’emploi, au sein du groupe Carrefour ou en externe ».

... http://www.leparisien.fr/economie/carre ... 751166.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 12 Juin 2018, 21:34

Après avoir profité du Crédit Impôt Compétitivité...

Ford Blanquefort : fermeture de l’usine et « plan social ». Chronique d’un scandale

Ce jeudi 7 juin, Ford Europe s'est réuni à l'usine de Blanquefort pour discuter du futur de l'usine de FAI (Ford Aquitaine Industries). La décision est sans appel pour les travailleurs, Ford fermera l'usine et entreprendra un plan social s'il n'y a aucun repreneur.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Ford ... n-scandale
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les "plans sociaux" pour les mois prochains

Messagede bipbip » 20 Juin 2018, 21:29

Industrie automobile. Ford veut lâcher Blanquefort

Après être revenu au chevet de son usine girondine en 2011, le constructeur américain semble déterminé à se désengager pour de bon.

Il semblerait que Ford soit pressé. Alors même que le constructeur automobile américain a assuré vouloir trouver une solution de reprise pour son usine de Blanquefort (Gironde), il n’a pas attendu qu’un candidat sérieux se dégage pour annoncer le licenciement des 900 salariés du site. Jeudi, à l’occasion d’une réunion du comité d’entreprise (CE), la direction a informé les élus que les volumes de production de boîtes de vitesses automatiques accordés à Ford Aquitaine Industrie (FAI) suivraient un déclin jusqu’à atteindre un niveau intenable d’ici à la fin de 2019. Résultat : le groupe décide d’ouvrir un PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) pour éjecter les 900 salariés du site d’ici un an et demi. Si la menace de fermeture pure et simple de l’usine est devenue plus palpable que jamais, Ford continue d’affirmer vouloir trouver un repreneur. Le cabinet Geris, mandaté par la direction, aurait identifié 65 industriels potentiellement intéressés par le site.

... https://www.humanite.fr/industrie-autom ... ort-656769
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité