Environnement

Re: Environnement

Messagede bipbip » 01 Fév 2018, 21:25

Pollutions à Lacq

Quand l’État reste impuissant face aux rejets de substances très toxiques par les industriels

En Aquitaine, autour du pôle chimique de Lacq anciennement exploité par Total, de mystérieuses nuisances provoquent aujourd’hui des suffocations et des malaises chez de nombreux salariés et riverains. En trois ans, les services de l’État, et notamment la Dreal, n’en ont pas trouvé l’origine. Mais le « gendarme de l’environnement » en a-t-il les moyens ? La Dreal s’est illustrée par son impuissance à empêcher les rejets de substances chimiques très toxiques, comme l’acroléine, utilisée comme gaz de combat pendant la Première guerre mondiale. Pourquoi des entreprises, dont les activités sont pourtant censées être contrôlées, peuvent-elle continuer à mettre en danger la santé de milliers de personnes en toute impunité ? Suite de notre enquête.

... https://www.bastamag.net/Quand-l-Etat-r ... xiques-par
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 23:00

Perturbateurs endocriniens : le rapport-choc de l’IGAS

Le document, que « Le Monde » a pu consulter, est l’un des premiers textes officiels décrivant en langage non technique les problèmes posés par ces substances, qui interfèrent avec le système hormonal des êtres vivants.

L’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), le Conseil général de l’environnement et du développement durable et le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux ont remis à leurs ministères de tutelle, courant janvier, un rapport d’évaluation de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens commandé en août 2017 par le gouvernement.

Très attendu, le texte, que Le Monde a pu consulter, n’est pas encore rendu public ; il est singulièrement percutant. S’il dresse un bilan positif de l’action de l’Etat engagée depuis 2014 dans ce domaine, il en souligne de nombreuses limites au regard des enjeux, qualifiés de « majeurs pour la santé et l’environnement ». Les rapporteurs se montrent aussi, en creux, très critiques vis-à-vis de l’action conduite au niveau européen, notamment par la Commission de Bruxelles, et s’interrogent sur la « crédibilité » de l’action communautaire.

Incidemment, le rapport des trois institutions forme l’un des premiers documents officiels résumant, dans un langage non technique, l’étendue des problèmes posés par les perturbateurs endocriniens (PE), décrits comme sources de « très fortes externalités négatives », c’est-à-dire de dégâts collatéraux très importants. Ces substances – pesticides, plastifiants, solvants, etc. – sont présentes dans une grande diversité d’objets ou de produits du quotidien et dans la chaîne alimentaire. Elles ont en commun d’interférer avec le système hormonal des humains et des animaux.

... http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... 7FkvZFi.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 08 Fév 2018, 21:00

Les méthodes d’évaluation des pesticides sont supervisées par les agro-industriels

Dans un rapport publié mardi 6 février, le Pesticide action network et l’ONG Générations futures montrent que « sur 12 méthodes d’évaluation des risques des pesticides étudiées , 11 ont été développées ou promues par l’industrie »

Ce rapport intervient alors qu’une commission spéciale sur les méthodes d’évaluation du glyphosate vient d’être créée par les eurodéputés.

D’après le Pesticide action network, les méthodes développées par les industriels posent problème, car « des effets délétères observés dans des tests sur des animaux peuvent être ignorés. »

Il pointe :
- des tumeurs mises en évidence sur des animaux peuvent être classées comme » non pertinentes pour l’homme » ;
- des résidus de pesticides dangereux dans l’eau peuvent être classés comme acceptables ;
- la mort de 50 % de populations d’insectes et d’abeilles non ciblées après des pulvérisations considérées également comme acceptable ;
- les exigences pour la protection de la vie aquatique affaiblies.

« Ces méthodes sont conçues pour éviter l’interdiction de pesticides dangereux et ont pour conséquences d’affaiblir la protection du public et de l’environnement », estiment les auteurs.

L’industrie, notamment l’International Life Sciences Institutes (ILSI) — un groupe de lobby de l’industrie —est également présente, dans 75 % des cas étudiés dans ce rapport, au sein des panels d’experts comme ceux de l’Agence de sécurité sanitaire européenne (EFSA) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

https://reporterre.net/Les-methodes-d-e ... r-les-agro
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 22:47

Le goût amer de l’huile de palme

Chassée de nos assiettes, l’huile de palme s’est glissée dans le réservoir de nos voitures. Son élimination dans les moteurs d’ici à 2021 suffira-t-elle à préserver les peuples autochtones, premières victimes de cette production industrielle ravageuse ?

Le 16 janvier dernier, le Parlement européen se prononçait pour« l’élimination progressive » de l’huile de palme dans les agrocarburants d’ici à 2021. Le même jour, à Kuala Lumpur, des centaines de producteurs malaisiens d’huile de palme manifestaient, agitant des banderoles « Stop à l’interdiction de l’huile de palme » et « L’huile de palme nourrit ma famille ». Selon eux, une telle mesure détruirait les moyens de subsistance de la population rurale, soit quelque 3,2 millions de personnes…

Cette levée de boucliers résume à elle seule la controverse qui entoure cette production, entre impact social, environnemental et pressions commerciales. Marginale encore il y a quelques années, l’utilisation de l’huile de palme au niveau européen a massivement augmenté depuis 2009 : + 2,5 millions de tonnes entre 2010 et 2014, soit une augmentation de… 600 %. Un développement exponentiel qui s’explique par une avancée technologique, l’hydrotraitement, qui permet d’utiliser une plus grande quantité d’huile de palme pour produire le carburant. Et qui a été acté en 2009 par une directive européenne. En encourageant le mélange d’huiles alimentaires (colza, soja, palme) dans les carburants, il s’agissait de diminuer la dépendance au pétrole, gros émetteur de gaz à effet de serre, tout en offrant un débouché. Il s’agissait aussi d’offrir des débouchés aux agriculteurs en crise, ce que continuait à défendre, il y a quelques jours, le gouvernement malaisien, lequel estime que « les réglementations que l’Union européenne propose d’introduire nuiront aux communautés rurales et réduiront les revenus des familles ».

Solution environnementale et sociale, l’huile de palme intensive ? Faux, rétorquent de nombreux acteurs, selon qui elle a, en réalité, avant tout profité aux multinationales qui l’ont plébiscitée, parce que moins coûteuse que le soja ou le tournesol.

... https://www.humanite.fr/le-gout-amer-de ... lme-649922
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 14 Fév 2018, 09:38

A Fos-sur-Mer, la pollution industrielle contamine aussi les aliments

Une étude inédite révèle la présence importante de dioxines et de PCB dans la viande de taureau ou les moules. La mairie soutient le dépôt d’une plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui.


Voisins d’une des plus grandes zones industrialo-portuaires (ZIP) d’Europe, les quelque 100 000 habitants du golfe de Fos savent depuis longtemps que l’air qu’ils respirent n’est pas le plus pur de France. Mais ils ne se doutent pas encore que la viande, les œufs et les moules qu’ils consomment localement sont aussi contaminés par la pollution.

C’est ce que révèle une étude que Le Monde a pu consulter et dont les résultats devaient être présentés, lundi 12 février au soir à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), par l’Association de défense et de protection du littoral du golfe de Fos (ADPLGF). Ils constituent les derniers éléments d’un épais dossier que l’association, soutenue par la mairie de Fos-sur-Mer, a décidé, après quinze ans d’alertes, de transmettre à la justice avec le dépôt d’une plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui.

... http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... YvkcAlW.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 23:56

Algues vertes : l'État français condamné à 556 509 euros pour ses carences dans la prévention

Le tribunal administratif de Rennes a sanctionné l'État français pour ses carences dans la prévention et la lutte contre les algues vertes. Il est condamné à verser 556 509 euros à Saint-Brieuc Armor Agglomération.

C'est seulement après trois ans de procédures judiciaires que la décision du tribunal administratif est tombée ce 9 février. Une sentence lourde pour l'État reconnu responsable de carences dans la prévention et la lutte contre les algues vertes. L'État devra ainsi verser 556 509 euros à Saint-Brieuc Armor Agglomération qui avait lancé deux procédures, une en janvier 2015 et une autre en janvier 2016 pour les préjudices subis du fait de ces carences pour les années 2014 à 2017.

L'agglomération briochine dépense depuis plusieurs années des millions d'euros pour ramasser en quantité énorme ces ulves au centre de polémiques et de procès pour leur dégagement dangereux d'hydrogène sulfuré lorsqu'elles sont en putréfaction.

... https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 24605.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 18 Fév 2018, 00:08

La suspension de deux insecticides à base de sulfoxaflor est confirmée par le Conseil d’État qui rejette les pourvois de Dow Chemical !

Rappel des faits : Le 27 octobre 2017, notre association déposait deux recours en justice les autorisations de mise sur le marché (AMM) délivrées par l’ANSES de deux insecticides contenant le néonicotinoïde Sulfoxaflor : le Closer et le Transform.

Le premier recours vise à faire retirer ces AMM en urgence par le juge des référés car ces produits menacent de façon grave et immédiate les abeilles et autres pollinisateurs. Or, le gouvernement a laissé trois mois à l’ANSES pour réexaminer les deux AMM, délai bien trop long pour prévenir les atteintes à l’environnement. Le deuxième recours est un recours sur le fond devant le tribunal administratif. L’association est représentée dans ce dossier par l’avocat François Lafforgue.

... https://www.generations-futures.fr/actu ... -victoire/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 21 Fév 2018, 18:09

Le raisin et le céleri en tête des fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides

Une ONG a compilé les données de cinq ans d’enquête de la DGCCRF. Elles montrent que 73 % des échantillons de fruits non-bio analysés et 41 % de ceux de légumes sont contaminés

Ce n’est plus une découverte : en mangeant, nous ingérons des pesticides. En revanche, nous connaissons moins précisément quels aliments sont coupables de faire entrer ces substances toxiques dans nos assiettes. Pour répondre à cette question, l’association Générations futures révèle, mardi 20 février, un vaste rapport sur la présence de résidus de pesticides dans 52 fruits et légumes non bio consommés en France. Les résultats montrent que 73 % des échantillons de fruits analysés pendant cinq ans, et 41 % de ceux de légumes, sont contaminés.

Contrairement à de précédentes études qu’elle avait réalisées sur des fraises, des salades ou des müeslis, l’ONG, connue pour son combat contre les produits phytosanitaires, n’a cette fois pas effectué ses propres tests. Elle s’est fondée sur les données officielles de la direction générale de la concurrence, de la consommation, de la répression des fraudes (DGCCRF), qui mène des campagnes de surveillance de certains aliments – au niveau des supermarchés et des grossistes et non pas des champs.

... http://mobile.lemonde.fr/planete/articl ... ook.com%2F
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 21 Fév 2018, 19:11

Forêts : bientôt une décision cruciale de l’Union Européenne ?

Vous n'en avez sans doute pas entendu parler, mais l'Union européenne est sur le point de prendre une décision cruciale qui aura un impact considérable sur les forêts du monde. L'idée d'un plan d'action sur la déforestation et la dégradation des forêts est en discussion depuis plusieurs années et l'échéance approche à grand pas. L'UE va-t-elle faire le bon choix ? Va-t-elle finalement élaborer ce plan et choisir d’arrêter de contribuer à la déforestation...ou enterrer l'idée ? La décision est imminente.

L’Europe contribue lourdement à la déforestation

La France et l’UE se sont engagées à mettre un terme à la déforestation d’ici 2020. Mettre un terme à cette déforestation, c’est aussi protéger notre climat et notre biodiversité et veiller à ce que les droits humains, y compris les droits des peuples autochtones, soient respectés.

Ces promesses vont elles être tenues ? Rien n’est moins sûr.

... https://www.greenpeace.fr/forets-biento ... uropeenne/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 21 Fév 2018, 21:38

Des milliers de cours d’eau sont rayés de la carte de France, et s’ouvrent aux pesticides

En l’absence d’un cadre juridique clair, de nombreux cours d’eau sont déclassés sous l’influence de la FNSEA, qui cherche à contourner la loi sur l’eau. Des milliers de ruisseaux sont ainsi en train d’être purement et simplement rayés de la carte de France.

2e volet de notre enquête sur la cartographie des cours d’eau. Lire le 1e volet : Course contre la montre pour sauver les cours d’eau https://reporterre.net/Course-contre-la ... ours-d-eau.

L’eau potable, une denrée bientôt rare. À l’automne dernier, l’UFC Que choisir se faisait le héraut de nos rivières : « Les pesticides sont désormais massivement présents et dépassent la norme définie pour l’eau potable, dans la moitié des cours d’eau et dans le tiers des nappes phréatiques. » Résultat : près de deux millions de Français ont été exposés à une eau polluée. « L’accès à une eau de qualité pour la majorité des Français se fait au prix de coûteuses dépollutions », conclut l’association.

Une situation « alarmante », qui pourrait encore se dégrader : loin des radars médiatiques, des milliers de cours d’eau sont en train d’être purement et simplement rayés de la carte de France. Sous la pression de la profession agricole, ruisseaux, rus et ruisselets perdent tour à tour leur dénomination de cours d’eau pour devenir fossé, canal ou ravine. Or, sans ce statut protecteur, ces innombrables petits bras aquatiques se retrouvent hors des normes limitant les épandages phytosanitaires, les travaux de calibrage, les constructions et autres barrages hydrauliques.

Cette nouvelle carte qui se dessine dans le secret des préfectures résulte d’une âpre négociation, que Reporterre analysait l’an dernier : nous ne lâchons pas l’affaire, qui continue ! Elle voit s’opposer la FNSEA — Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles —, les associations environnementales et les services préfectoraux. Les frictions ont viré à la bataille juridique dans plusieurs départements.

... https://reporterre.net/Des-milliers-de- ... uvrent-aux
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 24 Fév 2018, 22:15

Médoc : alerte à la contamination des maisons et des écoles par les pesticides

Des analyses montrent que les pesticides sont présents à l'intérieur des habitations en Médoc, une zone de production viticole intensive. Des résidus ont été trouvés dans 100% des lieux testés avec une moyenne de 16 résidus par lieu. Parmi ces pesticides, certains sont interdits depuis longtemps. L'intérieur d'une école n'échappe pas à la règle, démontrant que même confinés en classe, les enfants ne sont pas à l'abri.

A défaut de pouvoir mener une étude de grande ampleur faute de moyens, les deux associations Collectif info Médoc pesticides et Eva pour la vie ont décidé de tester quelques lieux de vie pour savoir si les riverains des vignes du Médoc, une zone de production viticole dans le Bordelais, sont exposés à une contamination intérieure. Elles ont fait analyser des échantillons de poussières intérieures prélevés en septembre 2017 dans neuf maisons à Margaux, Cussac-Médoc, Macau, toutes situées entre 5 et 500 m des vignes, et dans l'école de Listrac située à 50m des vignes.

Un cocktail de pesticides autorisés et interdits depuis longtemps

Les résultats sont alarmants* : 100% des lieux testés sont contaminés par les pesticides, y compris l'école. Entre 11 et 21 résidus ont été trouvés dans chaque lieu sur 32 recherchés, soit 16 pesticides en moyenne par lieu (50% des pesticides recherchés). Un peu moins dans la salle de classe de l'école soit quand même 15 résidus.

... http://www.bioaddict.fr/article/medoc-a ... 921p1.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede Pïérô » 25 Fév 2018, 14:05

Le vin qui fait tache

À la fin du mois sera publié un énième plan gouvernemental pour réduire l’usage des pesticides. « Ecophyto 2+ » - c’est son nom – est la version remusclée d’Ecophyto 2, lancé en 2016. Lui-même était censé rattraper le fiasco d’Ecophyto 1, lequel promettait avec tambour et trompette, en 2008, de diminuer de 50 % en dix ans l’utilisation de désherbants et autres insecticides dans nos campagnes. Un franc succès : au lieu de la baisse annoncée, le « chimiquage » des champs a progressé de 5 %.

On ne le rappellera jamais assez, la France est l’un des pays champions européens du pulvérisateur, avec pas loin de 80 000 tonnes par an. La vigne, qui ne représente que 3 % de la surface agricole, absorbe à elle seule 35 % du tonnage. Or, bizarrement, il n’existe aucune limite maximale autorisée pour les résidus de pesticides dans le vin, la seule limite fixée l’est pour le raisin ! En clair, les vins, une fois mis en bouteille, ne font l’objet d’aucun contrôle officiel pour y rechercher lesdits résidus.

Et le sujet est tabou. Dès qu’une association de consommateurs analyse des bouteilles de vin pour y dénombrer les résidus de molécules phytosanitaires, le lobby du pinard voit rouge et crie au dénigrement. Il y a trois semaines, c’est le collectif Alerte aux toxiques qui mettait les pieds dans le pressoir en dénichant 16 types de molécules de pesticides dans une seule bouteille. Bonjour l’effet cocktail !

Et ce n’est pas n’importe quel vin, puisque le nectar en question est tiré des vignes du président de la puissante Fédération européenne des vins sous appellation. Certes, il ne s’agit que d’une seule bouteille « enrichie » en résidus chimiques, mais ça la fiche mal pour celui qui, en 2016, alors qu’il dirigeait le CIVB, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux, déclarait publiquement vouloir, « à terme », sortir la filière viticole bordelaise de l’« usage des pesticides ». Des paroles à boire au goulot…

D’autant que parmi les 16 résidus retrouvés par l’association, figurent quatre CMR. Des substances cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques pour la reproduction ou la fertilité, sur lesquelles le CIVB demandait l’an dernier aux viticulteurs d’y aller mollo ou même de les remiser au hangar. Actuellement, pas moins de 70 CMR sont utilisés pour traiter les vignes. Des substances qui en décembre dernier, étaient, dans un rapport piloté par l’Inspection Générales des Affaires Sociales, pointées du doigt comme étant les plus « nocives » et à éliminer rapidement.

Reste plus qu’à trinquer à notre santé !


Le Canard Enchaîné N° 5078 du 21 février 2018
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Environnement

Messagede bipbip » 03 Mar 2018, 11:04

Le label « Zéro résidu de pesticides » : du mieux, mais pas bio

Présent au Salon de l’agriculture, le collectif Nouveaux Champs a lancé récemment son label, le Zéro résidu de pesticides. L’objectif de ce dispositif est séduisant, mais les moyens pour y parvenir posent question.

79 % des personnes interrogées pensent que ce qu’ils mangent peut nuire à leur santé, selon un premier sondage. 93 % d’entre elles estiment, selon un second sondage, que la présence de pesticides dans leurs aliments est dangereuse. C’est de ces chiffres sans appel et d’un constat plus général de méfiance des consommateurs envers l’industrie agroalimentaire qu’est né le label Zéro résidu de pesticides, ou ZRP. Lancé en avril 2017 par l’organisation de producteurs Les paysans de Rougeline, il est aujourd’hui porté par le collectif Nouveaux champs, dont la naissance a été officialisée à Berlin, le 7 février dernier.

... https://reporterre.net/Le-label-Zero-re ... is-pas-bio
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 03 Mar 2018, 15:07

La dangerosité des néonicotinoïdes est confirmée par l’Agence européenne de sécurité des aliments
L’Autorité Européenne pour la Sécurité des Aliments (EFSA) a confirmé dans une étude parue mercredi 28 février les risques que posent les pesticides néonicotinoïdes – la clothianidine, l’imidaclopride et le thiaméthoxame – pour les abeilles domestiques et, c’est la nouveauté de cette évaluation, les sauvages.
Ces nouvelles conclusions constituent une mise à jour de celles qui avaient été publiées en 2013, à la suite desquelles la Commission européenne avait imposé des contrôles sur l’utilisation de ces substances.
L’exposition des abeilles à ces substances a été évaluée par l’intermédiaire de trois voies différentes : résidus dans le pollen et le nectar, dérive de poussière pendant l’ensemencement et/ou l’application de graines traitées et consommation d’eau.
... https://reporterre.net/La-dangerosite-d ... opeenne-de


Le Parlement européen vole au secours des abeilles
Dans une résolution votée jeudi, les députés européens demandent à la Commission et aux Etats membres de mettre en place un plan de lutte à grande échelle contre la mortalité des abeilles et pour le développement de l’apiculture en Europe.
Il aura fallu que la disparition des abeilles et que la baisse de la production de miel atteigne un niveau alarmant, pour que le Parlement européen se décide à préconiser non plus seulement des mesures au coup par coup, mais un véritable plan d’ensemble pour tenter d’enrayer le déclin de l’apiculture européenne.
Même si pour l’instant, on en reste au stade des bonnes intentions, la résolution votée jeudi par le Parlement européen en mini-session à Bruxelles, a au moins eu le mérite de faire prendre conscience de l’ampleur des problèmes, et, pour une très grande majorité de députés, d’affirmer leur volonté de vouloir en sortir.
Le rapport établi par la commission du Parlement européen estime qu’au cours des deux dernières décennies, l’affaiblissement des colonies d’abeilles et la baisse de la production de miel a pris des proportions catastrophiques en Europe: - 50% dans certains pays, et jusqu’à - 100% dans certaines régions. Rien qu’en France, la production est passée de 35 000 tonnes au milieu des années 90, à 9000 tonnes en 2016 (1), soit une chute des ¾ de la production.
... https://humanite.fr/le-parlement-europe ... les-651424
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 04 Mar 2018, 17:33

Cash Impact : Pesticides : notre santé en danger

Selon un rapport des Nations unies, les pesticides - massivement utilisés dans l’agriculture - seraient responsables de la mort de 200 000 personnes par an dans le monde ! La plupart de ces victimes seraient des ouvriers agricoles. Enquête dans le vignoble bordelais, en Bourgogne et en Europe où sont exportés des produits français vers des pays moins regardants sur les impacts sanitaires.

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité