Environnement

Re: Environnement

Messagede bipbip » 24 Mai 2018, 19:48

La France fait le choix de l’huile de palme malgré l’interdiction du Parlement européen

Alors que le Parlement européen a voté l’interdiction des importations d’huile de palme utilisées dans les biocarburants en 2021, la France a donné son feu vert à une bioraffinerie de Total, suscitant de violentes réactions.

Le ministère de la Transition écologique s’est fendu d’un long communiqué pour expliquer les motifs de cette autorisation qui va clairement à l’encontre du bon sens écologique : la raffinerie va importer des huiles de soja et de palme, principalement produits en Amérique du Sud et en Asie, au prix d’une déforestation massive et pour un gain écologique discutable : le bilan carbone de ce type de biocarburant est lourd si l’on prend en compte l’impact dévastateur de la déforestation sur les émissions de CO2 mondiales

... https://www.euractiv.fr/section/agricul ... -europeen/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28940
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 31 Mai 2018, 20:34

Les habitants de Fos-sur-Mer sont sur-imprégnés au plomb, aux furanes et au benzène

Les habitants de l'une des plus grandes zones industrielles d'Europe sont sur-imprégnés à trois polluants selon une nouvelle étude locale. Ces résultats viennent conforter des analyses préalables alertant sur un risque sanitaire accru.

"Une sur-imprégnation de la population de Fos-sur-Mer à trois polluants spécifiques, typiques des émissions industrielles." Telle est la conclusion à laquelle aboutit l'étude Index menée par l'Institut écocitoyen pour la connaissance des pollutions (IECP) dans l'une des plus grandes zones industrielle d'Europe à cheval sur les pourtours de l'Etang de Berre et du Golfe de Fos.

"Située au voisinage de la zone industrialo-portuaire, sous l'influence des complexes pétrochimiques de Lavera, Berre et La Mède et à proximité de l'axe routier reliant l'Italie et l'Espagne, la ville de Fos-sur-Mer subit l'influence d'un ensemble de sources combinées de polluants particulaires et gazeux", souligne l'Institut qui associe citoyens, élus, industriels et scientifiques. D'où sa décision de lancer en 2016 la première étude française de bio-imprégnation humaine multi-polluants aux abords d'une zone industrielle.

Pics de particules ultra-fines

L'Institut a comparé l'imprégnation des habitants de la commune de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), exposés aux pollutions industrielles et portuaires, à celle des habitants d'une zone témoin, située à plus de 15 km des sources d'émission des polluants analysés, dans les communes de Saint-Martin-de-Crau et de Mouriès. Les auteurs de l'étude ont effectué des prélèvements de sang et d'urine sur 138 personnes entre septembre et novembre 2016 afin d'analyser une cinquantaine de polluants : des métaux comme le plomb ou le cadmium, des composés organiques volatils (COV) comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ou le benzène, et des composés organochlorés comme les dioxines et furanes.

Parallèlement, une campagne de mesure des particules ultrafines (de diamètre inférieur à 1 micromètre), menée entre août et novembre 2017, a montré un nombre de pics (> 30.000 part/cm3) s'élevant à 227 en zones exposée contre 63 en zone témoin. Le prélèvement de particules fines (PM2,5) sur filtres ont également montré des concentrations plus importantes en métaux lourds et benzène dans la zone exposée. Des échantillons sur lichens ont, eux-aussi, montré des teneurs en métaux lourds, hydrocarbures, dioxines et furanes supérieures à ceux de la zone témoin.

Présence généralisée de dioxines

Concernant l'exposition des populations, l'étude montre une sur-imprégnation des habitants de Fos-sur-Mer en plomb, en furanes et en benzène, du fait d'une exposition par inhalation des polluants. Cette sur-imprégnation résulte aussi de la contamination de l'environnement. Une consommation fréquente de produits de la mer locaux est associée à une augmentation de l'imprégnation en PCB, dioxines/furanes, mercure et chrome. "La consommation de légumes du jardin en zone exposée [est] associée à une augmentation de l'imprégnation en cadmium", révèle aussi l'étude. De même, la pratique du jardinage est associée à une augmentation de l'imprégnation en PCB de type dioxine.

Ces résultats font suite à deux études préalables qui alertaient sur les risques sanitaires dans cette zone. Une étude participative franco-américaine Fos Epseal soutenue par l'Anses, publiée en janvier 2017, avait montré que la prévalence de l'asthme, des cancers et des diabètes était plus élevée à Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône, par rapport à la moyenne française. En février dernier, une campagne d'analyses menée par l'Association de défense et de protection du littoral du Golfe de Fos (ADPLGF) a montré une présence généralisée des dioxines au sein des produits alimentaires d'origine locale, une présence en PCB dans un grand nombre d'échantillons, ainsi qu'une contamination au plomb et au cadmium dans le milieu marin.

... https://www.actu-environnement.com/ae/n ... #xtor=ES-6
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28940
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 02 Juin 2018, 21:36

À l’Assemblée nationale, la loi Littoral menacée par la loi des lobbies

À l’occasion de l’examen du projet de loi portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Élan), des parlementaires cherchent à affaiblir la loi Littoral. France Nature Environnement s’en inquiète dans cette tribune, car, selon elle, cette loi prouve depuis plus de 30 ans son efficacité pour préserver nos côtes sans nuire au développement local.

... https://reporterre.net/A-l-Assemblee-na ... es-lobbies
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28940
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 12 Juin 2018, 21:05

Le plastique, l'autre sujet de discorde

Les pays du G7 n'ont pas réussi à s'entendre pour renouveler leur engagement contre la pollution plastique des océans.

Le Japon et les Etats-Unis ont refusé samedi de signer un nouvel engagement du G7 contre la pollution des océans par le plastique. Le sujet a encore plus divisé le groupe que le commerce ou le changement climatique.

Canada, France, Allemagne, Royaume-Unie et Italie, ainsi que l'Union européenne, ont souscrit à une nouvelle charte contre la pollution plastique des océans, selon le communiqué final publié samedi à l'issue du sommet organisé au Canada. Le Japon quant à lui s'est joint à l'opposition des Etats-Unis.

Selon Angela Merkel et Emmanuel Macron, la nouvelle «charte», qui n'avait pas encore été publiée par les organisateurs canadiens du sommet, prévoit de passer au recyclage de 100% des plastiques à l'horizon 2030. Elle veut aussi développer autant que possible les alternatives aux emballages plastiques. En recyclant le plastique au maximum, les pays limiteront les déchets qui se déversent dans les rivières et fleuves et in fine dans les océans. «Les dirigeants doivent désormais convertir cette vague d'inquiétude collective en des progrès réels», a commenté John Tanzer, de l'ONG WWF.

... https://www.lematin.ch/sante/environnem ... y/27941784
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28940
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 13 Juin 2018, 21:38

Pêche électrique : ONG et pêcheurs demandent une enquête pour fraude

Ce mercredi 13 juin, 23 organisations environnementales et représentants de pêcheurs de France, d’Allemagne, d’Irlande, des Pays-Bas et du Royaume-Uni ont demandé à l’Office européen de lutte antifraude (Olaf) d’ouvrir une enquête sur la pêche électrique néerlandaise pour suspicion de fraude.

D’après eux, « il existe des preuves que les navires électriques et les instituts de recherche néerlandais ont bénéficié d’aides publiques substantielles », alors qu’ils n’y avaient pas droit.

Les signataires de la demande d’enquête mettent ainsi en cause la légalité de ces transferts financiers à plusieurs titres :

La pêche électrique a été développée sous prétexte de « recherche scientifique » mais aucune recherche spécifique n’a été menée ;
Les règlements de l’Union européenne en vertu desquels les subventions publiques ont été attribuées stipulent explicitement que les fonds publics ne doivent pas entraîner une augmentation de l’effort de pêche, c’est pourtant le cas de la pêche électrique ;
Les lois communautaires exigent également que, si des activités de pêche se déroulent pendant la conduite de la recherche scientifique, la valeur des captures doit être reversée aux autorités publiques pour éviter que la recherche scientifique soit utilisée aux fins de générer des profits indus.

Depuis 2006, la pêche électrique a été développée à l’échelle commerciale aux Pays-Bas, bien au-delà du cadre réglementaire.

... https://reporterre.net/Peche-electrique ... our-fraude
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28940
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede Pïérô » 15 Juin 2018, 12:36

Agrocarburants
L'UE repousse la sortie de l'huile de palme à 2030

Dans la nuit de mercredi, les Etats membres, le Parlement et la Commission européenne se sont accordés pour repousser la fin des importations d'huile de palme pour le diesel dans douze ans.

Les négociations ont été ardues et se sont terminées dans la nuit de mercredi à jeudi. Finalement, le dossier de l’huile de palme, qui cristallise l’attention publique depuis plusieurs semaines, s’est conclu par un recul du Parlement européen.

Les eurodéputés demandaient la fin des importations d’huile de palme pour les agrocarburants (ou biocarburants) en 2021. Mais la Commission européenne et les Etats membres ont réussi à repousser l’échéance à 2030 pour tous les agrocarburants issus de cultures agricoles (soja et colza compris). Cela veut dire que les Etats peuvent toujours inclure ces carburants à base d’huile de palme et de soja, qui participent beaucoup à la déforestation et à l’émission de gaz à effet de serre, dans leurs objectifs d’énergies vertes, et leur donner les subventions qui vont avec.

«C’est une honte que les Européens puissent continuer à brûler de l’huile de palme pendant encore douze ans, interpelle Laura Buffet de l’ONG bruxelloise Transport & Environnement. Et c’est triste que la Commission européenne ait joué un tel rôle d’obstruction dans les négociations finales.»

... http://www.liberation.fr/planete/2018/0 ... 30_1659030
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Précédente

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités