Surveillance généralisée, Big Brother

Surveillance généralisée, Big Brother

Messagede Pïérô » 27 Mar 2012, 11:06

Projet de loi terrorisme, Surveillance généralisée

Du pénal pour la consultation de sites « terroristes »

« Désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l'apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement. »

les assassinats de Toulouse et Montauban servent déjà de prétexte pour renforcer une fois encore l’avancement de la société sécuritaire.

Une telle loi, si elle est effectivement votée, et à supposer qu'elle soit validée par le Conseil constitutionnel, pourrait amener à toutes les dérives autoritaires. Il faudrait surveiller encore d'avantage ce que font les individus sur le net et de toutes leur connexions, tout les sites visités, soit directement soit en demandant aux fournisseurs d'accès à internet de signaler ceux qui se rendent régulièrement sur certaines adresses IP reconnues pour héberger les sites concernés.

Et cela englobe quoi exactement ? Tout ce qui sort du consensus républicain ?
Notre haine du capitalisme, de l'exploitation et de l'oppression, et notre combat révolutionnaire passeraient à la loupe policière et à la moulinette de la censure et de la justice pénale ?
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Du pénal pour la consultation de sites « terroristes »

Messagede digger » 27 Mar 2012, 18:26

Cette loi est de toute façon inapplicable techniquement. C'est juste une annonce électoraliste de plus. "Plus sécuritaire que moi, tu meurs". Si je vais consulter un site terroriste, ils n'auront pas mon adresse IP.
(Pour le comment, voir Anonymous)
digger
 
Messages: 2063
Enregistré le: 03 Juil 2011, 08:02

projet de loi terrorisme

Messagede poussiere » 23 Juil 2014, 05:21

la quadrature du net https://www.laquadrature.net/fr/projet-de-loi-terrorisme-encore-pire-a-la-commission-des-lois :flic:
comment se prépare la censure d'internet en france :france:
la notion de terrorisme est flou et comprend tous les ennemis d'état, dont bien sur les anarchistes
comme l'a prouvée l'affaire Tarnachttp://forum.anarchiste-revolutionnaire.org/viewtopic.php?f=74&t=894
LDHhttp://www.ldh-france.org/protegeons-democratie-contre-les-exces-lantiterrorisme/
poussiere
Avatar de l’utilisateur-trice
poussiere
 
Messages: 34
Enregistré le: 13 Juil 2014, 10:54

Re: projet de loi terrorisme

Messagede Pïérô » 26 Juil 2014, 00:39

Loi anti-terroriste : les députés renforcent un véritable arsenal sécuritaire

Les députés viennent, dans une entente sacrée droite-gauche, d’adopter et au passage de renforcer, à coup de nombreux amendements, le projet de loi anti-terroriste concocté par le Premier Sinistre Manuel Valls et le Sinistre de l’intérieur Bernard Cazeneuve en ce 22 (v’la les bleus) juillet 2014. Le texte sera soumis au vote le 18 septembre aux deux chambres.

Présenté mensongèrement aux français-e-s comme une amélioration du dispositif déjà existant depuis octobre 2012 et axé, selon les propres mots du gouvernement saucialiste, sur les candidats au Jihad désireux de combattre en Syrie et en Irak, la loi s’attaque tous azimuts aux principes mêmes de liberté individuelle.

... http://paris.indymedia.org/spip.php?article15634
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: projet de loi terrorisme

Messagede bipbip » 14 Sep 2014, 11:28

Le projet de loi "antiterroriste" passera à l’Assemblée le 17 septembre

Quand l’antiterrorisme conduit vers le totalitarisme
Le 17 Septembre sera présenté, sous le régime de la procédure accélérée, un projet de loi renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme.
... http://www.autrefutur.net/Quand-l-antit ... me-conduit
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33059
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: projet de loi terrorisme

Messagede Pïérô » 28 Sep 2014, 02:19

La nouvelle loi antiterroriste : un grand pas dans le tout sécuritaire

En procédure accélérée, la loi antiterroriste a été adoptée à l’Assemblée nationale le 18 septembre, et sera soumise au vote des sénateurs à la mi-octobre. Elle s’inscrit dans l’arsenal antiterroriste, déjà riche de 14 lois votées depuis 1986, qu’elle durcit encore...

Un bel exemple d’unité nationale  : l’appel du ministre de l’Intérieur dans l’hémicycle, à «  la nécessité de se rassembler devant la menace  » a donc été entendu. Tous les députés, du FN au Front de gauche, à l’exception des députés EÉLV qui se sont abstenus, ont voté cette quinzième loi de lutte contre le terrorisme. Il est à noter que le PG a désavoué le vote des députés du Front de gauche et appelle les sénateurs et sénatrices du FdG à voter contre. À suivre.

Portée par le ministère de l’Intérieur, la loi affiche la volonté d’empêcher de manière administrative le départ en Syrie de jeunes, garçons et filles. La raison avancée serait essentiellement de diminuer le risque d’action terroriste qu’ils pourraient commettre à leur retour.

Une loi liberticide

Outil de communication gouvernementale, cette loi de circonstance est une atteinte massive aux droits des citoyenEs. Dès le premier article, l’interdiction administrative de sortie du territoire pour 6 mois renouvelables, avec confiscation des papiers d’identité, donne le ton. C’est une mesure préventive quand il y a «  des raisons sérieuses de croire que les personnes concernées ont l’intention de partir en Syrie  », dixit Bernard Cazeneuve. La présomption de culpabilité remplace donc la présomption d’innocence. C’est une sanction pénale qui s’applique sans jugement et sans qu’un acte répréhensible n’ait été commis. Bref, c’est la pénalisation de l’intention  !

Par ailleurs, un nouveau délit est créé, celui d’entreprise terroriste individuelle. Là, il ne s’agit plus d’intentions mais d’infractions  : deux infractions doivent avoir été commises, parmi une liste large dans laquelle figurent par exemple la consultation de sites djihadistes ou la possession de livres ou de documentations sur le sujet. Autant dire que cela peut concerner de nombreux citoyenEs curieux, des militants qui tiennent à s’informer à des sources variées, des associations ou partis prenant des positions publiques à partir de sources diverses... Autant dire que, dès l’application de la loi, nous serons tous suspects... et donc coupables  !

De plus, les délits de provocation à la commission d’actes terroristes et d’apologie du terrorisme, sur internet, infractions jugées auparavant en tant qu’usage abusif de la liberté d’expression dans le cadre de la loi régissant la presse, seront désormais considérés comme des actes terroristes à part entière, relevant du pénal. Un éditeur ou un hébergeur internet devront retirer les contenus relatifs à l’incitation au terrorisme sous 24 heures, sous peine de blocage du site. Les perquisitions à distance des équipements informatiques seront légales, et les données déchiffrées seront conservées.

Police partout, libertés nulle part  ?

Les pouvoirs de police administrative sont fortement augmentés, bien au-delà de la seule question du terrorisme. Les pouvoirs d’enquête sur la criminalité seront étendus, les prérogatives de contrôle renforcées, et le ministre a promis d’augmenter le nombre d’enquêteurs. Pour réaliser «  le parcours de radicalisation  » des suspects, les policiers auront le droit de passer au scanner toute leur vie, de leurs comptes en banque à leurs messageries en passant par leurs relations.

Cette nouvelle loi remet en cause de nombreux droits  : ceux relatifs à l’information, à la liberté de circulation, à la liberté de communication, à la protection de la vie privée...

Quelle efficacité contre le terrorisme  ?

Peu, voire pas du tout. Il est quasi impossible de bloquer un contenu jugé litigieux sur les réseaux sociaux sans sur-bloquer tous les réseaux, ce que personne ne fera... Et pour certains des jeunes candidats au départ, ce n’est pas le passage sur des sites de propagande qui les ont convaincus mais le passage en prison  ! Pour rappel, 70 % des jeunes incarcérés le sont pour de très courtes peines qui pourraient facilement s’effectuer autrement que dans ces prisons. Mais pour cela, il faudrait miser sur l’éducation et non sur l’enfermement.

Plus globalement, si la volonté était de protéger des jeunes des «  sirènes du djihad  », il faudrait qu’ils trouvent de bonnes raisons de vivre en France  : cela passe par une réelle égalité à l’éducation, à la culture, aux sports, par la fin des harcèlements policiers, et surtout la possibilité de s’imaginer un avenir ici  !

Roseline Vachetta

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article33104
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Projet de loi terrorisme

Messagede bipbip » 02 Déc 2014, 02:04

Législation liberticide

Antiterrorisme et soupçon généralisé

La France vient de voter sa 17ème loi antiterroriste depuis 1986 ! À chaque fois il s’agit de réduire les libertés publiques au prétexte fallacieux d’une «lutte antiterroriste». À qui profite le crime ?

C’est au prétexte de lutter contre les Français et Françaises partant se battre en Syrie aux côté de l’« État islamique » que le gouvernement a fait voter une énième loi antiterroriste. Cette loi n’est pas antiterroriste. Elle repose sur quatre principales mesures. Premièrement, il sera désormais possible d’interdire la sortie du territoire à des individus soupçonnés par la police de vouloir participer à des « entreprises terroristes » à l’étranger. Cette disposition ouvre la possibilité d’incriminer la simple « intention ». Deuxièmement, il s’agit de permettre un blocage administratif des sites Internet considérés comme faisant l’apologie du « terrorisme ». Troisièmement, la loi crée l’infraction « d’entreprise terroriste individuelle », variante pas drôle du fameux « je suis une bande de jeune à moi tout seul ». En vérité, cette nouvelle infraction vise à punir plus lourdement les personnes suspectées de « terrorisme ». Enfin, l’aggravation de l’infraction d’apologie d’actes terroristes permet une extension du domaine d’application de cette formule. Pour couronner le tout, le cadre légal de l’intervention policière est étendu en matière d’infiltration sur le net.

A qui profite le crime ? La lutte contre le terrorisme est un prétexte mensonger. Pourquoi produire une loi pour quelques centaines de paumé-e-s partis se battre dans les rangs djihadistes ? Pourquoi, dans ce cas, ne rien dire sur ceux et celles partis se battre dans les milices nationalistes urkrainiennes ou prorusses ? En réalité, cette loi s’inscrit parfaitement dans la logique des politiques sécuritaires mises en œuvre dans les pays industrialisés. Dans un premier temps, au prétexte de lutter contre un imaginaire ennemi intérieur, les différents gouvernements restreignent les libertés publiques. Dans un second temps, ces mesures d’exception sont élargies à l’ensemble de la population. Dans les années 1990 les mesures de fichage prises à l’encontre des pédophiles ont permis ensuite le fichage massif de syndicalistes. Aux États-Unis, le Patriot Act a permis une répression accrue des mouvements antiguerre.

La rhétorique de la lutte anti-terrorisme est avant tout une ressource pour l’ensemble des politiciens leur permettant de détourner le débat public des vrais problèmes. La loi Cazeneuve a d’ailleurs été votée dans un étonnant consensus du FN au PCF, seuls les écolos s’abstenant. Ensuite, le marché de la sécurité est devenu une manne financière considérable. Enfin ces dispositifs permettent un contrôle accru d’une population accordant de moins en moins de légitimité aux classes dirigeantes et en proie à la violence du capitalisme. Pas besoin de milice, le régime en place possède les « armes légales » nécessaires à son évolution autoritaire.

Tristan (AL Toulouse)

http://www.anarkismo.net/article/27580
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33059
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Terrorisme/Internet, liberté du net

Messagede bipbip » 05 Jan 2015, 08:05

Le décret de l’article 20 de la "Loi de Programmation Militaire" publié : le point sur ces implications concrète

Surprise ! Le gouvernement a attendu le calme des fêtes de Noël pour publier le très attendu décret d’application de l’article 20 de la loi de programmation militaire. On en sait désormais plus sur comment va s’organiser la surveillance des « documents » et des « informations » que les opérateurs et les hébergeurs pourront être tenus de communiquer aux autorités d’ici au 1er janvier 2015.

... http://www.nextinpact.com/news/91534-le ... -point.htm
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33059
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Terrorisme/Internet, liberté du net

Messagede Pïérô » 03 Fév 2015, 02:25

Logiciels mouchards, métadonnées, réseaux sociaux et profilage : comment l’État français nous surveille

La France suit-elle le même chemin que les États-Unis, et sa National Security Agency (NSA), en matière d’espionnage généralisé des citoyens ? Quelques jours après les attaques des 7 et 9 janvier, Manuel Valls annonce de nouvelles mesures pour mieux surveiller Internet. Une loi sur le renseignement, déjà prévue avant les attentats, sera votée dans les prochains mois. Elle vient renforcer la nouvelle loi antiterroriste votée en novembre 2014, ainsi que la loi de programmation militaire adoptée un an plus tôt et la loi sur la sécurité intérieure (Loppsi 2) de 2011. Tous ces textes élargissent progressivement les possibilités de surveillance d’Internet. Et ce en dehors du contrôle judiciaire et quel que soit le profil des citoyens. Qui communique avec qui ? Quand ? Et de quel endroit… Nous sommes désormais tous sous surveillance.

... http://www.bastamag.net/De-loi-en-loi-un-perimetre-de
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Terrorisme/Internet, liberté du net

Messagede Pïérô » 23 Fév 2015, 03:22

Loi de programmation militaire : un recours déposé devant le Conseil d’État

La Quadrature du Net [1] et la fédération FFDN [2] déposent un recours contre le décret d’application de la loi de programmation militaire (LPM). L’article 20 de cette loi prévoit de fournir un accès élargi aux données de connexion au profit de nouveaux services de police et de renseignement, ceci sans aucun contrôle au préalable.

... http://larotative.info/loi-de-programma ... n-864.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Liberté du net

Messagede Tails » 01 Mar 2015, 12:16

Terrorisme/Internet : Liberté d'expression menacée en France ?

Nos gouvernements réagissent de façon symptomatique et contre productive ? Nous avons donc convié 3 experts pour en discuter calmement. Avec Jérémie Zimmermann, Korben, Tristant Nitot.

https://www.youtube.com/watch?v=uYzCK_RPzx8

(je savais pas trop où le caser, à déplacer si besoin)
Avatar de l’utilisateur-trice
Tails
 
Messages: 19
Enregistré le: 08 Fév 2015, 20:57

Re: Terrorisme/Internet, liberté du net

Messagede bipbip » 22 Mar 2015, 02:35

Instrumentaliser la terreur pour contrôler les communications chiffrées : une dérive dangereuse et anti-démocratique

Les attentats de janvier à Paris ont déclenché une vague de discours sécuritaires et de dangereux projets législatifs s'annoncent bien au-delà des frontières françaises. Un contrôle des communications en ligne, de la surveillance, des attaques contre l'expression anonyme et le chiffrement sont déjà à l'ordre du jour, sous prétexte de combattre un ennemi invisible dans une guerre perpétuelle.

... https://www.laquadrature.net/fr/instrum ... use-et-ant
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33059
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Terrorisme/Internet, liberté du net

Messagede bipbip » 30 Mar 2015, 01:57

Renseignement : De nouveaux moyens pour pister des internautes
Accès en temps réel aux données informatiques d’internautes, détection des comportements « suspects » en ligne… Un nouveau projet de loi augmente largement l’accès des services de renseignement aux données personnelles des internautes. Ceci, « pour les seuls besoins de la prévention du terrorisme », précise le texte que Le Monde et Le Figaro se sont procurés avant sa présentation devant le conseil des ministres jeudi.
... http://www.politis.fr/Renseignement-De- ... 30442.html

Projet de loi sur le renseignement : tous les points noirs dénoncés par la CNIL
Comme Le Monde, nous avons pu nous procurer l’avis de la Commission nationale de l'informatique et des libertés visant le projet de loi sur le renseignement, pour y revenir profondément. Objectif ? Opposer cet avis à l’une des versions du projet de loi désormais à l’air libre (le texte en PDF https://cdn.nextinpact.com/medias/avant ... nement.pdf ), en fait avant son analyse par le Conseil d’État.
... http://www.nextinpact.com/news/93509-pr ... r-cnil.htm
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33059
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Terrorisme/Internet, liberté du net

Messagede Pïérô » 31 Mar 2015, 01:53

« Au moins, dans un système totalitaire, on sait à quoi on a affaire »

La loi sur le renseignement prévoit des algorithmes pour détecter les comportement suspects. Une « idéologie du big data » qui risque de nous pousser à nous autocensurer, prévient la chercheuse Antoinette Rouvroy.

... http://rue89.nouvelobs.com/2015/03/28/m ... ire-258343
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Terrorisme/Internet, liberté du net

Messagede bipbip » 05 Avr 2015, 03:21

Projet de loi Renseignement. Légaliser la surveillance totale ? NON !

Le projet de loi relatif au Renseignement met en danger les libertés fondamentales. Quels problèmes pose-t-il ?

Surveillance de masse des citoyens

Le projet de loi Renseignement contient deux articles qui permettent une interception de l’ensemble des données de tous les citoyens français en temps réel sur Internet, dans le but de faire tourner dessus des outils de détection des comportements « suspects ». Cette surveillance massive de l’ensemble de la population est inadmissible : c’est une pratique dangereuse pour la démocratie et les libertés d’expression, de réunion, de pensée, d’action.

Nous ne voulons pas d’une copie de la NSA en France !

Pas de contrôle des services de renseignement

Le projet de loi était prévu pour être une « loi d’encadrement du Renseignement ». En réalité, sur bien des points le contrôle est inexistant : la commission de contrôle n’a qu’un avis consultatif, le recours effectif des citoyens contre les services de renseignement sont inapplicables, aucune sanction n’est prévue pour les agents qui abuseraient de leur pouvoir.

Notre démocratie doit garantir des contre-pouvoirs forts pour protéger les citoyens !

Légalisation des pratiques illégales

Le gouvernement a décidé de légaliser sans argument et sans contrôle les pratiques illégales des services de renseignement. L’étude d’impact du projet de loi et la communication du gouvernement ne justifient jamais cette légalisation massive, extra-judiciaire et quasiment sans contrôle de la surveillance.

Nous ne pouvons accepter sans contrôle une légalisation massive des pratiques des services de renseignement !

Refusez cette loi de surveillance

Le mini-site de La Quadrature du Net


http://sous-surveillance.fr/#/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33059
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Suivante

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités