Des pauvres toujours plus pauvres

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 13 Mar 2018, 04:29

Travailleurs pauvres en Europe : des chiffres alarmants

En dépit d'une amélioration de la conjoncture, la paupérisation des travailleurs s'aggrave en Europe et la situation est encore plus préoccupante chez les chômeurs. À l'heure où les populismes gagnent du terrain notamment en Italie, les défis pour l'économie européenne restent immenses.

La pauvreté s'accroît dans le monde du travail européen. Selon les derniers chiffres de l'Office européen de la statistique publiés il y a quelques jours, la part des travailleurs pauvres en zone euro est passée de 7,3% en 2006 à 9,5% en 2016. Du côté de l'Union européenne à 28, ce taux est passé de 8,3% en 2010 (première année disponible) à 9,6% en 2016. Les effets de la crise et les mesures d'austérité ont contribué à cette paupérisation du monde du travail. Si la réduction du nombre de personnes confrontées au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale est l'un des objectifs de la stratégie Europe 2020, les derniers chiffres relatifs à la population active indiquent que le pari est loin d'être gagné.

... https://www.latribune.fr/economie/union ... 69827.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 16 Mar 2018, 20:19

La pauvreté s’installe...

Un état des lieux des revenus en France

Si on regarde les chiffres, le seuil de pauvreté est à 846 € (revenu médian, celui en deçà duquel se trouve 50 % de la population) ou à 1015 € (si on prend un seuil à 60 %).
Avec le revenu médian à 1015 €, le taux de pauvreté est de 13,6 % (en 2015). Ce qui représente déjà 9 millions de personnes. (Avec celui à 846 €, je n’ai pas trouvé de chiffres.) Bien sûr, on nous rappelle qu’en Roumanie, en Bulgarie, en Espagne, les taux dépasseraient 20 %... ne nous plaignons pas !
Selon le Secours populaire 37% de la population a déjà fait l’expérience de la pauvreté et 20% ont cru être sur le point de la vivre. Les étrangers, les mères isolées et les couples avec enfants représentent une proportion croissante des personnes vivant en situation de pauvreté.
Mais ce qui est invisible dans tous ces chiffres , ce sont tous ceux et toutes celles qui ont un revenu légèrement au dessus du seuil et qui sont en situation de pauvreté. Quant au SMIC net, il est à 1123 euros, un peu au-dessus du revenu médian à 1015 €, mais guère.
Certains pensent et laissent à penser que seules les personnes sans emploi depuis longtemps peuvent avoir de petits revenus. Et qu’ils sont quelque part responsables de leur situation en restant chez eux et en se satisfaisant des allocations ou du RSA. Ils oublient et font oublier que même si on a un emploi, qu’on se lève tous les jours, avec des temps de transport qui parfois doublent la journée, les petits salaires sont très nombreux.
Selon l’Observatoire des inégalités, voici ce que touchent les salariés par mois :
10 % touchent moins de 1200 euros
30 % touchent moins de 1 500 euros
44 % touchent moins de 1700 euros
50 % touchent moins de 1800 euros
59 % touchent moins de 2 000 euros net par mois
68 % touchent moins de 2250 € (revenu moyen en France, ce qui en dit long sur les gros revenus)1
On constate également depuis quelques années, la multiplication de postes sous-payés, ce qui crée une nouvelle pauvreté : la pauvreté qui travaille !

Et la politique de Macron ?
Ne proclame-t-elle pas vouloir lutter contre la pauvreté ? Dans les discours, car ses mesures phares ne vont pas dans ce sens, elles auraient plutôt tendance à favoriser les plus nantis. Que ce soit en 2018 ou en 2019.
Quelques-unes
La suppression de l’impôt sur la fortune et son remplacement par une taxe sur le patrimoine immobilier. Un favoritisme direct !
La suppression de la taxe d’habitation pour les ménages modestes et les classes moyennes. Mais en contrepartie, que vont devenir les offres des services publics territoriaux et qui va en pâtir : les plus modestes…
La hausse de la CSG de 1,7 % pour augmenter le montant du salaire net en supprimant les cotisations sociales… Une petite augmentation qui sera vite engloutie par les hausses de prix. Sans parler des retraités, car ceux qui gagnent tout juste un peu plus de 1200 € par mois ne sont guère aisés...
Sans oublier la baisse de 5 euros des APL ou encore la réduction des emplois aidés.
Pas de progression du pouvoir d’achat
Selon une étude de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), les ménages ne verront pas leur pouvoir d’achat augmenter en 2018. Et en 2019, ce seront toujours les plus aisés qui en profiteront le plus : « les 2% les plus riches capteraient 42% des gains ». A l’inverse, les ménages les plus pauvres verront leur niveau de vie se réduire, car les mesures prévues pour eux ne compenseront pas les différentes augmentations :
Le paquet de cigarette
Les 2 euros de la participation du patient pour un séjour à l’hôpital
Le tarif du stationnement en ville aux mains des mairies
Les prix de l’essence et du diesel
Le prix des timbres
La restauration du jour de carence dans la fonction publique
Le prix du gaz

Et pour le SMIC : le gouvernement va appliquer sa formule de revalorisation automatique sans appliquer de « coup de pouce ».

Comme le rythme des réformes ne ralentit pas ! On attend celle des retraites, de l’assurance chômage, de la fonction publique, des hôpitaux…
Comme les forces de gauche sont éparpillées et ne réussissent plus à animer et à rassembler une opposition populaire, chacun et chacune se repliant sur soi en espérant conserver le peu qu’il ou elle a...
La pauvreté va s’installer, s’étendre et ronger les classes moyennes jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que des pauvres et des riches.

1. Quand j’étais enseignante, puis détachée dans une association je touchais 2350 €, j’ignorais alors que 70 % des travailleurs gagnaient moins que moi. Et je n’étais pas à l’échelon maximum... maintenant je suis retraitée et il en reste encore 50 % qui touchent moins que moi. Une réalité qui réajuste sa façon de regarder autour de soi.


https://www.questionsdeclasses.org/?La- ... s-installe
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 21 Avr 2018, 19:51

Surendettés : 166.760 ménages et 7,2 milliards d'euros de dettes

Même si le volume de dettes et le nombre de dossiers baissent depuis trois ans, grâce à l'encadrement du crédit conso et la baisse des taux, le surendettement frappe des populations de plus en plus vulnérables, personnes seules, au chômage. La part des dettes immobilières augmente.

Le surendettement en France touche moins de personnes mais il concerne de plus en plus les populations les plus fragiles. Selon la dernière enquête de la Banque de France, sur les plus de 180.000 dossiers de situations de surendettement déposés l'an dernier (soit 343 pour 100.000 habitants de 15 ans et plus), ce sont 166.670 qui ont été déclarés recevables, un chiffre en baisse de 4,7% en un an et de 14,4% depuis 2012. Ces ménages ploient sous un fardeau total de 7,2 milliards d'euros de dettes.

... https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 67455.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede Pïérô » 28 Avr 2018, 00:11

7,4 millions de personnes vivent avec un minima social

L'URGENCE SOCIALE D'ABORD : 7,4 MILLIONS DE PERSONNES VIVENT AVEC UN MINIMA SOCIAL ENTRE 400 ET 800 EUROS PAR MOIS...!

L'étude de la DREES (1) le confirme : fin 2014, 4,1 millions de personnes percevaient l'un des 9 minima sociaux en vigueur. Soit au total, si on ajoute les conjoints et les personnes à charge, 7,4 millions de français : 1 FRANCAIS SUR 9...!

4 minimas regroupent 96% des allocataires :
1) - Le RSA socle.
2) - L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA),
3)- L'allocation aux adultes handicapés (AAH),
4)- L'allocation de solidarité spécifique (ASS).

Le nombre de bénéficiaires de minimas sociaux a augmenté de +2,7% par rapport à l'année dernière. Comme il parait loin le temps où les bénéficiaires du RMI (1988-2008) plafonnaient à un million, ce qui d'ailleurs scandalisait déjà nombre de français... !

Mais il est vrai que le nombre de Rmistes circulait librement dans les télévisions du Pouvoir. Je me souviens que le mot "Rmiste" est tout de suite entré dans les têtes et dans le langage populaire, suite à la publication de la loi du 1er décembre 1988 créant le RMI. Les français les regardaient avec compassion et sympathie, comme l'expliquent Serge Paugam et Nicolas Duvoux dans leur ouvrage "La régulation des pauvres", Du RMI au RSA, édition PUF, 2008.

Aujourd'hui pas du tout : l'indifférence, voire la polémique sur les "assistés" (Vauquiez) a créé un racisme anti pauvre, dont personne ne s'émeut. Surtout, les gens ignorent totalement les chiffres de la DREES comptabilisant le nombre de personnes vivant avec un minima social. Si les gens savaient que le nombre de bénéficiaires de l'allocation du RMI a été multiplié par 4, en réalité par 7,4, si on ajoute les conjoints et les personnes à charge, la nouvelle serait l'équivalent d'un accident nucléaire force 9...!

Il existe beaucoup de misères, de souffrances dans ces vies minuscules, volontairement ignorées de tous, et qui n'intéressent pas le champ politique : y compris ceux qui représentent la gauche critique, refusant de comprendre au sens fort de ce terme la société paupérisée, dans laquelle nous vivons. Les médias menteuses aussi, détenues par 10 milliardaires, préfèrent parler des gens qui pétillent. Et des faits divers dont le nombre dans les médias a augmenté de +73%.

Il est patent que la révélation de la réalité exacte du nombre de personnes, vivant avec 400 euros par mois, venait à être connue de ce qu'on appelle "le grand public", la société libérale tomberait comme un château de cartes ! Un dirigeant britannique disait à propos de la guerre de 14-18, "si les gens savaient ce qui se passe au front, la guerre s'arrêterait immédiatement !" Il en est de même de la pauvreté, camouflée par le pouvoir politico-médiatique. Et tous les hommes politiques qui participent de cette cécité collective, invoquant d'autres thématiques comme l'écologie, sont aussi responsables de ce Grand Mensonge, qu'on nous jette à la figure, en guise de rideau de fumée...!

PS : 1°)- DREES : Direction de la Recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques


https://blogs.mediapart.fr/brigitte-pas ... ima-social
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22435
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede Pïérô » 19 Mai 2018, 11:48

La pauvreté augmente chez les plus jeunes, mais n’épargne pas les plus âgés

Le nombre d’enfants de pauvres et de jeunes adultes modestes a augmenté de 700 000 depuis 2004, soit + 36 %. La pauvreté n’épargne pas pour autant les plus âgés. Extrait du Centre d’observation de la société.

La pauvreté affecte d’abord les plus jeunes. En premier lieu, les enfants dont les parents ont de faibles niveaux de vie. Leur taux de pauvreté était tombé à 8 % au début des années 2000, il dépasse les 11 % en 2015, selon les données de l’Insee (au seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian). Pas moins de 1,5 million de mineurs sont concernés. Ces mineurs ne sont pas pauvres eux-mêmes, ce sont leurs parents qui le sont : ils vivent au sein de familles aux faibles revenus, soit du fait de leur situation économique, soit suite à une séparation de leurs parents, parfois des deux. Ces enfants ne vivent pas tous dans la misère, mais ils sont loin d’accéder aux normes de la société de consommation française. Les plus touchés sont ceux dont les parents ont des charges de logement élevées, en particulier ceux qui vivent dans les grandes villes.

... https://www.inegalites.fr/La-pauvrete-a ... -plus-ages
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22435
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 02 Aoû 2018, 15:36

Un Français sur quatre victime d’un incident de paiement chaque année

25 % des Français paient des frais à leurs banques à la suite d’incidents de paiement. Pour y remédier, une remise à plat du système des prélèvements automatiques est à l’étude.

Chèque sans provision, prélèvement refusé pour dépassement de découvert, virement bloqué… Vous êtes dans l’impossibilité de payer ce que vous devez ? Vous n’êtes pas seuls dans cette délicate situation.

Dans un rapport du Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) - un organisme regroupant banques, administrations et associations de consommateurs - remis au ministre de l’Economie le 4 juillet, que Le Parisien-Aujourd’hui en France a pu consulter, les établissements financiers estiment que 25 % des comptes courants ont été en « incident de paiement » en 2017.

Une dizaine de millions de clients concernés

En clair, parce qu’ils n’avaient pas assez d’argent sur leur compte pour honorer un chèque, un prélèvement ou un virement, environ un quart des clients des banques françaises ont payé des frais supplémentaires. « Cela représente donc, à la louche, une dizaine de millions de personnes par an », souligne un bon connaisseur du dossier.

... http://www.leparisien.fr/economie/votre ... 839420.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 12 Sep 2018, 23:41

"Plus les familles ont des difficultés à manger, plus elles ont des soucis de santé" : le Secours populaire alerte sur la précarité alimentaire des plus pauvres

Selon le dernier baromètre annuel du Secours populaire publié mardi, 27% des Français ont du mal à s'acheter des fruits et légumes frais tous les jours et 19% peinent à régler la cantine de leurs enfants. Cette précarité alimentaire inquiète.

On ne meurt plus de faim, aujourd’hui en France. En revanche, on peut mourir de mal manger. La "précarité alimentaire" est au cœur du dernier baromètre annuel du Secours populaire* publié mardi 11 septembre, sur le ressenti des Français à l'égard de la pauvreté. On y apprend notamment que 27% des Français s'offrent difficilement des fruits et légumes frais tous les jours et 19% peinent à régler la cantine de leurs enfants.

... https://www.francetvinfo.fr/sante/alime ... 34535.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede Pïérô » 13 Sep 2018, 09:56

600 000 pauvres de plus en dix ans

La France compte entre 5 et 8,8 millions de pauvres selon la définition adoptée. Entre 2006 et 2016, le nombre de personnes concernées a augmenté de 630 000 personnes au seuil à 50 % et de 820 000 au seuil à 60 %. Principalement sous l’effet de la progression du chômage.

La France compte cinq millions de pauvres si l’on fixe le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian [1] et 8,8 millions si l’on utilise le seuil à 60 %, selon les données 2016 (dernière année disponible) de l’Insee. Dans le premier cas, le taux de pauvreté est de 8,0 % et dans le second de 14,0 %. Au cours des dix dernières années (2006-2016), le nombre de pauvres a augmenté [2] de 630 000 au seuil à 50 % et de 820 000 au seuil à 60 %. Le taux de pauvreté s’est élevé de 0,7 point au seuil à 50 % et à 60 %.

La pauvreté a fortement progressé à partir de 2008 avec l’accentuation des difficultés économiques liées à la crise financière. Entre 2008 et 2012, le nombre de pauvres, au seuil à 50 % comme à 60 %, a augmenté de près de 800 000. Le taux de pauvreté à 50 % s’est élevé de 7,4 à 8,5 %, celui à 60 % de 13,2 à 14,2 %. Depuis 2012, le taux et le nombre de pauvres stagnent. Cette stagnation est trompeuse, car elle résulte en partie de l’extension de la crise aux couches moyennes [3]. Le niveau de vie médian de 2016 est du niveau de 2011. Or le seuil de pauvreté est calculé en fonction du niveau de vie médian.

... https://www.inegalites.fr/600-000-pauvr ... en-dix-ans
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22435
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 13 Sep 2018, 23:00

Pauvreté : un Français sur cinq a du mal à se nourrir sainement

La pauvreté s’intensifie en France. Face aux restrictions que s’imposent les familles en difficulté, l’alimentation apparaît comme la variable d’ajustement. C’est ce que montrent les chiffres du dernier baromètre d’Ipsos et du Secours Populaire [1], alors qu’Emmanuel Macron doit dévoiler ce 13 septembre sa « stratégie » de lutte contre la pauvreté. 21 % des Français déclarent ainsi avoir du mal à se procurer une alimentation saine pour assurer trois repas par jour. Selon le Secours populaire, l’ajustement se fait soit de manière quantitative – manger moins, sauter un repas... –, soit de façon qualitative en mangeant moins de produits frais par exemple. 19 % des parents d’enfants de moins de 18 ans rencontrent également des difficultés pour payer la cantine.

Les difficultés financières se traduisent également dans d’autres secteurs de la vie quotidienne. 57 % déclarent parvenir difficilement à payer leurs dépenses d’énergie et 45 % leur loyer, leur emprunt immobilier ou les charges de leur logement. 38 % des sondés disent avoir des problèmes à payer certains actes médicaux mal remboursés par la Sécurité sociale. Globalement, 39 % des Français estiment avoir connu à un moment de leur vie, en 2018, une situation de pauvreté, contre 37 % en 2017. Une large majorité (81 %) considère que le risque que leurs enfants connaissent un jour la pauvreté est plus élevé que pour leur génération.

8,6 millions de Français en dessous de ce seuil pauvreté

... https://www.bastamag.net/Pauvrete-un-Fr ... -sainement

https://www.bastamag.net/Pauvrete-un-Fr ... -sainement
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 18 Sep 2018, 02:26

VIDEO. Les six chiffres qui montrent l'ampleur de la pauvreté en France

Le président de la République a présenté, jeudi, son plan pauvreté. Franceinfo revient en chiffres sur la situation de ces Français en grande précarité.

Emmanuel Macron a dévoilé, jeudi 13 septembre, sa "stratégie" de lutte contre la pauvreté. Le chef de l'Etat espère ainsi espérant lancer une nouvelle phase du quinquennat davantage axée sur le social et combattre l'image de "président des riches" que lui colle l'opposition. Les mesures étaient attendues en juillet mais le chef de l'Etat avait décidé au dernier moment de les reporter.

Pour bien saisir les enjeux de cette réforme, franceinfo revient en six chiffres sur la situation de précarité qui touche une partie des Français.

... https://www.francetvinfo.fr/politique/e ... 35849.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 23:49

Le nombre impressionnant de seniors qui vivent quasiment sans rien

Une étude révèle que les personnes de plus de 50 ans vivent souvent sans emploi, ni retraite…

Un tiers des seniors sans emploi, ni retraite, vivent en dessous du seuil de pauvreté. C’est le triste constat que tire ce mercredi une étude du service statistique du ministère de la Santé (Drees), révélée par Le Figaro. Selon le document, 1,4 million de Français, âgés de 53 à 69 ans, ne perçoivent ni revenu d'activités, ni pension de retraite. La pauvreté touche donc 11% des seniors. L’étude se penche sur les problématiques que traverse cette catégorie de la population.
Une majorité de femmes

Ces seniors sont majoritairement des femmes (pour deux sur trois), relève l’étude. Ils sont âgés en moyenne de 58 ans et sont en moins bonne santé que les retraités : "29 % se déclarent en mauvais ou très mauvais état de santé et 30 % ont une reconnaissance administrative de handicap, contre, dans les deux cas, 11 % de l'ensemble des seniors", précise le texte.

... https://www.capital.fr/votre-argent/le- ... ok_Capital
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 22 Sep 2018, 22:34

Le nombre impressionnant de seniors qui vivent quasiment sans rien

Une étude révèle que les personnes de plus de 50 ans vivent souvent sans emploi, ni retraite…

Un tiers des seniors sans emploi, ni retraite, vivent en dessous du seuil de pauvreté. C’est le triste constat que tire ce mercredi une étude du service statistique du ministère de la Santé (Drees), révélée par Le Figaro. Selon le document, 1,4 million de Français, âgés de 53 à 69 ans, ne perçoivent ni revenu d'activités, ni pension de retraite. La pauvreté touche donc 11% des seniors. L’étude se penche sur les problématiques que traverse cette catégorie de la population.
Une majorité de femmes

Ces seniors sont majoritairement des femmes (pour deux sur trois), relève l’étude. Ils sont âgés en moyenne de 58 ans et sont en moins bonne santé que les retraités : "29 % se déclarent en mauvais ou très mauvais état de santé et 30 % ont une reconnaissance administrative de handicap, contre, dans les deux cas, 11 % de l'ensemble des seniors", précise le texte.

... https://www.capital.fr/votre-argent/le- ... ok_Capital
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 06 Oct 2018, 10:27

France culture; Être pauvre
Une série de Rémi Dybowski-Douat

Vivre à l’écart des pauvres – Yvelines : Quand les riches font sécession
4/ https://www.franceculture.fr/emissions/ ... es-pauvres

Quand les ouvriers s’appauvrissent – De la classe ouvrière aux classes populaires
3/ https://www.franceculture.fr/emissions/ ... auvrissent

Pauvres des champs, les oubliés – Ruralité : la face cachée de la pauvreté
2/ https://www.franceculture.fr/emissions/ ... es-oublies

Pauvreté : comment sortir de la honte ? – Vie de pauvre : le sentiment de honte
1/ https://www.franceculture.fr/emissions/ ... e-la-honte
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede bipbip » 19 Oct 2018, 19:26

Près de la moitié des jeunes Français a des difficultés financières

Près de la moitié des jeunes Français déclarent avoir des difficultés financières, qui restreignent leur accès à la culture ou leur capacité à se nourrir sainement, selon une enquête du Secours populaire publiée ce vendredi.
Ils sont 47% à rencontrer des difficultés financières pour accéder à des activités culturelles et de loisirs et 46% pour se procurer une alimentation saine et équilibrée, selon ce sondage, réalisé pour l'association par l'institut Ipsos. "On voit de plus en plus de jeunes frapper à la porte de notre association pour demander une aide matérielle ou morale", expliqueChristian Lampin, l'un des secrétaires nationaux du Secours populaire. "Depuis deux ans, on a quasiment doublé nos antennes de distribution de nourriture pour les étudiants par exemple."

Les jeunes Français de 15 à 25 ans interrogés au cours de cette enquête déclarent également à 48% avoir du mal à s'acheter des vêtements convenables. Environ un tiers d'entre eux ont aussi des problèmes financiers pour payer certains actes médicaux ou pour régler leur loyer. Ces difficultés concernent plus les filles que les garçons, et sont davantage ressenties par les jeunes actifs et les demandeurs d'emploi que par les étudiants, selon l'enquête.

... https://www.humanite.fr/pres-de-la-moit ... res-662439
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Des pauvres toujours plus pauvres

Messagede Pïérô » 28 Oct 2018, 14:00

Le tableau de bord de la pauvreté en France
Comment évolue la pauvreté en France ? Qui concerne-t-elle ? Peut-on s’en sortir ? Le tableau de bord de la pauvreté en France, par Anne Brunner. Extrait de notre premier Rapport sur la pauvreté en France.
Depuis dix ans, le nombre de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté en France augmente. Cette aggravation est l’un des phénomènes les plus marquants parmi les évolutions analysées par l’Observatoire des inégalités. En considérant une définition restrictive, c’est-à-dire le seuil de pauvreté situé à la moitié du revenu médian (855 euros par mois), le nombre de personnes pauvres a augmenté de 600 000 en dix ans, de 4,4 millions à 5 millions. Au cours de la même période, le taux de pauvreté est passé de 7,3 % à 8 % de l’ensemble de la population. La décennie 2000, et plus encore la crise déclenchée en 2008, ont marqué un retournement historique de la tendance : la pauvreté ne diminue plus en France.
Si l’on se réfère au seuil de pauvreté à 60 % du niveau de vie médian (1 026 euros par mois) – seuil le plus souvent utilisé dans le débat public –, alors, c’est avec près de 9 millions de personnes pauvres qu’il faut compter en France (voir encadré). Ce chiffre a augmenté de 820 000 au cours des dix dernières années.
... https://www.inegalites.fr/Le-tableau-de ... -en-France

Pauvreté en France : une population inquiète pour l’avenir
En France, 84 % de la population estime que la pauvreté va augmenter dans les cinq prochaines années. 23 % de la population estime qu’il y a un risque personnel pour elle de devenir pauvre.
En France, 84 % de la population estime que la pauvreté va augmenter dans les cinq prochaines années selon les données 2017 du ministère des Solidarités. Plus on pense que la pauvreté augmente, plus on se sent inquiet pour son avenir. 23 % de la population estime qu’il y a un risque personnel pour elle de devenir pauvre (réponse « oui », et « oui, plutôt »), 63 % estiment qu’il n’y a pas de risque (ou « plutôt pas ») et 13 % se sentent déjà pauvres et ne peuvent donc pas le devenir. Les Français ne sont pas « pessimistes » mais réalistes, puisque selon l’Insee, sur cinq ans, un tiers de la population a été confronté à la pauvreté [1].
... https://www.inegalites.fr/Pauvrete-en-F ... r-l-avenir
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22435
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 3 invités