Medias

Re: Medias

Messagede Lila » 20 Jan 2018, 20:27

L’AFP s’engage pour une meilleure représentation des femmes

La directrice de l’Information de l’AFP Michèle Léridon a lancé une série d’initiatives pour améliorer la représentation des femmes dans les contenus de l’Agence.

En mai dernier, deux journalistes de l’AFP, Aurélia End et Pauline Talagrand, ont été chargées par la directrice de l’Information de rédiger un rapport sur la place accordée aux femmes dans les contenus produits quotidiennement par l’Agence en texte, photo, vidéo et infographie.

Dans leur rapport, les deux auteures soulignent que l’AFP « n’a pas à rougir » de sa production, mais elles soulignent les marges d’amélioration.

Reprenant nombre des préconisations de ce rapport, la directrice de l’Information a précisé à la rédaction un certain nombre de règles et consignes.

Ainsi, la charte de bonnes pratiques éditoriales, qui rappelle les principes fondamentaux et les normes éthiques de l’AFP, se verra complétée d’un point spécifique rappelant à la rédaction de veiller à refléter la diversité de la société dans les contenus AFP. Un autre point sera consacré à la couverture des violences faites aux femmes à travers le monde, avec notamment une attention portée au respect des victimes.

la suite : http://www.ladn.eu/news-business/actual ... es-femmes/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 1991
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Medias

Messagede bipbip » 25 Jan 2018, 14:39

Médias français : qui possède quoi ?

une carte du paysage médiatique français, qui permet de démêler l’écheveau des concentrations dans la propriété des grands médias. Cette carte est le fruit d’un partenariat entre Acrimed et Le Monde diplomatique

http://www.acrimed.org/Medias-francais-qui-possede-quoi
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 25 Jan 2018, 20:03

Liberté d’informer

Face aux poursuites-bâillons de Bolloré : nous ne nous tairons pas !

Une vingtaine de procédures en diffamation ont été lancées par le groupe Bolloré et son partenaire commercial, la holding luxembourgeoise Socfin, contre des médias, des journalistes et des organisations indépendantes, depuis une dizaine d’années. « Objectif : les dissuader d’enquêter et les réduire au silence, pour que le "secret des affaires", quand celles-ci ont des conséquences potentiellement néfastes, demeure bien gardé », dénoncent, dans une tribune commune inédite, les journalistes, dont l’équipe de Bastamag, et organisations attaquées ainsi que leurs soutiens.

... https://www.bastamag.net/Face-aux-pours ... airons-pas
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 01 Fév 2018, 21:10

Entretien

Jean-Pierre Canet et Nicolas Vescovacci : “Vincent Bolloré, c'est l'impunité totale”

Les deux auteurs de “Vincent tout puissant” reviennent sur la génèse de ce livre révélation, qui met à nue les pratiques du patron de Canal+.

En mai 2015, Jean-Pierre Canet et Nicolas Vescovacci travaillaient pour Canal+. Leur documentaire sur le Crédit Mutuel-CIC avait été déprogrammé par Vincent Bolloré, à la demande du pdg de la banque – il avait finalement été diffusé sur France 3 quelques mois plus tard. Les deux journalistes d’investigation racontent leur mésaventure dans un livre-enquête sur l’homme d’affaires breton qui paraît ce 31 janvier, Vincent tout-puissant, dont Télérama publie des extraits en exclusivité.

... http://www.telerama.fr/medias/jean-pier ... 460336.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 23:20

« Challenges » condamné pour avoir enfreint le secret des affaires

L’hebdomadaire économique a dû retirer un article de son site Internet dans lequel il rapportait les difficultés financières d’une grande entreprise française.

Une grande entreprise qui connaît des difficultés économiques, protégée en France par le secret des affaires, peut-elle échapper au droit de savoir ? Au nom de l’intérêt général et de la liberté d’informer, l’hebdomadaire économique Challenges a répondu par la négative, quitte à en subir les conséquences et être condamné par la justice.

... http://www.lemonde.fr/actualite-medias/ ... lPRf1pz.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 04 Fév 2018, 20:54

Politis fête ses 30 ans

Paris mercredi 7 février 2018
à 20h20, Espace « La Colonie », 128 Rue la Fayette

La revue Politis fête ses trente ans. Venez rencontrer les membres de l'équipe et vous procurer en avant première le prochain numéro "Que reste-il de Mai 1968" autour d'un spectacle de Flamenco

Politis est un hebdomadaire généraliste fondé en 1968. Discutant tant de politique, de société que d'économie et de culture, la revue fête ici ses trente ans à la Colonie.

Venez rencontrer l'équipe de Politis et vous procurer en avant première leur dernier numéro autour d'un spectacle de flamenco puis d'un DJ Set à 21H00 (Amar)

http://www.lacolonie.paris/agenda/polit ... ses-30-ans
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 08 Fév 2018, 20:47

Loi contre les « fake news » : une procédure de référé judiciaire

Dans l’interview de Françoise Nyssen au Journal du dimanche du 4 février, la ministre de la culture annonce que le futur projet de loi sur les fake news, annoncé début janvier par Emmanuel Macron, contraindra les plates-formes à « coopérer avec l’Etat » et comprendra une procédure de référé judiciaire pour suspendre rapidement la diffusion des « fausses nouvelles ».

« Les mesures auxquelles nous travaillons d’ici à mars pour une loi sur “la confiance dans l’information” doivent permettre d’agir très rapidement quand une fausse nouvelle devient virale, particulièrement en période électorale. La loi prévoira des obligations nouvelles pour les plates-formes, qui devront coopérer avec l’Etat et être transparentes sur les contenus sponsorisés. Une procédure de référé judiciaire sera mise en place pour faire cesser rapidement la diffusion d’une fausse nouvelle, lorsque celle-ci est manifeste. S’il y a manquement aux obligations qu’imposera la loi (devoir de coopération, transparence sur les contenus sponsorisés), il y aura des sanctions. »

... http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 11 Fév 2018, 16:39

Jeudi d'Acrimed

« Ce qu'enquêter veut dire »

Paris jeudi 15 février 2018
à 19h, Bourse du Travail de Paris, 3 rue du château d’eau

avec Claude Angeli (Le Canard enchaîné)

Entrée libre

Le prochain « Jeudi d'Acrimed » aura lieu le 15 février avec Claude Angeli, ancien rédacteur en chef du Canard enchaîné et toujours chroniqueur pour le palmipède.

La feuille d'impôts de Chaban-Delmas, les plombiers du Canard, les diamants de Giscard, l'assassinat de l'ancien secrétaire d'État de Broglie, le passé de collaborateur de Papon, le Carrefour du développement, les providentielles protections de l'ancien collaborateur Touvier, le prêt Pelat à Bérégovoy, les appartements parisiens de la famille Juppé, les frais de bouche de Chirac, les faux électeurs de Tiberi, le loyer avantageux de Gaymard, les vacances tunisiennes de Michèle Alliot-Marie, les cadences infernales de Penelope Fillon…

Autant d'affaires « sorties » par Le Canard enchaîné, et dont le contenu et les modalités de production/divulgation donnent de nombreux points d'appui à la critique des médias. Pour quoi faire ? Pour notamment donner à voir d'autres conceptions du journalisme que le pâle exercice mimétique à visée hégémonique que nous livrent par exemple les « chaines d'info en continu », et pour explorer les conditions qui rendent possibles les enquêtes journalistiques et leur « publicisation ».

Ce « Jeudi d'Acrimed » sera donc l'occasion de réfléchir à ce qu'enquêter veut dire, en particulier sur les questions de défense et de relations internationales trop rarement traitées (ou trop souvent mal-traitées) dans la plupart des médias. À leur propos, Claude Angeli et Pierre-Édouard Deldique notent : « Il est anormal que les décisions et les analyses de politique étrangère échappent au contrôle du Parlement, trop souvent méprisé, et demeurent ignorées des Français, en vertu du sacro-saint domaine réservé du président de la République. »

Nous essaierons de mettre à nu les idées reçues, les naïvetés et les « mythologies » (les médias comme « quatrième pouvoir » par exemple) auréolant encore aujourd'hui la production de l'information. Des « mythologies » qui sont autant d'obstacles à détruire pour quiconque souhaite accéder à une compréhension fine du métier de journaliste - tel qu'il est notamment pratiqué dans un journal qui ne dépend pas de la publicité - et formuler des propositions de transformation radicale des médias au service de l'intérêt général.

http://www.acrimed.org/Jeudi-d-Acrimed- ... ueter-veut
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede Pïérô » 12 Fév 2018, 13:00

Les dessous de l’empire Bolloré

L’empire Vincent Bolloré. Il contrôle Vivendi, Havas, le groupe Canal +, C8 et CNews, possède des journaux gratuits, il est une puissance en Afrique et est l’ami des présidents français. Ce patron emblématique des oligarques à la française multiplie aussi les poursuites contre les journalistes. Invités : Jean-Pierre Canet et Nicolas Vescovacci, qui publient Vincent tout-puissant, l’enquête que Bolloré a voulu empêcher aux éditions Jean-Claude Lattès.

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21407
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Medias

Messagede bipbip » 15 Fév 2018, 18:46

Punition pour une image

La France, pays des droits de l’homme, peut-elle être aussi celui où l’on est puni pour une caricature politique? Après avoir apporté la preuve de sa docilité en virant en 2016 Aude Lancelin (coupable d’être la compagne de Frédéric Lordon, l’un des visages d’une Nuit qui empêchait François Hollande de dormir), L’Obs enfonce le clou en éjectant Matthieu Croissandeau, remplacé par Dominique Nora à la tête de la rédaction.

Tel était le prix à payer pour une soudaine incartade dans le macronisme assidu de l’hebdomadaire, qui a publié le 11 janvier un dossier dénonçant le double discours français sur l’accueil des migrants, avec la participation de l’écrivain Jean-Marie Gustave Le Clézio ou de l’historien Patrick Boucheron. Très remarquée, la couverture en noir et rouge fait apparaître le visage du président de la République à travers l’ombre froide de barbelés évocateurs d’une frontière infranchissable, sous le titre ironique: «Bienvenue au pays des droits de l’homme…»

... http://imagesociale.fr/5695
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 18 Fév 2018, 00:37

Pour la dissolution des Comités dits d’« éthique » !

Depuis quelque temps, la question des médias semble – enfin ! – devenir une question politique, débordant l’espace très réduit de la critique des médias. Dernier exemple en date : la pétition « Pour la création d’un Conseil de déontologie du journalisme en France » lancée en décembre 2017 par Jean-Luc Mélenchon. Une initiative actuellement en discussion, qui pourrait apporter à la cause du pluralisme et de l’indépendance des médias des gages plus consistants que l’inaction structurelle à laquelle sont voués les « Comités d’éthique », qui servent d’écrans de fumée dans les médias eux-mêmes. Institués par la « loi Bloche » du 14 novembre 2016, ces « Comités d’éthique » sont apparus dans les médias « de radio généraliste à vocation nationale ou de télévision qui diffuse, par voie hertzienne terrestre, des émissions d’information politique et générale. » Si l’on ajoute à leur rôle fantoche l’aberration que représente leur composition, consacrant presque toujours des consacrés au mépris de toute « éthique » journalistique [1], des arguments significatifs semblent réunis pour exiger, dans une perspective de transformation radicale des médias, la dissolution de ces comités dits d’« éthique » !

... http://www.acrimed.org/Pour-la-dissolut ... -d-ethique
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 20 Fév 2018, 02:25

Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires

Alors que le bilan 2016 des aides versées à la presse pour 2016 a été rendu public la semaine dernière, Médiapart a calculé que quasiment la moitié de ces subsides étaient allés à des journaux détenus par 7 milliardaires et une banque.

Ainsi, (Le Parisien, Aujourd’hui en France et Les Échos), journaux possédés par Bernard Arnaud, première fortune de France, touche 12,3 millions d’euros, soit 15 % des aides publiques directes à la presse.

Les titres de Patrick Drahi (Libération, le groupe L’Express, BFM-Business, BFT-TV, RMC), ont reçu plus de 7 millions d’euros en 2016. « Les banques [lui] ont prêté près de 50 milliards d’euros pour se lancer dans une folle boulimie d’achat, notamment dans les télécoms », rappelle le journal en ligne.

Autre exemple, Serge Dassault, via principalement Libération, a obtenu 6,3 millions d’euros.

Autre révélation du journaliste de Médiapart, Laurent Mauduit, l’importance croissante des aides versées par les géants de l’internet Google et Facebook, ainsi que de la Fondation Bill et Melinda Gates, à la presse nationale. Parmi les journaux ayant reçu des financements : Valeurs Actuelles, Le Monde, Libération, Le Figaro, Les Échos, Les Inrocks, Paris-Match... L’Agence France Presse, France Télévisions, BFM-TV, 20 Minutes et d’autres sont aussi partenaires de Facebook pour la mise en place d’un système de lutte contre les « fake news », présentant le risque de dériver en « police éditoriale », craint Médiapart.

Analysant ensuite les comptes des journaux les plus aidés, (en particulier Le Monde, Libération et Le Figaro), Laurent Mauduit constate que « sans ces aides publiques et privées, ces groupes seraient en situation de faillite ».

... https://reporterre.net/Les-journaux-les ... liardaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 24 Fév 2018, 22:20

Non au bâillon sur l’information sociale ! (SNJ-CGT et SNJ)

Nous reproduisons ci-dessous un communiqué du SNJ-CGT et du SNJ en soutien à deux journalistes de L’Humanité et L’Humanité Dimanche, mis en examen pour « diffamation » suite à leur enquête révélant « un cas de discrimination syndicale au sein du groupe spécialisé dans le recyclage Paprec ». Une mise en examen qui s’inscrit dans les « poursuites-bâillons » que nous avons dénoncées à l’occasion des poursuites en diffamation lancées par le groupe Bolloré à l’encontre de plusieurs journalistes, en co-signant la tribune « Face aux poursuites-bâillons de Bolloré : nous ne nous tairons pas ! ». (Acrimed)

Le SNJ-CGT et le SNJ, organisations syndicales représentatives des journalistes de la Société Nouvelle du Journal l’Humanité (SNJH), apportent leur soutien à Kareen Janselme et Cyprien Boganda, nos deux collègues de L’Humanité et de L’Humanité Dimanche qui ont été mis en examen personnellement après avoir fait leur travail d’enquête et de révélation sociale au coeur de la vocation historique de nos titres.

Pour avoir relaté, témoignages et preuves à l’appui, un cas de discrimination syndicale au sein du groupe spécialisé dans le recyclage Paprec, ils ont été entendus le 20 février par un juge d’instruction avant d’être automatiquement mis en examen pour « diffamation ». Comme l’illustraient déjà leurs auditions devant les enquêteurs de la police judiciaire au mois de décembre, leurs articles ne sont pas attaqués sur une formule ou une autre, mais bien sur de nombreux passages entiers. Ce qui signifie que, malgré les pièces mises en lumière par nos collègues, l’entreprise entend les censurer ou les réduire au silence. Au passage, elle tente d’obtenir par le biais judiciaire des éléments sur leurs sources.

Dans un contexte marqué par des atteintes sans précédent à la liberté d’informer – censure de Challenges prononcée par le tribunal de commerce de Paris au nom du secret des affaires, procédures engagées contre plusieurs médias par le groupe Bolloré et ses filiales, ordonnance prise par la présidente du tribunal de Metz qui sert à identifier une des sources ayant permis de révéler les Luxleaks, etc. –, les organisations syndicales représentant les journalistes de l’Humanité, SNJ-CGT et SNJ, s’alarment de cette nouvelle instrumentalisation de la justice.

C’est à une procédure bâillon que nos deux collègues et, par extension, tous les journalistes de nos titres, sont confrontés aujourd’hui. La manoeuvre vise à nous empêcher de réaliser une part essentielle de notre travail d’information sur les conflits sociaux et les luttes syndicales dans les entreprises. Elle doit donc être déjouée. Nous ne comptons pas nous laisser intimider, et nous continuerons à défendre la liberté d’informer, même sur les événements qui se déroulent derrière les murs des entreprises…

Saint-Denis, le 22 février 2018


http://www.acrimed.org/Non-au-baillon-s ... le-SNJ-CGT
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 16 Mar 2018, 21:15

« La presse indépendante : ça veut dire quoi ? » Bastamag participe aux 10 ans de Médiapart

Image

Dans le cadre des 10 ans de Mediapart, le Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil) organise un débat sur la presse indépendante avec Bastamag, Indigo Publications et La Revue dessinée, dans la matinée du samedi 17 mars, à Paris. Les détails ci-dessous.

Depuis sa création en 2009, le Spiil représente et défend la presse indépendante.
L’objectif de cette table-ronde est de présenter les multiples facettes de l’indépendance d’une entreprise de presse. Qu’est-ce que cela signifie être indépendant ? De qui, de quoi ? Comment cela se traduit-il dans le quotidien des médias indépendants (pressions, voire intimidations, contraintes…) ? Quels impacts sur les contenus publiés ?

Des éditeurs de presse viendront témoigner d’articles, reportages, qui ont pu être publiés dans leurs titres uniquement parce qu’ils sont indépendants.

Intervenants :
- Maurice Botbol, directeur de la publication, Indigo Publications (PresseNews, La Lettre A, Africa Intelligence…)
- Sylvain Ricard, co-fondateur, La Revue dessinée
- Ivan du Roy, co-fondateur de Bastamag
Animée par Jean-Christophe Boulanger, président du Spiil, PDG de Contexte

Informations pratiques :
Le Festival des 10 ans de Mediapart
Samedi 17 mars 2018 de 11h30 à 12h30
Adresse : Le Centquatre Paris XIXe - Espace forum partenaires

https://www.bastamag.net/La-presse-inde ... -10-ans-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Medias

Messagede bipbip » 17 Mar 2018, 14:43

Soutenir Acrimed et son indépendance !

Lors de sa dernière Assemblée générale, le 3 février 2018, notre association a fait le bilan de son financement. La conclusion en est claire et nette : nous aurons encore besoin de votre soutien.

Pour soutenir notre activité multiforme de critique des médias, nos publications, nos débats, nos actions, pour une transformation et une réappropriation démocratiques de ces médias, nous faisons régulièrement appel à vous, en particulier pour pérenniser l’emploi de nos salarié·e·s.

Notre association tient à son indépendance : nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions (sans être hostiles toutefois à des subventions qui respecteraient cette indépendance). De plus, nous avons fait le choix d’un site gratuit, accessible sans conditions.

Plus des trois-quarts des ressources d’Acrimed proviennent de ses adhérent·e·s et donateurs·rices, loin devant les abonnements et les ventes de notre magazine Médiacritique(s) (19 %) et celles de la boutique (3 %).

... http://www.acrimed.org/Soutenir-Acrimed ... dependance
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28117
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités