sondages qui veulent rien dire

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede Pïérô » 29 Avr 2014, 11:21

Valls sondagière : BVA convainc les Français malgré eux

Le 16 avril 2014, Manuel Valls présentait le détail du plan de rigueur censé compenser les exonérations de cotisations patronales du « Pacte de responsabilité ». Dès les 17 et 18 avril, l’institut BVA réalisait pour i-Télé et Le Parisien un sondage dont radios, télévisions, journaux, sites de presse en ligne s’empressèrent de résumer la conclusion que chacun pouvait juger, selon son opinion, rassurante ou consternante : le nouveau Premier ministre aurait « convaincu une majorité de Français ».

Ainsi présentée, cette conclusion relève pourtant d’une grotesque supercherie. Pour s’en rendre compte, il faut, il est vrai, consulter le sondage en détail, plutôt que de prendre pour argent comptant les oracles des sondologues : une démarche critique minimale, manifestement hors de la portée de nombreux commentateurs pressés d’annoncer « ce que pensent les Français ».

... http://www.acrimed.org/article4321.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede niouze » 30 Avr 2014, 11:28

Sondage : un auditeur sur deux agressé par une info bidon
Arretsurimages.net"
Daniel Schneidermann | Fondateur d'@rrêt sur images

Envoyer l'article par email
Imprimer
Réduire la taille du texte
Augmenter la taille du texte
Imprimer

C’était la terrible nouvelle de mardi matin : près d’un directeur d’école sur deux a été agressé par des parents. Un sur deux ? Oui. 49% exactement. De nombreux médias se sont fait l’écho de cette apocalypse scolaire. On peut en lire la relation ici, ou là (recommandé, le « 13 heures » de TF1, avec ce « bilan terrible » de Jean-Pierre Pernaut). Le journal de 8 heures de France Inter s’ouvrait aussi sur la nouvelle, avec reportage poignant et invitation, à 13 heures, de l’auteur du rapport , l’ex-inspecteur général de l’Education (et ex-conseiller du ministre-chasseur de sauvageons Chevènement) Georges Fotinos.
Harcèlement et agression, même combat

La source ? Une enquête de Fotinos, donc, soutenue par la Casden, la banque des profs (à noter d’ailleurs que le marché de l’assurance contre les agressions explose chez les profs. A vous d’établir un rapport entre les deux faits). A noter aussi que le titre du Parisien, qui révèle l’enquête, « Les instits ont peur des parents », était plus prudent que ceux des confrères qui reprenaient la fameuse étude.

Mais surtout, on apprenait, en lisant dans Le Parisien le détail des réponses, que ces « agressions » regroupaient à la fois les agressions physiques (0,7%) et le « harcèlement » (38%), la grande majorité des directeurs déclarant avoir subi les faits « au moins une fois ». Autrement dit, un directeur d’école ayant reçu, dans l’année précédente, des remarques un peu vives à propos d’une note ou d’une punition d’un chérubin, entrait dans le grand total des « directeurs agressés ».
Une enquête qui repose sur le « ressenti »

Encore mieux, on apprend ce mercredi matin, sur le blog de Laurent Borredon, du Monde (notre invité de la semaine dernière), que le mot « d’agression » ne figurait pas dans le questionnaire soumis aux directeurs d’école. Quant à l’enquête, elle ne reposait pas sur des plaintes, mais sur le « ressenti » des victimes, les fameuses « enquêtes de victimation », que Fotinos décrit ainsi au Monde :

« Les personnes interrogées peuvent déclarer ce qu’elles veulent. Mais cela permet d’approcher d’une certaine forme de vérité. »

Attentivement écouté par le matinaute, le journal de France Inter n’a pas rectifié ce mercredi matin. A 13 heures, peut-être ? A vue de nez, et selon les enquêtes de victimation d’@si, on peut donc estimer que près d’un auditeur-téléspectateur-internaute sur deux aura été agressé par une fausse nouvelle mardi matin. Sinistre contre lequel, hélas, il n’existe pas d’assurance (mis à part, évidemment, ce remède, non remboursé par la Sécu, hélas).

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=17355
Avatar de l’utilisateur-trice
niouze
 
Messages: 117
Enregistré le: 08 Aoû 2012, 14:55

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede Pïérô » 24 Mai 2014, 17:48

L’opinion selon BVA : Marine Le Pen progresse... en régressant
http://www.acrimed.org/article4350.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 13 Sep 2014, 13:08

Quand Valeurs actuelles et L’Opinion publient sciemment un faux sondage
http://www.acrimed.org/article4440.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 07 Juil 2015, 01:29

Grèce : fiasco sondagier record

On a l’impression de se répéter chaque fois que l’on parle des sondages électoraux tant les résultats des élections sont éloignés des intentions de vote des sondages. Certes, répètent aussi les sondeurs, les sondages ne sont pas des prévisions. Encore y a-t-il des limites : à quoi servent ces « mesures » si elles sont régulièrement fausses ? Il est vrai que le lendemain même des consultations, dont la surprise n’existe qu’au regard des sondages, ceux-ci passent aux oubliettes.

Le référendum grec du 5 juillet 2015 est pourtant exceptionnel par l’ampleur de l’écart entre sondage et élection. De l’ordre des records du Guinness. Le référendum est pourtant la consultation électorale la plus facile pour les sondeurs. Qu’on en juge.

Le « non » a obtenu 61,31 % des suffrages. Or, un ultime sondage avait annoncé que le « oui » venait de passer en tête : « Un nouveau sondage sur l’issue de du référendum de dimanche en Grèce […] conclut vendredi à un léger avantage pour le « oui » avec 44,8% tandis que le « non » recueillerait 43,4%. Ce sondage, réalisé par un institut respecté, Alco, et que publie vendredi le journal Ethnos, fait état de 11% d’indécis » (Reuters, 3 juillet 2015). « L’information » a été reprise par toute la presse européenne. Peu importe que la différence soit insignifiante à l’échelle des marges d’incertitude. On est si loin du compte qu’il faut bien se demander comment un sondeur peut se tromper à ce point. Il est significatif que l’agence Reuters évoque un « institut réputé ». On aurait en effet pu suspecter une manipulation… Cela ressemble pourtant étrangement à un « croisement des courbes » auquel l’Ifop avait essayé de faire croire les Français à la fin de la campagne présidentielle de 2012 (cf. Tentative de putsch sondagier http://www.observatoire-des-sondages.or ... -sondagier ). Faute de transparence, faute d’explication, on est encore une fois condamné aux conjectures.

http://www.observatoire-des-sondages.or ... ier-record
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede Pïérô » 13 Juil 2015, 12:06

Sondage à la con : quand La Nouvelle République s’inspire de Valeurs Actuelles

Sur son site internet, la NR a proposé à ses lecteurs de répondre à un sondage titré « Des églises désaffectées transformées en mosquées, ça vous choque ? » directement inspiré de la dernière une de Valeurs Actuelles. Ou comment le quotidien local donne dans propagande d’extrême droite.

Sur son site web, la Nouvelle République, propose régulièrement à ses lecteurs de répondre à des sondages. La plupart du temps le contenu est bidon, de toute façon l’objectif n’est que de générer artificiellement de la page vue pour gagner des points dans la chasse aux clics et aux budgets des annonceurs.

Mais le jeudi 9 juillet, les journalistes qui gèrent le site de la NR ont pété un plomb et décidé de piller dans les réserves de l’hebdomadaire réactionnaire et xénophobe Valeurs Actuelles en formulant un sondage qui reprend tout simplement le contenu de la dernière une de ce journal.

... http://larotative.info/sondage-a-la-con ... -1109.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 17 Oct 2015, 10:20

Air-France : Les sondages aussi sont à poil !

Nous publions ci-dessous un extrait de "La Tribune.fr" qui démontre que le sondages ne démontrent rien...:

Interrogés sur le comportement de certains salariés en colère qui s'en sont pris à deux dirigeants de la compagnie aérienne, 54% des Français disent qu'ils comprennent, mais n'approuvent pas. 38% condamnent, 8% approuvent.

Les sondages se suivent et ne ressemblent pas

Dans un autre enquête Odoxa pour iTELE sur Air France publiée vendredi soir, 67% des personnes sondées jugeaient au contraire que ces violences constituaient un "acte inexcusable", quand seulement 32% affichaient leur "compréhension" face à la colère des salariés dans un contexte de plan social.

Le sondage Ifop montre des disparités d'opinion en fonction des catégories socioprofessionnelles: les employés sont 66% à comprendre sans approuver, les professions intermédiaires 60% et les ouvriers 54% - contre 49% chez les cadres supérieurs et professions libérales.

La condamnation atteint 44% chez les cadres, 35% dans les professions intermédiaires, 34% chez les ouvriers, 24% chez les employés.

A titre de comparaison, Ifop rappelle qu'en juillet 2009, 62% des Français avaient dit comprendre - toujours sans approuver - la séquestration des patrons de Caterpillar et Molex.

http://communisteslibertairescgt.over-b ... -poil.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 26 Jan 2016, 09:36

Tentative de bâillonner la critique des sondages : un observatoire menacé

Quand un observatoire dévoile les pratiques et les intérêts des puissants, il s’expose à des réactions qui l’entraînent dans une confrontation juridico-financière à armes inégales. Cette mésaventure vient d’arriver à l’Observatoire des sondages.

Le 17 mars 2012, l’Observatoire des sondages mettait en ligne un article titré « La deuxième mort de l’IFOP » qui met en cause les « affinités idéologiques » du PDG de Fiducial, commanditaire de sondages dont la visée et la validité sont des plus discutables :

« Le rolling poll du 16 mars 2012, réalisé par l’Ifop et Fiducial est donc un sondage payé par l’entreprise de la présidente du MEDEF et un grand groupe d’expertise comptable dirigé lui par Christian Latouche dont les affinités idéologiques avec l’extrême droite sont bien connues. Spécialiste du conseil juridique et financier aux entreprises, le groupe Fiducial paye également les sondages Opinionway, dont la dernière livraison annonce Nicolas Sarkozy à égalité au premier tour de la présidentielle avec François Hollande avec 27,5 % d’intentions de vote (Opinionway-Fiducial-Le Figaro-LCI, 16 mars 2012). »

Ces quelques lignes factuelles et anodines déclenchent le dépôt deux mois plus tard d’une plainte pour diffamation publique de Christian Latouche (77e fortune française en 2015 selon Challenges, fondateur et PDG de Fiducial) et de la société Fiducial (en 2014 : chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros, 17 500 personnes) contre Alain Garrigou, directeur de la publication de l’Observatoire des sondages (animé par des bénévoles).

... http://www.acrimed.org/Tentative-de-bai ... ire-menace
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 22 Nov 2016, 02:08

Primaire de la droite : 27 sondages depuis la rentrée, 27 sondages pour rien ?

La victoire de Donald Trump lors de l’élection présidentielle aux États-Unis a ravivé le débat au sujet des sondages, sur lequel nous reviendrons dans un prochain article.

En attendant, et au lendemain du premier tour de la primaire de la droite, nous mettons en ligne un graphe réalisé à partir des 27 (!) sondages réalisés depuis la rentrée au sujet des « intentions de vote » lors de ce scrutin [1].

... http://www.acrimed.org/Primaire-de-la-d ... -depuis-la
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 13 Mar 2017, 12:26

Sur les instituts de sondages

La carte des entreprises de connivences avec les instituts de sondages :
http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/ppa

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 23 Mar 2017, 17:42

« Grand débat » : un sondage pour BFM-TV qui ne convainc pas

Il est près d’une heure ce matin, le débat qui rassemblait cinq candidats à l’élection présidentielle sur TF1 et LCI vient de s’achever. Sur BFM-TV, Ruth Elkrief annonce les résultats d’un sondage Elabe commandée par la chaîne : Emmanuel Macron est donné « plus convaincant ». Qu’en est-il vraiment ?

... http://www.acrimed.org/Grand-debat-un-s ... m=facebook
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 15 Avr 2017, 19:50

Bannir les sondages

Pas une journée, pas une heure ne passe sans une grêle de sondages : ils s’imposent comme une évidence dans le champ médiatique. Intentions de votes, « candidat le plus convaincant », « personnalités politiques préférées des Français »… Les enquêtes d’opinion fournissent la matière première d’un débat sans idées, le point incontournable de tout bavardage politique où les commentateurs n’aiment rien tant que brasser des pourcentages. Ainsi s’infléchit l’opinion publique. Quand bien même ses défenseurs nous assurent que les sondages ne sont pas des prévisions sur l’avenir, ils sont les premiers à perdre pied lorsque les événements — pourtant nombreux — vont à l’encontre de ce qu’ils annonçaient. Peut-être serait-il temps d’en finir avec ce dispositif, pièce maîtresse de l’idéologie dominante.

... http://www.revue-ballast.fr/bannir-les-sondages/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 21 Avr 2017, 09:26

Course aux sondages : la bêtise au coude à coude avec la vacuité

Comme à chaque élection, et particulièrement lorsqu’il s’agit d’une présidentielle, les résultats des sondages et les commentaires qui les accompagnent ont compté pour une grande partie de la production de l’information sur la campagne électorale [1].

L’hystérie sondagière continue de s’aggraver d’élection en élection : 193 sondages publiés en 2002, 293 en 2007, au moins 375 en 2012 et plus de 500 cette année. Du 1er janvier au 6 avril 2017, 266 sondages ont été publiés, soit près de 3 par jour. Nous revenons ici sur cette vague record pour montrer comment on leur fait dire ce qu’ils ne disent pas, ce qu’ils ne peuvent pas dire, et comment l’obsession du score et de la stratégie électorale aboutit à une confusion entre le fait de voter pour un candidat et celui de miser sur sa victoire – comme dans un pari sportif – au détriment de l’idée de choix politique éclairé par un débat sur les enjeux et les programmes.

... http://www.acrimed.org/Course-aux-sonda ... de-a-coude
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 16 Juil 2017, 15:33

Les sondologues, piliers de l’éditocratie

Une des évolutions notables de l’espace médiatique au cours de ces trente dernières années a consisté dans la généralisation et l’intensification des usages médiatiques de ces lunettes très spéciales appelées sondages, lunettes dont les producteurs, les sondeurs et leurs « instituts », se servent pour contribuer collectivement, et de plus en plus, à influencer, « l’opinion publique ». Ce faisant, ils ne procèdent pas à de simples et objectives opérations de mesure, mais ils tendent aussi à imposer leur vision de l’espace social, et participent de ce fait à l’élaboration de cette forme de discours que Pierre Bourdieu et Luc Boltanski qualifiaient en 1976 d’« idéologie dominante » [1] par laquelle « la fraction dominante de la classe dominante livre sa philosophie sociale ». Rien de surprenant à cela, tant est forte l’homogénéité de leur formation – qui est aussi celle de nombre de détenteurs des pouvoirs politique, économique et médiatique – et de leurs parcours professionnels. Brève tentative de portrait de groupe.

... http://www.acrimed.org/Les-sondologues- ... ditocratie
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: sondages qui veulent rien dire

Messagede bipbip » 16 Sep 2017, 16:29

Une majorité des français contre les ordonnances Macron

Alors que le gouvernement essaye de montrer de la fermeté en réaction à l'appel à la grève reconductible de la CGT et de FO dans le secteur routier à partir du 25 septembre, un sondage montre qu'une majorité des français est pour la mobilisation contre les ordonnances Macron.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Une- ... ces-Macron
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité