Politiciens et autres et privilèges

Politiciens et autres et privilèges

Messagede Pïérô » 09 Oct 2010, 13:33

Retraites, les députés votent mais préservent leurs privilèges

Il y en a qui seraient plus égaux que d'autres. Et évidemment quand il s'agit des "représentants du peuple" çà fait désordre. On a maintenant un peu l'habitude, mais là et dans le contexte c'est quand même le pompon.

les députés votent la réforme des retraites mais rejètent un amendement alignant leurs retraites sur le régime commun !

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 septembre 2010

RÉFORME DES RETRAITES - (n° 2770)

Commission

Gouvernement

Rejeté

AMENDEMENT N° 249 Rect.

présenté par

M. de Rugy, M. Yves Cochet, M. Mamère et Mme Poursinoff

----------

ARTICLE ADDITIONNEL

APRÈS L’ARTICLE PREMIER, insérer l’article suivant :


Le Gouvernement présente au Parlement, avant le 31 décembre 2010, un rapport établissant la situation des régimes spécifiques de retraite des membres du Gouvernement et des parlementaires et définissant les conditions d’un alignement rapide et effectif de la situation de leurs régimes spécifiques sur le régime général, visant notamment à un encadrement strict des pensions reversées, tant dans leurs possibilités de cumuls que dans leurs montants.

EXPOSÉ SOMMAIRE

Nos concitoyens supportent de plus en plus difficilement l’idée selon laquelle leurs élus et représentants bénéficieraient, dans leurs rémunérations comme dans la gestion de leurs droits sociaux, de dispositions dérogatoires du droit commun. Les différents systèmes mis en place pour sécuriser l’exercice de responsabilités politiques demandent à être harmonisés, afin que l’ambition légitime de permettre à chacune et chacun de s’investir dans les affaires publiques ne soit plus perçue comme une tentative de créer ou laisser perdurer des privilèges indus.


http://www.assemblee-nationale.fr/13/am ... 000249.asp
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Politiciens et privilèges

Messagede Pïérô » 12 Sep 2013, 15:03

Au palmarès du cumul des mandats, notre roitelet de Tours Jean Germain arrive second. Il est battu par le député-maire de Dunkerque, lui aussi du PS, Michel Delebarre avec 26 mandats et fonctions cumulées.
. http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... 80195.html
. http://www.lanouvellerepublique.fr/Indr ... 20-1607117
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Politiciens et privilèges

Messagede Pïérô » 26 Juil 2014, 00:44

Déclarations d'intérêts : Ils sont parlementaires et touchent plus de 100.000 euros par an

POLITIQUE - En plus de leur mandat...

577 députés, 348 sénateurs, et autant de déclarations. Pour la première fois, les parlementaires ont dû cette année déclarer leurs intérêts à la nouvelle Haute autorité pour la transparence de la vie publique, qui les a publiés sur son site ce jeudi. 20 Minutes a fait le tour des déclarations, et vous dévoile ceux qui ont de confortables revenus.

... http://www.20minutes.fr/politique/14220 ... es-revenus
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede bipbip » 10 Juil 2016, 16:04

Un préfet multipropriétaire logé en HLM à Puteaux

« Comment expliquer qu’un haut fonctionnaire, propriétaire de dix appartements et déclarant plus de 190 000 euros de revenus annuels, ait obtenu un logement social de trois pièces appartenant à l’Office public de l’habitat [OPH] de Puteaux ? » Christophe Grebert, l’infatigable opposant (MoDem) à la maire (Les Républicains) de la cité des Hauts-de-Seine, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, également présidente de l’office public HLM de la ville, a posé franchement la question, mardi 5 juillet, en conseil municipal.

Le haut fonctionnaire en question est le préfet Alain Gardère, 59 ans, proche de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, ex-directeur de cabinet adjoint de Claude Guéant au ministère de l’intérieur, directeur du Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), organisme de contrôle de ces entreprises, jusqu’à sa mise en examen, en janvier, pour « corruption passive », « prise illégale d’intérêts », « recel d’abus de biens sociaux » et « détournement de fonds publics ».

... http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... Th9W2Fa.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede bipbip » 20 Juil 2016, 03:30

Il y en a qui découvrent sans le découvrir complètement qu'il y a une classe dominante qui dirige à son profit, et qu'il n'y a là aucun conflit d'intérêt, en fait ...

Finance et politique : les liaisons dangereuses

Que nous dit le départ de Barroso vers Goldman Sachs ?

Révélée en milieu de semaine dernière, l’arrivée de José Manuel Barroso chez Goldman Sachs a soulevé une vague de protestations… mais d’ordre très différent.

Pour certains c’est, en soit, le passage de l’ancien président de la Commission Européenne à une banque d’affaire qui pose problème. Il n’est certes pas le premier mais prête le flanc de façon caricaturale à l’accusation d’appartenir à ces élites déconnectées au service de la finance plutôt que de l’intérêt général.

D’autres se sont montrés plus nuancés : c’est le choix de Barroso d’aider spécifiquement Goldman Sachs à gérer l’après Brexit qui est critiqué. L’éthique personnelle aurait dû guider le Portugais à refuser d’intégrer cette banque qui a largement participé à la crise des subprimes et s’est illustré, dans le maquillage des comptes Grecs.

La question est donc simple… en apparence : faut-il tracer entre public et privé une barrière complètement hermétique ou bien s’en remettre à des règles de bonne conduite ?

Politique et finances, les liaisons dangereuses… c’est notre sujet du jour.

Emission à écouter : http://www.franceculture.fr/emissions/d ... angereuses
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede Pïérô » 02 Oct 2016, 03:37

Michel Sapin épinglé pour des indemnités indûment perçues

Une « étourderie » qui fait mauvais genre. Le tribunal administratif de Limoges a réclamé, jeudi 29 septembre, le remboursement intégral d’indemnités indûment perçues par le maire d’Argenton-sur-Creuse (Indre) et ses adjoints entre 2008 et 2014. Ce trop-perçu s’élèverait, selon le décompte du tribunal, aux alentours de 100 000 euros. Or, de 2007 à 2012, le maire de la commune n’était autre que Michel Sapin, l’actuel ministre de l’économie et des finances, qui a ensuite cédé son siège à Michel Quinet lorsqu’il est entré au gouvernement.

... http://www.lemonde.fr/politique/article ... QiXvQ2e.99
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede bipbip » 08 Oct 2016, 21:41

Ex-présidents : la fin des privilèges… ou presque
vidéo
http://www.anti-k.org/2016/10/06/ex-pre ... u-presque/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede bipbip » 26 Jan 2017, 14:11

Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à deux ans de prison dont un ferme

L’ancien directeur du cabinet de Nicolas Sarkozy a été condamné en appel à deux ans d’emprisonnement dont un an ferme et un an assorti d’un sursis avec mise à l’épreuve.

Claude Guéant, ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, a été condamné en appel, lundi 23 janvier, à deux ans d’emprisonnement dont un an ferme et un an assorti d’un sursis avec mise à l’épreuve, dans l’affaire des primes en liquide du ministère de l’intérieur. Cette condamnation à de la prison ferme n’est toutefois pas synonyme de détention : les peines inférieures à deux ans de prison sont le plus souvent aménageables.

La cour d’appel de Paris a aussi confirmé l’amende de 75 000 euros et l’interdiction d’exercer toute fonction publique pendant cinq ans prononcées à l’encontre de l’ancien ministre en première instance.

Les juges ont également durci la condamnation en première instance, qui était de deux années d’emprisonnement avec sursis. Devant la cour d’appel, l’avocat général avait requis l’aggravation de cette peine, à trente mois de prison avec sursis, 100 000 euros d’amende et cinq ans d’interdiction des droits civils et civiques.

Le magistrat a estimé que M. Guéant avait « abusé de sa connaissance » du poste de directeur général de la police nationale, qu’il avait précédemment occupé, pour réclamer les fonds à son successeur Michel Gaudin, dont il a attendu la nomination pour mettre en place ce système, qualifié de « scandaleux ». Des peines alourdies

... http://www.lemonde.fr/police-justice/ar ... 53578.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede Pïérô » 29 Jan 2017, 05:38

Fillon visé par de nouvelles accusations de détournement de fonds publics
EXCLUSIF Challenges révèle l’intégralité des décisions du Parlement européen concernant les remboursements de salaires «indûment versés» à deux assistants parlementaires de Marine Le Pen. Soit un total de 340.000 euros. A partir du 1er février, la présidente du FN devrait se voir sucrer la moitié de son indemnité d’eurodéputé de 6.200 euros.
... http://www.challenges.fr/politique/assi ... pen_450493

"J'ai rémunéré mes enfants avocats" : comment Fillon s'embourbe encore plus
Le déballage se poursuit sur les affaires de la famille Fillon. Le candidat a expliqué avoir rémunéré deux de ses enfants quand ils étaient avocats... Or, ils ne l'étaient pas encore.
... http://tempsreel.nouvelobs.com/presiden ... -plus.html

Assistants parlementaires: les emplois fictifs à 340.000 euros de Marine Le Pen
EXCLUSIF Challenges révèle l’intégralité des décisions du Parlement européen concernant les remboursements de salaires «indûment versés» à deux assistants parlementaires de Marine Le Pen. Soit un total de 340.000 euros. A partir du 1er février, la présidente du FN devrait se voir sucrer la moitié de son indemnité d’eurodéputé de 6.200 euros.
... http://www.challenges.fr/politique/assi ... pen_450493
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede Pïérô » 03 Fév 2017, 15:22

Les sénateurs UMP se sont octroyé 8 000 euros d'étrennes chaque Noël pendant dix ans, selon Mediapart

Ce "treizième mois" aurait été versé de 2003 à 2014, selon le site d'information.

Un cadeau de Noël des plus discrets. Selon Mediapart, les sénateurs UMP ont touché de 2003 à 2014 des "étrennes" d'un montant de 8 000 euros lors des fêtes de fin d'année, sous forme de chèque. Le nouveau président du groupe (désormais rebaptisé Les Républicains), Bruno Retailleau, les a supprimées.

Si l'on en croit le site d'investigation, la distribution durait deux jours, le temps que les sénateurs du parti (plus de 140) défilent dans le bureau de la comptable du groupe UMP. L'argent était "extrait des caisses du groupe UMP" du Sénat pour être versé à ses membres. Au total, quelque 15 millions d'euros auraient été ainsi distribués en douze ans.

... http://www.francetvinfo.fr/politique/um ... 55873.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede bipbip » 04 Fév 2017, 16:28

Arguments désespérés en défense de François Fillon : une anthologie

Débâcle des éléments de langage et d’une stratégie de communication qui n’a fait qu’aggraver son cas : devant des faits accablants, les défenseurs de François Fillon ont perdu pied, se livrant à un festival de justifications oiseuses. Best of.

... http://www.regards.fr/web/article/argum ... anthologie
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede bipbip » 09 Fév 2017, 17:51

Affaire Fillon. L'« ex-collègue » de Penelope Fillon gagnait 607 €

L’ex-assistante parlementaire de Marc Joulaud et François Fillon, Jeanne Behre-Robinson a fait "une mise au point" dans un entretien accordé au quotidien Le Courrier de l’ouest, ce mercredi 8 février.

Le Canard Enchaîné l’a appelée le lundi 23 janvier. Soit deux jours avant les premières révélations du quotidien satirique sur les soupçons d’emploi fictif visant l’épouse de François Fillon, Penelope Fillon.

« Que comme femme de ministre »

Adjointe à la sécurité du maire d’Angers, encartée à l’UDI, Jeanne Behre-Robinson, l’ex-assistante parlementaire de Marc Joulaud, maire de Sablé-sur-Sarthe, et de François Fillon, avait alors précisé n’avoir « jamais » travaillé avec Penelope Fillon. « Je ne la connaissais que comme femme de ministre », avait-elle ajouté.

« Je travaillais pour ces deux-là »

Aujourd’hui, dans un entretien accordé au quotidien Le Courrier de l’ouest, Jeanne Robin-Behre précise qu’en 2005, elle avait deux contrats : l’un avec Marc Joulaud, l’actuel maire de Sablé-sur-Sarthe, ancien employeur de Penelope Fillon et député suppléant de François Fillon ; le second, avec Jean-Pierre Chauveau, sénateur de la Sarthe. Elle précise : « Je travaillais pour ces deux-là, plus François Fillon. Parce que, de toute façon, le territoire c’est François Fillon. Et les demandes, elles arrivaient chez lui. »

"Je l’ai côtoyée sur des réceptions"

L’attachée parlementaire angevine, à l’époque âgée de 25 ans, travaillait à la mairie de Sablé-sur-Sarthe. Et allait à l’Assemblée « pour les visites, quand on avait des choses avec le ministère ». Penelope Fillon ? Jeanne Behre-Robinson répond avec prudence : « Directement, je n’ai pas travaillé avec elle mais ça ne veut pas dire qu’elle ne travaillait pas. Je l’ai côtoyée sur des réceptions, quand j’emmenais des groupes à Paris, en même temps, vu mes fonctions, je n’avais pas à travailler avec elle non plus. »

Un écart de 607 € à 6 900 €

Marc Joulaud rémunérait l’assistante angevine 607 € par mois, apprend-on dans cette interview. « Il y avait aussi Igor Mitrofanoff, l’autre assistant parlementaire. » Et Penelope Fillon, embauchée en CDI à plein-temps dès juillet 2002, qui aurait perçu un salaire de 6 900 € bruts mensuels. Augmenté de 1 000 € bruts en 2006, selon Le Canard Enchaîné du 25 janvier.

... http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-l ... eu-4788358
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede bipbip » 12 Fév 2017, 18:44

Lobbying

De François Fillon à Benoît Hamon, que déclarent les parlementaires comme conflits d’intérêts potentiels ?

La transparence de la vie politique a ses limites, comme le montre à nouveau le cas de François Fillon et de ses discrètes activités de sa société de conseil 2F. Le candidat de la droite n’est pas le seul à conseiller des multinationales et à en tirer de substantiels revenus : lobbyistes, avocats, dirigeants d’entreprises peuplent les bancs du Parlement. Quels sont les intérêts qu’ils déclarent ? Ont-ils mis fin à leurs activités une fois élus ou sont-elles jugées compatibles avec leur mandat ? Animent-ils des clubs parlementaires en lien avec ces intérêts privés qui sont aussi les leurs ?

... http://www.bastamag.net/De-Francois-Fil ... ires-comme
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede bipbip » 14 Fév 2017, 16:24

Transparence
Prônant l’austérité régionale, Laurent Wauquiez s’accorde une sympathique indemnité

C’est en pleine tempête autour de François Fillon que Laurent Wauquiez, président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes s’est accordé une petite rallonge. Le 9 février, « une indemnité de séjour » a été accordée à Laurent Wauquiez, après un vote en assemblée plénière [1]. Cette indemnité est destinée à rembourser les frais d’hébergement et de bouche du président de région – 60 euros par nuit et 15,25 euros par repas, sur présentation des justificatifs. Donc entre 1500 et 3000 euros supplémentaires par mois en fonction du nombre de jours et de repas – midi et soir ? – indemnisés. Ces frais s’ajouteront aux indemnités d’élus que perçoit déjà Laurent Wauquiez, qui cumule son mandat de président de région avec celui de député de Haute-Loire : soit 8272,02 euros bruts par mois, le plafond autorisé par la loi [2].

... http://www.bastamag.net/Imposant-une-cu ... ccorde-une
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Politiciens et autres et privilèges

Messagede bipbip » 18 Fév 2017, 14:59

Prescription pénale : les parlementaires ont-ils fait "un beau cadeau au monde des affaires" ?

Un texte sur la prescription pénale a été adopté définitivement par l'Assemblée nationale. Avec, à l'intérieur, "un beau cadeau octoyé au monde des affaires", alerte le "Canard enchaîné".

Le lièvre a été levé par Le Canard enchaîné, mercredi 15 février. "Un discret amendement" sur la délinquance en col blanc a été glissé dans la proposition de loi sur la réforme de la prescription pénale, adoptée définitivement à l'Assemblée nationale jeudi. Dans le cas des infractions "occultes" ou "dissimulées", des dossiers essentiellement économiques et financiers, les parlementaires ont introduit une date butoir : douze ans après la commission de délits ou trente ans après celle de crimes, impossible de juger.

Une petite précision qui, si elle était déjà appliquée, aurait pu remettre en cause – au moins partiellement – certains dossiers sensibles, comme l'affaire Fillon, s'inquiète Le Canard enchaîné.

... http://www.francetvinfo.fr/societe/just ... 62459.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Suivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités