Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extrème.

Re: la droite de plus en plus "décomplexée", à l'extrème.

Messagede Pïérô » 07 Sep 2012, 11:03

Valls et Hortefeux ont déjeuné ensemble ce jeudi 6 septembre, et ce dernier déclare aux infos sur i tele le soir : « j’observe la continuité, et je ne vois pas la nouveauté.»
Le changement çà sera pas maintenant.

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la droite de plus en plus "décomplexée", à l'extrème.

Messagede Class War » 13 Sep 2012, 17:12

La France "ne peut pas accueillir toute la misère du monde et de l'Europe", a affirmé à propos du dossier Roms le ministre français de l'Intérieur [...]

"Aujourd'hui, nous ne pouvons pas nous permettre d'accueillir toutes ces populations qui sont souvent des damnés de la Terre, qui sont pourchassées dans leur pays, qui sont discriminées", a-t-il déclaré [...] La France "prend sa part en matière d'asile, en matière d'insertion mais le message est clair: c'est la fermeté", a-t-il ajouté.

"Il y aura sans doute avant la fin du mois de septembre, 7000 Roumains ou Bulgares qui ont été reconduits à travers le système d'aide au retour" [...]

Serge Dassault, sénateur UMP de l’Essonne et propriétaire du Figaro, a assuré de son soutien et de celui de son journal le ministre de Intérieur Manuel Valls, lors de l’inauguration mercredi de la foire de Corbeil-Essonnes (Essonne), selon plusieurs vidéos circulant sur le net.
«Je veux dire un mot à Manuel. Pour moi, pour nous, la sécurité n’est ni de gauche ni de droite. Et je dois vous dire que nous sommes très heureux de son action», a déclaré au micro Serge Dassault, au côté de Manuel Valls, sourire pincé aux lèvres. «C’est pour ça qu’il a l’appui d’un journal bien connu», a poursuivi le sénateur UMP, provoquant le rire embarrassé du ministre socialiste. «Mais, s’il fait des bêtises, on en reparle. Actuellement, c’est très bien. Pour les Roms et tous les autres, c’est formidable. Donc bravo Manuel et continue !» a conclu le patron de presse devant une assistance hilare, tandis que Manuel Valls se tamponnait ostensiblement le visage, visiblement peu à l’aise.
(Liberation.fr)
Avatar de l’utilisateur-trice
Class War
 
Messages: 44
Enregistré le: 02 Sep 2012, 21:45

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede Pïérô » 25 Nov 2012, 13:17

Sur la question du "kyste", éléments par un camarade (mail)

Cette métaphore médicale est directement issue du vocabulaire dont l'extrême droite use abondamment depuis le XIXe siècle pour caractériser la "populace", pardon, les foules, le peuples ou plutôt ceux qui en leur sein font figure de corps étranger vis-à-vis du corps social. "kyste", "parasite", "vermine", c'est ainsi que les Gobineau, Drumond et autres Vacher de Lapouge qualifient leurs ennemis politiques.
Quelques années plus tard les nazis ne s'expriment pas différemment.
On serait injuste si on ne rappelait pas que l'un de ses illustres devanciers le social-démocrate allemand Friedrich Ebert qualifiait Karl Liebknecht et Rosa Luxembourg comme des corps étrangers (fremden Körper). Le même Ebert une fois devenu chancelier en 1918 devait s'allier à l'extrême droite pour faire passer les deux "kystes" de l'époque de vie à trépas et devenir le fossoyeur de la révolution allemande.
Il y a des mots qui tuent, même si le plus souvent le meurtre n'est que symbolique.
Et c'est bien dans ce fumier que Valls a choisi de puiser pour qualifier les opposant-e-s au projet d'aéroport.

Plus proche de nous, Sarkozy avait expliqué qu'il utiliserait volontiers le Kärcher contre les jeunes des quartiers populaires. Cette sortie avait alors fait un tollé, et rendu l'enfant prodigue de Neuilly-sur-Seine infréquentable aux yeux de millions de personnes qui s'étaient ainsi senties ainsi insultées.

C'est cette même haine de classe qui s'exprime aujourd'hui dans la bouche du sinistre Valls et on est en droit d'attendre une réprobation à la hauteur de la colère qui est en train de monter contre un projet générant des profits à une minorité et désastreux pour tous les autres.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede altersocial » 25 Nov 2012, 15:03

Halte aux prières de rue ?
Sauf pour les catholiques intégristes !
Défense de l'IVG contre l'extrême droite catholique
samedi 24 novembre 2012
Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 171 (22/11/12)

Il y a 26 ans, pour la première fois, un commando d’intégristes catholiques anti-avortement a envahi le centre IVG d’un hôpital, saccageant le bloc opératoire et terrorisant personnels et patientes. C’était à l’hôpital Tenon dans le 20e arrondissement de Paris. Samedi 24 novembre, ces mêmes intégristes ont décidé de « fêter » cet anniversaire en revenant prier devant l’établissement.
En juillet 2009 le centre IVG à Tenon a été fermé, comme 179 autres centres en France depuis dix ans. Un collectif large et unitaire s’est alors formé et s’est battu pour la réouverture. En avril 2011, après 15 mois de manifs, débats, délégations et encore manifs, le centre a repris ses activités.
Cette victoire est restée en travers de la gorge de l’extrême droite catholique qui est venue prier dans la rue aux alentours de l’hôpital. Chassés une première fois par une contre-manifestation, ils sont revenus neuf fois ensuite, protégés par la police de Sarkozy.
Le ministre de l’Intérieur actuel a été saisi deux fois par le collectif pour qu’il fasse respecter la loi et interdise la présence des intégristes à proximité de l’hôpital. Il n’a toujours pas répondu !
Le nouveau gouvernement a annoncé le remboursement à 100 % de l’IVG mais il est encore loin de respecter le droit des femmes jusqu’au bout. C’est pourquoi le collectif appelle à manifester massivement le 24 novembre et maintient ses revendications : un centre IVG dans chaque hôpital public, le retrait de la loi Bachelot et un hôpital public pour tous !


Trouble de l'ordre public devant un hôpital + prières de rue ... sous la protection de la police de Valls. Merci le pS! :mrgreen:
:roll:
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede bipbip » 11 Aoû 2013, 02:33

C'est bête quand même
Valérie Boyer députée des Bouches du Rhône confond Montesquieu et Le Pen

La classe politique marseillaise a encore l'occasion de faire parler d'elle par la voix de Valérie Boyer, députée UMP et adjointe au maire: " Le droit du sol est une absurdité qui consiste à appeler un cheval une vache parcequ'il est né dans une étable" twitte t elle allègrement en attribuant cette citation à Montesquieu... Sauf que la citation n'est pas de Montesquieu, on s'en doute, mais de Le Pen...Outre l'énormité de la bourde, cette bavure est significative de la proximité grandissante entre l'UMP et le FN... Rappelons nous que Gaudin gouverna la région en collaboration avec Le Pen...Valérie Boyer s'est faite connaître pour avoir ravi le siege jusqu'ici dévolu au clan Masse dans le 13 eme arrondissement...L'incroyable nullité de la classe politique locale me navrera toujours....
http://blogs.mediapart.fr/blog/joel-vil ... -et-le-pen
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede Pïérô » 16 Aoû 2013, 23:25

Chronique de l’intolérable du quinquennat du successeur de Nicolas Sarkozy (an II)
Par RESF
Ce qui était inacceptable sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy le reste sous celui de son successeur.
http://www.educationsansfrontieres.org/ ... 46785.html

(chroniques de l’an I, mai 2012-mai 2013 : http://resf.info/article43937.html )
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede Pïérô » 08 Sep 2013, 00:59

Encore Valls, dans les pas de l'autre, mais c'est pas que Valls à la fin

Valls, les socialistes et leur addiction aux Roms

L’hebdomadaire Valeurs Actuelles met à la une de son dernier numéro d’août la minorité Rom en titrant : « Roms : l’overdose ». Immédiatement, Internet s’enflamme dénonçant un titre « nauséabond », « raciste », assurant ainsi la publicité espérée pour ce qui n’est rien d’autre qu’une opération de communication rondement menée. L’affaire prend un tour politique lorsque le parti socialiste se fend d’un communiqué en se pinçant le nez. Il souligne le caractère « anti-républicain » de la une du magazine et assure qu’elle « incite à la violence xénophobe contre une partie de la population ». [1] On croit rêver. Non mais de qui se fout le parti socialiste ?

Depuis plus d’un an qu’ils disposent de tous les pouvoirs dans notre pays, les socialistes ne cessent d’appliquer une politique raciste et discriminatoire à l’encontre des Roms. Cette politique se traduit par des discours racistes au plus haut niveau de l’état, par une course effrénée aux chiffres et par des violations répétées des lois françaises et internationales.

En ce qui concerne l’incitation à la haine raciale, le parti socialiste s’y connaît.

Qui a déclaré : « La situation, devenue intolérable, ne peut perdurer : il faut faire respecter la loi en démantelant le maximum de camps de Roms insalubres… Les occupants de campements ne souhaitent pas s’intégrer dans notre pays pour des raisons culturelles ou parce qu’ils sont entre les mains de réseaux versés dans la mendicité ou la prostitution… » [2]

Le Pen ? Estrosi ? Valeurs Actuelles ? Perdu. C’est Manuel Valls.

Du haut de ses 6% réalisés au primaires socialistes, le ministre en chef du gouvernement socialiste désigne nommément une minorité ethnique, reprenant ainsi mot pour mot une circulaire qui a été censurée par le Conseil d’Etat en 2010 car elle violait l’article premier de la Constitution qui prévoit l’égalité de tous les citoyens devant la loi. [3] Encore un ministre de l’intérieur qui ignore la constitution française, c’est pas beau ? A l’époque Harlem Désir, aujourd’hui premier secrétaire du parti socialiste demandait à la commission européenne d’engager une procédure d’infraction contre la France « pour que cessent le traitement indigne et la stigmatisation inacceptable des citoyens européens que sont les Roms ». Il parlait bien dans l’opposition Harlem Désir, vous ne trouvez pas ? Il en pense quoi aujourd’hui des déclarations de Manuel Valls, monsieur le premier secrétaire ?

Mais le racisme des socialistes contre les Roms ne s’arrête pas à des discours. Il se traduit également par les violations des droits les plus élémentaires comme le droit à l’éducation des enfants. Comme Manuel Valls, Christiane Demontès, sénatrice-maire socialiste de Saint-Fons dans le Rhône pourrait elle aussi donner des leçons de discrimination à Valeurs Actuelles ou au Front National. Comme tout socialiste qui se respecte, Madame Demontès est très soucieuse de l’intégration des Roms, ces citoyens européens tant discriminés sous Sarkozy. Alors quand des parents dont certains sont en France depuis plus de 10 ans viennent inscrire leurs enfants à l’école de la République que fait-elle … ? Elle les parque dans une salle située dans le même bâtiment que le commissariat de police en prétextant le manque de place dans les écoles de la ville. Les enfants âgés de 6 à 12 ans sont privés de cantine à midi et doivent parcourir à pied plus de 5 kms chaque jour. Au terme d’un bras de fer de plusieurs mois et lorsque le Défenseur des Droits est saisi de l’affaire, l’élue socialiste va miraculeusement trouver des places dans les écoles de la ville, à quelques semaines de la fin de l’année scolaire. Bel exemple de la notion d’intégration des minorités selon les socialistes.

Un autre exemple des mensonges socialistes au sujet des Roms est donné à travers les statistiques du ministère de l’intérieur concernant les reconduites à la frontière des étrangers. En ce début d’année 2013, Manuel Valls, fier comme un petit VRP qui vient d’exploser les statistiques de ses prédécesseurs fait croire aux français qu’il a expulsé 36 822 étrangers en situation irrégulière. La réalité est bien différente. Pour battre le record d’expulsions des étrangers, le gouvernement et Manuel Valls ont continué à détourner l’Aide au Retour Humanitaire (ARH) de son usage initial en l’accordant sans aucun contrôle à des citoyens européens qui étaient en France depuis moins de 3 mois et qui par conséquent n’y avaient pas droit. Résultat, plus de 12 000 citoyens européens, essentiellement roumains et bulgare repartis volontairement au pays pour revenir quelques jours après en France sont comptabilisés. Suite à la forte baisse du montant de la prime au retour, il y a fort à parier que le nombre d’expulsions d’étrangers en situation irrégulière va chuter de manière très spectaculaire pour 2013 et Manuel Valls nous expliquera que c’est parce ces mêmes chiffres dont il s’est servi pour briller en 2012 étaient en réalité truqués par la précédente majorité.

Mais le socialisme, ce n’est pas seulement l’incitation à la violence contre les Roms, les classes ghetto pour les enfants ou les chiffres truqués. Le socialisme c’est aussi un modèle d’hypocrisie et de renoncement aux promesses.

En mars 2012, François Hollande, candidat à la présidence de la république écrivait : « J’ai toujours dénoncé, et je continuerais à le faire, la stigmatisation dangereuse lancée par le candidat sortant en août 2010 à l’égard des populations de Roms : expulsions brutales à répétition, stigmatisation toujours plus forte d’une population, interdiction de travailler et de se former, reconduites aux frontières sans résultat… » [4]. Ca laisse rêveur.

Jamais aucun gouvernement n’aura procédé à autant d’expulsions ciblées contre une minorité ethnique. Plus de 5 500 cas recensés pour le seul second trimestre 2013, soit plus d’un quart de la totalité de la population Rom présente en France. Ces expulsions se font en violation des lois françaises : article 345-2-2 du code de l’action sociale et des familles qui prévoit que toute personne en situation de détresse à droit à un hébergement d’urgence. Ces expulsions se font en violation des lois internationales et en particulier de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. La France a été condamnée à de multiples reprises pour ces expulsions, notamment par le Comité Européen des Droits Sociaux. Rien n’y fait. Le parti socialiste est fier de vous convier à sa version très médiatisée de la traque aux Roms avec Valls en Guest Star. Mais là où les socialistes font très fort, c’est quand ils sortent une circulaire interministérielle censée définir les modalités d’accompagnement et de démantèlement des campements illégaux et prouver au passage qu’ils traitent les Roms différemment de leurs prédécesseurs qu’ils ont tant critiqué. Un an après cette circulaire, tous les acteurs associatifs, le Défenseur des Droits et même quelques socialistes honnêtes (si, si, ça existe en cherchant bien on en trouve) reconnaissent que cette circulaire n’est pas ou peu appliquée.

A la Rochelle, le parti socialiste prétend faire de la lutte contre les idées d’extrême-droite le leitmotiv de sa rentrée politique. Comme c’est original. Ils sont en train de nous refaire le coup du vote utile. Attention, danger, le méchant loup va vous croquer tout cru, alors il faut voter socialiste… Non mais ils nous prennent pour des lapereaux de l’année ? Il faudra bien que les socialistes nous expliquent un jour comment ils entendent lutter contre des idées alors que leur ministre de l’intérieur courtise les électeurs du Front National tous les jours, avec un certain succès il faut bien le reconnaître, et qu’il applique contre les étrangers ces mêmes idées qu’il est censé combattre.

Contrairement à leurs déclarations hypocrites, les socialistes n’ont aucune intention d’apporter la moindre solution à la question Rom. Les socialistes ont besoin des Roms. Un besoin vital, un besoin électoral. Ils s’en servent à bon compte pour faire croire qu’ils sont efficaces dans la lutte contre l’immigration et l’insécurité. Ils vont même s’en servir comme d’un épouvantail pendant tout le quinquennat dans l’espoir de récolter quelques votes de plus. C’est lamentable, c’est ridicule, et c’est surtout stupide. Quitte à avoir une politique raciste et xénophobe à l’encontre des étrangers, les électeurs préfèreront toujours voter pour l’original : l’extrême droite et Le Pen que pour une pâle copie : les socialistes emmenés par Valls.

Par leurs mensonges, leur démagogie et leur politique discriminatoire à l’encontre des Roms, le parti socialiste, ses dirigeants et ses ministres ne font pas que banaliser les idées d’extrême-droite. Ils en sont devenus aujourd’hui un des principaux vecteurs.

Philippe Alain


Notes
[1] nhttp://www.lepoint.fr/societe/roms-la- ... 164_23.php
[2] http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -valls.php
[3] http://www.conseil-etat.fr/fr/communiqu ... -roms.html
[4] http://www.romeurope.org/IMG/pdf/Repons ... aliste.pdf

http://rebellyon.info/Valls-les-sociali ... -leur.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede Pïérô » 09 Sep 2013, 23:33

suite
fortiche !
Expulsions : Valls assigne à résidence des Roms sans résidence

Depuis leur arrivée au pouvoir les socialistes français se déchaînent contre les Roms qui constituent la plus importante minorité ethnique d’europe. Alors que leur nombre est stable et est évalué à environ 20 000 en France dont 10 000 sont des enfants, la moitié d’entre eux ont déjà été déplacés au cours des 8 premiers mois de l’année. Depuis quelques semaines, une nouvelle procédure est testée pour pouvoir en expulser beaucoup plus.

Vaulx-en-Velin, 23 août 2013. 400 Roms occupent un terrain sur cette commune pauvre de l’est lyonnais. Parmi eux, plus d’une centaine vivent depuis une semaine sur les cendres de leurs cabanes détruites par un incendie. (1) Le préfet Carenco, nommé sous Sarkozy, confirmé sous Hollande en raison de sa capacité à appliquer la même politique, refuse de réquisitionner un lieu pour abriter les familles qui ont tout perdu. Les enfants dorment donc pendant une semaine par terre, au milieu des cendres, des détritus et des rats.

Ce sont donc 400 personnes qui sont jetées sur le trottoir avec tout ce qu’elle possèdent, c’est-à-dire pas grand chose. Renseignement pris auprès de la Kommandantur, pardon de la préfecture, ce ne sont pas 400 personnes qui sont jetées comme des chiens, mais 300. Le terme de chien pour parler des Roms n’est même plus adapté. En France, on traite mieux les chiens que les Roms. 100 personnes, c’est-à-dire une grosse vingtaine de familles parmi lesquelles des nourrissons sont hébergées dans des hôtels. Tiens un peu d’humanité ? Ne rêvez pas… Il s’agit juste d’une manipulation dont les socialistes ont le secret pour déporter ces familles vers la Roumanie ni vu ni connu.

En effet, 7 jours après avoir été placés dans les hôtels, toutes les familles reçoivent une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français). Elle n’est pas belle l’hypocrisie des socialistes ? Ils poussent des cris de vierge effarouchée quand un hebdomadaire de droite titre sur les Roms (2), mais eux, ils tirent sur les Roms dans le dos. Tout cela est fait de manière opaque et à la limite de la légalité. Mais plus rien ne doit nous étonner d’un gouvernement qui a nommé comme ministre du budget un homme qui cachait son argent en Suisse.

Pour démontrer que les Roms, citoyens de l’Union Européenne bénéficiant de la libre-circulation n’ont plus de droit au séjour, la préfecture leur offre donc l’hôtel et précise ensuite dans son OQTF « l’intéressé bénéficie à ce jour d’un hébergement d’urgence en structure hôtelière sur fonds publics faute de moyens d’existence ». Un vrai tour de passe-passe. Plus de 75% des demandes d’hébergement d’urgence ne sont pourtant pas satisfaites en France (3), ce qui constitue une violation de l’article L 345-2-2 du Code de l’Action Sociale et des Familles ainsi qu’une violation d’une liberté fondamentale pour les familles en situation de détresse. (Conseil d’Etat, 10 février 2012) Alors que dans le Rhône, les demandes d’hébergement d’urgence non satisfaites dépassent les 80%, sans que personne ne lui demande rien, le préfet donne donc un hébergement d’urgence à des Roms… Pour mieux créer les conditions de leur expulsion vers la Roumanie… En revanche, quand on demande au préfet de respecter la loi et d’héberger les familles en situation de détresse, il s’y refuse, y compris quand c’est la justice qui l’ordonne (4)

Mais la Kommandantur du Rhône a trouvé encore mieux pour déporter les Roms : l’assignation à résidence sans résidence.

Avant, mais ça c’était avant, le méchant Sarkozy n’hésitait pas à mettre les enfants en CRA (Centre de Rétention Administrative). Quand il attrapait une famille qui n’avait plus de droit au séjour, allez hop, au CRA et dans l’avion, direction la Roumanie. C’est simple, c’est clair, c’est du Sarkozy. Maintenant, avec Valls, Hollande et les socialistes, on poursuit exactement les mêmes objectifs : foutre dehors le maximum d’étrangers pour augmenter les statistiques, mais on n’ose plus l’assumer. Donc on triche, on truque, on détourne les lois. C’est pas grave, pas vu, pas pris, demandez à Cahuzac.

La nouvelle méthode pour déporter plus massivement les Roms vers la Roumanie et appliquer à la lettre le discours raciste de Manuel Valls est un trésor d’ingéniosité qui explique en partie pourquoi nos impôts ont une fâcheuse tendance à augmenter.

Par définition, une famille Rom qui vit dans un campement n’a pas de domicile fixe au sens propre du terme, ni même au sens sale. En tout cas, au sens juridique, on ne peut pas parler d’une résidence. Quand en plus cette famille à la mauvaise idée d’avoir 5 enfants, ça se complique pour les foutre dehors. On ne va pas mettre une famille avec des enfants aux centre de rétention sinon on va se faire traiter de fachos, même si Valls supporte de mieux en mieux la comparaison avec Sarkozy.

Pour éloigner un étranger en situation irrégulière, il n’y a que 3 solutions si on écarte la solution finale pas encore remise à l’ordre du jour.

Tout d’abord, l’expulsion immédiate, mais trouver 7 places dans un avion pour Bucarest c’est compliqué. Les socialistes sont en train de réfléchir à reprendre les voyages organisés en charter, mais chuut, il ne faut pas en parler, à moins qu’on renvoie les Roms en avions militaires qui seront disponibles si jamais les américains ne donnent pas l’ordre à Hollande d’attaquer la Syrie.

La seconde solution est le passage au centre de rétention en attendant de trouver 7 places dans un avion, mais ce n’est plus possible car on est socialistes. Même si on se prétend aussi nationaux, on ne veut pas faire exactement comme faisait Sarkozy, ça la foutrait trop mal. Et puis surtout, la France a été condamnée début 2012 par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour l’enfermement des enfants. (5) « Les conditions de vie des enfants des requérants, une fillette de trois ans et un bébé (...) ne pouvaient qu’entraîner une situation d’angoisse et de graves répercussions psychiques » précise la cour. Tu m’étonnes. Quand vous mettez derrière les barreaux de son lit votre bébé, il hurle, imaginez le derrière les barreaux d’une prison. Même étranger, un bébé reste un bébé rappellent les magistrats à la France .

Au passage, on ne soulignera jamais assez l’absurdité de cette politique reprise et améliorée par les socialistes puisque les Roumains, membres de l’Union Européenne, ont droit à la libre-circulation et reviennent quelques jours plus tard en France.

Revenons à notre petite famille. Manuel Valls veut absolument les déporter, mais il ne sait pas comment faire. Impossible de les renvoyer immédiatement, impossible de faire comme Sarkozy. Que reste-t-il ? Bingo, j’ai trouvé : l’article L 561-2 du CESEDA (6) : Code de l’Entrée et du Séjour des Etrangers et du Droit d’Asile

Il existe en effet, pour les étrangers qui présentent des garanties suffisantes de représentation, autrement dit pour ceux qui ont des papiers et un domicile, une possibilité de les assigner à résidence le temps de préparer le voyage pour les foutre dehors.

Mais vous allez me dire, notre famille Rom avec ses 5 enfants, si elle a des papiers, elle n’a pas de domicile puisqu’elle vit dans un bidonville… Et donc elle ne peut bénéficier du 561-2 du CESEDA. Et bien non, vous avez tort. La France, 5ème puissance mondiale, qui emprunte à 2,5 % sur les marchés internationaux, dont la santé économique et financière n’a jamais été aussi bonne est riche. Très riche. Bon, d’accord, avec nos impôts…

Notre famille Roms n’a pas de résidence ? C’est pas grave, on va lui en donner une. Quoi ? Comment ? Et oui… Le préfet du Rhône, dans sa grande générosité, et avec l’argent du contribuable va tout simplement donner 2 chambres d’hôtel à la famille, lui créant ainsi une résidence, et les conditions d’une assignation à résidence. Elle est pas belle la vie ? Ok, ok, généralement, c’est du bas de gamme à 40 € la chambre. Mais quand il faut payer plusieurs chambres, avec les taxes de séjour (ne rigolez pas) on dépasse rapidement les 100 € par nuit. Des sources administratives qui souhaitent rester anonymes, et on les comprend, évoquent des chiffres qui peuvent dépasser les 200 € par nuit et par famille...

Et puis là ou c’est vraiment à mourir de rire ou de rage selon vos opinions, c’est que notre petite famille Rom est habituée depuis des années à s’entasser ensemble dans le même lit d’une cabane de 4 mètres carrés… Ils ne savent donc pas gérer l’espace et ils n’occupent qu’une seule chambre. Donc des chambres sont payées par la préfecture, « sur fonds publics » comme l’écrit si bien le préfet lui-même dans ses OQTF, pour rien, car elle sont inoccupées.

Et encore, ça, c’est quand les familles jouent le jeu et vont à l’hôtel. Pour les autres qui n’ont aucune envie d’aller crever de faim, elles ne vont même pas du tout à l’hôtel… Ah oui, je ne vous ai pas dit. Le gouvernement socialiste ne leur offre pas la pension complète. Faut pas déconner. Donc, pas de repas, interdiction de cuisiner dans les chambres. Au bout de quelques jours, les familles ont le choix entre dormir dans un lit mais crever de faim ou retourner dormir dans un cabane sur un terrain pourri et nourrir leurs enfants. A votre avis, qu’est ce qu’elles font ?

Du coup, nos impôts servent à financer des chambres vides. On se consolera, ou pas, en se disant que ça fait marcher l’économie touristique. Vu la vitesse à laquelle on perd nos emplois industriels, si on ne fait pas tourner le secteur touristique à fond, on est morts. Vous me direz, il y a aussi le complexe militaro-industriel… Je sais, Hollande et Fabius font tout ce qu’ils peuvent pour leur passer des commandes.

Si on fait les comptes maintenant… L’assignation à résidence est notifiée pour une période de 45 jours. Même à 80 € pour 2 chambres dans du bas de gamme, on arrive à 3 600 €. Renouvelable une fois. Si on ramène au mois, ça nous donne du 2 400 € par mois. Pas mal, non ? L’équivalent du loyer d’un 80 m2 à Neuilly sur Seine ou d’un 200 m2 à la tête d’or à Lyon. Tout ça pour foutre dehors une famille qui reviendra 2 ou 3 jours plus tard.

Assigner à résidence des Roms qui n’ont pas de résidence pour mieux les expulser, c’est pas génial comme idée ?

Si les socialistes mettaient toutes leurs idées de génie et l’argent du contribuable au service du redressement du pays, on se porterait beaucoup mieux, mais apparemment, ça rapporte plus, électoralement parlant, de taper sur les Roms voire les Syriens qui ne vivent pourtant pas aux portes de nos villes..

Dans un sondage paru cette semaine en prévision des municipales à Lyon, on apprend que Collomb, le maire sortant de droite mais avec une étiquette socialiste qu’il cache de plus en plus l’emporterait assez largement sur le vrai candidat de droite, Havard. On apprend surtout que la principale préoccupation des électeurs à l’occasion des municipales, ce n’est pas la construction de logements sociaux, le développement des infrastructures de transport en commun ou les grands projets. Pour 42% des électeurs, tenez-vous bien, ce qui les inquiète le plus … Ce sont les Roms… Une ville de 500 000 habitant va élire son premier magistrat avec comme principal critère de vote, le sort réservé aux Roms, c’est-à-dire, pour Lyon, environ 1 500 personnes dont la moitié d’enfants…

Le Pen l’a rêvé, Hollande et Valls l’ont fait.

Si d’aucuns en doutaient encore, les socialistes ne font pas qu’appliquer les idées racistes et discriminatoires que prônent l’extrême droite, ils en sont devenus l’un des principaux vecteurs. A la veille des municipales, ils ont donc décidé de déporter massivement le maximum de familles Roms tout en sachant parfaitement qu’elles reviendront quelques jours plus tard. Ne me demandez pas quel est l’objectif de cette politique raciste et discriminatoire qui viole les lois françaises, européennes et internationales. A part Valls qui doit viser le poste de premier ministre de Marine Le Pen en 2017, et Hollande qui devrait bientôt proposer à L’ONU des frappes aériennes sur la Roumanie pour maltraitance de ses populations Roms, tout cela n’a absolument aucun sens.

(1) http://www.rue89lyon.fr/2013/08/15/bido ... -en-velin/

(2) http://blogs.mediapart.fr/blog/philippe ... n-aux-roms

(3) http://www.fnars.org/images/stories/bar ... stival.pdf

(4) http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html

(5) http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/ ... neurs.html

(6) http://legifrance.gouv.fr/affichCodeArt ... 0006335270
http://paris.indymedia.org/spip.php?article14120
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede Pïérô » 26 Sep 2013, 09:37

Il n'y a pas là de raison de parler de "dérapage" M Valls sait très bien ce qu'il dit et ce qu'il fait. Le sinistre de l’Intérieur a affirmé que l’intégration des populations Rom est « illusoire » et que le « démantèlement des campements » et la « reconduite à la frontière » sont les seules solutions valables à ses yeux. Il met là les pieds encore dans les pas de Sarkosy, et des pas partagés par le Front National.

Manuel Valls nourrit la bête immonde
http://blogs.mediapart.fr/blog/philippe ... te-immonde
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede bipbip » 27 Sep 2013, 09:42

Communiqué d'Alternative Libertaire
Les Rroms, boucs-émissaires des politiciens

La campagne des municipales a commencé et les politiciens surenchérissent dans le racisme.

Pour deux raisons : ils pensent que ça caresse l’électorat dans le sens du poil (quel mépris !) et, pendant que les médias parlent de ça, ils ne les interrogent pas sur le chômage, la pauvreté et la répartition des richesses.

L’objet des propos les plus vils est variable : une semaine les musulman-es, une semaine les Rroms.

Il y a environ 20.000 Rroms de l’Est en France. L’Europe a créé une règlementation spéciale pour eux : ils et elles ont le droit de venir mais pas de travailler. Pas de revenus, pas le logements sociaux, une migration par groupes, et voilà les conditions de la création des bidonvilles dont politiciens et médias parlent tant.

Les mensonges s’accumulent. L’extrême droite, par la bouche de Manuel Valls, affirme que les Rroms ont vocation à rentrer dans leurs pays d’origine ou qu’ils ne veulent pas, à quelques familles près, s’intégrer.

Logiquement, puisque Valls donne le la du gouvernement en la matière, les expulsions des terrains et bidonvilles sont massives et en nombre croissant : en 2012, plus de 11.000 personnes ont été évacuées de leurs lieux de vie ; pour le premier semestre 2013, c’est plus de 10.000. Et cet été, plus de 3.700 personnes ont perdu leurs (précaires mais existants) lieux de vie.

Ne nous laissons pas berner et distraire. Les ennemis, ce sont les banques, les capitalistes et les gouvernants, pas les personnes pauvres et étrangères !

Alternative libertaire, le 26 septembre 2013

http://www.alternativelibertaire.org/sp ... rticle5489
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede Pïérô » 27 Sep 2013, 23:41

dans un registre en parallèle plus gore

Exposition

Le Rom et la France

Par Ivan du Roy (27 septembre 2013)

Qu’est-ce qu’un Rom ? Quel est son mode de vie ? Comment le reconnaître ? A-t-il une morphologie particulière ? Une exposition « Le Rom et la France » pourrait être organisée le 23 mars 2014, sous le haut patronage de plusieurs personnalités politiques spécialistes du sujet : Marine Le Pen bien sûr, mais aussi Manuel Valls, Nathalie Kosciusko-Morizet, Anne Hidalgo, Rachida Dati ou Michel Destot. Basta ! vous livre en exclusivité un avant-goût du contenu probable de cet événement sur le péril Rom. Attention à ne pas vomir.

(...) suite : http://www.bastamag.net/article3338.html


Déclaration du Conseil Fédéral de la Fédération SUD éducation
Valls démission !

Les propos du ministre Valls à l’égard des populations Roms qui tentent de vivre en France, dans les pires conditions, s’inscrivent dans la continuité des stigmatisations subies par ces communautés.

Partout montré-e-s du doigt, les Roms, citoyen-ne-s européen-ne-s, sont condamné-e-s partout à l’errance dans une sous-citoyenneté. Après les évacuations policières et violentes des campements qu’ils réussissent à installer, les propos du ministre de l’Intérieur sur leur manque de volonté d’intégration à la société française ramènent le débat au niveau des pires déclarations de l’extrême droite.

Cette politique éhontée (près de 18 000 expulsions de Roms en 2012) est aujourd’hui dénoncée par la commission européenne.

La politique, les discours et les pratiques du ministre de l’Intérieur ne marquent aucune rupture avec les politiques précédentes de stigmatisation des étranger-e-s comme fauteurs de trouble et de crise.

Dans un moment où la France compte 5 000 000 de chômeurs et de chômeuses, nous pensons que la stigmatisation des Roms consiste surtout à faire oublier l’incurie du gouvernement en matière de développement de l’emploi. Nous dénonçons l’instrumentalisation politique des Roms.

Nous revendiquons un égal accès aux droits fondamentaux pour les français‑es et les étranger-e-s.

Nous exigeons la scolarisation des enfants de toutes les familles Roms présentes sur le territoire.

Valls démission !


Paris, le 27 septembre 2013

Image
http://www.sudeducation.org/Valls-demission.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede red baby » 29 Sep 2013, 14:33

les métropoles impérialistes se fascisent,que ce soit valls en france et son antitziganisme digne d adolphe hitler,ou shinzo abe au japon qui veut remilitariser l empire du soleil levant,et mener la guerre contre la corée du nord aux cotés des usa,esperant peut etre avoir une part de son ancienne colonie,partagée avec l oncle sam-ce qui ne fait pas de moi un supporter du régime de pyong yang!-
red baby
 
Messages: 52
Enregistré le: 29 Sep 2013, 11:51

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede Pïérô » 30 Sep 2013, 00:00

Je ne sais pas ce que le terme "métropoles impérialistes" vient faire là dedans, on pourra cependant faire des parallèles avec des périodes sombres de l'Histoire, parler de racisme ou d'identitaire et de nationalisme qui pue...
Un communiqué de la LDH qui va pas bien loin mais assez pour qu'on puisse le mettre ici

Evacuations de Roms : des niveaux jamais atteints !

Tout en prônant un « pacte de dignité », le gouvernement poursuit les évacuations violentes, brutales et inutiles. Les nouvelles données délivrées par la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et European Roma Rights Centre (ERRC) viennent d’être publiées dans le recensement des évacuations forcées du troisième trimestre 2013. Elles confirment que les évacuations forcées des Roms ont perduré à un rythme élevé, 5 003 durant le troisième trimestre 2013, avec une accentuation durant les mois de juillet et août. L’Ile-de-France, dont le département de Seine-Saint-Denis détient le record des expulsions, connaît la plus forte augmentation. Dans les autres régions (incluant Paca, Rhône-Alpes et le Nord), les évacuations forcées ont perduré à un rythme élevé mais stable.

En tout, il y a eu 56 évacuations perpétrées par les forces de l’ordre concernant 5 003 personnes, et 5 évacuations suite à un incendie affectant 500 personnes.

On observe par ailleurs un nombre croissant de bidonvilles qui sont abandonnés par les habitants avant l’intervention des forces de l’ordre, pour éviter les traumatismes et la perte de leurs biens.

Ces expulsions interviennent sans solution alternative crédible de relogement ni d’accompagnement social. Comme durant le deuxième trimestre 2013, la mise en application de la circulaire interministérielle du 26 août 2012 « relative à l’anticipation et à l’accompagnement des opérations d’évacuation des campements illicites » reste rare, disparate et généralement superficielle. Elle s’apparente plus souvent à un recensement des populations qu’à un réel et durable travail social d’insertion.

Ainsi, le préfet de Seine-Saint-Denis, M. Philippe Galli, reconnaît qu’il n’applique pas correctement la circulaire, arguant du fait qu’il ne dispose pas de moyens suffisants1.

Comme depuis plusieurs années, les traumatismes faisant suite aux évacuations forcées continuent de provoquer une précarité de plus en plus grande. La marginalisation et la stigmatisation de ces populations augmentent. Il faut constater que cette politique inutile et coûteuse est dangereuse. Les discours de haine prononcés par des responsables politiques se multiplient. Les propos récents du ministre de l’Intérieur alimentent les préjugés et concourent aux stigmatisations et au rejet subi par la population rom.

Nous demandons une nouvelle fois l’arrêt immédiat de cette politique : les évacuations forcées ne peuvent se perpétuer au mépris des traités internationaux et européens. Au-delà de l’application concrète de la circulaire du 26 août, nous demandons par ailleurs qu’une véritable politique d’insertion pour ces personnes en grande précarité soit mise en place. Cette politique devra dépasser celle qui « anticipe et accompagne » leurs expulsions ou leurs évacuations forcées.

[1] COMPLÉMENT D’ENQUÊTE, “Manuel Valls : l’ambitieux”, France 2, diffusé le jeudi 12-09-13 à 22h15.

http://www.ldh-france.org/Evacuations-d ... veaux.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede Nyark nyark » 30 Sep 2013, 13:42

Petit hs : salut red baby, il n'est pas obligatoire de se présenter, mais c'est plus sympa :
viewforum.php?f=17
La religion est la forme la plus achevée du mépris (Raoul Vaneigem)
Avatar de l’utilisateur-trice
Nyark nyark
 
Messages: 1203
Enregistré le: 30 Oct 2011, 16:46
Localisation: Région parisienne

Re: Droite et gauche de plus en plus "décomplexée", à l'extr

Messagede bipbip » 10 Oct 2013, 23:43

Sans entretenir d'illusions en passant l'info, mais ça a le mérite d'être fait et d'appuyer sur le problème
Le MRAP dépose plainte contre Manuel VALLS

Le Conseil National du MRAP a décidé à l’unanimité le dépôt d’une plainte devant la Cour de Justice de la République à l’encontre de Manuel VALLS, Ministre de l’Intérieur, pour provocation à la violence, la haine et la discrimination raciste.

En effet, les propos tenus sur France Inter par Manuel Valls le 24 septembre 2013 selon lesquels les ROMS sont des « populations qui ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation » ou encore « les ROMS ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie » ou enfin, « j’aide les Français contre ces populations, ces populations contre les français » sont des allégations méprisantes, injurieuses à l’égard des ROMS, qui incitent à la discrimination, à la violence et à la haine.

A l’instar de Brice HORTEFEUX et de Claude GUEANT, Manuel VALLS inscrit dans la continuité une politique de bouc-émissaire.

Le MRAP par cette action en justice reste fidèle à ses valeurs et ses engagements historiques.

Le MRAP sera représenté par Maître Pierre MAIRAT, Avocat.

Paris, le 10 octobre 2013.

http://www.mrap.fr/contre-le-racisme-so ... nuel-valls
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités