Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 19:08

Sanofi nous empoisonne l’existence.

Scandale de la Dépakine – Première victoire contre Sanofi

La presse vient de rendre publique la condamnation de Sanofi à indemniser une victime de la Dépakine . La Dépakine est un médicament commercialisé par Sanofi depuis 1967 et très efficace contre l’épilepsie. Elle est aussi utilisée dans le traitement des troubles bipolaires. C’est dès 1970 que des revues scientifiques mettent en évidence un risque de malformations physiques et de troubles neurodéveloppementaux pour des fœtus exposés à ce produit . L’information de ces risques ne parviendra aux épileptiques qu’en 2015 après que des victimes se soient organisées et médiatisent le scandale, obligeant les autorités de santé à prendre des mesures visant à diminuer les risques.

... http://npaherault.blogspot.fr/2017/12/s ... tence.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 04 Jan 2018, 17:13

Vaccins et aluminium : ce danger que l’État refuse de voir
L’extension de l’obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins au 1er janvier suscite un vif débat. En cause notamment, l’utilisation de l’aluminium comme adjuvant des vaccins, pratique à l’origine d’une maladie, la « myofasciite à macrophages », comme l’affirme depuis la fin des années 1990 le professeur Romain Gherardi. Dans un récit en trois volets, Reporterre vous raconte cette découverte, et la réaction des institutions de santé publique.
... https://reporterre.net/Vaccins-et-alumi ... se-de-voir

Vaccins et aluminium : la recherche interdite
Comme Reporterre a commencé à le raconter, le professeur Gherardi et son équipe ont découvert dans les années 1990 le lien entre une maladie grave et l’utilisation de l’aluminium comme adjuvant des vaccins. Suite de notre enquête : qui raconte comment les autorités de santé ont décidé de… stopper toute recherche sur la question.
... https://reporterre.net/Vaccin-et-alumin ... -interdite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 06 Jan 2018, 19:50

Vaccins et aluminium : la loi des lobbies

Le sérieux du travail du professeur Gherardi et de son équipe sur la maladie provoquée par les adjuvants aluminiques des vaccins est reconnu. Mais la recherche approfondie est empêchée, tandis qu’une ministre proche des firmes pharmaceutiques impose l’obligation de onze vaccins. 3e volet de notre enquête.

... https://reporterre.net/Vaccins-et-alumi ... es-lobbies
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede Pïérô » 08 Jan 2018, 13:00

Agnès Buzyn a été rémunérée par les labos pendant au moins 14 ans !

Nous nous sommes procurés les déclarations publiques d’intérêts de notre nouvelle ministre de la Santé Agnès Buzin lorsqu’elle était présidente du conseil d’administration de l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) et de l’INCa (Institut national du cancer). Ces déclarations datent de 2012 (1) et 2014 (2) et seuls les conflits d’intérêts qui couraient encore lors des 5 années précédentes devaient être mentionnés.

Pourtant ces documents sont accablants pour celle qui considère que les conflits d’intérêts entre experts et laboratoires pharmaceutiques sont un gage de compétence. En effet elle déclare avoir été directement rémunérée pour diverses activités (organisation de congrès, interventions en conférences, « cours » dispensés à des médecins et professionnels de santé…) par le laboratoire Genzyme, désormais filiale de Sanofi, dès 1998, puis par les laboratoires Bristol Meyers-Squibb (BMS) et Novartis à compter de 2005. À partir de 2007 chez BMS et 2008 chez Novartis elle siégeait même au comité consultatif (Advisory Board en anglais) en charge du développement de plusieurs molécules anticancéreuses. Siéger au « board » d’un labo consiste en réalité à occuper une position-clé de conseil en stratégie marketing ainsi qu’à intervenir lors de colloques dans l’optique d’une mise sur le marché des différents médicaments. Selon Mediapart certains professeurs peuvent être rémunérés 2000€ la journée pour une seule réunion ! Ce qui choque particulièrement c’est qu’elle était dans le même temps membre du conseil d’administration et vice-présidente de l’Institut national du cancer. Un conflit d’intérêts flagrant, comme le soulignait déjà Mediapart en 2016 lorsqu’elle a pris la tête de la Haute autorité de santé (3).
Ces deux laboratoires ainsi que Pierre Fabre et Schering-Plough (filiale de Merck) ont également financé entre 2005 et 2011 l’association Robert Debré, que dirigeait Agnès Buzyn. La future ministre a finalement jugé nécessaire de mettre un terme à l’ensemble de ses contrats avec l’industrie pharmaceutique en mars 2011, juste avant d’être nommée présidente de l’INCa.

De fait il est légitime de se poser plusieurs questions. Peut-on accepter qu’une ministre de la Santé présente de tels conflits d’intérêts avec « Big Pharma » ? Comment peut-on imaginer que la médecine puisse être libre et indépendante vis-à-vis des intérêts financiers colossaux des laboratoires pharmaceutiques ? Selon Anne Chailleu, présidente du Formindep, association pour une médecine indépendante, « la conception de l’expertise d’Agnès Buzyn va à l’encontre du sens de l’Histoire mais également de la rigueur scientifique ».

... http://www.libreactu.fr/agnes-buzyn-a-e ... ns-14-ans/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 11 Jan 2018, 21:12

Enquête Quand les labos soufflent à l’oreille des pouvoirs publics

Les laboratoires pharmaceutiques travaillent dans l'ombre afin d'influencer médecins et décideurs publics. Alternatives Economiques publie des données exclusives qui prouvent leur omniprésence dans la politique économique du médicament. Dernier volet de notre enquête en quatre épisodes.

Le 28 novembre dernier, dans l’élégant hôtel particulier du XVIIIe siècle hébergeant la Maison de la chimie à Paris, les 7èmes Rencontres sur le système de santé étaient organisées par le cabinet de conseil en affaires publiques M&M Conseil, spécialisé en stratégie d’influence. Ces rencontres étaient présidées par les deux députés, médecins de formation, Jean-Pierre Door (LR) et Olivier Véran (LREM), respectivement vice-président et rapporteur général de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, dont les bâtiments se situent à quelques centaines de mètres.

Le lendemain, y était voté en seconde lecture le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), dont est en charge cette commission (voir encadré). Le PLFSS 2018 comporte pour principale nouvelle mesure le passage à partir du 1er janvier de trois à onze vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans1. Et il fixe comme chaque année l’évolution des dépenses en médicaments de l’assurance maladie. A la Maison de la chimie, une table ronde a d’ailleurs eu pour thème la « politique vaccinale » et une autre session discutait d’« innovation », un thème récurrent dans le discours des laboratoires pharmaceutiques.

Ces rencontres étaient soutenues par six poids lourds du secteur : Amgen, B. Braun, Boehringer Ingelheim, MSD, Pfizer et Sanofi, le leader sur le marché français. Un épisode qui illustre les contacts rapprochés entre laboratoires pharmaceutiques, médecins et responsables politiques. L’industrie pharmaceutique est en effet très bien organisée pour peser sur les pouvoirs publics - responsables politiques et autorités sanitaires -, afin d’influencer la politique économique du médicament.

... https://www.alternatives-economiques.fr ... s/00082530
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede Lila » 20 Jan 2018, 20:30

"Les stéréotypes de genre jouent sur l'attitude des médecins comme des patients"

Diagnostics biaisés, retard de prise en charge... En matière de santé, les hommes et les femmes sont loin d'être égaux.

En matière de santé, les hommes et les femmes ne sont pas logés à la même enseigne. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : selon l'Insee, un garçon né en 2016 peut compter vivre 79 ans, quand une fille peut atteindre 85 ans. Pour autant, si les femmes vivent plus longtemps que les hommes, elles passeraient plus d'années qu'eux en mauvaise santé.

Une différence que les facteurs biologiques ne peuvent à eux seuls justifier, souligne finement Catherine Vidal, neurobiologiste et membre du comité d'éthique de l'Inserm. Dans un livre intitulé "Femmes et santé, encore une affaires d'hommes ?" qu'elle cosigne avec l'historienne Murielle Salle, la chercheuse explique en quoi les stéréotypes de genre influencent le monde médical et conduisent ainsi à des situations d'inégalité. Interview.

à lire : https://www.nouvelobs.com/sante/2018011 ... ients.html
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2140
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 01 Fév 2018, 21:17

Vaccins et aluminium, notre enquête en trois volets

L’extension de l’obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins depuis le 1er janvier 2018 a provoqué une levée de boucliers qui tient, en partie, à la question des adjuvants aluminiques. Dans une enquête en trois volets, Reporterre raconte comment l’alarme sonnée par professeur Romain Gherardi et son équipe a été minimisée par les autorités de santé, qui ont même réduit les moyens de la recherche.

... https://reporterre.net/Vaccins-et-alumi ... ois-volets
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede Pïérô » 09 Fév 2018, 13:19

Tribune Labos pharmaceutiques, champions de l’opacité

Commençons par une bonne nouvelle : l’assurance maladie a accepté de rembourser au moins 600 millions d’euros par an pour deux médicaments très innovants contre le cancer, le Keytruda et l’Opdivo, des laboratoires Merck et Bristol Myers Squibb. Ces prévisions de dépenses ont été intégrées dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2018, définitivement voté le 4 décembre dernier. Vient ensuite la mauvaise nouvelle : personne ne sait si ces médicaments sont surpayés ou non. Pour avoir un indice, imaginez-vous au milieu du désert face à un vendeur d’eau. A quel prix vous vendra-t-il sa bouteille ? Les laboratoires pharmaceutiques ont choisi la réponse, comme un seul homme : c’est le prix maximum que vous serez en mesure de payer. Choquant ? Pas du tout. Pour les laboratoires, c’est la négociation.

... https://www.alternatives-economiques.fr ... e/00082283
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede Lila » 25 Fév 2018, 21:02

Les produits ménagers seraient aussi dangereux pour les poumons que les cigarettes

ETUDE L’utilisation régulière de produits ménagers provoquerait d’importants dégâts sur les poumons

Avec de nombreux composants chimiques, les produits ménagers ne sont ni bons pour la santé, ni pour l’environnement. Selon une étude publiée ce vendredi dans American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, leur utilisation serait aussi plus nocive pour les poumons que le fait de fumer 20 cigarettes par jour pendant 10 à 20 ans.

Inégalité entre les femmes et les hommes

Pendant 20 ans, des chercheurs ont suivi plus de 6.000 personnes afin d’établir de telles conclusions. Selon Cecilie Svanes, enseignante et chercheuse à l’Université de Bergen (Norvège), l’utilisation de produits ménagers peut entraîner des insuffisances pulmonaires extrêmement fortes.

Autre enseignement, ce phénomène serait plus marqué chez les femmes. Aucune étude ne révèle que les poumons des femmes seraient plus vulnérables que ceux des hommes. L’explication serait plutôt liée à l’inégalité au sein des foyers en ce qui concerne les tâches ménagères.

... https://www.20minutes.fr/sante/2223439- ... cigarettes

Autre enseignement, ce phénomène serait plus marqué chez les femmes. Aucune étude ne révèle que les poumons des femmes seraient plus vulnérables que ceux des hommes. L’explication serait plutôt liée à l’inégalité au sein des foyers en ce qui concerne les tâches ménagères.

c'est même certain, crétin ! :evil:
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2140
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 10 Mar 2018, 21:36

Levothyrox : 500 000 patients français ont abandonné la nouvelle formule, selon le ministère de la Santé

De son côté, l'association de malades Vivre sans thyroïde estime ce chiffre à près d'un million.

Ils ont préféré opter pour d'autres solutions. Un demi-million de patients en France ont abandonné le Levothyrox, a indiqué, vendredi 9 mars, le ministère de la Santé. La nouvelle formule de ce médicament contre l'hypothyroïdie a déclenché une vague d'effets secondaires.

"L'ANSM [Agence du médicament] et la DGS [Direction générale de la santé] estiment après analyse des bases de données de l'assurance-maladie qu'environ 500 000 patients se sont tournés vers des alternatives à la nouvelle formule du Levothyrox", affirme le ministère.

De son côté, l'association de malades Vivre sans thyroïde estime le chiffre à près d'un million.

... https://www.francetvinfo.fr/sante/levot ... 48100.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 03 Mai 2018, 15:22

Santé Des « métaux lourds » retrouvés dans la nouvelle formule du Levothyrox ?

Chantal L’Hoir refuse de tourner la page. Pour la présidente et fondatrice de l’Association française des malades de la thyroïde (AFMT), « l’affaire » du Levothyrox est loin d’être close. À l’occasion d’une réunion, ce mercredi, au ministère de la Santé, l’organisation a décidé de mobiliser les victimes du changement de formule du célèbre médicament produit par Merck.

... https://www.humanite.fr/sante-des-metau ... rox-654747
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 12 Mai 2018, 23:29

Une proposition de loi écrite par et pour le lobby pharmaceutique

Premier marché mondial, l'industrie pharmaceutique a une puissance de feu politique et médiatique incroyable. Aujourd'hui, l'Assemblée Nationale nous en a donné le triste spectacle avec la prestation du député MODEM Cyrille Isaac-Sibille, aux liens d'intérêts explicites, qui a défendu une proposition de loi écrite pour leur plaire.

... https://blogs.mediapart.fr/revue-frustr ... maceutique
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 16 Mai 2018, 14:44

Violences contre les femmes : leurs terribles conséquences sur la santé toujours insuffisamment prises en compte

Chaque année, en France, 225 000 femmes subissent des violences au sein de leur couple. Ces terribles statistiques ne sont que la partie visible de ces violences : troubles anxieux, alimentaires ou du sommeil, dépression, impact sur la sexualité, tentative de suicide... les effets psychologiques sont tout autant dévastateurs. Et une grande majorité des femmes concernées ne sont pas accompagnées. Une véritable écoute, une meilleur formation des soignants, la création de réseaux de professionnels et l’attribution de moyens financiers adéquats permettraient d’améliorer considérablement leur situation. Enquête sur un problème majeur de santé publique.

... https://www.bastamag.net/Violences-cont ... e-toujours
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 02 Juin 2018, 21:54

« Une médecine à deux vitesses »

Le ministère de la santé met fin au remboursement des médicaments anti-alzheimer

Ce vendredi 1er juin, un arrêté du ministère de la Santé a acté la fin du remboursement des médicaments anti-alzheimer, et ce à compter du 1er août. Jugés peu efficaces et potentiellement risqués par le ministère de la Santé, de nombreux médecins, gériatres, associations de professionnels et de malades dénoncent cette décision, qu'ils jugent « infondée et dangereuse ».

... http://www.revolutionpermanente.fr/Le-m ... -alzheimer
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Santé, vaccinations, médicaments, industrie pharma...

Messagede bipbip » 12 Juin 2018, 21:56

L’État, victime consentante de l’industrie pharmaceutique

L’annonce du déremboursement de plusieurs traitements contre la maladie d’Alzheimer, fin mai, a beaucoup choqué. De la part de la ministre de la santé qui met sous pression les hôpitaux et demande aux malades d’aller plutôt vers la médecine libérale, cela ressemble fort à un nouveau tour de vis dans les finances de santé. Mais il n’en est rien : ces traitements étaient inutiles. Depuis 2011, la Haute Autorité de Santé, chargée d’estimer le Service Médical Rendu d’un médicament pour lui fixer son taux de remboursement, était au courant. Mais il a fallu des années pour agir et faire cesser ce gaspillage sur le dos des assurés sociaux. Les industriels du secteur pharmaceutique, premier marché mondial, savent jouer avec nos institutions de santé pour faire passer pour nécessaire des produits qui ne le sont pas. Dans une enquête publiée dans le numéro 14 de Frustration, nous expliquons les ressorts des truquage des industriels et des politiques complaisants pour faire rembourser ce qui ne devrait pas l’être.

Les histoires de médicaments finissent mal, en général… pour les patients, mais pas pour les labos, qui s’en sortent finalement assez bien malgré les scandales. Il faut dire que quand ils éclatent, les dividendes ont déjà été versés : la logique du blockbuster (médicament très rentable) est le court-terme, et quand les autorités arrivent, lorsqu’elles arrivent, c’est bien trop souvent après la bataille. Il se trouve que la France est un paradis pour les laboratoires pharmaceutiques : l’assurance-maladie prend largement en charge les dépenses de santé, ce qui crée un marché constant, et l’État se montre particulièrement complaisant à l’égard du secteur. Le gouvernement actuel, comme les précédents, cultive des liens étroits avec le milieu pharmaceutique. Casserole embarrassante de Macron pendant sa campagne, son conseiller santé, le docteur Jacques Mourad, était très lié aux laboratoires Servier : plus de 80 000 euros de frais de restaurants, de logements et de transports et de nombreuses interventions pour le laboratoire entre le 1er janvier 2013 et fin juin 2016 ont été révélés en mars 2017, entraînant sa démission.

De la recherche à votre ordonnance, le contrôle étatique d’un nouveau médicament laisse à désirer

Malgré les scandales à répétition, la France reste dotée d’instances de contrôle et de régulation particulièrement inefficaces pour protéger la société de l’emprise des labos. En 2006, un rapport sénatorial sur « les conditions de mise sur le marché et le suivi des médicament » comprenait dans ses conclusions la sentence suivante :

« Ce rapport met en évidence les failles de notre système de contrôle de la sécurité des médicaments et en identifie parfaitement les causes : sa dépendance à l’égard de l’industrie pharmaceutique ; la complexité du processus de décision qui conduit à la mise sur le marché d’un médicament ; une architecture organisationnelle éclatée qui nuit à sa cohérence et à son efficacité ; l’opacité du fonctionnement des agences ; et enfin une insuffisance criante de moyens »

... https://www.frustrationlarevue.fr/letat ... aceutique/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité