Revue de presse et actus diverses

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 22:05

Dieselgate. Les cobayes des faussaires de l’auto allemande

Pour prouver l’absence de nocivité des émissions… truquées de leurs véhicules, les Volkswagen, Daimler et autre BMW les ont expérimenté sur des singes et des humains.

Le scandale du diesel resurgit aujourd’hui outre-Rhin après des révélations plus accablantes les unes que les autres. Les trois plus grands groupes automobiles allemands ont fait réaliser des tests sur des singes et des êtres humains pour prouver la faible toxicité des émissions de leurs véhicules. Volkswagen, Daimler (Mercedes-Benz) et BMW ont mis en place une structure pseudoscientifique dont le seul objectif était de démontrer le faible impact sur le vivant des émissions de leurs véhicules. On sait déjà que ceux-là étaient vendus dans le monde entier comme « propres » après homologation grâce à… l’installation de logiciels truqueurs.

Au cœur du dispositif, on trouve le Centre européen de recherche sur l’environnement et la santé dans le secteur du transport (EUGT), dissous seulement depuis six mois. La couverture était impeccable pour conduire les opérations de lobbying les plus efficaces et dévouées à prouver l’absence de nocivité des gaz sortants des pots d’échappement sous contrôle des logiciels faussaires. La Süddeutsche Zeitung et plusieurs chaînes de télévision publique allemandes avancent que l’EUGT est allé jusqu’à faire pression sur l’Organisation mondiale de la santé (OMS), auteur d’un rapport jugé excessif sur les dangers cancérigènes de ces émissions.

Des singes forcés à inhaler les gaz d’échappement

Le centre a ainsi fait réaliser une étude sur des cobayes humains (19 hommes et 6 femmes) exposés aux émissions d’oxyde d’azote (NOx) dans l’un des départements de la clinique universitaire d’Aix-la-Chapelle. Les rapports ne relevaient opportunément aucune incidence significative sur les « fonctions corporelles » des 25 sujets sains testés. Dans cette même optique, le groupe Volkswagen avait fait réaliser auparavant, selon le New York Times, des expériences sur des singes aux États-Unis : ces derniers avaient été enfermés dans une cage en verre où ils inhalaient les émissions « contrôlées » d’un véhicule récent avant d’être exposés, pour comparaison, à celles d’un vieux pick-up américain.

Ces expérimentations ont soulevé un immense émoi en Allemagne. En effet, même s’il faut se garder bien sûr de les mettre sur un même plan, elles ne sont pas sans faire resurgir les plus sinistres épisodes de l’histoire. Sur la défensive, le groupe VW a présenté ses excuses en laissant entendre, en toute mauvaise foi, que la responsabilité des faits incomberait au « mauvais comportement de quelques-uns ». Suivant une stratégie analogue, la direction de Daimler se dit « écœurée ». Angela Merkel et son gouvernement ont de leur côté condamné les tests, déclarant qu’ils « ne peuvent être en aucun cas justifiés sur le plan éthique ».

... https://humanite.fr/dieselgate-les-coba ... nde-649688
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede Pïérô » 07 Fév 2018, 07:18

« La police municipale de Levallois vous souhaite un bon weekend. »

Image

Patrick Balkany publie une étrange photo de sa police municipale (avant de la supprimer)

« La police municipale de Levallois vous souhaite un bon weekend. » C’est Patrick Balkany himself qui l’assure, des membres des forces de l’ordre de la ville des Hauts-de-Seine veulent notre bonheur pour cette fin de semaine. Le maire depuis 2001 de la commune a posté une photo improbable sur Instagram samedi, où l’on voit neuf policiers prenant la pose tout sourire, leur arme à la main, façon équipe de paintball.

... https://www.20minutes.fr/high-tech/2214 ... -supprimer
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22014
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 08 Fév 2018, 20:46

Jean-Michel Blanquer ne peut pas poursuivre un syndicat pour diffamation

Le droit français ne permet pas au ministre de l’éducation nationale de porter plainte contre SUD-Education 93. Il peut, en revanche, poursuivre son représentant.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale, a annoncé mardi 21 novembre vouloir porter plainte contre le syndicat SUD-Education 93 pour diffamation en raison du terme « racisme d’Etat » que celui-ci a employé dans la description d’un stage syndical organisé pour la fin de décembre 2017.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... XKJGMw5.99

Mais il risque de déchanter : le droit français ne permet pas de poursuivre un syndicat pour diffamation. En effet, aucune personne morale (entreprise, association, organisation, syndicat…) ne peut être attaquée pour diffamation ou injures (qu’elles soient publiques ou non).

... http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... XKJGMw5.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 08 Fév 2018, 21:38

Communiqué de presse Sud Rail Paris St Lazare
Il neige, les trains circulent mal... a qui la faute ?
Contrairement à la neige à Paris, les effectifs de la SNCF ont fondu sur le terrain !
SNCF et le Gouvernement sont responsables des retards et suppressions de trains.

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 21:50

Un représentant de France Télévisions reconnaît un « bug » après le reportage sur un bar de Sevran

Des représentants des chaînes de télévision ont été auditionnés par les membres de la mission sur les quartiers prioritaires de la ville. Le Jockey Club y était présenté comme un bar interdit aux femmes.

Plus d’un an après la diffusion d’un reportage du journal télévisé de France 2 sur le Jockey Club, un bar PMU de Sevran (Seine-Saint-Denis) prétendument interdit aux femmes, un responsable de France télévision reconnaît une erreur, évoque un « bug ».

Entendu, le 29 janvier, dans le cadre de la mission confiée à l’ancien ministre de la ville Jean-Louis Borloo sur les quartiers prioritaires de la ville, Hervé Brusini, directeur chargé du numérique et de la diversité à France Télévisions, a fait cet aveu.

... http://www.lemonde.fr/actualite-medias/ ... KWhdbsb.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 11 Fév 2018, 15:59

Des centaines de SDF dorment dans la rue pendant que le gouvernement se prend les pieds dans le sac de couchage

Le gouvernement a annoncé mercredi l’ouverture d’un millier de places d’hébergement supplémentaires en urgence, dont 650 en Île-de-France. Une décision répondant à la vague de froid et aux chutes de neige dans la capitale, mais prenant le contre-pied des discours rassurants de l’exécutif ces dernières semaines.

Un millier de places d’hébergement supplémentaires ouvertes, dont 650 en Île-de-France et 250 à Paris, ont été annoncés pour cette semaine par le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. Une décision qui cadre mal avec l’affirmation le 30 janvier sur les ondes de France Inter de Julien Denormandie. Le secrétaire d’État à la cohésion des territoires y affirmait que le nombre de personnes ayant dormi dehors la veille s’élevait à une cinquantaine d’hommes seuls en Île-de-France. Des propos censés minimiser la promesse non tenue d’Emmanuel Macron qu’aucune « personne ne dorme dans la rue ou dans les bois » d’ici la fin de l’année 2017.

Depuis, plusieurs membres du gouvernement pratiquent le rétropédalage. Son porte-parole Benjamin Griveaux a concédé que le chiffre est « vraisemblablement plus de 50 », avant d’expliquer que les propos de Julien Denormandie avaient été mal compris. Pour lui, il s’agissait des demandes pour lesquelles aucune solution n’avait été trouvée. Agnès Buzyn lui a emboîté le pas, assurant que le chiffre de 50 provenait des remontées à l’État provenant du 115. Selon Le Monde du 31 janvier, le Samu social comptabiliserait 50 demandes non pourvues d’hommes seuls juste pour le département du 75.

... https://rapportsdeforce.fr/societe/cent ... e-02081564
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 14 Fév 2018, 08:55

Seine-Saint-Denis : une maman contrainte de dormir par terre à l’hôpital

Laurence Thimothé est une mère en colère. Alors que son fils était hospitalisé au service pédiatrie à l’hôpital Delafontaine, un simple drap posé à même le sol lui a été proposé pour qu’elle puisse dormir.

Elle ne pouvait se résoudre à laisser son fils de 2 ans dormir seul à l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), où il a été admis du 13 au 16 janvier en pédiatrie. L’une des infirmières du service l’incite à rester auprès de son enfant pour la nuit : «Votre fils sera plus rassuré, il est grand, il peut passer par-dessus la barrière du lit, et on ne peut pas le surveiller tout le temps, rapporte Laurence Thimothé. Forcément, je suis restée ! C’est la culpabilité de la mère qui a parlé.»

Un simple drap et une couverture

Sauf que Laurence déchante très vite. Aucun lit, ni matelas ne sont présents dans le box de 2 mètres sur 4, où se trouve le berceau. «Il n’y avait qu’une chaise en plastique, et dessus, un simple drap et une couverture. J’ai regardé les infirmières en leur disant : c’est pas possible, je ne vais pas dormir par terre !» Mais en regardant autour d’elle, dans la quinzaine de box mitoyens, les autres mamans sont dans la même situation qu’elle. Elle se résigne à poser le drap et la couverture à même le sol. «Je me suis senti comme un animal. Il faisait froid, je n’ai dormi qu’une heure avec mon manteau. Je me suis levée avec un mal horrible au dos. Au réveil, je leur ai dit que c’était inadmissible.»

... http://www.leparisien.fr/seine-saint-de ... 553718.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 23:21

Monseigneur sait reconnaitre les siens !

Macron réaffirme son soutien à la chasse à courre

Emmanuel Macron a réaffirmé jeudi, lors d‘un entretien avec la Fédération nationale des chasseurs (FNC), son soutien à la chasse à courre, une pratique qualifiée d’“une autre époque” par Nicolas Hulot et de “barbare” par les défenseurs des animaux.

... http://www.anti-k.org/2018/02/17/macron ... -a-courre/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 27 Fév 2018, 23:12

Rappel

Les cars Macron auraient fait perdre 250 millions d’euros à la SNCF selon la CGT

Alors que le ministre de l’économie s’est félicité des bons chiffres de l’ouverture du marché des autocars longue distance, le syndicat dénonce une lourde perte pour l’entreprise publique.

... http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 01 Mar 2018, 17:33

Hébergement. Les SDF à la peine en Seine-Saint-Denis

Responsable d’Interlogement 93, qui gère le 115 du département, Maxence Delaporte détaille les difficultés d’accueil dans un des territoires les plus pauvres de France.

... https://humanite.fr/hebergement-les-sdf ... nis-651329
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 04 Mar 2018, 19:58

Vers la privatisation du stationnement

C’est un cadeau fait par l’ancien gouvernement Valls-Macron. Cela devait être mis en place en octobre 2016 mais reporté du fait des élections à venir. Au 1er janvier, les citoyens-contribuables-automobilistes vont devoir payer plus et très cher. Une moyenne de 130% d’augmentation ! Fini le détesté PV à 17 euros, place maintenant à une totale « liberté » pour les municipalités de fixer le tarif de ce qui n’est plus une amende mais un « forfait post-stationnement ». Et ça ne va pas être 17 euros : une moyenne de 30 euros dans la plupart des villes et des pointes à 50 euros pour Paris ou 60 à Lyon ! Article publié dans l’Egalité 187

Et quand ça a un nom compliqué, c’est qu’il y a embrouille. En effet, n’étant plus une amende, les villes peuvent non seulement fixer le montant qu’elles veulent mais la manière de récupérer l’argent. Et elles sont nombreuses à ainsi donner le marché juteux du FPS à des entreprises privées. D’un côté, l’État baisse les dotations aux collectivités territoriales, de l’autre il permet à celles-ci de racketter les automobilistes… Quant au prétexte écologique, que soi-disant de tels tarifs obligeraient à stationner moins longtemps, alors que les transports en commun sont chers, les tarifs des parkings et les places de stationnement sont élevés, il est évidemment bidon.

Ce qui est sûr, c’est que les entreprises qui vont être dotées de caméra pour enregistrer les plaques d’immatriculation et prélever le FPS vont faire un bénéfice juteux. Quant aux plus aisés, ils pourront sans mal continuer d’aller en ville avec leurs voitures, ce n’est pas eux qui seront gênés par ces tarifs mais bien les travailleurs, les artisans, et les petits commerçants.


http://www.gaucherevolutionnaire.fr/ver ... ionnement/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 09 Mar 2018, 01:27

SNCF : 200 € par an par Français. Évitement fiscal : 1200 €. Un coût peut en cacher un autre

Le 26 février, Édouard Philippe a dressé un constat alarmant de la situation de la SNCF et annoncé la réforme des chemins de fer. Depuis, un argument massue tourne en boucle sur les plateaux de télévision : chaque Français paye 200 € par an pour le transport ferroviaire, qu’il prenne ou non le train. Passé beaucoup plus inaperçu, un rapport de la commission des finances de l’Assemblée nationale du 21 février sur les paradis fiscaux rappelle le coût de l’évasion fiscale. Alors, Rapports de force a pris sa calculette.

Selon le rapport Spinetta servant de socle à la volonté du gouvernement de transformer la SNCF, le transport ferroviaire coûterait près de 200 € par an à tous les Français, en plus des billets. Mais de quoi parle-t-on ? En fait, du financement par l’État d’une partie des coûts liés aux 30 000 km de voies ferrées et à l’acheminement de plus de cinq millions de voyageurs par jour. Soit 14 milliards de soutiens publics de l’État à la SNCF, divisés par 67 millions d’habitants. Simpliste comme mode de calcul, mais efficace en tant qu’élément de communication.

Le ministre de l’Action et des comptes publics Gérard Darmanin a même enfoncé le clou en gonflant ce montant à 340 €. Au lieu de diviser le montant injecté par l’État dans le transport ferroviaire par la totalité de la population, il l’a divisé par celui des personnes assujetties à l’impôt, bien moins nombreuses. Ainsi, la facture augmente mécaniquement. Tant pis si cela n’a aucun sens. L’argent public en question provenant certes de l’impôt sur le revenu, mais aussi de la TVA payée par tous ou encore de l’impôt sur les sociétés. Olivier Truchot, journaliste et animateur de l’émission les Grandes Gueules sur RMC, a lui poussé le bouchon en dehors du terrain, fixant le montant déboursé par chaque Français à 1000 €.

Urgence à géométrie variable

Mais une semaine après la remise au gouvernement du rapport Spinetta, un autre rapport était rendu par la commission des finances de l’Assemblée nationale à propos de la création d’une liste française des paradis fiscaux. Celui-ci n’a pas fait l’objet des mêmes commentaires. Le document fait pourtant état des montages complexes d’évitement fiscal qui « siphonnent les ressources publiques au détriment de tous ». Viennent ensuite des estimations donnant le vertige sur les montants concernés.

Ainsi, entre 16 000 et 26 000 milliards d’euros transiteraient chaque année par les paradis fiscaux, selon une estimation de l’ONG Tax justice network. Les banques françaises y détiendraient encore 5,5 milliards, malgré les annonces de conduite vertueuse depuis la crise des subprimes et les scandales du type Panama Papers. Les pertes annuelles de recettes fiscales sont évaluées à 1000 milliards dans l’Union européenne, dont 80 pour la France. Aucun plan d’urgence n’a été annoncé à ce jour.

... https://rapportsdeforce.fr/analyse/sncf ... r-03051651
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 10 Mar 2018, 15:46

Dunkerque. La Nuit des Noirs aura bien lieu lors du carnaval

Le carnaval de Dunkerque a lieu ce samedi 10 mars, avec l’un de ses bals traditionnels : la Nuit des Noirs. Le recours de deux associations antiracistes qui souhaitaient annuler l’événement, a été rejeté vendredi 9 mars par le tribunal administratif de Lille.

La Nuits des Noirs aura bien lieu ce samedi 10 mars lors du carnaval de Dunkerque. Le tribunal administratif de Lille a rejeté vendredi le recours déposé par deux associations pour annuler l’événement. Le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) et l’Alliance noire citoyenne (ANC), qui accusent ce bal de promouvoir des pratiques racistes, n’ont pas obtenu gain de cause.

Cité par La Voix du Nord, le juge des référés abonde dans le sens des associations sur le fond : « L’organisation de la soirée baptisée La Nuit de Noirs, au cours de laquelle les participants se griment en noir et revêtent les tenues traditionnelles des tribus africaines, est de nature à choquer. » Mais le fait que ni le maire de la ville ni le sous-préfet ni le ministre de l’Intérieur n’aient usé de leurs pouvoirs de police pour empêcher la manifestation rend le recours irrecevable.

... https://www.ouest-france.fr/hauts-de-fr ... al-5614384
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 10 Mar 2018, 18:43

Jean-Michel BLANQUER bien peinard !

Certains s’étonnent du peu de réactions aux annonces de pseudo-réformes par le ministre de l’Education nationale Jean Michel Blanquer. Ce n’est pas si étonnant que cela :

- Pas plus lui que tous ses prédécesseurs ne touche à l’architecture et la logique du système éducatif. D’ailleurs ce sont les réformes ou mini-réformes incompatibles avec cette architecture en chaine industrielle tayloriste qui, elles, ont provoqué des levées de boucliers, depuis le tiers-temps pédagogiques, en passant par la réforme des cycles jusqu’aux dernières tentatives concernant le collège. C’est presque normal, chacun sait que vouloir mettre un peu d’essence dans un moteur diésel ou l’inverse, ça ne marche pas.

- Il se garde bien de mettre en débat la finalité de l’école, l’immense majorité du personnel de l’EN non plus, pas plus que l’immense majorité des familles. Voilà une énorme machine qui emprisonne toute la population enfantine d’un pays sans qu’on sache finalement pourquoi en dehors du fait que si elle n’existait pas on ne saurait pas quoi faire des enfants.

Pourtant ces finalités qui n’émanent pas d’une nation mais d’un État étaient bien clairement annoncées depuis Guizot ou Jules Ferry, ont été décortiquées par de nombreux analystes et leurs liaisons avec la société de marché parfaitement démontrées comme par exemple par Nico Hirt ou sur le site Q2C.

Oui, mais ! Mettre sur la table d’une nation, et pas seulement sur la table des experts et militants, les finalités de l’école, ce serait se les faire approprier par ceux directement concernés. On proclame bien que l’école doit être émancipatrice, enfin au moins quelques-uns, mais pas question d’émanciper ceux qui sont directement responsables du présent et du devenir de leurs enfants. On suppose une foire d’empoigne, on craint l’incompétence de la réflexion, bref on craint la démocratie.

Si l’État n’y tient évidemment pas, l’ensemble de la machine Education nationale n’y tient pas forcément plus. Dans cette machine dite éducative qui a été conçue pour les objectifs de l’État, chacun y occupe ou même y a conquis une position, des pouvoirs, même si ce n’est plus toujours un confort. Evidemment, je ne dis pas qu’aucun membre de l’EN n’essaie pas d’être humaniste dans le maillon où il est, mais ceux-ci ne peuvent que palier un peu à l’inhumanité d’un système. Imaginer que l’école soit simplement un lieu qui contribue (qui seulement contribue) à la construction des enfants en adultes autonomes, pas seulement en adultes s’intégrant dans une société existante et aux places à gagner, mais en adultes libres de faire entre eux la société qui leur conviendra, c’est remettre en cause non seulement l’ensemble du système mais aussi ce que chacun y fait, les positions qu’il y occupe.


Et puis la finalité de l’école et de sa nécessité ne serait-elle pas bêtement qu’il faut bien que les enfants apprennent ce que d’autres, experts eux, ont décidé qu’ils devaient apprendre, comment et quand ils devaient apprendre ? C’est apparemment rationnel, donc ça ne se discute qu’entre experts patentés ou désignés, le peuple n’a pas à troubler cela (déjà que quelques parents se permettent de ficher la pagaille, ne se contentent pas d’être complices dans les quelques instances où on les a laissés entrer !)

Finalement on ne peut reprocher à Blanquer ce qu’aucun des partis politiques qui pensent pour la population, même ceux qui se disent insoumis, n’a vraiment abordé, c’est à dire la question de la finalité de l’école avec toutes les conséquences que cela impliquerait dans la conception globale du système.

- Alors Blanquer fait simplement comme ses prédécesseurs et comme finalement l’ensemble du monde éducatif le lui demande : la machine éducative brinqueballe, est de moins en moins performante, n’a pas les résultats apparents escomptés dans des classements ? Qu’est-ce qu’on peut bricoler dans la même logique, dans la même machine, sans poser la question embarrassante de la finalité, pour que ce qui ne sont que des statistiques qui ne prouvent pas grand-chose deviennent plus satisfaisantes ? Et bien sûr pour mieux alimenter l’autre machine économique qui broie autant que la machine scolaire mais qu’on continue à croire tout aussi intangible (l’hétéronomie).

Et il sort du chapeau les neurosciences, enfin celles qui lui conviennent et celles compatibles avec ce que les enfants doivent faire dans le système. Les OGM, produits de la science, sont parfaitement compatibles avec l’agriculture industrielle. Le système deviendra-t-il plus acceptable ? Peut-être plus performant, comme pour les OGM. Ah ! Si tous les enfants apprennent à lire à 3 ans, si chacun des OS du système éducatif sait ce qu’il doit faire pour cela grâce aux neurosciences, pourquoi aller embêter le ministre ?

La cause de cette absence de réactions ? Mais c’est l’école elle-même dans laquelle chacun s’est construit (s’est formaté ?), pense que c’est grâce à elle qu’il est devenu ce qu’il est (position sociale) ou que c’est parce qu’il n’y a pas été bon élève qu’il n’a pas pu devenir ce qu’il aurait voulu. Dans ce sens l’école, telle elle est, atteint bien des objectifs.

Le nombre de bons élèves devenant chômeurs s’accroissant, les mal-être sociétaux s’accroissant, l’aspiration à l’épanouissement et à d’autres modes de vie s’accroissant, la fragilisation des situations privilégiées s’accroissant, on peut penser que l’opinion publique portera un autre regard sur ce qui dans toute les civilisations occidentales est leur matrice : l’école. Au-delà de tous les beaux discours entre militants, c’est l’opinion publique qu’il faut aider à devenir simplement lucide. Encore faut-il pouvoir lui proposer et lui faire connaître d’autres perspectives, d’autres possibles, plutôt que d’autres bricolages dans la même chaine industrielle dite éducative qui ne peut même pas absorber d’autres pédagogies sans les vider de leur essence.


https://www.questionsdeclasses.org/?Jea ... en-peinard
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 10 Mar 2018, 22:59

Retraite : «Le peu que je gagne, on me le prend»

Depuis dix ans, les gouvernements successifs ont pris des mesures fiscales qui réduisent le pouvoir d’achat des aînés. Dernière en date : la hausse de la CSG. Le témoignage de Josette, 66 ans, qui perçoit une retraite de 1500 euros par mois.

« J'ai cotisé toute ma vie, travaillé des week-ends, des jours fériés pour grappiller un peu d'argent et le peu que je gagne aujourd'hui, on me le prend. Ça me choque. » Josette, 66 ans, retraitée à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) l'a mauvaise. Son histoire et la baisse de son niveau de vie sont à l'image de dix années de politiques publiques où les retraités ont été discrètement déshabillés.

... http://www.leparisien.fr/economie/retra ... 590621.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34025
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : bipbip et 3 invités