Revue de presse et actus diverses

Revue de presse et actus diverses

Messagede Chadagova » 16 Juin 2008, 11:53

Jean Sarkozy prend la tête du Conseil Général 92

le monde a écrit:Où s'arrêtera l'ascension politique du fils du président de la République dans les Hauts-de-Seine ? Dans la suite de son parcours fulgurant en quelques mois – élection au conseil général et mainmise sur la section UMP de Neuilly –, Jean Sarkozy devrait prendre, lundi 16 juin, la présidence du groupe UMP-Nouveau Centre au conseil général. Les 27 conseillers généraux UMP et NC devraient le désigner aujourd'hui lors d'un scrutin à huis clos à Nanterre pour diriger ce groupe politique largement majoritaire dans l'hémicycle de l'hôtel du département. Les quatre conseillers généraux NC, qui espéraient placer à ce poste un des leurs en la personne d'Hervé Marseille, vice-président du "92" et maire de Meudon, se sont inclinés devant le fils cadet. Ce week-end, un accord a été conclu : le Nouveau Centre ne s'opposera pas au jeune élu de Neuilly. Mais ce compromis cache mal la guerre larvée qui se poursuit entre le président du département, Patrick Devedjian, et Isabelle Balkany qui propulse ainsi Jean Sarkozy à un poste stratégique avec, en ligne de mire, le perchoir du 92.

Tout a commencé la semaine dernière par un coup de théâtre. Les conseillers généraux UMP et NC ébahis ont reçu une lettre signée Jean Sarkozy. L'étudiant en droit de 21 ans leur annonçait sa candidature à la présidence de leur groupe. Une responsabilité qui, dans un conseil général aussi important et sensible que celui des Hauts-de-Seine, est d'habitude confiée à un "vieux routier" de la politique. Le précédent président de groupe n'était-il pas Jean-Jacques Guillet qui, de Charles Pasqua à Nicolas Sarkozy en passant par Jacques Chirac, avait roulé sa pierre dans tous les états-majors du parti gaulliste depuis trente ans ? N'ayant pas le bénéfice de l'expérience, Jean Sarkozy se dit légitime à occuper ce poste parce qu'il poursuivra ainsi l'œuvre de… son père, Nicolas Sarkozy, qui a présidé aux destinées des Hauts-de-Seine de 2004 à 2007. Son courrier de candidature se veut aussi une critique implicite de Patrick Devedjian. Le fils du chef de l'Etat fait référence à la perte, par la droite, des villes de Colombes et d'Asnières aux municipales, et parle ainsi d'une "confiance effritée" de l'électorat alto-séquanais envers l'UMP.

Derrière cette attaque du fils du président contre le secrétaire général de l'UMP, beaucoup voient l'ombre d'Isabelle Balkany. L'élue de Levallois avait tenté, en mars, de renverser Patrick Devedjian lors de l'élection pour le "perchoir " des Hauts-de-Seine. Aujourd'hui, en plaçant Jean Sarkozy à la présidence du groupe majoritaire, Isabelle Balkany met un jeune loup dans la bergerie. Avec l'espoir, dans deux ans, d'évincer enfin le président Devedjian ? Quant à Jean Sarkozy, il doit sûrement retourner dans sa tête le conseil que son père lui a prodigué à ses débuts en politique… en février dernier : "Fais ce que tu veux, mais surtout ne te plante pas !"
Jean-Pierre Dubois


21 ans, président de département. Sa ligne politique : continuer l'Oeuvre de Papa. Sa légitimité : se nommer Sarkozy. :shock:
Chadagova
 

Re: Jean Sarkozy prend la tête du Conseil Général 92

Messagede kuhing » 16 Juin 2008, 12:05

Sa légitimité : se nommer Sarkozy.
ouai, pas grand chose à dire là dessus.
Si ce n'est, avec un brin de lassitude : jusqu'à quand cette pantalonnade va-t-elle durer ?
kuhing
 

Re: Jean Sarkozy prend la tête du Conseil Général 92

Messagede Maximus » 16 Juin 2008, 12:15

Rien de nouveau sous le soleil... Une oligarchie masquée en république :x
Maximus
 

Re: Jean Sarkozy prend la tête du Conseil Général 92

Messagede FRED » 16 Juin 2008, 12:40

Il ai déjà maire d'Antony Devedjian, ce qui pose aussi la question de la multiplication des mandats.

Quant au Balkanie et le clan UMP dans les Hauts de Seine, faut voir ce qu'ils ont démolie comme logements sociaux, pour reconstruire du grand standing dans une ville comme Plessis Robisson ou Chatenay Malabry (ma ville).

Leur dieu c'est le fric, alors les places sont très disputées.
* « Nous n’avons pas peur des ruines. Nous sommes capables de bâtir aussi.

Buenaventura Durruti
FRED
 
Messages: 308
Enregistré le: 15 Juin 2008, 19:05
Localisation: Paris

Re: Jean Sarkozy prend la tête du Conseil Général 92

Messagede willio » 19 Juin 2008, 10:06

FRED a écrit:Il ai déjà maire d'Antony Devedjian, ce qui pose aussi la question de la multiplication des mandats.


Le type de mandats tout court déjà...
willio
 

Re: Jean Sarkozy prend la tête du Conseil Général 92

Messagede Le Païen » 19 Juin 2008, 12:19

Maximus a écrit:Rien de nouveau sous le soleil... Une oligarchie masquée en république :x

Ce qui laisse à entendre que les Français n'ont jamais eu le désir de supprimer la monarchie.
Leur regard a toujours été tourné uniquement vers une personne : le Roi, le Président, peut importe son nom au fond pourvu qu'il y est toujours un maître. Lorsque que la colère monte trop, alors il faut lacher les eaux : on coupait une tête, désormais, on vote pour un autre. le résultat est toujours le même. Seul avantage, c'est moins sanguinaire.
Pourvu que cela change mais surtout pas trop !!! Voyons ! Le français serait perdu sans son maître ! "Une France sans chef, vous n'y pensez pas" disent-ils ; "Ce serait le chaos ! la fin de la civilisation !"
Triste situation...
Le Païen
 

Re: Jean Sarkozy prend la tête du Conseil Général 92

Messagede FRED » 19 Juin 2008, 13:12

Faut faire une différence a mon avis entre, la vie telle qu'ont la souhaite, et la vie t'elle qu'elle ai, et malheureusement un Devedjian et ceux de ça bande construis a tour de bras des logement hauts standing, qui mette pas mal de citoyen a la rue ou confiné dans un quatre mètre carré.
* « Nous n’avons pas peur des ruines. Nous sommes capables de bâtir aussi.

Buenaventura Durruti
FRED
 
Messages: 308
Enregistré le: 15 Juin 2008, 19:05
Localisation: Paris

Re: Jean Sarkozy prend la tête du Conseil Général 92

Messagede Yace » 21 Juin 2008, 15:32

Après Duvalier père et fils, voici Sarkozy père et fils. Bébé Doc nouvelle version !
Le plus drôle, c'est que cette tête de noeud de Jean Sarkozy (avec son brushing, excusez-moi, hein...) avait déclaré (source: Le Canard Enchainé ) qu'il entendait lutter contre les discriminations à l'encontre de Neuilly.

c'est vrai, tous ces salauds de pauvres ! Toute cette racaille de Barbès, de la Goutte d'Or, de la Courneuve...Sans eux, le prince Jean se porterait mieux....
Yace
 

Re: Jean Sarkozy prend la tête du Conseil Général 92

Messagede Harfang » 22 Juin 2008, 15:46

Parfois, je me dis que je préfèrerai même un dictateur ou un roi... J'y verrais l'avantage que le mot de démocratie ne soit pas souillé à chaque instant par tous cette caste de manipulateurs et de profiteurs.
Harfang
 

Quand Renault tousse l'Europe s'enrhume...

Messagede kuhing » 25 Juil 2008, 08:54

Alors que son PDG Carlos Ghosn ne touche pas moins de 5,2 millions d'euros net annuel et que Renault a réalisé plus d'un milliard et demi de bénéfices, le même Ghosn annonce la suppression de 5000 emplois en Europe dont 1000 en France à titre "préventif" selon ses propres termes.

Peut-il y exister de plus grand cynisme ?

Alors, travailleurs de chez Renault, pouvez vous accepter l'inacceptable ? N'est-il pas temps de prendre solidairement vos usines et de les faire tourner en autogestion à votre propre profit intégral ?
Vos syndicats ne défendent pas ce projet ? Et bien quoi de plus clair : leurs dirigeants sont des traitres.

Travailleurs de chez Renault, n'est-il pas temps prendre vos affaires directement en mains ?

Image
kuhing
 

Une arrestation de plus

Messagede Clown » 04 Aoû 2008, 13:57

Une arrestation de plus

Le 29 juillet, G. s’est fait arrêté à dix heures du matin en pleine rue,
à Montreuil, alors qu’il sortait de là où il avait passé la nuit. Sous
la réquisition de la juge anti-terroriste Marie Antoinette Houyvet,
l’équipe de la brigade criminelle section anti-terroriste du commandant
Mario Menara le place immédiatement en garde à vue en régime
anti-terroriste.

Ce qui implique que celle-ci peut durer jusqu’à 96h, qu’il n’a droit à
un avocat qu’à partir de la 72e heure et que c’est le juge qui décide
s’il peut prévenir un proche, en l’occurrence elle le refusera.

On lui déclare rapidement que l’objectif de cette arrestation est de
comparer son ADN à ceux qui auraient été retrouvés sur un engin
incendiaire, sous une dépaneuse de police en mai 2007. Deux personnes
dont les ADN correspondraient sont en détention et la brigade criminelle
dit rechercher encore trois personnes de sexe masculin dont les ADN
correspondraient à ceux prélevés sur l’engin. Deux policiers menottent G
à une chaise, lui ouvrent la bouche de force et prélèvent son ADN.

La brigade criminelle affirme que deux gardes à vue passées avec Juan et
une vérification d’identité à l’occasion d’une manifestation devant la
prison de Fresnes en soutien à celui-ci, sont des éléments suffisants
pour lancer une investigation contre G. En l’occurrence, cette
investigation a déjà donné lieu à une filature pendant un temps
indéterminé ("on sait où tu as dormi et à quelle heure tu te lèves"),
une surveillance des appels téléphoniques (G. peut voir précisément sur
une table de la brigade tous les appels qu’il a donné et reçu et les
noms qui correspondent à ces numéros pendant au moins trois semaines),
et à une enquête sur ses activités. Les interrogatoires portent sur les
liens qu’il entretiendrait avec les personnes incarcérées au cours dans
cette affaire.

Mais G. n’a "rien à déclarer". Alors les flics discutent, jouent les
gentils, tentent de cerner le profil... Suit une réquisition au domicile
de G. lors de laquelle des tracts (Refuser le fichage ADN, Pourquoi nous
haissons la police, Quand la BNP collabore, Fêtons la destruction du CRA
Vincennes,), une brochure (Refuser le fichage ADN) et une affiche
(Réunion contre les nouvelles technologies de police) sont saisis et mis
sous scellés. La brigade criminelle dit s’occuper des actes de violence
de la mouvance anarcho-autonome (à cette occasion G. apprend par un flic
que RESF en ferait partie) et plus particulièrement de l’affaire de la
dépanneuse et de celle d’agences BNP dévastées et incendiées.

Elle convoque pour le lendemain les trois personnes présentes dans
l’appartement au moment de la perquisition. Les flics menacent : "si
vous ne venez pas, vous ne pourrez pas sortir de France" ou "tant que
vous ne venez pas, G. ne sortira pas".

après de longues discussions et sous la pression de la police, les trois
personnes se rendent au quai des Orfèvres. On les interroge sur les
liens qu’ils entretiendraient avec les personnes de l’affaire pré-citée,
sur les tracts saisis, sur leur présence et celle de G. à Montreuil. Les
trois personnes convoquées déclarent méconnaître l’affaire ainsi que les
personnes supposées concernées. Enfin, les flics disent que l’ADN ne
correspond pas, ils attendent que les personnes convoquées soient
interrogées et ils relâchent G.

Les lois sont immorales, notre délinquance a des principes... actifs.
Liberté pour Isa, Juan et tous les autres enfermés

Pour plus d’informations brochure mauvaises intentions sur
http://infokiosques.net/spip.php ?article597
Clown
 

Un député UMP assassine une femme et se donne la mort.

Messagede Roro » 18 Nov 2008, 00:28

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches ... emme_.html

Le député UMP Jean-Marie Demange s'est apparemment suicidé par arme à feu lundi matin à son domicile de Thionville (Moselle) après avoir semble-t-il tué une femme, a-t-on appris de source policière.

Jean-Marie Demange avait été réélu en 2007 député de la 9e circonscription de la Moselle, mais il avait été battu aux dernières élections municipales à Thionville laissant la place à la liste socialiste.

Jean-Marie Demange, médecin originaire de Toulouse (Haute-Garonne), avait 65 ans. Il avait été élu député de Thionville sans interruption depuis 1986 et avait dirigé la ville pendant deux mandats, entre 1995 et mars dernier.

"Jean-Marie Demange était un de mes collègues que j'appréciais, qui était actif, il avait eu du mal à se remettre d'un échec aux municipales à Thionville, et visiblement ça l'avait beaucoup affecté", a expliqué Dominique Paillé, porte-parole de l'UMP interrogé par téléphone sur i-Télé.

"Je ne sais s'il y a un lien entre les éléments dramatiques desquels nous parlons et cet échec aux municipales mais quoiqu'il en soit, c'est une perte pour l'UMP, et c'est un drame, un drame pour sa famille, un drame pour la famille de la femme qu'il a malheureusement assassinée. C'est un événement comme on aimerait ne jamais avoir à en vivre". AP


C'est fou cette histoire, si tous les députés UMP ont un flingue à la maison, je me demande bien si la DCRI va surveiller ces gens-là. Ha ben non ! Juis con ! Ils sont capitalistes, eux, ils ont le droit d'avoir des flingues et de tirer sur tout ce qui bouge.

"Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument".
La Nature n'a fait ni serviteurs ni maitres, c'est pourquoi je ne veux ni commander ni recevoir d'ordres.
Avatar de l’utilisateur-trice
Roro
 
Messages: 760
Enregistré le: 15 Juin 2008, 19:28

Re: Un député UMP assassine une femme et se donne la mort.

Messagede Pia » 18 Nov 2008, 00:35

C'est incroyable, on n'avait pas vu ça depuis Action Directe!
Pia
 
Messages: 91
Enregistré le: 27 Juin 2008, 22:26

Re: Un député UMP assassine une femme et se donne la mort.

Messagede Pïérô » 18 Nov 2008, 00:40

article a écrit:Le député UMP Jean-Marie Demange s'est apparemment suicidé par arme à feu lundi matin à son domicile de Thionville (Moselle) après avoir semble-t-il tué une femme, a-t-on appris de source policière.

en rapport avec autre chose, celà devient étonnant et interrogeant ce métier de "journaliste". :lol:
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21203
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Un député UMP assassine une femme et se donne la mort.

Messagede Roro » 18 Nov 2008, 01:11

qierrot a écrit:
article a écrit:Le député UMP Jean-Marie Demange s'est apparemment suicidé par arme à feu lundi matin à son domicile de Thionville (Moselle) après avoir semble-t-il tué une femme, a-t-on appris de source policière.

en rapport avec autre chose, celà devient étonnant et interrogeant ce métier de "journaliste". :lol:



Mais voyons ! Tu ne vas tout de même pas mettre sur un même pied d'égalité un honnête citoyen élu du peuple comme Jean-Marie Demange et des terroristes de l'ultra-gauche tout de même ! :mrgreen: :wink:

Tu sais bien que le justice est la même pour tout le monde ! :v:
La Nature n'a fait ni serviteurs ni maitres, c'est pourquoi je ne veux ni commander ni recevoir d'ordres.
Avatar de l’utilisateur-trice
Roro
 
Messages: 760
Enregistré le: 15 Juin 2008, 19:28

Suivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité