Education

Education

Messagede Pïérô » 21 Mai 2017, 11:41

Jean-Michel Blanquer, le « performer » de l’Éducation nationale

Le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, n’est pas seulement un homme « de la société civile », il est aussi l’ancien président de l’ESSEC. Blanquer a déjà ses fans, ceux qui rêvent d’une école du mérite, où les meilleurs s’en sortiront au prix d’efforts, de labeur et d’acquiescement aux exigences des chefs.

... https://larotative.info/jean-michel-bla ... -2251.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Education

Messagede bipbip » 25 Mai 2017, 20:28

En cachette, la sulfureuse association SOS Education efface tous ses liens avec le nouveau ministre de l’Education nationale

Une “interview exclusive” du nouveau ministre de l’Education nationale donnée le jour de sa nomination, à une sulfureuse association anti-avortement et proche de l’extrême-droite, a mystérieusement disparu du jour au lendemain.

Mais où est donc passée “l’interview exclusive” de Jean-Michel Blanquer, le nouveau ministre de l’Education nationale, donnée juste après sa nomination, à l’association SOS Education qui était décrit comme proche de l’extrême droite et anti-avortement selon Libération ? Deux jours après la nomination de cet homme de 52 ans, rue de Grenelle, l’entretien publié sur le site de l’association, a disparu. Réalisé par son délégué général, Jean-Paul Mongin, Jean-Michel Blanquer y exposait sa vision de l’éducation et ce qu’il compte entreprendre au ministère.

... http://www.anti-k.org/2017/05/21/cachet ... nationale/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede bipbip » 10 Juin 2017, 20:32

Education : l’inquiétante idéologie présidentielle

Le programme du nouveau Président de la République pour ce qui concerne l’Education n’est pas tout à fait, comme il pourrait paraître à une lecture superficielle, d’une totale indigence. Il est plutôt particulièrement inquiétant, décrivant en effet si l’on y regarde de plus près, le projet d’une école qui ne serait plus une école mais bel et bien la préfiguration de l’Entreprise.

... http://www.questionsdeclasses.org/?Educ ... tor-Romero
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede bipbip » 18 Juil 2017, 08:59

Universités : le tournant austéritaire de Macron

C’est par une simple lettre adressée à la Commission des finances de l’Assemblée Nationale que le gouvernement a fait savoir le 12 juillet dernier qu’il procèderait à une coupe de 331 millions d’euros sur les crédits déjà budgétés qu’il devait verser en 2017 aux établissements de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

Cette brutale coupe constitue une rupture nette avec les promesses de campagne de Macron qui s’était engagé dans sa campagne à « sanctuariser » les crédits de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elle donne ainsi du crédit aux rumeurs qui annoncent, qu’à rebours de toutes ses promesses de campagne, le gouvernement serait en train de préparer un budget de choc en 2018 pour les Universités.

... http://www.anti-k.org/2017/07/15/univer ... de-macron/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede bipbip » 15 Oct 2017, 16:26

Jean-Michel Blanquer : Une rentrée sous le signe de l’échec

La rentrée scolaire s’organise autour d’un échec généralisée  : difficultés sociale, formation sinistrée des enseignants, droits d’inscription bafoués, classes surchargés... Seule alternative : se mobiliser pour défendre l’école publique.

Le nouveau ministre de l’Éducation national, Jean-Michel Blanquer, donne le ton en organisant une rentrée scolaire catastrophique.

Échec n°1  : l’entourage social des enfants ne cesse de se dégrader : enfants mal logés, enfants vivant la précarité sociale, destruction de la médecine de prévention, destruction des Réseaux d’aide aux difficultés scolaires. Aucune amélioration des résultats de l’école n’est réaliste, sans une amélioration des conditions de vie des enfants. Et pour l’instant, rien n’est prévu…

Échec n°2  : la formation initiale des enseignants n’est toujours pas à la hauteur des besoins ni d’un point de vue didactique, ni d’un point de vue pédagogique. On continue à faire semblant de croire que disposer d’un mastère permet d’enseigner, alors que tout le monde sait que c’est faux. La formation continuée des enseignants est effondrée  : il n’y a plus de stages, ni de temps de réflexion ou de formation en cours de carrière.

Échec n°3  : Le droit à l’inscription des élèves est bafoué. On ne compte plus les étudiants qui ne sont pas parvenus à s’inscrire à l’université, les lycéens qui n’ont pas de bahut (et les lycées qui n’ont pas le matériel nécessaire pour faire travailler les lycéens… comme au lycée Sabatier de Bobigny), les collégiens refusés le jour de la rentrée, les écoliers que les mairies refusent d’inscrire au mépris de l’application de la loi sur l’obligation scolaire.

Échec n°4  : Après avoir supprimé un dispositif «  Plus de maîtres que de classes  » sans aucune évaluation dans les écoles REP +, le gouvernement a imposé des «  CP à 12, 100 % de réussite  » sans aucune concertation avec les mairies qui n’ont pas les locaux, ni les enseignants qui du coup se retrouvent à deux dans la même salle sans l’avoir choisi.

Pour nous occuper l’esprit, le gouvernement recommence à nous promener avec un pseudo débat entre la syllabique et la globale, les neurosciences et le numérique à l’école, alors que ce qui s’organise, c’est l’affaiblissement de l’école publique afin de créer un marché scolaire et péri-scolaire permettant l’entrée des grands groupes privés dans un espace plus que prometteur du point de vue des bénéfices à prendre.

Pour nous détourner du réel, on fait la promotion à tous les étages des écoles «  alternatives  », «  bienveillantes  », dans lesquels les enfants des familles aisées pourraient suivre des scolarités apaisées et coûteuses, pendant qu’iraient à l’abandon les écoles des banlieues et des villages pressurées à l’extrême pour faire baisser les dotations de l’État.

La seule alternative, c’est de dé­fendre l’école publique, non pas pour ce qu’elle est mais pour ce qu’on voudrait qu’elle soit, défendons-là en construisant des mobilisations pour exiger pour tous les enfants des conditions de vie et de travail acceptables, et l’application des droits sociaux qui les concernent  : droit à l’école, droit à la médecine de prévention, droit à des enseignants formés et compétents, droit à l’amélioration réfléchie des conditions d’enseignement.

Véronique Decker (Amie d’AL)

http://www.alternativelibertaire.org/~f ... de-l-echec
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 20:18

JM Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale, invité sur France inter ce lundi 27 novembre, a montré une nouvelle fois, s’il le fallait, la grande fumisterie de la « grande cause nationale pour l’égalité femmes-hommes » version Macron.

La « grande cause nationale » de JM Blanquer - Égalité femmes-hommes ou sauvetage de la Manif pour Tous ?

JM Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale, invité sur France inter ce lundi 27 novembre, a montré une nouvelle fois, s’il le fallait, la grande fumisterie de la « grande cause nationale pour l’égalité femmes-hommes » version Macron.

Lutter contre le sexisme, démonter les stéréotypes qui en sont à la racine et l’alimentent tous les jours, combattre les mécanismes de domination qui se jouent dès la cour d’école… Tout cela demande des moyens, des outils concrets, du temps, une volonté politique forte. Face à cette nécessité, quel est le message de JM Blanquer ?
Discréditer les ABCD de l’égalité, dispositif expérimenté dans certaines écoles primaires qui permettait de traiter spécifiquement, et avec des outils adéquats, la question des stéréotypes de genre. Selon le ministre, ce dispositif aurait été un « échec »…

Parce qu’il n’a pas renversé la tendance d’une société profondément marquée par les stéréotypes sexistes ? Quel dispositif le pourrait, en seulement quelques mois d’une courte existence, dans seulement quelques écoles ?

Parce qu’il a entraîné la levée de boucliers de parents réactionnaires sympathisant-es de la Manif pour Tous ? Quelle complaisance à l’égard de celles et ceux qui souscrivent au sexisme et aux LGBTphobies en défendant les pires stéréotypes (souvenons-nous du slogan « Touche pas à mes stéréotypes de genre ! ») et en menant des campagnes de communication abjectes (souvenons-nous de la campagne où les enfants né-es de PMA sont comparés à des légumes) ! On voit bien où vont ses sympathies idéologiques ! On les invite à l’école !

Cette complaisance est bien la feuille de route du gouvernement sous la présidence Macron (après la supposée « humiliation » de la Manif pour Tous évoquée par le candidat Macron, après les déclarations de Marlène Schiappa prête à discuter avec cette organisation). Que signifie l’insistance de JM Blanquer sur l’inclusion des parents si ce n’est un appel du pied à ce mouvement réactionnaire ?

Hormis cette « mallette parents » brandie comme un talisman et ces rencontres enseignant-es/parents en début d’année, que propose le ministre de concret ? Rien (la réunion explicative en direction des parents sera vite menée). Le « module d’enseignement » annoncé dans les écoles reste une incantation floue, et on peut supposer qu’il subira le même sort que les heures d’éducation à la sexualité prévus par les textes officiels : ne pas être appliqué faute de moyens et de volonté politique. Encore une fois, les personnels sont laissés sans moyens horaires, sans outils pédagogiques, avec leur seule détermination pour traiter ces sujets essentiels.
Ultime gage aux mouvements réactionnaires, JM Blanquer fustige également l’écriture inclusive et défend la perpétuation d’une langue où le masculin serait une forme neutre ! Pourtant, comme le dit Alain Rey « l’accord au masculin est anti-féministe » et le masculin est tout sauf « neutre » : il modèle les représentations des élèves en invisibilisant le féminin.

Il est clair qu’en matière de lutte contre le sexisme et les LGBTphobies, nous n’avons rien à attendre de ce gouvernement. Tout ce que nous gagnerons dans ce domaine, ce sera par une mobilisation forte, à l’image du mouvement contre les violences initié par #MeToo. SUD éducation sera en première ligne pour défendre le développement de pédagogies antisexistes déconstruisant les stéréotypes, pour exiger de vrais moyens alloués aux établissements et aux collègues, pour combattre sans relâche celles et ceux qui voudraient, par leur lobbying réactionnaire nocif, nuire à l’égalité et l’émancipation de toutes et tous.


http://www.sudeducation.org/La-grande-c ... de-JM.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede bipbip » 05 Déc 2017, 23:40

Blanquer et l’apprentissage de la lecture : comment instrumentaliser l’échec scolaire

La publication du dernier rapport PIRLS sur « la compréhension de l’écrit des élèves de CM1 » vaut moins par les informations fournies que par l’ahurissant spectacle donné dans sa conférence de presse par Blanquer, qui aura réussi, comme à son habitude, à détourner l’attention de l’opinion publique pour tenter de faire passer en en force les conceptions réactionnaires qui lui sont chères.

... http://www.questionsdeclasses.org/?Blan ... er-l-echec
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede Pïérô » 15 Déc 2017, 13:24

Chronique d’une année scolaire : le calendrier de l’avent de Jean-Michel Blanquer

Le retour de l’uniforme, de la dictée quotidienne, la privation de la liberté pédagogique, la menace juridique, la caution scientifique à tout crin... Tout est bon pour Blanquer qui ne cesse de s’exprimer ces derniers temps. Il ose même remettre le port du voile à l’ordre du jour.

... https://larotative.info/chronique-d-une ... -2546.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Education

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 17:13

Et un cadeau à l’enseignement privé, un !
10 millions d’euros. C’est le montant que le gouvernement vient de subtiliser à l’enseignement public dans un petit arrêté publié en catimini au journal officiel le 6 décembre dernier [1]. Ces 10 millions d’euros sont offerts dans un même mouvement sur un plateau d’argent à l’enseignement privé, largement confessionnel. Dans ces écoles gavées de subventions, se perpétue l’entre-soi des classes dominantes.
Cet argent manquera dans nos écoles, nos collèges, nos lycées, nos universités. Bâtiments vétustes, sureffectifs en classe, personnels à bout… mais le gouvernement estime manifestement que ce n’est pas encore assez puisqu’il supprime des postes et réduit les budgets.
... http://www.sudeducation.org/Et-un-cadea ... ement.html


Bac/lycée, lecture, postes... Blanquer attaque l’école
A la Une : Suppression de 2580 postes aux concours du second degré ¤ Réforme du bac et du lycée ¤ Lecture : offensive réactionnaire de Blanquer /// A lire également : Orientation post BAC > Le tri social dans la précipitation ¤ Libertés syndicales > Une inspectrice du travail sanctionnée pour avoir pris la parole. Le ministère du travail baffoue la liberté d'expression et le droit syndical. ¤ Égalité femmes-hommes > La « grande cause nationale » de JM Blanquer. Égalité femmes-hommes ou sauvetage de la Manif pour Tous ? ¤ Solidarité internationale > Solidarité avec les universitaires injustement accusé.e.s en Turquie. Contre la répression des universitaires qui ont signé une pétition pour la paix ! ¤ Précarité > Les services civiques, pour SUD éducation, c'est non ! Des super-bénévoles pour faire tourner les établissements scolaires ?
... http://www.sudeducation.org/lettre/fede ... 22017.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 20:31

Plus d’élèves et, en même temps, moins de profs…

Éducation. Le projet de budget prévoit une lourde baisse du nombre d’enseignants recrutés l’an prochain dans les collèges et lycées, sur fond d’effectifs d’élèves en hausse. Cherchez l’erreur.

Reconnaissons à Jean-Michel Blanquer un art consommé de la diversion. Depuis quelques semaines, le ministre de l’Éducation nationale enchaîne avec une régularité presque suspecte les vraies fausses annonces – dictée, chorale, « confinement » des portables dans les cartables…

... https://humanite.fr/plus-deleves-et-en- ... ofs-647312
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede bipbip » 15 Fév 2018, 19:53

Sylvain Pattieu : « Cette réforme du bac est une machine de guerre »
Le lycée à la carte que propose le rapport Mathiot correspond à un système libéral où l’élève devient entrepreneur de son propre parcours, dénonce, dans une tribune au « Monde », l’historien et écrivain Sylvain Pattieu.
... http://www.lemonde.fr/idees/article/201 ... aOPbPMg.99

Réforme du bac et du lycée
Bac 2021 : la Blitzkrieg de Blanquer sur le lycée
C’est avec quelques minutes de retard que le ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer a annoncé, rue de Grenelle, le contenu de la très redoutée réforme du baccalauréat, surtout, et celle du lycée. Suivant de prêt les recommandations du rapport Mathiot, le ministre a confirmé la mise en place d’un « bac local » rompant avec la logique de diplôme national, la suppression des filières S-ES-L pour accroitre la spécialisation. Prudent, le ministre a cependant laissé dans le flou, d’autres points épineux comme les enseignements en seconde, la présence d’un non-enseignant dans les jurys des oraux de bac. L’annonce de la réforme de la filière technologique, quant à elle, a été différée.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Bac- ... r-le-lycee
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede Pïérô » 22 Fév 2018, 07:49

Chronique d’une année scolaire : Saint Blanquer, priez pour nous

En déroulant ses mesures censées compenser les inégalités sociales, le Ministre dresse en creux le portrait d’une France d’en bas handicapée socialement. Au fil des discours, son élitisme transparait clairement. En tant qu’orateur, lui-même se positionne comme modèle normatif.

... https://larotative.info/chronique-d-une ... -2649.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Education

Messagede bipbip » 06 Mar 2018, 09:59

Jusqu'à 300 fermetures de classes en zone rurale, l'opposition crie à la trahison

Jean-Michel Blanquer a fini par répondre aux accusations. Mais ses explications n'ont pas convaincu.

POLITIQUE - Jusqu'à présent, il refusait d'avancer un chiffre, énonçant un principe général: "chaque département rural de France aura plus de professeurs par élève", résumait Jean-Michel Blanquer accusé depuis plusieurs semaines par l'opposition de prendre les campagnes en otage pour mener à bien le dédoublement des classes de CP dans les zones d'éducation prioritaire.

Ce lundi, le ministre de l'Education a convenu que 200 à 300 classes fermerait en zone rural, confirmant les doutes des syndicats. Ces derniers -et les élus des petites communes- accusaient le gouvernement de privilégier les ouvertures de classe dans les grandes villes des départements ruraux au détriment des classes à la campagne.

... https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/0 ... _23377460/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede bipbip » 09 Mar 2018, 02:30

Parcoursup, réforme du lycée, baisse des DHG

Réforme dans l’éducation : Blanquer fait la sourde oreille à la contestation

Pour éviter les sujets qui fâchent : la réforme du lycée (et du bac), la baisse des moyens et Parcoursup, e ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, s’est trouvé un nouveau hochet : l’interdiction des téléphones portables, qu’il évoque lundi 5 mars à la Matinale de France Inter. La colère est pourtant palpable dans les établissements de la région parisienne, et la contestation s’organise au retour des vacances en vue de la mobilisation nationale de la fonction publique du 22 mars.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Refo ... ntestation
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Education

Messagede bipbip » 11 Mar 2018, 01:48

Bac pro : l’imposture Chevènement, Macron, Blanquer
Nestor poursuit son décryptage idéologique des réformes libérales menées tambour battant par le ministère dans le secondaire et le supérieur. Plus polémique que d’habitude, il s’interroge sur les finalités du Bac pro.
... https://www.questionsdeclasses.org/?Bac ... n-Blanquer

Les retraites des agriculteurs devaient augmenter… Macron l’empêche au Sénat
Après qu'Emmanuel Macron, au Salon de l'Agriculture, ait justifié ses attaques contre les cheminots par la précarité et les faibles retraites des agriculteurs, le gouvernement a bloqué cette semaine un projet de loi visant à augmenter la retraite des exploitants agricoles.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Les- ... e-au-Senat
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Suivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités