Veille des outils de répression

Re: Veille des outils de répression

Messagede bipbip » 05 Juin 2016, 15:47

Le gouvernement socialiste expérimente de nouvelles armes contre le mouvement social !

Vous avec apprécié les Flash-Balls, qui tirent des balles en caoutchouc ? Vous avez aimé les LBD 40, encore plus puissants et dangereux, qui ont mutilé des dizaines de personnes ces dernières années ? Vous adorerez les nouvelles armes testées actuellement par la police.


Image


Cette photo a été prise le 2 juin 2016, à Oullins, à côté de Lyon, lors d'une manifestation à l'occasion de la venue d'Emmanuel Macron. Cette arme tenue par un CRS ne ressemble à rien de connu en France. Il s'agit d'un énorme fusil noir doté d'un barillet pouvant tirer plusieurs coups en rafale. Cette arme ne ressemble ni aux lanceurs de grenades lacrymogènes, ni au lanceurs de balles en caoutchouc actuellement distribués à la police française.

Renseignement pris, cette nouvelle arme évoque fortement le fusil ARWEN, une arme utilisée notamment au Québec. Ce fusil permet aux policiers de tirer des grenades de tous types et des balles en plastique en rafale, alors que le LBD 40 ne pouvait tirer « qu'un seul » coup à la fois. Elle a mutilé de nombreux manifestants au Québec.

Voici une image des fusils ARWEN : http://moisemarcouxchabot.com/wp-conten ... chette.jpg

Autrement dit, cette nouvelle arme, visiblement testée contre les manifestants dans le plus grand secret par le gouvernement, démultipliera encore énormément la puissance de feu et la violence de la police en France.

L'orage arrive.

https://nantes.indymedia.org/articles/34886
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Veille des outils de répression

Messagede bipbip » 09 Juin 2016, 08:32

Oui, le port du matricule est obligatoire pour les policiers et les gendarmes

Plusieurs journalistes et témoins ont affirmé ces dernières semaines avoir fait face à des gendarmes ou policiers sans matricule au cours de manifestations contre la loi travail. Une vidéo de l’agence de presse Taranis News montre par exemple ce représentant des forces de l’ordre, dont l’écusson et le matricule ont semble-t-il été retirés sans apparaître ailleurs :

... http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... 55770.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Veille des outils de répression

Messagede bipbip » 13 Juin 2016, 02:05

Les services de renseignement ont mis en place une surveillance générale illégale dès 2009

Bien avant les révélations d’Edward Snowden, la France avait mis en place un dispositif de surveillance automatisé de son réseau internet via l’installation de sondes sur l’ensemble du réseau ADSL. Ce programme, baptisé « IOL » pour Interceptions obligatoires légales, permettait de détourner le trafic d’un usager en entrant simplement son identifiant. Il permettait également de collecter « en temps réel », et potentiellement en masse, les métadonnées, pratique pourtant non autorisée à l’époque.

... http://www.anti-k.org/2016/06/06/les-se ... 14D9Idf21t
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Veille des outils de répression

Messagede bipbip » 16 Juin 2016, 15:37

À Marseille, SFR et la police geolocalisent en masse

Pour surveiller les mouvements de foule lors de l’Euro 2016, la Mairie de Lille a acheté un logiciel au fournisseur téléphonique SFR, "SFR Geostatics" qui permet de cartographier en temps réel les déplacements de foules grâce aux téléphones des utilisateurs. SFR utilise habituellement le logiciel à des fins de marketing, la CNIL a "validé" l’utilisation du logiciel, le jugeant respectueux de la vie privée des utilisateurs.

http://www.secoursrouge.org/France-A-Ma ... t-en-masse
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Veille des outils de répression

Messagede Pïérô » 17 Juin 2016, 06:51

Connaître ses droits est une infraction : un écrit d'avocat à lire à vos risques et périls

Le fait, pour un manifestant, d'avoir en sa possession un tract syndical donnant des conseils en cas d'interpellation fait-il automatiquement de lui un suspect ? C'est ce qu'a estimé le procureur général de Paris. Cela en dit long sur la politique pénale de notre gouvernement, pour l'avocate Laure Heinich.

Devant donner sa position sur la demande de mise en liberté d’un individu soupçonné d’avoir participé à des violences lors d’une manifestation, le procureur général de Paris choisit de s’y opposer. Parmi les raisons invoquées, un tract trouvé en perquisition. Il s’agit d’un document d’un syndicat d’avocats donnant des conseils en cas d’interpellation. Sur ce tract, sont énoncés les droits des personnes placées en garde à vue (le droit au silence, le droit de se faire assister d’un avocat, de prévenir sa famille, de bénéficier d’un examen médical), il y est aussi prescrit de ne pas insulter les forces de l’ordre ni d’avoir un comportement violent envers eux.

Pour le procureur général, détenir un tel document prouve la volonté de participer à une action violente et justifie ainsi la répression la plus ferme. Il semble donc que connaître ses droits en cas de placement en garde à vue caractériserait une intention de nuire.

Au pays de "Charlie", lire est un danger

Suspecter un citoyen qui s’informe, cela en dit long sur la politique pénale de notre gouvernement… Au pays de "Charlie", si la liberté d’écrire est sauve, lire est un danger. On recommanderait trop de ne pas s’intéresser au droit des prisonniers, la sanction semblant dictée par l’intitulé du papier.

Par un tel positionnement, le procureur général entend ni plus ni moins sanctionner l’accès au droit par les citoyens. Et puisque nul n’est censé ignorer la loi, impossible d’échapper à la répression : c’est une infraction de la méconnaître et une infraction de l’apprendre…

... http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... erils.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20842
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Veille des outils de répression

Messagede bipbip » 29 Juin 2016, 13:36

UE : L’Union Européenne aura ses propres gardes-frontières

L’Union européenne va se doter d’un corps de gardes-frontières et de garde-côtes, qui devra notamment être capable de déployer 1.500 personnes dans les pays de l’Union dont les frontières extérieures sont sous pression. Le Parlement européen, le Conseil et la Commission sont parvenus mercredi à un accord sur le sujet. Ce corps regroupera une Agence européenne de gardes-frontières et de garde-côtes, provenant des rangs de l’actuelle agence Frontex - chargée des frontières extérieures au sein de l’UE - , et les autorités responsables de la gestion des frontières dans les États membres, qui continueront à assurer la gestion quotidienne de la frontière extérieure.

La création de ce corps européen faisait partie des mesures prévues dans l’agenda européen en matière de migration pour renforcer la gestion et la sécurité des frontières extérieures de l’UE adopté par la Commission en mai 2015.

http://www.secoursrouge.org/UE-L-Union- ... frontieres
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Veille des outils de répression

Messagede bipbip » 06 Juil 2016, 00:21

Vers une refonte des services de renseignement

La commission d’enquête parlementaire sur les attaques djihadistes de 2015 invite à la refonte des services de renseignement français. Les parlementaires prônent notamment la création d’une agence nationale du renseignement, placée directement sous l’autorité du Premier ministre, sur le modèle américain du Centre national antiterroriste (NTC) créé après le 11 septembre 2001. Ils souhaitent aussi la création d’un véritable bureau du renseignement pénitentiaire. Aujourd’hui, les services de renseignement français sont éclatés en six entités, sous l’autorité de trois ministères (Intérieur, Défense ou Economie), avec l’implication de policiers spécialisés, de militaires ou de douaniers.

Légende de l’organigramme :
Direction Générale de la Sécurité Extérieure
Direction du Renseignement militaire
Direction Générale de la Sécurité intérieure
SGDSN = Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale
DNRED = Douanes
TRACFIN = pistage des grosses sommes en argent liquide signalées par les banques

Image

http://www.secoursrouge.org/France-Vers ... seignement
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Veille des outils de répression

Messagede bipbip » 10 Juil 2016, 15:22

Quel est ce robot-tueur utilisé pour la première fois par la police américaine pour éliminer un tireur ?

Il s’agit d’une première digne des films de science-fiction. Micah Johnson, le militaire sniper ayant tiré sur des policiers à Dallas pendant une manifestation (contre les bavures policières), a été éliminé par un robot tueur. Alors que l’indignation de la communauté noire a gagné le pays pour les traitements infligés, une autre question se pose : que penser de l’utilisation par la police de robots capables de tuer ?

... http://sciencepost.fr/2016/07/quel-robo ... er-tireur/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Veille des outils de répression

Messagede Alex » 11 Juil 2016, 02:59

Je me permets de réagir au dernier article.

En fait, ce qu'on entend habituellement par "robot tueur" c'est une machine, une IA capable de prendre seule la décision de déclencher une action létale, sans interférence humaine. Là, d'après ce que j'ai compris, on a affaire à un robot piloté, doté d'une bombe dont l'explosion est contrôlée à distance par un opérateur humain (et je suppose fortement, à défaut de preuve sûre, que le robot est piloté directement par un opérateur humain également). En fait il me semble que l'utilisation de ce genre d'armes n'a rien de révolutionnaire, dans la mesure ou à titre personnel ça me fait pas mal penser à des engins utilisés depuis plusieurs décennies (je me souviens notamment des engins "goliath" employés par les trompes allemandes lors de la 2GM, bien qu'ils ne soient pas les seuls à en avoir utilisé).

Bref, si quelqu'un ayant plus d'infos peut m'éclairer, parce que pour l'instant j'ai un peu de mal à comprendre la polémique autour de cette arme...
Avatar de l’utilisateur-trice
Alex
 
Messages: 90
Enregistré le: 03 Jan 2015, 19:21
Localisation: Tours

Re: Veille des outils de répression

Messagede digger » 11 Juil 2016, 07:24

Oui, c'est un engin piloté. C'est le principe du drone, mais terrestre.
Il existe des recherches sur l'IA aux Etats-Unis, comme ailleurs, pour des machines à tuer autonomes. Elles ont été testées en Afghanistan, je crois, mais elles posent des problèmes de fiabilité, notamment le risque de tomber dans les mains de ceux d'en face.
Ceci dit, si ils veulent se battre par machines interposées plutôt qu'avec la chair à canon habituelle, je fournis le terrain et je compte les points.
digger
 
Messages: 1996
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Veille des outils de répression

Messagede Alex » 11 Juil 2016, 09:42

J'ai souvenir d'une formation sur FRONTEX ou des robots étaient développé pour prendre seuls la décision de tirer (il me semble qu'ils étaient équipés des fameuses armes "à létalité réduite"), m'enfin je n'ai plus les sources donc...

Qu'il existe des recherches dessus, soit. N'empèche que pour l'instant ça n'est pas réellement un "robot tueur" qui a massacré le tireur.

Après, la généralisation des drones et des IA autonomes pose des problèmes, notamment donc un contexte de guerre asymétrique. C'est par exemple le cas avec les frappes de "drones tueurs" ; le soldat ennemi étant hors de portée (à plusieurs milliers de kilomètres, dans des bases ultra-sécurisées) et les drones étant difficilement abattables vu la disproportion des moyens, les guérillas s'en prennent à la seule cible qui reste à leur portée : la population civile. Du coup la généralisation de ce genre d'engins, si elle réduit effectivement considérablement les risques pour les militaires, mets en danger la population civile et la transforme en seule cible réaliste en accentuant dans des proportions considérables la disproportion des moyens, entre armées occidentales qui pourront se payer ces bijoux de technologie et les guérillas qui continueront à se contenter d'armes traditionnelles.

Et puis des machines, ça ne se mutine pas, ça n'a pas d'état d'âme, et ça n'a pas de conscience, donc ça ne risque pas de contester même les pires ordres possibles.

Bref, moi je suis pas fan de cette ultra-technicité des armées modernes. On a totalement cassé le lien, pourtant fort il y a un siècle, entre l'organe ultime de coercition étatique (l'armée) et le "peuple" (avec tous les guillemets possibles), et pour des progressistes/révolutionnaires je trouve que ça devrait nous interpeller.
Avatar de l’utilisateur-trice
Alex
 
Messages: 90
Enregistré le: 03 Jan 2015, 19:21
Localisation: Tours

Re: Veille des outils de répression

Messagede bipbip » 17 Juil 2016, 12:09

Belgique : Fin de l’anonymat des cartes pré-payées

La commission temporaire "Lutte contre le Terrorisme" de la Chambre a adopté aujourd’hui mercredi à l’unanimité le projet de loi visant à supprimer l’anonymat des cartes de téléphonie mobile prépayées. Le projet avait franchi le cap du Conseil d’Etat et de la commission de protection de la vie privée qui examine actuellement l’arrêté royal d’exécution. Le projet de loi doit encore être examiné en séance plénière. Les nouvelles règles devraient entrer en vigueur à l’automne. Actuellement, les opérateurs téléphoniques conservent uniquement les données d’identification des clients dont la carte sim est liées à un abonnement. A l’avenir, la règle s’appliquera aux cartes prépayées, qui seront activées lorsque l’utilisateur s’est identifié.

L’identification se déroulera de plusieurs manières. Lorsque la carte est achetée dans un magasin, la carte d’identité sera scannée et les données seront transmises à l’opérateur ou il sera fait une copie de la carte et les données seront également communiquées à l’opérateur. En cas d’achat en ligne, l’identification se fera via la carte d’identité électronique, la signature électronique, un service de contact certifié ou une transaction de paiement électronique. Les nouvelles règles s’appliqueront également aux cartes prépayées qui sont déjà en service. Leurs utilisateurs disposeront d’un délai de 6 mois pour s’identifier. Les opérateurs conserveront les données qui ne seront accessibles qu’aux services de police et de renseignement, aux mêmes conditions que pour les abonnements.

http://www.secoursrouge.org/Belgique-Fi ... pre-payees
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Veille des outils de répression

Messagede bipbip » 19 Juil 2016, 08:05

Surveillance
Bruxelles et industriels rêvent de « frontières intelligentes » capables de contrôler automatiquement les individus

Ce ne sont plus seulement des murs et des grillages qu’on édifie aux frontières de l’Europe. La Commission européenne et les industriels de la sécurité rêvent de « frontières intelligentes » – les Smart borders : une multitude de fichiers et d’appareils de contrôles automatisés et interconnectés, capables de suivre chaque individu. L’objectif ? La lutte anti-terroriste et le refoulement des migrants. Mais ces dispositifs dont l’efficacité reste à prouver risquent de gréver les finances publiques, tout en menaçant les libertés et la vie privée si, demain, certains Etats décident de passer du contrôle de chacun à la surveillance de tous. Enquête.

... http://www.bastamag.net/L-UE-et-ses-cit ... rveillance
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Veille des outils de répression

Messagede bipbip » 27 Juil 2016, 12:25

La répression gouvernementale commence à se servir de vigiles privés armés

Image

Lors des manifestations de réoccupation du bois Lejuc, près de Bure, les 16 et 17 juillet derniers, les forces de l’ordre ont utilité une nouvelle méthode, consistant à s’appuyer délibérément sur des milices privées armées et dénuées de fonction officielle, témoignent les auteurs de ce texte.

... https://reporterre.net/La-repression-go ... ives-armes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25292
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Veille des outils de répression

Messagede Pïérô » 30 Juil 2016, 15:02

A Beaumont-sur-Oise, les gendarmes utilisent des armes de guerre pour le maintien de l’ordre

Le doute n’est plus permis, les forces de l’ordre utilisent bel et bien des armes de guerre pour assurer le maintien de l’ordre.

Dans les échauffourées qui ont suivi la mort d’Adama Traoré à Beaumont-sur-Oise, les gendarmes ont sorti les fusils d’assaut HK G36 dont les forces de l’ordre ont été fraîchement dotées.

En plus des HK G36, d’autres armes automatiques de la marque allemande Heckler & Koch étaient aux mains des gendarmes déployées ces soirs-là (HK UMP…)

Alors bien sûr, pour justifier cette escalade dans l’usage des armes, ils nous diront qu’ils ont essuyé des tirs de plomb. Mais personne n’est vraiment là pour en attester.

Et quand bien même une arme à feu aurait-elle été sortie pour tirer trois coups dans le vent, cela peut-il justifier une répartie toujours plus armée contre des personnes majoritairement désarmées ?

Dans cette logique, on peut s’attendre à ce que tout rassemblement de personnes, émeutières ou simplement révoltées par le sort qui leur est fait, doive désormais faire face systématiquement à des réponses militaires.

On est largement en droit de s’en inquiéter, surtout au vu de l’actualité et des envolées belliqueuses des représentants politiques de tous bords.


Photos : http://desarmons.net/?p=4627
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20842
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités