Les 35 heures ont créé 350 000 emplois

Les 35 heures ont créé 350 000 emplois

Messagede Pïérô » 20 Juil 2016, 11:10

Selon un rapport censuré de l'Igas, les 35 heures ont bien créé 350 000 emplois

L'Inspection générale des affaires sociales a produit une analyse, enterrée en interne le mois dernier et qui a finalement fuité, pointant les vertus du partage du temps de travail.

Fin juin, le Syndicat des membres de l’inspection générale des affaires sociales s’émouvait de la censure en interne d’un rapport sur les 35 heures. Si les productions de l’Igas sont censées être transmises aux ministères concernés, il existe en effet la possibilité pour son directeur de décider de ne pas en faire connaître les conclusions. Ce que Pierre Boissier, le directeur actuel, n’avait jamais fait jusqu’ici, rappelle Mediapart, alors qu’il a tranché en ce sens début juin. Au Monde, les services de l’Igas ont rappelé que «des travaux insuffisamment achevés ou présentant des faiblesses méthodologiques ne sont pas transmis par le chef de l’Igas». Une grosse quinzaine de jours plus tard, le rapport a finalement fuité (il est lisible ici). En voici les principaux enseignements:

... http://www.liberation.fr/france/2016/07 ... is_1466926
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les 35 heures ont créé 350 000 emplois

Messagede bipbip » 20 Juin 2018, 22:56

Fin des 35 heures chez PSA Vesoul : "une honte" pour la CGT, "une signature courageuse" pour FO
Les salariés de PSA Vesoul vont travailler plus de 35 heures par semaine à partir de septembre 2018. Direction et syndicats ont signé un accord ce jeudi soir. La CGT, qui n'a pas paraphé le document, parle de "honte" quand FO défend une décision "courageuse et intelligente pour les salariés".
Les 35 heures chez PSA-Vesoul, c'est terminé. Trois syndicats - FO, la CFTC et la CFE-CGC - représentant près de 80% des 3.000 salariés, ont signé l'accord ce jeudi soir, après un dernier après-midi de négociations. La durée de travail hebdomadaire sera portée à 37h45, sans compensation salariale complète, dès septembre. Seule la CGT a refusé de signer et dénonce la casse des 35 heures. Pour son délégué central, Jean-Pierre Mercier, "les salariés vont encore plus travailler gratuitement. Les salariés vont travailler 37 heures 45, payées 36 heures, soit trente-trois minutes de plus par jour, tous les jours de la semaine y compris le samedi quand il y aura des heures supplémentaires".
... https://www.francebleu.fr/infos/economi ... 1529046747

Grâce aux ordonnances Macron
Fin des 35 heures chez PSA Vesoul : FO, CFTC et CFE-CGC signent l’accord de la honte
Plusieurs semaines de négociation entre la direction et les syndicats se sont écoulées. Jeudi dernier un accord sur le temps de travail à été approuvé par les syndicats majoritaires. Avec cet accord c’est la fin des 35 heures qui est entérinée sur le site de Vesoul. Les ordonnances de Macron passées en 2017 ont permis que l’« accord de performance collective d’entreprise » soit appliqué aux salariés de l’usine.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Fin- ... e-la-honte
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les 35 heures ont créé 350 000 emplois

Messagede bipbip » 21 Juin 2018, 00:09

PSA : mort sur ordonnance des 35 heures à Vesoul

Augmenter la compétitivité de l’entreprise pour les uns, intensifier l’exploitation des travailleurs pour les autres, l’allongement du temps de travail à l’usine PSA de Vesoul suscite des réactions contrastées. À compter du mois de septembre, les 35 heures seront rangées aux vestiaires sur ce site de Peugeot.

« Je veux être le président du travail, remettre le travail à l’honneur, encourager celles et ceux qui travaillent au quotidien », affirmait Emmanuel Macron pendant la campagne électorale l’an passé. Cela n’en prend pas vraiment le chemin chez PSA, au moins sur son site de Vesoul, spécialisé dans les pièces détachées. À partir du mois de septembre, ses 3000 salariés, dont 500 employés en sous-traitance, travailleront 37 h 45 au lieu de 35 heures, sans voir leur salaire augmenter en proportion. Avec 33 minutes de plus par jour, le temps de travail augmentera de 7,85 %. Les rémunérations ne progresseront, elles, que de 3,1 %. Conséquence : une baisse du salaire horaire en guise d’encouragement.

C’est le résultat de la mise en œuvre par le groupe PSA de son premier « accord de performance collective », un des dispositifs prévus par les ordonnances de la loi travail. Ce type d’accord permet de modifier le temps de travail, la rémunération et les conditions de la mobilité professionnelle. Surtout, une fois signé, il prime sur le contrat de travail. L’entreprise au lion est friande des dispositions contenues dans les ordonnances. À peine séchée l’encre du décret d’application portant sur les ruptures conventionnelles collectives en décembre, elle entamait tambour battant un cycle de négociations sur ce point et signait un accord en janvier 2018 avec cinq des six syndicats de l’entreprise. Ce coup-ci, à Vesoul, l’accord de performance collective a été signé par la CFE-CGC, la CFTC et FO. Seule la CGT n’a pas paraphé le texte.

... https://rapportsdeforce.fr/classes-en-l ... l-06182011
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les 35 heures ont créé 350 000 emplois

Messagede bipbip » 09 Juil 2018, 19:50

Le maire impose la fin des 35 heures aux travailleurs de la commune de Boulogne-sur-mer

Le lundi 25 juin 2018, une journée de grève et un rassemblement devant la mairie ont troublé la quiétude proverbiale de la vie municipale boulonnaise. A cette occasion, nous avons rencontré quelques agents municipaux avec lesquels nous avons longuement discuté de la cinglante et expéditive remise en question de leurs conditions de travail.

La soudaineté de l’annonce a pris de court les principaux intéressés. C’est lors d’une réunion protocolaire à laquelle l’ensemble des agents avaient été conviés que Frédéric Cuvillier asséna la nouvelle. Brandissant un rapport de la chambre régionale des comptes que nul autre que lui, si ce n’est sa garde rapprochée, n’avait eu le loisir de consulter, il s’érigea du même pas en défenseur des intérêts moraux des salariés et des devoirs du Service Public. Ainsi, comme il le suggéra aux agents, en consentant de bonne grâce au sacrifice, ils échapperaient à l’opprobe. Il fallait oser. Mais comme aurait pu le proclamer un dialoguiste célèbre, “un homme politique, ça ose tout !”

La preuve, il réitère dans un courrier en date du 29 juin, dans lequel il fait porter la responsabilité de ses décisions sur les épaules de l’actuel gouvernement. Mieux, il y convoque en défense les acquis de la Résistance, une fois de plus mis à mal(1)… Plus c’est énorme et mieux ça passe. Faut-il rappeler à Frédéric Cuvillier qu’il fut aux côtés d’Emmanuel Macron un des acteurs de la politique du Parti Socialiste au pouvoir ? Qu’il y a défendu avec zèle toutes les attaques contre les travailleurs, et notamment la Loi Travail, dite “Loi El Khomri”, dont il fit l’article dans la salle municipale de la Faïencerie aux côtés des jaunes de la CFDT ?

... https://lamouetteenragee.noblogs.org/po ... e-sur-mer/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32054
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités