Climat, COP ...

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 14 Déc 2017, 22:19

Pendant que Macron organise son sommet climat, l’Etat continue de financer allègrement le réchauffement planétaire

Que fait « le bras armé de l’État dans l’économie » ? La Caisse des dépôts et consignations, gère des dizaines de milliards d’euros issus de l’épargne des Français ou des cotisations retraites. Censée « répondre à un besoin d’intérêt général », est-elle exemplaire en matière d’investissements au service du climat et des générations futures ? Pas vraiment. L’enquête conjointe menée par notre Observatoire des multinationales et l’organisation environnementale 350.org montre que cette vénérable institution continue de financer allègrement les énergies très polluantes que sont le charbon, le pétrole et le gaz. Et ce, malgré les accords de Paris sur le climat et les conséquences du réchauffement de plus en plus visibles, à l’image des incendies qui ravagent la Californie (en photo).

En matière de lutte contre le changement climatique, il y a parfois loin de la coupe aux lèvres. En l’occurrence, il y a surtout loin de la COP au porte-monnaie : tel est l’enseignement d’un rapport publié aujourd’hui par notre Observatoire des multinationales et l’ONG 350.org, à la veille du sommet international pour le climat organisé par Emmanuel Macron ce 12 décembre, date anniversaire de l’Accord de Paris. Un rapport qui risque d’éteindre prématurément les bougies d’anniversaire en recensant de nombreux investissements de l’État français dans les énergies fossiles - celles-là même qu’il convient de bannir et de laisser inexploitées dans le sol [1] afin de contenir le réchauffement climatique en-dessous de 2°C selon l’objectif convenu à la COP 21.

Une contradiction en plein jour, au moment où le « One Planet Summit » se propose de mettre à la table des négociations diplomatiques le sujet du financement de la lutte contre le réchauffement climatique, avec des partenaires bien identifiés : « Au cœur de cette journée, il sera question de la manière dont les acteurs engagés dans la finance publique et privée peuvent innover pour soutenir et accélérer notre lutte commune contre le changement climatique », énonce officiellement le site du ministère de la Transition écologique et solidaire. Le président français se rêvait en héraut du nouveau monde écolo ? Le voici sommé de balayer devant sa propre porte.

... https://www.bastamag.net/Pendant-que-Ma ... e-financer
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 15 Déc 2017, 01:06

One Planet Summit : belle opération de com’, peu de contenu

L’enjeu était de taille : redynamiser l’Accord de Paris en dégageant des financements publics supplémentaires pour les pays en développement. Las, les Etats se sont contentés de rappeler leurs promesses passées sans s’engager davantage. Seuls Axa et la Banque mondiale ont joué le jeu des nouvelles annonces.

Si le « One Planet Summit » s’est achevé avec plus d’une heure de retard, mardi 12 décembre vers 20 h 30, ce n’est certainement pas à cause d’une multiplication d’annonces fracassantes. L’objectif de ce sommet international sur le climat, organisé par la France en partenariat avec la Banque mondiale et l’Organisation des Nations unies (ONU), était de convoquer de nouveaux financements publics et privés pour l’aide au développement et la transition énergétique, au détriment des énergies fossiles. Mais après une journée de travail qui a mobilisé quelque 4.000 visiteurs dont une dizaine de chefs d’Etat, à la Seine musicale à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), les résultats n’étaient pas au rendez-vous.

... https://reporterre.net/One-Planet-Summi ... de-contenu
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 18 Déc 2017, 11:57

Que retenir du "One Planet Summit"?

Le "One Planet Summit" a voulu sacrer la finance verte.
Qu'en est-il réellement ?
En marge du sommet, les ONG dénoncent les limites voir les mensonges de cette communication .

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 21 Déc 2017, 15:52

L’arnaque de la COP 23

Changement climatique : L’arnaque de la COP 23

Les conférences sur le climat se suivent et les rejets de gaz à effet de serre ne cessent d’augmenter. Guère étonnant, quand on voit le poids des grands pollueurs dans les négociations.

Lorsqu’ils adoptèrent la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), les gouvernements savaient que leurs engagements ne seraient pas suffisants pour sérieusement faire face aux changements climatiques. Le protocole de Kyoto, adopté en 1997, prévoyait une diminution de 5 % des gaz à effets de serre (GES) mondiaux, entre 2008 et 2012, prolongé jusqu’en 2020 par l’accord de Doha. À cette époque, l’escroquerie des «  quotas de CO2  », permettant aux pays en développement de revendre leurs «  droits de polluer  », entachait déjà la bonne volonté affichée.

Depuis les accords de Paris fin 2015, les États se sont fixé l’objectif d’une hausse maximale des températures de 2 degrés maximum, 1,5 degrés au mieux. On constate cependant un fossé entre les engagements et les impératifs, dénoncé dans le dernier rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement  : «  Les engagements pris par les pays au niveau national ne représentent qu’un tiers des réductions d’émissions nécessaires à l’horizon 2030 pour respecter les objectifs.  » Le dernier bulletin de l’Organisation météorologique mondiale sur les GES révèle que les concentrations atmosphériques de CO2 «  ont augmenté à un rythme record en 2016  ». La plate-forme scientifique internationale Global Carbon Project estime que les rejets de CO2 devraient encore croître d’environ 2 % en 2017 pour atteindre le niveau colossal de 36,8 milliards de tonnes. Face à cette incohérence, les actions en justice se sont multipliées à l’encontre des gouvernements et des entreprises polluantes pour qu’ils réduisent leurs émissions de CO2.

L’une des raisons de la difficulté à avancer est le grand nombre de conflits d’intérêts parmi les participants à la COP 23. Pour commencer, Miguel Arias Cañete, président de deux compagnies pétrolières, est commissaire à l’énergie et à l’action climatique de la CCNUCC. Le négociateur du Panama, également membre du bureau de l’Ieta, une corporation de banques et de pétroliers, se retrouve coordinateur des mécanismes de marchés pour le groupe G77 + Chine, représentant l’intégralité des pays en développement à la convention cadre de l’Onu.

Conflits d’intérêts

De plus, des entreprises comme BMW ou Solvay sponsorisent la COP23, à l’instar de Suez et Engie pour la COP 21.

La CAI (Corporate Accountability International) et plusieurs rapports dénoncent la façon dont les multinationales, et plus singulièrement celles des énergies fossiles, ont capturé les négociations climatiques. Les industriels influent sur le fléchage de l’argent dédié à la lutte contre le réchauffement. Ainsi, le Fonds vert pour le climat (FVC) a-t-il amplement ouvert les portes de ses organes de travail aux banques comme HSBC ou la Bank of Tokyo Mitsubishi. En conséquence, cinq banques transnationales gèrent aujourd’hui 75 % de ses fonds, dont plus de 50 % sont alloués à des projets soutenus par le secteur privé.

Ces rapports, avec les contributions de cinq organisations mondiales profondément préoccupées par l’influence démesurée du pouvoir des entreprises, exposent comment les industries les plus responsables du changement climatique, en particulier les sociétés transnationales de combustibles fossiles, font obstacle à de réels progrès pour résoudre la crise climatique.

Zando San (AL Montpellier)


http://www.alternativelibertaire.org/?C ... -la-COP-23
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 25 Jan 2018, 14:38

Réchauffement climatique. La France en contradiction sur le climat

Emmanuel Macron a beau se présenter comme le défenseur du climat, les résultats d pays en matière d’émissions de gaz à effet de serre ne sont pas très reluisants.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! Voilà une maxime qui sied parfaitement au gouvernement. Dernier exemple en date, avant-hier, avec la publication par le ministère de la Transition écologique du bilan provisoire des émissions de gaz à effet de serre (GES).

... https://www.humanite.fr/rechauffement-c ... mat-649275
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 04 Mar 2018, 15:19

Climat

Menacés par le réchauffement, de plus en plus de villes et leurs habitants attaquent en justice les gros pollueurs

Les compagnies pétrolières, principales émettrices de gaz à effet de serre, doivent-elles payer pour protéger les populations des conséquences du réchauffement climatique ? C’est ce qu’estiment plusieurs villes, comme New York, et organisations non gouvernementales, qui multiplient les dépôts de plainte à leur encontre. Objectif : leur faire financer des aménagements protégeant les habitants de la montée des eaux ou de la fonte des glaces, et exiger des Etats qu’ils défendent le droit à un environnement sain. En un an, plus de 650 plaintes ont été déposées, aux Etats-Unis, en Europe mais aussi au Pérou ou au Pakistan.

... https://www.bastamag.net/Menaces-par-le ... -habitants
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 15 Mar 2018, 03:56

Le changement climatique aura des effets désastreux sur la biodiversité

Selon une étude scientifique publiée ce mercredi en partenariat avec le WWF, le rythme actuel d’émission de gaz à effet de serre conduira à un effondrement rapide de la biodiversité dans les régions qui en sont le plus dotées.

On savait une sixième extinction probable, mais la menace d’une disparition massive d’animaux et de plantes se précise à chaque nouvelle publication scientifique. Celle publiée ce mercredi 14 mars dans la revue Climate Change, menée par le WWF en partenariat avec des chercheurs de l’université d’East Anglia (Angleterre), prédit un avenir bien sombre à notre planète.

D’après cette étude, « si le réchauffement planétaire se poursuit jusqu’à atteindre + 4,5 °C, près de 50 % des espèces qui vivent actuellement dans les régions les plus riches en biodiversité seront menacées d’extinction d’ici 60 ans ». Ce risque serait réduit de moitié si nous maintenons la hausse de la température moyenne mondiale en dessous de 2 °C.

Pour parvenir à ces résultats, le WWF a modélisé les conséquences d’un dérèglement climatique dans 35 régions de la planète sur les plantes, les oiseaux, les mammifères, les amphibiens et les reptiles, selon trois scénarios : un réchauffement à + 2 °C (fourchette haute de limitation de la température moyenne mondiale fixée par l’Accord de Paris à « bien en dessous de 2 °C ») ; un réchauffement à + 3,2 °C (température moyenne mondiale prenant en compte la valeur médiane des engagements pris à la COP21 par les pays pour réduire leurs émissions pour 2025 et 2030) ; un réchauffement à + 4,5 °C (température moyenne mondiale si aucun effort n’est fait pour ralentir le rythme actuel des émissions, dit scénario du « laisser-faire »).

... https://reporterre.net/Le-changement-cl ... odiversite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 18 Mar 2018, 18:45

Biodiversité. Le réchauffement menace près d’une espèce sur deux dans les écosystèmes remarquables

Selon une étude portant sur 35 régions emblématiques de par leur biodiversité, un réchauffement global de 4,5°C conduirait à voir disparaître localement jusqu’à 48% des espèces. Les plantes et les amphibiens sont les plus menacées.

Le réchauffement climatique ne fera pas de quartier aux écosystèmes les plus singuliers de la planète. C’est le résultat inquiétant de la recherche réalisée par le WWF et le Tyndall Centre for Climate Change de l’Université d’East Anglia, en Grande Bretagne, et publiée ce 14 mars dans la revue scientifique Climatic Change.

Selon les projections réalisées dans 35 régions du monde, sélectionnées pour leur biodiversité emblématique, un réchauffement global de 4,5°C, soit celui vers lequel nous nous dirigeons si rien n’est entrepris, pourrait conduire à voir disparaître localement jusqu’à 48% des espèces vivant dans ces zones. Même limité à 2°C, comme le préconise l’Accord de Paris sur le climat conclue en 2015, le réchauffement global pourrait engendrer une perte de 25% de ces espèces.

... https://humanite.fr/biodiversite-le-rec ... marquables
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 24 Mar 2018, 20:13

Climat : les émissions mondiales de carbone ont encore atteint un record historique

Alors qu'elles s'étaient stabilisées depuis 2014, les émissions mondiales de carbone ont encore atteint un niveau historique en 2017 : 31,5 gigatonnes. La forte croissance économique à l'échelle mondiale explique ce phénomène : la demande mondiale d'énergie a augmenté de 2,1% en 2017, et plus de 70% de cette croissance a été satisfaite par le pétrole, le gaz naturel et le charbon, souligne l'Agence internationale de l'énergie. L'Inde et la Chine comptent pour deux tiers de cette hausse.

Cependant, "alors que la plupart des grandes économies ont connu une hausse, d'autres - les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Mexique et le Japon - ont enregistré des baisses. La plus forte baisse des émissions est venue des Etats-Unis, tirée par le déploiement accru des énergies renouvelables. En revanche, il y a eu un ralentissement spectaculaire du taux d'amélioration de l'efficacité énergétique mondiale, les décideurs ayant moins mis l'accent dans ce domaine, regrette le directeur exécutif de l'AIE, Fatih Birol. L'intensité énergétique s'est améliorée de 1,7% en 2017, contre 2,3% en moyenne ces trois dernières années".

Dans le détail, la demande en pétrole a augmenté de 1,6%, soit deux fois plus que la moyenne annuelle observée cette dernière décennie. Le secteur des transports est responsable de cette hausse, note l'AIE, en particulier à cause du développement des SUV et des camions dans de nombreuses économies.

... https://www.actu-environnement.com/ae/n ... #xtor=ES-6
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 30 Avr 2018, 15:51

DIESEL A L'HUILE DE PALME : UNE CATASTROPHE POUR LE CLIMAT

Total va importer 550.000 tonnes d'huile de palme/an pour son diesel. 550.000 tonnes, c'est 4.3 milliards de grands pots de Nutella ! Les forêts indonésiennes sont ravagées pour produire toujours plus d'huile de palme, et chaque année cette déforestation émet autant de CO2 que la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie réunies. Découvrez une des pires arnaques du greenwhashing, soutenue par Macron contre tout bon sens. Stop au diesel de palme, c'est une catastrophe pour le climat !

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 30 Avr 2018, 21:36

La concentration de CO2 dans l’atmosphère vient de passer un cap jamais atteint depuis des millions d’années

Mardi 17 avril, l’Observatoire de Mauna Loa a enregistré sa toute première lecture de dioxyde de carbone dépassant 410 parties par million (précisément 410,28 ppm). C’est la première fois qu’une tellle concentration est atteinte dans l’atmosphère depuis des millions d’années. Ce qui signifie aussi que l’humanité est entrée dans une nouvelle atmosphère, qui piégera plus de chaleur et fera changer le climat à un rythme accéléré.

Le dioxyde de carbone était de 280 ppm lorsqu’on a commencé à enregistrer les niveaux à Mauna Loa, un observatoire à Hawaï, en 1958. En 2013, il a dépassé 400 ppm. Et en quatre ans plus tard, on est à 410.

... https://reporterre.net/La-concentration ... is-atteint
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 10 Mai 2018, 15:12

Les émissions européennes de CO2 ont augmenté, notamment celles de la France

Les émissions de dioxyde de carbone (CO2) provenant de la combustion de combustibles fossiles ont augmenté de 1,8 % dans l’Union européenne (UE) en 2017 par rapport à 2016, selon des données publiées par Eurostat. L’office statistique de l’Union européenne note toutefois une amélioration dans sept pays : en Finlande (-5,9%), au Danemark (-5,8 %), au Royaume-Uni (-3,2 %), en Irlande (-2,9 %), en Belgique (-2,4 %), en Lettonie (-0,7 %) et en Allemagne (-0,2 %).

La France ne fait pas partie des bons élèves, avec une progression des émissions de +3,2 %. L’Hexagone est par ailleurs à l’origine de 10 % des émissions de CO2 de l’UE pour l’année 2017.

https://reporterre.net/Les-emissions-eu ... -la-France
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 13 Mai 2018, 17:57

Climat. Les États boudent le Talanoa
Depuis six mois, un dialogue global « à la mode » océanienne est engagé par l’ONU pour pousser les pays à renforcer leurs contributions climatiques.
Les pourparlers à la façon océanienne suffiront-ils à réparer les fêlures de l’accord de Paris ? C’est en tous les cas la méthode choisie par les États membres de l’ONU, qui ont repris la semaine dernière, en Allemagne, les négociations sur le climat. Ils ont, entre leurs mains, un outil diplomatique visant à collecter les idées propres à renforcer les politiques climatiques nationales. Mis en œuvre en novembre dernier sous l’impulsion des îles Fidji, le processus s’appelle le dialogue de Talanoa, forme de « conversation globale » sur les efforts à mener pour lutter contre le réchauffement. En six mois, toutefois, peu de pays ont parlé, et encore moins ont revu à la hausse leurs contributions, pourtant globalement admises comme dangereusement faibles.
Bref retour en arrière. En décembre 2015, lors de la COP21 (conférence des parties, en anglais), les États se sont engagés, via l’accord de Paris, à limiter la hausse des températures bien en deçà de 2 °C, et si possible à 1,5 °C. Un vœu salué avec éclat par les participants eux-mêmes… non sans un brin de fanfaronnade, puisqu’il souffre d’une faille de taille : rien ne garantit qu’il se réalise.
Les grands secteurs économiques peu contraints à respecter l’objectif
... https://www.humanite.fr/climat-les-etat ... noa-655071

A Bonn, les négociations climatiques ont avancé à petit pas
Les deux semaines de négociations climat qui se sont achevées jeudi à Bonn n’ont pas permis de suffisamment avancer sur les règles de fonctionnement de l’accord de Paris. De nouvelles discussions sont prévues à Bangkok en septembre.
... https://reporterre.net/A-Bonn-les-negoc ... -petit-pas
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 16 Mai 2018, 14:54

Lutter contre le changement climatique créerait 18 millions d’emplois

La réduction des émissions de gaz à effet de serre pourrait générer quatre fois plus d’emplois dans le monde qu’elle n’en détruirait.

Créer 18 millions d’emplois dans le monde, voilà ce que permettrait la lutte pour réduire les émissions de CO2 – afin de contenir le réchauffement climatique en dessous des 2 °C, tel que le préconise l’accord de Paris conclu le 12 décembre 2015.

Dans le rapport « Emploi et questions sociales dans le monde 2018 : une économie verte et créatrice d’emploi », rendu public lundi 14 mai au soir, l’Organisation internationale du travail (OIT) a réalisé une estimation des pertes et des créations d’emplois induites par cette évolution de l’économie, qu’elle juge inéluctable. Elle considère que celle-ci pourrait se solder par 24 millions de nouveaux postes tandis que 6 millions disparaîtraient; le solde induit par la généralisation de la transition verte serait donc de 18 millions d’ici à 2030.

..., http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... 2WlEm5W.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Climat, COP ...

Messagede bipbip » 18 Mai 2018, 12:56

Qualité de l’air : Bruxelles renvoie six pays dont la France devant la justice de l’UE

La France a été renvoyée jeudi devant la cour de justice de l'Union européenne pour non-respect des normes de qualité de l’air.

La Commission européenne, après plus d'une décennie de mises en garde, a décidé jeudi de renvoyer six Etats membres devant la justice de l'UE, dont la France et l'Allemagne, mis en cause pour ne pas respecter les normes de qualité de l'air. Les premières mises en garde étaient tombées dès 2005, début d'une très longue procédure d'infraction engagée par l'exécutif européen, garant du respect des réglementations communautaires.
"Nous avons attendu longtemps et nous ne pouvons pas attendre plus. Nous ne pouvons pas avoir des plans d'action qui nous disent que le respect des règles se fera à un moment donné, parfois après 2020, voire 2025", a justifié le commissaire européen à l'Environnement Karmenu Vella lors d'un point presse.

Non-respect des limites fixées pour les émissions NO2. Neuf pays au total étaient sous la menace d'être renvoyés devant la justice européenne. L'Espagne, la Slovaquie et la République tchèque ont échappé, cette fois-ci au moins, à la punition. L'Allemagne, la France et le Royaume-Uni sont sanctionnées pour le non-respect des limites fixées pour les émissions de dioxyde d'azote (NO2), qui s'échappent des pots d'échappement et étouffent les agglomérations congestionnées. La Hongrie, l'Italie et la Roumanie sont quant à eux mis en cause pour la présence élevée et persistante de particules fines (PM10), ces matières (poussière, fumée, suie, pollen) présentes dans l'air dont la concentration est aggravée par la pollution.

400.000 décès prématurés. Selon l'Agence européenne de l'environnement, la pollution aux particules fines est responsable de près de 400.000 décès prématurés par an, dont 66.000 en Allemagne, 60.000 en Italie et 35.000 en France. Pour le NO2, les morts prématurées sont estimées à 75.000 par an en Europe, dont 14.000 au Royaume-Uni, 12.800 en Allemagne et 9.300 en France.

... http://www.europe1.fr/international/qua ... ue-3654992
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32068
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité