la redaction de CHARLIE HEBDO decimée, et suites

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Alex » 09 Jan 2015, 07:24

Pour moi la seule manière de politiser un tout petit peu ça c'est de sortir un tract liant l'attentat de Charlie et la résistance des Kurdes à Kobane, sur le thème du "10 victimes des djihadistes à Paris, des centaines à Kobane".

Après, pour quoi faire... Bonne question. Une souscription ?

Honnêtement, je parie 10 euros que certains ici vont m'accuser de "récupération", mais rien à battre. L'émotion d'état et les larmes sur commande, non merci. Ça veut pas dire que je suis insensible à l'attentat, juste qu'à un moment faut avoir une réaction intelligente et pas rester dans l'affectif.
Avatar de l’utilisateur-trice
Alex
 
Messages: 90
Enregistré le: 03 Jan 2015, 19:21
Localisation: Tours

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede abel chemoul » 09 Jan 2015, 07:27

Alex a écrit: "10 victimes des djihadistes à Paris, des centaines à Kobane".

12, pas 10, voire 13 avec l'affaire de Montrouge.
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 650
Enregistré le: 26 Mai 2009, 10:40

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede charlelem » 09 Jan 2015, 07:48

Et surement (malheureusement) 14 avec le webmaster.
Après au décompte des morts on peut toujours trouver plus, il y en a même en Afrique ou dans des pays lointains qu'on ne compte même pas.
Modifié en dernier par charlelem le 09 Jan 2015, 07:57, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur-trice
charlelem
 
Messages: 436
Enregistré le: 26 Oct 2009, 18:16
Localisation: Poissy

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede charlelem » 09 Jan 2015, 07:56

Alex a écrit:../.. à un moment faut avoir une réaction intelligente et pas rester dans l'affectif.

C'est là que je pense qu'est l'erreur. Une nation (toi, moi, ton voisin de palier, des collègues de boulot, le flic au coin de la rue, etc etc etc) se forge aussi sur l'émotion.
Villepin qui dit non à l'ONU (?), Zidane qui gagne la coupe du monde, et des tas d'autres événements petits et grands sont dans l'inconscient collectif. Alors oui on peut avoir "le cul propre" est ne plus exister.
En ne participant pas à la "grand messe" on est sur de s'exclure de la nation.
C'est un choix politique, mais si on fait de la politique c'est aussi pour proposer une autre société plausible par pour le plaisir d'avoir raison d'avoir raison d'avoir raison.
Avatar de l’utilisateur-trice
charlelem
 
Messages: 436
Enregistré le: 26 Oct 2009, 18:16
Localisation: Poissy

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede L . Chopo » 09 Jan 2015, 11:23

Communiqué de CNT- Solidarité Ouvrière

Attaque contre Charlie Hebdo : Pour les libertés, sans union sacrée !

La CNT- Solidarité Ouvrière condamne sans réserve les assassinats perpétrés dans les locaux de Charlie Hebdo et exprime sa solidarité envers les victimes et leurs proches.
On ne saurait assez défendre la liberté d’expression des travailleurs de la presse, qu’il importerait d’ailleurs plutôt d’accentuer, face aux limitations qu’impose la structuration ; notamment économique, des médias. C’est donc à plus forte raison qu’il faut vivement la soutenir contre toutes les espèces de fondamentalisme religieux, qui la détruisent toujours lorsqu’ils parviennent à accéder au pouvoir.

La CNT- Solidarité Ouvrière inscrit son activité syndicale dans un combat plus général pour la liberté d’expression dans tous les secteurs, notamment au sein des entreprises, pour toutes les libertés et pour la solidarité entre les travailleurs.
Elle condamne donc par avance toutes les récupérations politiciennes et les discriminations envers les minorités ou les migrants qui pourraient s’exercer et se renforcer au nom de ce crime. Par ailleurs, l’union républicaine étant une réaction émotionnelle qui conduit à faire croire que les intérêts de tous les citoyens sont communs, elle est particulièrement propice à cacher les mauvais coups des gouvernements, la division entre exploiteurs et exploités, entre dominants et dominés.
Or, c’est aussi en retrouvant le chemin des luttes sociales et des mobilisations collectives que nous construirons une société plus libre et égalitaire, évidemment beaucoup plus souhaitable que l’impasse où nos gouvernements successifs, le capitalisme et les forces réactionnaires tendent à nous entraîner.


.
L. Chopo
Pour la Confédération Nationale des Travailleurs - Solidarité Ouvrière (CNT-SO)
http://www.cnt-so.org


"Il faut que la critique se dérobe à la mise en demeure permanente d'indiquer des solutions sur-le-champ." -Anselm Jappe-
L . Chopo
 
Messages: 272
Enregistré le: 30 Juin 2012, 16:00

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Béatrice » 09 Jan 2015, 21:02

Communiqué du Centre démocratique des Kurdes de Marseille

De Kobané à Paris, la lutte antifasciste est internationale


Comme à Kobané au Rojava (kurdistan syrien) et comme à Paris cette semaine, les fascistes ne se trompent pas de cible. Ils attaquent : la liberté d’expression, la cohabitation des différences, des peuples et des cultures, l’égalité sociale, l’émancipation des femmes. Cette mentalité fasciste et réactionnaire est mondiale. Nous devons faire barrage à toutes les tentatives de récupération par l’extrême-droite.

Pour nous, Kurdes, qui nous battons depuis deux ans contre les fascistes de Daesh et Al Nosra nous connaissons le prix à payer pour nos libertés : environ 10 000 morts, 800 000 déplacés et réfugiés, des milliers de femmes esclavagisées, et Kobané en ruine mais debout !

Nous appelons à s’organiser et à résister ensemble contre toutes sortes de fascisme, du FN à Daesh. La solution, ce n’est pas la guerre entre les différences, qu’ils souhaitent provoquer. Comme au Rojava, la solution, c’est de rassembler autour des valeurs communes : partage des richesses, égalité homme/femme, cohabitation des peuples, des cultures et des religions, démocratie sociale.

Au nom des Kurdes de Marseille, nous condamnons avec vigueur l’attentat contre Charlie Hebdo. Nous rendons hommage aux victimes et présentons toutes nos condoléances à leur famille et à leurs proches.

MANIFESTATION,
Samedi 10 Janvier 2015 à 15H
VIEUX-PORT


Vive la lutte des peuples contre le fascisme !

Aydin, Pour le centre démocratique des Kurdes de Marseille

Voir aussi appel à manifestation samedi à Marseille :
http://www.millebabords.org/spip.php?article27284
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2739
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Winston » 09 Jan 2015, 23:00

La faut arreter sur l'emotion....

C'est degueulasse ce qui leur est arrivé comme c'est degueulasse les morts quotidienne en Iraq and co ou sans aller jusque la bas, a deux pas de lampedusa.

Certains oublient peut etre le 11 septembre, actes parfaitement degueulasse aussi, mais qui a permis le consentement a une politique de guerre a outrance, et des mesures de plus en plus liberticide en interne et dans les pays satellites, de la banalisation de la torture etc....

Pleurer sur les gars de charlies, c'est une affaire privéee , une question de l'ordre de l'intime. Le reste c'est de la mascarade, le reste c'est des munitions pour le flicage et la repression. Quand je vois "valls" me parler de guerre contre le terrorisme.... quand je vois les lois contre le terrorismes/policieres qui s'enchainent etc.... je dis juste allez vous faire foutre avec votre emotion, votre union sacrée et blablabla.... tout ces paroles chevrotantes invoquant le destin funeste de la pucelle ou autre victimes... on sait a quoi ca sert , debrancher le cerveau.

On est face a un constat d' immense bordel en syrie/iraq, avec une reponse "inefficace" de la part de "l'occident", moi j'attends de voir ce qu'ils nous preparent.... actuellement on plonge dans la crise economique, avec une montée en tension militaire surtout au moyen-orient, mais aussi en afrique, et "le front de l'est". Dans un contexte ou les traités de libres echanges vont peut etre signé en depit des protestations...
Si on croit les specialistes, l'armee GB est quelque peu sur les rotules, trop utilisé ces dernieres annees, et ca va leur demander quelques temps avant de recuperer pleinement leurs capacité operationnelle de projection (et selon eux c'est surtout ca qui a motivé leurs refus de l'intervention en syrie ou au moins meme si ils avaient voulu, ils auraient pas pu, l'operation en Libye ayant deja montré les limites en la matiere).

Je jette ca en vrac, juste pour dire qu'on est pas dans un contexte neutre, pepere.... alors si on veut chouiner on le fait chez soi, mais faut garder de la place dans le cerveau, charlie c'est sensationnel mais anecdotique, comparé a la derniere loi anti-terroritste ou a notre prochain engagement armé qui fera pas qu'une petite quinzaine de morts u tout simplement a ce qui se passe dans pas mal de coin dans le monde.
Winston
 
Messages: 156
Enregistré le: 25 Avr 2011, 10:28

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Banshee » 10 Jan 2015, 01:04

Un texte digne, beau et intelligent sur le sujet :

ACTUS CHÉRIBIBESQUES

CHARLIE AKBAR !
Publié le 9 janvier 2015, par CheriBibi

Qui a peur d’un dessinateur ? Tu le mets dans un coin avec des feuilles et un feutre, il s’amuse pendant des heures sans que n’lui vienne l’idée de te taxer ton goûter. Alors même si les caricaturistes salafistes ont l’air assez rares, faut vraiment être un foutu lâche fini à la pisse doublé d’un abruti hors catégories pour répliquer au papier par l’acier. Le ridicule tue. Et son frangin suit. Salopards.

Puis franchement, évoquer un prétexte religieux pour massacrer le monde, c’est d’un commun… Y’a qu’à ouvrir un livre d’histoire, un atlas géopolitique ou n’importe quel journal à la con pour voir que toutes les confessions le font ou l’ont déjà fait. Du moins certains individus et/ou gouvernements se revendiquant de telle ou telle marque de prophète, messie ou godiche qui trust. Résultat des courses-poursuites, la publicité comparative du panel de foi grave se transforme en « choc des civilisations » par la magie d’analystes constipés et/ou intéressés. Sans compter les nombreux confrères des humoristes assassinés qui ne trouvent rien de mieux que de dessiner nos regrettés indélébiles athées dans les nuages d’un paradis bien catho… Même pas encore enterrés qu’ils ont déjà de quoi se retourner dans leur tombe !
Ouais, si l’émotion ne prenait pas autant à la gorge, il y aurait peut-être beaucoup plus à dire sur le traitement politico-médiatique en cours que sur l’implacable imbécilité fasciste de cette boucherie loin d’être hallal (contrairement à ce que les assassins eux-mêmes semblent croire et vouloir faire croire). Le premier prix revient sans trop de surprise au culot innommable de la pitoyable Lepen proclamant son étron national « seul mouvement politique qui n’a aucune responsabilité dans la situation actuelle » (sic)… Mais beaucoup d’autres ne sont pas en reste d’hypocrisie et les louanges revêtent souvent des accents forcés d’amnésie.*
Pour ma part, tout en adressant à la rédaction et aux proches nos sincères condoléances et notre soutien au nom de la modeste revue qui est la nôtre, je ne passerais pas la brosse à reluire « post-mortem » à Charlie Hebdo. Si la même horreur était arrivée à un autre journal beaucoup plus à droite, il est fort probable que j’eusse pareillement pris le métro illico pour affirmer, place de l’Opéra, « Je suis Figaro ». Même si ça n’aurait probablement pas fait aussi mal au cœur (du moins pas complètement dans le même sens)…

La nouvelle m’a sonné –comme toi sans doute–, la glotte s’est nouée (elle l’est restée), les larmes sont montées… Mais était-ce dû au nombre de morts (on nous balance tellement de chiffres effarants toute l’année que ça en devient abstrait) et à la proximité du crime ? À la symbolique de l’acte ? À l’identité présumée des coupables ou plutôt à celle, tellement familière, d’une partie des victimes ?

Comme beaucoup, j’ai grandi avec les dessins de Wolinski et Cabu (et Willem et Siné, vétérans toujours vivants !) puis acheté Charlie dès sa ressortie du cul de La Grosse Bertha en 92… jusqu’à ce qu’il me tombe progressivement des mains dans le ruisseau. La faute à Val, au récurrent mépris condescendant pour le populo, au soutien aux bombardements de l’Otan, au Oui à la Constitution européenne, aux évictions (Lefred Thouron, Siné…), à la promo d’une décroissance de mes deux. Mais pas que. Malgré de jouissives fulgurances, le fonds de commerce l’emportait de plus en plus sur la pertinence. L’impression de relire la même chose indéfiniment, en moins bien, à l’instar du Beauf de Cabu dans Le Canard ou du Pif d’Arnal dans L’Huma. Et puis peut-être parce que justement je suis athée, l’obsession religieuse du journal m’emmerdait. Y’a davantage de curés enrobés, de rabbins à frisettes et de femmes en burka dans les pages de Charlie que dans ma vie, ma cité, mon quartier excentré… Des thèmes rabâchés et bien peu inspirés aboutissant à se faire traiter « d’islamogauchistes » par des journalistes censément « de notre côté » quand on osait souligner la systématique stigmatisation raciste subie par les musulmans français. Taper sur toutes les religions, toutes les sortes de cons, bien sûr, mais quand ça revient à sempiternellement enfoncer les mêmes faciès contrôlés, les mêmes « sous-citoyens » enfants d’immigrés aux droits déjà amplement bafoués, ça commence grave à puer (l’ex-collaborateur de Charlie, Olivier Cyran, l’expliquait très clairement en 2013 dans une lettre ouverte à Charb dont, hélas, des passages prennent aujourd’hui une connotation assez peu appropriée au drame).

Et puis merde, la religion est certes l’opium du peuple, mais l’immense majorité des croyants de toute obédience s’enfume la tête sans –trop– faire chier les fumeurs passifs. Quant aux accros qui se piquent d’être des cracks de l’héro intégriste, ils restent minoritaires… ce qui n’enlève dramatiquement rien à leur dangerosité lorsqu’ils en ont davantage dans le chargeur que dans le cerveau. On l’a notamment vu en 2011 à Oslo et, mercredi, dans les locaux de l’hebdo.

C’est dur à exprimer, putain d’merde, ce sentiment de déchirement et de néant soudain plus fort qu’on ne l’aurait imaginé (mais comment aurait-on pu l’imaginer en fait ?). Si Charlie avait mis la clef sous la porte pour X autres raisons, j’en aurais rien eu à cirer vu que ça fait longtemps que je retrouve ailleurs –notamment dans CQFD– ce que j’y cherchais auparavant (à part Willem). Mais là, de cette façon là, c’est juste pas possible, pas croyable et encore moins tolérable. Charlie Hebdo ne s’arrêtera pas par le crime !

D’autant moins que, soudain, les proprios de l’information française viennent de se rappeler où trouver plein de bon pognon public dont la presse indépendante –Charlie compris– n’a semble-t-il jusqu’ici jamais entrevu la couleur.
Reste que je me sentais pas « à l’aise » au rassemblement spontané place de la République (35 000 personnes selon l’AFP, 3000 selon Al-Qaida). L’impression diffuse d’être paumé dans une foule socialement monochrome. Amélie Poulain qu’a du chagrin. Pour le coup, j’aurais aimé y rencontrer des barbus qui ne soient pas hipsters. Comme chez moi quoi. Autant dire que je pense pas réussir à faire un bon client pour « l’union nationale ». Je peux rire de tout, mais pas avec tout le monde. Pareil quand je pleure.



Chéri-bibi
"Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ! ", Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur-trice
Banshee
 
Messages: 260
Enregistré le: 25 Aoû 2014, 10:44

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Nico37 » 10 Jan 2015, 09:11

VOUS FAITES ERREUR, JE NE SUIS PAS CHARLIE…

Je ne doute pas qu’il existe des « Charlie » sympathiques et plein(e)s de bonnes intentions. Je suis inondé, comme tout le monde, de leurs courriels indignés. Je n’en suis pas.

Je ne suis pas Charlie, parce que je sais que l’immense majorité de ces Charlie n’ont jamais été ni Mohamed ni Zouad, autrement dit aucun de ces centaines de jeunes assassinés dans les banlieues par « nos » policiers (de toutes confessions, les flics !) payés avec « nos » impôts. Si je recours aux outils du sociologue, je comprends pourquoi il est plus immédiatement facile pour des petits bourgeois blancs de s’identifier avec un dessinateur connu, intellectuel et blanc, qu’avec un enfant d’immigrés ouvriers du Maghreb. Comprendre n’est ni excuser ni adhérer.

Je ne suis pas Charlie, parce que je refuse de me « rassembler », sur l’injonction du locataire de l’Élysée, avec des politicards, des flics et des militants d’extrême droite. Je ne parle pas en l’air : une connaissance m’explique que sur son lieu de travail, ce sont des militants cathos homophobes de la dite « Manif pour tous » qui s’impliquent dans l’organisation d’une minute de silence pour l’équipe de Charlie Hebdo.

Je ne suis pas Charlie, parce que je refuse de pleurer sur les cadavres de Charlie Hebdo avec un François Hollande qui vient d’annoncer que l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes sera construit, autrement dit qu’il y aura d’autres blessé(e)s graves par balles en caoutchouc, et sans doute d’autres Rémi Fraisse.

Je ne suis pas Charlie, parce que je suis viscéralement — et culturellement — hostile à toute espèce d’ « Union sacrée ». Même les plus sots des journalistes du Monde ont compris qu’il s’agit bien de cela ; ils se demandent simplement combien de temps cette « union » peut durer. Se « rassembler » derrière François Hollande contre la « barbarie islamiste » n’est pas moins stupide que de faire l’union sacrée contre la « barbarie allemande » en 1914. Quelques anarchistes s’y sont laissés prendre à l’époque ; ça va bien comme ça, on a donné !

Je ne suis pas Charlie, parce que le « rassemblement » est l’appellation néo-libérale de la collaboration de classes. Certain(e)s d’entre vous s’imaginent peut-être qu’il n’existe plus de classes et moins encore de lutte entre elles. Si vous êtes patron ou chef de quelque chose (bureau, atelier…), il est normal que vous prétendiez ça (et encore ! il y a des exceptions) ou que vous puissiez le croire. Si vous êtes ouvrier, ouvrière, contraint(e) à des tâches d’exécution ou chômeur/chômeuse, je vous conseille de vous renseigner.

Je ne suis pas Charlie, parce que si je partage la peine des proches des personnes assassinées, je ne me reconnais en aucune façon dans ce qu’était devenu, et depuis quelques dizaines d’années, le journal Charlie Hebdo. Après avoir commencé comme brûlot anarchisant, ce journal s’était retourné — notamment sous la direction de Philippe Val — contre son public des débuts. Il demeurait anticlérical. Est-ce que ça compte ? Oui. Est-ce que ça suffit ? Certainement pas. J’apprends que Houellebecq et Bernard Maris s’étaient pris d’une grande amitié, et que le premier a « suspendu » la promotion de son livre Soumission (ça ne lui coûtera rien) en hommage au second. Cela prouve que même dans les pires situations, il reste des occasions de rigoler.

Je ne suis pas Charlie, parce que je suis un militant révolutionnaire qui essaie de se tenir au courant de la marche du monde capitaliste dans lequel il vit. De ce fait, je n’ignore pas que le pays dont je suis ressortissant est en guerre, certes sur des « théâtres d’opération » lointains et changeants. De la pire manière qui soit, puisque partout dans le monde et jusque dans mon quartier, des ennemis de la France peuvent me considérer comme leur ennemi. Ce qui est parfois exact, et parfois non. Au moins, sachant que la France est en guerre, je n’éprouve pas le même étonnement que beaucoup de Charlie à apprendre qu’un acte de guerre a été commis en plein Paris contre des humoristes irrespectueux envers les religions.

Je ne suis pas Charlie, parce que faute de précisions, et du fait même de l’anonymisation que produit la formule « Je suis Charlie », cette formule s’entend nécessairement, et au-delà des positions sans doute différentes de tel ou telle, comme un unanimisme « antiterroriste ». Autrement dit : comme un plébiscite de l’appareil législatif dit « antiterroriste », instrument de ce que j’ai appelé terrorisation démocratique.

Je ne suis pas Charlie. Je suis Claude. Révolutionnaire anarchiste, anticapitaliste, partisan du projet communiste libertaire, ennemi mortel de tous les monothéismes — mais je sacrifie à Aphrodite ! — et de tout État. Cela suffit à faire de moi une cible pour les fanatiques religieux et pour les flics (j’ai payé pour le savoir).

Je suis disposé à débattre avec celles et ceux pour qui la tuerie de Charlie Hebdo est une des horreurs de ce monde, auxquelles il est inutile d’ajouter encore de la confusion, à forme d’émotion grégaire.
Nico37
 
Messages: 8477
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede digger » 10 Jan 2015, 09:39

Pleurer sur les gars de charlies, c'est une affaire privée , une question de l'ordre de l'intime

Exact. Mais je n'ai pas lu ici d'éloges funèbres. Le paradoxe, c'est que ce sont les personnes mêmes qui prétendent avoir du recul, se positionner sur un plan politique qui ramène toujours la question de Charlie. La question de Charlie est dépassée, si elle a jamais été au centre de la question. Hier, le même fascisme s'est montré sous sa facette anti-sémite. Demain, ce sera son aspect aveugle dans le métro ou ailleurs.
Il en va de même pour l'analyse. La borner à l'inévitable récupération médiatico-politique- que sur ce forum tout le monde est capable de détecter je pense sans qu'on en fasse des tartines - c'est éviter d'aborder les questions de fond tout simplement parce que nous ne savons foutrement pas comment les traiter, ou que nos prétendues solutions ne sont que des voeux pieux vu les rapports de force existant.
Alors, au lieu de se gausser ou de condamner l'incurie et la responsabilité des états-nations, qui ne surprennent personne ici je pense, posons-nous quelques désagréables questions à nous-mêmes. Elles sont nombreuses, difficiles, et dépassent nos petites opinions personnelles si promptes à couper les cheveux en quatre.
Elles demandent un effort collectif - d'intelligence collective - car qui peut croire qu'il faut moins que cela pour avoir la prétention d'une transformation sociale radicale ? Quand et où en avons-nous fait preuve ?
C'est seulement à partir d'un tel sursaut que nous serons capables d'avoir une voix audible capable de rivaliser avec celles politico-médiatiques. Commençons par agir sur quoi nous pouvons avant que de nous lancer dans des dissertations géo-politiques. C'est moins glamour et plus chiant.
digger
 
Messages: 1971
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede charlelem » 10 Jan 2015, 09:45

Je ne suis pas Charlie, parce que je refuse de me « rassembler », sur l’injonction du locataire de l’Élysée

On a le droit de ne pas être solidaire mais cette excuse là elle est bidon parce que si tu ne veux pas répondre aux injonctions du locataire de l'Elysée il faut quitter la France parce qu'il a été élu démocratiquement et qu'il te gouverne tout les jours dans tous les aspects de ta vie. :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur-trice
charlelem
 
Messages: 436
Enregistré le: 26 Oct 2009, 18:16
Localisation: Poissy

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede abel chemoul » 10 Jan 2015, 12:30

Je ne suis pas Charlie

que Claude Guillon se rassure, il n'est pas le seul, Jean-Marie Le Pen aussi n'est pas Charlie.
Ce discours que lui (Claude, pas Le pen!), winston et quelques autres tiennent : "y a des morts tous les jours ailleurs dans le monde à cause du capitalisme", je le tenais quand j'étais ado, en mode plus-révolutionnaire-que-moi-tu-meurs parce que j'étais sûr d'avoir ze vérité. Au moins les gars, vous me permettez de voir le chemin que j'ai parcouru intellectuellement et humainement en 15 ans!...

Mais cela dit, dans d'autres circonstances, c'est beau de rester jeune les gars. Dans d'autres circonstances...
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 650
Enregistré le: 26 Mai 2009, 10:40

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede digger » 10 Jan 2015, 13:16

Outre le fait que dans le coup, j'ai oublié la quiche dans le four et que ça, c'est des sérieux problèmes qui s'annoncent pour ma pomme.
digger
 
Messages: 1971
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Pïérô » 10 Jan 2015, 14:02

Tract AL

Image

En PDF pour tirage : http://alternativelibertaire.org/IMG/pd ... Hebdo2.pdf


Communiqué AL et NPA ouvert à signatures

Pour la liberté d'expression et contre l'union sacrée

Le carnage perpétré au siège de Charlie Hebdo a suscité une vague d'indignation et de colère parfaitement légitime que nous partageons. Nous condamnons sans réserve ce massacre qui vise à semer la terreur et à réduire au silence des journalistes qui défendaient la liberté d’expression.

Nos pensées vont tout d'abord aux proches des victimes et nous leur exprimons tout notre soutien.
Tout laisse à penser que cette attaque est l’œuvre de fascistes religieux qui rêvent d’imposer leurs illusions mortifères à la société. Nous devons être très clairs en dénonçant sans réserve ce fanatisme. Nous combattons tous les fascismes, qu’ils prospèrent sur fond de nationalisme ou d’obscurantisme, et quels qu'en soient les guides ou les prophètes.

Ils veulent terroriser, provoquer délibérément l’horreur et la peur, créer une situation de tension extrême. En celà ils sont parfaitement complices du FN et de l'extrême droite.
Et comme nous le redoutions, nous constatons dès à présent que cette tuerie sert de prétexte pour alimenter les discours racistes et justifier des attaques contre des lieux de culte musulmans.

Nous entendons déjà les scribouillards réactionnaires et les politiciens opportunistes reprendre en boucle la théorie fumeuse du "choc des civilisations" et profiter de cet événement pour renouveler leurs charges contre les immigré-e-s, les étranger-e-s, les musulman-e-s.

Nous ne sommes pas moins choqué-e-s de la récupération politique en particulier par le gouvernement Hollande. L’appel à « l’unité nationale » n’est rien de moins qu’une vaste opération de confusion visant à justifier :
. les interventions militaires de la France en Irak, au Mali, en Centrafrique. Le but premier de ces interventions étaient de protéger les intérêts impérialistes des entreprises françaises dans ces régions et les dictateurs en place, pas de combattre le djihadisme, que la France n’a pas hésité à armer dans d’autres situations
. une nouvelle offensive liberticide. Comme après le 11 septembre 2001, les gouvernements en place vont sous couvert d’antiterrorisme imposer de nouveaux dispositifs de fichages, qui ont montré depuis qu’ils étaient majoritairement utilisés contre les militant-e-s politiques et syndicaux.
. la politique antisociale du gouvernement. En surfant sur le choc émotionnel qui nous touche toutes et tous, Valls et Hollande entendent bien faire passer au second plan leur politique austéritaire, en particulier . le projet de loi Macron, qui sera présenté à l’Assemblée nationale fin janvier et prévoie son nouveau lot de remises en cause des moyens de défense des salarié-e-s (prud’hommes, inspection du travail…), de facilitation des licenciements, de banalisation et de baisse de la rémunération du travail de nuit et du dimanche.

Plus généralement, parmi les forces politiques qui s’indignent aujourd’hui, bon nombre sont en grande partie responsables du climat délétère de par leur stigmatisation des travailleurs-ses immigré-e-s et de leurs enfants, en particulier lorsqu’ils sont supposés musulmans.
Cette récupération est d’autant plus indigne que les journalistes de Charlie Hebdo assassinés n’hésitaient pas à condamner les politiques des Hollande, Sarkozy ou Le Pen. S’il avait fallu écouter le PS et l’UMP, le FN aurait dû être invité à leur « marche républicaine » de dimanche. Qu’auraient pensé de tout cela les journalistes assassinés ?

Nous regrettons la transformation de la manifestation de dimanche prochain, initiée par les organisations antiracistes, en une « marche républicaine » dont Valls se voudrait l’organisateur et où Sarkozy défilera. Farouches opposants de « l’unité nationale » pour les raisons décrites plus haut, nous ne participerons pas à cette marche. Il est de toute première urgence que celles et ceux qui sont révolté-e-s par cet attentat fasciste et refusent de défiler derrière Sarkozy et Valls, qui veulent résister au racisme et combattre les discriminations, qui s'opposent aux politiques sécuritaires et liberticides se regroupent et reprennent l'offensive.

Alternative libertaire, Nouveau parti anticapitaliste



Edit
Nouveaux signataires : Parti Communiste des Ouvriers de France, Mouvement des Objecteurs de Croissance
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede bipbip » 10 Jan 2015, 17:18

Les anticapitalistes - 47
A l’initiative de : Alternative Libertaire et NPA.

Attentat contre Charlie Hebdo : l'union nationale est un piège.

Unissons-nous pour la liberté d'expression,

la solidarité et contre le racisme.


Les 12 morts dans les locaux du journal Charlie Hebdo à Paris suscitent dans tout le pays l’émotion, l’indignation, la colère et la révolte. Cette attaque terroriste est insupportable. L’exécution des salariés et des dessinateurs du journal est un crime qui nous vise toutes et tous, un crime contre la liberté d’expression. Notre solidarité est pleine et entière avec les victimes de cette folie meurtrière.

Notre solidarité avec les victimes de ce crime terroriste odieux dont certaines ont été souvent partie prenante de nos combats, c’est la lutte contre toutes les bêtises réactionnaires qui dressent les hommes et les peuples les uns contre les autres, contre tous les préjugés obscurantistes.

Contre tous les fascismes, qu’ils soient nationalistes ou religieux !

Ceux qui ont commis ces crimes veulent terroriser, provoquer délibérément l’horreur et la peur, créer une situation de tension extrême, précipiter l’affrontement et la radicalisation. Aussi nous continuerons à combattre tous les fascismes, qu’ils se drapent dans les religions juive, chrétienne, musulmane ou autres.

Mais le danger est immense de voir le racisme et l’islamophobie déferler. D’ores et déjà les actes contre les musulman-ne-s (attaque contre des mosquées, agressions…) se multiplient. Aussi nous condamnons avec la même vigueur tous les actes de violence islamophobe qui commencent à être commis au titre de « représailles », ainsi que toutes les stigmatisations, toutes les discriminations et toutes les mesures sécuritaires et liberticides.

Une violence qui a une origine.

La violence meurtrière et barbare à l’œuvre à Charlie hebdo ne vient pas de rien. Elle s’est formée au cœur de la violence sociale et morale que subit une large fraction de la jeunesse des quartiers, la violence du racisme et de la xénophobie, des discriminations, la violence du chômage et de l’exploitation.

Elle est l’enfant monstrueux de la guerre sociale que mènent la droite et la gauche au service de la finance.

Il n’y a pas de réponse à la décomposition sociale dont le crime contre Charlie Hebdo est la dramatique expression sans combattre les politiques qui l’engendrent.

L’unité nationale, une vaste mascarade !

Hollande appelle à l’union nationale, le PS, l’UMP organisent dimanche des marches d’union nationale auxquelles le FN, reçu par Hollande le 9 janvier, a demandé à être invité. Les uns et les autres cherchent ainsi à masquer leur propre responsabilité dans la dégradation sociale et politique que nous connaissons aujourd’hui : la raison d’être de leur « union » nationale est de nous demander de laisser de côté « tout ce qui nous divise », autrement dit de nous aligner derrière eux en silence : combien symboliques sont les demandes de manifestations « silencieuses », sans slogans, sans banderoles...

La lutte contre toutes les forces rétrogrades ne peut être menée dans le cadre d’une « unité nationale » factice, avec des responsables politiques qui, à droite comme à gauche, ont attisé la haine et sont en partie responsables du chaos actuel :

- parce qu’ils ont soutenu le développement de forces islamistes armées pour divers motifs géostratégiques depuis les années 1980 : Ben Ladden était, au début, financé par la CIA !

- parce qu’ils ont mené ou soutenu des interventions militaires impérialistes désastreuses en Afrique et au Moyen-Orient, tout récemment encore en Libye, aujourd’hui au Mali, en Irak, partout où ils ont des intérêts à protéger et des richesses à piller ;

- parce qu’ils ferment les frontières à celles et ceux qui tentaient de fuir l’enfer en traversant la Méditerranée ;

- parce qu’ils entretiennent la stigmatisation des travailleurs immigrés et de leurs enfants, en particulier lorsqu’ils sont supposés être musulmans ;

- parce qu’ils vont, profitant de l’émotion légitime dans la population, et sous couvert d’antiterrorisme, aggraver les lois liberticides.

Un combat dans la durée.

Aujourd’hui, sur nos lieux de travail et d’études, sur nos lieux d’habitation nous pouvons discuter, nous rassembler, manifester pour construire la solidarité nécessaire pour faire vivre la démocratie et la liberté, en toute indépendance des forces réactionnaires et du gouvernement.

Mais ce combat ne doit pas se limiter à cet évènement aussi insupportable soit-il.

Le combat contre le fascisme d’où qu’il vienne, et contre le racisme, se gagnera aussi dans les luttes sociales en faisant reculer la désespérance sociale.




Communiqué des anarchistes et libertaires de Dordogne

Ni donneurs/ses de leçons, ni ne nous référant en aucune manière au concept « d'avant-garde éclairée », dans la situation présente où l'émotion collective a pris la place de l'analyse et souvent de la raison, quelques uns/es, anarchistes/libertaires, tenons à exprimer notre refus argumenté de cette « union nationale » dont les politicards de tout bord, relayés par de nombreux maîtres à penser de l'idéologie dominante nous rebattent les oreilles.

Cette notion factice a servi à justifier toutes les guerres, toutes les répressions, toutes les oppressions, toutes les lois liberticides...

La tuerie perpétrée par des assassins « fous de dieu » au journal Charlie-Hebdo, ne saurait occulter la responsabilité des états garants du capitalisme mondialisé et de leurs gérants dans cette triste situation. Après les colonisations, les guerres impérialistes et récemment les exploits autour de la Méditerranée des armées coalisées «occidentales » peut-on s'étonner que se lèvent des mercenaires religieux prêts à tout ?

Depuis qu'elles ont émergé les religions ont engendré des fanatiques qui ont incendié la terre et meurtri les êtres humains ; l'histoire en apporte les affligeantes et terrifiantes preuves.

Nous ne manifesterons pas avec les fauteurs de misère et d'exploitation, avec les escrocs qui nous promettent le ciel, avec celles et ceux qui demain nous mettront en prison ou pire.

Dimanche 11 janvier, à partir de 15h, nous proposons de nous retrouver, silencieux/euses, sur l'esplanade près de la poste de Périgueux pour exprimer notre tristesse et notre solidarité avec les victimes des meurtriers mais aussi pour exprimer notre refus de l'hypocrisie, de l'exclusion, du racisme et des terrorismes religieux et d'état.

Des Anarchiste/Libertaires de Dordogne

http://alternativelibertaire24.over-blo ... gne-8.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 3 invités