la redaction de CHARLIE HEBDO decimée, et suites

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede abel chemoul » 17 Jan 2015, 22:24

T con ou t'en fait exprès (question sérieuse) ? ah oui ,c'est vrai, t'es trotskyste...

islamo-truc c'est pas une insulte, c'est une analyse sur le positionnement de camarades par rapport à l'islam. sinon "centriste", terme dont les trots sont friant c'est aussi une insulte.
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 681
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Alex » 17 Jan 2015, 22:30

Juste, Abel, ça sert à rien d'être vulgaire.

Bref. J'ai le sentiment que le terme islamo-gauchiste, qui peut être juste pour certains groupes (je pense au PIR par exemple), est complètement dans l'usage que tu en fais. J'ai l'impression, d'après nos conversations et ce que j'ai pu lire sur ce forum, que tu qualifies tout ce qui se rapporte aux quartiers populaires et aux positions sur l'Islam d'islamo-quelque chose. Ce qui est, pour moi, ridicule.
Avatar de l’utilisateur-trice
Alex
 
Messages: 90
Enregistré le: 03 Jan 2015, 20:21
Localisation: Tours

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Ian » 17 Jan 2015, 22:41

abel chemoul a écrit:T con ou t'en fait exprès (question sérieuse) ?
J'essaie de l'être le moins possible, mais je garantis rien, je fais ce que je peux.

abel chemoul a écrit:islamo-truc c'est pas une insulte, c'est une analyse sur le positionnement de camarades par rapport à l'islam.
C'est une manière d'accuser ceux qui s'opposent à l'islamophobie d'être de mèche avec les islamistes, de chercher une convergence avec eux.
Bizarrement, ce genre d'accusation n'est pas porté à ceux qui combattent l'antisémitisme. Pourquoi?

abel chemoul a écrit:sinon "centriste", terme dont les trots sont friant c'est aussi une insulte.
Ça dépend du contexte mais c'est quand même plutôt insultant pour un militant révolutionnaire de se faire traiter de centriste! :-D
Avatar de l’utilisateur-trice
Ian
 
Messages: 389
Enregistré le: 13 Déc 2009, 14:43

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Pïérô » 17 Jan 2015, 23:11

Ian a écrit:C'est une manière d'accuser ceux qui s'opposent à l'islamophobie d'être de mèche avec les islamistes, de chercher une convergence avec eux.Bizarrement, ce genre d'accusation n'est pas porté à ceux qui combattent l'antisémitisme. Pourquoi?

Ce n'est pas la même chose et ce n'est pas tout à fait sur le même plan. Centriste, certainement au sein du NPA en plateforme 2, et aussi en tant que NPA entre social-démocratie et mouvement anticapitaliste révolutionnaire, mais là je dirais seulement confus.
Je prends un exemple, celui de l'oppression des femmes. Si je critique la religion juive dans son rapport à cette question, il n'y a pas de raison objective d'être traité d'antisémite, alors que chez les confus si je critique la religion musulmane sur cette question rapportée au féminisme il y a des chances pour qu'aujourd'hui on me traite d'islamophobe avec un amalgame à une forme de racisme. Le NPA est gangréné par une forme de confusionnisme libéral. Il y a des points communs et de toute manière je range les religions dans le champ de l'obscurantisme réactionnaire, et il n'y a là aucune forme d'antisémitisme ni de racisme. On peut très bien se battre contre la double punition qu'offre des lois qui en viennent à participer à confiner les femmes voilées à la maison, sans taire notre critique de ce symbole de l'oppression spécifique des femmes que représente le voile. Au dela, je pense qu'abel chemoul fait référence, avec une finesse qui lui est propre, aussi à cette forme de confusionnisme qui gagne notre mouvement. On peut s'attaquer aux religions sans s'attaquer aux croyant-es.

Alex, ton interrogation est toute à fait louable, mais il s'agit d'intervenir dans la lutte des classes, pour une révolution sociale et libertaire et émancipatrice, dans les quartiers d'habitation comme dans les entreprises en participant à partager du sens et pas du contre-sens. :wink: . Dans ce domaine d'ailleurs il ne me semble pas que la lutte contre la/les religion(s) soit vraiment une priorité, mais il n'est pas question de taire ce que l'on porte contre toute forme d'oppression. C'est notamment ce qui nous a fait sortir du collectif DNSI (D'ailleurs Nous Sommes d'Ici) local, DNSI 37, car deux représentant-es du NPA très investi-es dedans avec des pratiques staliniennes à gerber étaient trop proches du PIR et rendaient peu à peu la cohabitation aussi insupportable qu'impossible. ( PIR : autopsie d'une dérive : viewtopic.php?f=94&t=6982 )
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Ian » 18 Jan 2015, 12:33

Pïérô a écrit:Centriste, certainement au sein du NPA en plateforme 2, et aussi en tant que NPA entre social-démocratie et mouvement anticapitaliste révolutionnaire, mais là je dirais seulement confus. (...) Le NPA est gangréné par une forme de confusionnisme libéral.
Je ne sais pas ce que le NPA t'a fait pour que tu aies une telle haine du NPA, mais ce n'était pas vraiment le sujet. J'exprimais juste des interrogations à titre personnel (pas au nom du NPA) sur l'usage de certains termes qui viennent surtout de la droite en général...
Avatar de l’utilisateur-trice
Ian
 
Messages: 389
Enregistré le: 13 Déc 2009, 14:43

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Pïérô » 18 Jan 2015, 16:20

Je vois que tu confonds critique et haine. En tout cela te permet de balayer la première.
Et ne réponds pas là dessus, ce n'est effectivement pas le sujet.


Tours/Saint-Pierre-des-Corps, mercredi 21 janvier

#onfaitquoi ? débat Charlie-Education Nationale à Saint Pierre des Corps

Après la difficile semaine qui vient de s’écouler, s’annonce une période qui le sera tout autant. Déjà les premiers amalgames, raccourcis idéologiques, associations douteuses, propositions autoritaires... pointent de toute part.

Vous l’avez compris, l’Éducation nationale est placée au cœur d’un certain nombre d’enjeux.

Il va sans dire que la communauté éducative ne peut rester sans réaction. Un impérieux besoin de débat s’ouvre. Notre institution annonce déjà un discours officiel qui ne nous apparaît pas à la hauteur des enjeux.

C’est pourquoi, dans une volonté de rassemblement, hors des clivages syndicaux, nous vous proposons de nous retrouver, nous, éducateurs, enseignants de la maternelle à l’université, pour évoquer de façon ouverte et large la situation, notre vécu, notre quotidien, pour analyser les problèmes qui se posent à nous, mais aussi pour envisager collectivement quelle suite il est nécessaire de donner dans le monde de l’éducation.

Rendez-vous mercredi 21 janvier à partir de 17 h 30,

1er étage de la salle de la médaille à Saint-Pierre-des-Corps.

http://sudeducation37.fr/spip.php?article5769
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Pïérô » 19 Jan 2015, 15:58

L’adjudant Kronenbourg est Charlie : lettre ouverte d’un ouvrier du Livre à quelques ministres

Tours le 14 Janvier 2015

Mme la Ministre de la Culture
M le Premier Ministre
M le Secrétaire du Parti Socialiste
Madame, Messieurs,

Je n’ai pas participé à la manifestation d’unité nationale convoquée dimanche 11 janvier, bien que terriblement choqué et peiné des meurtres commis à Charlie Hebdo.

François Hollande, pour l’occasion, s’est affiché avec de curieux défenseurs de la presse. Ainsi, le représentant de la Turquie, qui emprisonne plusieurs dizaines de journalistes, du Gabon, qui en détient 177, de la Russie où Anna Politkovskaïa fut assassinée. La présence de la Hongrie et la de Jordanie ne bouleversera pas la remise du prochain prix Albert Londres. Les journalistes palestiniens du fond de leurs geôles doivent se réjouir du déplacement parisien de Benjamin Natanyahu pour clamer le droit à l’information.

Il ne manquait que l’adjudant Kronenbourg.

Dénoncer la répression de la presse avec de tels convives frise l’obscénité, alors que Charlie Hebdo et d’autres médias objectifs dénoncent ces tyrans à longueur de colonnes.

On peut se réjouir du déblocage d’un million d’euros par le ministère de la Culture pour aider Charlie Hebdo. D’autres médias, gavés de pub, propriétés de financiers aisés, n’ont pas eu à attendre que leur rédaction soit décimée à la kalachnikov pour bénéficier de la manne publique.

Jusqu’ici, Charlie Hebdo survivait par ses seules ventes, sans pub, et sans l’aide de l’État, si ce n’est une aide minorée à l’affranchissement, chichement accordée, tout comme Siné Hebdo, le Monde Diplomatique ou encore la presse syndicale.
Les Échos, propriété de Bernard Arnault, première fortune de France, s’est vu doté de 4 millions d’euros, Serge Dassault, cinquième fortune de France, reçoit lui aussi une aide conséquente, 16 millions d’euros, pour le Figaro, qui peine à vivre. Le journal l’Opinion, appartenant à Nicolas Beytout et relayant le point du vue du MEDEF est aussi aidé par l’État, pour informer, cultiver, sans doute.

Selon le ministère de la Culture les aides publiques à la presse concourent à la modernisation et la diffusion partout dans le pays d’une presse pluraliste et diverse. Cela explique sans doute que le Journal de Mickey, Gala, Closer ou « Prions en église » bénéficient d’aides publiques lorsque Charlie Hebdo et d’autres journaux d’information en sont privés.

Défiler avec des censeurs (doux euphémisme) et soutenir la presse de l’argent ne sont nullement des maladresses ou des obligations de circonstance. C’est le choix politique de l’actuel gouvernement et du parti socialiste. Ce choix a pour conséquence de mettre sur la paille les journaux qui concourent à l’information la plus impartiale .

L’autre choix serait d’aider la presse d’information et de la préserver des appétits financiers, pour garantir son indépendance. Pour cela, il serait nécessaire d’affronter les empires financiers, Bouygues, Dassault, Matra Hachette, entre autres, qui vivent des commandes de l’État et siphonnent au passage les aides publiques.

Bref, il vous faudrait faire une politique de gauche, aussi je peux comprendre votre hésitation et votre embarras, mais comme il n’est pas besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer…
Aujourd’hui, les despotes sont repartis museler la presse dans leur pays et bafouer les droits de l’homme sans que votre gouvernement ou le parti socialiste ne bronchent d’un poil... C’est normal, on ne fâche pas les clients qui font leur shopping chez les marchands d’armes français (5eme rang mondial), comme Dassault, également détenteur de médias.

Aujourd’hui, la République des costauds renforce Vigipirate et l’arsenal sécuritaire existant. L’heure est à la législation antiterroriste haut de gamme. Il semble cependant que les barrières devant les écoles, les catcheurs enfouraillés en treillis patrouillant dans les gares et les métros, les nombreuses arrestations au délit de faciès ont fait choux blanc. Quel est le bilan de Vigipirate au 7 janvier, un peu avant midi ? Quel est son coût en choix budgétaire, à l’heure où nous fermons des classes et des hôpitaux ?

L’urgence devrait être de s’occuper de l’esprit, plus que de la gâchette, le vieil Hugo jugeait salutaire d’ouvrir des écoles pour fermer des prisons. Il est sans doute opportun aujourd’hui de sauver la presse d’opinion, garante de démocratie, avec le budget insolent dévolu à la politique sécuritaire. Sauver notre presse d’opinion, tant qu’elle vit encore, plutôt que suivre son cercueil avec les clients de ses fossoyeurs.

Je vous prie de recevoir, Madame, Messieurs, mes salutations

Michel ANCE
Ouvrier de la presse parisienne et syndicaliste
http://piquetdegreve.blogspot.fr/

http://larotative.info/l-adjudant-krone ... e-793.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede charlelem » 19 Jan 2015, 16:47

Je n’ai pas participé à la manifestation d’unité nationale convoquée dimanche 11 janvier

D'entrée ce texte me hérisse le poil.
Où a-t-il vu qu'il était "convoqué", convié oui, au nom de l'unité nationale par le président de la république car c''est son rôle : il est garant de l'unité nationale.
Avatar de l’utilisateur-trice
charlelem
 
Messages: 436
Enregistré le: 26 Oct 2009, 19:16
Localisation: Poissy

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Alex » 19 Jan 2015, 16:57

Sinon, faudra penser à arrêter de dire des conneries et de fantasmer sur une "union nationale" qui n'aboutit à rien, et ne sert que la bourgeoisie.

Convoqué ouais, parce que, j'sais pas si tu vis dans une grotte ou si tu as ta carte au PS (vu tes positions politiques, j'incline pour la deuxième solution), mais entre mercredi midi et dimanche midi on s'est farci un matraquage médiatique sans précédent, qui nous sommait quasiment, si nous étions contre le massacre de dessinateurs à l'arme de guerre, d'aller défiler avec toute cette brave classe politique, et ces dirigeants étrangers qui aiment bien la liberté de la presse, mais pas chez moi, merci.
Des gamins ont été poukavés aux keufs parce qu'ils ont refusé de faire les moutons lors de la minute de silence. Dans les médias, la chasse à "Je ne suis pas Charlie" est ouverte.

Alors ouais, ce terme de convocation est pertinent. Et permets-moi de te dire que réagir comme ça, à UNE ligne d'introduction à un texte de fond, est pathétique. Mais pas étonnant, vu ta position digne d'un bon bureaucrate du PS.

Quant à l'union nationale, qu'elle aille se faire voir ailleurs. "Pas de guerre entre les peuples, pas de paix entre les classes" ; certain-es devraient le gueuler un peu moins, et l'appliquer un peu plus.
Avatar de l’utilisateur-trice
Alex
 
Messages: 90
Enregistré le: 03 Jan 2015, 20:21
Localisation: Tours

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede abel chemoul » 19 Jan 2015, 20:56

Alex a écrit: j'sais pas si tu vis dans une grotte ou si tu as ta carte au PS (vu tes positions politiques, j'incline pour la deuxième solution),[...] Et permets-moi de te dire que réagir comme ça, à UNE ligne d'introduction à un texte de fond, est pathétique. Mais pas étonnant, vu ta position digne d'un bon bureaucrate du PS.

on est pas à la fac ici, on évite ce genre de sortie.
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 681
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Alex » 19 Jan 2015, 21:46

Désolé, mais je connais des MJS qui ont la même position que lui. A un moment, ça pose question quoi.
Avatar de l’utilisateur-trice
Alex
 
Messages: 90
Enregistré le: 03 Jan 2015, 20:21
Localisation: Tours

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede abel chemoul » 19 Jan 2015, 21:54

très bien, mais dire que charlelem a la même position que le PS ou dire qu'il a la même position qu'un bureaucrate du PS, c'est différent. dans un cas y a insulte, même si dans ton esprit je suppose que PS/bureaucrate PS c'est la même chose. je ne suis pas le dernier à insulter, les insultes je sais les reconnaitre...
#jesuischarlelem
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 681
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede charlelem » 20 Jan 2015, 08:24

Alex a écrit:Alors ouais, ce terme de convocation est pertinent. Et permets-moi de te dire que réagir comme ça, à UNE ligne d'introduction à un texte de fond, est pathétique. Mais pas étonnant, vu ta position digne d'un bon bureaucrate du PS.

Désolé mais une convocation c'est autre chose et donc il n'est pas pertinent.
Mais c'est vrai que faire dans l'outrance ça aide vachtement.
Après s'il s'agit d'un "BON" bureaucrate OK je préfère cela à un mauvais révolutionnaire qui raconte n'importe quoi et donc n'est pas crédible. :lol: :haha:
Avatar de l’utilisateur-trice
charlelem
 
Messages: 436
Enregistré le: 26 Oct 2009, 19:16
Localisation: Poissy

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede Pïérô » 20 Jan 2015, 19:21

Déclaration de laïcs issus du monde islamique
Déclaration

Notre responsabilité à l’égard du terrorisme au nom de l’islam



Le monde est en train de vivre une guerre déclenchée par des individus et des groupes qui se réclament de l’islam. En Syrie, en Irak, en Libye, en Tunisie, au Nigéria, en France, etc., cette guerre est la même. Elle est conduite au nom d’une certaine lecture de l’islam.

Cette guerre nous interpelle tous, nous, laïcs issus du monde islamique. Il est de notre responsabilité d’agir et de nous opposer à tout ce qui l’alimente.

Des réformes sont indispensables dans le monde musulman pour contrer cette guerre. La citoyenneté, l’égalité, la liberté de conscience, l’État de droit et les droits humains sont des antidotes indispensables.

Aujourd’hui, la réponse à cette guerre ne consiste à pas à dire que l’islam n’est pas cela. Car c’est bien au nom d’une certaine lecture de l’islam que ces actes sont commis. Non, la réponse consiste à reconnaître et affirmer l’historicité et l’inapplicabilité d’un certain nombre de textes que contient la tradition musulmane. Et à en tirer les conclusions.

Les troupes ennemies qui mènent cette guerre mondiale ne sont pas constituées de simples égarés mais de combattants fanatisés et déterminés. Ces combattants sont nourris par des textes islamiques qui appellent à la violence, qui existent dans les autres religions et qui relèvent d’un autre contexte, d’un autre âge, aujourd’hui dépassés. Ce corpus est le référentiel des groupes jihadistes. Tous les acteurs concernés, à commencer par les religieux et les autorités de chaque pays, doivent le déclarer comme inadapté, dépassé et inapplicable. Cette position doit être le début d’une véritable réforme du champ religieux de chaque pays et au-delà du champ religieux, d’une mise à niveau des législations.

L’activation et l’instrumentalisation de ce corpus, quelle qu’en soit la raison, doivent être dénoncées d’une manière explicite par les autorités, les religieux, les sociétés civiles ainsi que dans les manuels scolaires et sur les médias.

Nous avons la responsabilité de combattre l’activation de ce corpus et de tous les processus qui y conduisent. Tous les discours ou entreprises visant à encourager ou à promouvoir les radicalisations, la haine, le racisme, doivent être criminalisés. Les programmes scolaires et les discours des médias publics ainsi que les prêches des mosquées doivent être conformes aux idéaux universels de la liberté de conscience et des droits individuels.

Il n’existe pas de religion supérieure à une autre. L’humanité est une et indivisible.

Chacun des signataires s’engage à militer pour la primauté du droit, des droits humains et de la citoyenneté.

Le 11 janvier 2015


Premiers signataires :
Raja Benslama, psychanalyste, universitaire, Tunisie
Fethi Benslama, psychanalyste, professeur des universités, Tunisie, France
Ali Mezghani, Professeur agrégé en droit, Tunisie
Salah Elouadie, poète, président du Mouvement Damir, Maroc
Hella Lahbib, journaliste, Tunisie
Naceureddine Elafrite, journaliste, Maroc, Tunisie
Latefa Aharrare, actrice, Maroc
Aziz Al-Azmeh, universitaire, Syrie
Munaim Alfakir, poète, Irak
Tewfik Allal, coordinateur du Manifeste des Libertés, Algérie, France
Azzeddine Allam, professeur universitaire, Maroc
Zoubir Arous, professeur et directeur du laboratoire « Religion et Société », Université d'Alger 2, Algérie
Ahmed Assid, écrivain, Maroc
Fouzia Assouli, militante associative-Fédération de la Ligue des Droits des Femmes, Maroc
Houari Baki, psychanalyste, Algérie, France
Slimane Bedrani, Professeur à l'ENSA, Directeur de recherche associé au CREAD, Algérie
Yagoutha Belgacem, directrice artistique Siwa, Tunisie
Souhayr Belhassan, journaliste, Tunisie
Yadh Ben Achour, vice-président du Comité des droits de l'Homme des Nations Unies. Ancien doyen de la Faculté des sciences juridiques. Tunisie
Ghaleb Bencheikh, islamologue, France
Ali Bencheneb, professeur émérite, ancien recteur d’académie, Algérie
Kmar Bendana, historienne, Tunisie
Cherif Bennadji, professeur à l'université d’Alger 1, Algérie
Basset Ben Hassan, président de l’Institut arabe des droits de l’Homme, Tunisie
Tabrizi Ben Salah, professeur de droit international, Doyen honoraire, Algérie
Lotfi Ben Slama, stomatologue, Tunisie, France
Nédra Ben Smail, psychanalyste, Tunisie
Sophie Bessis, agrégée d’histoire, journaliste, Tunisie, France
Jawad Boulus, écrivain et avocat, Palestine
Abdelaziz Boumeshouli, professeur d’université, écrivain, Maroc
Mohamed Chafiq, académicien, Maroc
Saloua Charfi, professeur de journalisme, Tunisie
Khedija Cherif, universitaire, Tunisie
Mohamed Ali Cherif, cinéaste, Tunisie
Moulim El Aaroussi, écrivain, Maroc
Said Elakhal, Chercheur, militant associatif, Maroc
Abdallah El Hariri, artiste peintre, directeur artistique, Maroc
Nabile Farès, psychanalyste, écrivain, Algérie, France
Cherif Ferjani, professeur des universités, Tunisie, France
Claudette Ferjani, militante associative, Tunisie
Habib Gherar, professeur à l’université d’Aix-Marseille, France
Nacer-eddine Ghozali, professeur agrégé en droit, Algérie, France
Nedim Gursel, écrivain, Turquie, France
Selma Hajri, médecin, Tunisie
Mohamed Ham, psychanalyste, professeur des universités, Maroc, France
Salem Hamza, psychiatre, Tunisie, France
Ahmed Henni, professeur des universités, Algérie, France
Mahmoud Hussein, écrivain, France, Egypte.
Kadhem Jihad Hassan, écrivain, professeur d’université, Irak, France
Marcel Khalifé, artiste, Liban
Abdellatif Laâbi, poète, Maroc
Kamal Lahbib, militant associatif - Collectif Démocratie et Modernité, Maroc.
Slim Laghmani, professeur de droit à l’université de Carthage, Tunisie
Delenda Largueche, historienne, Tunisie
Ali Magoudi, psychanalyste, psychiatre, France
Ahmed Mahiou, professeur de droit, ancien doyen, Algérie
Faïka Moujahid, psychanalyste, Algérie
Hatem Mrad, professeur d’université, Tunisie
Kalthoum Meziou, Professeur à la Faculté des Sciences Juridiques Politique et Sociales de Tunis. Tunisie
Hamad Nazir, psychanalyste, France
Mounira Nessah, psychologue clinicienne, Tunisie, France
Hamadi Redissi, professeur d’université, Tunisie
Nouredine Saadi, écrivain, Algérie
Hachem Saleh, écrivain, traducteur, Syrie
Rajaa Stitou, psychanalyste, enseignante Université Montpellier 3, Maroc, France
Wassila Tamzali, écrivain, Algérie
Georges Tarabichi, écrivain, traducteur, Syrie
Adnane Yassine, poète, Maroc
Yahya Yakhlef, écrivain et romancier, Palestine
Lahcen Zinoun, chorégraphe et cinéaste, Maroc

http://blogs.mediapart.fr/blog/monica-m ... -islamique
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la redaction de CHARLIE HEBDO decimée 12 MORTS

Messagede bipbip » 21 Jan 2015, 02:36

Les réactions du FN à l’attentat contre Charlie
Quelques jours après les attentats, nous avions relevé quelques réactions de l’extrême droite à ce sujet : depuis, surtout au Front national, les commentaires se sont multipliés, et certains ont commencé à se lâcher. Le site d’observation du FN L’Entente a fait un recensement très complet des réactions d’élus, candidats ou cadres du Front national. en voici quelques exemples :
... http://lahorde.samizdat.net/2015/01/20/ ... e-charlie/


Déferlante raciste et islamophobe dans toute la France
(mise à jour 20 janvier)
http://paris-luttes.info/deferlante-rac ... phobe-2397
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités