APL diminuées, les pauvres au pain sec

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede Pïérô » 12 Oct 2017, 08:27

Argenteuil (95), vendredi 13 octobre 2017

APL, logements dits "sociaux" attaqués, mobilisation !

Défense du logement, un rassemblement vendredi

Les locataires, les salariés, les demandeurs de logements, les syndicats, les associations, les bailleurs,…. s'unissent contre le projet de loi logement :
• Baisse de l'APL
• Coupe budgétaire
• Taxation des bailleurs
• Vente forcée de logements sociaux
• etc

Les conséquences de ce projet est tellement grave que 70 associations et organisations très diverses se mobilisent contre ce projet (voir liste sur le tract joint et sur le site « Vive l'APL ».

Nous vous invitons à signer et à faire la pétition du collectif « Vive l'APL » en allant sur le site suivant : http://vivelapl.org/

Dans toute la France se développe de multiples initiatives.

Des rassemblements s'organisent en fin de semaine pour dire « non à la baisse de l'APL… ».

Rassemblement vendredi 13 octobre
17 heures 30 devant la sous-préfecture d'Argenteuil

https://paris.demosphere.eu/rv/57448
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20413
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede bipbip » 13 Oct 2017, 11:14

Rouen

Rassemblement APL : pas d’économies sur le dos des locataires !

15h, palais de justice de rouen

A partir du 1er octobre 2017, ces aides indispensables baissent de cinq euros par mois et par ménage. C’est une coupe de 400 millions d’euros par an sur le dos des locataires, au lieu d’encadrer les loyers, de prévenir réellement les expulsions, ou de lutter contre les inégalités. Cette mesure est injuste car elle touche uniquement les plus modestes d’entre nous, celles et ceux qui ont des difficultés à boucler leurs fins de mois.

En 2018, malgré les protestations unanimes, l’exécutif veut faire bien pire : baisser d’environ 50 € par mois les APL des locataires du parc social, en imposant aux bailleurs HLM de le répercuter sur les loyers. Cette ponction inédite de 1,4 milliard d’euros chaque année sur le budget des HLM va réduire l’entretien et l’isolation thermique des HLM, la réalisation de nouveaux logements sociaux à bas loyers… C’est le modèle économique du logement social qui est menacé !

En 2019, le ministère annonce une coupe supplémentaire d’un milliard d’euros.

Où s’arrêteront ils ? Prenant ainsi le risque de mettre en grandes difficultés des centaines de milliers de locataires, pauvres ou modestes, qui n’auront jamais les capacités de se reloger par eux-mêmes.

En effet, depuis vingt ans, les loyers et les charges ont progressé bien plus rapidement que les allocations et ressources des ménages à bas revenus. La moindre baisse des APL peut donc entraîner une hausse des impayés de loyers et des expulsions locatives.

Nous exigons du gouvernement :

- de revenir sur sa décision de ponctionner cinq euros des allocations logement et sur ses projets de coupes budgétaires en 2018 sur les bailleurs sociaux,

- d’appliquer l’encadrement des loyers en vue d’alléger la charge des locataires, comme le prévoit la loi dans les zones tendues,

- de préserver l’équilibre économique à long terme des bailleurs sociaux afin qu’ils poursuivent leur mission sociale, entretiennent correctement leur patrimoine, accroissent leur production de logements sociaux et très sociaux, en particulier dans les communes qui en manquent, afin de reloger des ménages précaires dans de bonnes conditions et de continuer à répondre à l’ensemble des besoins sociaux.

https://a-louest.info/Rassemblement-APL ... taires-200
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede bipbip » 13 Oct 2017, 19:58

Nîmes
Rassemblement "Vive l'APL" pour exiger le retrait du décret -5€, et le maintien intégral de l'APL.
à 11h, Préfecture du Gard, 10 Avenue Feuchères, Nîmes
https://gard.demosphere.eu/rv/4172

Dunkerque
Rassemblement pour crier NON à la baisse des APL !
Pas d'économie sur le dos des locataires !
à 15h, Place Charles valentin (Mairie)
https://dunkerque.demosphere.eu/rv/1046

Angers
Avec le collectif "Vive l'APL", La CLCV d'Angers appelle à se mobiliser largement : Samedi 14 octobre - à 14h devant la Mairie d'Angers.
https://alter49.org/rv/4986

Rennes
APL : Pas d’économies sur le dos des locataires !!
Rassemblement des salariés et des bailleurs à la mairie à 14h
Rassemblement des associations de locataires à 15h devant la préfecture de région
http://www.rennes-info.org/APL-Pas-d-ec ... le-dos-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede Pïérô » 14 Oct 2017, 03:59

Image


Tours
« Pas d’économies sur le dos des locataires ! » : rassemblement contre la baisse des APL
samedi 14 octobre à 14 heures place Jean Jaurès.
http://larotative.info/pas-d-economies- ... -2456.html

Toulouse
Rassemblement à 14h, devant la CAF, 24 rue Paul Riquet
https://toulouse.demosphere.eu/rv/16041

Poitiers
Rassemblement contre la baisse des APL
à 15h, place de France, quartier des Trois-Cités
https://poitiers.demosphere.eu/rv/1301
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20413
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede bipbip » 15 Oct 2017, 15:47

Des centaines de personnes ont manifesté contre la baisse des APL

Des rassemblements contre la réduction de 5 euros de l’aide personnalisé au logement se sont tenus en France à l’appel de 70 organisations.


Quelques centaines de personnes se sont rassemblées, samedi 14 octobre à Paris, pour dénoncer la réduction de 5 euros de l’aide personnalisée au logement (APL) entrée en vigueur au début du mois, et des manifestations se sont tenues dans dix-huit villes de France, comme Toulouse, Bordeaux, Lille ou Nantes, à l’appel du collectif « Vive L’APL ».

Cette mesure qui touche 6 millions de foyers permet à l’Etat d’économiser 32 millions d’euros par mois. « Taxer les riches, pas les locataires », « M. Macron, arrêtez de nous mettre le bordel dans le logement » ou « Le logement social, la solution, pas le problème », pouvait-on lire sur des banderoles à Paris.

... http://www.lemonde.fr/logement/article/ ... MIMekdr.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede bipbip » 21 Oct 2017, 13:48

"La réforme Macron de l'APL et des loyers HLM, c'est la fin du logement social"

Entretien avec Eddie Jacquemart, président de la CNL-Confédération nationale du logement sur la réforme de l'APL et des loyers HLM. Pour lui "cette réforme cachée de monsieur Macron vise à réorganiser le marché immobilier en marché financier au détriment du droit au logement pour tous".

... https://www.humanite.fr/la-reforme-macr ... ial-644151
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede bipbip » 28 Oct 2017, 19:24

APL, le Conseil d'Etat rejette le recours contre la baisse de 5 euros

Deux jours après avoir obtenu uune audience, le Collectif Vive l'APL attendaient les suites de leurs recours au Conseil d'Etat contre le décret instituant la baisse de 5 euros par mois des aides au logement (APL, ALS, ALF).

... https://www.humanite.fr/apl-le-conseil- ... ros-644532
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede Pïérô » 07 Nov 2017, 16:12

Vive l’APL – Veille à l’Assemblée nationale

Les députés votent la baisse des APL, le collectif Vive l’APL appelle à poursuivre le combat.

Le Collectif Vive l’APL a organisé une veille devant l’Assemblée Nationale dans la nuit du 2 au 3 novembre lors du débat sur le budget du ministère de la Cohésion des territoires, et notamment sur l’article 52 prévoyant la baisse des APL, ce dernier constituant un réel danger pour le logement social, les locataires et les mal-logés.

Malgré les annonces de « sortie de crise » ou d’étalement de la ponction, les députés LREM ont bel et bien voté une réduction du budget des bailleurs sociaux de 1,5 milliards d’euros par an dès 2018. Pour les locataires HLM et les mal-logés, cette mesure est un coup dur : moins d’entretiens et de réhabilitations des HLM, baisse des constructions de nouveaux logements sociaux augmentation du nombre d’expulsions, stigmatisation des candidats à l’attribution d’un HLM éligibles à l’APL… La majorité présidentielle persiste à sacrifier le logement social sur l’autel des économies budgétaires.

Après la ponction de 5 euros sur 6,5 millions des locataires les plus modestes, le Collectif Vive l’APL dénonce cette décision injuste et regrette que le gouvernement ne prenne en revanche aucune mesure pour prévenir les expulsions, encadrer les loyers du secteur privé et lutte contre les inégalités.

Le Collectif Vive l’APL appelle à des mobilisations nationales le 9 décembre, et d’ici là à des initiatives locales, pour faire échec à ces projets destructeurs.


Photos https://www.droitaulogement.org/2017/11 ... cp_veille/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20413
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 16:12

Meeting « Baisse des APL : stop ! »

jeudi 30 novembre 2017
à 19h, Annexe Varlin de la Bourse du travail (annexe Charlot / Temple)
Salle Eugène Henaff, 29 boulevard du Temple, ou 85 rue Charlot, Paris 3e

Le collectif Vive l'APL organise un meeting le 30 novembre à 19h à la salle Henaff.

Ce meeting est organisé à la suite des conséquences de la baisse des APL sur les locataires : 6,5 millions ménages perdent 5 euros chaque mois depuis octobre, et ce n'est qu'un début. Le projet de budget 2018 impose 1,5 milliard d'euros d'économies par an sur le dos des locataires, des mal-logés, des HLM et de leurs salariés.

Le Collectif Vive l'APL dénonce ces décisions et s'exprimera sur ces mesures injustes à l'occasion du grand meeting organisé ce jeudi.

Pour lutter contre ces projets destructeurs, le Collectif Vive l'APL appelle également à une journée nationale de manifestations le 9 décembre. A Paris le rendez-vous est à 14h30 à Palais Royal.

https://paris.demosphere.eu/rv/58650

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede bipbip » 06 Déc 2017, 01:49

Manifestations contre la baisse des APL

samedi 9 décembre 2017 partout

manifestations nationales à l'appel de la coalition « Vive l'APL »

Image

Image

Peris
à 14h30, Place du Palais Royal

https://paris.demosphere.eu/rv/57759
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede bipbip » 08 Déc 2017, 20:31

Nantes
Samedi 9 décembre 2017

Contre la baisse des APL, organisons-nous !

Depuis le 1er octobre, 6.5 millions de locataires ont perdu 5 euros d'APL. Réagissons !

Comme vous le savez surement déjà, depuis le 1er octobre, 6.5 millions de locataires ont perdu 5 euros d'APL. Alors que Macron avait appelé le 5 septempbre « tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros pour compenser la baisse des APL », combien d'allocataires ont vraiment vu leur loyer baisser ? Si vous êtes concerné-e-s, dans les faits soit votre « reste à payer » de loyer à bel et bien augmenté de 5 euros, soit (si vous avez la chance d'avoir un-e prorio un peu sympa) il est rester le même qu'avant. Bref, peut être que les gens s'en foutent, ben ouais après tout c'est « que » 5 euros. Sauf que :

De un, Macron a fait un appel, officiel et public, merde ça serait trop con de ne pas insister pour qu'il soit appliqué!(Pour une fois que ça arrive!)

De deux : C'est une question de principe, les aides de l'état baisses, qui doit en supporter le cout ? Les proprios ou les locataires ? Positionnement politique, guerre de classe, c'est le moment de poser un acte anticapitaliste là !

De trois : Ne nous y trompons pas ça n'est qu'un début. Enfin pour être exacte c'est déjà une suite et c'est sur que c'est pas une fin… Depuis les années 90 les réformes successives concernant les APL n'ont pas arrêtées de faire baisser les aides (proportionnellement) notamment par des revalorisations insuffisantes des barèmes par rapport aux augmentations des loyers. La loi du budget 2018 que le gouvernement adoptera bientôt prévoie une baisse de 60 euros des APL des locataires HLM mais aussi une réforme/refonte du système APL de laquelle on ne sait pas encore grand-chose mais qui certainement n'augure rien de bon au regard de cette tendance insistante des gouvernements à vouloir économiser sur nos aides au logement...Alors voilà, autant prendre de bonnes habitudes dès maintenant ! Il ne faut pas laisser ce genre d'attaque passée sans rien faire, même si ce ne sont « que » 5 euros. Plus nous serons nombreux/nombreuses à réagir, à gueuler, à nous organiser, moins ils pourront continuer à piquer de la thune aux plus pauvres tranquillement. Et d'autant plus que pour le moment il ne s'agit que de 5 euros, ça devrait pas être trop dur pour des proprios de céder ça !

So, pour conclure, voici des idées et pistes dont vous pouvez vous emparer dès maintenant, mais franchement, soyons créatifs ;)

Si vous êtes concerné-e-s par la baisse d'APL

- Envoyez une lettre à votre proprio (votre bailleur/ votre agence) pour lui demander de prendre sur lui/elle la baisse des APL. Citez Macron, c'est lui qui leur demande ! Ci-dessous un exemple de lettre possible.

- Si votre proprio n'entend pas raison, vous pouvez être tenté par une auto-réduction de votre loyer. Franchement ça se tente, refusez de payer 5 euros de plus (mais mettez les de coté au cas où) vous verrez bien ce que ça donne. C'est pas une grosse somme et c'est un peu chiant pour les proprios d'entamer des procédures pour si peu. Si vous recevez quand même des menaces de sa part, à vous de voir, mais même si vous finissez par payer ça aura quand même eu un effet symbolique fort. Dans tous les cas, attention, renseignez-vous sur les risques que vous encourez en cas de loyers partiellement impayés car les lois sont malheureusement très favorables aux proprios…

- Entrez en contact avec vos voisin-e-s, parlez en à vos potes, pourquoi ne pas organiser une action collective ? Agence immobilière, siège des bailleurs sociaux, CAF, il y a surement moyen de se rendre visible, de mettre la pression etc

Concerné-e-s ou pas, solidaires !

- Une pétition en ligne existe ici :https://vivelapl.org/

- Vous pouvez filer des coups de mains au collectif « Vive l'APL »44, pour differ des tracts, coller des affiches etc (le plus facile pour les trouver c'est de contacter le DAL44, local rue Fourée)

- Vous pouvez vous même réaliser et diffuser votre matériel d'information sur le sujet. Faites les boîtes aux lettres de votre immeuble et afficher dans les halls !

- Prochain rassemblement « Vive l'APL » (mobilisation nationale) le 9 décembre, 15h devant la préfecture de Nantes.


https://nantes.indymedia.org/articles/39097
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: APL diminuées, les pauvres au pain sec

Messagede Pïérô » 09 Déc 2017, 10:36

Tours

Mobilisation contre la baisse des APL le 9 décembre
rassemblement à 14h30 devant la mairie

Halte au feu ! Le gouvernement s’en prend aux allocations logement, ces aides personnelles au logement (APL) qui aident les ménages modestes à payer leur loyer, dans le parc privé ou dans le parc social. L’enjeu est énorme : 18 milliards d’euros. Toute atteinte à ces allocations a des conséquences sociales graves et immédiates.

A partir du 1er octobre 2017, ces aides indispensables baissent de 5€ par mois et par ménage. C’est une coupe de 400 millions d’euros par an sur le dos des locataires, au lieu d’encadrer les loyers, de prévenir réellement les expulsions, ou de lutter contre les inégalités.

En 2018, malgré les protestations unanimes, l’exécutif veut faire bien pire : baisser d’environ 50 € par mois les APL des locataires du parc social, en imposant aux bailleurs HLM de le répercuter sur les loyers. Cette ponction inédite de 1,4 milliard d’euros chaque année sur le budget des HLM va réduire l’entretien et l’isolation thermique des HLM, la réalisation de nouveaux logements sociaux à bas loyers… C’est le modèle économique du logement social qui est menacé, avec des conséquences graves pour tous les locataires et les mal-logés.

En 2019, le ministère annonce une coupe supplémentaire d’un milliard d’euros.

Où s’arrêteront-ils ?

Nous, citoyen-nes, locataires, associations de solidarité, de défense des mal-logé-es, des locataires, des consommateurs, syndicats, demandons au gouvernement de revenir sur ces amputations brutales et injustes, réalisées aux dépens des locataires et des plus modestes.


https://larotative.info/mobilisation-co ... -2539.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20413
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Précédente

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités