Lisez quoi là?

Bouquins, politique, socio, Histoire(s), littérature...

Re: Lisez quoi là?

Messagede siouxy » 08 Jan 2009, 11:36

En ce moment je lis Lunar Park de Bret Easton Ellis. Auteur de Moins que Zéro et American Psycho
L'oeuvre est carrément déjanté, et à a mon avis c'est son meilleure roman. Je n'avais pas vraiment aimé son arrogance dans les deux précédents, là il y a un je-ne-sais-quoi qui à changé, et tant mieux.

happilhaouer a écrit:"An deiz hirgortozet" (Le jour longuement attendu en français) de Gégé Gwenn. Début des années 80, un conflit social dans une mine de kaolin en centre bretagne, l'ambiance de l'époque, les luttes etc.
Image


MERDE TU LIS UN LIVRE DE GEGE GWENN ? ! Je le connais ^^' , et par ailleurs je connais également le breton, pour avoir étudier a Diwan. Eh bien eh bien ...
Est-ce que ce bouquin se passe ver Carhaix, et tout les petit bled aux alentours ?
siouxy
 

LA ZONE DU DEHORS

Messagede adelante » 29 Jan 2009, 23:07

Bonjour,

je m'étonne de ne pas trouver le nom d'Alain DAMASIO déjà cité dans cette rubrique (mais peut-être l'est-il dans un autre coin du forum, pardon alors, je débarque dans le coin :oops: )

Bref, j'aimerai savoir, si vous l'avez lu, ce que vous avez pensé de la Zone du Dehors ? Ce bouquin a ravivé un truc qui n'osait pas s'exprimer chez moi mais qui bouillait : l'envie d'agir pour changer les choses.
"L'IMITE PAS, MILITE"
"LA RAGE A UN COUT : COURAGE"

-> http://www.lavolte.net/lazonedudehors/resume.php

Présentation de l'éditeur
2084. Owell est loin désormais. Le totalitarisme a pris les traits bonhommes de la social-démocratie. Souriez, vous êtes gérés ! Le citoyen ne s'opprime plus : il se fabrique. A la pâte à norme, au confort, au consensus. Copie qu'on forme, tout simplement. Au cœur de cette glu, un mouvement, une force de frappe, des fous : la Volte, Le Dehors est leur pays, subvertir leur seule arme. Emmenés par Capt, philosophe et stratège, le peintre Kamio et le fulgurant Slift que rien ne bloque ni ne borne, ils iront au bout de leur volution et même au-delà, jusqu'à construire cette vie de partage, rouge, que personne ne pourra plus leur délaver. Premier roman, aujourd'hui réécrit, de l'auteur de la Horde du Contrevent (Grand Prix de l'Imaginaire 2006), la Zone du dehors est un livre de combat contre nos sociétés de contrôle. Vous pouvez toujours baisser la tête et les paupières. Et reposer ce pavé. Ce n'est que de la science-fiction. La demande sécuritaire, les manipulations soft, la gestion de nos corps, le temps de cerveau disponible, les citoyens traçables, géolocalisés par leur portable, ce ne sont pas nos enjeux, ici, chaque jour. Ce n'est pas ce que nous vivons. Aucun intérêt. D'ailleurs, il n'y a pas de caméras dans nos villes. Prolongeant le livre, Ludovic Duprez et Erwan Lastex ont ajouté un DVD qui met en images le chaos des zones où leur cerveau bivouaque depuis plus d'un an. Nourris au kebab et au manga, accélérés dans unes cave cubique, les électrons libres de Sycomore Films frôlent ici les parois d'un tokamak graphique qui fusionne 3D déjetée, comédiens réels et images de synthèse. Avec une certitude : si Dieu n'a pas d'yeux, eux ont un regard...

Résumé
"2084. Les normes ont succédé aux codes. Le contrôle aux contraintes disciplinaires.
Le flicage démocratique de tous par tous à la police d’État. Sur un satellite de Saturne, une métropole
climatisée, Cerclon, construite pour les colonies terriennes fuyant la terre, abrite une société panoptique et pacifiée,
modèle envié du système solaire. Autour, la Zone du Dehors s’étend, horizon minéral brut
— espace d’appel pour la Volte, groupe révolutionnaire qui prone la liberté inconditionnelle
des forces de vie, la création et le combat.
Contre quoi ?
Un monde dévitalisant où le Clastre dicte à chaque individu son rang dans l’échelle sociale,
contre la virtue qui déréalise les tours panoptiques qui veillent, les lavements médiatiques,
les technogreffes qui s’introduisent dans le corps humain…
Sur Cerclon, la norme est plus puissante que la force. Le contrôle, plus étendu, plus complet
et plus insidieux que ne le soupçonnait la Volte… Jusqu’où faut-il aller pour que le pouvoir révèle,
sous sa chair compréhensive, que la démocratie qu’il offre est un liberticide collectif ?
Jusqu’à l’intellectrocution ? Jusqu’à la Volution ?"


Pour son premier roman, où se lit toute l’influence de Nietzsche, Foucault et Deleuze,
ses trois maîtres à penser, Alain Damasio dresse, dans un style actif,
une anticipation rigoureuse et puissante de l’avenir de nos sociétés « avancées ».
Avec, en fil rouge, la terrible envie de vivre de qui résiste.

Au plaisir de vous lire...
adelante
 

Re: LA ZONE DU DEHORS

Messagede skankerror » 29 Jan 2009, 23:52

J'avais adoré la Horde du Contrevent, dès que j'ai fini mes lectures j'attaque la zone du dehors.
skankerror
 

Arthur Koestler

Messagede Harfang » 20 Fév 2009, 06:50

Ayant déjà lu "le zéro et l'infini", ainsi que "le testament espagnol", je viens de finir "Croisade sans croix", roman écrit entre 1942 et 1943... Quelque part Koestler, parle de lui, de ses doutes, ses angoisses... et pose, aussi, la question de l'engagement... Pécisons qu'il appartenait au PC Allemand avant la seconde guerre mondiale dans le contexte que l'on connait et qu'il le quitte en 1938, conséquemment aux procès de Moscou
Un roman intéressant, malgré un début lent, tant au niveau humain, qu'historique... DE manière général un auteur à (re)découvrir.


Edit: Lu "Les Call-girls"... Ou douze célébrités scientifiques se réunissent pour un colloque se réunissant à la veille de la troisième guerre mondiale...
J'ai ri de certaines répliques des plus savoureuses, me suis immergés dans les extrapolations de l'époque ( début 70°) et ai pu suivre les méandres de ce cher Arthur... A lire comme toujours... une citation "Il est plus efficace de trancher des tetes que de fendre les cheveux en quatre."
Harfang
 

Re: Lisez quoi là?

Messagede Alayn » 06 Mai 2009, 03:30

"Anarchisme, Violence, Non-violence" de Xavier Bekaert.
Editions du Monde Libertaire, 2000, 5€.

(ma prochaine lecture prévue (arf !) étant: "L'école FERRER de Lausanne", bouquin m'ayant été offert amicalement et personnellement par Marianne ENCKELL du CIRA de Lausanne que je salue et remercie- un collector !)
2009. Editions "Entremonde". 8€.

Tout bonnement excellent à la base ! (arf and ourf !)

Salutations Anarchistes !
Alayn
 

Re: Lisez quoi là?

Messagede 'Spleen'Libertad » 14 Mai 2009, 22:41

Pour en revenir à zweig, je conseille également :
La confusion des sentiments ( quelle plume... )
Le joueur d'échecs
Amok, comme l'a dit Harfang, qui est excellent.
24 heures de la vie d'une femme.

Pour moi en ce moment c'est "Ainsi parlait zaratousthra" ( Nietzsche ), "La nausée "( Sartres ), "Georges Brassens par Brassens " ( d'un ami à lui je crois )...

et bien sur, mais ce sont des lectures de tous les jours, à relire et relire : Le bateau ivre et Les fleurs du mal.
'Spleen'Libertad
 

Re: Lisez quoi là?

Messagede conan » 18 Mai 2009, 22:13

Je me remets de nombre de lectures passionnantes, la dernière en date est l'excellente tentative de synthèse des postulats anars commise par René Furth, rééditée en 2007 aux Editions du ML, à savoir "Formes et tendances de l'anarchisme", après m'être poilé à la lecture du dernier polar de Jean-Marc Raynaud.
Dans ma pile de bouquins à lire en retard, j'aime bien alterner le sérieux Image... et la détente ! Image
Après Furth, j'avais donc envie de me détendre un peu les neurones et j'ai entamé un opuscule qui m'a tout de suite bien botté, et même fait rire aux éclats. Le succulent "Passage à l'ennemie", de Lydie Salvaire : un RG bien coincé du cul, qui a pour référence profesionnelle Malko de SAS, infiltre une bande de jeunes un peu désoeuvrés d'un quartier populaire. Le bouquin consiste en une succession de rapports assez poilants, sur un ton "pro", qu'il fait le soir à ses supérieurs en rentrant chez lui.
Le problème, c'est qu'il prend très vite goût à la fumette, aux rigolades du groupe, mais aussi et surtout... à la mystérieuse Dulcinée, au regard perdu dans le vide.
Un très bon moment de lecture garanti.
Image
conan
 

Re: Lisez quoi là?

Messagede Alayn » 19 Mai 2009, 04:18

Bonjour !

"Anarchisme: violence et non-violence" de Xavier Bekaert. Réedition 2005. Editions du Monde Libertaire.

Petite brochure intéressante qui démontre que l'anarchisme est plutôt d'essence non-violente mais qu'il est poussé à la violence notamment dans les phases d'insurrection, de révolte par l'Etat, les pouvoirs, etc...

J'ai entamé aussi "L'Ecole Ferrer de Lausanne" que m'a offert Marianne ENCKELL (du CIRA de Lausanne) et dont elle a écrit d'ailleurs l'introduction.
De 1910 à 1919 a existé à Lausanne en Suisse une petite école libertaire basée sur les principes pédagogiques de FERRER.
Très intéressant !
Aux Editions "Entremonde". 2009.

Salutations Anarchistes !
Alayn
 

Re: Lisez quoi là?

Messagede Roro » 24 Mai 2009, 19:39

J'ai lu Homosexualité et révolution de Daniel Guérin. Je vous le déconseille, sur 40 pages c'est du moi je moi je à tous les étages, aller lire tel bouquin que j'ai écrit, comment j'ai dragué les p'tits ouvriers... Un livre narcissique à gerber...
La Nature n'a fait ni serviteurs ni maitres, c'est pourquoi je ne veux ni commander ni recevoir d'ordres.
Avatar de l’utilisateur-trice
Roro
 
Messages: 760
Enregistré le: 15 Juin 2008, 18:28

Re: Lisez quoi là?

Messagede lou » 28 Mai 2009, 13:37

l'Ennemi Principal de Christine Delphy et les Ecrits de Leo Thiers Vidal, c'est passionnant.
je serai post-féministe quand nous en serons au stade du post-patriarcat.
Avatar de l’utilisateur-trice
lou
 
Messages: 147
Enregistré le: 19 Mai 2009, 09:46

Re: Lisez quoi là?

Messagede kuhing » 28 Mai 2009, 13:58

"l'art d'écrire une chanson" de Claude Lemesle

excellent !

maintenant ceux qui n'écrivent pas de chansons ça les intéressera sans doute moins.
kuhing
 

Re: Lisez quoi là?

Messagede Communard » 28 Mai 2009, 14:53

Image

La révolution sexuelle et la camaraderie amoureuse

Anarchiste individualiste et défenseur acharné de la liberté sexuelle, E. Armand se livre, au beau milieu des années 1930, à un dynamitage systématique de la morale de son temps. Se prononçant avant l’heure en faveur de l’amour libre et de la camaraderie amoureuse, il fustige l’« exclusivisme en amour » ainsi que le poison de la jalousie dont les excès passionnels ne peuvent entraîner que frustration ou violence. Ami de tous les non-conformistes sexuels et lui-même pervers à ses heures, Armand refuse la pudibonderie des bien-pensants. À travers le couple monogame, c’est la structure même de la famille qui est visée, cet « État en petit » qui développe nécessairement une exclusivité affective. Théoricien doucement délirant d’un droit à la jouissance pour tous, Armand en tire toutes les conséquences : contre le propriétarisme en amour, reste à expérimenter l’amour plural dans le cadre d’une camaraderie amoureuse égalitaire. Contre les logiques de concurrence qui tendent à convertir en marché l’espace des rencontres amoureuses, il appelle les lecteurs à former des sortes de coopératives sexuelles où corps et caresses s’échangeraient sous forme de troc généralisé. Une utopie affective et sexuelle dont la charge subversive demeure intacte, à l’heure d’une sexualité coincée entre marchandisation du sexe et sacralisation du couple.

Chez zone
Communard
 
Messages: 33
Enregistré le: 24 Mar 2009, 12:25

Re: Lisez quoi là?

Messagede Moi-même » 08 Juin 2009, 12:48

Oh yeah vive lovecraft.

Image

Et je cherche, là faudrait sérieusement me renseigner Les pensées sur l'homme de Godwin, je les ai trouvées nul part.
Même pas chez les éditions d'anars.

Putain Godwin quoi ! Faut le publier.
Moi-même
 

Re: Lisez quoi là?

Messagede lou » 24 Juin 2009, 03:21

Ilana Löwy, L'emprise du genre. Masculinité, féminité, inégalité. une merveille

Image
je serai post-féministe quand nous en serons au stade du post-patriarcat.
Avatar de l’utilisateur-trice
lou
 
Messages: 147
Enregistré le: 19 Mai 2009, 09:46

Re: Lisez quoi là?

Messagede Kartoch » 24 Juin 2009, 05:46

"Etatisme et Anarchie" , de Bakounine. Classique, toujours très bien écrit. Il se perd des fois un peu dans les détails de la vie révolutionnaire de l'époque, mais ca reste intéressant, et puis je trouve la lecture de Bakounine toujours réconfortante. J'me demande si il aurait autant d'espoir 140 ans plus tard, vu le chemin parcouru..
Avatar de l’utilisateur-trice
Kartoch
 
Messages: 147
Enregistré le: 24 Avr 2009, 12:07
Localisation: Montpellier (34)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Écrits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité