Festivals divers films et docs

Festivals divers films et docs

Messagede Pïérô » 03 Sep 2010, 11:22

Cinémaligre 2010, Paris, du 16 au 19 Septembre

Organisé par une association d'animation de quartier du 12eme , La Commune Libre d'Aligre , le 7eme Cinémaligre, festival de Cinéma, se déroulera du 16 au 19 Septembre 2010, avec pour thème "Désobéissance".

Toutes les séances sont gratuites.

Lieux des projections:

• PLACE D'ALIGRE, jeudi 16 septembre pour l'ouverture
• BALTRING'THÉÂTRE, parquet de bal sur le TEP (Terrain d'Education
Physique), 7 rue d'Aligre - vendredi 17, samedi 18, dimanche 19
• MAISON DES ENSEMBLES, salle du rez de chaussée,
5 rue d'Aligre, vendredi 17, samedi 18
• LA COMMUNE, café associatif de la Commune Libre d'Aligre,
3 rue d'Aligre : dimanche 19 septembre
Accès : Métro Ledru-Rollin, Faidherbe, Gare de Lyon
Bus 86, 76, 91, 57, 29

Les films inscrits au Programme abordent des questions qui rejoignent fréquemment les préoccupations d'Attac
« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793, Article XXXV.

Dans notre société de plus en plus formatée, l'idée de désobéissance est en pleine effervescence, à la fois héritage de traditions, champ de réflexion, invention de nouvelles formes de lutte...

Même si elle prend parfois la forme d'un sursaut moral d'un individu confronté à l'intolérable, la désobéissance trouve-t-elle sa légitimité en s'inscrivant dans un mouvement collectif ?

Quelle est la réalité de la démocratie à l'heure où s'accroît la crise de la représentation politique, et

quelle est la place des citoyens pour la protéger et l'approfondir ?

Le quartier d'Aligre est, par bien des égards, un lieu de résistance contre les transformations sociales et urbaines excluantes, une poche de désobéissance. Le 7e Cinémaligre veut contribuer à progresser dans le débat, en faisant la part belle au 7e art et à ses héros récalcitrants qui ont marqué l'histoire du cinéma, sans oublier de dresser l'inventaire des pratiques actuelles à travers le cinéma documentaire


. . . . . . . . . . . . . . . . Image


. . . . . . . Programme

Jeudi 16 septembre

En plein air sur la place d'Aligre (dans le Baltring' sur le TEP en cas de pluie)

. 19h : Ouverture en fanfare avec la TITUBANDA, 35 musiciens venus spécialement du quartier Pignetto-Prenestina de Rome à la rencontre du quartier d'Aligre. Orchestre protéiforme, « omnivore, avec un grand appétit », la Titubanda est une fanfare ouverte et autogérée qui sévit depuis plus de 10 ans et qui se nourrit autant de musique traditionnelle italienne que de musique balkanique, de jazz ou de musique punk.
. 21h30 : Louise-Michel, de Gustave Kervern et Benoît Delépine, 2008, 1h30, fiction, France

Quand les ouvrières constatent un matin que leur usine a été vidée pendant la nuit par leur direction, elles décident de mettre en commun leurs maigres indemnités. C'est le projet de Louise, femme revêche et révoltée, qui gagne l'adhésion de toutes : engager un tueur pour buter le patron. Suit alors une épopée qui entraîne Louise l'ouvrière et Michel le tueur jusqu'aux paradis fiscaux ! L'humour cinglant, décalé et militant, toujours ancré dans l'actualité sociale de Kervern et Delépine à nouveau sur la Place d'Aligre pour l'ouverture du Cinémaligre. Séance présentée par Gustave Kervern.


Vendredi 17 septembre

. 11h - Baltring' : RÉSISTANCE

L'insoumis : Maquis rouge et gueules noires, Françoise Chevalier, 2002, 52 mn, documentaire, France Ange Alvarez, fils d'immigré espagnol, installé dans le bassin minier d'Alès, rassemble en lui plusieurs traditions : culture espagnole, le rêve révolutionnaire né d'octobre 1917, le patriotisme français issu de 1789. Jeune résistant héroïque de 16 ans, les années de guerre sont pour lui des années de violence et d'aventure. Emporté par son élan, il continue de conjuguer Patrie et Révolution longtemps après la libération, en participant activement aux grandes grèves des mineurs. Séance en présence d'Ange Alvarez

13h : Repas Espagnol

. 15h - Baltring' : La Salamandre, Alain Tanner, 1971, 1h30, fiction, Suisse Rosemonde refuse un quotidien morne. Mais sa révolte contre les boulots à la chaîne et les rapports de hiérarchie au sein de l'entreprise n'est pas intellectuelle. C'est avec ses tripes, ses émotions qu'elle réagit et fascine deux intellectuels qui rédigent un article sur son histoire … Film de la nouvelle vague et post soixante-huitard, la Salamandre, trace le portrait de trois freaks suisses qui cherchent à maintenir leur indépendance, leur intégrité morale, au sein d'une société qu'ils critiquent et qui les ennuie. Jubilatoire, cocasse, décalé et railleur ! Culte !

. 15h - MDE : Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures, Claude Lanzmann, 2001, 1h35, documentaire, France Raconter l'indiscible. C'est à partir d'un entretien que lui avait accordé Yehuda Lerner à Jérusalem en 1979 pendant le tournage de Shoah que Claude Lanzmann a réalisé Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures, lieu, jour, mois, année, heure de la seule révolte réussie d'une poignée de concentrationnaires contre les bourreaux nazis. À mille lieux de l'iconographie héroïque, la violence désobéissante signifie ici rage de vivre brûlante, reconquête par l'effroi d'une dignité nécessaire.

. 17h - Baltring' : Rachel, Simone Bitton, 2009, 1h49, documentaire, France-Belgique À travers l'histoire de Rachel Corrie, 22 ans, écrasée par un bulldozer israélien en mars 2003 alors qu'elle tentait d'empêcher la destruction de maisons palestiniennes, Simone Bitton enquête sur l'engagement politique des jeunes générations. Des jeunes venus de partout, animés du même sentiment d'injustice, n'hésitent pas, au risque de leur vie, à être des « boucliers humains » face aux bulldozers de l'armée israélienne. Discussion à l'issue de la séance avec la réalisatrice, Simone Bitton

. 17h - MDE : DES LIEUX POUR DESOBEIR

Le Dragon, droit devant, Samir Abdallah et Rafaele Ventura, 1996, 45 mn, documentaire, France Fin 1994, à l'initiative de Droit Au Logement (DAL) et "DROITS DEVANT", 200 personnes investissent un immense immeuble vide dans un quartier bourgeois de Paris, portant la critique sociale là où elle est généralement absente. La question du logement est immédiatement élargie à l'ensemble des droits dont sont privés les exclus et les précaires. Un lieu d'expérimentation sociale et politique pour refaire le monde ? Débat : Des quartiers généraux pour la désobéissance ? Avec un membre de Droits Devant

19h30 : Repas italien, la Titubanda à la cucina nous fait manger alla romana !

. 21h - Baltring' : Welcome, Philippe Lioret, 2009, 1h10, fiction, France L'histoire de Simon le maître-nageur taciturne et de Bilal, l'adolescent kurde amoureux a fait plus que bouleverser la France. Elle a révélé au plus grand nombre la réalité du sort des clandestins qui errent sur le littoral Calaisien et le racisme dont ils sont l'objet. Elle dresse aussi le portrait d'un homme comme les autres, ni meilleur ni pire qui s'engage, au risque de l'article L.622-1 du code des étrangers... Eric Besson ministre de l'immigration a conseillé de ne pas aller voir ce film. Une bonne raison de le programmer !


Samedi 18 septembre

. 11h - Baltring' : HAUTE-TENSION !

Des pierres contre des fusils, Nicole Le Garrec, 1981, documentaire, France Plogoff, février 1980, toute une population refuse l'installation d'une centrale nucléaire à quelques encablures de la Pointe du Raz, face à l'île de Sein. Comment s'est construit ce refus collectif ? Comment cette position a-t-elle pu être tenue jusqu'au bout ? Six semaines de luttes quotidiennes filmées jour après jour. La société civile face à 800 gendarmes mobiles pour défendre le droit à disposer de son environnement.

13h : Repas Slow Food : Quelques recettes récoltées lors du Concours Trésors de famille pour désobéir au diktat de la nourriture industrielle, préparées par les étudiants du Cordon Bleu.

. 15h - Baltring' : SÉANCE ENFANTS - CINÉGOÛTER

. En première mondiale ! Un film d'animation écrit et réalisé par les enfants d'Aligre sur le thème « désobéissance » lors d'un stage organisé par la Commune libre d'Aligre en partenariat avec l'atelier de production liégeois Caméra Enfants Admis, grand initiateur de la technique d'animation auprès des enfants du monde entier le making off

. Rentrée des classes, Jacques Rozier, 1955, 20 minutes, fiction, France Sur un pari entre deux enfants, René repousse le moment de la rentrée des classes afin de prolonger le plaisir des vacances et de la douceur de vivre. La caméra suit l'enfant, l'enfant suit le cours d'eau, et jubile sur une bande son dont " la flûte enchantée "sur fond de grillons. Laissez-vous emporter par le cinéaste du plaisir et de la révolte. Séance suivie d'un goûter offert par les commerçants du quartier.

. 15h- MDE : Themroc, Claude Faraldo, 1973, 1h45, fiction, France, interdit au moins de 16 ans Themroc, ouvrier exploité et abruti, décide de faire table rase de son quotidien répétitif. Retrouvant un état primitif, il provoque perturbation et effroi partout où il passe. Pour remettre en question les valeurs sociales établies et prôner un retour à l'état naturel, Claude Faraldo réalise un poème barbare volontairement provocateur poussé jusqu'à l'absurde. Un film culte des années 70 servi par la troupe du café de la gare !

. 17h : Baltring' : DÉSOBÉIR AU TRAVAIL ?

Ressources humaines, Laurent Cantet, 2000, 1h40, fiction, France Etudiant à Paris dans une école de commerce, Franck choisit de faire un stage dans l'usine où travaille son père depuis plus de 30 ans. Affecté aux ressources humaines, il y met toute sa bonne volonté avant de découvrir qu'il n'est qu'un paravent aux licenciements qui se préparent, dont celui de son père. Franck doit choisir son camp.

. 17h- MDE : DISUBBIDIENZA !

Carlo Giuliani, ragazzo, Francesca Comencini, 2002, 1h03, documentaire, Italie Francesca Comencini entreprend à travers le récit de sa mère de reconstituer la dernière journée de Garlo Giuliani, Gênois de 23 ans, parti le matin pour la plage, bientôt gagné par l'immense mouvement de protestation des désobéissants contre le G8 qui déferle dans sa ville, jusqu'à son assassinat par la police au cours de cette manifestation dont il est finalement partie prenante. Projection suivie d'une discussion avec des acteurs du militantisme italien En présence de la réalisatrice : Francesca Comencini (sous réserve)

19h30 : Repas Slow Food : Cuisine de rue, street food : la rue a depuis longtemps inventé, avec les moyens du bord et sans toujours respecter les règlements, une nourriture variée à portée de toutes les bourses. Slow Food retrouve quelques recettes qui seront préparées par les étudiants du Cordon Bleu.

. 21h - Baltring' : La Terre des hommes rouges, Marco Bechis, 2008, 1h46, fiction, France-Brésil Où comment Nadio, chef d'une tribu d'indiens Guarani-Kaiowa exploités par les propriétaires terriens blancs, décide les siens à cesser tout compromis et à camper sur leurs terres spoliées. Un film exemplaire à tout point de vue : la narration haletante, digne des plus grands westerns, menée avec une grande économie de moyens, le travail en amont avec les Indiens dans leurs propres rôles et pour la première fois, héros de cinéma à part entière, le regard documenté qui rend palpable la lutte pour retrouver justice et dignité. En présence du réalisateur, Marco Bechis (sous réserve)


Dimanche 19 septembre

. 11h - Baltring' : À L'HEURE DE LA MESSE

Psaume Rouge, Miklòs Jancsò, 1972, 1h27, fiction, Hongrie Chef de file du style de « l'école hongroise » des années 1970, Miklos Jancso oppose à la rigueur des états totalitaires la poésie des images et la libération des corps. Allégorie intemporelle, le film évoque une révolte paysanne portée par la danse et le chant. La technique des longs plans séquences, les mouvements elliptiques de la caméra, caractéristiques du style de Jancso, mettent en scène cette chorégraphie sociale et libératrice. Psaume Rouge est un chant de lutte contre tous les totalitarismes.

13h : Repas concocté par l'AMAP* Patat'douz *Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne

. 14h30 - Baltring' : L'Ortie, Fée de la résistance, Perrine Bertrand et Yan Grill, 1h42, documentaire, France. Slow Food a choisi l'humble plante du bord des chemins, mal-aimée pour ses piqûres, comme symbole de la résistance à la bêtise d'une administration qui prend des décisions incompréhensibles, sans connaissance de la tradition rurale ni de la réalité des pratiques. Le film invite à rejoindre le club souriant et chaleureux des fans de l'Ortie. Débat animé par François Meekel du convivium Slow Food Bastille avec les protagonistes du film.

. 15h - La Commune : The Weather Underground, Sam Green et Bill Siegel, 2002, 1h32, documentaire, USA Quelques étudiants radicaux révoltés par la guerre du Vietnam et les blocages de la société américaine créent "The Weather Underground", un groupe activiste clandestin qui se donne pour objectif de renverser par la violence le gouvernement en place. À partir des interrogations divergentes des anciens protagonistes, se construit une réflexion fondamentale sur les formes de luttes possibles et les moyens par lesquels on peut changer le monde. Oscar du meilleur documentaire 2004.

. 17h - Baltring' : PETIT MANUEL PRATIQUE DE LA DÉSOBÉISSANCE

. Barres, Luc Moullet, 1984, 14 mn, fiction, France Prenant une fois de plus les choses à contre-temps en maître de l'absurde iconoclaste et burlesque, Luc Moullet donne aux usagers du métro une belle leçon de désobéissance opiniâtre en montrant comment s'adapter aux contraintes grandissantes du contrôle. Un film pédagogique !

. Désobéissances civiles, Hervé Denyons, 2006, 53 mn, documentaire, France Quand la loi s'avère absurde, des citoyens ordinaires, faute d'issue légale, décident un jour de désobéir pour rester en phase avec leur idéal de société… quitte à se retrouver devant les tribunaux. Faucheurs d'OGM, instituteurs en colère, parents d'élèves, syndicalistes, décrivent leur pratique et expliquent pourquoi dans notre démocratie, sensée garantir les droits collectifs et individuels, le recours à la désobéissance est une nécessité plus que jamais incontournable. Débat : Désobéissance, mode d'emploi, avec des désobéissants, faucheurs d'OGM, Réseau Education Sans Frontière (RESF), Réseau pour l'Abolition des Transport Payant (Ratp), sans-papiers en lutte...

. 17h - La Commune : Le sel de la terre, Herbert J. Biberman, 1954, 1h34, fiction, USA Par sa seule existence, le film, longtemps censuré, est un hommage à la résistance des artistes américains contre la sinistre HCUA (commission des activités antiaméricaines du Maccarthisme). Mais c'est surtout un des rares films hollywoodiens sur les luttes du sous-prolétariat américain contre les injustices et les inégalités et un film magnifiquement féministe. Le style proche du néoréalisme italien, le recours à des acteurs non-professionnels en font un objet cinématographique exceptionnel.

BALTRING'- TEP : SOIRÉE DE CLOTÛRE :

. 19h : Repas de quartier Que chacun approvisionne la table pour ripailler ensemble !

. 20h : REMISE DES PRIX DE L'APPEL À CRÉATION

. 20H30 : BAL FRANCO-ITALIEN avec la Titubanda, Bandaligre et Sticazzi. Vivez la rencontre inédite de la Titubanda du quartier du Pignetto à Rome, de Bandaligre, orchestre du quartier d'Aligre et de Sticazzi orchestre italo-mexicano-parisien. Vous dansez couramment l'italien ? Ce bal est pour vous : mesdames, mettez vos plus beaux escarpins, messieurs, il est temps de sortir la gomina ! Entre valse et funk, fanfare et punk, laissez-les chanter, la guitare à la main...


--------------------------------------------------------------------------------

Tout au long du festival

. Exposition sur le TEP : Hier colonisés, aujourd'hui exploités, demain régularisés ! Les Journées de la Coordination Sans Papiers 75 Pour obtenir leur régularisation, du 2 mai 2008 au 7 août 2010, les Sans Papiers travailleurs isolés de la Coordination Sans Papiers 75 sont en occupation à Paris, d'abord à la Bourse du travail rue Charlot, puis dans des locaux désaffectés de la CPAM rue Baudelique. Le quotidien de cette occupation de plus de deux ans raconté en quelques 300 dessins.

. L'appel à créations Comme chaque année, il est fait appel à la créativité de chacun avec un concours de court-métrages. Tout le monde est donc convié à réaliser plutôt des fictions de 5 mn maximum sur le thème de la « désobéissance ». L'imagination au pouvoir ! À vos caméras ! Les films répondant à l'appel à création - accompagnés du bulletin d'inscription - doivent être portés ou envoyés à la Commune (3 rue d'Aligre 75012 Paris), jusqu'au 10 septembre. Tous les films envoyés passeront avant chaque séance et trois lauréats seront déterminés par un vote du public.

. La buvette de la Commune ouverte de vendredi à dimanche sur le TEP de 11h à 22h pour y boire la « cheap blond » du Bottle Shop, des vins du Baron Bouge, des Caves Au bon plaisir, des jus de fruits rafraîchissants...

- Le resto de la Commune pour goûter aux spécialités des amis de la Commune (voir les menus et horaires dans les programmes).

Toutes les séances sont gratuites.

Contacts : cinemaligre2010@yahoo.fr Commune Libre d'Aligre/Cinémaligre 3, rue d'Aligre 75012 Paris. Tél. : 01 43 41 20 55 Info - programme et inscriptions pour l'appel à création : http://www.cl-aligre.org - rubrique « Cinémaligre »

http://www.cl-aligre.org/spip/spip.php?article171
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

8ème Cinemaligre, Paris 15 au 18 septembre 2011

Messagede Pïérô » 12 Sep 2011, 23:59

.
Image

Roulez jeunesse !

« Où allez-vous jeunes gens, où allez-vous, étudiants, qui battez les rues, manifestant, jetant au milieu de nos discordes la bravoure et l'espoir de vos vingt ans ? Nous allons à l'humanité, à la vérité, à la justice ! » Émile Zola, Lettre à la jeunesse, 1897

Nous voulons rendre hommage à la jeunesse si prompte à passer à l'action quant les adultes murmurent encore, les jeunes pousses insoumises ayant fréquemment montré le chemin de la révolte et de l'honneur à une société trop souvent apathique. Toujours, les oppresseurs haïssent les adolescents réfractaires, les teenagers indociles, les jeunes révoltés… présumés coupables du désir de vivre une vie pleine et entière. Et nos désirs ont été dépassés par la réalité du printemps arabe. À l'heure où en France, les jeunes enfants sont soupçonnés d'être de futurs délinquants, et où la jeunesse de banlieue est considérée comme l'ennemi intérieur, un vent a soufflé de Tunisie s'engouffrant ensuite de pays en pays… La commune libre d'Aligre à travers son festival de films souhaite rendre hommage à toutes les jeunesses et aux ferments de rébellion qu'elle contient.


Lieux des projections

• Place d'Aligre, jeudi 15 septembre pour l'ouverture et samedi 17 au soir pour le concert
• Baltring'théâtre, parquet de bal sur le TEP (Terrain d'Education Physique), 7 rue d'Aligre - vendredi 16, samedi 17, dimanche 18
• Maison des ensembles (MDE), salle du rez de chaussée, 5 rue d'Aligre, samedi 17
• La commune, café associatif de la Commune Libre d'Aligre, 3 rue d'Aligre : dimanche 18

Accès : Métro Ledru-Rollin, Faidherbe, Gare de Lyon Bus 86, 76, 91, 57, 29 Attention le Cinemaligre se déroule sur plusieurs sites et certaines séances en parallèle.


Programme


Jeudi 15 Septembre

En plein air sur la place d'Aligre (dans le Baltring' sur le TEP en cas de pluie)

19H Ouverture en fanfare avec Bandaligre

21h : Zabriskie point de Michelangelo Antonioni, 1970, 1h47, fiction, VOSTF USA. Film réalisé dans l'Ouest américain après les révoltes de la fin des sixties en Europe pour s'attacher aux bouleversements nés aux Etats Unis, sous Nixon, avec la contestation étudiante, les émeutes raciales, Woodstock, l'omniprésence policière. La fin originale, censurée, montrait un avion tirant une banderole « Fuck you America ». Alors, rêve d'innocence et de liberté ou cauchemar de l'échec programmé ?


Vendredi 16 Septembre

11H Baltring'

Punishment Park, Peter Watkins, 1971, 1h27, Fiction, VOSTF, USA. Fable politique inspirée par l'application du McCarren Act, une loi d'exception de 1970, autorisant à placer en détention "toute personne susceptible de porter atteinte à la sécurité intérieure". Dans une zone désertique, un groupe de condamnés doit, contre la promesse de sa libération, traverser le désert à pied, sans eau ni nourriture, pour atteindre le drapeau américain sans être capturés par un escadron de policiers.

13H : Repas « Ca va saigner ! » Toni va se faire un joli cul de Limousine pour vous tailler des bavettes aromatisées aux herbes rebelles du maquis.

15H Baltring'

Shiroto no Ran (La Révolte des amateurs), Yuki Nakamura, 2007, 1h20, documentaire, VOSTF, Japon. De jeunes précaires d'un quartier populaire de Tokyo investissent la rue pour conquérir leur liberté d'expression contestataire. En pratiquant une désobéissance inventive et festive, ils luttent contre la décision du gouvernement d'interdire la vente de produits recyclés à bas prix nécessaires à la survie des défavorisés. Après Fukushima le groupe est a l'origine de la manifestation antinucléaire la plus importante jamais vue au Japon. Projection suivie d'une discussion avec Vincent Cadoret, ami des membres du mouvement "Shiroto no Ran"

17H Baltring

Les enfants d'Arna, Juliano Mer Khamis, 2004, 1h24, documentaire, VOSTF, Israël /Palestine. Années 90, Arna, mère de Juliano, fonde un Théâtre pour enfants dans le camp de réfugiés de Jénine. 2002, le camp et le théâtre sont détruits par l'opération Remparts. Le film révèle la tragédie et l'horreur des vies happées par la violence de l'occupation. En 2006, Juliano Mer Khamis fonde le Freedom Theatre pour continuer l'œuvre de sa mère.

18h30 Le Théâtre de la Liberté maintenant, Friends of the Freedom Theatre, 2010, 8mn, documentaire, VOSTF, USA. Séance et débat animés par l'association France Palestine Solidarité Paris-Centre et les Amis du Théâtre de la Liberté (ATL). En présence de Janine Euvrard, fondatrice de « Proche-Orient Moyen-Orient : Que peut le cinéma ? » et de Yaël Lerer (sous réserve), éditrice, militante anticolonialiste israélienne, et amie de Juliano.

19H Repas rebelle de Giovanni

21H Baltring'

Algérie Tours/détours, Oriane Brun-Moschetti & Leïla Morouche, 2006, 114 mn, documentaire, France. Hommage au cinéma comme possibilité d'engager un dialogue critique sur la société et l'histoire, ce film nous emmène en compagnie de René Vautier en Algérie. Avec un ciné-bus, les auteurs vont sillonner le pays pour projeter des films. S'en suivent des discussions animées avec les publics, abordant la situation politique, l'histoire, la jeunesse... Au final, une description bouleversante de l'Algérie. Présentation du film par les réalisatrices.


Samedi 17 Septembre

11H Baltring'

J'ai tué ma mère, Xavier Dolan, 2009, 1H40, fiction, VOSTF, Canada. Hubert, 16 ans, rageur romantique, fantasme crânement le meurtre d'une mère qu'il ne supporte plus. Histoire aussi d'en finir avec l'icono du fiston idéal qu'il fût naguère. L'auteur, apprenti filmeur de génie, marmitonne une complainte néo-punk où se mélangent découvertes artistiques, interdits, sexe et ostracisme. Bousculant les schémas classiques, ce film est une découverte aussi jouissive qu'improbable.

13H repas Slow flood

14H30 Baltring' / Séance enfant/ Cinégouter

Le petit fugitif, Morris Engel, Ruth Orkin, Raymond Abrashkin, 1953, 1H20, fiction en NB, VF, USA. Tourné à la manière d'un documentaire avec une petite caméra 35mm super légère totalement novatrice. L'enfant, après un malentendu, s'enfuit de chez lui pour Coney Island. Il va vivre la grande aventure de sa vie. Libre comme l'air, il fait tout ce qui lui plait, avec une aisance malicieuse. Truffaut écrira : « Notre nouvelle vague n'aurait jamais eu lieu, si M.Engel ne nous avait pas montré la voie ». A voir absolument avec vos enfants, film culte.

15H MDE

Music partisans, Miroslaw Dembinski, 2007, 52 mn, documentaire, VOSTF, Pologne. Biélorussie. De jeunes groupes de rock s'opposent au régime de Lukashenko, président depuis 1994. Ils se réunissent en Pologne depuis que leurs chansons sont interdites, puis partent en tournée underground en Biélorussie. Interdictions de concert, interpellations, happenings et marches de protestation s'enchaînent jusqu'à la réélection de Lukashenko en 2006. Mais, il ne les fera pas taire…

16H30 Baltring / Avant première !

Squat, la ville est à nous, Christophe COELLO, 2010, 1h30, documentaire, VOSTF France / Espagne. A travers l'histoire des squats de Barcelone, la découverte des fondements du mouvement des Indignés, en Espagne comme ailleurs. Engagés dans des luttes collectives en symbiose avec la population locale, ces jeunes se réapproprient des espaces de vie, réinventent le champ politique, questionnent la démocratie dans des débats passionnés conscients et réfléchis et des actions non-violentes pleines d'humour et de vitalité. Suivi d'une discussion avec Jean-Pierre Garnier, chercheur et enseignant en sociologie urbaine.

17H MDE

Wassup Rockers, Larry Clark , 2006,1h46, fiction, VOSTF USA. Une bande d'ados skateurs latino-américains, au sourire craquantk, échappée du ghetto de South Central en virée, sur fond de punk rock, chez les nantis blancs de Beverly Hills. « Ceux-là sont de bons gosses vivant dans un environnement très dangereux : tous les jours, ils risquent de se faire tuer en allant à l'école. La première moitié du film reflète leur vie à South Central. Et j'ai inventé la deuxième pour me moquer du regard des Blancs sur eux. »

19H Baltring'

Tribune ouverte au collectif Respect Vérité Justice. 2007, Villiers-le-Bel, deux ans après les révoltes de Clichy, les faits se répètent : bavure policière, signe avant-coureur d'une justice partiale, embrasement, guerre quasi-militaire contre les "jeunes des quartiers". Après 3 ans de préventive, 5 jeunes hommes ont été condamné en juillet 2010 à des peines allant jusqu'à 15 ans de prison sur la base, entre autres, de témoignages anonymes, lors d'un procès faussé par l'enjeu politique qu'il représente. Peu de temps avant les procès en appel, nous recevons des membres du comité RJV (Respect Justice et Vérité), proches et familles des accusés, mais plus largement citoyens de Villiers qui luttent pour le droit à la vérité et à une justice impartiale. Ils reviendront sur les faits et le procès et témoigneront de la pression politique et policière quotidienne qui pèse sur la jeunesse française.

Dés 19H30 : Des repas à emporter avec vous, concoctés par Slow Food, pour aller faire un tour au concert ou rester sur le TEP… au gré de vos pérégrinations…

20H30 Place d'Aligre

Concert dansant de Pas-Sage ! Jean-LouIs, trio turbulent, trompette, contrebasse, batterie. Un groove démantibulé au son compact et distordu…, Abou2ner, rap hardcore de Villiers, (sous réserve), Fantazio, contrebarissements hypnotiques, ou d'autres encore…


Dimanche 18 Septembre

11H Baltring'

Samia, Philippe Faucon, 2001, 1H13, fiction, France. Tourné dans les quartiers nord de Marseille. Samia, 15 ans, la sixième d'une famille de huit enfants supporte de plus en plus mal le poids des traditions et de la morale liée aux croyances de sa famille. Son frère aîné souffre de manque de travail et s'acharne à faire respecter les traditions au sein de la famille. C'est une sorte de joute entre Samia et son frère... Samia décide, lorsqu'elle rencontre un jeune homme, de faire seule, l'apprentissage de la vie.

11H La Commune

Cherche toujours de Mathias Théry et Étienne Chaillou, 2009, 52 mn, documentaire, France. Parce que « ce qui ne sert à rien est utile pour l'avenir », de jeunes chercheurs se penchent avec humour et poésie sur la forme des feuilles, le nacre des huîtres ou le chant des dunes. Un pôle de résistance jubilatoire face à tous ceux qui prônent une science immédiatement utilitaire. Film soutenu par « Sauvons la recherche ». Séance en présence de Mathias Théry et Étienne Chaillou.

13H Repas préparé par l'AMAP Patate 12* *Association pour le maintien d'une agriculture paysanne Et toute la journée de chouettes crêpes bio !

15H Baltring'

Le bruit, l'odeur et quelques étoiles, Eric Pittard, 2002, 1h45, documentaire fiction, France. Une tragédie lyrique pour dire comment un jeune meurt dans une cité toulousaine et comment, au meilleur comme au pire, la cité en fait son deuil. Raconté et joué par celles et ceux qui ont réellement vécu les évènements, chanté par Zebda, cet « opéra documentaire » est un film hors norme plein d'émotions, de colères et de force poétique pour exprimer l'intolérable.

15H La Commune

Tous à la manif, Laurent Cantet, 1994, 27mn, fiction, court-métrage, France. Loi Devaquet : des lycéens préparent leur manif au café du quartier. Le jeune serveur a bien du mal à échapper à l'enthousiasme ambiant. Servir ou déserter ? A chacun de deviner la fin.
Il s'agit de ne pas se rendre, Naïma Bouferkas et Nicolas Potin, 2009, 66mn, documentaire, France. Toulouse, les grèves sur le CPE, dernière victoire du mouvement social. AG, blocages, occupations... Passage de relais, une génération se cherche et invente ses propres formes d'organisation.
17H Baltring'

93, la belle rebelle, Jean-Pierre Thorn, 2010, 1H13, documentaire, France. L'histoire de la scène alternative en Seine-Saint-Denis, du punk au hip hop, en passant par le slam, des « Béruriers Noirs » à « Casey ». Épopée incarnant un demi-siècle de résistance musicale et se faisant le porte-voix d'une jeunesse et d'un territoire, sous les coups des mutations industrielles, des désillusions politiques et de l'agression constante des pouvoirs successifs. Époustouflant. Suivi d'une discussion en présence de Jean-Pierre Thorn.

17H La Commune

Mourir à 30 ans, Romain Goupil, 1982, 1H37, documentaire NB, France. Mai 68 et son après immédiat vus de l'intérieur. L'itinéraire d'un leader lycéen, Michel Recanati, vu raconté par son meilleur ami. Contrairement aux idées reçues, Mai 68 ne fut pas qu'un simple chahut printanier, mais un moment de lutte et d'espoirs, rempli de peurs et de joies avec ses blessés, ses héros, ses morts et ses amours. Un film sur l'engagement.

19H Repas de quartier A vous de nous faire frétiller les papilles avec vos recettes du terroir, votre marché du matin, au gré de votre fantaisie !

20H30 Remise des prix de l'appel à création

21H Baltring' Film de clôture

Les chats persans, Bahman Ghobadi, 1H41, 2009, fiction, VOSTF, Iran. Dans un pays à la liberté d'expression cagoulée, Negar et Ashkan, veulent chanter. Etouffés au fond des caves souterraines, les sons de leur musique pop rock aux saveurs de soufi souffrent de clandestinité. Alors le couple veut partir. Pouvoir miauler en Occident toute la colère acoustique qui résonne dans leurs tripes. Seulement voilà, sans argent, sans visa, comment faire ? Une BO ébouriffante.


Tout au long du festival :

Les Virgules Des micros films courts d'une à deux minutes, échos de la jeunesse du monde en lutte , des manifs suite à Fukushima à des portraits ou cris du cœur iraniens … à découvrir disséminées en entame de séance… L'appel à création
L'appel à création de films : Comme chaque année, il est fait appel à la créativité de chacun avec un concours de court-métrages. Tout le monde est donc convié à réaliser plutôt des fictions de 5 mn maximum sur le thème de la « jeunesse rebelle ». À vos caméras ! Les films répondant à l'appel à création - accompagnés du bulletin d'inscription - doivent être portés ou envoyés à la Commune (3 rue d'Aligre 75012 Paris), jusqu'au 10 septembre. Tous les films envoyés passeront avant chaque séance et trois lauréats seront déterminés par un vote du public.

Buvette de la commune Ouverte du vendredi au dimanche en face du Baltring'théatre sur le TEP de 11H à 22H pour s'y désaltérer avec la « la cheap blond » du Bottle Shop, des vins du Baron rouge, des jus de fruits rafraîchissants… Le resto de la commune Pour goûter aux spécialités des amis de la Commune (voir les menus et horaires dans le programme).


Toutes les séances sont gratuites


Mais encore ?


Jeudi 29 septembre La Commune Droit de suite !! En partenariat avec Mediapart. 19H venez nous faire part de vos impressions, réflexions suite à ce festival. 21H repas

Avec le soutien et le partenariat de : Mairie du 12ème, Mairie de Paris, Conseil de Quartier Aligre / Gare de Lyon, groupe Dadoun, commerçants du marché et de la rue d'Aligre, Bottle Shop, Baron Bouge, Caves « Au bon plaisir », Slow Food Bastille, Maison des Ensembles-Ligue de l'Enseignement, Cordon bleu, Tabliers Volants, Amap Patat'douz, Mediapart.

Contacts: cinemaligre2011@yahoo.fr Commune Libre d'Aligre/Cinémaligre 3, rue d'Aligre 75012 Paris. Tél. : 01 43 41 20 55 Info - programme et inscriptions pour l'appel à création : http://www.cl-aligre.org - rubrique « Cinémaligre »

Un événement organisé par la Commune Libre d'Aligre, association de quartier
http://www.cl-aligre.org/spip/spip.php?article209
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Festivals divers films et docs

Messagede bipbip » 28 Nov 2012, 03:49

Festival du film décroissant, Le Havre, 6-7 décembre 2012

Premier grand festival Havrais du Film Décroissant

Les 6 et 7 Décembre, projection débat autour de :
- « simplicité volontaire 1 » de Delcourt le jeudi 6 décembre (http://utopimages.org/spip.php?article1)
- « sous les pavés la terre » de Kruger le vendredi 7 décembre (http://www.souslespaveslaterre.com/)

C'est au Poulailler à partir de 20h00 (projection 20h30).
Réservation obligatoire 02 35 43 32 10

La projection de chaque film sera suivie d'un pot/débat.
Plus d'information ici : http://www.haute-normandie-decroissance ... ance_id=53

Venez nombreux pour débattre

Image

Collectif havrais d'Objecteurs de Croissance (ChOC)
http://www.haute-normandie-decroissance.fr/
http://www.facebook.com/groups/144805868963034/

.
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Bobines rebelles, Rouen

Messagede Pïérô » 23 Jan 2013, 01:02

bobines rebelles - Festival du documentaire social et politique

Programme :

Samedi 26 janvier :

16H Au prix du gaz

18H Disparaissez les ouvriers + débat avec la réalisatrice

20H Inventaire avant disparition + débat avec le réalisateur


Dimanche 27 janvier

14H le Chemin Noir

16H De mémoire d'ouvriers


pour les tarifs
l'entrée reste à 5 euros… mais il y aura une carte : 3 films 12€ et 5 films 20€
L'omnia, Rue de la république, 76000 Rouen


Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Bobines rebelles, Rouen

Messagede bipbip » 26 Jan 2014, 00:31

Bobines rebelles - Festival du documentaire social et politique, Rouen 8 et 9 février 2014

Programme :

Samedi 8 février :

16H Algérie - Tours/détours
18H Cinema communisto
20H Je deboule à Khaboul + débat avec le réalisateur

Dimanche 9 février
11H Sur les toits

pour les tarifs
l'entrée 5, 50 euros par film…4 euros pour le moins de 26ans ou chomeur(se)s
mais il y aura une carte : 4 films 16€

Image

http://rouen.demosphere.eu/rv/1220
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Festival du film altermondialiste, Ivry-sur-Seine 3-12 avril

Messagede Pïérô » 31 Mar 2014, 15:41

7ème Festival du film altermondialiste

à Ivry-sur-Seine (94) du 3 au 12 avril


Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Festival de films "Silence, on enferme", 5-6 mai, Paris

Messagede Pïérô » 03 Mai 2015, 16:52

Festival de films "Silence, on enferme" - 7 films sur la rétention des étrangers en Europe

Du 5 mai 18:00 au 6 mai 22:00

Paris 15e Cinéma La Clef
34 rue Daubenton, Paris 5e

l'observatoire citoyen du CRA (centre de rétention administrative) de Paris-Vincennes souhaite alerter l'opinion publique sur l'état de la rétention administratives des étrangers en situation régulière .

7 films sur la rétention des étrangers seront projetés

Le programme :

Mardi 5 mai
• 18 h
« Contre les murs », de Neus Viala (France). Documentaire / 52'
En présence de Meybeck, auteur de la BD « CRA - Centre de rétention administrative »
• 19 h - 20 h 30
Réunion publique de l'Observatoire de l'enfermement des étrangers. Thème : « Enfermement des étrangers, enjeux politiques et engagement citoyen ».
En présence d'un chercheur au CNRS spécialiste des questions d'enfermement
•Pause - Buffet - Discussions
• 21 h « Vol spécial », de Fernand Melgar (Suisse). Documentaire / 100'

Mercredi 6 mai
• 18 h 30
« Rétention », de Thomas Kruithof (France). Fiction / 14' « RESF : un réseau de résistances #4 », mort d'un jeune en rétention, de A. Dreyfus, Ch. Gabory, I. Cusack (France). Documentaire / 14' « How Long is Indefinite ? », d'Alexis L Wood (Angleterre). Documentaire / 24'
•Pause - Buffet - Discussions
• 20 h « UE 013 L'ultima frontiera », d'Alessio Genovese et Rafaella Cosentino (Italie). Documentaire / 62' « RESF : un réseau de résistances #5 », action contre l'expulsion d'un jeune kurde, de A. Dreyfus, Ch. Gabory (France). Documentaire / 25'
• 21 h 30 Débat - « La rétention en Europe : évolution récentes », avec le réseau » Migreurop

http://www.educationsansfrontieres.org/ ... ticle52462
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

festival de cinéma palestinien du 29 mai au 7 Juin 2015

Messagede Pïérô » 25 Mai 2015, 16:02

Festival Ciné-Palestine

Du 29 mai au 7 Juin 2015

Image


La première édition du Festival Ciné-Palestine (FCP) est prévue du 29 mai au 7 juin 2015, à Paris et dans le département de la Seine-Saint-Denis. Il s'agit d'une première du genre en France, par l'ampleur du projet, dédié avant tout à l'aspect culturel et à la diversité des formes d'expression cinématographique palestinienne.
En proposant une programmation de qualité et en développant un important travail de communication, ce Festival entend promouvoir la richesse de l'œuvre cinématographique palestinienne et soutenir une nouvelle génération d'artistes qui fait preuve d'une créativité foisonnante.

Le Festival Ciné-Palestine est piloté et mis en œuvre par le comité d'organisation, émanation de l'association éponyme, en partenariat avec l'association de l'Autre Journal.

http://festivalpalestine.paris/




Programme

VENDREDI 29 MAI

WHEN I SAW YOU - 20h30
Les Trois Luxembourg à Paris.
Fiction, dir. Annemarie Jacir, 1h37
En présence de la réalisatrice Annemarie Jacir et de l'acteur Saleh Bakri.


Samedi 30 mai

Toutes les séances auront lieu au cinéma Les Trois Luxembourg à Paris.

DIARIES - 11h
(Documentaire, dir. May Odeh, 53')
En présence de la réalisatrice May Odeh.

PARADISE NOW - 19h
(Fiction, dir. Hany Abu-Assad, 1h27)

INFILTRATORS - 21h
Documentaire, dir. Khaled Jarrar, 1h10
En présence du réalisateur Khaled Jarrar et de Jean-Pierre Filiu.


Dimanche 31 mai

FIX ME - 11h
Les Trois Luxembourg (Paris)
(Docu-Fiction, dir. Raed Andoni, 1h38)

Sélection de courts-métrages : 14h
Cinéma 3 Luxembourg - Salle Accattone (Paris)
• PINK BULLET
(Fiction, dir. Ramzi Hazboun, 11')
En présence de Sami Said, producteur de NO EXIT et de PINK BULLET.
• CONDOM LEAD
(Fiction, dir. Arab and Tarzan Nasser, 14')
• NO EXIT
(Fiction, dir. Mohanad Yaqubi, 11')
• ROUBAMA
(Fiction, dir. Rakan Mayasi, 15')

TRIP ALONG EXODUS - 20h30
Les Trois Luxembourg (Paris)
Documentaire, dir. Hind Shoufani, 2h


Lundi 1er juin

Toutes les séances auront lieu au cinéma Les Trois Luxembourg à Paris.

LES 18 FUGITIVES - 19h30
Documentaire, dir. Amer Shomali et Paul Cowan, 1h15
En présence du co-réalisateur Amer Shomali.


Mardi 2 juin

Toutes les séances auront lieu à l'Université Paris 8 à Saint-Denis

UNKNOWN SOLDIERS - 19h
Programme de 8 courts-métrages produit par Odeh Films, documentaire, 52'
En présence de la productrice May Odeh.


Mercredi 3 juin

Université Paris 8 (Saint-Denis)

SUSPENDED TIME - 19h
Programme de 9 courts-métrages produit par Idioms Film, docu et fiction, 1h.
En présence du producteur Sami Said, des réalisateurs Mahdi Fleifel et Asma Ghanem, et de Julien Salingue.


Vendredi 5 juin

Université Paris 8 (Saint-Denis)

LES CHEBABS DE YARMOUK - 19h
Université Paris 8 à Saint-Denis
Documentaire, dir. Axel Salvatori-Sinz, 1h18
Bonus : Cher Hassan d'Axel Salvatori-Sinz

En présence des réalisateurs Axel Salvatori-Sinz et Samer Salameh.


Samedi 6 juin

Le Studio (Aubervilliers)

OMAR - 18h
Fiction, dir. Hany Abu-Assad, 1h37
Bonus : Cache-Cache de Dia' Azzeh

A WORLD NOT OURS - 20h
Documentaire, dir. Mahdi Fleifel, 1h33
Bonus : Arak de Hasan Tanji
En présence du réalisateur Mahdi Fleifel.


Dimanche 7 juin

Toutes les séances auront lieu au cinéma Le Studio à Aubervilliers

LE SEL DE LA MER - 14h
Fiction, dir. Annemarie Jacir, 1h49

Sélection de courts-métrages 2 - 16h30
En présence de Ramzi Maqdisi, réalisateur de LA PIERRE DE SALOMON et de May Odeh, productrice de IZRIKAK.
• IZRIKAK
• SOLEIL PRIVÉ
• LA PIERRE DE SALOMON

LA BELLE PROMISE - 18h30
En avant-première
Fiction, dir. Suha Arraf, 1h25

Soirée de clôture du FCP - 20h30
Concert de Naïssam Jalal et Osloob.

Café culturel Grand Bouillon
2 ter rue du Moutier, Aubervilliers
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Festivals divers films et docs

Messagede bipbip » 10 Nov 2015, 09:07

Festival Images mouvementées

Pour sa 13e édition, le festival "Images mouvementées" aura lieu tout au long du mois de novembre 2015, autour du thème : "Changeons le système, pas le climat !".
À la veille de la conférence des Nations unies sur le climat au Bourget, il s'agira d'une édition exceptionnelle avec des séances organisées dans une dizaine d'arrondissements parisiens et villes de l'Ile-de-France, avec le soutien de nombreux partenaires associatifs et médias.

Depuis 2003, le festival de cinéma d'Attac "Images mouvementées" s'emploie à susciter une réflexion collective sur des questions cruciales de ce début de XXIe siècle en s'appuyant sur une programmation cinématographique exigeante. Chaque année, autour d'un thème différent, sont proposés des films (documentaires et fictions, longs et courts-métrages) suivis de débats avec des universitaires, cinéastes ou représentants d'organisations de la société civile. Le festival propose également des séances pour les publics scolaires.

Programme : www.imagesmouvementees.fr
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Festivals divers films et docs

Messagede bipbip » 03 Avr 2016, 02:03

Besançon, mardi 5 avril 2016

RENCONTRE CINEMA « AUTOUR DE LA RHODIA »

au cinema Kursaal, place Granvelle Besançon

en collaboration avec « Les Amis de la Maison du Peuple et de la Mémoire Ouvrière ».

France trois va prochainement programmer

« TANT QUE LES MURS TIENNENT »

un film réalisé sur Besançon par Marc Perroud et co-produit par vie-des-hauts-production.

Cet excellent travail cinématographique est le résultat d'une longue recherche artistique sur les ruines de l'usine rhodiaceta, surtout sur l'âme et les esprits qui hantent cette friche industrielle.

En 1967, cette usine fut transformée par ses ouvriers en véritable maison de la culture, à l'occasion d'un conflit social assez original car les revendications ouvrières sortaient du cadre traditionnel : la dignité humaine. Le CCPPO, avec l'aide amicale de nombreux acteurs culturels bisontins, apporta son concours à l'animation de l'occupation des ateliers. Un film fut tourné par Chris Marker. Présenté à la télévision en mars 1968, certains historiens estiment que cette diffusion joua un rôle important dans la prise de conscience collective, qui allait se concrétiser dans les événements de ce printemps où notre société fut profondément remise en cause.Les organisateurs tiennent à vous rappeler le cadre historique et bien sûr vous présenter le nouveau film. La soirée se déroulera ainsi :

18H15 – A BIENTÔT J'ESPÈRE – 1968 - Chris Marker, Mario Marret, Pierre Lhomme et d'autres frondeurs du milieu du cinéma et de la télévision – 44 mn.

Bout à bout d'impressions, de gestes, de rencontres, d'allers-retours entre Parisiens et Bisontins, d'échanges entre ouvriers et intellos, ce film collectif explique simplement que le monde ouvrier existe, qu'il vit, respire, travaille, mais surtout aspire à la vraie vie. Un demi siècle après son tournage, ce documentaire se retrouve toujours à l'affiche de nombreux festivals. La projection sera précédée d'une archive de l'ORTF rappelant toute l'importance historique de la programmation de ce film.

19H10 – LETTRE A MON AMI POL CEBE – 1971- Antoine Bonfanti, José They, Michel Desrois – 17 mn.

De cette grève, puis de cette rencontre entre le CCPPO et les techniciens du cinéma naissent les groupes Medvedkine, déjà celui de Besançon, puis après le 11 juin 1968, celui de Sochaux. La réalisation cinématographique devient un art populaire à la portée de tous. Dans une DS 19 lancée sur l'autoroute du nord, les trois compères dessinent une lettre adressée à Pol Cèbe (ouvrier, grand agitateur culturel) et ses amis bisontins. Cette transgression cinématographique est un rêve de cinéastes qui inventent le free-cinema.

19H 30 – Pot de l'amitié pour fêter le nouveau film.

20H30 – TANT QUE LES MURS TIENNENT - 2016- Documentaire 52 mn.

Réalisateur MARC PERROUD

Production VIE DES HAUTS PRODUCTION Dominique GARING

COPROD France TELEVISION.

La démolition de ce qui fut une usine est proche, avec elle s'éloignent les mots, les souvenirs, les émotions des hommes et des femmes qui y ont travaillé quelques années parfois, toute une vie souvent.

La fierté et la révolte s'y sont côtoyées: fierté du travail bien fait, de l'argent durement gagné, la révolte, les luttes pour un monde à réinventer.

Dans les murs de la ruine, un monde se réinvente aujourd'hui, un monde secret, fantôme, à l'abri du tapage urbain.

Depuis sa fermeture, une communauté d' “Argonautes“ réveille discrètement ce navire en sommeil, échoué sur les fondations du 21ème siècle.

Débat avec les auteurs

Contact : CCPPO, 10 rue de la Mouillère 25000 BESANCON – 09 51 46 12 15 roger.journot.ccppo@free.fr

Tarif unique 3 euros (tarif réduit 2)

http://groupe.proudhon-fa.over-blog.com ... hodia.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Festivals divers films et docs

Messagede bipbip » 05 Avr 2016, 10:45

Un festival de films pour défendre la dignité humaine

De la Palestine aux États-Unis, du Zimbabwe à l’Iran, le Festival international du film des droits de l’Homme nous fait voyager là où se joue le combat en faveur du respect des droits humains. Il débute le 5 avril prochain, à Paris et en Île-de-France. Au programme : une cinquantaine de films sur la violence aux États-Unis, la condition féminine au Mexique, l’urgence migratoire ou le combat démocratique en Afrique.

... http://www.bastamag.net/Un-festival-de- ... te-humaine

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Festivals divers films et docs

Messagede bipbip » 07 Avr 2016, 16:29

Lyon, samedi 9 avril 2016

"Courts Toujours" - courts-métrages de jeunes réalisateurs

Le ToboGang est un groupe de jeunes cinéphiles qui organisent des événements au CIné Toboggan depuis 3 ans maintenant. "Courts Toujours" est leur 4ème événement cette année et aura lieu le 9 avril à 19h30 au Ciné Toboggan.

Au programme 6 courts-métrages de fiction et d’animation réalisés par des jeunes amateurs ou étudiants à l’école ARIES.

Image

Au programme de cet événement inédit, 6 films projetés sur grand écran pour la première fois.

Vietnam is bac(k)
3min10. De Alexandre Sene
Une plongée au cœur de la guerre du Vietnam, plus vraie que nature.

Glitch
4min30. De Benjamin Perera, Jeremy Frarier, Marion Chevallier, Thomas Lagnez, Jean-Baptiste Zini (étudiants d’ARIES)
Dans une ville futuriste, un homme seul, Aaron, découvre un univers gouverné par le travail. Les gens y sont formatés et n’ont pas conscience de ce qu’ils sont, ni de ce qu’ils font. Malgré lui, Aaron va interférer et bouleverser ce monde.

Comme un goût de mélancolie
Court métrage réalisé dans le cadre de la formation "Italian through film-making".
10min13. De Théophile Gueroult.
Dans les rues d’Italie, un jeune homme nous parle de ses désillusions et de sa vision du monde, avec mélancolie.

Anuit Coeptis
5min. De Romain Lopez et Clémence Loisy
Une traversée dérangeante et inquiétante à travers les yeux d’une énigmatique créature.

Histoire 2 Couples
3min57. De William Loew, Davy Crosta, Alcindo Da Conceicao , Adrien Cuvit, Anne-Charlotte Benasouli, Camille Burdy (étudiants d’ARIES)
Un jeune homme hyperactif tombe amoureux d’une jeune femme addict à son téléphone portable.

SPICY
2min40. De Sofian-Hugo M’RAD, Matthieu RUBIO, Marine TRIADOU (étudiants d’ ARIES)
Spicy est un iguane venant du Mexique qui se fait acheter par Gus, un jeune homme capricieux de 25 ans. Gus veut le déguiser et en faire un dragon. Spicy va tout faire pour s’échapper des griffes du garçon.

Les projections seront suivies d’une discussion avec les réalisateurs.

P.-S.
La séance est gratuite.
Ciné Toboggan - 14 avenue Jean Macé 69150 Décines Charpieu
04 72 93 30 00
mediationcine@letoboggan.com

https://rebellyon.info/Courts-Toujours- ... unes-16060
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

« CinémaS en lutteS », samedi 18 juin à Saint-Gratien (95)

Messagede Pïérô » 17 Juin 2016, 08:23

« CinémaS en lutteS » à L'Irréductible

Un week-end de projo, d'échanges et de convivialités - 18 et 19 juin

Image

Au programme, deux journées thématique :

Samedi : journée "en lutte jusqu'au bout de la péloch"

Utiliser le cinéma pour lutter ne se limite pas à traiter telle ou telle thématiques dans ses films.

On avait donc envie de proposer une journée de rencontre avec des collectifs s'inscrivants en rupture avec l'industrie cinématographique ; des collectifs qui pensent l'ensemble du processus cinématographique, de l'écriture à la diffusion, comme une expérience de lutte en soi, qui s'organisent pour partager leurs savoirs, qui déconstruisent la hiérarchisation à l'oeuvre dans les tournages conventionnels, qui diffusent leurs films de manière alternatives, etc.
• 16h00 - 18h00 - projections de plusieurs films du Réseau d'ailleurs + discussion et présentation du réseau avec des membres des collectifs Synaps et l'ETNA
• 18h15 - « Sème ton Western » (court mettrage super 8 tourné à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes) par le collectif « Les Scotcheuses »
• 19h00 - 20h30 - Repas convivial à prix libre
• 20h30 - 21h15 - « No Ouestern » (court mettrage super 8 tourné à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes) par le collectif « Les Scotcheuses »
• 21h30 - 23h00 - Soirée festive !

Dimanche : journée "anti-nucléaire"

Une journée de projections et d'échanges autours des luttes anti-nucléaires (nottament à Bure et à Jaitapur en Inde)
• 14h - « Bure, tous n'ont pas dit oui » de Ries Alain suivi de « Poubelle la vie », un film de Bure AutoMedia
• 16h30 - Présentation de la semaine d'atelier à Bure du collectif « Les Scotcheuses » + discussion et goûter
• 18h00 - « Are Vah! » de Micha Patault et Sarah Irion

Ça se passe le 18 et 19 juin, à L'Irréductible, 66 bd du Maréchal Foch, 95210 à Saint-Gratien, (2min de la gare de Saint-Gratien - RER C)

Pour connaître le programme c'est là : Programme du weekend CinémaS en lutteS
https://associationirreductible.wordpre ... in/#more-9

http://paris.demosphere.eu/rv/48483
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Festivals divers films et docs

Messagede Pïérô » 29 Juil 2016, 18:46

Arbas (31) mardi 2 août 2016

Nuit du cinéma libéré

Du soir jusqu'à l'aube, diffusion de films suite à une programmation collective à partir des œuvres fournies par les participant.e.s (sur support USB, DVD, etc.).

Repas partagé à partir de 19 heures et début des projections à 22 heures.
L'Embûche, Chinchouret, 31160 Arbas

Venez partager vos émotions dans le respect de toutes et de tous sur des bases anti-sexiste, antiraciste et solidaire.

http://comminges.demosphere.eu/rv/2009

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Festivals divers films et docs

Messagede bipbip » 24 Sep 2016, 11:32

Paris mardi 27 septembre 2016

Projection-débat « Voyage en Grèce par temps de crise »

7 cinéastes témoignent au travers de courts-métrages

à 20h, au cinéma La Clef 34, rue Daubenton Paris 5e

une initiative du Collectif unitaire de soutien au peuple grec Paris 5e/13e

http://www.alternatifs-paris-sud.org/sp ... article568
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Suivante

Retourner vers Vidéo, Films, cinéma

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité