Salute

ce n'est pas obligatoire mais ça participe à humaniser

Salute

Messagede Anarchia » 15 Oct 2016, 16:27

Bonjour à tous,

Je suis étudiant à Paris en mathématiques (et à l'opposé de tous les clichés sur les mathématiciens).


Je me suis politisé très jeune, révolté (souvent avec trop de passions) par les injustices et par les oppressions.
Je viens d'un pays où la culture anarchiste est inexistante, les esprits révolutionnaires se tournant plutôt vers l'indépendantisme dont les membres fondateurs (mouvement des années 70) prônaient la révolution sociale et nationale. Je suis indépendantiste corse et n'ai aucune intention de renoncer à ce que je suis, c'est-à-dire ce qui m'a fondé culturellement et humainement. Et ça ne constitue en aucune manière une barrière, une volonté de rejet ou quoique soit d'autre. J'espère que vous n'avez aucun à priori à ce sujet (sinon c'est à moi de vous faire changer d'avis).

Côté musique j'aime la musique traditionnelle corse, la musique classique, le jazz et d'autres choses. Je n'aime pas vraiment la culture punk (je le dis parce que j'ai l'impression que c'est le cas de beaucoup d'anarchistes), ni le métal (et ce qui y ressemble) ou le rap (lorsqu'il est poétique, ça passe). J'aime aussi la poésie, la littérature, le cinéma, l'opéra, et je joue au football dont j'adore la culture populaire. Je sens déjà venir les attaques :D

J'ai suivi pendant quelques temps un parti marxo-léniniste anti-stalinien. Je me reconnais très bien dans leur analyse de la société mais nullement dans leur vision de l'après révolution et de l'organisation qui en découle. J'ai posé beaucoup de questions (souvent polémiques) mais je me suis souvent heurté à des "c'est scientifique" et à un dogmatisme insupportable (pour moi).
C'est là que j'ai découvert Voline (et je m'étonne d'ailleurs que personne n'y fasse référence, mais vous m'expliquerez), en particulier trois citations :

Une de lui :
Staline « n'est pas tombé de la lune ». Staline et le « stalinisme » ne sont que les conséquences logiques d'une évolution préalable et préparatoire, elle-même résultat d'un terrible résultat, d'une déviation néfaste de la Révolution. Ce furent Lénine et Trotsky - c'est-à-dire leur système — qui préparèrent le terrain et engendrèrent Staline. Avis à tous ceux qui, ayant soutenu Lénine, Trotsky et consorts, fulminent aujourd'hui contre Staline : ils moissonnent ce qu'ils ont semé.


Deux autres de wikipédia sur sa vision :
Il fait valoir l'idée que le slogan « Tout le pouvoir aux soviets » signifie en fait « Tout le pouvoir aux dirigeants du parti.


Et sur le même sujet, Daniel Guérin écrit en 1965, que pour Voline, toute tentative inspirée de l'exemple russe, ne pourrait aboutir qu'à un « capitalisme d'État basé sur une odieuse exploitation des masses », le « pire des capitalismes et qui n'a absolument aucun rapport avec la marche de l'humanité vers la société socialiste ». Elle ne pourrait que promouvoir « la dictature d'un parti qui aboutit fatalement à la Répression de toute liberté de parole, de presse, d'organisation et d'action, même pour les courants révolutionnaires, sauf pour le parti au pouvoir », qu'à une « inquisition sociale » qui étouffe « le souffle même de la Révolution


Il est aussi à l'opposé de ce que je ressens comme étant de la haine du paysan et de la terre de la part de Lénine.
Je me reconnais entièrement dans tout ça et dans ce que j'ai pu lire ensuite sur le communisme libertaire.

Sur internet, je suis tombé aussi sur pas mal de forum et d'idées souvent fumeuses, sans réelle idéologie derrière. Un peu de l'anarchisme pour faire rebel et c'est tout. J'espère qu'ici je pourrai en apprendre davantage sur l'idéologie libertaire.

(Ouf c'est fini.)

P.S. : Je suis paysan (oh le bourgeois!).
Modifié en dernier par Anarchia le 15 Oct 2016, 16:37, modifié 2 fois.
Anarchia
 
Messages: 8
Enregistré le: 14 Oct 2016, 17:15

Re: Salute

Messagede Pïérô » 15 Oct 2016, 16:35

Bienvenue Anarchia :)
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20426
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Salute

Messagede Anarchia » 15 Oct 2016, 16:37

Merci! :D
Anarchia
 
Messages: 8
Enregistré le: 14 Oct 2016, 17:15

Re: Salute

Messagede Denis » 15 Oct 2016, 17:07

:bienvenue: Anarchia !

ça tombe bien, j'aime les maths également !

Image
Qu'y'en a pas un sur cent et qu'pourtant ils existent, Et qu'ils se tiennent bien bras dessus bras dessous, Joyeux, et c'est pour ça qu'ils sont toujours debout !

Les Anarchistes !
Avatar de l’utilisateur-trice
Denis
 
Messages: 1023
Enregistré le: 16 Sep 2011, 21:07
Localisation: Oraison, Alpes de Haute Provence, le zéro-quatre

Re: Salute

Messagede Anarchia » 15 Oct 2016, 17:35

On en discute quand tu veux!

J'aime ta signature, magnifique chanson de Léo Ferré!
Anarchia
 
Messages: 8
Enregistré le: 14 Oct 2016, 17:15

Re: Salute

Messagede digger » 15 Oct 2016, 18:19

Salut à toi
Je viens d'un pays où la culture anarchiste est inexistante

Ca n'existe pas :)
digger
 
Messages: 1975
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Salute

Messagede Anarchia » 16 Oct 2016, 15:09

Ton commentaire est intéressant. En fait, je n'en savais rien, j'ai dit ça parce que je n'en avais jamais entendu parlé chez moi. Degré zéro de la réflexion. Mais malheureusement, après quelques recherches sur internet, c'était pas tellement faux.
On va dire alors que certaines luttes ont pu avoir certains traits de l'anarchisme tout en en ayant d'autres incompatibles avec celui-ci et que ceux qui, rares, ont pu avoir des aspirations libertaires ne les ont jamais pensées ni revendiquées comme telles.

Par contre j'ai trouvé pas mal de choses intéressantes :

- La revue "Fora!" (aujourd'hui arrêtée) a publié un numéro en 2011 sur l'anarchisme : http://www.wmaker.net/u-zinu/CORSE-LIBERTAIRE_a781.html. J'ai commandé le numéro et je scannerai les articles pour que tout le monde puisse les lire.
En attendant, on peut trouver un des articles sur internet et il développe bien ce que j'ai pu dire plus haut : http://www.wmaker.net/andrefazi/La-Corse-et-l-anarchisme-par-dela-les-equivoques_a90.html

-Un texte de Karim Landais (que je ne connais pas) paru après sa mort, qui explique l'incompatibilité entre indépendantisme et libertarisme. Je l'ai à peine commencé mais j'ai l'impression que l'auteur juge l'incompatibilité entre les courants indépendantistes et l'anarchie (qui peut être réelle) sans essayer de tester la compatibilité de l'idéologie indépendantiste (sans toute la stratégie autour des partis qui l'adoptent) et l'anarchie :
http://www.mondialisme.org/IMG/pdf/anarchisme_nation_identite-4septembre.pdf

-L'intallation d'une colonie libertaire au tout début du XXème siècle en Corse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Colonie_libertaire_de_Ciorfoli


-Et bien sûr, en cherchant, on retombe forcément sur ce forum : http://forum.anarchiste-revolutionnaire.org/viewtopic.php?f=79&t=1736
Si vous trouvez que ce message n'est pas à sa place, j'aimerais qu'on le déplace sur ce sujet.
Modifié en dernier par Anarchia le 16 Oct 2016, 16:26, modifié 1 fois.
Anarchia
 
Messages: 8
Enregistré le: 14 Oct 2016, 17:15

Re: Salute

Messagede digger » 16 Oct 2016, 16:16

Je plaisantais à moitié. Bonne idée de scanner les docs.
Pas trop le temps, vu que vers ici - coin de Notre Dame des Landes - les choses ont l'air de se préciser ces dernières heures. Je suis en total désaccord avec Karim Landais, même si, comme lui, je suis opposé à l'idée d'indépendance, qui me semble une réflexion non aboutie du fédéralisme tel que préconisé comme organisation sociale, économique et politique par l'anarchisme. Je ne vois pas ce que l'idée d'indépendance amène de plus, sinon un état de plus.
digger
 
Messages: 1975
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Salute

Messagede Anarchia » 16 Oct 2016, 16:59

Oui j'avais compris le trait d'humour, mais c'était pas si anodin finalement.

J'ai dit que j'étais indépendantiste, pas que j'adhérais à l'un des partis indépendantistes où à leurs buts.
Pour moi l'indépendantisme, c'est avant tout une lutte de libération d'un peuple (au sens sociologique) contre une autorité globale. C'est une lutte contre toutes les oppressions qu'elles soient sociale, culturelle, policière ou autres; et une partie de celles-ci sont représentées par l'état français. Même si je n'y adhère que partiellement, je pense que le sentiment d'exister en tant qu'entité niée est primordial dans cette lutte.

Mais la création d'un état n'y est pas inclue, en tout cas pas dans l'indépendantisme que je prône.

Bon courage à NDDL !
Anarchia
 
Messages: 8
Enregistré le: 14 Oct 2016, 17:15

Re: Salute

Messagede Pïérô » 17 Oct 2016, 00:26

Karim Landais, c'est une pensée très raccourcie, le prêt à penser en quelques lignes que l'ultra gauche et quelques anarchistes vont trouver pour condamner ce type de lutte, sans s'intéresser à une dynamique qui peut très bien s'articuler avec ce que l'on porte.

Il y a un topic de débat en "théorie" ici : viewtopic.php?f=69&t=8351

La question révolutionnaire doit se concevoir dans une articulation entre local et global, et je ne vois pas trop ce que l'indépendance de la Corse pourrait faire en terme d'exemplarité dans le domaine, d'autant qu'aux vues de certains derniers évènements il y a d'avantage à craindre qu'à espérer. Une articulation entre local et global est nécessaire pour construire, et c'est bien dans ce type de cadre que la question d'une autonomie peut se concevoir. A part ça je n'ai absolument rien contre l'indépendance des corses, mais dans ce qui nous anime ici il y a à trouver une articulation entre lutte de libération nationale et lutte de libération sociale et une articulation entre un local et un global qui seraient liés par un projet de société partagé.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20426
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Salute

Messagede Béatrice » 17 Oct 2016, 17:04

Salute Anarchia ( nonobstant ton "affirmation identitaire" :mrgreen: ) :
Je suis indépendantiste corse et n'ai aucune intention de renoncer à ce que je suis, c'est-à-dire ce qui m'a fondé culturellement et humainement.
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2752
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Salute

Messagede Anarchia » 18 Oct 2016, 03:45

Pïérô a écrit:Karim Landais, c'est une pensée très raccourcie, le prêt à penser en quelques lignes que l'ultra gauche et quelques anarchistes vont trouver pour condamner ce type de lutte, sans s'intéresser à une dynamique qui peut très bien s'articuler avec ce que l'on porte.

Il y a un topic de débat en "théorie" ici : viewtopic.php?f=69&t=8351

La question révolutionnaire doit se concevoir dans une articulation entre local et global, et je ne vois pas trop ce que l'indépendance de la Corse pourrait faire en terme d'exemplarité dans le domaine, d'autant qu'aux vues de certains derniers évènements il y a d'avantage à craindre qu'à espérer. Une articulation entre local et global est nécessaire pour construire, et c'est bien dans ce type de cadre que la question d'une autonomie peut se concevoir. A part ça je n'ai absolument rien contre l'indépendance des corses, mais dans ce qui nous anime ici il y a à trouver une articulation entre lutte de libération nationale et lutte de libération sociale et une articulation entre un local et un global qui seraient liés par un projet de société partagé.


Je vais prendre un peu de temps pour lire le topic de débat. Je trouve que la remise en cause de principes établis et le débat permanent est une chose rare dans le débat politique, et c'est ce que j'ai lu sur ce forum, ça fait du bien.
Après, je n'aime pas beaucoup le titre du topic en question, il n'y a régionalisme que s'il y a région et non nation. Le nationalisme, même si vous lui donnez une définition différente, c'est la lutte d'une nation (c'est-à-dire d'un peuple) pour ses droits, pas pour la construction d'un état ou quoique ce soit d'autre.

Je pense que vous me prêtez de mauvaises intentions. Je ne différencie pas la lutte de mon peuple par principe, par posture ou par repli. Je la différencie parce qu'elle est différente.
Il ne s'agit pas que de question révolutionnaire. Faire la révolution, c'est bien, mais il faut savoir pourquoi on la fait. Les marxistes, par exemple, ne conçoivent que l'oppression sociale. Pas moi, même si je suis persuadé que certaines autres y sont liées. Pas plus que je ne pense que le communisme mettra fin à toutes les oppressions, même si je pense qu'il sera un terreau fertile pour les combattre. Je suis pour combattre toutes les oppressions aux côtés des oppressés (parce que comme je l'ai lu sur le forum, on ne peut pas combattre à leur place).
Les Corses ont été et sont toujours victimes de l'impérialisme et du colonialisme de l'état français et ils essaient de s'en libérer, tout comme les Afro-Américains (toutes proportions gardées) ont lutté pour leurs droits. Qui aurait eu l'arrogance de dire que les Afro-Américains divisaient (et divisent encore) la lutte? Et ce n'est pas parce que la révolution abolirait de fait ce colonialisme qu'il faut faire comme si cette oppression n'existait pas.

Mais ce n'est pas le seul objet de la lutte qu'ils mènent ou qu'ils devraient mener. Comme une énorme majorité de l'humanité, les travailleurs corses doivent lutter contre le capitalisme, contre l'état et contre toute forme de pouvoir et d'autorité. C'est en ça que je te rejoins Pïérô lorsque tu parles d'articulation entre le local et le global. Alors bien sûr, certains ne luttent que pour se libérer du colonialisme. Mais les marxistes ne luttent que pour la libération sociale, et heureusement vous ne contestez pas cette libération sous prétexte que c'est la seule qu'ils visent. Le propre de l'anarchisme à mon avis, c'est de vouloir mener toutes les luttes, et moi je partage ton projet de société (pour ce que je connais du communisme libertaire), mais que d'autres ne le partagent pas ne doit pas faire perdre de vue la légitimité de leur lutte, c'est ça le plus important.

Quant'à ta phrase,
[...]d'autant qu'aux vues de certains derniers évènements il y a d'avantage à craindre qu'à espérer
, c'est justement le contraire qu'il faut faire. Il faut soutenir de toutes nos forces ceux qui luttent et leur montrer que leur lutte est légitime dans notre vision politique. Sinon, d'autres personnes fourniront d'autres voies et d'autres explications, et c'est ce qu'elles font en ce moment.

Désolé pour le pavé. Je suis conscient aussi, que je déchire probablement quelques lignes classiques de l'anarchisme, peu habitué que je suis à celles-ci, mais c'est comme ça qu'on apprend. C'est parti, vous pouvez me traiter de réac et de facho :mrgreen:
Anarchia
 
Messages: 8
Enregistré le: 14 Oct 2016, 17:15

Re: Salute

Messagede Anarchia » 18 Oct 2016, 03:57

Béatrice a écrit:Salute Anarchia ( nonobstant ton "affirmation identitaire" :mrgreen: ) :
Je suis indépendantiste corse et n'ai aucune intention de renoncer à ce que je suis, c'est-à-dire ce qui m'a fondé culturellement et humainement.


Tu te méprends, ce n'est pas une affirmation identitaire. C'est seulement une réponse à ceux qui, parce que j'étais internationaliste, ont demandé à ce que j'arrête d'être ce que je suis. Oui j'appartiens à un peuple différent du tien (même si j'ai sûrement plus en commun avec toi qu'avec certains Corses), mais ça ne m'empêche en rien de faire partie intégrante de l'humanité. Et le fait que je sois un individu à part entière, comme toi, ne l'empêche pas non plus. Reconnaître chaque individu comme étant unique, c'est quand même une des lignes de l'anarchisme non?
Anarchia
 
Messages: 8
Enregistré le: 14 Oct 2016, 17:15

Re: Salute

Messagede digger » 18 Oct 2016, 07:26

Ta position est claire et il n'existe pas de position anarchiste sur le sujet établie par je ne sais quel bible ou dogme, si ce n'est le refus de l'état, qu'il soit français corse ou autre.
Sur la nation et le nationalisme René Berthier http://1libertaire.free.fr/RBerthier49.html
est un des textes qui aborde le mieux cette question et tu verras que tu n'es pas hors des clous.
Pour ma part, je ne participe plus à ce genre de discussion où je devrais justifier de mon identité, (ou de son refus) qu'elle soit culturelle, sexuelle ou autre.
digger
 
Messages: 1975
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Salute

Messagede Fred1 » 23 Oct 2016, 10:54

Salut, bien venue.
Nous n’avons pas peur des ruines. Nous sommes capables de bâtir aussi.

Buenaventura Durruti
Fred1
 
Messages: 129
Enregistré le: 14 Déc 2015, 16:04


Retourner vers Présentation membres, accueil

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité